Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires

920 0
close

Warum möchten Sie diesen Inhalt melden?

Bemerkungen

senden
s.n. 1917, 07 November. Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires. Konsultiert 22 Mai 2022, https://nieuwsvandegrooteoorlog.hetarchief.be/de/pid/db7vm43r2m/
Text zeigen

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software

Mercredi 7 Novembre 1917 direction et rédaction : 14, Rue Vleminckx, 14. ANVERS ABONNEMENTS : S'adresser au bureau du journal Le numéro : 10 centimes LLOYD ANVERSOIS Seul Journal Maritime quotidien émanant des Courtiers de Navires (Soixantième Année - No 18.063 annonces: 25 centimes la petite ligne. — 50 centimes la deuble ligne Il franc la ligne sur double colonne. Adresses industrielles 50-cent8. Emissions et Annonces financières : Prix à convenir Les annonces sont mesurées au lignemètre.— Les titres se paient d'après l'espace qu'ils occupent. Toutes les heures renseignées dans notre journal sont indiquées d'après l'heure de la Tour. Avis important à nos lecteurs Nous attirons spécialement l'attention de nos lecteurs sur les changements apportés depuis ce jour, au nouvel horaire des trains qui était en vigueur depuis le 1er novembre, Observations météorologiques de M. F. Agthe, opticien rue Léopold, 51. Anvers, 7 nov. 1917, 11 h. du matin - Baromètre 755,5.-Thermomètre cent (roax) -MO. — Thermom. ceat. Iminl. 4 6. — Pluviomètre : 2 m/m. Vent : O.-S.-O. — Prévision : Pluie. Astronomie 8 novembre (Communiqué par l'Observatoire Roval de Belgique à Uccle lez-Bruxellesi .ever du soleil 7 h 45m. Nouv, lune le 14 nov. 19 h. 28m. îoueber du soleil 17 .. 7 .. Prem quart, le 21 nov. 23 ^ 29 „ i^ever de la lune — ,, — .. Pleine lune le 28 nov. 19 .4! Coucher de la lune.. .14 22 „ Dern. quart, le 6 déc. 15.14 . Haute marée à Anvers matin Soir 8 nov. .. 10 h 3o m 1 8 nov. ... 23 h 4 m. 9 . •.. 11 ..32 „ 9 „ ... 24 , 5. 10 ... 12 H 37 w 1 10 — • - - Hauteur du Rhin Pologne 6 nov. 3,06 m. Strasbourg 2 nov. 3.25 m. luningen 2 „ 3,25 „ Lauterbourg ., ^ ~ « vehl „ — „ Maxau ,, 5.20 * dannheim „ 4 15,, Gcrmersheim „ ~, » Oaub 5 2?55 „ Mayence ., 182 „ vuhrort „ 2J1 „ Bingen « 2.07 „ Ouisbourg 2 » 3.12 „ Coblence „ 3.71 „ Valdshût „ — „ Diisseldorf « 2.86 „ vobith , 11.60 „ Hauteur du Main Hauteur du Neckar Francfort 2 nov. 2,32m. Heilbronn 2 nov. 1.05 m. Hauteur de la Moselle Hauteur du Bodensee Trêves 2 nov. 2.02 m. Constance 6 uov. 3.63 m Port d'Anvers STATISTIQUE DE LA NAVIGATION INTERIEURE PENDANT LE MOIS D'OCTOBRE 1917 Entrés : Navires Tonnes Eu) u se Bonaparte 399 204.134 Kattendyli 64$ 182.140 Royers — ~ Canal de la Campine 134 27.193 Bassins des Bateliers 21S 28.925 Quais de l'Escaut 102 25.369 Installations pétrolifères — Totaux 1501 467.701 Sortis : . Navires Tonnes Ecluse Bonaparte 414 192.839 » Kattendyk 651 192.909 Royers 200 Canal, de la Campine 140 31.041 Bassine des Bateliers 202 31.005 Quais de l'Escaut 1-01 28.511 Installations pétrolifères Totaux 1.515 476.505 ARRIVAGES DU 6 NOVEMBRE Steamer : Wilford 3, de Tamise. Remorqueur : Parsifal, de Gand. Bateaux-moteur : Pierre*Joseph, de Rupelmonde l)ric gebroeders, de Boruliem : René 1, de Boom Emmanuel, de Hamme ; Noord Natie 2, de Héren thaïs. ' , , , Allèges : Grosnyi, Ora & Labora, Dorade, Adage de Hoboken : Suzanne, Aimée 25, de Tamise ; Paris de Boom; Twee gebroeders, Clémentine, de Tei monde; Sans repos, de Zelie ; .Juleis, de Malin es Dieudonné, de Louvain : Nangasa Ici. Aviateur. Qru la Deux frères, Amata, Sophie, Syra Morina, d Gand ; Antoinette 10, de Merxem : Caroline, <!• Beersse ; Jean, de Moll ; Trio, de Brée ; Louisa 43 de Turnhout : Twee gezusters, Marie, de Liège ; Ga bi elle, de Namèclïe ; Mairie, Ville de Vèndse, d Roux : Nili.il sine Laboie, Janna-Maria, Zoek d Vrede, Sophie, de la Hollande; Fendel 59, \V. vai Driel 37, Gustel, Maerestern, Vereinigu&g 47, Cou forma, Die Hoffnung, Rhénania 32, Diana, de l'Ai lemagrue. DEPARTS DU 6 NOVEMBRE Steamers: Wilford 3, pour Tamise: Telegraaf ;-pour la Hollande. Remorqueurs : Pauline, pour Gand ; Barbera ' pour La Hollande. Allèges : Transport 2, Piccolo, pour WiWebroeek Alfred, pour Bruxelles; Albert, Hélène 17, Port d Mer, Ville de Venise, ]>6ui Merxem ; Rosalie, pou Sciiooten : Juilia 23, pour Ryckevorsel : Fl,oridti Marie, «pour Gheel : Sauta Rocea, pour Moll; Roi terdam s, Jean Baptiste, pour Liège ; Ville d'Anvei> pour Quaregnon : Nivose, pour St-Gliislain : S. H. \ 25, Apolilo. Johan Marius, Eben E/er 1, Ostar.i Tl>eodoup, Twee gebroeders, pian la Hollande l.ottchM, Fendel 52, Rees, pour l'Allemagne. AVIS Tous les industriels possédant des machines d moins de 5 H. P. et travaillant avec moins de 1 ouvriers, chef-ouvriers compris, doivent faire cor naître* sans retard, leur consommation de charbo au.Bureau principal pour Anvers, de La Distributio de charbon pour la Flaàadre, Place, de Coninck, L (Pour les autres communes du district. d'Anvers s'adresser eornine indiqué ci-dessous. Les indications suivantes doivent être données : .%>m et adresse des atelieife. Espèce des machines employées et de la quantit de H. P. en usage. Nombre d'ouvriers employés. Pour les établissements publics le nombre d places, ou le cubage des espaces à chauffer). Quantité et genre du combustible disponible. Quantité et genre du combustible de première m oessité dont on a besoin pour conftiuueé le travai pendant Le mois de novembre. IL est de. l'intérêt des petits industriels-de faii immédiatement ces déclarations faute de quoi il ne pourront compter sur une livraison au mois d novernlwe. De«r Zivil-Kommissar des Kreises Antwerper: Graf Wartensleben. Pour Borgerhout, à la succursale de la « Distribi lion dLe charbon pour la. Flandre », rue de la Coi roirne, 43 ; Pour Bercliem, à la succursale de la «. Distribi tiou de Charbon pour la Flandre », rue Van Knn Kenburg, 14 ; Pour Merxem, à la succursale de la » Distributio de Charbon pour la Flandre », Chaussée de Bréd; 010 : Pour Austruivveel, à Mr A. Van de Wiel, sécréta in communal,' correspondant die la « Distribution d Uiarbon pour la Flandre»; Pour Contich, Edegliem et llove, à la succursa! le la. «Distribution de Charbon pour la Flandre. M1' Fr. Voorspoels, Chaussée d'Edeghem, à Conti.-i Pour Linth, au correspondant de la « Distributio te Charbon pour la Flandre », M1' \ug. Boens-Hei mans; brasseur ; Pour Waerloos, au correspondant de la « Distv oution de Charbon pour La Flandre », Mr Françoi De Voolit, Grand.'Route. Pour Mort-sel, Vrem.de et Bouehout, à la suceu» sait.' de La. « Distribution de Charbon pour la Fiai ire ». MT E. Léonard, rue Septer, 12, a Mortsel. Pour Hoboken et Wilryck, à ia succursale de l ' Distribution de Charbon pour la Flandre ». ru lu Golfe, 11, à Hoboken : Pour Schelle, à M1' François Brits. briq.uetiei uembre correspondant de la « Distribution de Oj;ii ton pour, la Flandre » ; Pour Hemixem, à Mr Reckers, rue de la Colli-n >8, membre correspondant de la « Distribution >1 Charbon, pour la Flandre » ; Pour Aertsedaer, à M» Aerts-Paillus, clerc die ik aire, correspondant de la « Distribution de Chai lion pour la. Flandre ; Pour Cappel-len, Puifete, Esschen et Eecke.ren, à 1 succursale de La « Distribution de charbon pour 1 Flandre», Chaussée d'Anvers, 73, ;'n Cappellen : Pour Oïl-mpthout et Heide, à Mr François Va; dei, Bergh, « A l'Etoile d'Or », correspondant de I. " Distribution de Charbon pour la Flandre», Can i pthou.t ; Pour Brasschaet, à Mr Joseph VercaJsteren,Chain sêe de Bréda, 20, correspondant de la » Distribntioi de Charbon pour la Flandre » ; Pour Beirendreeht, Lillo, Oorderen, Wilmar.-donck, Hoevenen, Santvl.iet. et Stabroeck, à Ta sur enrsale de la « Distribution de Charbon pour I; Flandre », rue Large, 3, à Beirendreeht ; Pour Boom, Terhaegeu, Niel, Runij>st et Reeth, à la succurisale de la. « Distribution de.Charbon pour la Flandre », rue d'Anvers, 166, à Boom : Pour Massenhoven, Santhoven, Pu-Ile, Pulder boseh, Halle, OeLegliem et VierseL, à Mr Aug. Bas tyns, rorrespoudant de l\ « Distribution de Charbon pour la Flandre », à Halle ; Pour Wynieghem, a Mr H. Veiiinden, chimiste, eorrespoiufant'de la « Distribution de Charbon pour la Flandre » ; Pour Schilde, Sehooten, 's Giaveuwe/.el, Wommei-gliern et. St Job in 't Goor, à la, succursale de la « Distribution fie Charbon pour la Flandre», Grande Chaussée. 10, ;i Schilde ; Pouir Deurrie. et Ralnst, à la. succursale de la « Distribution de Charbon pour la Flandre », rue Plan ckenberg, (»?. à Deurne : Pour St-Léonard, Zoersel, Oostmalle, WestniaIle, Loenhout, VVuestwezel et Brecht, au corre.sj)Ondaui de la «Distribution dé Charbon pour la Flandre», M> Thysirums, à Wuestwezel» Evénements de Mer SINISTRES, AVARIES: ETC. Churchill. - Honolulu, l1' -novembre. — Le schoo-ner américain Churchill a fait naufmge.L'équipage est sauvé. Ester. Reykjavik, l1" novembre. Le sehooUer danois Ester a fait naufrage prés dies ik-s West-mann. L'équipage est sauvé. Falk Loin due s, lr novembre. - Le sfceaifier Fai.k, de Risor, a coulé après collision avec un steamer norvégien. L'équipage a été débarqué. Nôsted V. Londres, i novembre. Le steamer norvégien îs'ostki) V s'est échoué et deviendra probablement épave totale. Twee Gezusters Sch. 45 . - D'après le rapport de ! l'équipage du lougre K W h5, arrivé à UniDiideii, le lougre Twee Gezusti;hs (Sch 45) a chaviré et coulé au cours de la dernière tempête. On craint (pie ! l'équipage à péri. BELGIQUE Les locataires de l'Etat L'administration des finances à été saisie de nom-• breuses demandes de réduction de loyer, présentées [par des locataires de biens domaniaux, qui déclarent se t.ro'Uver d'ans l'impossibilité de satisfaire à lleurs engagements, à raison des hostilités, ils font valoir, pour la. plupart, la suspension presque com-; plète des affaire», le manque de travail, le fait que Les sous-locataires d'appartements ne pavent pas ou renoncent à leurs haux, pour s'installen- a meilleur compte. M. Edm. Thomas, administi'ateur-directeur-géne-ral. vient d'autoriser les directeurs de l'enregistrement et des domaines, ;i user d'indulgence, à l'égard des locataires d'immeubles domaniaux, qui sont réellement dans l'impossibilité de payer, jusqu'à ce que leur situation se soit améliorée. 11 est permis d'agir de même en ce qui concerne les concassions contractuelles, lorsque le concessionnaire se trouve dans l'impossibilité de payet ou demande une diminution de redevance. EXTERIEUR FRANCE La canalisation du Rhô'ie On a.un'ince de Privas qu'uni consortlurn de financiers am< i iea ins a. promis ùiii milfl'iard pour La ca-na Usai i n du Rhône, de Genève jusqu'au délia de Marseille, et dispose déjà d'une somme de 250" mil-lions de francs pour cette eut reprise. NORVEGE Armement de bateaux à moteur Cet.t.e nouveilile suciét»- quii vient d'être, r-réée à • Christiania au eapiita»! de :» 1/2 millions de couiron ; lies, a eoniiMaiide deux schoeners a moteur «k :-i500 tonnes chacun, à la Nat-ion-a»! sijiplyufiJMing Cy à Seatile. RUSSIE Le monopole ries allumettes " Le ministre des finances a élaboré inn projet pou.i un ni oui | >i ;die des allumettes, que L'Etat aura exclusivement le droit d importer. Le monopole entre ^ i'a i t eii vigueur le 1"4 janvier 1$18. Le baromètre M1'.Charles Brackeneer de Meeiwidre a coiimiuni ? qué en son temps au Touring Club de Belgique, qu 1 l'a inséré dans son annuaire, quelques considéra tions des plus intéressantes concernant, les préci sions c[ue les indications du baromètre permetten de faire, au sujet du temps. Cette question est d'ac . tualité plus que jamais. Comme d'a-uitae part M Bi-aekeneer a » tabli des règles simples que chactn peut facilement contrôler. Nous sommes i>ersuadé; que ces quelques lignes trouveront, un bon aceuei '■ chez nos abonnés: Geux-ci. pourront se rendu : compte qu'un baromètre est utile, à condition d< è bien s'en servir, et qu'il est encore plus pratiqua 1 d'avoir à sa disposition un baromètre enregistreur Si Le baromètre annonce de la pluie et qu'il ru s'en produise pas dans la suite, il ne faut pas poui cela accuser le baromètre d'avoir erré; c'est que h pluie prédite est. tombée ailleurs. Si le vif argent est demeuré que!(pie temps ai ; très sec et qu'ensuite il commence à descendre ver: le beau-fixe, il y a lieu de s'attendre à un prochair changement de temps. Mais sti du beau-fixe le haro mètre descend au beau temps, c'est signe d'un autr< changement vers le mauvais temps .mais celui-c e n'est généralement, pas de longue durée. 2 .Mais si ta colonne uaromeinque ue.sceno au-uws !- sous d-u N'aiiaoJe, alors le mauvais temps sera u am i aui'ee <i autant pius longue que le mercure sera ues i ceiKiu plus bas. Ainsi donc pour bien se rendre compte du temp; à venir, il faut noter scrupuleusement Les ascem sions et Les descentes du vif argent, sans s'arrête, aux inscriptions inscrites sur Le cadran, quoiqin le plus souvent Les variations du mercure soieu û conformes à ce qu'indiquent les inscriptions. Quand iL est survenu du mauvais temps et. que 1< vif argent remonte aussitôt après être descendu b c'est un indice rarement trompeur, le beau temp! est prochain. Parfois le baromètre — pendant qu'il fait inauvai: temps niorite considérablement, et. continue à mou I ter durant deux ou trois jours avant que le inau vais temps ne cesse — aliors l'on peut prédire ave< a certitude que le beau temps est proche et qu'il ser; s d'une certaine durée. s Par contre, si pendant le beau temps, le mercure descend considérablement et qu'il continue à des cendre durant deux ou trois jours avant qu'il "m survienne de la pluie, alors il faut sérieuserneu craindre une pluie prochaine, persistante, ave< àccompagnenient parfois de vent violent et d'orage Quand le vif argent monte prompteinein de quatre i ou cinq degrés, c'est encore Un indice formel <h beau temps pour une certaine durée. Et quand la colonre barométrique descend proinp n tenieut de quatre ou cinq degrés, elle annonce sain i, nul doute de fortes pluies souvent accompagnées d* grand vent. Les variations rapides et fréquentes du vif argent e indiquent un temps incertain et changeant. Quand le mercure demeure entre pluie et varia e ble, il survient, souvent une grandie pluie. Si le baromètre" descend très bas c'est un indio de grand vent sans beaucoup de pluie.-] Si en hiver le mercure monte, c'est un signe de froid ; si pendant^ lie froid .il descend, c'est un signe de pluie ou de neige. chronique* kjdiciaïre COUR D'ASSISES DE L.V PROVINCE D'ANVERS Vols qualifiés l^e jury est convoqué au début de la session poui i se prononcer au sujet des poursuites intentées à p Jean Mees, vannier, né à Ramsel en 1891 et y de •meurant : J. B. Vervloet, sabotiei-, né à Boisschol en 1891, domicilié à. Houtvenne ; Fr. Coelen, cul tivateur, ne à Houtvenne en 1893 et y dorfiicilie, accusés des faits suivants : I. - A Ramsel est une petite ferme -exploitée pai R Louis Va.n Xuffel, âgé de 56 ans, qui l'habite roui seul. Dans la nuit du 17 au 18 mars dernier, entendant du bruit dans sa maison, il se leva. Au moment d'ouvrir la porte de sa chambre, celle-ci fui violemment ouverte de l'extérieur et aux yeux ef i frayés du solitaire se dressa, un inconnu qui a va il i à la main une lanterne électrique. Van Nuffel von lut fuir, mais l'inconnu sortit prestement de la i chambre, en fermant la porte derrière lui et appuya i ensuite sur celle-ci du côté extérieur. Ainsi enfermé t dans sa chambre, le cultivateur entendit, un va et-vient précipité par toute la maison, et une voix qui disait : — Abattez-le,tuez le !—Ensuite tout bmil i cessa, et le fermier put enfin sortir de sa prison. Il constata tout aussitôt que de nombreux objets, des habits, des vivres etc., ainsi qu'une somme d'en viron 150 francs avaient disparu. i Les investigations judiciaires établirent qué les voleurs, après avoir tenté vainement, de fracture* / la porte de retable, avaieTit pénétré dans l'huis, a^u moyen, d'une échelle, par une lucarne dout. ils avaient coupé lia vitre. Les accusés se sont reconnus les auteurs de cet attentat. II. — Le cultivateur Joseph Mertens vit. à Huis hout avec ime sœur, qui est simple d'esprit. Dans la nuit du 21 au 2-2 mars dernier il entendit des pas d'intrus dans sa demeure. Ces pas, se rapprochant, il se rendit compte qu'on essayait de pénétrer dans sa chambre. 11 ouvrit, sa fenêtre et prit la fuite par là. Mais on l'avait aperçu, on courut derrière lui, on le terrassa-, on essaya de lui enfoncer un baililon dans la bouche, et on Lui signifia que s'il donnait l'alarme, on l'étranglerait. Puis on le ramena dans 1a ferme et on L'obligea sous menace de mort d'indiquer l'endroit oii était son argent. Les bandits étaient trois. L'un le tint en respect un couteau à la main, tandis que les deux autres fouillaient toute la maison et réussirent à, s'emparer d'une somme d'environ 100 marcs, de centaines de kilogrammes de blé et de pommes de terre, de vêtements, de linge, etc. Les auteurs de cet attentat sont les mêmes individus qui avaient opéré chez Van Nuffel.Us s'étaient introduits aussi par une lucarne. III. — L'un des trois accusés, Mees, doit répondre encore des faits suivants : Dans la nuit du 3 au 4 avril dernier, il s'est introduit avec escalade et effraction, en compagnie de deux autres soiit-ce encore Vervloet et Coelen ? on n'a pu cette fois les identifier) dans La demeure de Louis Detryck, à Boisschot ; celui-ci a été itérative-ment menacé de mort, ces menaces appuyées par l'exhibition d'un grand couteau; les malfaiteurs ont enlevé .une somme d'environ 10 marcs, 45 kilogrammes de h 10, une ceilaiile quantité d'œufs, du linge, des objets d'habillement. IV. — Même attentat à Ramsel dans la nuit du 22 au 23 mars, chez les époux Van den Broeck : dans cette maison il y a de jeunes enfants. Les mal fàiteurs y ont. enlevé du beurre, des œufs, du pain, du savon, des effets d'habillement, du linge, une montre avec chaîne et une somme de 70 francs. V. — Dans une grange dont le mur a été percé, chez Auguste- Bries, à. Ramsel, vol de trois lapins ; ceci s'est passé dans le courant de ce même mois de mars. VL — Le 7 mars, le cultivateur Ceulemans, à Berlaer, avait, sur sa demande, accordé le logement à Mees : celui-ci en marqua sa reconnaissance ~en décampant la nuit avec des effets d'habillement et des chaussures dont il s'était emparé. Les inculpés sont défendus par M(K Schenck; du barreau d'Anvers, et Smolderen, de Turnliout". Les témoins cités sont au nombre, de dix. C'est du reste la seule affaire dont le jury aura à s'occuper. Aucune autre n'est- en. état. Beaucoup des jurés que le son avait désigné, étaient légitimement empêchés. Le nombre réglementaire n'a pas été atteint. 11 a fallu procéder, séance tenante, à, un tirage supplémentaire. informations financières BOURSE OFFICIEUSE D'ANVERS sk-ixu; uu 6 xovk.mbrk. —- L'u gland câline continue à régné-i sur 'ne marché ne laissant plus qu'à quelques rubriques privilégiées le soin d'entretenir un certain nombre d'échanges, et ces échanges opérés le reste de la. séance~se passe dans une inactivité à peu près absolue. Ou. ne peut pas prétendre cependant que la Bourse se désintéresse compilète-ilient des affaires, un observateur attentif remarquerait probablement que des demandes discrètes -e produisent dans certains groupes, mais ces demandes étant localisées passent sans effet sur la tenue de. l'ensemble, e.t il serait pj-ématuré d'y voir les indices d'un retour prochain à l'activité tant désirée. Quoiqu'il en suit, les dispositions restent soutenues eu valeurs eolonlailes, dans le groupe des Caoutchoucs ii y a du mieux, on demande la Fédéra,ted Mil I a y States et il y a acheteur en Sennah. Les pét'r cl itères sont lourdes. Les fonds d'F.tàts ne perdent, rien de leurs bonnes tendances et restent très achalandés. Pas de changements en belges, obligations communales e<t lots de vi.lile. Belge mai, 73 1:2-74 3/8; Emission Anglaise, 86 A. : Bon d,u Trésor V 1917, 105-105 3/4 ; Annuités ,,, 82-82 3/4 : An vers 5 1917, 104 1/2-105: Anvers 1887, 85 '3/4-86 3/4 ; An vers J903, ' 09-70,10 ; Bruxelles 1905, 70,:>5-71,35 ; Cand 1896, 60 3/4 A. ; Liège 1897, 66-é? I » : Congo, 96 3/4-97 3/4 ; ]<>\^ VicinauiX, 99 3/4 P. Au milieu de la fermeté dont jouissent la plupart des fonds d'Etats exotiques, les dettes asiatiques se distinguent- tout spéci aile ment. On est ferme aussi en Cédniles Argentines qui atteignent de nouveau Leurs meilleurs prix. Cédilles Nouvelles 118 118,75,"les L 115,50 A., les K 99,25-100,25, les or v,, 108 P. Les dettes fédérales sont plus largement t-rai-îées. L'Intérieur et. l'Extérieur V 1/2 marchent de front, à 97,50-98,50, le i 1/2 1911 s'échange à 96,25-97,25, le 4^o L897 est offert à 85,50, lîahia Blanca 465 A., Buiénos-Ayres 4 1 2 96,75-97,75, Pavimentation nouveau. 91,25-92,25. .Notons aussi de La dénia iule en Argentin 5 > 1905 à 98,50. Quelques, transactions en. Brésiliens n'en •modifient- pas les cours. Brésil funding 1914 130 P., le 5 c',, - 1895 97,50 A., Le 5 1913 98 1/8 A. le 4 I/.2 1883 93,50 A., le 4 1910 83 7/8-85, le 4".', 1889 84,75-85,75, le Rescission 84-85. Chili 5% 1911 99,75 P., le 41/2 1889 94,50-95,50, i Cuba 107-108,25, Dominicain lin A., Guatemala 58,7-"» A., Mexique lùtérienr 5 V, 83-84, Uruguay 3 1/2 77 I 8-78 1/8, le 5 "0 1914 97,75-98,75, les Cédules '106 1/8-107 1/8,. Vénézuéla 77,.50 A., Chinois 41/2 1898 90,75-91,75, le 5% 1896 100,25 A, Jajion RaiÛvaj 113 5/S-i 114 5/8, le 4 1/2 1905 129 3/8-130 5 8, le 4 1905 104-105. Les dettes continentales sont bien près d'être' négligées, les cours vendeurs y sont également plus fréquentes. Hongrois or 4 % 74,75 A., Métalliques et Nationales 61,50 P.. Roumain 4 1890 86,75-87,75, le 4 u<, 1908/10 72,50-73,50", Le 4 1894 73 P., Le tl/2 1913 . 77,25-78,75, le 5",, 1903 89 3/8-90 3/8, Russe 4% I8SO 70-71, le Nicolas offert à 83 ne trouverait preneur qu'à 80, Turc Unifié 90 P., lofs 240 A. Pénurie de cours habituelle à la page des actions t de Banquet et d'entreprises diverses. Banque d'Anvers 1660 P.. Banque Centra le An verso i se 454 P.. pri'vil. Crédit National Industriel 317,50 A.. 320 P., l'ordinaire :îOt>-3JO, jouiss. Crédit Foncier Sud Ame-! r'icain 2000-2017,50, capittil El.e<trique Anversoise 302,50 P.. jouiss. 200 P., capital Escaut 130 A., divi dende Escaut 92,50 P., fondateur tram. d'Anvers 60 63, capital Rosario 88,25 P.. La cote des actions privilégiées et. des obligations diverses est toujours aussi favorablement tenue. Oblig. Banque Belge et Crédit Foncier Sud Américain 490-496, La. privil. Banque Beflige 1103-1113, privii. Crédit l-'oucier Sud Américain 1105 P.. oblig. Hypothécaire du Canada 485-489,50, oblig. Crédit Généra! du Canada 4 1/2 405 A., San Francisco'88 P., oblig. Brasserie de Palermo 430- A. En valeurs pétinilifères ori constate quelques offres qui malgré leur peu d'importance ne trouvent pas ; de contre partie suffisante. L'Astra Roniaria ne j.ar-vient a cote.r qu'uiii piâ.v de 1540-1560 et cela pour une quantité infime de titrés, ou peut en dire autant de Grosnyi dont l'ordinaire s'inscrit à 2557,50-2577,50 et la privilégiée à 2875-2995. Nafta dividende 242,50 P. On traite encore quelques Pétroles de Roumanie capital et dividende les unes et les autres moins bien ternies qu'hier à 170-175, et à 165,50-172. Golom bia 1280. A. On est loin de trouver de l'activité dans le groupe des valeurs de caoutchoucs, mais cependant on y ^•encontre quelques acheteurs. On reprend en Sen-na.h qui se traitent entre 74,50 et 78,25, en Federated qui fiuotuent entre 815 et 835 et restent demandées à 827,50. Kalifcengah mieux à 72-75, Del i Moeda demandée à 300 est offerte à 303, la div. 96 A., 97 P.. Financière 312,50 P., GaLang Besar 6,45-6,65, Kuala 173-178,50, Kuang 106-109,25, Nieuw Tjisalak capital 93,25-95,25, les parts 270 P., Telok Dalam 521,50 A.. Parts Comptoir Congolais 48-52, dividende Minerkat 63-65,50, parts Kasaï 90 A., 92 P., parts Congo Bélge 175 A., actions Tanganyika 134-137,50. obligations 236.50-240,25. BOURSE OFFICIEUSE DE BRUXELLES Skanci: du 6 \0VKMBRE. — Le marché est. Lourd surtout pour les titres quâ étaient en hausse depuis quedque temps exception pour les coloniales qui. restent offertes. Les rentes et lots de villes n'enregistrent qu'un petit- nombre de cours. Voici Les cours pratiqués : Rente Belge 3 %, 71 7/8-72 3/4 ; Bons du Trésor 4 % 1917, 104,25-104 ; Bons dit Trésor 4 % 1919, 103,50 A : Congo Lots, 96,25 \. ; Crédit Comirn. 3 %, 78,25 : Crediit Corn m. \ % 1916, 94,25,; Vicinaux 2 1/2 % 1885 lots), 98- 3/8 ; Vicinaux 3 % mai, 73,75 ; Vicinaux 3 % janvier-juillet, 73,75; Anvers 1903. 68,50; Anvers 1887, 83,75 ; Bruxelles 1905, 69,75 : Bulxelles 1902 , 86,50 : Bruxelles Maritime, 64-64,25 ; Intercommunale des Eaux, 460; Gand 1896, 65,75 , 66 A. : Liège 1897, 65; Liège 1905 . 65 7'8-66 1/8; Ostende 1898, ,57,50 : Schaei -beek 1898, 60,50 A. ; St-Gillles 1917, 100,70 A. ; Verviers 1873, 103,50. En obligations industrieMes, etc., r>eu de change ments à noter. Carthagène II. 75, 80, 85; Moscou, 292 1/2 : Catane, 4 % 225 . 4 1/2- °,, 262,50 ; Bologne 4 435 ; Mut. des Traniw. 4 %, 426 1/2, 425, 423 1/2; Transp. et Force Mot) .. 230; Com.p. Aciers 4 I 462 1/2, 465; Ezl>ekieh, 455; Ed. du Centre, 4"/, 200, 5 % 272 1/2. Le groupe des tramways, chemins de fer et transports offre un peu d'animation. La capital Bilbao se traité en reprise de 121 à 126 et la jouissance de 81,50 à 82,50. L'action Tramways de Bologne s'est échangée de 475 à 460. 11 y a des acheteurs non servis en privilégiée Bruxellois à 545, tandis que l'action de dividende varie de 925 à 945. l.a capital Buenos-Ayres se négocie à 86 francs et l'action Economiques varie de 495 à 490. La capital Electriques d'Espagne passe de 138,75 à 147,50 ; la dividende termine a 75 et la part de fondateur reste à 1480. La capital Internationale de Tramways a 101, l'action de dividende à francs. La capital Kiew s'échange de 97,50 a. 98,50. L'action Madrid-Espagne s'est échangée à 148,75. On négocie la-dividende Mutuelle à. 375 et la capital Tramways de Mûr oie a passé de 38,50 a 41, l'action de dividende de 7,50 à «s francs. L'ordinaire Naples-iNola échangée à 4 francs. La capital RaiLways et Electricité demandée à fr. t>00 ; la jouissance passé de 220 à 250, tandis que l'action de dividende se retrouve un peu plus lourde a 580. Rome-Milan s'échange de 85 à 87,50 ; la capital Rosario de 87,50 à 88 et la dividende de 33 à 31,50. on négocie la capital Rotterdam de 97,50 à 98 et la dividende de 27,50 à 28 francs. On traite la dividende Sar.a-gos.se de 7,50 ;i 8. La capital Saratuw cote de 85 à 83,50 et la capital Secondaires à 515 et fr. 500. La fondateur s'est traitée de 1415 à 1400. l.a privilégiée Sofia de-115 a 120, la capital de 215 à 220 et. la dividende à 230. L'ordinaire Sud-Ouest Brésil inscrit les cours de 24,50 à 21. La capital Tientsin fait 1320 après 1350; l'ordinaire Tramways et. Applications Electriques se traite de 22,50 à 24,50 et l'action Turin à 302,50. Nous notons un cours de 45 eu jouissance Varsovie. Vérone-Vie en ce passe de 435 à 445 et la privilégiée Vérone à 165 francs. En banques, la cote est plus fournie qu'hier, outremer c., 750, 760: Créd. Anvers., 412 1/2; Hyp. Egypte, c. 480, f. 67 1/2, 68 1/2 ; Gompt. d'Esc., 270, 275, 280. Les affaires en valeurs métallurgiques ne sont lias fort, importantes, malgré une Légère améliora-, t i' ai de cours pour certains titres. L'action Armes de Guerre s'est négociée de 1650 a 1640. L'action Alliance a atteint le cours de 725. L'action Ateliers de Mal varie peu de 152 1/2 a 155 et L'ordinaire Ateliers de Bie-sme -revient de 153 à 142. La privilégiée Ateliers de .lamhes de 400 à 385 et la fondateur à 64. La fondateur Thiriau se traite en reprise de 145 à 155 et la priv. Ateliers de Willebroeck de 375 à 400. On négocie la Cockeriill ancienne de 1046 à 1050 ei l'action nouvelle à 990. La capital Emaii/I-Leries de (iossejies revie.nt à 150 après 153, tandis que la dividende se traite de- 72 à 73 fr. L'action Forges liégeoises s'est u-égociee à 625 et- l'action Ateliers Gilson se traite eu reprise de 605 à 610. On m traite l'action Industrie de -47 1/2 à 50 ; l'axjtioni' Boolonueries de La Louvière de 700 a 710 et l'action Laminoirs de^Baume de 235 à 242. La. cajpitfal Monceau-Saint-Fiacre se retroiU!\e en réaictitoni de 210 à 195,ainsi que l'action or d. à 130. La jouissance Olkovaïa |uesente de bonnes tendances de 405 à 425 et l'art ion Ougrée a varié de 850 à 860. La Providence Belge inscrit un cours à 1900. La privilégiée Sambre e.t Moseilile se négocie à 525 et l'action ordinaire de 205 à 210. L'action Sambre et Escaut s'est traitée de 515 à 520. I>es actiOQS Trust Métallurgique ont monté jusqu'à fr. 70 eu actions de cajpital et l'action de dividende à 75. Les valeurs coloniales ont la chance de voir maintenir des cours fermes. Belgo-Katanga à 87,50, 88,75 et 92, 91,50, 91 suivant le titre ; en Compagnie du Congo Belge à 80 : en parts Comptoir Commercial! Congolais 49,50 à 48 : en Comfina à 90, 95, 92,50 ; en part Equatoriale Congolaise à 975, en Géomines à 930 ; en cap. Intertropical à 115 ; en parts Kasaï à 89,50, 90, 89,75 ; en priv. Lomami à 400 ; en Luki à ! 43. 43,50, 44 et 23,50, 24 suivant le titre ; en cap. et : en div. Belgo-Equatoriaie à. 500, 505 èt 225, 230: en cap. Laeourt à 585; en cap., et en div. Produits \"égétâiiix respectivement à 30 et 20 ; en Sîmkat à 122,50, 125, 118,75, 121,25 en cap., et 585, 587,50 en div., et en Tanganyika ;i 134,50, 134, 134,75, L'ord. Katanga se repose à 3770. La cap. et la dix* Comi nière se tassent .légèrement de 127,50 à 123,75, et à 55, 56 25 et 53,50, et la cap. Liiion Minière cède de 1965 à i960. Les valeurs de plantations du groupe Ma 11 et se sont bien.tenues, les Bataaigara progressent, à 217,50, 220, 222,50: les fond. Mopoli à 1250; les fond. Senm-dam a 545, 546,25. 547,50, et les Soengei-Lipoet à 547,50, 545. P.'irmi les autres, citons la cap. Simpa ng K i ri à 1255 et 12t50 : la cap. Siinpang Kanan OÏO, îi50, -6(i0 : la Sennah Rubber à 77. 76,50, 77,50 : Kalilengah de 71 ;t 70, et Java, dont la cap. se tient à 220. 217,50, 222,50, et la fond, progresse ;t 1510, L500, 1525. En charbonnages, le marché reste ferme. Relevons l'ord. Biélaia ;! 265, Le Bois d'Avroy à 915, Bonne-Espér; 11 ice-Batterie à 5000, le Centre du Do net/. ;i 151, 154, (iive-s à 175, la cap. Grand-Buisson à 2725, 2730, 2745, de Grand -M a mbourg à 137,50, la Grande-Machine de 2400 à 2500, Ham-sur-Sambre à 620, 625, les Houillères Unies à 1050, 1055, 1060 et 1040, La Haye à 520, Noël Sart ;i 4000. 4050, la fond. Nord-Ouest de Bohême à 16,50, L'ord. Pays de Liège à 550, la Pet ite-Ba en lire à 1575, les Produits au Flénu •à 5700, 5725, 5750, Ta ruines à 1420, 1-410, 1400, les Unis ouest de Mous à 1250, 1230, 1275, Eelen Ascii à 725, 750 en fond, et 710 en cap. Les devises hollandaises sont bien tenues. Laura et Vereeniging de 1850 à 1870 (ex-coupon de fr. 80), pour la cap. et de 1380 à 1 400 pour la div., VVillerri-S'ophia de 2310 à 2345. Les valeurs de zinc, plomb et mines, gardent une bonne clientèle qui fait un choix judicieux parmi les titres d'avenir. Austro-Belge, 365 ; Bacarès, 117,50, 116, 118; Mines-Auist. cap., 186; div. 61; N'ébidi, 600, 590 . 596,25; Malogne priv., 187,50, 190; ord. 115, 125, 123,75; Mines réunies 178: Rouiiia 330 ,340; hier 332,50 ; Productora A:, 105, 120; P». 110, 107,50. 112,50'-; Comp. des Miïies prior, il ; priv. 13. Rien à dire des rubriques suivantes : Glacerie.- et Verreries : Nationales 1285; Belges cap., 250, 260; jouiss., 135, 137,50. tiaz et Electricité : Comp. Int. du Gaz, 275 ; Elec. Rosario, cap., 125; Liée. Brabant, 140, 142,50. Constructions : Cari. Wincqz, 70, 72,50, 75 ; Céram Now, cap., 190, 192,50, 195. - Produits chimiques : Haeren priv., 140, 145 ; ord., 4o, 45 ; Odessa, ord.. 196,25, 195. 192,50: fond., 40. 4L Wilsele, jouiss., 27,50. Aux sucrières, la. pri_v. Gén.éraLe de Sucreries à 65o : la. dïïv. Italo-Belge des Smctres à 196, et les Saint-Jean de Porto Rico en réaction à 137 1/2, 140 en cap., et 225, 220, 217 1/2, 235 en fondateur, a la suite de l'information que la récolte de La dernière campagne n'a pas atteint 100.000 sacs, contre 103.000 en 1915-1916 et 110.000 sacs qui étaient prévus pour la campagne 1916-1917. M panait qu'il ne sera pas distribué de dividende cette année, pas plus à l'action de capital qu'à la part de fondateur. L'ariiniailiion a été très grande au .coin réservé hux titres pétrolifères et il ne surprendra personne que c'est vers la dividende Roumanie que presque toute l'attention s'est, portée. Celle-ci s'est donc, traitée de 170 à 175. Lu capital Borvslaw varie de 67 à. 68 fr. On a inscrit les cours rie 120 à 125 en priv. Internationale îles Pétroles ; .'•a priv. Grosnyi varie de 2830 à 2850 et- l'ord. de 2525 à 2575. La capital Nafta se négocie à 95 et. la div. a varié de 245 a 257. La priv. Tnstan.owice Yaoïie de 285 à 295; la cap. se traite de 71 à 72 l'2 et lia. fond..de 105 à 107 1/2. Aux égyptiennes, marché très résistant. Agtric. Egyple, priv. 302 1-2, cap. 345, 340, d;iv. 280, 282 I '2 ; \ii'gl )-Beilgiaii, 55, 56; Aililot Egy.pt., caji. 92 j/2, 93 3>'\ ; lléllopolis, cap. 162 1/2, 160, div. 242 1/2, 240, 2-45 ; Fgvpt. En.tr. cap., 185-180 ; lui. d'Egypte cap., 971/2, 961/4, 98 3/4, fond. 180, 185, 1871/2." BOURSE DE NEW-YORK New York,3 Novembre. i Nov. ? Nov. i l 3 Nov. 2 Nov. Hypothèques nomin. 4 ; Ontar o<fi.Western, or 17— 18.3.4 Cnanc«s.Londr. C.T 4.71.c>0 i.7>.50 .Nortnern Pacif.,ord.i 88 t/g 897/8 OhPs.londr.60d.v 4,764e. J.76.45 Norfolk<6Wes(ern,ord.!0^ t,g '0.? - . Changes, Paris vue. 5.75 75 5,7625 Norf.«£West.4%c. obi - Change s. Berl n - - Pennsylvania, crd. 18 1/2 48 1/2 Argent . .. 88 3/8 88 7/f Philao. & Read,, ord. 65 67 Philad.(6Read.,1*préf FONDS GreatNortherr t «préf 94 U 93 3^ Amérique 2 p. c. ot)l Texas A Pacific, ord. Atch. T. i S F. t% — - Southern Pacif.. ord. 81 '1/2 83 Aich. T.iS.F.aord 86 87- Southern Rail//., ord. 25 L t 25 i.i Atc.T.<(S.F.VIfrb.4% SouthernRaitw..nréf. 56 - 57 - Alch.T.AS.F. a.p'éf. Union Pacific, préf, 113 5/6 '135/8 Am.CarAFoundryoï. Union Pacif.4%, obi. Baltim. & Ohio, ord. 511/8 52 — Wab.S'louisdîPac ,o Canad. Pacific, ord. 134 ^ '135 3/4 Wab.S'Louis^Pac, pr 43— Chesao d Ohio, ord. 46 -- 45 Amalgamat.Copper.o Chic.ANorthWeét.o. 17 3'fi 18 1/2 AnacondaGopper, n. 56 -- 56 3/8 Chic.Milw.iSt.Paulo 4 3,4 42 1.4 U.S.Sîeel Corp..ord. 95 1/2 96 !;R Rock Island ord. . i Ù,S. Steel Corp.,préf 112 — T 5/8 Am.8melt<£Ref.Co,o. 76 - 1 76 5/8 U.S. Steel Corp. 5% Bethl.Steel Corp.,or. 7d 1/4 7k - 2® H. Ob!, - - Denv.ARio Grande,or 5 !e r.'.g Americ.BeetSug,,or.1 — ErieRallway. ord. . -5 1 '2 '.5c/3 American.Can. ord. Erie Ra iv.', 1« prel. 22 1,2 23— Unit. SugarCo, ord, _ .. Erie Railw., 2* préf. - - | A:iier.HiaeALeath.,pr — - EneRcilw. Gôn.Llan - - Amer. fei.<£Tel.,oid,: - - Illinois Central.ord. 97 3/3 97— A.n.Te!.4%conv'.oblM Kans City South., ord — iptfirp.Cont.RTibb*', 0 ' - - _ Kans. City South., pr, inierf\Mèrc.Mar.,ord — ' Louisv. <£ Naslv/.,ord. 1153/4 ! 5 -m ntern.VIerc.Mar., pr. Nat. Rlw.olMe.v.,1pr -. Int. Merc. Marine Nat. Rlw. of Mox.,2pr. 6't 6 3 8 4^%,ob;. Miss.K^ns.ATex^ord 4 3 4 4 io Pittsburg Coa!, ord, — - Miss. KansasATexas Centrai I eather, ord. 2* h.g.-obl. interbor Metron..oré I Missouri Pacifie.,on. 22 t'4 23 l/8itr,terbor.Metrcp.,ord. : 6 7,8 7 N.-V.Cer.t£'' id•. ,o 66 . 69 -- S:ucjba<erCor,,orc , _ ... M r'."om.?5*.Cord ; — _ ! _ _ COURS DU CHANGE A.nm ks, 7 novembre. — Cours du florin, 385 argent.Rottkhdam, 0 novembre. -^Londres, 11. 1.0,81 ; -Ber-ili.n, 11. 32,20 ; Paris, fl: 39,65. Amsterdam, 6 novembre. — Londres, fl. 10,77 1/2 ; Berlin, fl. 32,05; Paris, 11. 39,75; Suisse fl. 51,— ; Vienne, II. 20,— : Coipenliague, fl. 81,25 ; Stockholm, 11 97,—. Tramways de Kiew. Les bénéfices réalisés par la. Société au cours de l'exercice clôturé le 15 juMilet • 1917 s'élevent à fr. 1.293.706,67 contre fr. 2.160.490,13 l'exercice précédent.. Cette diminution résulte du 'fait que la Société fus.se 'n'a distribué qu'un, dividende de 20 roublies par titre pour l'exercice J916 contre 33,40 roubles pour l'exercice 1915. Déduction faite des intérêts- aux obligations, de* intérêts divers et des frais généraux, le solde créditeur est de fr. 395.095,83 dont fr. 196.129,06 ont été .appliqués à l'amortissement du mobilier, des frais d.e constitution et de la différence-sur nominal obligations, et. fr. 198.966,77 au fonds d'amortissement. Le montant de. la réserve spéciale constituée cri 1914 et 1915, soit fr. 2.719.438, a été tra-nsféré également au fonds ifamorti-ssemeiit, lequet, par suite de ces diverses dotations, s'élève à fr. 4.026.819,76. Ces différentes mesures sont dictées par la situation générale actuelle en Russie, la question du rachat de l'entreprise et. les fluctuations du cours du rouble. Compagnie Internationale des Pétroles. - L'activité sociale s'est bornée jusqu'à présent à l'extraction et à la vente, du pétrole. La société possède la Raffinerie de Gleboka, niais bien qu'elle n'ait pas pu être mise en exploitation par suite- des événements, sa possession a permis à la. société d'être admise daiLS la répartition du contingent entre les •différentes raffineries de La Galicie, ce qui lui rapporte actuellement, environ 50.000 couronnes par au. La. société possède en outre la mine Kamila, à. Boryslaw, contenant 3 puits à pétrole sur un. ter-: rain d'environ 2 hectares et qui est en exploitation, non encore normale d'ailleurs ; la mine Lisuska, ' dont les travaux sont momentanément suspendus par suite d'un accident de forage ; la. mine Zbysko. comportant un puits en pleine exploitation et â puits conmiencés, rhaîs actuellement tenus en réserve, et dans laquelle l'Internationale de pétroles n une participation de 70 % pour deux des puits et ' de 95 % pour le troisième. Signalons enfin que, en vue d'assurer non seulement 1111 développe meut, présent de son activité sociale, mais surtout en vue d'avoir un champ d'e.x-ploitation nouveau pour l'avenir, la société a fait l'acquisition des concessions et. exploitations pétrolifères de Pasadvova. eu Galice orientale. Ces concessions s'étendent sur une superficie de- 75 hectares et peirnetterit l'établissement de 150 puits au moins. . Société anonyme des Chemins de fer Vicinaux Montois. — La- obligations non sorties aux précédents tirage®, sont remboursables au pair à partir de ce jour. L'intérêt du coupon n° 11, exercice 1917/1918, sera • calculé du lr juillet 1917 au lr du mois dans lequel s'effectue le remboursement, au taux de 5% diminué de la. valeur de l'impôt sur les coupons d'obii-\ gâtions. Les obligations, qui n'auront, pas été remboursées au 30 juin 1918/ne porteront plus intérêt, à partir de cette date. Maschinenfabrik Augsburg-Nurnberg. Après avoir amorti 2.326.000 Mk ; plus une somme de 21/2 millions sur valeurs à l'étranger et 3 millions sur installations, il reste inclus le solde précédent un , bénflée net de 7 1/2 millions contre 5.800.000 Mk i'an dernier. I! sera distribué 18 % de dividende à l'ancien capital .de 27 millioriLS et 9 % Sur les 9 millions versés du nouveau capital. Soieries de Maransart. -- Cette société accuse au 30 juin dernier une perte de fr. 99.308,92, provenant, dp l'augmentation des frais généraux qui ont néoes-sité une déj^ense de fr. 126.643,29, alors que le solde des comptes matières fabriquées et approvisionne-nients ne s'élève qu'à fr. 70.627,75, et que les intérêts n'ont produit que fr. 10.931,44. Charbonnages du Horloz. Bien que le bénéfice industriel se soit élevé à fr. 364.352,17, et- que, de leur côté, les intérêts et rentrées aient p-rodnit fr. 200.896,46, le Conseil a cru devoir prélever le solde du compte prévision pour, installations nouvelles d'un impôt de 300.000 francs pour distribuer 11-1 dividende de fr. 30 à chacun die ses 15.000 titres. Il est vrai que les secours et les charges légales supportées en entier par la société ont absorbé la jolie somme de fr. 364.352,3-7, dont fr. 275.001,48 pour secours extraordinaires au [personnel et subsides à des Comités. EXTRAIT Il appert d'un exploit de l'huissier !•'. GOY-VAF.RTS, d'Anvers, du 2<^ octobre 1917, enregistré : qu'à la. requête de Mr Juiles Marie Isidore JOHlS, receveur des successions pensionné à Bruxelles, .•n e'ji'u.e Rogier, 15, jtour lequel domicile est élu en ltiu.de de M*-Julien van CatlHie, docteur en droit, avoué à Anvers, rue Sandérus, 21, et en vertu de la grosse en (lue forme exécutoire d'un acte d'obligation passé par devant M« Léon Janssens, notaire à Bercliem, le 15 mais I909 : dont copie a été don-née en tète du dit exploit : commandement a étié fait ;i Mr Henri SNEYERS, boutiquier, actuellement sans profession, domicilié à An»vers, avenaje Arthur Goemaere, 3, résidant à l'étranger : De payer au requérant dans le. déliai légal : I" La somme de CINQUANTE MILLE FRANCS, capital emprunté devenu exigible : 2° céLle de SIX MILLE SEPT CENT VINGT CINQ KRANCS pour >ept Semestres d'intérêts échus à 4 1/2 % le 1o se]>-tenvhre 1914, l'année 1915, 1916 et 1917 : solde dû après payement de 1150 francs acompte; 3° les in«-îérèts courants depuis le 16 septembre 1917, les frais et accessoires : sous réserve de tous autres dus, droits et. actions. A ver déclaration (pie faute de ce faire dans le délai de 30 jours il y sera contraint notamment par ! i vente par voie parée des immeubles spécialement hypothéqués étant : I" Trois maisons sises à Anvers, rue ÉgHlont, n° 70. me Léopold de WaeJ, n° 2 et rue Verlait, 41, i-aid'as?rves spetion L ji°* 365Sa2 3658b2 et 3658c2, contenant 266 mètres ca.rrés ; 2° Tue parceiMe de terrain à bâtir sis à Anvers, coin avenue Arthur Goemaere et avenue Marc-grave ainsi fpie les ravipiriétés y érigées. Pour extrait conforme : JULIRN \'AN CA1LT.TE. EXTRAIT Il appert, d'un exploit de l'huissier F. (in'»' \ AERTS. d'Anvers, du 6 n,ovembre 1917, qu'à la. requête de Mr Hermann Adalbert HOPF, employé, a Ain.vers, rue Victor Driess.ens, pour lequel est. constitué M° Julien van CaidiLie, docteur en droit, avoué, rue SandéaNis, 2.1 : assi-gination a été donnée à Madame Hélène VAN MESSEM, sans profession^ ayant' son domicile d'inscription a Anvers, rue CuyLits, 105, mais rés'idant. ;i l'étrange#, <à compa-raitre dans le délai «le la loi étant de huiitîi-ine ; franche par avenir devant le tribunal de première ; instance. d'Anvers, a 10 heures du matin, au Palais de Justice à Anvers : | Aux fins : d'y v oir nommer un notaire en remplsi-<-émeut de M0 Istas qui s'est récusé aux fins de représenter les parties absentes ou défaillantes aux opératioiiis de liquidation de la cormnunauité légale ayant existé entre époux et poser les actes stipulés par le jugement admettant, le divorce. Sous toutes réserves des droits du requérant. f>é)>ens à charge de la masse. Pour extrait : JULIKN VAN CAILLIE. memento de l'actionnaire ASSEMBLEES ANNONCEES 9 novembre Mutualités d'Assurances sur la Vie, Société ano- -nyme d'assurances, à 10 heures.au siège social, 35/37, rue de la Régence, à Bruxelles. 10 novembre Brasseries « Le Fer à Cheval et le Chevalier Marin ». société anonyme, à 2 heures de l'après-midi, au siège social, 25, rue de Reffer, à Malines. 12 novembre Huileries Anversois, société anonyme, à 11 heures du matin, au siège social, à Merxem. 13 novembre Alliance Pastorale, société anonyme, ordinaire à il heures et- extraordinaire à 12 heures, au Haas a Huis, canal au Sucre, 5, à Anvers.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software

Er is geen OCR tekst voor deze krant.
Dieses Dokument ist eine Ausgabe mit dem Titel Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires gehört zu der Kategorie Financieel-economische pers, veröffentlicht in Anvers von 1858 bis 1979.

Bekijk alle items in deze reeks >>

Zufügen an Sammlung

Ort

Zeiträume