Informations belges

210 0
11 Dezember 1918
close

Warum möchten Sie diesen Inhalt melden?

Bemerkungen

senden
s.n. 1918, 11 Dezember. Informations belges. Konsultiert 12 August 2020, https://nieuwsvandegrooteoorlog.hetarchief.be/de/pid/jw86h4h53b/
Text zeigen

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software

N° 881 11 Décembre 1918 INFORMATIONS BELGES Observation importante Les difficultés inhérentes à l'état de guerre rendent actuellement impraticable le contrôle régulier des nouvelles de presse concernant la Belgique occupée ; lorsqu'il s'agit de nouvelles indirectes, il est seulement possible, en certains cas, de s'assurer de l'exactitude de leur texte ou de leur substance, par un contrôle de leur source première de publicatioa On aura donc égard aux classifications ci-après : (x) signifie : Information indirecte et qui, tout en présentant des caractères suffisants de vérité, n'a pu être contrôlée sur texte de presse ou sur document. (xx) signifie : Information indirecte qui a pu être contrôlée sur texte de presse ou sur document. (xxx) signifie : Information de source officieuse ou officielle belge. Les notes d'information directe et personnelle ne sont précédées d'aucun signe. Adresser les communications de service : 29, rue Jacques-Louer, H.E HAVRE (Seine-Inférieure) France. (xx) — Grèce et Belgique. — Télégramme de M. Hymans à M. Politis — M. Paul Hymans, ministre des Affaires étrangères de Belgique, répondant à une dépêche de félicitations envoyée par M. Politis a adresse au gouvernement grec la dépêche-suivante : « A l'occasion de l'entrée du Roi et de la Reine dans la capitale belge, Votre Excellence m'a exprimé des sentiments qui ont touché vivement Leurs Majestés. Elles me chargent de vous offrir, avec l'expression de leur gratitude, les vœux qu'elles font pour la grandeur du peuple hellène qui a contribué si noblement au triomphe de l'honneur et du droit dans le conllit mondial. » (xx). — M. Hoover, le chef du ravitaillement américain est solennellement reçy à l'hôtel de ville de Bruxelles. — Une grandiose réception a été faite à l'hôtel de ville de Bruxelles à MM. Hoover, chef du service de l'alimentation américaine, ancien président de la C. R. Il M. le bourgmestre Max a salué l'illustre visiteur d'un éloquent discours, dont voici le principal passage : « Lorsque la tourmente se déchaîna sur la Belgique, . nos yeux se tournèrent vers les Etats-Unis. Nous savions que ce grand peuple ne laisserait pas succomber la justice et ne permettrait pas que la civilisation et l'avenir de l'humanité deviennent le jouet d'une race de proie. Notre pays fut sauvé deux fois par le vôtre, car l'intervention des armées américaines qui décida du sort de la guerre et entraîna la délivrance de notre territoire n'eût plus libréré qu'un vaste cimetière si elle n'avait pas été précédée de l'œuvre magnifique à laquelle le nom do M. Hoover restera éternellement attaché. » (xx).— MM. Hoover, Brand Whitlock, de Vil-laîobar et van Vollenhoven, bourgeois de Bruxelles. — Le Conseil communal de Bruxelles a décidé d'offrir le titre de bourgeois de Bruxelles à MM. Hoover, Brand Whitlock, ministre des Etats-Unis, à M. de Villalobar, ministre d'Espagne, et à M. van Vollenhoven. chargé d'affaires de Hollande. (xx). — L'Université de Gand honore des personnalités alliées. — Le conseil académique de l'Université de Gand a conféré le diplôme de docteur honoris causa à MM. Wilson, Qlémenceau et Lloyd George, aux maréchaux Eoch et Joffre, à l'amiral Beatty, au général Léman et au cardinal Mercier. On sait que l'Université de Bruxelles conféra, il y a quelque temps, à M. Hoover le titre de docteur honoris causa. (xx) — Dans la Légion d'honneur. — A l'occasion de la visite dés souverains belges à Paris, ont été nommés dans la Légion d'honneur, grand-croix : M. Hymans, ministre des affaires étrangères ; grand-officier : le baron de Gaiffier d'Hestroy, ministre do Belgique à Paris ; commandeurs : M. Van der Elst, conseiller à la Légation de Belgique à Paris ; M. Bastin, consul général de Belgique ; officiers . M. le comte do Laufyespin, conseiller de légation et M. le comte de lVomerée, premier secrétaire à la Légation de Belgique à Paris. Pour les enfants belges. — L'Œuvre de la Croix-Mauve. — Au moment où les enfants de Belgique hospitalisés en Hollande vont être rapatriés, il est intéressant de rappeler le travail effectué par l'œuvre de la Croix-Mauve aux Pays-Bas et les magnifiques résultats qu'elle a obtenus. Fondée en juillet 1917 et duo à l'initiative de M. le comte L. do Villegas do Saint-Pierre," consul de Belgique à Maestricht, et de Mme la comtesse do Villegas de Saint-Pierre, cette œuvre prit rapidement un grand essor. Plus de 1,500 enfants qui étaient hospitalisés dans le Limbourg furent placés sous la protection de la Croix-Mauve.Quantité d'enfants furent spontanément adoptés dan£ des familles hollandaises. D'autre part, la généreuse nation américaine, par l'intermédiaire du Calil'ornia Com-mittee, du Relief Fund, etc., firent parvenir à l'œuvre des fonds importants permettant l'adoption, dans des institutions spéciales, d'un très grand nombre d'enfants. L'œuvre de la Croix-Mauve put créer des « Homo » à Maestricht, Ruremonde, Heer, Holtum, Limmel et reprendre celui d'Eysden fondé précédemment par l'œuvre de la Santé à l'Enfance. Un vestiaire important fonctionne sous la directioïï de Mme Nève, au siège du Comité, rue Saint-Pierre, 23a à Maestricht ; les ouvrières en sont choisies parmi les femmes belges que ce travail très bien rétribué met à l'abri du besoin. Que d'enfants ont été vêtus grâce à ce vestiaire ! Le Comité de la Croix-Mauve organisa des écoles de dessin et de métiers pour les enfants de plus do quatorze ans, multiplia les ecoles primaires, en un mot, aucune peine ne fut épargnée pour former les jeunes gens et les jeunes filles et rendre a la Belgique une génération -saine et intelligente appelée à aider à la restauration du pays. il faut rendre hommage aux membres du Comité de la Croix-Mauve et à ses zélés collaborateurs et collaboratrices, et en particulier à Mme la comtesse M. de Liede-kerke, la dévouée présidente de l'œuvre, à Mlle Crahay, qui a été la maman de tous les petits Belges réfugiés, à tous ceux qui n'ont épargné ni lo temps ni les peines pour déployer un zèle et une activité qui on si peu de temps a pu donner une extension si considérable à la Croix-Mauve. L'œuvre de la Croix-Mauve mérite la reconnaissance de tous les Belges, car elle a pleinement réussi dans la tâche qu'elle s'était imposée: sauver les petits enfants de Belgique.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software

Er is geen OCR tekst voor deze krant.
Dieses Dokument ist eine Ausgabe mit dem Titel Informations belges gehört zu der Kategorie Oorlogspers, veröffentlicht in Le Havre von 1916 bis 1919.

Bekijk alle items in deze reeks >>

Zufügen an Sammlung

Ort

Themen

Zeiträume