Aujourd'hui et demain

427 0
15 November 1915
close

Why do you want to report this item?

Remarks

Send
s.n. 1915, 15 November. Aujourd'hui et demain. Seen on 09 August 2022, on https://nieuwsvandegrooteoorlog.hetarchief.be/en/pid/gx44q7rj78/
Show text

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software. 

Aujourd'hui et Demain Rédaction : Swiôô Cottage, La Panne (paraît mensuellement) Prix d'abonnement : 2,^0 fr par an. Tâches de demain. Ma sœur infirmière, quand vous rentrerez au pays..., quand la délivrance viendra, et que votre tâche aux chevets de nos frères sera finie; quand vous quitterez ces salles douloureuses où votre jeunesse, voire bonté souriante adoucirent la souffrance et que l'heure viendra d'enfin retrouver les vôtres, dites, cesserez-vous de vous dévouer ? La guerre vous a révélé bien des choses : vous avez vu, vous avez souffert et médité et vous connaissez la vie, vous en savez le prix et la réalité vraie. Il vous a paru que l'éducation morale et religieuse de la jeune fille était chez nous si pas délaissée, bien fragile — trop de dévotions et pas assez de dévotion, trop de sentiment et pas assez de raison, de doctrine ; trop de bagatelles et pas assez de sérieux. Vous êtes devenue la femme forte, mais combien •d'entre vos sœurs qui risquent de ne jamais l'être, de rester frivoles, inutiles, faibles. Vous en savez long sur tout ce qui conspire contre son honneur, contre ■ses vertus, contre ses droits et ses devoirs de femme. II faut parler. Votre tâche de demain n'est-elle pas d'instrdire et de protéger la jeune fille, de l'amener à la pleine vie chrétienne. Pensez à ce que pourraient de bien, des cercles d'études de jeunes filles. Votre place est là. Vous avez à préparer la jeune fille au mariage; l'attente et le choix d'un mari, les devoirs de l'épouse, les vertus domestiques nécessaires, la doctrine catholique du mariage, que d'utiles choses à dire et qu'on ne dit plus ! Qu'elle soit, la femme, l'ornement, la reine du foyer ! la joie et la fierté, le soutien, la compagne de son époux ! Tout cela peut se dire entre jeunes filles, au cercle d'études. N'oubliez pas la jeune fille plus pauvre, plus humble, la sœur de vos blessés. Soyez sa sœur toute simple, toute bonne, allez à elle sans fausse honte, sans fierté et aimez-là et l'instruisez à son tour. Etudiez les œuvres dotales, les caisses dotales, lépandez-ies ; aidez la jeune fille du peuple à se faire un trousseau, à se constituer une dot modeste, en sorte qu'elle puisse choisir son mari, l'attendre avec confiance, parce , qu'elle se sait digne et qu'on la sait digne; intéressez-x vous aux écoles ménagères où l'on forme de vraies ména-z gères, économes, avisées, habiles ; intéressez-vous aux é cours professionnels qui en sont la précieuse annexe et a faites les accompagner d'aperçus substantiels sur nos s organisations d'épargne et de mutualité. Vous avez à préparer l'épouse à son rôle maternel ; z Mr le docteur Rulot dans notre numéro de Septembre z vous a parlé de l'œuvre de l'enfant, je voudrais ajouter s à ce qujl en a dit, quelques réflexions. Il est des mères e qui ne veulent pas d'enfants ; pour elle l'amour maternel p est un esclavage; il est des mères aussi qui, elles, croient t pouvoir se décharger sur des étrangers du soin d'élever s leurs enfants : il y a les nourices, il y a les garderies et les crèches : le prêtre élevera l'enfant dans la foi reli— a gieuse, l'instituteur donnera toute l'instruction etsouvent e toute l'éducation. Les mères d'aujourd'hui se débarras-5 sent volontiers de leurs enfants. Votre place, ma sœur e infirmière, est aussi dans nos « ligues de femmes » dans nos associations de « mères chrétiennes ». Vous s réveillerez dans ces milieux le sens perdu ou affaibli de à la maternité ; vous travaillerez à nous rendre des mères e enthousiastes de leurs devoirs, ayant l'intelligence de e leurs responsabilités devant Dieu et devant leurs propres enfants. Vous causerez avec elles d'éducation maternelle, ; d'éducation familiale, vous leur direz comment elles , doivent devancer l'action du prêtre dans la formation religieuse et morale de l'enfant, la soutenir, la dévelop-11 per, comment elles doivent rencontrer et féconder l'action e de l'école et comment enfin elles doivent entourer de e soins attentifs leur œuvre personnelle d'éducation qui vise à former le caractère de leurs enfants, à gagner leur e confiance et leur respect, à les prémunir contre les s tentations et les dangers de la vie. Vous restaurerez e ainsi l'éducation maternelle et la ^ie de famille, s Vous ne vous désintéresserez pas non plus de vos s sœurs déshéritées, de celles qui sont isolées, déracinées, z exploitées, je veux parler de vos sœurs malades, de vos e sœurs pauvies, de vos sœurs orphelines qui sortent de N° 3. 15 Novembre 1916.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software. 

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software. 

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software. 

Er is geen OCR tekst voor deze krant.
This item is a publication of the title Aujourd'hui et demain belonging to the category Frontbladen, published in Anvers from 1917 to 1926.

Bekijk alle items in deze reeks >>

Add to collection

Location

Periods