Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires

177 0
close

Warum möchten Sie diesen Inhalt melden?

Bemerkungen

senden
s.n. 1915, 06 Juni. Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires. Konsultiert 15 Dezember 2019, https://nieuwsvandegrooteoorlog.hetarchief.be/de/pid/q23qv3d30q/
Text zeigen

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software

ANVERS, Dimanche 6 et Lundi 7 Juin 1915 Cinauante-huitième Année No 17.326 ACTION : .§4, Rfê^EI^KX, 14 |^; . EfcSi ' ■ . v , y •s4'/ Téléptiofley3761 LL0YD ANVERSOIS Seul Journal Maritime quotidien émanant des Courtiers de Navires Annonces : 25 centimes la petite ligne. — 50 centimes la double ligne 1 franc la ligne sur double colonne Adresses industrielles 50 centimes Émissions et Annonces financières : Prix à convenir Les annonces sont mesurées au li^nomètre. — Les titres se paient d'après l'espace qu'ils occupent Observations météorologiques de M. F. Agthe, opticien, rue Léopold, 49. Anvers, 7 juin 1915, 9 1/2 h. du matin. — Baromètre 766 — Thermomètre cent (max) +• 27 — Thermom cent, (min.l 4- 16. — Pluviomètfe - m/m.—Vent O.-S.-O. — Prévision : Variable. Astronomie 8 juin Lever du soleil 3 h. 30 m. matin — ' 3.30; Coucher du soleil 7 „ 52 „ soir = (19.52) Lever de la lune — 58 „ malin = (—.58) Coucher de la lune .... 3 „ 53 „ soir = (15 53/ Nouvelle lune le 12 juin. . . 10 „ 57 „ soir = ( 22.57, Premier quartier le 20 juin . . 2 „ 24 „ soir — (14.24) Pleine lune le 27 juin ... 4 ., 27 „ matin = ( 4.27) Dernier quartier le 4 juill. . . 5 „ 54 „ matin = ( 5.54) Haute marée à Anvers Matin Soir 8 juin 11 h. 52 m. = 11 h. 52) I — h. — m. = h. — ) 9 juin — h. 24 m. = (—h 24) I 12 h. 55 m. — (12 h. 55) 10 juin 1 h. 26 m. = 1 1 h. 26) | 1 h. 54 m. 13 h. 54) (Heure belge). Hauteur du Rhin Cologne 5 juin 2,85 m Strasbourg 4 juin — m Huniugen 4 „ 3,06 „ Lauterbourg „ — .. Hehl .. Maxau „ Mannheiir. 4,82 „ Oermersheira „ Caub „ 3,06 „ Mayence „ 1,86 „ Kuhrort 5 „ 1.96 „ Bingen „ 2,62 „ Duisbourg 1 „ 1,94 „ Coblence „ 2,88 „ Waldshiit . — „ Diisseldorf „ 2,63 „ Lobith 4 „ 11,57 „ Hauteur du Main Hauteur du Neckar Francfort 4 juin 2,07 m. Heilbronn 4 juin 0,55 m Hauteur de la Moselle Hauteur du Bodensee Trêves 4 juin 0,25 m Constance 4 juin 4,41 m Port d'Anvers ARRIVAGES DU 5 JUIN Steamer Helvetia VIII, de Bruxelles. » Stad Amsterdam, de Bruxelles. » Stad Amsterdam III, de la Hollande. » Telegraaf IV, de la Hollande. » Kromhout XV, de la Hollande. Allège Rupel, de Boom. » Pélagie, de Merxem. » Gouverneur, de Merxem. » Aventure, de Moll. » Energie, de Moll. » La mine d'Or, de Herenthals. » Fontanas 4, de Turnhout. » Corine, de Turnhout. » Eliza, de Liège. » Jeune Charles, de Tilleur. » Edmond, de Tilleur. DU 6 Steamer Telegraaf VIII, de la Hollande. Bateau-moteur Anna, de Boom. » Aagje-Pieternella, de - la Hollande. » Vischhandel, de la Hollande. Allège PhilegÔN, de Hemixem. » Rosa 42, de Hemixem. « Minerva, de Hemixem. » La Jeannette, de Niel. » Roze Kate- de Boom. » St-Aldegonde, de Gand. » Albert i, d'Eecloo. » Tango, de Bruges. » Ludovica-Maria, de Merxem. » Franco-Belge, de Merxem. » Boss, de Merxem. « Constance, de Beersse. Charbonnière 6, de Bruxelles. Les quatre Sœurs, de Bruxelles. » Hypothèque, de Bruxelles. » Voss & Langen 6, de Louvain. » Thérèse, de Louvain. » Progrès, de Liège. » Jordaens, de Liège. » Acétylène, de Liège. » Eugène, de Liège. » Griffon, de St-Ghislain. » Balta, de St-Ghislain. » Vischhandel, de la Hollande. » Philomena, de la Hollande. » De Vrouw Debora, de la Hollande. DEPARTS DU 5 JUIN Steamer Wilford IV, pour Tamise. » Souvenir d'un Ami, pour Hamme. » Stad Amsterdam IIi, pour Bruxelles. » Telegraaf II, pour la Hollande. Bateau-moteur Franco-Belge, pour Hoboken. » Rosalie, pour Sclielle. » Drie Gebroeders, pour Bornhem. » Artois i, pour Louvain. Allège Dof.l 7, pour Doel. » Badenia 47, pour Hemixem. » Augusta, pour Merxem. » Magasin flottant, pour Merxem. » St-Antonius, pour Hasselt. » Henri, pour Bruxelles. » Mon Désir, pour Bruxelles. » Angélique, pour Bruxelles. » Joseph, pour Courtrai. » Le Royal, pour Huy. » Bertha, pour Liège. » Rien sans argent, pour Jemeppe. » Jeune Alida, pour Jemeppe. » Liberté, pour Mons. » Marie-Elise, pour la Hollande. » Jamais Pensé, pour la Hollande. » St-Joseph, pour la Hollande. » Vredeburg 2, pour la Hollande. » De Johanna, pour la Hollande. » Jeannette, pour la Hollande. » Jeune Edouard, pour la Hollande. » Energie, pour la Hollande. DU 6 Steamer Ristelhueber's IV, pour Hoboken. » Union V, pour Bruxelles. » Tournai il, pour Tournai. » Helvetia- viii, pour la Hollande. » Stad Amsterdam, pour la Hollande. » Telegraaf IV, pour la Hollande. I Bateau-moteur Pierre-Joseph, pour Rupelmonde. >, ciiarles-piiilomène.pour Rupelmonde. » Eulalie, pour Boom. » Jeannette, pour Lokeren. » Mélanie, pour Bruxelles. » Eclair IV, pour Bruxelles. » Ringrose III, pour Bruxelles. » De IIoop, pour la Hollande. Allège Gustave, pour Hoboken. » Cosmopolite, pour St-Amand. » Pêcherie, pour Louvain. » Albert, pour Merxem. » Port de Mer, pour Merxem. » Italia, pour Bruxelles. » Fontanas, pour Bruxelles. » Ostara, pour Bruxelles. » Julia, pour Bruxelles. » Holevey, pour Bruxelles. » Ei.isa, pour Tournai. » Corine, pour Mons. » Aventure, pour Mons. » Energie, pour Mons. » Dorothéa, pour la Hollande. » Broedertrouw, pour la Hollande. » Bayern 11, pour l'Allemagne. VILLÉlVANVERS SALUBRITE PUBLIQUE A la population. — A la suite de nombreuses plaintes au sujet de la falsification de produits alimentaires, et soucieux de l'hygiène publique, j'invite la population à aider l'administration communale dans ses efforts pour enrayer ces déplorables abus. Je crois à ce propos devoir rappeler au public que toute personne ayant des doutes sur la pureté d'un produit alimentaire, liquide ou solide, spécialement du lait, débité à Anvers, peut s'adresser au Bureau d'hygiène, quai Cockerill, 19, qui se chargera de faire analyser gratuitement les denrées. L'intéressé est tenu de faire connaître, en môme temps que son nom et son adresse, la provenance de la denrée suspecte. Anvers, le 29 mai 1915. Le bourgmestre, Jan De Vos. Ville de Bruxelles ETABLISSEMENTS PUBLICS Arrêté du gouverneur de Bruxelles en date du. 5 juin : A partir du 6 courant, les établissements publics (cafés, restaurants, théâtres, magasins, etc.) de l'agglomération bruxelloise pourront rester ouverts jusqu'à minuit (h. E. c.). ARRETES concernant la circulation en Belgique d'automobiles appartenant à des particuliers. Art. l,r. — Le présent arrêté considère comme automobiles toutes les voitures et tous les cycles mus par une force motrice et ne roulant pas sur rails. Il ne s'applique pas aux voitures automobiles et aux motocyclettes des autorités allemandes militaires ou civiles. art. 2. — Déclaration. — Toute automobile doit être déclarée jusqu'au 20 juin 1915 au «Bureau d'inscription des automobiles » (Kraftfahrstelle) de l'autorité provinciale dans le district de laquelle l'automobile se trouve. Le détenteur de l'automobile (propriétaire, possesseur ou locataire) et celui qui possède le garage sont obligés de faire la déclaration en question. Il est remis au détenteur de l'automobile un certi l'icat consultant que la déclaration a été faite et indiquant le genre d'automobile, le nom du détenteur, le jour de l'inscription et le garage où se trouve l'automobile. Les « Bureaux d'inscription des automobiles » dres-, sont une liste des automobiles déclarées et en transmettent copie, jusqu'au 30 juin 1915, au gouvernement général,, aux gouvernements compétents i et aux présidents' des administrations civiles com-[ pétentes. Les 1er et 15 de chaque mois, les certificats d'ins-! cription et les listes doivent être mis au courant, conformément aux nouvelles inscriptions, aux radiations et aux changements essentiels que les automobiles ont subis. Art. :5. — Autorisation. — On ne peut faire circuler des automobiles qu'après avoir obtenu l'autorisation expresse du gouvernement général. Les demandes d'autorisation doivent être adressées au gouvernement de la place forte ou de la province où se trouve l'automobile au moment de la demande. Le gouvernement envoie la demande au gouvernement général eri y joignant son appréciation et après s'être entendu à ce sujet avec le « Bureau d'inscription des automobiles » et le président de l'administration civile compétents. L'autorisation peut se donner pour un temps non limité, limité, ou pour certains voyages, ou trajets. Elle peut être retirée à tout instant par le gouvernement général sans qu'il doive justifier ce retrait. Si des civils veulent utiliser une automobile autorisée, ils doivent être porteurs d'un permis spécial (Mitfâhrerlaubnis). La circulation des automobiles non autorisées est interdite ; les automobiles autorisées ne peuvent être utilisées que dans le but indiqué sur le permis de circuler et que par les personnes y désignées. Art. 4. — Seuls les automobiles suivantes peuvent être autorisées à circuler : a) les automobiles des représentants diplomatiques ainsi que des consuls généraux et consuls reconnus par les autorités allemandes. En outre, sur la proposition de la « Politise-lie Abteilung » près le Gouverneur Général et par mesure d'exception, la permission de circuler pourra être donnée à des consuls généraux et à des consuls qui n'ont pas été. reconnus d'une manière formelle par les autorités allemandes ; b) les automobiles des corporations d'intérêt public ; c) les automobiles dont l'autorisation se recommande au point de vue public ou en faveur de la situation cconomique générale. Art. 5. — Lorsqu'une automobile est autorisée, le » Bureau d'inscription des automobiles » délivre un permis de circùler que le conducteur doit toujours avoir sur lui et présenter sur demande au fonctionnaire compétent. Sont joints au permis : la carte d'inscription des pneumatiques (art. 12), la carte d'inscription de l'essence (art. 13) et le journal de route (art. 14). Celui qui se fait délivrer un permis doit acquitter un droit de 20 à 300 francs. Ce droit est fixé par le gouvernement général ; il en est donné acquit sur le permis. Art. g. — Automobiles étrangères a la Belgique. — Les automobiles originaires d'un endroit situé hors de Belgique et passant la frontière au moyen d'une autorisation spéciale doivent porter les signes distinct ifs prescrits par la police du lieu d'origine, sinon elles tombent sous l'application du présent arrêté.si les prescriptions de la police du lieu d'origine sont rigoureusement observées (aussi en ce qui concerne le permis de conduire, le permis de circuler, etc.), les dispositions des articles 2, 7, 8 et 10 ne s'appliquent pas à ces automobiles. L'article 3, I01, alinéa, est modifié comme suit, pour ces automobiles : la demande d'autorisation doit se faire dès l'arrivée au chef-lieu du premier gouvernement qui se trouve sur le trajet ou, au plus tard, dès l'arrivée à Bruxelles. Le permis de circuler mentionné à l'article 5, l'r alinéa, est remplacé par : a) le permis de circuler ;le l'autorité allemande compétente en Allemagne, lorsqu'il s'agit d'automobiles allemandes; b) un certificat du ministre plénipotentiaire ou du consul allemand compétent dans le pays d'origine, lorsqu'il s'agit d'automobiles étrangères à l'Allemagne. Celles-ci doivent en outre s'être procuré à l'étranger tous les produits nécessaires à l'alimentation du moteur (essence, etc.). Art. 7. — Signes distinctifs (plaques). — Chaque automobile autorisée reçoit un signe distinctif. Celui-ci se compose de la lettre B et du numéro sou5 lequel l'automobile est inscrite au « Bureau d'inscription des automobiles» dans la liste des signes distinctifs. I.e signe clistinctif doit être attaché à l'avant et à l'arrière de l'automobile, à l'extérieur et à un endroit bien visible. Le signe distinctif doit être peint sur une plaque rectangulaire en caractères blancs (égyptienne) sur fond noir. Cette, plaque doit être fixée à l'automobile au moyen de vis, boulons ou clous. La plaque d'arrière peut faire partie d'une lanterne. Les automobiles autorisées doivent être peintes au moyen de couleurs sombres ; le gris, le jaune clair, le vert clair et, le brun clair sont défendus. Les caractères de la plaque doivent avoir les dimensions suivantes : Plaque d'avant, d'arrière Hauteur 75 m/m 100 m/m Largeur des jambageç 12 » 15 » Distance (entre les lignes et entre les lignes et le bord) 20 » 20 » Les dimensions des plaques doivent être de 115 millimètres de hauteur à l'avant et 260 m/m de hauteur à l'arrière. Toute motocyclette doit porter son signe distinctif sur une plaque peinte de deux côtés, attachée à l'avant à un endroit aisément visible et dans le sens longitudinal. Ce signe distinctif doit être peint en caractères blancs (égyptienne) sur fond noir et sur une plaque rectangulaire dont les coins sont légèrement arrondis à l'avant. Cette plaque doit être fixée solidement à la machine et avoir les dimensions suivantes : hauteur des caractères 60 m/m, largeur des jambages 10 m/m, distance entre les lignes et entre les lignes et le bord 12 m/m, hauteur de la plaque <S0 -m/m... Art. -S. — Les bureaux d'inscription des automobiles déterminent les numéros des plaques des automobiles dès que le détenteur de l'automobile présente son permis de circuler. Le détenteur doit se procurer les plaques prescrites. Les bureaux d'inscription examinent les automobiles pour s'assurer s'il a été tenu compte des prescriptions du présent arrêté et des mesures réclamées par la sécurité publique. Après l'accomplissement de ces formalités, le bureau d'inscription appose son timbre sur la plaque.Si le permis de circuler est, retiré (art. 3), le bureau d'inscription compétent se fait délivrer et conserve la plaque. Art. 9. — Il est défendu d'arranger les plaques de façon qu'on puisse les retourner ou les dissimuler. Elle£ doivent rester toujours lisibles. Dans l'obscurité ou par un fort brouillard, la plaque d'arrière (ou, pour les motocyclettes, la plaque fixée à l'avant) doit être éclairée de manière qu'elle reste facilement lisible Les mécanismes permettant aux ocucpants de l'automobile d'obscurcir ou de recouvrir la plaque sont, défendus. Le conducteur et, le détenteur de l'automobile sont responsables de l'observation des prescriptions relatives à la plaque. Art. io. — Selon les provinces, le numérotage des automobiles se fait comme suit : province de Bra-bant (bureau d'inscription de Bruxelles), n08 1000 à 1999; province de Liège (bureau d'inscription de Liège), n08 2000 à 2999; province de Namur( bureau d'inscription de Namur), n08 3000 à 3999 ; province d'Anvers (bureau d'inscription d'Anvers), nOH -MXX) à 4999 ; province de Luxembourg (bureau d'inscription d'Arlon), n08 5000 à 5999 ; province de Limbourg (bureau et inscription ae riasseii;, nuo ouuu a oyyy ; province de Hainaut (bureau d'inscription de Mons), ii»» 7000 à 7999. Art. 11. — Permis de conduire. — Tout conducteur d'automobile doit posséder un permis de conduire qu'il doit toujours avoir sur lui. Sa photographie doit être collée sur le permis qui doit en outre être revêtu de sa signature et indiquer son nom, sa date et son lieu de naissance et son domicile. Le permis de cpnduire est dressé par le bureau d'inscription de la province où le conducteur a son domicile. Il ne jjeut être délivré que si le solliciteur présente un permis de circuler valable (art. 3) et un certificat de moralité, que s'il prouve son aptitude à conduire et que s'il n'a pas donné lieu de supposer qu'il n'est pas apte à conduire .Le conducteur doit amener lui-même à l'inspection l'automobile qu'il a l'intention de conduire. Eu cas de. réclamations, le gouvernement compétent décidera. S'il est prouvé que le conducteur n'est pas apte à remplir convenablement ses fonctions, le gouvernement compétent pourra retirer définitivement ou provisoirement son permis de conduire. Art. 12. — Carte d'inscription des pneumatiques. — Pour chaque automobile, on doit tenir au courant une carte d'inscription dea pneumatiques et une carte d'inscription de l'essence. Ces cartes sont délivrées en même temps que le permis de circuler par le gouvernement général. Il ne doit y avoir qu'une carte de chaque catégorie par automobile. 11 faut inscrire sur la carte d'inscription des pneumatiques les indications suivantes, qui doivent se faire séparément pour chaque enveloppe extérieure et pour chaque chambre à air : a) la date de l'acquisition ; b) la marque de fabrique ; c) le numéro de fabrication ; d) la dimension ; e) le lieu (magasin, etc.) où l'acquisition s'est faite ; f) le lieu (magasin, etc.) où on a rendu le pneu ; g) la date du jour où on a rendu l,e pneu ; h) l'acquit ;accusé de réception) de celui qui a reçu le pneu. Ces indications doivent être inscrites par celui qui livre ou rend le pneu. Tous les dépôts de pneus, maisons de commerce et particuliers ne peuvent céder des pneus que sur présentation de la carte d'inscription et qu'en échange d'un des pnéus déjà inscrits auparavant sur cette carte. Art. 13. — Carte d'inscription de l'essence. — On doit y inscrire : a) la date de l'acquisition ; b) le genre de produit (essence) servant à alimenter le moteur ; c) la quantité ; d) le lieu (magasin, etc.) où on s'est procuré l'essence. Ces indications doivent être inscrites par celui qui livre l'essence ; il est oblige de faire ces inscriptions.Les « tanks », les maisons de commerce et les particuliers ne peuvent céder de l'essence que sur présentation de la carte d'inscription s'y rapportant. Art. 14. — Journal de route. — Chaque conducteur d'automobile est obligé de tenir un journal de route, dans lequel il doit inscrire et certifier exact par sa signature : a) la date, l'heure, le point de départ et le point d'arrivée, de chaque trajet ; h) le nombre des kilomètres parcourus. Art. 15. — Les conducteurs et, au besoin, les détenteurs d'automobiles sont obligés de montrer, sur demande et à tout instant, aux autorités compétentes, tous les papiers, cartes, etc., qu'ils doivent avoir en vertu du présent arrêté. Au surplus, pour les occupants et le conducteur de l'automobile, cet arrêté ne modifie en rien les prescriptions relatives aux passe-ports et l'obligation de prouver leur identité (certificats d'identité, sauf-conduits, autorisation d'utiliser l'auto (Mitfahr-erla ubnis). Art. —16. — Drapeaux et oriflammes. — Il n'est permis d'avoir un drapeau ou une oriflamme à son auto qu'avec l'autorisation du gouvernement général. Cette autorisation ne peut être accordée que • pour les autos : 1° des ministres plénipotentiaires ; 2° d'un consul général par pays, à la condition que le consul n'ait pas sa résidence officielle à Bruxelles ; 3° de la Commission for Relief in Belgium ; 4° de la Croix Rouge. L'autorisation doit s'inscrire sur le permis de circuler.Art. 17. — Si le détenteur de l'auto va habiter dans une autre province ou si l'auto est stationnée d'une façon durable dans une autre province, le détenteur doit remettre son ancien permis de circuler et son ancienne plaque au nouveau bureau d'inscription compétent en demandant une nouvelle autorisation. Art. 18. — Prescriptions relatives a la circulation. — La vitesse de l'auto ne doit pas dépasser 60 km. à l'heure sur les routes libres en pleine campagne et 30 km. à l'heure à travers les localités habitées. Les prescriptions locales de police modifiant cette limite de vitesse doivent être observées. Aux endroits ne permettant pas de constater si la route est libre, le conducteur doit rouler de façon que l'auto, les occupants et les autres personnes ne subissent aucun domma;ge. On doit rouler à droite et dépasser par la gauche. On ne doit pas dépasser les véhicules au moment où ils essayent eux-mêmes d'en dépasser d'autres. Il est défendu de dépasser un autre véhicule aux tournants et aux croisements de route. Aux croisements de route, le véhicule venant de droite doit passer avant l'autre. Aux endroits où il est difficile de voir si la route est libre et en dépassant un autre véhicule, on doit faire fonctionner la trompe. Quand on veut prendre à gauche ou s'arrêter, on doit faire un signe pour en avertir les véhicules qui pourraient suivre. Il est défendu d'utiliser des signaux à fanfare. Quand l'auto est arrêtée, le moteur doit être au repos. Les colonnes militaires et les autos militaires, même isolées, ont toujours le droit de passer avant les autos privées. Art. 19. — Pénalités. — Toute contravention au présent arrêté sera punie d'un emprisonnement d'un an au plus et d'une amende de 10.000 mark au plus ou d'une de ces deux peines à l'xclusion de l'autre. L'auto, les pneus ou l'essence pourront être confisqués.Les autorités militaires sont compétentes pour juger ces contraventions. Art. 20. — Prescriptions déjà existantes.— Le présent arrêté ne modifie pas les autres prescriptions anciennement en vigueur en Belgique et concernant la façon de conduire et de traiter l'auto, la construction, l'équipement des autos, l'utilisation des che- ! mins et places, l'imposition et la responsabilité du détenteur et du conducteur en cas d'accident. Si des Allemands sont blessés ou si des choses appartenant à des Allemands sont endommagées, le gouvernement compétent déterminera seul l'indemnité à payer. Contre la décision du gouvernement, il n'y aura de recours qu'auprès du gouvernement général. On ne peut franchir les frontières du pays en auto qu'en observant les prescriptions du gouvernement général relatives aux passe-ports. Art. 21. — Le présent arrêté entre en vigueur le jour de sa publication. Bruxelles, le 26 mai 1915. Le Gouverneur général en Belgique, Baron von Bissing. Colonel-Général. Art. lr. — Il est défendu d'importer des savons de tous genres, y compris le savon en poudre, et des huiles et des graisses saponifiées. Le gouvernement général pourra autoriser des exceptions à cette défense. Art. 2. — Le présent arrêté entre immédiatement* en vigueur! Bruxelles, le 29 mai 1915. Le Gouverneur Général en Belgique, Baron von Bissing Colonel-Général. Tribunal spécial d'arbitrage RECLAMATIONS CONTRE LA VILLE D'ANVERS. BAGARRES. — LOI DE VENDEMIAIRE. Le tribunal spécial d'arbitrage constitué par arrêté du gouverneur général allemand s'occupe en ce moment des bagarres qui ont eu lieu dans notre ville, lorsque la déclaration de guerre s'est produite. Ce tribunal est composé de Mr von Bùlow, et de deux assesseurs allemands. On avait invité la Députation permanente et la Commission Intercommunale de désigner un juge belge. Ces deux organismes ont décliné cette invitation en faisant observer qu'ils ne pouvaient colla- norer aux opérations u un irinunai u exception ciero-geant aux règles de la justice belge. La Ville, de son côté, a fait connaître qu'elle s'abstiendrait de comparaître et de se défendre au sujet des réclamations introduites contre elle devant ce tribunal, — réclamations qui se chiffrent par plusieurs centaines de 'mille francs de dommages-intérêts.La procédure se fait donc par défaut. Notes de jurisprudence belge VENTES MOBILIERES. RESPONSABILITE DES NOTAIRES. La 2mc chambre civile du tribunal de première instance d'Anvers a rendu son jugement dans le procès intenté à un notaire de l'arrondissement en payement de certaines sommes dues par des acquéreurs à une vente mobilière, qui sont restés en défaut de s'acquitter. Le notaire avait tenu à soumettre au tribunal la question de savoir si pareille demande était rece-vable.Il plaidait que sa mission prenait fin avec les opérations de vente. Les demandeurs soutenaient que le notaire, n'étant pas seulement le mandataire du vendeur, mais aussi un officier public, est censé se porter garant de la solvabilité des acquéreurs. C'est dans ce dernier sens que, de l'avis conforme du ministère public, se prononce le tribunal. ACCIDENTS DU TRAVAIL. SOUTIEN DE FAMILLE. INDEMNITE AUX PARENTS. A la même chambre, nous notons un avis du ministère public, dans une affaire portée en appel devant, le tribunal de première instance. Le juge de paix, appelé à statuer dans une affaire d'accident du travail, ayant occasionné la mort d'un jeune. ouvrier, célibataire, domicilié chez ses parents, avait attribué une indemnité à ces derniers. La Caisse commune invoquait la jurisprudence de la Cour suprême, qui dispose que, pour justifier pareille allocation, il faut la réunion de deux conditions : le fait que la victime faisait bénéficier le ménage de son salaire ; celui que la famille a besoin de ce salaire. Elle soutenait que dans le cas présent le gain du père et des enfants survivants suffisait amplement aux besoins. L'orga.ne de la loi estime que le fait de la victime, célibataire, d'habiter avec ses parents, suppose qu'il faisait bénéficier sa famille d'une bonne partie de son salaire et que le juge de paix a bien jugé. Evénements de Mer SINISTRES, AVARIES, ETC. C-ubano. -- Londres, 5 juin — Le vapeur norv. Cubano, de Tonsbevg, a. été torpillé à-la hauteur de Cap Gallon. L'équipage est sauvé. Chrysoprasus. Londres, 5 juin. — Le bateau de pêche Ch r ysopr as i ' s a été torpillé dans les environs de Faire Isle. L'équipage a. été débarqué à Kirkwall. Cyrus. — Londres, 5 juin. — Le steamer danois Cyrus, allant de Burntisland à Copenhague avec du charbon, a été torpillé. Delta. — Rotterdam, 5 juin. — Le chalutier à vapeur belge Delta a été coulé par environ 40 coups de canon d'un sous-marin allemand. L'équipage se composant de onze têtes a été débarqué à St-Marys. Fermo. - Londres, 5 juin. — Le 3-mâts-goél. dan. I-'ermo, allant de Copenhague au Bristol Channel, a été incendié par les Allemand-; .après que l'équipage s'était rendu dans les canots. Inkuni. Londres, 4 juin. Le vapeur Inkum a été torpillé à 43 milles au S.-O. de Lizard. L'équipage a été sauvé .et a été amené à Falmouth par un steamer norvégien. Jona. — Londres, 5 juin. — Le steamer Jona, de 3344 tonnes, a. été torpillé jeudi, près de l'île Fair. L'équipage est arrivé à Kirkwall. Lappland. — Londres, 5 juin. — Le steamer suéd. Lappland, en route de Narvik à Middlesbro avec du minerai de fer, a été torpillé et a coulé à 55 milles de la cote de'Peterhead, où l'équipage est débarqué. Penfeld. — Brest, 5 juin. -- Le steamer Penfeld, de Brest, a été torpillé par un sous-marin. L'équipage est sauvé. Remorqueurs torpillés Londres, 6 juin. — Les remorqueurs Enamay et Strathbarn ont été torpillés le 4 juin dans la mer du Nord. Les équipages sont sauvés. Près des Orkney-Isles trois remorqueurs ont été torpillés. Les équipages sont sauvés. Encore un remorqueur est coulé plus tard près de ces îles par des sousTmarins. Navire saisi Rotterdam, 3 juin. — Le vapeur brésilien Posteiro, qui se rendait de Rio Janeiro à Amsterdam, a été capturé par les Anglais et dirigé sur Bristol. Réassurances Londres, :! juin. — CÔrtez (v.), 10 sus ; Emma Lau-rens (v.), 10 gns ; Este (v.), 6 gns ; HEN'donhall (s.), 80 gns ; Prestonian (s.), 90 gns ; Sully, (v.), 10 gns. PAYS-BAS DEFENSE D'EXPORTATION SUSPENDUE Amsterdam, 3 juin. — L'interdiction d'exporter du coton brût, a été provisoirement suspendue. ANGLETERRE DEFENSE D'EXPORTATION Londres, 4 juin. — L'exportation des froments, des farines de froment et de l'avoine est interdite. Nouvelles de mer MOUVEMENT BES STEAMERS ET DES VOILIERS Stoomvaart Maatschappij Nederland Le st. Krakatau, allant d'Amsterdam à Batavia, est arrivé à Gênes le 2 courant. Le st. Rotti a. quitté Pada.ng le 3 courant, à destination d'Amsterdam. Le st. Rondo, allant d'Amsterdam à Java, a quitté Suez le 4 courant. Le st. Rad.ta, allant de Java à Amsterdam, a passé Gibraltar le 4 courant. Koninklijke West-lndische Maildienst Le st. Jan van Nassau a quitté Buenos-Ayres le 2 courant, à destination d'Amsterdam. Le st. Oranje Nassau est arrivé à Paramaribo le 31 mai, venant d'Amsterdam. Le st. Prins Willem I, allant de Paramaribo à Amsterdam, a passé Douvres le 4 courant. Rotterdamscht Lloyd Le st. SindOro a quitté Batavia le 3 courant, à destination de Rotterdam. Le st. Tabanan, allant de Java à Rotterdam, est arrivé dans les Dunes le 4 courant. Le st. Deli, allant de Rotterdam à Java, a passé Cap Finistère le 4 courant. Le st. S.oerakarta, allant, de Java à Rotterdam, a passé Cap Finistère le \ courant. Le st. Djocta, allant de Rotterdam à Java, a quitté Cardiff le 4 courant. Holland-Amerika-Lijn Le st. Maartensdijk, allant de Rotterdam «\ Sandy Ilook, a passé Lizard le 3 courant. Le st. Zuiderdi.ik est arrivé à New-Orleàns le 3 courant, venant de Rotterdam. Le st. Gorredijk a quitté New-York le 4 courant, a destination dé Rotterdam. (VomriHiijnc nuiiaiiusuno t-iuyu Le st. Hollandia, allant d'Amsterdam à Buenos-Ayres, a quitté Santos le 3 courant. Le st. Delfland a quitté Buenos-Ayres le 3 courant, à destination d'Amsterdam. Nieuwe Waterweg 5 juin. Arracan (s), Arrivés de Clyde à Rangoon 4 Duiveland (s), 3 Deucalion ;s), Immingliam Liverpool à Batavia 5 Prof. Buys (s), Hull Partis pour Balgownie (s), Londres 2 Circassia (s), Marseille Jan Blockx (s), » venant de Bombay. Telegraaf 18 (s), Goole 2 City of Poona (s). Stigstad (s), Haugesund Marseille et Londres Svarton (s), Narvik Worcestershire (s). L'dres Modesta (s), Goole venant de Rangoon. En vue, de Suez, 3 juin. Arr. de 5 Americ?n (s), New-York 2 Dungeness (s). Kurrachee Randwijk (s). » 3 C. Ferd. Laeisz (s), Partis pour Saigon à Marseille 4 Tosca (s), Newcastle Oanfa (s), Amsterdam (s), Leith Seattle à Londres 5 Import (s), Newcasile Parti pour Bieda(s), Christiania 1 Kaisar 1 Hind (s), Bombay *Bon (s), » Perim,3juin. Passés de Fageitun-s), Havre Benavon (s), Mod (s), Goole Yokohama à Marseille Ymuiden,; 5 juin. Arr. de City ot London (s), 4 Moordrecht (s), Kurrachee à Londres Newcastle Barbades, 1 juin. Arr. de 5 Perth (s), Leith Victoria (s), IJstroom (s) Londres R.-Uni à Colon Betsy Anna (s).Newcastle Punta Arenas 1 juin. Partipr Partis pour Vine Branch (s), Callao 4 Apollo (s), Swansea New York 2 juin. Arr.de Niobe (s), Copenhague Scottish Monarch (s), Texelstroom (s), Bristol Clyde Epsilon (s), B.-Ayres New York (s), Londres Zeus(s), Swansea Koursk (s), Hull Edam (s), B.-Ayres Idaho (s), » Polaris(s>, Methil St. Chamond s), Havre Tern (s), Londres St Quentin (s). 5 Foldin (s), Christiania Manchester Dagis). Goole Camino (s), Londres Mascotte (s), Delfzyl Pannonia (s), St. N;.zaire Vlieland. 5 juin. Parti pr Baltimore 1 juin. Arr. de Starling (s), Kong Haakon (s1, Tyne Londres viâ Nieuwediep Boston, 2 juin. Arr de Harlingen, 4 juin. Arr. de Strathallan (s), Havre Groningen (s), Londres Manhattan (s), Londres Frlesland (s Iminingham Ariosto s), Hull Rotterdam. 5 juin. Arr. de Ilvingtou Court (s), Havre Oosterdijk (s), N.-York Parti pour Andijk (s). New-Orleans Dunstey (s), Liverpool Parti pour Galveston 2 juin. Parti pr Richard (s), New-York Ca.tano(sj, Liverpool Londres. 3 juin. Arr de Newport News, 2 juin Maasstroom (s), A'dam Parti pour Oopack (s), - Maasdijk ;s), Rio-Janeito Noord Holland (s).Goole La Plata. 2 juin. Parti pr Missouri (s), New-York Highland Pride (s), Hororata (s), Australie Londres Gravesend. 3 juin. Partis pr Buenos-Ayres, 3juin. Arr de Highland Scot (s), 2 Ango (s), Bordeaux Buenos-\yres 3 Winterswijk (s), R'dam Danube (s), Indes-Occid. Partis pour Douvres, 3 juin. Passés de 1 Exmoor (s), Las Palmas 2 Ary Scheffer (s), Salaminia (s), Rotterdam au Havre St. Vincent (C. V.) 3 Zeta (s), Montevideo, 2 juin. Parti pr Amsterdam à Baltimore Amiral Jaureguiberiy (s), Prawle Point, 2 juin. Havre Passé de Rio Janeiro, 1 juin Arr.de Nyroca (s . Pembrokeshire(s), R.-Uni Rotterdam à Liverpool Bahia Blanca, 31 mai l juin Scilly, 3 juin. Passés de Partis pour 2 Richmond (s). 27 Beemah (s\ Las Palmas New-York à Londres Prikonisos(s), St.Nazaire 3 Lara (mot ), 31 Crown (s), Bordeaux Rotterdam à - 1 juin Strathdee (s), R'dam Falmouth. 3 juin Parti pour Parana, 1 juin Arr.de Wieringen (s), Rotterdam Hector (s), Amsterdam venant de B.-Ayres Newport. 2 juin Partis pr Navigation sur le Rhin 2Trewynts) Montevideo ° Efstathios (s). .... Bahia Blanca Lobith, 4 juin Passés pour Mendibil Mendi (s/, Joha. Corna.. La Plata Belgique viâ Hansweert Shields. 2 juin. Arr.de Adriana Maria, Belgique Gaasterland (s), Bayern 2. > Amsterdam Rhenania 8 » Gelderland tu),Rotterdam Nelly, » Glasgow, 3 juin. Arr.de Rhenus fs), Dunelm (s). St Kleef 1 (s), » Sydney (C. B.) Rien sans Dieu, » Sleba(s). » Progressus 21 (s), • Manchester, 3 juin \rr. de C. G. Mayer 1, » Ousel (s), Rotterdam Frankfurt 46, » Partis pour Hera, » 2 Dorset (s) Australie Elisa Helena, » Ardoyne(s), Vladivostock Fiat 7 (s), » Pandion (s) Rotterdam Johan 1, 3 Singapore (s),N -Orléans Henri Queenstown, 3 juin. Arr.de 3 Gezusters, » Maréchal de Turenne, Maria Clasina (s), « San Francisco Pieterna. Maria, » Port Saïd, 3 juin. Arr.de. Dei Voluntas, » 2 Antilochus (s) Helena. » Clyde à Yokohama Charbonnière, » ANVERS-ROTTERDAM Bateau en fer de lre classe, chargera le 10 cit. Pour ROTTERDAM EN DROITURE FRETS RÉDUITS Pour renseignements s'adresser à : Herfurth & Co, rue Cassiers, 17. LIGNE HOLLANDO-AMÉRICAINE Service direct de Rotterdam-Amsterdam et Anvers aux ETATS-UNIS Prochains départs de ROTTERDAM pour New-York Steamer WAALWIJK 12 juin » ZA ANDIJK 16 » » ROTTERDAM 19 » Boston & Philadelphie Steamer SLOTERDIJK, 19 juin Baltimore Steamer OOSTERDIJK, 9 juin (sauf imprévus) Frets à forfait pour l'intérieur des Etats-Unis et du Canada Pour renseignements s'adresser à la Ligne Hollando-Américaine, Rotterdam ou aux Agents : Ruys & Coà Anvers Eugène Bovy à Bruxelles GUSTAVE E. VAN DEN BROECK TELEPHONE 63 ANVERS QUAI ORTELIUS, 2 Amsterdam St. STAD AMSTERDAM I/VI, bi-hebdomadaire. Sabang, Padang, Batavia, Tegaï, Cheribon, Samarang c e Neder]and 24 Jujn et g um ooerabaya,rasaroean, rrobolingo, ranaroekaii via ouez Haïti viâ New-York Kon. Weslmail 26 Juin (s.i.) Kônigsberg, Stettin, Danzig viâ Amsterdam Kon. Nederl. S. Maatschappij 30 Juin (s. i.) A. Paramaribo, Uemeiara, Trinidad, Venezuela ,, , . , Curaçao viâ Amsterdam Kon. Westraa.l 26 Jmn (s.. | B. Barbados, La Guayra, Curaçao, Puerto Columbia _ , , , ., Carthagena, Colon et la Côte Pacifique viâ Amsterdam °°' es mal l,m 's' Cadix, Séville, etc., etc. K. N. S. M. 30 Juin (s.i.) Pirée, Patras, Grèce et Salonique K. N. S. M. 30 Juin (s i i

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software

Er is geen OCR tekst voor deze krant.
Dieses Dokument ist eine Ausgabe mit dem Titel Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires gehört zu der Kategorie Financieel-economische pers, veröffentlicht in Anvers von 1858 bis 1979.

Bekijk alle items in deze reeks >>

Zufügen an Sammlung

Ort

Zeiträume