Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires

1235 0
close

Warum möchten Sie diesen Inhalt melden?

Bemerkungen

senden
s.n. 1915, 30 November. Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires. Konsultiert 17 Juli 2024, https://nieuwsvandegrooteoorlog.hetarchief.be/de/pid/td9n29q77k/
Text zeigen

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software

ANVERS, Mardi 30 Novembre 1915 Le numéro 10 centimes Cinquante-huitième Année - No 17.475 Ûfl%U0N & RÉDACTION : \ mVTOE VLEMINCKX, 14 J ANVERS ,— Téléphone 3761 LLOYD ANVERSOIS Annonces : 25 centimes la petite ligne. — 50 centimes la double ligne 1 franc la ligne sur double colonne Adresses industrielles 50 centimes Emissions et Annonces financières : Prix à convenir Les annonces sont mesurées au liynomètre. — Les titres se paient d'aDrès l'espace qu'ils occupent. Seul Journal Maritime Quotidien émanant des Courtiers de Navires AVIS Toutes les heures renseignées dans notre journal sont indiquées d'après l'heure de l'Europe Centrale. Observations météorologiques de M. F. Agthe, opticien, rue Léopold, 51. Anvers, 30 nov. 1915, !Q h. du matin.— Baromètre 750 — i hermomètçe cent (max) 1 6.5. — Thermom. cent. I min. i— 0,5. — Pluviomètre 7/9 m/m.—Vent. S.-O. — Prévision : Pluie. Astronomie 1 décembre Lever du soleil 8 h.23 m, Nouv. lune le 6 dèc. . 18 „ 4 m Coucher du soleil.... 16 41 .. Prem.quart. le 13 déc.12 „ 36 „ Lever de la lune ! „ 27 Pleine lune le 21 déc. 13 „ 52 „ Coucher de la lune.. .13.. 35 .. Dern. quart.Ie29déc. 13 h.59 „ Haute marée à Anvers Matin Soir 1 décembre ... 10 h. 26 m. 1 décembre ... 22 h. 58 „ 2 „ ... 11 „ 31 „ 2 „ ... 24 „ 8 „ 3 12 ,,48 „ 3 - „ - m. Hauteur du Rhin -ologue 29 nov, 1,01 ra Strasbourg 19 nov. 2,35 ui Huningen 25 „ 1,— „ Lauterbourg „ 3.94 Kehl 1,91 Maxau 3 84 „ Maunlieirr „ 2,37 „ Germersheirr „ 3,49 „ Caub 29 1,50 „ Mavence 25 „ 0.26 Kubrort „ 0,05 „ Bingen ., 1,35 „ Duisbourg 24 „ 0,41 .. Coblence „ 1,61 „ Waldshiit 19 „ 2 50 „ Dùsseldorl „ 1,13 Lobith 28 „ 9.70 „ Hauteur du Main Hauteur du Neckar Francfort 24 nov. 2,31 m. Heilbronn 26 nov. 0,32 m. Hauteur de la Moselle Hauteur du Bodensee Trêves 25 nov 0,45 m. Constance 29 nov. 2,85 m- Port d'Anvers ARRIVAGES DU 29 NOVEMBRE Steamer. Wilford III, de Tamise. » Wilford iv, de Tamise. Tournai II, de Gand. » Telegraaf IV, de la Hollande. » Helvetia VIII, de la Hollande. Bateau-moteur Chàrles-Philomène, de St-Amand. » Artois i, de Louvain. » Zoesie-Markie, de la Hollande. Allège Stanislas, de Calloo. » Albert-Marie, de Hemixem. » Emma, de Niel. » Joseph 2, de Boom. » Rosalie 2, de Malines. >< Nero, de Willebroeck. » Deux Sœurs, de Willebroeck. » Marie-Louis, de Bruxelles. 6 Rosa-Jean, de Louvain. » Liberté, de Merxem. » Gabrielle 1, de Bree. » Livadia, de Moll. » Marcel, de Liège. » JYIalvina, de Flémalle. » Yvonne, de Charleroi. » .Jonge Jan, de la Hollande. »> Vrouw Louisa, de la Hollande. » Drie Gebroeders, de la Hollande. » Onderneming, de la Hollande. » Daniel, de la Hollande. Jozef, de l'Allemagne. DEPARTS DU 29 NOVEMBRE Steamer Wilford III, pour Tamise. » Union v, pour Bruxelles. » Stad Amsterdam vi, pour Bruxelles. Bateau-moteur Zoesie-Markie, pour la Hollande. Allège Pêcherie, pour Alost. » Hainaut, pour Willebroeck. » Rien sans Dieu, pour Bruxelles. » Fontanas 3, pour Bruxelles. » Emilienne, pour Moll. » Iris, pour Moll. Griffon, pour Moll. » Res Nova, pour Loinmel. » Vilvordk, pour Liège. » Parfait, pour Liège. » Albert-Marie, pour Liège. » .Iohanna-Maria, pour Mons. Bayern 1, pour l'Allemagne. » Bayern :i, pour l'Allemagne. » Bayern (>, pour l'Allemagne. ARRÊTÉS Concernant le commerce des peaux du gros bétail des peaux de veaux, moutons et chèvres, de; matières tannantes et des cuirs Art. l'r. — Les tanneries situées dans le territoire du Gouvernement général ne peuvent acheter de: peaux du gros bétail, des peaux de veaux, mouton: et chèvres et des matières tannantes de tout genre y compris les écorces" de chêne et. de pin, qu'à 1; « Kriegsleder-Aktiengesellschaft », Bureau de Bruxel les. Toute acquisition résultant d'un achat ou d< toute autre transaction est défendue si elle ne st fait pas par l'entremise de la « Kriegsleder-Aktien gesellschaft ». Les contrats qui vont à rencontre d< cette prescription sont déclarés nuls et non avenus Sauf ces restrictions, le commerce de ces divers produits reste libre. Art. 2. — La « Kriegsleder-Aktiengesellschaft 'Bureau de Bruxelles) achètera les produits mention nés à l'art. lr et les revendra aux tanneries confor mémenfc a mes instructions. Art. 3. — La « Kriegsleder-Aktiengesellschaft : (Bureau de Bruxelles) a le droit d'acheter avant tou autrp acheteur le cuir fabriqué par les tanneries celles-ci ne peuvent, en outre, disposer des produit: provenant des fournitures qui leur ont été faites qu'avec le consentement de la section économique d< ln « Politische Abteilung ». Art. 4. — Les contraventions au présent arrêté se ront. punies d'une amende pouvant aller jusqu'à 51 fois '.a valeur de la marchandise ; en outre, le tri bunal pourra prononcer une peine (l'emprisonne ment d'un an au plus ainsi que la confiscation de 1.' marchandise. Art. 5. — Les contraventions au présent arrêté se ront jugées par les tribunaux militaires. Bruxelles, le 20 novembre 1915. Le Gouverneur général en Belgique B\ron von Bissing. Colonel-Général. Les pommes de terre Les nombreuses contraventions à mon arrêté di 28 septembre 1915, réglementant les ventes de pom i mes de terre, me décident à engager de nouveai ; tous les habitants à se conformer strictement au: prescriptions en vigueur à ce sujet. I.es agriculteurs qui conservent leurs stocks ei vue de réaliser dans la suite des prix supérieurs au: prix maxima, très élevés déjà, et les marchands qu favorisent ces manœuvres repréhensibles en don nant, plus ou moin,s ouvertement, des pourboires e •les gratifications, portent préjudice aux intérêts vi taux de leurs compatriotes et seront sévèrement pu nis, de même que les commerçants qui offrent di payer plus que les prix maxima. 11 est du devoir des villes et des communes rurale; 'le contribuer activement à surveiller le commero 'les pommes de terre pour combattre les manœuvre; usuraires et de faire en sorte que toutes les contra ventions soient portées à la connaissance des juge: compétents. J'attends du bon sens de la population qu'elle tien "e sérieusement compte de ce dernier avertissement si mon espoir reste déçu, je n'hésiterai pas à pren die les mesures nécessaires en vue d'assurer l'ai i toentation générale du peuple. Bruxelles, le 23 novembre 1915. Le Gouverneur Général en Belgique Baron von Bissing Colonel-Général AVIS Comme suite à mes arrêtés des 30 juin et 23 juillet 1915 (art. 5) concernant la récolte de 1915 des céréales servant à la panification, et à mon arrêté du 28 août dernier relatif au blé et à la farine plu-venant des récoltes précédentes, j'ai, sur la proposition de la Commission centrale de la récolte, fixé, jusqu'à nouvel avis, les prix-maxima suivants, applicables aux ventes de blé battu, farine, son et pain : Froment pris au dépôt ou au moulin, frs 34,20 les 100 kg. ; seigle, id., frs 26,50 les 100 kg. ; épautre, id., frs 24,55 les 100 kg. ; méteil, id., frs 2S.35 les 100 kg. ; son de froment pris au moulin, frs 22,— les 100 kg. ; son de seigle pris au moulin, frs 18,— les 100 kg. ; farine de froment livrée aux boulangers ou aux consommateurs, frs 43,35 ; farine de seigle livrée aux boulangers ou aux consommateurs, 1rs 34,40 les 100 kg. ; pain de froment- livré aux consommateurs, fr. 0,40 le kg. Ces prix-maxima entreront en vigueur le lr décembre.Les commissions provinciales de la récolte auront le droit, dans certaines communes, sur la demande du bourgmestre ou après avoir entendu ce dernier, d'abaisser le prix maximum du pain de froment, ainsi que d'établir des prix-maxima pour le- pain contenant de la farine de seigle. Pour le froment et le seigle vendus par les producteurs au Comité National de Secours et d'Alimentation, les prix-maxima déterminés dans mon avis du 10 août dernier (chiffre 4a) restent en vigueur. Bruxelles, le 23 novembre 1915. Le Gouverneur général en Belgique, Baron von Bissing. Colonel-Général. Notes de jurisprudence VENTE DE DENREES. ABSENCE DE FIXATION D'UN DELAI DE LIVRAISON. — INTERPRETATION DU CONCOURS DE VOLONTE DES PARTIES En matière de vente de denrées — ne cessons de conseiller à nos négociants de s'armer de prudence — l'acheteur n'est plus obligé d'accepter les marchandises qui lui ont été vendues lorsque le délai de livraison est passé, même s'il n'a pas manifesté son intention de les refuser, soit par une mise en demeure régulère, soit par lettre. Le vendeur est tenu, s'il y a lieu, de tous dommages résultant de la non-livraison.Cela veutril dire que, lorsqu'il n'y a pas de délai expressément fixé, cette règle ne s'applique pas? La décision du tribunal de commerce de Bruxelles en cause II... contre 1..., dissipe toute illusion à ce sujet. Quand il n'y a pas de délai expressément fixé dans le bon de commande ou dans la correspondance, il y en a un qui est sous-entendu, tacitement convenu. C'est au tribunal, interprète de la volonté des parties, à dire quel il est. L'espèce soumise était relative à la livraison de 11 fûts d'huile de coton à 295 francs les 100 kilos. — C'est, dit le tribunal avec le bon sens des hommes de métier, une marchandise qui est sujette à de grandes fluctuations de prix, surtout par le temps qui court. Si donc les parties avaient prévu un délai, 11 est certain qu'il eût été très court. Fixons-le à leur lieu et place et réglons la question des dommages dûs à l'acheteur. 11 ne peut être question, continue le tribunal, que du dommage normalement prévu par les parties en cas d'inexécution. Le dommage subi au moment de la mise en demeure, nous n'en avons cure : c'est au moment de l'expiration du délai tacite que nous devons nous placer. Il n'existe, en fait de dommages-intérêts légaux que ceux représentant la différence entre le prix coté au moment de l'achat et celui coté au moment de l'obligation de livrer. L'acheteur a l'obligation commerciale automatique de remplacer, au prix du jour en ce moment-là et pas après un échange de correspondances, la marchandise vendue. Il ne peut choisir le moment le plus favorable poui exiger des intérêts compensatoires. Cette thèse, que tous nos lecteurs comprendront, se résume en ces mots laconiques. « Le terme, même tacite, a la portée d'une condition résolutoire expresse. » DOMICILE CONJUGAL L'art; 268 du code civil dispose que la femme demanderesse ou défenderesse en divorce pourra quitter le domicile de son mari pendant la poursuite et denmnder une pension alimentaire proportionnée aux fonctions du mari. Le tribunal indiquera la maison dans laquelle la femme sera tenue de résider et fixera, s'il y a lieu, la provision alimentaire que le mari sera obligé de lui payer. Evénements de Mer SINISTRES, AVARIES, ETC. Klar. — Londres, 28 novembre. — Le vapeur norvégien Klar a été coulé. On est sans nouvelles de l'équipage. Navire relâché Delfzijl, 28 novembre. — Le vapeur suédois Ham-burgsund, qui se rendait de Karlstad à Groningen avec du bois, et qui avait été arrêté le 18 courant par la marine allemande, est arrivé ici ce jour. : venant d'Emden. Le capitaine rapporte que la saisie avait été faite parce qu'il ne pouvait produire un certificat que la cargaison provenait de Suède. Les glaces • On mande de Enkhuizen que la glace se forme déjà en quelques endroits le long de la côte «à ; l'ouest de la Frise. > La navigation sur le YVinschoterdiep est arrêtée par suite des glaces. Réassurances , Londres, 27 novembre. — Biagio O. (v.), 8 gns Daldorch (s.), 20 gns ; Dunholm (s.), 90 gns ; Inver mark (v.), 85 gns ; King Edward (v.), 70 gns ; Llan , dai'f (v.), 90 gns; Poltau.och (v.), 8 gns ; Rahmani (s.), arrivé : Ryton (s.), 10 gris; Souverain (v.), 8 gns Tellus (s.), 70 gns. BELGIQUE UN NOUVEL INDICATEUR DES DISTANCES POUR LES CHEMINS DE FER Il vient de paraître un nouvel indicateur de* distances, pour le transport des marchandises et di i bétail, sur les voies ferrées, exploitées militaire ment, dans le rayon des opérations. Il entrera er i vigueur le lr décembre. La carte des distances éditée en février,v n'est par conséquent plus valable. L( nouvel indicateur indique les distances entre toutes i les garè's sur territoire belge, ainsi que sur territoire français, occupé, d'une part, et toutes les gares fron tières, de l'autre. Cet indicateur est vendu dam tous les bureaux d'expédition des marchandises, ai prix de deux francs. LA DISTRIBUTION DE CHARBONS A BRUXELLES La ville a organisé quatre magasins de détail oi l'on peut se procurer du charbon par seau au pri> de cinquante centimes le seau de 14 kilogramme* soit 35,70 francs les mille kilogrammes. Le public peut obtenir soit un seau tous les deu> jours, soit trois seaux par semaine, soit deux cent.' kilos tous les mois, dans les magasins situés : rue ' du Chêne, rue des Denrées, rue des Ursulines et c la Minque au Poisson. A BRUXELLES Les quais de l'Industrie et de Mariemont, qui se font face, étaient reliés, peu de jours encore avani la guerre, par un pont entre les rues de Liverpoo et de Manchester. Ce pont déjà ancien et trop étroit allait être rein placé par un nouveau plus large lorsque la guerre survint et arrêta les travaux. Malheureusement, l'ancien pont était déjà enlevé ; il n'en reste que les fondations à ras de l'eau, de sorte que les rues de Liverpool et de Manchester, qui se faisaient suite sur les deux quais opposés, sont demeurées comme deux tronçons séparés d'une même artère. Le pont provisoire établi à 40 mètres plus bas vers Bruxelles a changé complètement la situation économique d'un grand nombre de négociants de cette partie du quartier de Molenbeek. Tout le transport est obligé d'emprunter la passerelle à bascule, en face du n° 87, et par les temus boueux et pluvieux les accidents sont nombreux sur le bois glissant. Les riverains demandent pourquoi l'on ne con-struit pas le nouveau poui. Tous les matériaux nécessaires sont prêts : sur les rives sont couchés en tas les piliers en béton armé ; quant à la structure métallique, elle est, parait-il, toute prête à l'usine. Le nouveau pont aura 12 mètres de portée ; le tablier se soulèvera horizontalement ; une passerelle sera disposée au-dessus pour les piétons;L'établissement du .nouveau pont ramènerait en partie l'ancien régime économique des négociants du quartier, et les nombreux ouvriers qui seraient employés à cette érection diminueraient le nombre des chômeurs. TOURING CLUB DE BELGIQUE A la demande du Touring Club de Belgique, nous annonçons à nos lecteurs membres de cette société que leur association est toujours bien vivante et qu'elle reprendra toute son efficace activité aussitôt que les événements le permettront. Les bureaux, à part les-vides inévitables, sont restés au complet; ils sont chaque jour à la disposition des sociétaires de province comme de ceux de Bruxelles. Le Conseil d'administration siège comme par le passé, attentif à ce qui peut être utile. Son initiative a trouvé à maintes reprises à s'employer. Cela s'entend surtout au point de vue collectif. Il se comprend qu'au point de vue particulier chaque sociétaire doive faire un peu le sacrifice de ses intérêts propres, de même qu'en toute matière en ce moment. C'est ainsi que le Bulletin officiel ne peut paraître pour différents motifs, ce qui est évidemment regrettable, car la privation de cette intéressante publication laisse comme un vide dans les familles. Que l'on se rassure cependant : le T. C. B. qui, grâce à la puissance du nombre, rend d'habitude à chacun de ses sociétaires plus qu'il n'en reçoit, continuera cette excellente tradition. Ce qui-est différé n'est pas perdu ; il y aura de larges compensations. Mais il est du devoir des sociétaires de ne pas faire défection. Le fidèles sont par bonheur, jusqu'à présent, la grande majorité. Ceux qui auront quitté le drapeau seront les premiers à le regretter, car il sera peut-être trop tard pour y revenir utilement pour eux. 11 ne sera pas procédé par la voie de la poste à la présentation de la quittance-cotisation pour l'exercice prochain. Les cartes de membres de 1916 sont toutes prêtes au siège social ; il est loisible à chacun de retirer la sienne. Cette carte sera nécessaire pour jouir à partir du tr janvier des avantages que procure la qualité de sociétaire (théâtres, cinémas, négociants, maisons recommandées, etc.). Que l'on n Ùéchisse qu'un organisme comme le T. C. B. vit sans banquier, sans soutien, grâce à ses sociétaires exclusivement ; qu'il à des frais permanents ; que, tout naturellement, pour pouvoir faire l'avance des compensations mentionnées ci-dessus il faut que sa caisse n'ait pas été mise complètement à sec, qu'enfin la cotisation annuelle de frs 3,20 n'est,pas bien lourde. Prière le cas échéant de payer la cotisation en espèces ou mandats-poste. LA FERME-ECOLE PROVINCIALE l.e Conseil provincial du Brabant avait pris, en 1914, l'initiative de créer à Waterloo, une grande ferme-école, destinée aux enfants anormaux. Cette œuvre, qui fut étudiée à fond, est placée sous la direction du Dr. Boulenger. Un vaste terrain d'environ 14 hectares, situé entre la gare et îa.grand'route, fut acquis. Les plans des constructions a élever furent confiés aux architectes Bodson et Clément, à la suite d'un concours. L'adjudication du gros œuvre eut lieu, et les travaux adjugés pour la somme de 476.358,31 francs. Les entrepreneurs firent diligence, autant que les circonstances le permirent, et actuellement, la moitié de l'entreprise est achevée. Il est cependant peu probable que les travaux puissent être poursuivis et on s'attend à un arrêt sur les chantiers. Les finances provinciales, très obérées, ne permettent très probablement pas de liquider les subsides nécessaires. D'autre part il ne peut être question, pour les mêmes motifs, de mettre à l'étude le parachèvement de l'œuvre. La députation permanente du conseil provincial est cependant décidée à poursuivre la mise en activité de la ferme-école, dès que les circonstances le permettront. UNE EXPOSITION D'ARCHITECTURE A GAND Des délégués des trois sociétés d'architecture de Gand se sont réunis pour organiser ensemble une exposition d'architecture et de l'industrie du bâtiment.Elle s'ouvrira à la mi-avril 1916. Le choix des projets est libre, mais ils doivent avoir un but pratique : églises de campagne, maisons communales, écoles, château, fermes, villas, et tous bâtiments de ville, hôtels, etc." "EXTERIEUR- PAYS-BAS L'exportation des graines de lin Le ministre de l'agriculture a décidé que les exportateurs et les cultivateurs agréés de semences de lin indigènes, pourront être autorisés ù exporter une quantité limitée de ces semences. Défense d'exportation Le Gouvernement hollandais vient de décréter un arrêté interdisant l'exportation des harengs., sous quelque forme que ce soit. l.e gouvernement se réserve de lever cette interdiction temporairement et dans certains cas particuliers.ALLEMAGNE Le prix du charbon Le syndicat Rhénan Westfalien du charbon se réunira le lr décembre, afin de prendre une décision au sujet de la base des prix des charbons à partir du lr janvier 1916. Dans les syndicats on est généralement d'avis que les prix resteront sans changement. CHINE Une nouvelle banque industrielle Une banque industrielle vient d'être fondée en Chine, au capital de 20 millions de taëls, dont le gouvernement a souscrit la moitié. JAPON Une fabrique de couleurs Au Japon vient d'être érigée une fabrique de : -couleurs, au capital .de 10 millions de yens ; elle garantit au gouvernement un dividende de 8 p. c. pendant dix ans. Résultat d'adjudication Bois le Duc .— L'administration provinciale a adjugé le renouvellement des ponts leyis en fer aux écluses n°« 10 et 11 du Zuid Willemsvaart, sous les communes de Astem et de Someren. Estimation : ; fi. 16.000. Plus bas soumissionnaire, Mr Th. Blijle-vens, Azn., à Made, fl. 14.640. INFORMATIONS FINANCIÈRES COURS DU GHANGE Rotterdam, 29 novembre. — Londres, fl. 11,28 : Berlin, fi. 47,32 1/2; Paris, fl. 40,80. Amsterdam, 29 novembre. — Londres, fl. 11,19 à 11,29 ; Berlin/Hambourg, fl. 47,07 1/2 à 47,57 1/2 : Paris, fl. 40,62 1/2 à 41,12 1/2 ; Suise, fl. 44,40 à 44,90 : Vienne, fl. 32,85 à 33,35 ; Copenhague, fl. 65,35 à fifï sr • r.hrist.iania/Stockholm. fl. 66.50 à 67. BOURSE DE PARIS Paris, 27 Nov. i 27 nov. '26 nov. 27 nov.; 26 nov. 3% rente française, i 64 50 64 50 Est français. — Russie 1 89,Con.4% ! — — Rio Tinto, paris . "I »98 — ' 1 b02 41/2% Russie 1909 — — Mexique Int. 5% ' — j — Serbie 4% 1895 . , — — Lots turquie . — - — Espagne 4%, Etr. ; 34 84 - Chane» Berlin, court -- — Portugal 3% . . : 58 — . 58 C5 Chg«s.Amsterd..court 2-16 - 247 Turquie 4% unifié . ! -- Ch«®s. Londres,court 27 78 27 78 Banoue ottomane . | Escompte ... BOURSE DE LONDRES Londres27 Nov i 27, nov.i 26 nov 27nov. ,26 nov. Consols. . 601/2 i 601/4 South. R'.ilway. . 25 1/4 25 1/2 Répuoiiq Argentine. — - - Union A . . .147 3/8 148 1/8 4% Brésil ... 49'./2 Wab., préf. . 4% Japon . . 74 - 74 U. S. Steel A. . 921/2 \ 32 Î/-4 Japon 1905. . . 92 1/2 192 1/2 Amalg. C. ... - j _ . Mexique inter. . . Great Cobar. . . — Pérou, ord. ... - - - - Cofiimbia ... | 451/4 Pérou, pref. . . j 23 3/4 ïsr.. . . . j Portugal. . . . ' Mexic. pr. . . . — -• Russie 1889 . . Rock Isl. . . . - - Marc, of A. . Randmine ... - Turquie 53 >/2 ! — Marine, or. . . — , — 3',2 % Uruguay. .16!— j 61 3/8 Shell . . . . - — — - 5% Uruguay . . : — Rio Tinto . . . Acht. Top . . . ; 114 1 ,;8 114 1/8 Anaconda . . . — — - Préf. do A . . 108 1,M '108 1/8 Schib., pré'. . . - Denver t Rio Grande '6 5/8 16 /2 Schib., ord. . . - — Erie, ord. . . . 46 7/8 47 Kon. Petr. . . — | — Missouri . . .: 10 1/8 ; 10 1/8 Escompte . . . 5 1.4 p: 51/4 f Ontario A. . . . i — Argent . . . .|273/t d 27 — d South. Tacific. .108 3/1 1109 — BOURSE DE NEW-YORK New York, 27 nov. |27 nov. 24 nov ,27 nov. 24 nov Hypothèques . nom. i%-2 OntarioâWestern.Oi. 30 3/4] 311/4 Changes.Londr. C.F . 4. 035 -.70 ^0 Nonnern Paci.., ord. '17 — i 116 5/8 Ch«e n. Londr.60d.v i 4 65 — ^65— Nurf .K.vWeMern,ord; ^ 18 5'8 119 — Changes. Paris vue. 5, 0> i , -3 — Norf.iîWesl.4%c.obr >18 - 118 Ch?nge s. Berl n 80 1/8 80 5 8 Pennsy'vania, ord. 59 */8 59 1/2 Aigent .... 56'/2 541/2 Philad. i Read., ord. 82 1/2. 83 /^ Philad.«tRead.,1 «préf 4' 1/2 -il 1/2 FONDS GreatNorthern, 1 epréf '26 '/2 '<6 ',12 Amérique 2 p. c. obi. 99— -^9 Tex s & Pacific, ord. :6 - ;5 1|4 Atch. '.£S.F. % 107 1/2 : '• 7 1/2 Southern Pacif., ord. '0 1/4 '03 Aich. T,<£.S. F. a.ord. 107 1/8 j !07 f./8 Southern Pi 1 ord. 28 3/4 23 7/8 Atc.T.«C S.F.Mgb.4% 94 1/2 95 Southern Fca :. .. jréf. 62 3/4 62 :i/4 Atch.T.àS.F. a.p éf. 101 7/8 : 101 7,3 Union Pacif r. ,,iéf. '40 i,4;'40 1/3 Am.Car&Foundryor. 82 3,4 82 1/4 UnionPacit.4%, obi.! 97 — 98 — Baltim. & Ohio, ord. 94 3/8 94 i -*2 Wab.S'-louis<tPac.,o. '6 1/4 16 1/4 Canad. Pacific, ord. '86 — "85 3/4 Wab.S'Louis^Pac.^r 46 3 4 46 5/8 Chesao <£. Ohio, ord. 63 ~/8 j 64 !/8 Amalgamai.Copper.oi , — -Chic.«feNortli West.o. 134 "33 ','2 A.nacondaGopper.ord 89 3,8 88 7/8 Chic.Milw.4St.Paul o 94 3/- 95- U.S. Steel Corp..ord. 87 i/l 87-Fock Island ord. . 19'.'2 19 3/4 U.S. Steel Corp.,préf. 115 3/4 115 7/8 Anï.Smelt4Ref.C°,o.: 99 3/4 KO 1/4 U.S. Steel Corp. 5% Bethl.SteelUorp.,ord 47 ; - : 463 2* H. Obi. ; 104 5/1101 7/8 Denv.A Rio Grande,o. 15 3/4 15 Americ.BeetSug.,ord 6:'/2 68 3/4 ErieRailway, ord. . 437/8 44 ),à American.Can. ord 63- 613/8 Erie Railv/., 1 préf. 58 -- 581/2 Unit. SugarO,ord. 60'/2 61 '12 Erie Railw., 2" préf. 51 511/2 Amer.Hide£Lea!h .pr *>3 — 52 3/4 Erie Railw. Gen. Lien 77— 77 — Amer. re!.<£Tel.,oid, 128 1/2 128 1'8 Illinois Central,ord. !08 3/i 'O ' à'i Am.Tel.4%ccnv.obl. iOO 1/2 100 Kans. City South., ord 32 32 1/2 lntern.Cont.Rubber,o, '21' 12 1/2 Kan .CitySouth.,pr. 63 — 63 3,8 lntern.Merc.Mar.,ord l85/<? '9 3/8 Louisv.àNashv.,ord. '26 1/2 1 6 'h Intern.Merc.Mar., pr. 665/8 67'M Nat. Rlv/. of Mex.,1 pr. 2H 1 ;2 28 1/2 Int. Merc. Marine Nat.Rlw.ofMex.,2pr. 9- 9 41,2% obi. 95 1/8 95 :/8 Viss.Kans.ifeTex.,ord 8 7 7lb Pittsburg Coal. ord 35 1/2 35 3/4 Miss.Kansas&Texa; CentralLeather,ord. 59 1/2 59tf/: 28h.g.-obl. 6! 60 lnterbor.Metrop.,préf 31 8: Missouri Pacific.,ord! 6 7-8 • lnterbor.Metrop.,ord. 2 1/2)211/2 N.-Y.Centr.(£Huds.,o J 102 5/8/ '02 3/4 StudebakerCor.,ord. '54 — Il >3 1/2 Mont.Oom.S'.Corn. — — Les Galeries Lafayelte, dont le capital est. de 4( millions de francs, distribuent, comme 't.s année: précédentes, un dividende de frs 7,65. Les Magasins au Printemps, à Paris, ont léalisé au cours de l'exercice écoulé, un bénéfice net d( 2.873.306 francs, contre 4.706,7Si francs en 1913-1914 Le dividende a été fixé à frs 8,38 pour les actions or dinaires (frs 22,41) et à frs 10,02 pour 1- •> actions r ri vilégiées. Société anonyme des Produits du Liège. — I,< coupon n° 24 des obligations \ 1/2,p. c. de la société esl payable par 5 fr. 40, au Crédit Anversois, sièg< de Bruxelles, 30, avenue des ,Arts, à partir du 31 novembre 1915. Carrières P.-J. Wincqz, société anonyme, à Soig nies. — Bilan arrêté a u 30 juin 1915. Pertes, fr: 124.826,80. Imprimerie « Labor », société anonyme, à Ixelles — Bilan au 30 juin 1914. Solde bénéficiaire, fr: 1.414,89. Usines Victor Baux, société anonyme, à Marci nelle. — Bilan au 30 juin 1915. Solde débiteur au 31 juin 1915, frs 23.389,97. Fonderies Denis, société anonyme (à actions nomi natives), à Godarville. — Bilan au 30 juin 1915. Pert< net c, 1rs 1.137,89. Glaces de Moustier-sur-sambre, société anonyme, i Moustier-sur-Sambre. — Bilan arrêté au 30 juin 1915 Créditeurs constructeurs, frs 291.613,51. Charbonnages de Masses-Diarbois, société anonyme, à Ransart. — Bilan arrêté au 30 juin 1915. Soldes en pertes, frs 125.297,09. Fabrique de Papiers peints Magis et Henn, société anonyme, à Liège. — Bilan au 31 mai 1914. Perte, frs 156.518,53. Fabrique de Papiers peints Magis et Henn, société anonyme, à Liège. — Bilan au 31 mai 1915. Pertes, frs 160.864,19. Charbonnage d'Aiseau-PresIe, société anonyme, à Farciennes. — Bilan de l'exercice, 1914-1915. Créditeurs divers, frs 564.543,11. Maison Papin-Dupont, société anonyme, à Mons. — Bilan au 31 juillet 1915. Solde créditeur, francs 4.402,26. .< Deutsche Bank », société anonyme, établie à Berlin. Succursale à Bruxelles. — Bilan au 31 décembre 1914. Solde en bénéfice frs 51.343.102,57. Sucrerie de Brugelette, société anonyme, à Bruge-lette. — Bilan au 30 juin 1914. Solde débiteur frs 19.857,78. Bilan au 30 juin 1915. Solde créditeur frs 131.491,80. Stoombrouwerij en Mouterij De Hertog, société anonyme, à Deurne. — Bilan au 30 juin 1915. Bénéfice net frs 7.485,49. Compagnie générale des Marbres, société anonyme, à Ixelles-Bruxelles. — Bilan au 30 juin 1915 (premier exercice) Créditeurs divers frs 25.132,31. Oesterreichische Waffenfabriksgesellschaft. L'assemblée générale du 12 courant a approuvé le bilan de l'exercice 1914/15 et décidé de distribuer un dividende de C. 50 par action. > Phônix », Bergbau-Aktiengesellschaft. — Le dividende de 12 % est payable depuis le lr novembre dernier. Merauke Compagnie. - L'assemblée générale des actionnaires, tenue à Amsterdam, a approuvé le bilan et le compte de profits et pertes de l'exercice 1914 et fixé le dividende à 5 %. Le capital social a été porté à fl. 235.000. Verreries de Russie, société anonyme, établie à Bruxelles. — Bilan arrêté au 30 juin 1915-. Perte de l'exercice, frs 11.058,33. Hôtel des Ventes A la Belle-Mère », anciens établissements H. Sevrin, société anonyme, à Bruxelles. Bilan au 30 juin 1915. Bénéfice d'exploitation, frs 41.243,11. ASSEMBLEES DE SOCIETES Holland China Handels Compagnie, à Botterdam. — L'assemblée générale extraordinaire des actionnaires se tiendra le samedi 4 décembre prochain, à 2 1/2 heures de l^iprès-inidi, aux bureaux de la Société, Diergaardelaan, 36, à Botterdam. N. V. Centrale Guano Fabrieken, à Botterdam. — L'assemblée générale extraordinaire des actionnaires sera tenue le lundi 13 décembre prochain, à 11 heures du matin, aux bureaux de la société, van Hogendorpsplein, 18c. Sucrerie et Raffinerie de Roustchouk, société anonyme. — L'assemblée générale ordinaire se tiendra le lundi 13 décembre 1915, à 4 heures de relevée, à la Société Générale de Belgique, Montagne du Parc, ! 3, à Bruxelles. Grande Brasserie de Koekelberg lez-Bruxelles, société anonyme. — L'assemblée générale ordinaire aura lieu le lundi 13 décembre prochain, à 2 b. de ; relevée, au siège social, 17, avenue de la Liberté, à Koekelberg. Usines Ruelle, société anonyme à Bruxelles. — L'assemblée générale ordinaire se tiendra le lundi 13 décembre 1915, à 3 heures de relevée, au siège social, rue de la Clinique, 25, ;'i Cureghem-Ander-[ lecht. ; Compagnie Centrale des Mines, société anonyme, j — L'assemblée générale ordinaire se tiendra le mardi 14 décembre 1915, à midi, au siège social, 59, rue de Namur, à Bruxelles. . Les Tramways de Bologne, société anonyme. — L'assemblée générale de cette société se tiendra le 15 décembre prochain, à 4 heures, au siège social, j il, rue du Gentilhomme, à Bruxelles. Société anonyme Libotte et Joassart, à Liège. — L'assemblée générale extraordinaire de la société 1 se tiendra le l(î décembre 1915, à 3 h. 1/2 de relevée, en l'étude de Mtre Journez, avocat, place Saint-Jacques, 24, à Liège. Société Générale de Locomotions Mécaniques, société anonyme. — L'assemblée générale ordinaire se réunira le vendredi 10 décembre prochain, à 3 h. de relevée,- au siège social, 171, Chaussée de Vleur-gat, à Bruxelles. SE SCHELDE LIJN = Directie C. LANDMAN Geregelde sneldienst ROTTERDAM ANBTR~ AMSTERDAM en VICE-VERSA Voor vrachten en inlichtingen zich te wenden tôt de Agenten : J. F. Sr F. Schellen Nationalestraat, 32, Antwerpen Transports pour toute la Belgique de marchandises par service accéléré et à prix réduits x Qnrpççpr * 65, RUE SANDERUS, ANVERS La maison s occupe des formalités de sortie. L. DENS & Co Beurt AN VERS-GAND & vie a-vers; Le bateau moteur FRANCO-BELGE VI, en ciiarg au N" 7 des bassins. Le service se fera régulièrement le Samedi de chaque semaine. Pour frets et renseignements s'adresser à ANVERS : L. DENS & Co, M<ir, 52. GAND : L. DENS & Co, Quai du Pont Neuf, KARL SCHROERS - VOSS & LANGEÎ (ARMEMENTS RHENANS) Forfaits pour toutes quantités et toutes destinations. En charge « VOSS & LANGEN 3 »> Pour DUISBURG - RUHRORT Pour frets s'adresser 35, QUAI VAN DYCK, (Entrée rue Sanders.^ —IflWBSTfïïTl Wil M il—MilIII ■■■— — > SERVICE REGULIER ET DIRECT entre Anvers, St-Nicolas, Lokeren, Gand, Bruges, Oostende, Blankenberghe, Heyst et tout le littoral BBUGES, GAND, ALOST ET BBUXELLES pour marchandises et petits colis ! J. SAEYS^DË CALUWÉ A BRUGES Pour ANVERS s'adresser 45, rue Nationale, 45, e DEPARTS TOUS LES MERCREDIS, A MIDI Mannheimer Lagerhaus-Gesellschall (Agence Générale) 3 ! En charge pour DUISBURG - COELN - MANNHEIM le bateau BADENIA 41 A suivre par des départs réguliers Pour frets avantageux pour TOUTES LES DESTINATIONS RHÉNANES s'adresser aux bureaux i Canal au Sucre, 5, Hansa Huis.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software

Er is geen OCR tekst voor deze krant.
Dieses Dokument ist eine Ausgabe mit dem Titel Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires gehört zu der Kategorie Financieel-economische pers, veröffentlicht in Anvers von 1858 bis 1979.

Bekijk alle items in deze reeks >>

Zufügen an Sammlung

Ort

Zeiträume