Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires

259 0
close

Warum möchten Sie diesen Inhalt melden?

Bemerkungen

senden
s.n. 1916, 26 Mai. Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires. Konsultiert 15 November 2019, https://nieuwsvandegrooteoorlog.hetarchief.be/de/pid/7940r9n04r/
Text zeigen

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software

— 1 . ANVERS, Vendredi 26 Mai 1916 Le numéro 10 centimes Cinquante-neuvième Année - N° 17.625 DIRECTION & REDACTION : 14, RUE VLEMINCKX, 14 ANVERS Téléphone 3761 LLOYD ANVERSOIS Seul Journal Maritime quotidien émanant des Courtiers de Navires Annonces : 25 centimes la petite ligne. — 50 centimes la double ligne 1 franc la ligne sur double colonne Adresses industrielles 50 centimes Émissions et Annonces financières : Prix à convenir Les annonces sont mesurées au lignomètre.—Le« litres se paient d'après l'espace qu'ils occupent. AVIS Toutes les heures renseignées dans notre journal sont indiquées d'après l'heure de la Tour. , Observations n.etéorologiques de M. F. Agthe, opticien, rue Léopold, 51. Anvers 26 mai 1916, 11 h. du matin. — Baromètre 762. — Thermomètre cent lmax| -r- 24. - Thermom.cent, jmm.l + 12. -Pluviomètre : 10,8 m/m.—Vent. N.-O - Prévision : Pluie. Astronomie 27 mai Lever du soleil 5 h.39m. Nouv. lune le 31 mai. 9 h.37 s. Coucher du soleil.... 9 .. 40 s. Prem. quart, le 9 ;um.. J . 58 m. Lever de la lune 3„î5m. Pleine lune le 15|uin. 1 . 41 s. Coucher de la lune... 5 18 s. Dern. quart.le 22 |uin. 3 ..16 s. Haute marée à Anvers Matin Soir 27 mai ... 1 MO m. 27 mai ... — Il — m. -•8 ... 2 „ 15 „ 28 2 46 „ 29 " ... 319 „ 29 3 49 Hauteur du Rhin Cologne 24 mai 2.28 m- Strasbourg 24 mai — m Huningen . 2.50 „ Lauterbourg - . Kehl 3.23 „ Maxau „ — „ Mannheim 3.85 „ Germersheim „ — „ Caub 25 „ 2,39 „ Mayence „ 1.27 „ Ruhrori . 133 „ Biueen „ 2.06 „ Duisbourg 24 „ 1.06 Coblence ,. 2.36 „ Waldshiit — . Diisseldorf „ 2.02 . Lobith „ 11.09 „ Hauteur du Main Hauteur du Neckar Francfort 24 mai 2.35 m. Heilbronn 24 mai 0 50 m. Hauteur de la Moselle Hauteur du Bodensee Trêves 24 mai 0.46 m. Constance 25 mai 4,— m. PLUS GRANDES MAREES DE L'ANNEE 1916 Cœfficient Fort de hautéur Philippe Anvers de la marée Hauteur Hauteur 2 juin # 0,7-2 1,81 1,81 17 juin O 0,83 2,08 2,09 2 juillet * 0,71 1,78 1,79 17 juillet O 0,99 2,48 2,49 1 août * 0,78 1,96 1,97 15 août 0 1,07 2,69 2,70 30 août * 0,88 2,21 2,22 13 septembre o 1,08 2,71 2,72 29 septembre * 0,94 2,36 2,37 13 octobre O 0,99 2,48 2,49 28 octobre * 0,94 2,36 2,37 11 novembre o0,85 2,13 2,14 27 novembre ' * 0,92 2,31 2,32 11 décembre o0,76 1,91 1,92 26 décembre * 0,94 2,36 2,37 * Nouvelle lune. o Pleine lune. Port d'Anvers ARRIVAGES DU 25 MA! Steamer Wilford 111, de Tamise. Telegraak ii, de La Hollande. Remor. Mars, de la Hollande. Bateau-moteur Pikrrk-.Iosepii, de Rupelmonde. Drik GebroedeRs; de Boni hem. » Anna, de Niel. » Léonard, de Eyckevliet. » Charles Philomène, de-St. Arnaud. Allège Doel 7, de Doel. » Vereinigung 62, de Hemixem. » Emma, de Niel. » Drik GebrobBBRS, de Niel. »> L'Ami de Dieu, de Malines. » Axa 1, de Noeveren. » Cieorges & Maurice, de Merxem. » La Puceli.e, de Schooten. » Armand, de St. Léonard. » Tirlemont, de Gheei. » Albert, de Tuirnhout. » P. P. Rubens, die Liège. » Espoir dans l'avenir, de Liège. » Sylî.a, de st. GhisLain. » Anna, ide Mons. » Ville d'Anvers, de Mon s. » Franciscus (A 20), de La Hollande. » Marie Elise, de la Hollande » .Maria, d:e l'Allemagne. » Eintracht, de l'Allemagne. » Bayern 25, d:e l'Allemagne. » Leopold Marianne 4, de l'Allemagne. » Bernard 6, de rAlQemagne. » Sibilla 3, de l'Allemagne. » st. Hubert, de l'Allemagne. » Prinsenhoofd, de l'Allemagne. DEPARTS DU 25 MAI Steamer Wilford iii, pour Tamise. » Eugénie, pour la Hollande. Bateau-moteur Constantia, pour Louvain. » Factor v, pour la Hollande. Allège Espoir, pour Calloo. » Anna, pour CaAloo. » .Iulia, pour Boom. » Rosalie 2, pouir Matines. » Florence, pour Malines. » Rubens, pour Bruxelles. » Scaldis, pour Bruxelles. » Rotterdam 17, pour Bruxelles » PElagie, pouir Merxem. » Léontine, pour Rétliy. » Huy, pour Gheetl. » EnpUARri, pour Beersse. » Gymnote, pour Moll. » Emma, pour Liège. » Soli Déo, pour St. Ghislain. » Quo Vadis. pour la France. » Elise, pour la Hollande. » Jeune Alida, pour la France. » Rrexania 15, pour l'Allemagne. » R menant a 32, pour l'Allemagne. » Karl Schroers 36, pour i'Allemagne. » Karl Scmroers 42, nom- l'Allemagne. Caecilia ii, pour l'Allemagne. Conseil Communal d'Anvers Séance publique du lundi 29 mai 1916, à cinq heures de l'après-midi (H. d. 1. T.). ORDRE DU JOUR : 1. — Zeeihanshuis. Compte de 1915. 2. — Fabriques d'Eglise de St. Joseph et de St. An-dré. Legs rie Dame Marie L. Mer ter. s. 3. — Hospices Civiils. Compte de 1914. 4. — Hospices Civils. Budget de 1916. 5 — Bureau de Bienfaisance. Budget de 1916. 6. — Bureau de Bienfaisance. Compte 1914. Règlement. Crédit supplémentaire. 7. — Fabriques d'Eglise. Comptes 1914. Approbation.8. — Fabriques d'Eglise. Budgets 1916. Approbation.9. — Fabriques d'Eglise. Trésorier. Décompte et garantie. 10. — Athénée royal et école moyenne de l'Etat. Secrétaire-trésorier. Compte de clerc à maître. 11. — Bassin de natation. Affermage pour 1916. Approbation.- — Non-valeurs accordées sur les rôles de taxes relatifs à l'exercice 1914. Approbation. 13. — Budget communal de 1916. Approbation. arrêté concernant la levée de la saisie du foin provenant des récoltes de 1915 Est abroge mon arrêté dn 6 août 1915, concernant la saisie du foin des récoltes de 1915 dans le territoire belge du gouvernement impérial en Belgique. Bruxelles, le 15 mai 1916. Le Gouverneur général en Belgique, Baron von Bissing, Colonel-général. arrêté tlu gouverneur militaire de la province de Brabant, concernant l'emploi des pommes de terre en vue de l'alimentation des animaux. Avec l'autorisation de Son Excellence le Gouverneur général et par dérogation à l'article lr de l'arrêté du 29 janvier 1916 du gouvernement général, concernant certaines mesures destinées à assurer l'approvisionnement en pommes de terre de la population civile belge, il n'est permis, dans le territoire du gouvernement militaire du Brabant, de donner des pommes de terre .qu'aux porcs de plus de 3 mois, à raison d'une ration journalière de 1 1/2 kilo au plus. Seules les pommes de terre petites ou malades, c'est-à-dire non propres à l'alimentation humaine, peuvent être données en ■nourriture aux porcs. Conformément à l'artiole 4 de l'arrêté du 29 janvier 1916 du gouvernement général, les infractions aux dispositions précédentes seront punies d'une peine d'emprisonnement de police où correctionnel de 1 an au plus ou d'une amende pouvant atteindre 10.000 mark. Les deux peines pourront être réunies. Bruxelles, le 20 mai 1916. Le Gouverneur militaire de la province de Brabant. AVIS du Kreischef impérial de la région de Bruxelles concernant la circulation des bicyclettes Connue suite à l'ordonnance du 5 mai 1916 du chef impérial de l'arrondissement de Bruxelles-campagne, i.1 est décidé ce qui suit, pour couper court à tout ma l en ten du : 1. Il est permis aux habitants de l'arrondissement de Bruxelles qui habitent la banlieue délimitée et livrée à la circulation par l'ordonnance du 5 mai, de circuler à bicyclette sans permis spécial dans la forêt de Soignes. Ils doivent cependant être toujours porteurs de leur certificat d'identité. 2. Abstraction faite de ce qui précède, pour tous les habitants et pour toutes les communes de l'arrondissement de Bruxelles, l'obligation du permis spécial continue à être de rigueur pour la circulation des bicyclettes, et les cyclistes circulant soit à Vin-térieur, soit à l'extérieur de ces communes, doivent être porteurs d'un permis de circuler à bicyclette. Bruxelles, le 20 niai 1916. Le Kreischef impérial de la région de Bruxelles. AVIS*** concernant la levée de la saisie du foin provenant des récoltes de 1915 Est abrogé mon arrêté du 6 août 1915 concernant la saisie du foin des récoltes de 1915 dans le territoire belge du Gouvernement général en Belgique (Bulletin officiel des lois et arrêtés, année 1915, p. 853/56). Bruxelles, -le 15 mai 1916. Le Gouverneur général en Belgique, Baron von Bissing, Colonel-général. *** Les arrêtés marqués de trois astérisques seront affichés. Les autres doivent être portés ,à la connaissance du public et spécialement des intéressés par les administrations communales, qui procède ront ainsi qu'elles ont coutume de le faire. Actes de Sociétés, déposés au Greffe du Tribunal de Commerce d'Anvers Réélections. — Bilans. — « Compagnie Bureau Flemmich », société anonyme d'assurances maritimes et contre l'incendie, la foudre, l'explosion du gaz et dos générateurs à vapeur, à Anvers. Bilan ;iu :',l décembre 1915 (3&me exercice). Sont réélus : MM. Robert KausLer, Henri .1. Engels, administrateurs; et Charles Van Beeck, commissaire. Le'Conseil d'administration se compose.de MM. William Engels, assureur, à Berchem ; Fernand Walton, avo-cat; Robert Kausler, négociant, à Anvers, administrateur». et Henri .1. Engels, assureur, à Berchem, a du n fin istira ton r-d irecteur. — Société anonyme « Compagnie des Produits Kemmeiicb », à Anvers. MM. Mariano de Bary et Martin Tornquist sont réélus administrateurs. Bilan au 30 septembre 1915. Conseil d'administration : MM. H. Albert de Bary, négociant, à Anvers, président; Hugo Michelis, négociant ; Louis Van de Put, agent de change ; Mariano de Bary, négociant, à Anvers ; Théodore de Bary, propriétaire; Carlos Alfredo Tornquist, banquier, et Martin Tornquist, propriétaire, à Buenos-Avres. Commissaires : MM. Arnold De Decker, courtier d'assurances, et Georges Stappers, agent de change, à, Anvers. Il résulte d'un acte sous seing privé en*date du lr mai 1916, que la. société en commandite simple » Geerjîens, Fritsche &• Cire», à Anvers, constituée le s mai 1911, est dissoute. Les associés commandités MM. A. Geeirkens et J. Fritsche sont, chacun, chargés de la liquidation. Il résulte d'un acte sous seing privé passé au rang des minutes du notaire Verhelst, à.Anvers, le 16 mai 1916, que MM. Joseph Herremans & Louis Herremans donnent procuration générale à Mr Alfred Ver-lnilst pour toutes les affaires qui concernent la firme Fr. Herremans. Bilans. — Société anonyme « Les Vicinaux An ver-sois », à Merxem. Bilan au 31 décembre 1914, et bilan au 31 décembre 1915. Administrateurs : MM. Henri Engels, assureur, à Berchem ; Charles Charlier, ingénieur, à Bruxelles, et Franz Reinemund, négociant, à Anvers. Commissaire : Mr Fernand Walton, avocat, à Anvers. — Société anonyme «Librairie Forst », à Anvers. Bilan au 31 décembre 1915 (exercices 1914 et 1915). MM. Ch. Franck & P. Buschmann, commissaires, sont réélus. Conseil d'administration: MM. Jan Eelen, libérateur ; Charles Govers, Otto Forst, libraires, Chaules Herbiet, sans profession et Wa.lter Van Kuyc.k, ingénieur-architecte, à Anvers. Commissaires : MM. Charles Franck, industriel, et Paul Buschmann, homme de lettres, à Anvers. -- « L'Ancre Belge », compagnie d'assurances con-. tre risques divers, société anonyme, à Anvers. Bilan au 31 décembre 1915. chronique judiciaire ASSURANCES-VIE. — COMPETENCE CONSULAIRE. DELAIS DE PAYEMENTS. Une société anonyme d'assurances avait, en 1909, pris à sa charge, contre cession de six immeubles, une hypothèque de 40.000 fr. et à payer à Henri G... une rente viagère de 8.000 fr. payable jja.r trimestre ; pour sûreté du payement des arrérages, elle a consenti une hypothèque à G... Or, sur las arrérages échus les lr novembre 1914, lr mai, lr août et lr novembre 1915, la Société n'a versé chaque fois à G... que 750 fr. au lieu de 2.000 francs que comportait son obligation. G... l'a assignée en payement du solde sur ces arrérages, ainsi que du montant de l'arrérage échu le lr février 1916 : en conclusions, il a toutefois déclaré réduire actuellement son action au payement des deux tiers des sommes dues; le restant à payer après cessation des hostilités. La société a opposé tout d'abord l'incompétence du tribunal de commerce où l'exécution était poursuivie. Le tribunal a commencé par rejeter cette exception ; la 'société est commerçante, elle fait profession principalement de traiter des opérations d'assurances à prime ; la constitution de rentes viagères est intimement liée à l'exploitation de son commerce ; la circonstance que dans l'espèce la rente est constituée moyennant cassion d'immeubles apparaît, relativement à l'action dont, le tribunal est saisi, comme une circonstance fortuite, sans -influence sur l'obligation de la défenderesse ; la validité de la. cession n'est pas contestée ; la solution du procès ne réclame l'examen d'aucune des dispositions légales qui sont spéciales aux immeublas ; dès lors il y a lieu d'admettre que l'obligation dont l'exécution est poursuivie n'est pas étrangère au commerce. Au fond : Attendu que la défenderesse offre de payer au demandeur quarante pour cent de ce qu'elle doit, soit au total mille cinquante francs ; que pour le surplus elle conclut, qu'elle soit autorisée à se libérer dans les six mois après la fin de la. guerre ; Quant au moyen de la défenderesse fondé sur l'existence entre parties d'une convention par laquelle le demandeur aurait autorisé la défenderesse à ne payer les arrérages échus durant la guerre qu'à concurrence de sept cent cinquante francs ; attendu qu'il est constant seulement que le 14 novembre 1914, lors du payement de l'arrérage échu le premier novembre, un représentant, du de mandeur dont le mandat n'est pas contesté, a consenti à accepter la somme de sept cent cinquante francs, étant entendu que le solde serait versé en deux fois, après la guerre; que si le représentant du demandeur a consenti à accepter là même somme de sept cent cinquante francs, pour les arrérages échus en 1915, il n'a nullement déclaré les accepter sous la même condition ; attendu que les renonciations ne se présument pas ; qu'il résulte de ces faits, que le demandeur est actuellement non recevable à réclamer aucune somme afférente à l'arrérage échu le premier novembre 1914, mais est resté entier dans ses droits relativement aux arrérages échus postérieurement ; Quant au pouvoir du tribunal d'accorder des délais de payement à la défenderese pour les arrérages échus postérieurement au premier novembre 1914 ; l'article 1244 du code civil est général ; le pouvoir du juge d'accorder des délais de payement est d'ordre public ; sous l'empire de l'article 1244 du code civil, l'interdiction pour le juge d'accorder des délais de grâce ne peut résulter que d'une disposition formelle de la loi ; il n'existe aucune disposition semblable en matière de rentes viagères et l'arrêté Royal du 4 août 1914 a au surplus rendu l'article 1244 du code civil applicable en toutes matières civiles ou commerciales Qùant à l'importance des délais qu'il convient d'accorder à la défenderesse ; attendu que la défenderesse ne conteste pas que le droit du demandeur au payement des arrérages échus en vertu de la convention avenue entre parties est inconditionnel ; qu'elle reconnait que ce droit n'est en rien subordonné au payement par les tiers formant la clientèle de la défenderesse des primes que ces tiers se sont engagés à lui payer ; que le demandeur en concluant avec elle n'a pas conclu une association quelconque . Attendu que sans nul doute le demandeur, en concluant, a su que la défenderesse faisait profession de constituer des rentes viagères et de traiter des opérations d'assurance à prime et,, que pour exploiter fructueusement son entreprise, elle devait traiter un très grand nombre d'opérations et toucher les primes dues en vertu de celles-ci, mais qu'il a conclu en réalité avec elle une convention existant par elle-même par laquelle elle s'est engagée forfa itairement à payer aux époques convenues un arrérage déterminé et que jamais le demandeur n'aurait consenti à traiter si la défenderesse avait subordonné son obligation, ou seulement la date d'exigibilité de tout ou partie des arrérages, à la condition que la rentrée des primes dues par "des tiers se fit régulièrement ; que la défenderesse reconnait l'ensemble de son patrimoine, abstraction faite des parties affectées à des privilèges légaux, constitue d'une façon indistincte le gage général du demandeur comme celui de tous ses créanciers, conformément à l'article 7 de la loi fin 16 décembre 1851 qui dispose que les biens du débiteur sont le gage commun de ses créanciers ; que la défenderesse reconnait que la nécessité pour elle de mettre en réserve certains.fonds en prévision de dettes non encore exigibles mais dont l'exigibilité ne peut tarder à se produire, est pour elle une simple nécessité de bonne administration intérieure qui ne concerne qu'elle-même, une,simple circonstance dont il y a lieu pour le juge de tenir compte afin d'apprécier ainsi qu'il convient la situation économique dans laquelle elle se trouve; il est incontestable que cette nécessité est une circonstance dont le juge doit tenir compte; ce serait méconnaître le but du législateur, qui a été de ménager le débiteur ne pourra plus faire face en aucune mesure ; Mais attendu que s'il' convient d'envisager cette situation il y a lieu par contre de ne point perdre de vue la nature spéciale de l'opération traitée par le créancier; qu'il serait injuste de faire pâtir gravement celui-ci de la situation spéciale de son débiteur, si l'opération conclue avec lui devait normalement, le tenir à l'abri des conséquences" de cette situation ; Attendu que la. convention en vertu de laquelle les .sommes réclamées sont dues, est une constitution de rente viagère par cession d'immeubles; que dans des opérations semblables, le débiteur ne doit point chercher La majeure partie des sommes au payement desquelles il s'engage dans un fonds à former au moyen des prestations minimes et multiples à obtenir dans l'avenir de ses clients, m Sis qu'il reçoit an contraire dès la conclusion du contrat., le capital dont la mise en valeur doit lui permettre de suffire sinon en totalité au moins en grande partie au payement des arrérages ; dans l'espèce, le principal élément dont le tribunal ait à tenir compte est .donc la diminution des revenus provenant des immeubles aliénés par le demandeur ; Attendu qu'il convient aussi de ne pas perdre de vue que si la. défenderesse se trouve être éventuellement débitrice de sommes très fortes, elle est par contre créancière également de sommes très considérables ; que Constituée au capital de deux millions, elle n'a jusqu'ore appelé sur les actions, que 400.000 francs ; qu'il lui reste cTû par ses actionnaires un million six cent mille francs; que la défenderesse allègue qu'il lui serait impossible de faire rentrer de nouveaux versements, mais qu'elle ne prouve pas avoir fait le moindre effort en vue d'y parvenir ; que pas plus qu'un autre débiteur, la défenderesse ne peut se soustraire à l'obligation de réaliser son avoir dans la mesure du possible pour payer ses créanciers ; Attendu que la défenderesse ne donne relativement à sa situation que des indications très générales ; qu'elle ne les appuyé d'aucun élément probant ; Attendu qu'à tort, pour montrer les dangers qu'il y aurait pour elle à ce que le tribunal restreigne les délais à lui accorder, la défenderesse allègue que la. décision que le tribunal prendra, pourra, sinon en droit, au moins en fait, la lier vis-à-vis de ses autres créanciers et la lier à l'avenir même vis-à-vis-: du demandeur au présent procès ; Attendu en effet que les délais de grâce doivent être accordés suivant la position du débiteur ; que celle-ci se modifie constamment, que si le législateur, statuant par voie de disposition unique, doit accorder des délais très longs, c'est parce qu'il ne peut pour chaque situation spéciale créer un droit spécial, étendre ou restreindre les délais selon les époques ; que le juge ne doit au contraire s'occuper que des Situations spéciales que comporte* la cause qui se présente devant lui, que les dispositions à prendre par lui peuvent se modifier selon las circonstances ; qu'il n'apparaît même pas que lorsque le juge au principal a fixé une première fois les délais, il soit impossible au débiteur d'obtenir ultérieurement de nouvelles facilités ; Cf. tr. civil Bruxelles, juillet 1915) ; que si les difficultés avec lesquelles la. défenderesse se trouve aux prises augmentaient notablement, il ne lui serait nullement impossible par un exposé précis, de celle-ci, d'empêcher une catastrophe ; que si la ruine de nombreux "débiteurs momentanément obérés est un malheur national qu'il faut empêcher autant que possible,- par contre, il convient que des efforts énergiques soient faits par tous les débiteurs indistinctement afin que le principe de justice distributive ne soit pas lésé et que d'aucuns ne soient pas contraints de se dépouiller entièrement tandis que d'autres conserveraient intacte une partie considérable de leur patrimoine sous prétexte d'une réalisation plus ou moins difficile ; Attendu qu'il résulte de ces considérations, qu'en tenant compte de la situation spéciale de la défenderesse, mais aussi de l'ensemble des circonstances de la cause, il y a lieu d'accorder à la défenderesse des délais de payement ; Le tribunal condamne la défenderesse à payer au demandeur 1° la somme de cinq mille francs pour arrérages échus pendant l'année 1915 ; 2° la somme de deux mille francs pour arréragés échus le lr février 1916L ainsi qu'aux intérêts judiciaires; l'autorise à ne s'acquitter actuellement des condamnations prononcées contre elle qu'à concurrence de la somme de trois mille six cent soixante six francs 65 centimes avec las intérêts afférents à cette somme ; l'autorise à s'acquitter du surplus après la cessation des hostilités. Evénements de Mer SINISTRES, AVARIES, ETC. Alliance VII. — Huy, 24 mai. — Le remorqueur Al-liance VU, qui descendait la Meuse, ayant à sa traîne quatre bateaux, a fait explosion. Le mécanicien, le capitaine .et sa femme ont péri. Le remorqueur a sombré en face des Carrières Quevit de Gives. La cause du sinistre n'est pas encore déterminée. Marie Klein (l J M 57). — IJmuiden, 25 mai. — Le chalutier à vapeur Acacia (I J M 126) a remorqué ici le chalutier à vapeur Marie Klein (I J M 57) qui avait des avaries à la chaudière. Moland. — IJmuiden, 24 mai. — Le schooner suéd. Moland qui avait été remorqué ici le 21 février dernier comme épave, sera réparé et remis en état de prendre la mer. La cargaison sera vendue. Rhenass. — Londres, 24 mai. — Lloyd's communique que 6 hommes de l'équipage du steamer ang-l. Riienass ont péri. (Voir Lloyd Anversois d'hier.) Tjomo. — Paris, 24 mai. — Le steamer norvégien Tjômô a été torpillé. (Le Tjômô, construit en 1892, jaugeait 1453 tonnes brut et appartenait à la Dampskih Acties. Tjômô (Jolis Brun), à Tônsberg. — N. d. 1. R.) BELGIQUE La répartition du sucre La quantité de sucre destinée à la consommation du mois de mai vient d'être répartie, pour la première fois, entre la population entière du gouvernement. général, par MM. les présidents du gouvernement civil. Pour faciliter cette répartition, les districts ont été subdivisés en cantons et chaque conunune a reçu les quantités nécessaires pour être à même d'en distribuer 000 grammes par tête. La répartition se fera par les soins de MM. les bourgmestres, . sous le contrôle de MM. les commissaires civils. De cette façon, une répartition équitable est assurée aux prix maxima qui ont été fixés. IiNFORMATIONS FINANCIERES BOURSE OFFICIEUSE D'ANVERS Séance du 25 mai. — 11 n'y a jusqu'ici aucun changement à signaler dans la tenue de notre marché qui montre toujours les mêmes tendances aussi uniformément fermes sans que le volume des affaires arrive à se développer. On travaille bien quelque peu dans tous les départements mais sans qu'il en résulte une animation réelle. Les rentes belges et les lots de ville persistent dans leur orientation favorable. Belge 3 % mainiiovembre, 70 3/8-71 ; Belge 3 % Anglais, 76,50-77,25 ; Bon du trésor 4 % 1917, 100 3/8-100 7/8 ; Annuités 3 % 75-75,50 ; Anvers 1887, 81-82 ; Anvers 1903, 72-73 ; Biaixell.es 1905, 67,75-68,75 ; Gand 1896, 62-63 ; Liège 1S97 , 62,50-63,50 ; lot du Congo, 73. Parmi les rentes internationales les Sud-Américains se distinguent tout spécialement. La hausse du change brésilien à 12 d. 9/16 fait supposer une amélioration dans la situation économique de ce pays, les avis des marchés étrangers font également ressortir la fermeté des fonds brésiliens- à la suite . de gros achats. Cette fermeté se fait également sentir chez nous où le Brésil fmiding 1914 a été vainement demandé même au-delà de 87 sans rencontrer de vendeur. Le 4 1/2 1883 a été traité entre 68,50 et 69,50, le 4 % 1910 a valu 62,50-63, les 4 % 1889 et Rescission se traiteraient éventuellement, sur- le même pied. Les Cédules nouvelles se maintiennent à 101,25-101,75, Cédules L 102,75 A.. Cédule H 108 A., Cédules K 90,25 A., Cédules-or 101,75 A. Les dettes fédérales argentines sont une nuance moins ferme à 95 P. pour l'Argentin 4 1/2 intérieur et 94,75 pour l'extérieur. Le Chili 5 % 1911 cote 92,75-93,25 et le 4 1/2 1889 87,50-88,50. Le Chinois 4 1/2 1898 est offert à 85,50, Uruguay 3 1/2 72 environ, le 5 % 1914 est 88,50 P. et la Cédule uruguayenne est fixée à 96,50 environ. Des demandes en Japon 4 1/2 1905 raffermissent son prix à 96,50-97,50, le 4 % 1905 est traité à 87,25-88,25. Rien de spécial en dettes russes ni en roumaines, les-unes et les autres ont des acheteurs qui aident à maintenir les cotes à leur niveau plutôt élevé. Russe 1859' 61 A., Russe 1880 77,50 demandé, le 5 % 1906 fait 88,75-89,75, Roumain 4 1/2 1913 87-87,50. Aux entreprisas diverses nous notons la capital Electrique An verso isé 312-316, capital Tranxw. de Rotterdam 97,50-102,50, dividende Rotterdam 23-25. En actions de Banque la dividende Banque Belge de Prêts Fonciers fait 235-242,50. L'ordinaire Crédit National Industriel cote 268-273, la privilégiée vaut 272,50-277,50. Privilégiée Crédit Immobilier Sud-Américain 1005-1010. On s'occupe peu des valeurs caoutchoutières, les prix en varient si peu que leur marché passe inaperçu. Federated 590 A., 600 P., Sennah 49-49,50, Kuala Lumpur 142445, Galang 4,25-4,50, Tjisa'lak capital 56 A., 56,75 P. Aux pétrolières les Astra poursuivent leur reprise à 1410-1440, mais l'ordinaire Grosnyi est un peu plus lourde à 2645-2695, capital Roumanie 150 environ, dividende Roumanie 105-108. Action Tanganyika 72-75, obligations Tanganyika 185 P. BOURSE OFFICIEUSE DE BRUXELLES Séance du 25 mai. — Il y a de nouveau un peu de relâchement dans les transactions. Les cours, il faut le dire, ne se maintiennent pas trop mal, mais par contre les échanges sont très limités. Acheteurs et vendeurs ont généralement des ordres qui concordent si peu qu'il est devenu difficile de nouer une affaire. C'est au groupe colonial que nous rencontrons le plus d'activité, activité qui se concentre principalement sur la part Kasaï, qui inscrit les cours de 69-69,25, pour faire rapidement après 70, 70,25 et 71. La cap. Union Minière se comporte bien également et s'inscrit à 1285, 1290, 1295 et 1290. La dividende Simkat se retrouve à 410, 407,50 et 410, la. Sennah Rubber fait'49,50 et 49,75 et l'ordinaire Katanga est bien à 2310, 2320 et 2310. En valeurs de plantations, on rencontre encore preneur en Fauconnier à 272,50 et 222,50, selon le titre et en Hévéa à 150. A noter des demandes en fond. Mopoli à 425 et des- offres en Selangor à 220. La Tanganyika est assez bien travaillée à 74, 73,75 et 74. On est plus cailme en valeurs charbonnières. Fon-tame-l'Evêque est bien à 3100, les Chevalières sont demandées à 1225 et la Gosson à 1925, Ham-sur-Sam-bre se tient à 350, la Hasard à 740, la dividende Laura à 575, Maurage à 1800 et 1780 et Monceau-Bayemont à 170. Il y a. argent, d'autre part, en cap. et fond. Hainaut à 410 et 260, en Masses-Diarbois à 2225 et en Petit-Try à 1135. Les rentes et lots de ville ont toujours un marché animé. Voici les cours : Rente Belge, 68 5/8 ; Bons du Trésor 4 % 1917, 100,25 ; Bons du Trésor 4 % 1919, 100,25 ; Congo lots, 74,50 ; Crédit Connu. 186$ lots, 101 ; Vicinaux 2 1/2 % 1885 lots, 96 ; Vicinaux 3 % mai, 73 3/8 ; Vicinaux 3 % janvier, 73 3/8 ; Anvers 1903, 72 ; Anvers 1887, 80 ; Bruxelles 1905, 67,50 ; Bruxelles 1902, 82 ; Bruxelles Maritime, 62,25 ; Gand 18%, 62,25 ; Liège 1897, 62,25 ; Liège 1905, 65 ; Schaerbeek 1897, 58,25 ; Verviers, 100,50. En obligations industrielles, les échanges gardent leur mouvement habituel. La 4 % Livourne est bien travaillée à 410 et les 5 % Tramw. Toscans sont demandés à 460. Au compartiment bancaire, on relève à peu près les mêmes cours que les jours précédents. Banque de Bruxelles est ferme à 932,50, et- la Caisse de Reports fait 1330. On se porte acheteur en Banque Centrale Anversoise à 420; en Banque Nationale de Belgique à 3350 et en Société Générale à 5675. Peu de chose à dire des valeurs de transactions. On recherche Ans-Oreye à 150, on fait 43,25 à 43,75 et 1085 à 1087,50 en Electriques Espagne dividende et fond, et on inscrit le cours de 420 en Secondaires. Calme absolu en valeurs sidérurgiques. Cockerill nouvelle est en avance à 1135, ainsi que cap. Monceau à 200, la privilégiée Taretzkoïe est à 675 et. la cap. Tôleries de Konstantinowka à 550. Des de mandes se produisent en cap. Olkovâïa à 160, en Ou grée à 962,50 et en jouissance Tôl. de Konstanti nowka à 2300. Aux petites rubriques, on relève de bons prix en cap. Nitrates à 89 et 90 ; en ordinaire Prayon on fait 1335 et en cap. Verreries du Donetz à 275. La jouissance Loth est à 61, les Carr. Wincqz font 47,50 et les Salins de la Moselle s'inscrivent à 20. Il y a toujours argent en Explosifs Favier, mais à 47,50 cette fois, contre 46 hier. Encore de bons prix en Nitrate Rails à 365-367,50 et en Mexico-Tram à 220-222,50-225. Lujar se retrouve à 645-640, l'oblig. Badajoz fait 516,25, Kolomna est ferme à 447,50 et Taganrog plus faible à 470. COURS DU CHANGE Rotterdam, 25 mai. — Londres, n. 11,52 1/2 ; Berlin, fl. 44,57 1/2 ; Paris,, fi. 40,85. Amsterdam, 25 mai. — Londres, fl. 11,51 1/2 ; Berlin, fl. 44,65 ; Paris, fl. 40,82 1/2 ; Suisse, fl. 46,35 ; Vienne, fl. 31,25; Copenhague, £1. 72,40; Stockholm, fl. 72,15. BOURSE DE PARIS Paris, 24 mai 24 mai 23 mai 24 mai 23 mai 3% rente française. 62 50 62 50 Es! français. » Russie 1889,Con.4% Rio Tinto, parts .1802 — 1809 — 41/2% Russie 1909 78 15 7810 Mexique Int. 5% ' Serbie 4% 1895 Lots Turquie . — _ — Espagne 4%, Etr 95 75 96 — Change Berlin, cojrl Portugal 3% . . - Chges.Amsterd..couri 245 - 245 50 Turquie 4% unifié . 59 40 59 50 Ch««s. Londres,court 28 22 28 22 Banoue ottomane , 445 — 442 - Escompte ... BOURSE DE NEW-YORK New York 24 mai. 24ma: 23 mai 24 mai 23 mai Hypothèques 21/4-21/2 2-2V4 Ontar oAWestern,or 28- 23 — Chan6«s. Londr. C.T 4.76.40 L76 oO Norinern Paci.'., ord, '13 3/4 114 5/8 Chsas. Lundr.60d.v -1,72 75 4. >2.75 Norlo.KÂWestern.ord <251/2 125 7/8 Change s. Paris vue. 5.923/4 5.92 - NorUWest.4%c.obl '24 - 124 -Change s. Berl n ■ 76 5/8 77 — Pennsylvania, ord. 58 — 58 3/8 Argent .... 71 1/2 71 3/8 Philad. & Read., ord. '03 1/4108 5 8 Philad.<feRead.,1 «préf 42 1/4 42 V4 FONOS GrëatNortherr, 1 «préf 122 -- 122 5/8 Amérique 2 p. c. ool 99^2 99 7/8 Texas «fc Pacific, ord. 12. V2 12 V4 Atch. r. & S. F. 4 % 105 s/4 106% Southern Pacif., ord. 100 ! 12 100 3/4 Aich.T. AS. F. a ord 105 - 106 1/4 Southern Rail//., ord. 23 1/8 23 V* Atc.T.4S.F.Mgb.4% 93 - 93 — Southern Railw.,prêt. 66 1/2 66 -Atch.T.&S.F. a.préf. 100 7/8 100 7/8 Union Pacific, préf. '40 1/8 H1 1/8 Am.Car&Foundryor. 61 J/2 60 s/4 UnionPacif.4%, obi 97 5/8 97 1/4 Baltim. & Ohio, ord. 92 1/4 93 1/8 Wab.S'Louis&Pac ,0 '5 V4 15 h'8 Canad. Pacific, ord. 180 — 1305/8 - Wab.S'Louis«fePac,,pr 49 5/8 49 7/8 Chesap & Ohio, ord. 63 5'8 63 3/4 Amalgamat.Copper.o Chic. «feNorth West. 0. 130 — '30 — AnacondaGopper, n. 85 5/8 85 3/8 Chic.Milw.&St.Pau!0 99 - 100 - U.S.SteelCorp..ord. 84 7/8 84 7/8 Rock Island ord. . 201/2 19 3/8 U.S.Steel Corp.,préf. '16% 1167/8 Am.Smelt&Ref.Co,o. 100 5/8 100 7/8 U.S. Steel Corp. 5% Bethl. Steel Corp.,ord 440 - 438 - 2» H. Obi. '05 1/2 105 V4 Denv.ARio Grande,0. '5— 14 3/4 Americ.BeetSug.,ord 73 1/8 73 — Erie Railway, ord. . 38 7/8 39 7 8 American.Can. ord. 56 1/8 56 — Erie Railw., Ie préf. 53 î/2 54 1/2 Unit. SugarC0,ord. 58 1/2 58'/2 Erie Railw., 2e préf. 44— 46 1/2 Amer.Hide<£Leath.,pr 49^2 49 1/2 Erie Railw. Gen.Lien 75 — 74 3/4 Amer. fei.cS.Tel.,01 d, 123 1/8 129 — Illinois Central,ord. 103 1/4 104— Am.Tel.4%conv.obl. 100 — 100 — Kans.CitySouth.,ord 26.3/8 26 1/2 |ntern.Cont.RubbBr,o '3— '3— Kans. City South., pr. 60— 61— jnterr.Merc.Mar.,ord 24 5/8 25 1/8 Louisv.Nashv.,ord. '30 1/4 130 1/4 ntern.Merc.Mar., pr. 92 3/4 89 3/8 Nat.Rlw.oflVlex.,1pr. 22 1/2 23 - |nt. Merc. Marine Nat.Rlw.of Mex.,2pr. 7 3/4 7 34 41/2%, obi. 102 5/8 102 — Miss.Kans.(£Tex.,ord 4 3/8 4 V4 Pittsburg Coal, ord* 27 5/8 28 — Miss.Kansas&Texas Central Leather, ord. 54 V4 54 V4 2® h.g.-obl. 43 — 43 lnterbor.Melrop.,prél 76 - 75 V4 Missouri Pacific.,ord 6 1/2 6 5/8 lnterbor.Metrop.,ord. :8 1/2 18 N.-Y.Centr.<£Huds.,o 106 5/8 107 - Studebaker Cor., ord. 1411/2 143 Vi Mont.Dom.St.Cord — — La Banque Nationale Roumaine. — Celle-ci a réduit, l'escompte de 6 à 5 %. Overzeesche Hypotheekbank, à Rotterdam. — Le dividende a été fixé à 5 % comme en 1914. West Java Kina-Cultuur Maatschappij. — Le dividende sera de 33 %, contre 5 % l'armée précédente. In- en Export Maatschappij, à Amsterdam. — 11 a été proposé de fixer le dividende à 7 % ou fl. 42, _„poiitre fl. 41 en 1914. Szolnoker « Hungaria » Dampfmuhl, A. G., à Szol-nok. — L'assemblée des actionnaires a décidé de réserver 50.000 couronnes an payement d'un dividende de 5 %, soit 10 couronnes par action. 10.000 couronnes ont été versés au fonds de réserve ; 20.000 couronnes sont allés au fonds d'amortissement Soc. an. des Ciments Portland de Konstantinovka. — L'assemblée générale qui a eu lieu -le 23 courant n'a pu délibérer sur les objets à l'ordre du jour, les éléments de comptabilité nécessaires à la confection du Bilan au 31 décembre 19J5, à soumettre ù cette assemblée, n'étant pas parvenus au Siège social. En vertu des pouvoirs conférés an Conseil d'Administration, cette assemblée a été prorogée à trois semaines et 011 espère pouvoir établir le Bilan pour cette date (Mardi 13 juin, à 11 heures, heure d'été). Deli Spoorweg Mij. — 11 est proposé de fixer le dividende à 10 %, comme l'année précédente. Nederlandsche Bank voor Zuid-Afrika, à Amsterdam. — Le dividende sera de 4 %, contre 3 % l'année dernière. Société Russe minière Bogoslovsk, à Pétrograde. — La société distribue un dividende de 20 %, contre 12% en 1914 ; elle augmente son capital et le porte de 12 millions de Rb. ù 16 millions Rb. Les nouvelles actions seront émises au taux de 105 %. Aktien gesellschaft fur Metallwarenindustrie, ;"i Vienne. — Il a été décidé à la dernière assemblée généraJe de fixer le dividende à 14 %, soit 28 couronnes par action. L'Auto-Métallurgique, société anonyme, à Mar-chienne-nu-Pon.t. — Bilan arrêté au 31 décembre 1915. Solde débiteur, fr. 52.782,29. Charbonnages du Gouffre, société anonyme, à Châ-telineau. — Bilan au 31 décembre 1915. Produits de l'exploitai ion, fr. 3.242.265,58. Comptoir industriel et commercial, société anony- % me,, à .Jumet. — Bilan au 31 janvier J915. Compte divers créditeurs, fr. 236.848,04.' Société anonyme du Centre pour Conduites d'Eau et de Gaz, à Leval-Trahegiiiies. — Bilan au 30 juin 191L — Solde débiteur, fr. 36.741,63. Bilan au 30 juin 1915. Solde débiteur, fr. 53.815,45. Union libérale de Morlanwelz, société anonyme, à Morlanwelz. — Bilan arrêté au 31 décembre 1915. Perte de l'exercice 1915, fr. 8.283,52. Banque de l'Entre-Sambre-et-Meuse, Félix Pierlot et Cie, société en commandite par actions, à Wal-conrl. — Bilan a.u 31 décembre 1915. Solde débiteur, fr. 20.572,41. Brasserie Saint-Antoine, société anonyme, à Cou-viu.— Bilan au 31 décembre 1915. Bénéfices de l'exercice, f.r. 381,66. L'Abri, société anonyme, à Zeelhem. — Bilan, au 31 décembre 1915. Produits des prêts hypothécaires, fr. 2.337,90. Ardoisières de Sai.nt-Médard, société anonyme, à Bruxelles. — Bilan au 31 décembre 1914. Pertes, fr. 136.193,55. Bilan au 31 décembre 1915. Pertes, fr. 137.616,26. Tramways de Turin, société anonyme, établie à Bruxelles. — Bilan arrêté a.u 31 décembre 1915. Solde en bénéfice, fr. 360.230,29. Les Tramways florentins, société anonyme, établie à Bruxelles. — Bilan arrêté au 31 décembre 1915. Sodde en bénéfice, fr. 10.462,44. Tramways napolitains, société anonyme, établie à Bruxelles. — Bilan arrêté an 31 décembre 1915. Solde en perte, fr. 319.734,52. RAFFINERIE BELGE SOCIETE ANONYME à ANVERS Messieurs Les Actionnaires sont priés d'assister à l'assemblée générale qui sera tenue dans les locaux du Syndicat, du Commerce et de l'Industrie, à Anvers, Courte rue Neuve. n° 44, le LUNDI 5 JUIN, ù. 5 heures (heure de la Tour). ORDRE DU JOUR : 1° Nomination d'administrateurs et de commissaires ; 2° Divers. Messieurs les . Actionnaires devront» se conformer à l'art. 29 des statuts et déposer leurs titres au Siège social, 5 jours au moins avant l'assemblée générale. AVIS Nous avons l'avantage d'informer les porteurs des titres suivants, dont nous sommes chargés du service financier en Belgique, que nos bureaux sont réouverts : Port of Havana Docks Cy, Etat de Santa Catharina 1909, Ville de Pernambuco (Récife), Municipality of Para Imp., San Antonio Land et Irrigat, Minas Geraes El. L. T. Nous nous mettons à l'entière disposition des porteurs pour tous renseignements gratuits sur ces valeurs, comme sur toutes valeurs Brésiliennes et Canadiennes, pour lesquelles notre maison représenté des intérêts importants. P. Kummer & Co, BANQUIERS 26, avenue des Arts, Bruxelles. LE SERVICE REGULIER ET DIRECT est encore toujours assuré entre Anvers, St-Nicolas, Lckeren, Gand, Bruges, Ostende Blankenberghe, Heyst et tout le littoral BRUGFS, GAND. ALOST ET BRUXELLES pour marchandises et petits colis J. SÀEYS -DE CALUWÉ A BRUGES Pour ANVERS s'adresser 45, rue Nationale, 45, DEPARTS TOUS LES MERCREDIS, A MIDI

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software

Er is geen OCR tekst voor deze krant.
Dieses Dokument ist eine Ausgabe mit dem Titel Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires gehört zu der Kategorie Financieel-economische pers, veröffentlicht in Anvers von 1858 bis 1979.

Bekijk alle items in deze reeks >>

Zufügen an Sammlung

Ort

Zeiträume