Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires

733 0
close

Warum möchten Sie diesen Inhalt melden?

Bemerkungen

senden
s.n. 1916, 12 September. Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires. Konsultiert 29 September 2022, https://nieuwsvandegrooteoorlog.hetarchief.be/de/pid/6q1sf2n319/
Text zeigen

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software

A MVF.RS Marrli 12 Spnfpmlirp 101 (\ Le numéro 10 centimes Cinquante-neuvième Année - N° 17.712 DIRECTION & REDACTION : 14. RUE VLEMINCKX, 14 ANVERS Téléphone 3761 LLOYD ANVERSOIS Annonces : 25 ceotimes la petite ligne. — 50 centimes la double ligne 1 franc la ligne sur double colonne Adresses industrielles 50 centimes Émissions et Annonces financières : Prix à convenir Les annonces sont mesurées au lignomètre.— Les titres se paient d'après l'espace qu'ils occupent. Seul Journal Maritime quotidien émanant des Courtiers de Navires AVIS Toutes les heures renseignées dans notre journal sont indiquées d'après l'heure de la Tour. Observations météorologiques de M. F. Agthe, opticien, rue Léopold, 51. Anvers, 12 sept 1916, 11 h. du matin — Baromètre 763,5.— Thermomètre cent (maxj-b 18, — Thermom. cent. Imin.l >- 12. -Pluviomètre: 0,7 ci/m.— Vent. Nord— Prévision : Variable. Astronomie 13 septembre (Communiqué par l'Observatoire Royal de Belgique à Uccle lez-Bruxelles) Levoi du soleil 7 H 14m. Dern. quart.!e 19 sept. 7 h.25 m Coucher du soleil 20 3- Nouv. lune le 27 sept 9.34.. Lever de la lune 19 54 „ Prem. quart, le 4 oct. 11 „ Coucher de la inné... 7 58 . Pleine lune le 11 <U. 1'., 1„ Haute marée à Anvers Matin s°ir 13 sept. ... 6h.!0 m J 12 sept. ... 18 h 29 m 14 , ... 6„47 „ 13 „ ... 19 5 15 „ ... 7 ., 24 „ | 14 19 , 42 Hauteur du Rhin Cologne 9 sept. 2.42 m. Strasbourg 9 sept. — m Huningen _ 2.65 „ Lauterbourg „ — . Kehl . 3.48 „ Maxau — Mannheim „ 4.15 „ Gerraersheic? „ — . Caub „ 2,46 .. Mayence „ 1 23 „ Ruhrort „ ! 37 „ Bingen ✓ « 2.J3 „ Duisbourg „ t .07 „ Coblence ., 2.56 „ Waldshiit — « Diisseldorf . 2.08 . Lobith 10 „ 11.05 „ Hauteur du Main Hauteur du Neckar Francfort 7 sept. 2.33 m. Heilbronn 9 sept. 0 49 m Hauteur de la Moselle Hauteur du Bodensee Trêves 9 sept. 0 98 m Constance .9 sept. 4,24 m. PLUS GRANDES MAREES DE L'ANNEE 1916 Coefficient Fort de hauteur Philippe Anvers de la marée Hauteur Hauteur 13 septembre o 1,08 2,71 2,72 29 septembre # 0,94 2,36 2,37 14 octobre o 0,99 2,48 2,49 28 octobre • 0,94 2,36 2,37 11 novembre o 0,85 2,13 2,14 27 novembre • 0,92 2,31 2,32 Il décembre o0,76 1,91 1,92 26 décembre • 0.94 2,36 2,37 o Pleine lune • Nouvelle lune. Port d'Anvers ARRIVAGES DU 11 SEPTEMBRE Steamer stad Amsterdam III, de Bruxelles. Bateau-moteur Eclair III, de Bruxelles. Remorqueur H. G. W. Schudkr, de Gand. » Parcii'al, de Gand. » .luANNA, de Gand. » Gkbr. Wulf v, de Gand. >« Bf.rthol.d, de Gand. » Gustchen, de Gand. Allège Coletta, de Burght. » Odile, de l'uers. » ANGELIQUE, de Willebroeck. » Florida, de Vilvorde. » Gounod, de Bruxelles. » Jean, de Louvain. » Sloop, de Gand. >. Ganges, de Gand. » gagne pain, de Gand. » Mémo, de Gand. » Travailleur, de Gand. » Aquador, de Merxem. » Vienne, de Merxem. » Au travers' de tout, de Ryckevorsel. » Elise 5, de Ryckevorsel. » Zwerver, de Moll. » De Jonge Octaaf, de Moll. » Félix, de Glieel. » Marcel, de Liège. » Hectorina, de Liège. » Gérard-Albert, de Renory. » Flora, de La Louvière. » Franciscus (A 28), du Bas-Bscaïut. » Agenees 2, de la Hollande. » Pugno, de la Hollande. » Bayern 16, de la Hollande. » Ue Zwerver, de la Hollande. » Aoknos, de l'Allemagne. » Riienania 21, de l'Allemagne. » Riienania 33, de rAllemague. » Zvvei Bruder, de l'Allemagne. » Alert, de l'Allemagne. » Bayern 32, de l'Allemagne. » Fendel 50, de l'Allemagne. DEPARTS DU 11 SEPTEMBRE Bateau-moteur Anna, pour Duffel. » Marie, pour Lierre. Allège Scuieland, pour Hoboken. » Kortland, pour Hoboken. » Oçtavie, pour Boom. » Ne me méprisez pas, pour Bruxelles. » Léon, pour Bruxelles. » Rosalie, pour Merxem. » Général, pour Merxem. » Deux Frères, pour Lommel. » Vijf Gebroeders, pour Moll. » Rien sans argent, pour Moll. » Hypothèque, [jour Quaed-Meohelen. » Jeune Joseph, pour Couiilet. » Axa, pour Couiilet. » Marie, pour Couiilet. » Aquador, pour Mons. » Twee Gebroeders (A 13), pour la Hollande. » Riienania 30, pour la Hollande. » rhenania.11, pour la Hollande. » Op Gods Vertrouwen, pour la Hollande. » Dorothé, pour la Hollande. AVIS concernant le contrôle des personnes de nationalité roumaine cflans l'agglomération bruxelloise De même que les nuires étrangers de 'nationalité ennemie (Français, Anglais, Russes, Serbes, Japonais, Monténégrins, Portugais et Italiens), les Roumains des deux sexes âgés de pHus de 15 ans et se trouvant dams l'agglomération bruxelloise sont placés sous la survei'l'lajice du « Meflideamt » de la dite agglomération. A celte fin, ils doivent se présenter immédiatement (le 16 id<e oe mois au plus tard) en personne au « Meldeamt » de l'agglomérat ion bruxelloise, 10, rue du Méridien. Conformément à l'avis du 22 juin 1916, les loueurs de chambres, propriétaires de maisons ou d'hôte'ls, directeurs d'asiles, supérieurs de convents, directeurs d'instituts, chefs de famille, etc., sont tenus de déclarer dans les 48 heures au « MeiLdeanit » les Roumains des deux sexes qui habitent chez e>ux. Les infractions aux présentes dispositions seront punies. Bruxelles, le 9 septembre 1916. Deutsches Meldeamt Gross-Brtissel, Der Vorstahid : von Barby, Major. Actes de Sociétés, déposés au Greffe du Tribunal de Commerce d'Anvers Il resuite d'un aote sous seing prive en daite d'il 25 août 1916, que la Société en nom collectif « Gebroeders Van Ho.vd.pnck & Cie », établie ;i Wuestwieizel, fondée le 16 septembre 1906, a cessé d'exister depuis le 14 août dernier, par l'expiration du terme social et que la liquidation sera faite par l'associé Mr Jean Corneille Van I-Ioydonck, à Wuestwezel. Bilan. — Société anonyme « Imprimerie Aug. Van Nylen », en liquidation, a Anvers. Bilan au 31 décembre 1915. Il résulte d'un acte sous seing privé en date du 12 août 1915 que Mr F. Schmit a fait apport de ses affaires dans la branche « Charbons » à la Société coopérative «Crédit Populaire», à Anvers. Mr Schmit, administrateur-délégué, président du conseil, est chargé de la gestion journalière des affaires du département charbons. Il aura la signature sociale pour ce département. Le département pourra travailler sous le titre de « La Houille Belge » Département Houiller « La Houille Belge » du Crédit Populaire, Société coopérative. Il résulte d'un acte en date du 31. août 1916, -passé par devant M® A. Cols, notaire, à Anvers, que le capital social de la Société anonyme «La Mutualité Anversoise », à Anvers, a été porté de 3.750.000 fr. i à 5.500.000 fr. par la création de 3500 actions ordi-! naires de 500 fr. chacune. En conséquence le capital est représenté par 6000 actions ordinaires de 500 fr. chacune et 2500 actions privilégiées de 1000 fr. chacune.H résulte d'un acte en. date du 4 septembre 1916, passé par devant M® A. Cols, notaire à Anvers, que la durée de la Société anonyme «Caisse de Prêts» en flamand « Kas voor Leeningen ») est prorogée de 5 années à partir du 18 septembre 1916, étant toutefois entendu qu'elle entrera en liquidation anti-cipative un mois après la signature du traité de paix. Sont réélus : administrateurs : MM. Edouard Bunge ; Maurice Gevers ; Louis Crauwels ; ;,ean i Cauwenbergh ; Alphonse Bellemans ; Léon Keusters et Edgard Selens. — Commissaires: MM. le comte Emile Le Grelle et Paul De Kinder. — Président du conseil d'administration : Mr Maurice Gevers. — Administrateurs-délégués : MM. Louis Crauwels; Jean Cauwenbergh et Edgard Selens. CHRONIQUE* JUDICIAIRE^ Bail. — Privation de jouissance et diminution de bénéfices La Cour d'appel de Bruxelles vient de rendre un nouvel arrêt très intéressant, en la matière : il pose les principes avec une netteté absolue. L'art. 1722 du Code civil dispose que si pendant la durée du bail, la chose louée est détruite en totalité par cas fortuit, le bail est résilié de plein droit ; si elle n'est détruite qu'en partie, le preneur peut, suivant les circonstances, demander ou une diminution du prix, ou la résiliation même du bail. Dans l'un ou l'autre cas, il n'y a lieu à aucun dédommagement. Les termes « sensu stricta » de ces dispositions semblent ne prévoir que les cas de destruction matérielle par cas fortuit, totale ou partielle, de la chose louée. Il est certain, cependant, que l'art. 1722 vise, en réalité, tous cas de perte totale ou de diminution par cas fortuit ou par force majeure de la jouissance de l'immeuble ou du meuble loué. Il importe peu que cette perte ou cette diminution de jouissance se produise comme conséquence de la destruction matérielle de cet immeuble ou meuble, comme conséquence de tout autre acte ou fait d'empêchement ou d'entrave équivalant, au point de vue de la jouissance, à une destruction matérielle, totale ou partielle, de cette chose ; peu importe que la diminution de jouissance soit causée par un empêchement permanent définitif, de la jouissance de partie seulement de l'immeuble ou du meuble loués (privation permanente de la jouissance de partie de ia choke louée), ou par un empêchement temporaire, mais d'une durée appréciable, de la jouissance de la totalité de cet immeuble ou de ce meuble (privation intermittente de la jouissance de la totalité de la chose louée). Les mots « cas fortuit » dont se sert cet art. 1722, doivent être pris, non dans leur sens restreint d'événement du hasard, mais dans leur sens étendu, comprenant tant les cas fortuits proprement dits que dans les cas de force majeure ; et parmi les cas de force majeure se rangent, en 1® ligne, les « faits ou prince » ou actes des autorités compétentes ; en un mot, l'expression « cas fortuit » de l'art. 1722 comprend tous faits indépendants tant de la volonté du bailleur et du locataire que des agissements de tiers contre lesquels bailleur et locataire peuvent défendre .leurs droits ; mais, dans tons les cas, il est indiispen-sable, pour qu'on puisse en tenir compte au vœu de l'art. 1722, que ces faits aient directement porté atteinte à la jouissance elle même de la chose louée ; il ne suffit pas qu'ils aient exercé, directement ou indirectement, une influence, quelque importante qu'elle soit, sur les produits ou profits de cette jouissance. Dès lors, le fait préjudiciable au preneur d'avoir vu l'exploitation d'une salle de spectacle interrompue pour des « faits de guerre » lui donne droit à une diminution proportionnelle de loyer. Il ne saurait être question, cependant, de confondre ni avec le cas fortuit ni avec la force majeure, ayant porté directement atteinte à la jouissance de la chose louée, les circonstances économiques ou autres événements qui, tout en exerçant un effet, peut-être considérable, sur les profits que le locataire escomptait et était en droit d'escompter retirer de cette jouissance n'ont pas porté atteinte à la jouissance elle-même. Par la locution «jouissance de la chose louée», il faut entendre, non pas toute jouissance quelconque, mais bien la jouissance telle que les parties contractantes au bail l'ont prévue et voulue, c'est-à-dire une jouissance conforme à la destination que, d'après la volonté des parties, la.chose louée devait conserver, et cela parce que cette jouissance ainsi entendue, que, d'un côté, le bailleur a cédée et garantie à son locataire, moyennant réception du loyer, et que, de l'autre, le locataire a acceptée de son bailleur contre paiement de ce loyer. Au surplus, la garantie du bailleur ne s'étend pas aux produits ou profits de la jouissance de l'immeuble ou du meuble loués ; elle doit se restreindre à cette jouissance seule. La preuve que telle est bien la portée de l'article 1722, est puisée dans l'économie de tout l'ensemble des dispositions légales relatives au louage des choses, et spécialement de la mise en rapport de cet article 1722 avec les articles 1709, 1719 et 172^ du Code civil. En conséquence si le fait préjudiciable au prévenu d'avoir vu l'exploitation d'urne salle de spectacle, interrompue par des «faits de guerre» lui donne droit à une diminution proportionnelle de loyer : cette circonstance qu'il a constaté un rendement moindre dans son exploitation à raison des mêmes faits ne lui donne aucun droit à la réparation quel conque du dommage subi. C'est dans ce sens qu'il a été prononcé. EXTERIEUR JL',yv i PAYS-BAS Les importations en Hollande L'agence Reuter mande de Londres que, jusqu'à nouvel ordre, il ne sera plus donné de facilité; pour l'importation en Hollande de biscuits, brosseries, é œufs, jaunes d'œufs, blancs d'œufs, huile de foie de morue, fruits, noix et pulpes, gommes, crin., miel, s allumettes, poix, conserves en boîtes, soufre, spiritueux, épiceries, amidon, caoutchouc et balata, pou-| dre de talc, fibres végétales et levure. 3 Défense, d'exportation La Ho.lilamde vient d'interdire' provisoirement l'ex-î portatiiion. des instruments, qui nie sont pas d'origine néerlandaise, destinés aux recherches scientifiques , et chimiques. ANGLETERRE Peninsular and Oriental Cy et New-Zealand Shipping Cy ; A ressemblée extraordinaire delà Peminsirlar and Orien'a,l Cy tenue il y a quelques jours, la proposition fie fus-ton avec ki New-Zealamd Shipping Cy a été acceptée à l'unanimité. Le capital social sera augmenté. Un syndicat On mande de Manchester qu'il vient de se former au capital de neuf militons de .livres sterling, un nouveau syndicat pour le blanchiment d'étoffes. Plusieurs maisons importantes en font partie. ALLEMAGNE Distribution de saccharine L'administration municipale de Berlin distribue à ses contribuables des paquets de 20 grammes de saccharine, dont le pouvoir suer i flan t équivaut à oeil ni de 9 kilos die sucre. AUTRICHE-HONGRIE L'heure d'hiver Le ministre du commerce a pris des mesures afin que l'administration des chemins de fer reprenne dans la unir du 30 septembre au lr octobre, l'heure de l'Europe centrale. NORVEGE Le prix des navires Un armateur américain a acheté à la firme Ellin-ger et Johansen, de Christiania, un vapeur de 10.000 tonnes, qui n'était pas tout fait neuf, pour six millions de florins. En temps normal, la valeur du navire n'eut atteint qu'un tiers de cette somme. RUSSIE La route Pétrograde-Archangel La route pour automobiles entre Pétrograde et Archange! est terminée, e-lle mesure 700 kilomètres. De distance en distance on a construit des garages avec ateliers de réparations. Cette route est appelée à dédoubler 1a ligne de chemin de fer Archangel-Pétrograde.i ETATS-UNIS U. S. Steel Corporation Le nombre d'ordres non exécutés de la U. S. Steel Corporation s'est augmenté en août die 66.000 tonnes et comportait donc à la lin de ce mois 9.660.000 tonnes. Ci-après tableau comparatif : 1916 1915 1914 1913 (Tonnes) Janvier 7.923.000 4.? i9.000 4.614.000 7.827.000 Février 8.569.000 4.3*5.000 5.026.000 7.657.000 Mars 9.331.000 4.255.373 4.654.000 7.469.000 Avril 9.830.000 4.162.000 4.277.000 6.979.000 Mai 9.938.000 4.264.354 3.998.000 6.324.000 Juin 9.640.000 4.677.592 4.033.000 5.807.000 Juillet 9.594.000 4.92-9.000 4.158.589 5.399.000 \oflt 9.660.000 4.908.000 4.213.331 5.223.00C Septembre — 5.318.000 3.788.000 5.004.000 Octobre - 6.165.000 3.462.000 4.514.000 Novembre — 7.189.000 3.325.500 4.396.000 Décembre — 7.806.000 3.837.000 4.282.000 La production du fer La demande pressante de l'industrie de guerre a donné des chiffres formant un nouveau record pour la production du fer brut pendant l'année courante, en Amérique. 1914 1915 1916 lr semestre 12,54 12,23 19,62 2® semestre 10,80 17,68 La production du fer brut en 1916 pourrait donc approcher bien près de 40 millions de tonnes. Les prix obtenus sont brillants. En 1915, l'acier Bessemer pouvait s'acheter à 19 dollars la tonne ; au début fie cette année-ci, on en obtenait 32 dollars et le prix est actuellement de près de 45 dollars. INFORMATIONS FINANCIERES BOURSE OFFICIEUSE D'ANVERS Séance du 11 septembre. — Les fonds rouinains malgré tous les aléas qui s'y attachent semblent décidément exercer une grande attraction pour le portefeuille. Dès le début, de la séance des ordres d'achat ont surgi qui, en grande partie, ont été exé-( u'és dans les environs des derniers cours, cependant les offres à ce moment ne sont pas épuisées et de nouveau on perd du terrain, l'étranger d'ailleurs continue à offrir le titre bien ent-dessous des prix payés sur place, d'où on peut conclure que nous ne sommes pas encore à ln veiilile d'une reprise en ces valeurs. Dans les autres catégories des fonds d'Etats les tendances sont plus soutenues, ilies offres qui pesaient sur le marché ayant été assez vite absorbées.Parmi nos rentes nationales le Belge 3 % mai accuse une certaine lourdeur entre les prix de 71-72, <>n est cependant ferme en 3 % Emission anglaise demandé ;i 80,50 et en Bon belge i % 1917 à 101401,50, l'An limités 3 % se payerait au-delà de 78. Les lots de ville retrouvent plus d'acheteurs e; s'améliorent en conséquence. Anvers 1887 , 82,25-83,50 ; Anvers 1903, 69,50-70,50 ; Bruxelles 1905, 68-69 ; Gand 1896 et Liège 1897, 62,50 63,50 ; lot du Congo, 78,25-79,25. Les valeurs internationales ont donné lieu à des négociations plus suivies, des acheteurs se présentant. Les .vendeurs de la semaine dernière élèvent sensiblement leurs prétentions. En Cédules argen-lines on prend la Nouvelle à 105,50-106,50 et les L h 107,25-10^5, lies K obtiennent 93 à 94 et les 5 % or 105,25-106,25. Les fédéraux qui avaient été un momen! déprimés se relèvent, le 4 1/2 intérieur n'est plus offert qu'à 95,50, l'extérieur se rapprocherait sans doute de ce prix et le 4 1/2 1911 est vainement demandé à 93,50. Le 4 % 1897 se présente à 84, les 5 % n'arrivent que rarement à la cote. Les dettes brésiliennes sont résistantes à 98-99, le Brésil funding 1914 à 79 avec acheteurs à ce prix en 4 1/2, le 5 % 1913 se payerait dit-on 85,50, on fait 72-73 en Brésil 4 19.10 e/ environ un point de plus pour les autres typés 4 % Uruguay 3 1/2 73 nominal, Cédules uruguayennes 99,50-100. Acheteur en Chili 5 % 1911 à 92 n'est pas servi à ce prix. Las dettes asiatiques se réjouissent également de retrouver des acheteurs plus empressés. Japon, Railway Bonds 5 % 105,25-106,25, le 4 1/2 1905 9^,25 99,25, le î % 1905 se prendrait à 88, l'offre se présente à 88,50. En Chinois 4 1/2 il ne se présente vendeur qu'à 84,75 environ, ce qui fait ressortir une amélioration. En fonds d'états continentaux les dettes roumaines restent très activement traitées et leurs transactions absorbent de loin la pins grosse part de l'activité du moment. Toutes les émissions y passent, nous les citons dans leur ordre : 4 % 1896 98, 1905 66,50-68, clôture 67,25 P., 4 % 1890 78 à 79,50, 4 % 1894 73-74,50, 4 % 1903-10 68 à 70, 4 1/2 1913 73-74,50, 5 % 1903 83-8-4,50. Peu de changements en russes sauf en 4 % 1880 plus faible à 75,75-76,75, le 3 % 1859 es: demandé h 64 et Ue 4 Nicolas est offert à 83, 5 % 1905 92-93, Portugais % 55 P., Hongrois 4 % or 68 environ., Métalliques 63 P., Hongrois 4 % couronnes 62 P. Peu de cours- s'établissent aux rubriques diverses parmi lesquelles les obligations 5 % Hypothécaires restent recherchées, obligation Banque Belge 482,50-4°6,50, oblig. Hypothécaire du Canada 473-478, oblig. Tramways d'Anvers 455-460. Dans Ile groupe des pé'rolifères un certain nombre d'actions Grosnyi changent de mains à des prix marquant une tendance raffermissante. L'ordinaire fait 2740-2770 et la privilégiée 3000-3025, Astra Roman a 11 <0 1 iso. Très calmes les titres de plantation, qui se main tiennent sans effort à leurs prix antérieurs ; .à noter la fermeté de la Sennah assez largement achetée à. des prix variant de 48,50 à 49,75, Federated 500-800 P., Kuala plus lourde à 129,50 P., Gaiang 3,75-3,85. Obligations Ta.ngan.yika 190-191,50. BOURSE OFFICIEUSE DE BRUXELLES Skance du 11 septembre. — La première séance de la semaine n'est pas dépourvue de toute activité, et cependant les transactions sont eu nombre assez restreint. C'est qu'en effet les propositions d'affaires ne manquent pas, mais ce sont les contre-parties qui ne se rencontrent que difficilement. Cette situation dure déjà depuis quelques semaines d'aiflleurs, et rien n'indique qu'elilie soit sur le point de se modifier. Les opérations traitées, quoique rares, font preuve cependant, d'une certaine résistance. Les rentes et liots de ville se soutiennent en tous cas à un bon niveau. Voici -les cours: Rente belge 3 %, 70,50-72 ; Bons du trésor 4 % 1917, 101 1/8-101 1/4 ; Congo- îlots, 78-79,25 ; Crédit Comm. 4 % 1916, 9i,25 ; Vicinaux 2 1/2 % 1885 lots, 100,25-100,50 ; Vicinaux 2 % mai, 73,50 ; Anvers 1903, 69,50-70,25 ; Anvers 1887, 81,50-82 ; Bruxelles 1905, 68,75-69 ; Bruxelles 1902, 85-85,25 ; Bruxelles Maritime, 64-64,25 ; Inter-co.mmunnle des Eaux, 460; Gand 1896, 63 1/8-63 1/4 ; Liège 1897, 63,25-63,50 ; Liège 1905, 65,75. Les obligations industrielles gardent, de leur côté, un bon mouvement d'affaires. Les 4 % Auxiliaire de Chemins de fer au Brésil sont fermes à 350, on demande la 4 % Tramways de Livourne à 415, ilies 5 % Tramways Toscans à 460, l'es 6 % Hensies-Pomuie-rœul à 5<)0, les 5 % Pétroles de Grosnyi à 482,50. Le compartiment de nos actions bancaires retrouve un peu d'activité. Il y a argent en cap. Outremer à 485, on est bien en. Crédit An ver sois à 400 et en fond. Crédit National Industriel 4500, 4510. Peu de chose à dire pour le moment des valeurs de transports. Les Economiques gardent une bonne clientèle et fiait 482,50, 485 ; la dividende Gand se retrouve à 48,75, l'Internationale des Tramways est demandée à 65 et 8 selon le titre, l'ordinaire Livourne se traite a 115, la privilégiée Madrid Espagne est recherchée à 230 et la dividende Vérone cote encore 7. , Les valeurs sidérurgiques se maintiennent à un niveau respecta.ble. L'Energie est ferme à 117,50, l'Espérance-Longdoz est offerte a 320, La Métallurgique du Hainaut est en bonne voie à 100, 102,50, 105 ; Ougrée est soutenue cà 975, 972,50 ; la Providence finisse B est plus lourde à 580, 577,50, 575 ; la capital l'ambow s'offre à 125, l'ordinaire et la fondateur raretzkoïe sont soutenues à 475 et 750, la capital ■ la jouissance Konstantinowka se maintiennent respectivement à 605 , 602,50 et 2360, la capital Toula ^st ferme à 365 et. la dividende est offerte à 162,50. les charbonnages font preuve encore d'une certaine indécision. Les Agglomérés de Charleroi ont >ellie allure à 317,50, Anderiues est plus lourd à 900, es Charbonnages Belges se redressent, à 345, la fon-lateur Gossoudarieff Baïrak revient à 130, 127,50, et 'ordinaire à 250, la dividende Laura fléchit à 640, a Marcinelflje-Nord rétrograde à 500, 502,50, et le Rien lu Cœur se maintient à 475. Les petites rubriques sont retombées dans un •rime a.bsolu. L'ordinaire Rennert est plus ferme à t70, 472,50 ; l'ordinaire Produits Chimiques de Haren îst a 26 argent, et la fondateur Huileries d'Odessa e maintient à 32,31. Les transactions ne sont pas nombreuses au groupe colonial, mais elles font généralement preuve de ermeté. Ainsi, il y a du mieux en. ordinaire Katan-ra a 2180, 2200 ; en' cap. Union Minière à 1240, 1247,50, t. en Tangamyika à 72, 72,50. Il y a argent, d'autre •art, en privilégiée Belgika à 12,50, et papier en cantal et fondateur Lacourt respectivement a 370, 375. Au groupe des valeurs de plantations, les dem des sont excellentes ; on ne parvient cependa faute de contre-partie, qu'à, traiter ila capital F cornî.ier à 285. Aux diverses, les valeurs du groupe Fitvefet seu re ieiment l'attention. Les Sucreries Saint-Jean s bien travaillées à 68, 6S,50 en, capital, et à 75, 76, en fondateur, et lia fondateur Européenne est fer à 42,50, 40, 41,25. Il y a vendeur, d'autre part, Explosifs Favier à 57, en fondateur Fioridienm ioo et, eu capital Soie d'Obourg à 975. Les valeurs étrangères n'offrent pas beaucoup d t.érêt pour le moment ; lies titres russes, si bien t Maillés précédemment, se soutiennent simpJemen un bon niveau. Ainsi il y a des demandes en Di provienne à 3205, on fait 1925 en Métallurgique R s (-Belge, on est bien en privilégiée Nicolaïeff à ; 525, 530, et ou retrouve lia Tagana og à 435, 445. La Kaïping est indécise à 51,50, la Baroelona bien à 83 , 82 , 82,50, 82,75, et l'obligation se souti à 312,50. La Lujar es* en reprise à 692,50, 695 , 700; la pri Prado est demandée à 65, et la Ligure Toscana à S COURS DU CHANGE Rotterdam, 8 septembre. — Londres, fl. 11,69 : Berlin, fl. 42,42 1/2. Paris, fl. 41,82 1/2. Amsterdam, 8 septembre. — Londres, fl. 11,69 : Berlin, fl. 42,52 1/2. Paris, fl. 41,85. Suisse, fl. 46. Vienne, fl. 28,25. Copenhague, fl. 66,55. Stockhol fl. 68,42 1/2. La Banque Nationale de Grèce, à Athènes, dis buera un dividende de 125 dr. pour le premier mestre de l'année courante. L'Emprunt russe aux Etats-Unis. — Les deux < prurits .russes que Ton négocie en ce moment a Eliats-IT'nis, s'élèveront à 10 millions de livres st liing. lis seront émis par la City Bank et la Guar; ty Trust Co. L'annonce officie!'e on paraîtra pro blememt la semaine prochaine. Esr.prunt au Brésil. - Une d .pèche de Ri,o-de-neiro dit que le Brésil a contracté un emprunt de millions de dollars. L'A. E. G., à Berlin. — On cou fin rie l'acquisit: de 2 millions de M. d'actions de la Tuilerie à vapt et argilière Hennigsdorf (Burg.). L'A. E. G. veut ci tinuer temporairement la fabrication de tuiles se la direction actuelle, pendant que les locaux de fabrique de poêles et le terrain pourront servir loger des branches de la fabrication de l'A. E. G La Hennigsdorfer n'a plus réparti de divider depuis cinq années. Depuis 1914, elle travaillait a* une perte de 153.565 marks, par suite de laquelle fonds de réserve de 238.324 marks s'est abaissé 84.759 marks. En 1915, il y a eu une nouvelle pe de 186.320 marks. D'après le bilan, il y avait outre 705.000 marks dettes hypothécaires, 355.079 m. de créditeurs (con 496.526 M.). Parmi les terrains portés pour M. 1.74 millio: se trouve celui de l'agglomération berlinoise pc 991.176 M., dont l'acquisition était surtout visée. I installations sont portées pour M. 682.112 (M. 762.3S Il y avait encore des stocks pour M. 261.700 (-403.2: Les débiteurs avaient diminué de M. 150.843 à 23.617. La société êait encore créancière hypothéca pour M. 147.450 (207.950), le compte effets s'élevail M. 51.363 (300). En outre, dans le voisinage immédiat des terra: d'Auguste Burg et par conséquent des fabriques r ., 'xips construites nouvellement il y a quelques ; nées par l'A. E. G., celle-ci a acquis encore un au « vain de ln société Osthaveilland, sur le Grosse! fahrtsweg, à Berlin. Cette société fonedère a ail accompli sa première grande vente. Le terrain v; drait moins d'un million de marks. Produits et engrais chimiques de Lovitch. — IJ assemblée extraordinaire des actionnaires de ce société ava.it été convoquée en juin dernier, à l'ef de délibérer sur la dissolution et la mise en liquM tiion de l'entreprise. Cette assemblée a été remi paraît-il, jusqu'après la conclusion, de la paix. Patria Verzekering Mij (Pays-Bas). — Le di dende est fixé à 15 %. Chocolateries Suisses Peter-Cailler-Kohler, à / rich. — On mande de Zurich que cette société vie d'acquérir de grandes fabriques en Angleterre a d'étendre son industrie. La Compagnie Industrielle des Pétroles distrib un dividende de fr. 50 (1914 = fr. 40). La Société française Cuivre et Pyrites a réalisé bénéfice net de fr. 465.693, mais ne distribuera j de dividende. Ungarische Allgemeine Kreditbank, à Budapest. Le bilan semestriel de cette banque indique bénéfice net de 6.112.804 C. contre 5.868.178 C. l'r née précédente. Guillaume-Luxembourg. — La société réparti pour 1915 un dividende de 10 pour cent aux aetio privilégiées, soit 10 francs, et de 5 pour cent a actions de capital, soit 25 francs, contre en 19.13 n pectivement- 11 p. c. et 6 p. c. Les chiffres de lî manquent. Le platine russe. — La Torgowo-Promischlenna Gaseta publie ce qui suit au sujet de la diminuti de la production du platine en Russie : Le prix de revient de la production du platine augmenté de 12 à 14 roubles par solotnik, soit p poud, de 46 à. 53.000 roubles. Par suite de cette c constance et du défaut de capital d'exploitation ch les producteurs, la production en 1915 a subi i nouveau recul. La production en 1911 était de ponds, en 1912 de 337. en 1913 de 300, en 1914 de 2! eu 1915 de 215 pouds. Le platine brut à 83 p. c. métal pur, qui coûtait en mai 1915 encore 8 roubl 20 copecks par solotnik, a augmenté en août 1915 11 roubles 72 copecks, et coûte actuellement 17 ro bles 60 copecks (8,45 m. le gramme). C'est pourquoi la Banque Impériale a décidé i prêter 10 roubles sur le solotnik de. minerai de pl fine 83 p. c. MEMENTO DE L'ACTIONNAIRE ASSEMBLEES ANNONCEES 14 septembre La Marbrerie Brabançonne, société anonyme < liquidation, à 2 h. 1/2, au siège social, 68, rue Va derkindere, à Uccle. Oesterr. Hansena-Aktiëngesellscbaft, à Prague. 15 septembre Société anonyme des Charbonnages du Horloz, 2 heures de relevée, au siège social, rue Ferdinar Nicolay, à Tilleur. Association Sucrière de Genappe, société anonyn à Loupoigne, à 11 heures, au Café des Boulevard place Rogier, à Bruxelles. Vereinigte Papier- und Ultramarinfabriken Jact Kraus, Joli. Setzer, N. Schneider jr., Aktiëngese schaft à Vienne. Verreries et Cristalleries Saint-Bernard, socié anonyme à Hèmixem, à 11 heures, au Grand Hôt du Laboureur, 26, place de Meir, à Anvers. Compagnie Nationale du Littoral, société anonym à 3 heures de relevée, rue des Palais, 8, a Bruxelle Friedlànder Bezirksbalmen, à Friedland. 16 septembre Office de la Bourse, société anonyme, à 15 heure au siège social, rue de la Casquette, 45, à Liège. La Brugeoise et Nicaise et Delcuve, société an nyme, à 11 heures, au siège social, 168, rue Royal à Bruxelles. 17 septembre Fers, Métaux et Ateliers de Construction du Cei tre, société anonyme, à 10 heures du matin, au sièg social, à Bois-d'Haine (La Croyère). 18 septembre Boulonneries du Haut-Pré à Liège, société am nyme, à 4 heures, au siège social, rue de Warou: 33, à Liège. Ateliers Vve Math. Snoeck, Biaise et Gohy réuni; société anonyme, à 3 heures de relevée, au sièg social, rue de l'Hospice, à Ensival-Verviers. 21 septembre Société anonyme Sucrerie d'Houppertingen, Houppertingen, à 3 heures de relevée, dans les bi reaux de la Raffinerie Tirlemontoise, à Tirlemont. Friedlànder Flachsspinnerei, à Mahr/Schônberg. 23 septembre Verreries de .lumet, société anonyme, à. 12 heurej au siège social, à Jumet Azienda Assicuratrice, à Triest. 9 octobre Katanga Handelsmaatschappij, à 4 heures, au sièg social, rue Kipdorp, 17, à Auvers !;!, Compagnie des Produits Kemmerich in- Société anonyme 23. Place de Meir, ANVERS les OBLIGATIONS 4 % me 2mo série N" 14001 à 20000 en à 3lm<> tirage. — lr septembre 1916. — Les 187 obligations, dont les numéros suivent, deviendront, rem-in- boursables à partir du 2 octobre 1916, à raison de ra- 400 marks ou 500 francs par titre, coupon N° 32 t a attaché, à la Banque d'Anvers, à Anvers, ainsi qu'à iè- la Société Générale de Belgique, à Bruxelles, et chez us- ses agences en province. '20, 14012 15108 15906 16356 17408 18271 18728 19599 14054 15148 15913 16393 17511 18282 18779 19605 est 14109 15175 15918 16409 17515 18303 18832 19623 ™t 14114 15194 15935 16417 17544 18316 18863 19637 14368 15195 15937 16449 17549 18328 18888 19657 or. 143% 15267 15951 16465 17575 18339 18947 19660 *5. 14397 15332 15952 16472 17588 18355 18961 19671 14420 15346 15997 16552 17600 18391 18966 19681 14430 15359 16074 16609 17613 18404 18976 19686 14434 15376 16077 16691 17772 18414 19011 19688 14494 15405 16097 16696 17836 18443 19088 19698 -/4- 14564 15492 16109 1675-4 17845 18451 19094 19714 05. 14604 15578 16116 16811 17888 18460 19173 19718 m, 14632 15617 16122 16886 17892 1&486 19225 19743 14670 15632 16127 16899 178% 18492 19253 19758 14680 15663 16157 16916 17914 18501 19274 19861 ri- 14685 15676 16170 16962 17919 18509 19342 19932 se- 14708 15696 16186 16983 17973 18526 19376 19963 14758 15700 16273 17088 17980 185-47 19416 19969 m 14762 15739 16289 17120 17992 18605 19431 ux 14820 15809 16318 17188 18056 18608 19437 er_ 14985 15827 16320 17258 18066 18633 19455 15078 15883 16323 17274 18134 18676 1.9457 K!. 15033 15904 16350 17397 18164 18722 19594 Obligations sorties aux tirages antérieurs et non ja. encore présentées au remboursement : 30 13mo tirage. N° 15463 16me tirage. N° 17061 ,on 18™° tirage. N° 16197 ,m, 20me tirage. N° 15032 )n. 21m° tirage. N° 18532 lUS 24me tirage. N08 15391 16311 16770 i;, 25rae tirage. 15037 15984 16260 17029 17060 ;1 26™° tirage. Nos 14064 14732 15561 15569 16632 16762 17141 17273 17373 18104 18461 189,si de 19005 19070 •oc 27 et 28mo tir. NOB 14006 14019 14022 14055 14061 1,4222 le 14225 14510 14636 14735 14738 14904 à 14918 14960 15000 15034 15036 15151 '"te 15152 15212 15284 15304 15345 15347 15408 15582 15597 15611 15641 15730 de 15773 15786 15859 15917 15943 15944 re 15966 15970 15998 16101 16176 16218 1622-4 16230 16240 16339 16342 16395 rs, 16453 16-456 16666 16671 16672 16673 nr 16715 16755 16818 16829 16835 168-44 •es 16889 17011 17049 17139 17281 17316 4)- 17318 17323 17342 17376 17380 I73S9 2)- 17479 17584 17586 17631 17632 17647 M. 17662 17674 17682 17694 17703 17752 17756 17796 17829 17835 17841 17875 ire 17897 17918 17958 18028 18048 18082 a 18102 18304 18312 18357 18381 18384 18405 18463 185-42 18587 18664 18777 us 18870 18891 18892 81895 18991 18992 m- 19031 19128 19134 19197 19199 19227 mi- 19232 19258 19260 19304 19306 19327 •e 19440 19449 19450 19-462 19468 19469 19476 19518 19574 19585 19596 19616 1S1 19635 19684 19746 19748 19751 19779 m" 19822 19865 19903 19923 19945 19949 19981 199S4 19991 ne 29me tirage. N"s 14009 14023 14080 14088 14517 14624 14938 14966 14974 15008 15200 15281 15307 15403 15414 15575 15586 15625 15982 16115 16278 16434 16648 16717 16834 16837 16867 16885 16910 17036 17252 17275 17278 17283 17345 17595 Vl" 17675 17680 17729 17768 17781 17860 17874 17996 17999 18031 18057 18262 ai- 18366 18442 18478 18541 18643 18685 nt 18739 18755 18787 18796 18865 18914 in 18982 19014 19028 19073 19091 19246 19259 19314 19368 19411 19441 19475 ne 19-491 19513 19608 19622 19632 19639 15)662 J 9678 19697 19708 19721 19722 m 19745 19776 19784 19798 1 9815 198-45 Î9872 19890 19927 19978 30mp tirage. N"s 14081 14197 14279 142% 14660 14739 14826 14829 14851 14926 14935 15001 ... 15186 15280 15293 15297 15303 15315 15319 15330 15423 15495 15519 15522 15572 15675 15695 15789 15843 15925 15954 16054 16119 16208 16256 16392 ra 16415 16422 16425 16523 16526 16705 n* 16753 16798 16840 16855 16881 16902 IX 16934 17076 17128 17150 17372 17435 'f; 17-462 17534 17554 17599 17640 17654 17655 17738 17747 17771 17856 17929 17961 17991 18000 18051 18076 18167 IA- 18377 18399 18439 18480 18482 18559 m 18631 18634 18659 18699 18712 18798 18809 18S29 18953 18978 19015 19118 a 19152 19170 19186 19206 19208 19285 ar 19309 1939S 19400 19444 19453 19515 ir- 19523 19550 19578 19631 19636 19652 ez 19687 19690 1%99 19724 19789 19844 m J9860 39893 1990-4 19922 19940 52 1 VILLE DE COPENHAGUE 4 o|0 Emprunt 1901 ,i_ Obligations sorties au tirage du 7 août 1916 et remboursables au change de fr. 25,20 à partir du 15 ip novembre 1916 aux guichets de la BANQUE O'AIS-a_ VERS : Série A. — Titres de £ 100 5 1152 2311 3586 4667 5417 7071 - 335 1338 2383 3594 4672 5562 7092 •444 1371 254-4 3694 4692 5873 7140 547 15-40 2627 3746 4732 5933 7198 612 154-4 2720 3981 4742 5946 7216 619 1668 2829 4041 4946 60% 7356 665 1778 2910 40% 5043 6013 7400 în 705 1792 3058 4148 5106 6015 7'.09 il- 769 1794 3067 4266 5133 6039 7527 813 1827 3183 -4303 5152 6085 7548 894 2065 3208 4373 5195 6394 7656 914 2121 3366 4442 5244 6915 7658 931 2160 3424 4511 5264 7034 7677 à 941 2224 3528 4546 5342 7037 d 1090 2225 3556 4607 5348 7041 Série B. — Titres de £ 500 ,e *203 221 255 267 298 325 431 476 Obligations sorties aux tirages antérieurs et non } {présentées au remboursement : ]. i .au 15 novembre 1911 : Série A 3865 6782 j. ;a.n 15 novembre 1912 : Série A 3868 té ' Série B 485 q[ j au 15 novembre 1913: Série A 2117 4589 i au 35 novembre 1914 : Série A 787 794 £404 3612 e> 4517 6766 6858 s' ail 15 mo.vembre 1915 •: Série A 349 1325 1470 1475 2400 2619 2725 3047 4088 4225 4280 4484 4693 4846 4871 4904 s • 4907 5%4 6736 6789 7227 y Série B 339 .418 Manufacture Gén. de Meubles STEVENS Société Anonyme i- Messieurs les actionnaires sont, convoqués en as-e sem blée générale ordinaire, qui aura lieu le MARDI 26 SEPTEMBRE, à 3 h. précises, au Siège Social de la Scnpiété, rue'Conscience, 40, à Malines. j- ORPBE DU JOUR : 1° Rapport du Conseil et bilan ; . 2° Rapport du Commissaire ; ;f 3° Approbation du bilan, é P. S. — Les actionnaires devront déposer leurs actions au .Siège social. (Art. 35 des Statuts). Transports pour toute la Belgique de marchandises par service accéléré et à prix réduits S'adresser : 65, RUE SANDERUS, ANVERS. • La maison s'occupe des formalités de sortie.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software

Er is geen OCR tekst voor deze krant.
Dieses Dokument ist eine Ausgabe mit dem Titel Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires gehört zu der Kategorie Financieel-economische pers, veröffentlicht in Anvers von 1858 bis 1979.

Bekijk alle items in deze reeks >>

Zufügen an Sammlung

Ort

Zeiträume