La Belgique: journal publié pendant l'occupation sous la censure ennemie

392015 0
close

Warum möchten Sie diesen Inhalt melden?

Bemerkungen

senden
s.n. 1916, 29 April. La Belgique: journal publié pendant l'occupation sous la censure ennemie. Konsultiert 17 Januar 2020, https://nieuwsvandegrooteoorlog.hetarchief.be/de/pid/5d8nc5tn68/
Text zeigen

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software

Samedi 29 Avril 1916 h B 0 JOURNAL QUOTIDIEN Z,e iviiméro : ÎO Centimes 3m® Année. ■ Na 52? LA BELGIQUE PRIX DES ABONNEMENTS i.m :s (mai, juin), fr. 4.60 [ I mois (mai), fr, 2.33 ILes demandes d'abonnement sont reçues EXCLUSIVEMENT enx ptiicltets «Tes liureasix de poste. ADMINISTRATION ET RÉDACTION 3t, Monta.ffne-aux-Iîerhes-Potaffères, • J<?3 BUREAUX ■ DE dit? HEURES Jos. MORESSÊt, Directeur " Petites annonces. . . . . . ta lign#, fr. O.-iO Réclame avant les annonces . — 100 PRIX DES ANNONCÉS Corps du journal .... ; - 4-00 Faits divers ....... — 8-00 Nécrologie rr 3-00 LA GUERRE 635° jour de guerre L'activité si'est étendue dans l'Ouest ài des leofcauTs du iront plus nombreux encore- Sur Jo front austro-italien, les- hostilités paraissent de nouveau vouloir se concentrer sur risonzo, où l'artillerie des deux» partis intervient do façon très suivie. /Sur le front, russe, aucun indice nie fait entrevoir l'imminence d'événements/ sérieux. Les Allemands restent jusqju'ici dans 1 expectative. Quart aux Puisses, il ne setmble pas qu'ils soient décidas, pour l'instant-, à prond'ro l'initiative des opérations. Cost, chu moins, l'impression que laisse la lecture db l'article suivant dû la „Niovo;e Vresmia" : ^ — Après vingt eti un mois de guerre, écrit la „Novo;e Vremia", nous nous trouvons, sur un front immense, devant un ennemi qui, sans nous être de beaucoup inférieur en nombre, l'emporte sur nous par sa puissante technique de guerre, ses gigantesques canons, ses mitrailleuses, sesj gaz asphyxiants et ses zeppelins, en un mot, par sa puissante machinerie de guerre. Malgré les progrès que nous avons réalisés depuis le dernier semestre au point dte vue des armes et des munitions, do tel!e sorte que nous sommes mieux outillés que jamais, nos efforts seront inefficaces si nous en sommes réduits à nos seuls moyens. Aussi, sans le secours do nos Alliés, qui jusqu'à présent no nous ont pas fourni le maximum àe ce qu'ils pourraient taire, sans l'affaiblissement de la force de résistance de l'Allemagne, nous ne saurions songer à prendre l'offensive- Noms espérons, toutefois, qu'en aUendlan'fc, la ligne qui nous sépare des armées allemandes et autrichiennes est suffisamment forte pour résister à uni nouvel assaut de l'ennemi." Sauf que l'officieuse „Novo"o Vremia" ait formé le dessein de masquer les véritables intentions dos Russe)}, il &3 pourrait) diono que dians lrFjst les belligérants restent immobilisés», pendant un certain tempo encore, le long du front de 1,000 kilomètre© qu'ils ont conservé intact depuis la fin dlg septembre 1915. SUR MER îmuiaen, zt avril : Le vapeur ,,Venus", arrivé cette nuits à Ymuiden, annonce qu'il a vu, metrorX'i matin, près de la bouée du G&lloper, trois nar viros qiui avaient touché des mines, à savoir : les vapeurs „Dubhe" et ^,Maaslia-ven'' et le remorqueur ,,Noordzee", qui ro-morquait le „Maashaven". L'équipage du „Dubhe" était d'abord descendu dans les sanots, mais il est ensuite retourné à bord du navire, qui flottait encore. Le deuxième machiniste et un chauffeur du „Noordzee" ont péri. Les autres marins ont été sauvés par lo remorqueur „Oost-zec", qui remorquait également le „Maas-haven '. Le ,,Maashaven" allait à la dérive. Amsterdam', 26 avril : Le contre-torpilleur néerlandais „G.-L. Progane", de Flessingue, a ramené quatre naufragés du chalutier à vapeur anglais „Alfrei", qui avait été coulé, hier après-midi, à l'aide de deux bombes, par un sous-marin allemand. La Haye, 27 avril t La barque de pêche ,,187", de Scheve-ningue, a ramené à terre un avion aux couleurs françaises, dans lequel se trouvait un officier anglais. L'avion a étié recueilli à environ 40 milles de la côte. L'offlicier a dû descendra à cause du manque d'esU «sence et a été ballotté, pendant trente heures, par les vagues avant d'être recueilli. Christiania, 28 avril » Le vapeur norvégien „Tromp", qui se rendait d Amérique au Danemark, chargé de grains pour l'Etat danois, est retenu, depuis lo 12 avril, à Kirkwail, parce qu'un commerçant, né en Alleimagne, mais naturalisé Danois et habitant à Sandefjord, possédé > pour quelques milliers de couronnes d actions do la société propriétaire du navire. DANS LES BALKANS Hier, le chef des volontaires crftois, Pa-pacflaiiis, qui a joué le rôle principal au marnent de la dispersion de la réunion politique! des venizelistes, a été attaqué au centre de la ville et blessé à coups det revolver. Il s'agit, sans nul doute, d'un acte de vengea»» politique. Bucarest, 27 avril : \ À Bucarest, à l'intervention du préfet de police, on_ a décidé que les boucheries s», roat fermées pendant doux jouis par semaine. Athènes, 27 avril : u-w Conseil de-5 ministres a proclamé Fetat dfâ -siègo a Athènes, à cause de l'agi-la-tiOD dfcs' partisans de M. Venizelos. Sotia, 27 avril : D'après des informations venues d'Athènes, la Quadruple-Entente a 'avisé l0 gouvernement greo de ce que, à partir â'au-jourd'liui, tous les colis postaux en destination des puissances centrales seront sais'is sur mer. Quant aux simples lettres, c£les no feront l'objet d'aucune saisiel. Sofia, 28 avril : M. Tontsckew, ministre bulgare des finances, a déclaré à un rsdactour du ,,IXtro", que les négociations entro la Tî-outmanio et la Bulgarie au sujet d'un accord) économique n'ont pas abouti. Les négociations ont été ouvertes sur le désir do la Roumanie et ont tous d'abord pris une tournure favorable. La Roumanie désirait pour 9 millions d'oignons et de t'a-bac; elle demandait également d'autoriser le transit des marchandises de la Grèce vers la Roumanie. La Bulgarie était d'accord en principe. En compensation, elle avaib demandé la remise do plus do 200 wagons chargés marchandises bulgares bloqués u.'upu-is îungwiiups on iwuiuame. renaann plusieurs semaines, la Bulgarie a vainement attendu une réponse de Bucarest. Finalement, M. DeruSsi, ministre de Roumanie, qui était chargé de dir'ger les négociations, se rendit on l&ouinanie en congé de Pâques. A sa place est arrivé à Sofia Jl. Bakalbascha, directeur de la Régie roumaine des tabacs, pour acheter du tabac Xanthi ; il a dlû quitter Sofia sans résultat, parce qu'il voulait se borner à acheter sans rien, donner en échange. M. Tontschew a terminé eu exprimant l'espoir que, malgré l'écheo actuel des négociations, celles-ci finiront, tout de mêlrae par aboutir, les intérêts des defux pays) étant les intimes eb la Bulgarie ayant le désir sincère d'entretenir des; relations amicales avec la Roumanie. Athènes*, 2.7 avril t Le „Neon Asti" annonce que dieux grands croiseurs auxiliaires anglais, transportant) die nombreuses troupes, sont entrés dans ta baie de Sudia. Dix navires barrent l'entrée du port. On s'attend! à des débarquements de troupes. Le^ troupes grecques sont immédiatement parties pour Suvla, Zurich, 28 avril : "" f L'Agence télégraphique sii&e apprend d'Athènes que l'établissement d'un point d appui pour la flotte, de l'Entente dans la baie de Suda est un fait) accompli. Ainsi se trouve réalisé le projetj caressé depjais longtemps par la flotte anglaise. DÉPÊCHES DIVERSES La Œtaye, 27 avril : ' D'après l'agence HavaS, les aviateurs fran-çais, qui ont été forcés d'atterrir mercredi près de Flessingue, ont déclaré que leur appareil avait été touché par le feu des mitrailleuses du zeppelin qu'ils avaient attaqué au-dessus du territoire de lm Belgique. * * « Francfort sur-le-Mein, 217 avril : Oa. mande do New-York à la „ Gazette do Francfort1' : d^uté Mamn» che® de l'opposition à la Chambre des représentants, dont lesi critiques contre le président Wilsou avaient provoqué des ripostes très vives, a prononcé un nouveau discours contre la guerre. Il s'est) déclaré adversaire de la rupture des relations diplomatiques avec l'Allemagne. 1 oute la Chambre l'a approuvé. D'antre part-, M. Towsend, qjuî s'était abstenu au vote émis sur la résolution du sénateur Gores. concernant la guerre des sous-marins, vient de déclarer que, dans les circonstances actuelles, il n'était pas partisan de la guerre. . * * ! Londres1, 26 avril : Le „Morning Post" publie dfeux lettres, lune écrite par le bourgmestre do Belfast et l'autre par le gouverneur do l'Irlande. Il semble résulter de ces lettres que les difficultés politiques ne sont pas seulement soulevées en Irlande par les éléments les plus radicaux du pays'; en' effet, le gouverneur se plaint do ce qu'à 'Belfast les représentants du commerce et de l'industrie ont refusé de délibérer avec lui au sujet des questions commerciales qui surgiront apr^s la guerre. Le gouverneur, tout en faisant ressortir que ces négociations n'avaient rien de commun avec le iHomo Rule, voit, dans l'attitude hostiilo des personnalités de Belfast, une nouvelle preuve de méfiance et de suspicion. En réponse à La lettre du gouverneur, le président de la Chambre du commerce de 'Belfast a solennellement déclaré que la question du Home Rule avnit dans cette ma^ tière une importance capitale, car JBeilfast ne peut so rallier à des projets de développement du commerce après la guerre sans savoir sous quelle forme do gouvernement ces projjets seront plus tard réalisés. ♦ * • Londres, 27 avril : A la, Chambre des Lords, lorvl Lands-downe a déclaré que sir Roger Casemend1, qui avait tenté de débarquer des armes Ol des munitions à la côte occidentxle de l'Irlande, avait été mis en éta.t d'arrestation. * * Berlin-, 27 avril : M. Gérard, ambassadeur des Etats-Unis en Allemagne, s'est rendu ce soir aui quartier général allemand. Il sera reçu par l'empereur Guillaume. * * * Berlin, 27 avril : Lo maréchal von der Golz sera inhumé dans le jardin de l'ambassade allemande à Therapia. ■ * * • Pétrograd, 27 avril : . Le Tsar est rentré à Tsarkojo-Selo, * * Copenhague, 27, avril : Le Foreign Office anglais a donné l'assurance a l'Association des marchand» do 3ro® danois que les télégrammes d'affaires expédiés du Danemark aux pays neutres ou vers des x>ays alliés avec l'Angleterre île seront pas arrêtés par la censure britannique, a condition que l'Association garantisse que cqs télégrammes n'ont pns trait à der* affaires contraires à l'accord commercia»! anglo-danois conclu en novembre 19l5. Copenhague, 27 avril*: On mande de Washington', via Londres, à la -,Mitional Tidende" : Le d- ipaivement d ' Etait garde !Ic plusg'rand secret sur lo contenu du rapport qu'il a reçu aujourd'hui de. l'ambassadeur dos Etats-Lms à Berlin. On remarque toutefois des indices incontestables .dé détente. * Tokio, 27 avl-il : * Au moment de la fondation, à Kdslnoko d un nouveau groupe du parti gouvernemental des Dosikai, M. Kato, ancien ministre japonais des affaires étrangères, a déclaré que le Japon respecterait l'intégrité do la Chine. Les accords intervenus démontrent quo le Japon n'a pas l'intention d'annexer le suiî de la Mandchou rie. * * * Londres, 27 avril : Lloyds confirme que le vapeur t/Bsinjon", qui transportait des troupes chinoises a couie, le sj avril, à hauttur de 1 île de Schusan, à la suite d'un<s collision;* Sept cents hommes ont péri. ( | * Pétrograd, 26 avil\ : * D'après le „Russkija Wjedomosti", des perqjaisilions ont été pratiquées dans diverses parties de la ville do Moscou; un certain nombre d'ouvriers et d'étudiants, parmi lesquels un frère du député Tschenkeli, ont été arrêtés. Pétrog'racî, 26 avril : Lo „Rio.ch" annonce que le Congr's des Associations libérale», nui devait se tenir à Pétrograd pendant les fêtes de Pâque.% a été interdit par la police. * * * Pétrograd, 27 avril : Le „Rietch" apprend do Tientsin que les négociations entro Yuan-Shi-Kaï et les provinces du sud de la Chine ont été rompues, un compromis semblant provisoirement impossible.* * « Londres1, 27 avril : M. Asquith a annoncé, à la Chambre des Communes, que la situation en. Irlande! teste toujours sérieuse. Les révoltés occupent encore quelques édifices publics importants de Dublin et les combats dans les rues se seraient pas encore terminés. Il s'agirait ma-nifeSCetnent d'un mouvement) insurrectionnel assez étendu, particulièrement dans l'ouest? de l'île, et des mesures: de prévoyance rigoureuses s'imposeraient. Les troupes envoyées dans les districts révoltés seraient) assez nombreuses jour dominer la sivuarion. L'état de siège serait proclamé immédiatement dans toute l'Irlande et le général sir John Maxvell aurait été investi des pouvoirs nécessaires pour étouffer la révolte. Le gouvernement procéderait à une enquête approfondie sur les».motifs do l'insurrection et eu assumerait les responsabilités. * ♦ * Milan, 27 avril : Le ,,Corriere délia Sera" annonce que le bombardement allemand de Yarmoutjti eti do Lowestoft a détruit 240 maisons. « * * Amsterdam, 27 avril : Les voyageurs hollandais, revenus d'Angleterre, rapportent; qu'une grande émotion règne à Londres, à la suite du mouvement révolutionnaire d'Irlande. Elle est d'autant plus vive qu'il semble ressortir des dernières nouvelles qu'un transport do plusieurs milliers de fusils venant d'Amérique aurait été débarqué sur la côte occidentale de l'Irlande. Le gouvernement) a, en outret, re»;n dles rapports, dfaprès lesquels un grand nombre de viaducs de chemins de fer irlandais et de digues seraient) minés. Jusqu'ici, _ le gouvernement a envoyé en Irlande 16,<)0q hommes de troupes anglaises, pour surveiller les lignes de chemins de fer- On a aussi l'intention d'installer, près de Belfast et de Dublin, deux grands camps militaires, dans chacun do ces camps, on instruirait 10*000 recrues, qui pourraient être utilisées, le cas échéant, pour renforcer les trouves anglaises d'Irlande. La rébellion en Irlande s'étend aux milieux les plus en vue die l'industrie et du commerce. * * Berne, 28 avi;il : Le ,,Bund" apprend que l'é.chango de prisonniers de guerre invalides sera repris après le 1er mai. Dix mille invalides français et trois mil'le invalides allemands seront renvoyés dans leur pays. * Berne, 28 avril : Le Bureau de la pres'se dé l'état-major i'e l'armée suisse communique ce qui suit: /Hier, vers midi et demi, un premier avion et vers 1 h. 5, un second avion ont franchi de 1 à 2 kilomètres la frontière suisso près de Benonevesdn. Ils ont rebroussé chemin après deux minutes de vol environ. On a parfaitement reconnu les insignes français sur les avions. Nos troupes ont bombardé les deux aéroplanes. * * * Berne. 28 avril : L'Agence télégraphique suisse apprend do source autorisée^ que, conformément à divers précédents, l'incident provoquer hier à la frontière suisse par le passage de deux avions français ne donnera pas lieu à des représentations diplomatiques, attendu que les deux aviatteurs ont immédiatement rebroussé chemin lorsqu'ils ont reconnu leur erreur. * * * Londres, 28 avril : Le ,,Daily Mail" annonce que sir Roger Casemcnt, qui, d'après les informations de l'Amirauté anglaise, a arrêté à la côte d'Irlande, a été transféré à Londres et interné au Tower. Le procès do sic Roger Casement se plaidera à Londres,. * . * * (Bucarest^, 2*7 avril : D'après une information officielle vouant de Pétrograd, les Turcs ont commencé une forte contre-attaque contre Trébizonde. Dans la région d'Askalin, le combat est engagé. Dans la direction d'Iiarpal, les Turcs ont violemment attaqué à l'aide d'importantes masses do troupes, qui ont néanmoins été arrêtées dans leur marche en avant. ♦ * * Berlin', 27 avril : Un certain nombre de communes suburbaines ayant été incorporées à la ville de Varsovie, lo nombre do ses habitants est monté do 800,000 à 950,000. * La Haye, 28 avril : La première Chambre a adopté le projet de Iqi concernant l'horaire d'été. * * * Vienne, 27 avril : ~ Dan^ un sanatorium de Vienne, le prirjce Léopold de Saxe-Cobourg, fils du pripeo Philippe do Saxe-Cobourg, a succombé su-bitejmenfc lundi, à un accident cardiaque, à la fin . d'une opération qu'il avait subie aux yeux, et pendant qu'il était encore sous l'influence du chloroforme. * * ♦ Paris, 27 avril : Lo président de la République, , M. Poin-caré, dans une allocution adressée aux membres de la Conférence économique internationale, qui s'étaient rendus à l'Ely-sue, a fait ressortir que ces entrevues, dues à. l'initiative privée, ne prétendaient pas à ■ un. caractère officiel, qu'elles eiaienft plu-» tôt destinées à examiner de3 questions do droit commercial et à rechercher leurs solutions, mais qu'elles n'avaient pas à prendre do décisions. On n'aurait nullement l'intention d'empiéter sur l'indépendance des Parlements, ni sur la responsabilité des gouvernements.. * sic r Londlres, 27 avril : Lo minis^.re Long a déposé, à la Chambre dea communes, lo projet de loi sur le serrico obligatoire, qui constitue le u£but. 'd'à la politique annoncée par le gouvernement à la séanca du 2o avril. Le projet do loi a été accueilli avec une certaine réserves, parce que quelques-unes de sasi dûs-positions seait jugées peu équitables et qu'il ne constituerait qu'une tentative partielle de réaliser la politique générale esquissée par M. Asquith. M. Walsh, député ouvrier., a combattu) le projet de loi, en disant qu'il voterait le serviicq général et obligatoire s'iB était proposé. •M]. Asquith, tenant compte dlssi dispositions hostiles qui se sont manifestées do façon générale, a retiré le projet de loi en ajoutant qu'il commutiiquerait la. semaine prochaina la décision du gouvernement relative à l'état die choses créé par 'le retrait du projet. # New-York, 27 avril :* ■ Les Etats du M.agsachussets et» cTu N'ew* Jersey se sont prononcés contre tou/e candidature a la présidence de M. Roosevelt, qui jusqu'ici à été battu t dans tous les Etai'Js où l'on a voté sur oé'.te ques-tiion1. Cet échec de M. Roosevieït, joint au fait que des milliers de télégrammes réclament le maintien, de la pabq, produit une certaine impression} diana Jes milieux officiels de Washington1. 9 Si V Berlin, 28 avril : On annonce que l'am'ral von Cappelle, secrétaire d'Etat de l'Amirauté, s'est également rendu au grand quartier général pour prendre part aux délibérations relatives à la réponse à donner à la note du gouvernement américain. « * Berlin1, 2S avril : Les journaux berlinois estiment quel la visite de M. Gérard1, ambassadeur des Etats-Unis, au grand quartier général, constitue une nouvelle et importante phase du conflii germano-américain. La présence- de ,l'ambassadeur à l'endroit où doit être rédigée définitivement la réponse allemande au gouvernement américain sera de nature à iaci- li'ter et à hâter la rédaction de ejette réponse; • * * New-York, 28 avril : Les journaux Hearst ont demandé aux membres du Congrès leur avis sur le conflit germano-américain. Voici le résultat do ce référendum : 144 membres se sont prononcés énergiquement contre la rupture des relations diplomatiques1, 35 se sont déclarés en faveur de la rupture et 239 ont reîasô de faire connaître leur attitude éventuelle. Les autres membres étaient absents. * » * Paris, 28 avril : Deux grands incendies ont éclaté au Havre. L'un a presque entièrement détruit une tréfilerie; l'autre a ravagé un atelier de fabrication d'appareils pour la marine et a incendié dos barils do pétrole et d'huile; les dégâts sont importants.. On ignore la cau&3 des sinistres. » « Pari's; 28 avril : _ Les journaux annoncent' que), mardi matin, Boulogne-sur-Mcr a été, pour la troi)-sième fois depuis huit jours, survolé par un avion allemand qui a lancé deux bombes. , i i *• de « Paris, 28 avril : Les journaux annoncent que l'artillerie allemande a lancé, lundi dernier, do nombreuses bombes incendiaires sur Reims.jCes bombes ont causé de grands dégâts. * v o Rotterdam, 2S avril : Le tau): des primés d'assurances contre les nisques de guerre pour tous les navire)* qui se rendient à la côte occidei îiale anglaise ou qui en viennent, y compris les ports do Li Mer pool, do Glascow et die Bristol, ont étjé majorés de 10 shellingsi à la tonne. **. Londres, 28 avril : Les députés irlandais, misi provisoirement dans l'impossibilité do communiquer avec l'Irlande, ne sont pas à même de donner des r.'alignements sur les troubles de Dublin, quî* les ont complètement surpris. * * * Londres, 28 avril : ( Au cours da bombardement de Lowestoft par les navires do guerre allemands, le vapeur „F. D. Lambert", de Sunderland', a , été touché par une grenade et a pris feu. . Les flammes ont été rapidement éteintes et, après avoir été réparé, le navire a pu continuer sa route. Stockholm, 28 avril : La Commission mixte de la Croix-Roug'e, dont l'installation avait été décidée par la , Conférence do Stockholm et qui est pîacéo , sous la direction de la Croix-Rouge sué- . doise, se réunira le 2 mai à Stockholm, les ' gouvernements iutéiiessés ayant donné les 1 autorisations nécessaires et toutes les di?fi- , culîés étant dis à présent aplanies. - ! La Commission visitera les campé d!o prisonniers en Allemagne, en Autriche-IIonv i grio cù en RustSe. Les C'roLx-Rouge ai e- J mau'Je, autrichienne et hongroise enverront- cbiacune ut délégué; la Russie enverra trois t déjéglc^is; 'la .Suède, la Danemark et la ( Siiisse, chacune un cÎj'éguCN Auprès avoir , élu son bureau et fixé le programme du ' voyïi'g©, la.' Commission, placée sous le .pro- ( tectorati du prinéa Charles do Suède, se j fendra immédiatement dans les divers camps. * . & i La Haye, 26 avril : Il résulte d'un télégramme de New-York quo les Etats-Unis s'occupent sérieusement de fortifier le canal de Panama. Les premiers canons de 16 pouces, destinés à la ( défense du canal, auraient été transportés', ii y a quelques jours, à Stfndy Hook. Le projectile de ces pièces porterait/ à 35 kilomètre^ * ' COMMUNIQUÉS OFFICIELS Communiqués allemands Berlin, 28 avril. — Officiel do oo midi : Théâtre do la guerre à l'Ouest. A la suite do combats livrés dans la région; à l est de Vermclles, jnous avons capturé 46 Anglais, dont un capitaine, et en outra 2 mitrailleuses et 1 lance-bombes. Dans la région de la Meuse,- la situation n'a subi aucun changement. La semaine dernière encore, l'ennemi a systématiquement canonné certaines localités situées derrière nos lignes, en particulier la ville do Lens et ses faubourgs., ainsi que plusieurs villages au sud de la Somme et la ville do Roye, augmentant ainsi lo nombre, des victimes faites parmi ïa population, des femmes et enfants surtout. Le* noms de ces tués et blessés seront publiés par la ,,Gaze;to des Ardennes", comme cela s'est déjà fait jusq.u ici. A la suite de combats aériens, deux avions ennemis sont tombés à l'ouest de la Meuse, l'un au-dessus do Béthelainville, t'autre près de Véry; un troisièma a été descendu par le feu de notre défense spéciale à Fra.pelle, à l'est do Saint-Dié. Uno escadrille allemande a lancé un grand nombre do bombes sur les casernes ctf la gare le Saint-Ménéhould. Théâtre do la guerre à l'Est. Sur lo front-, la situation générale n'a pas changé. Les installations du chemin do ter et les dépôts de Rjezyca ont été bom-txirdés par nos dirigeables; quelques-unes le nos escadrilles d'avions ont attaqué plusieurs stations d'aviation des Russes. Dans les Balkans. Rien de nouveau. « » * Berlin, 28 avril. — Officiel : Le 27 avril, dans le golfo de Riga, trois avions allemands ont lancé trente et une bombes sur le cuirassé russe ,,Slava". Nos observateurs ont constaté avec certitude que plusieurs projectiles avaient atteint leur but, provoquant un incendie à bord du vaisseau. En dépit du tir violent auquel ils furent exposés, tous nos appareils sont rentrés indemnes. *** Berlin, 2-8 avril1. — Officiel t Au cours de la nuit dui 26 au 27 avril, les bâtiments faisant partie de nos avanti-gardes navales ont, près' du Doggerbiank, iétruit un navire de garde anglais d'assez Port tonnage et capturé un chalutier anglais.» 4> t> ConS'tantinople, 28 avril. —1 Officiel du grand quartier général : Sur lo front de l'Irak, aucun changement. Sur le front du Caucase, le 25 avril, detï torces ennemies, comprenant trois unités et représentant les effectifs d'urne brigade environ, ont attaqué les positions do notre aile Iroito, dans la région de Surem, localité si-buée iinmédiatejmont au sud de Bit lis1. Le combat a duré huit! heures. A 300 mètres le distance de nos positions, l'attaque ennemie a été complètement arrêtée par notre contre-attaque et les assaillants ont été rejetés à deux kilomètres en arrière vers le nord, non sans essuyer desi pertes considérables!.Le calme s'est maintenu au centre. A l'aile gauche, au cours de la nuit du 25 au 26 avril, l'ennemi ayant tenté un coup de main contre nos positions dans le secteur do Dscliavislick, s'est vu repoussé avee pertes. Aux environ g de Polathane, il y a eu quelques rencontres restées indécises1. Le 23 avril, un de nos hydro-avions, survolant Imbros: à S00 mètres do hauteur, a lancé des bombes sur les installations et hangars d'aviation que l'ennemi posséda dans :e port. Tous les coups ont porté, et nous avons pu constater un incendie dans les hangars. De)s mitrailleuses et une battlerj)p en position près du port ont ouvert le feu, sams réussir à atteindre notre avion, qui est rentré indemne. Lors de la rencontre qui a eu lieu, le 23 avril, aux environs do Katia, à l'est, duca-lal de Suez, entre l'ennemi et notre détachement mixte, les quatre escadrons de la cavalerie ennemie avaient été presque complètement anéantis et les survivants poursuivis lans la direction de Katia. Plus tard, notre létaohçment a donné l'assaut aux positions 'ortifiées qur l'ennemi occupait près de Ka~ Jia et où il avait attiré des renforts de tous [es côtés. Nous avons détruit la plus grande partie do ces positions et tué beaucoup d'on-îemis. Un petit nombre do soldats ennemis l'a échappé à la mort qu'en s'enfuyamt en lésordre vers le canal. Nous avons fait prisonniers un colonel, un commandant, 21 capitaines et lieutenants, au total 23 officiers snnêmis qui n'avaient pu s'enfuir, ainsi que 257 soldats non blessés et 24 blessés. Les .roupes de notre détachement, ainsi que nos néharistes et-, surtout, nos volontaires de tfédine, se sont battus, dans cette affaire de îatia, avec uno bravoure extraordinaire. Le 25 avril, au matin, l'ennemi, voulant ronger la défaite subie en cet endroit, a fait exécuter un raid aérien par une escadrille lo 9 avions, qui ont, ave3 préméditation et iu mépris dos insignes et drapeaux du Croissant-Rouge, lancé 70 bombes sur l'am->ulance locale, tuant deux do nos blessés, l'.nsi qu'un hospitalisé. et infligeant de nOu-relles blessures à deux autres. Un' de' nos avions, q:ui s'était laneô à a poursuite, a, avec succès, bombardé un taviref de giferra ennemi devant El Ariseh. Notre avion do combat a attaqué à coups ta bombes et de mitrailleuse des vapeurs un omis mouillant en rade de Porû-SavJ, tinsi que les installations militaires de ce >ort et tous les. campements do l'ennemi euro Port-Saïd et El K an tara; il est rentré ndemric. « 1 Communiqués des armées alliées Paris, 27 avril. — Officiel de 15 heures : Au nord" de l'Aisne, plusieurs patrouilles jnnemies ont ét£ rcjpoussées à coups dte grenades. Dans la région de Verdun, bombardement ntenSe du réduit d-'Avocourt et, des organi-.ations de la côto ctu; Poivre. 'Une attjaayia ennemie, dirigée sur un élément de ttranj-chée au nord du fort de Vaux, a ét,j arrêtée immédiatement par nos tirs de barrage. En Lorraine, nous avons dispersé une reconnaissance e.memie qui tentait d!'aborder nos' positions à l'est de Lesmesnils. Sur Ip reste du front, aucun événement important-, sinon la canonnade habituelle. Aviation. — Un û'o nos pilotes a abatiai un avion ennemi, qui est tombé en vrille clans la forêt de Spi,ncourt. * * * Paris, 27 avril. — Officiel do 23 heures : Sur la rive gauche de la Meuse, inrtense activité da l'artillerie dans les régions d'Avocourt, Esnes et Oumières. Suit la rive droite, l'ennemi a l'aie deux simulacres d'attaque accompagnés d'à bombardementi-* violents : l'un sur le front liaudromoiat-j^ermo Thianmpnt, l'autre entre Douaumont et Vaux. Arrêtés par nos tirs de barrage, l'ennemi n'est pas sorti de ses tranchée®. )Sur le reste du front, journée relativement calme, sauf dans la région de Roye eb dans les secteurs à l'est de Pont-àrM^usu son, où nos batteries se sont montrées actives.Dans la journée d'hier, ufi avion ennemî, abattu par La tir de nos auto-canons', eso tombé en avant du fort de Vaux. Dans la nuit du 26 au 27, trois de noa dirigeables ont effectué des opérations de bombardement. Do nombreux projectiles de gros calibre ont été lances par eux sur les gares d'Etain et de Bensdorf es sur la voie terrée d'Arnaville. La. même nuit, nos avions ont lancé rrenta-sept obus de 120 sur différentes gares de la vallée de l'Oise et vingt-cinq obus do 120 sur les bivouacs de la vallée de l'Orne, six obr.f, de 120 et deux bombes incendiaires sur la gare do Thionville, hjiio obus de 120 sur la gare de Conflans. »** Londres, 26 avril. — Officiel du quartier général britannique : L'activité des avions ennemis a été moins grande hier. Un aéroplane allemand a été descendu dans le rayon de notre front. Le pilote et l'observateur ont péri. A minuit et demi, un dirigeable ennemi a lancé des bombes derrière nos ligne» établies à proximité de la côte. Il n'y a pas eu de dégâts. Nous avons effectué, dans la nuit d'hier, deux coups de main au sud do La Bassée a\ au cours d'un corps à corps, nous avons fait trois prisonniers. L'ennemi a fait sauter une mine au sud tlo Souchez et est entré dans nos tranchées. Activité de l'artillerie sur divers pointa de notre front. * * * Londres, 26 avril. — Officiel du War Office : Un zeppelin a été signalé hier soir à la côte est du comté de Kent; il semble qu'il n'ait pas poussé bien loin à l'intériiair du pays et que le brouillard l'ait engagé à retourner. D'après les rapports reçus, une bombe a été lancée et est tombée dans la mer. * • 4 Londres, 27 avril. — Officiel de l'armée d'Eigypte ; L'oasis de Katia est nettoyé de l'ennemi, à l'exception des forces postées à. IBir Labd. Les Turcs ont payé leurs récentes poussées contre Dueidar par des pertes extraor-dinairement élevées. Des avions ennemis ont lancé des bombes sur Port-Saïd le 25 avril, sans occasionner de dégâts. Des avions britanniques ont attaqué efficacement Bir El Bojud ; ils ont lancé des bombes et, d'une hauteur de 400 pieds, dirigé un feu. de mitrailleuses contre l'ennemi. * * * Rome, 28 avril. — Officiel du grand quartier général britannique : A la frontière du Trentin, depuis le lao de Garde jusqu'à la Brenta, activité do l'artillerie et des avions. Dans le Cordevolle supérieur» notre artillerie a pris sous son feu des ouvrages do défense ennemis établis sur le monte Sief. Dans la vallée de La Drau, la gare d'in-niclien a été bombardée plusieurs fois par nos canons de gros calibre, dont le tir ètaifi bien rèpéré. Sur l'isonzo et sur le Karst, activité habituelle de l'artillerie. Uno colonne de voitures autrichienne a été bombardée pa<r une de nos batteries sur la route d'OppacchU. Sella à Rubbia. Quelques voitures ont fait explosion aveo grand fracas. Dans le secteur à l'est de Selz, l'ennemi, gaspillant vraiment les hommes et les munitions, a continué opiniâtrement, mais vainement, ses tentatives pour pénétrer de nouveau dans le retranchement quo nous avons conquis au sud de la vallée. La nuit dernière, après un violent bombardement qui à duré plusieurs heures, il a entrepris succinctement quatre furieuses attaqueâ contre nos positions. Les rangs compactsi de l'infanterie autrichienne ont été décimés par notre feu et elle a été forcéia chaque fois de se retirer en grand désordre. Nous avons enlevé à l'ennemi une vingtaine de prisonniers. Dépêches Diverses Londres, 28 avril : L'agence Reutcr annonce que, jusqu'à présent, 84 navires ennemis ont été déclares de bonne prise; 42 de ces bâtiments ont été vendus et) 42, réquisitonnés. Le tonnage total des navires vendus s'élève à 54,772 tonnes) ; celui des navires réquisitionnés, à 56,162 tonnes. La vente des navires et des cargaisons a produit 6,850,000 £9 * * * Pétrograd1, 28 avril : Un membre» de la Douma del'Eimpire a • demandé quo les terres domaniales disponibles,fussent ipairtagéeslemlre les défenseurs non fortunés, de la patrie. La Douma a engagé lo ministre de l'agriculture à lui faire le plus rapidement possible line proposition dans ce sens. *. . * * Londres, 27 avril : L'agence Reuter annonça que les hommefc mariés de 28 à 35 ans «ont appelée $ous lf " armes pour le 29 mai.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software

Er is geen OCR tekst voor deze krant.
Dieses Dokument ist eine Ausgabe mit dem Titel La Belgique: journal publié pendant l'occupation sous la censure ennemie gehört zu der Kategorie Gecensureerde pers, veröffentlicht in Bruxelles von 1914 bis 1918.

Bekijk alle items in deze reeks >>

Zufügen an Sammlung