Informations belges

213 0
close

Warum möchten Sie diesen Inhalt melden?

Bemerkungen

senden
s.n. 1917, 09 Januar. Informations belges. Konsultiert 28 November 2020, https://nieuwsvandegrooteoorlog.hetarchief.be/de/pid/q52f767526/
Text zeigen

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software

No 211 9 Janvier 1917 InformationsBelges Observation importante Les difficultés inhérentes à l'état de guerre rendent actuellement impraticable le contrôle régulier des nouvelles de presse concernant la Belgique occupée ; lorsqu'il s'agit de nouvelles indirectes, il est seulement possible, en certains cas, de s'assurer de l'exactitude de leur texte ou de leur substance, par un contrôle de leur source première de publication. On aura donc égard aux classifications ci-après : (x) signifie : Information indirecte et qui, tout en présentant des caractères suffisants de vérité, n'a pu être contrôlée sur source. (xx) signifie : Information indirecte qui a pu être contrôlée sur source. (xxx) signifie : Information de source officieuse ou officielle belge. Les notes d'information directe et personnelle ne sont précédées d'aucun signe. Adresser les communications de service : 53, rue des Gobelins, I-.E MA.VK.E (Seine-Inférieure) France. La mort du général Wielemans.— Les condoléances du roi d'Angleterre.— S. M. le Roi d'Angleterre a adressé à S M. le Roi Albert, commandant en chef de l'année belge, le télégramme suivant : « Je suis profondément affligé d'apprendre la mort du distingué général Wielemans et je vous exprime, ainsi qu'à votre vaillante armée, ma sincère sympathie à l'occasion de la perteque vous avez éprouvée. (s) George R. I. (xx) Les socialistes-démocrates de l'Argentine et de l'Uruguay protestent contre les déportations. — D'après le Nienw Rotterdamsche Courant (n* du 23 décembre 1916, édition du soir), le député argentin Thomaso, secrétaire du parti socialiste de l'Argentine, a fait savoir, par un télégramme au secrétaire du Bureau International Socialiste, que le parti socialiste-démocrate de l'Argentine et toute la population protestent contre les déportations impardonnables des ouvriers belges. Le télégramme assure, de plus, que des meetings de protestation vont avoir lieu et que la protestation sera communiquée au parti social-démocrate allemand. Le même journal annonce que le parti socialdémocrate de l'Uruguay a protesté aussi contre les déportations. RÉSOLUTIONS destinées à inspirer les deux délégués sooialistes belges Em. Vandervelde et L. de Brouokère, à la Conférence socialiste des Pays alliés, approuvées à l'unanimité par les militants du Parti Ouvrier belge (P. O. B.) qui ont pu être consultés, arrêtées en Belgique oocupée au lendemain du 12 décembre t916, aveo le désir ds les voir publier sans retard. Le parti socialiste belge (P. 0. IL) a arrêté officiellement, en Belgique occupée, au lendemain du 12 décembre 1916, le texte de résolutions destinées à inspirer les deux délégués socialistes belges, MM. Emile Vandervelde et Louis de Brouckère, à la Conférence socialiste des pays alliés. Ces résolutions ont été approuvée à l'unanimité par les militants du parti ouvrier belge, qui ont pu être consultés. Ils ont émis le désir de les voir publier sans retard. En voici le texte : « I, En ce qui concerne l'Internationale. « Le P. 0. B. maintient son opinion, exprimée le 20 février 1915 à La Haye devant le B. E. J. « Il est hostile à une rencontre actuelle avec les démocrates-socialistes des Puissances centrales. Ses militants ne peuvent parler librement ; son Congrès ne peut délibérer ; l'état général des choses empêche de rassembler librement et objectivement les faits et la documentation nécessaires. Préalablement à toute tentative de rapprochement, il estime que la France et la Belgique devraient être évacuées. Il entend, au surplus, ne se rencontrer avec des démocrates-socialistes allemands que pour leur demander compte de leur attitude : 1° le 4 août 1914, au regard de l'ultimatum du 2 août et de la violation de la neutralité belge ; 2° au regard des atrocités commises en Belgique contre la population civile sans défense. Il réserve, en outre, formellement, son jugement de leur attitude générale au regard des diverses déclarations de guerre de l'Autriche-Hongrie et de l'Allemagne qui déchaînèrent la catastrophe, ainsi que les conclusions à en tirer quant à la composition, la forme et l'action future de l'Internationale. « II. En ce qui concerne l'action actuelle en faveur de la paix. « Le P. O. B. considère les déclarations équivoques du chancelier allemand comme une manœuvre destinée à préparer une paix précaire, favorable aux puissances centrales; il pense donc que des délibérations socialistes internationales en faveur de la paix seraient actuellement vaines et dangereuses ; si des conclusions générales, théoriques et pratiques, même unanimes, pouvaient en sortir, le P. O. B. n'aurait nulle confiance dans la façon dont elles seraient observées par la Démocratie socialiste allemande; une partie de celle-ci lût-elle bien intentionnée ou revenue à de meilleurs sentiments, il serait dangereux d'abuser les travailleurs des pays alliés avec des déclarations vides d'effet. La méfiance du P.O. B. se justifie d'autant plus qu'en ce moment même s'active en Belgique la déportation en masse des ouvriers, chômeurs ou non, condamnés par centaines de mille et sans jugement aux travaux forcés en faveur de l'ennemi, sans que la majorité du parti des syndicats allemands trouve auire chose à dire aux oppresseurs qu'elle sert, que de vagues et timides paroles de pitié pour ses « frères ? » réduits au plus odieux des esclavages.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software

Er is geen OCR tekst voor deze krant.
Dieses Dokument ist eine Ausgabe mit dem Titel Informations belges gehört zu der Kategorie Oorlogspers, veröffentlicht in Le Havre von 1916 bis 1919.

Bekijk alle items in deze reeks >>

Zufügen an Sammlung

Ort

Themen

Zeiträume