Informations belges

231 0
16 January 1918
close

Why do you want to report this item?

Remarks

Send
s.n. 1918, 16 January. Informations belges. Seen on 04 August 2020, on https://nieuwsvandegrooteoorlog.hetarchief.be/en/pid/d21rf5pq3h/
Show text

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software. 

N° 576 16 Janvier 1918 INFORMATIONS BELGES Observation importante Les difficultés inhérentes à l'état de guerre rendent actuellement impraticable le contrôle régulier des nouvelle* de presse concernant la Belgique occupée ; lorsqu'il s'agit de nouvelles indirectes, il est seulement possible, en certains cas, de s'assurer de l'exactitude de leur texte ou de leur substance, par un contrôle de leur source première de publication. On aura donc égard aux classifications ci-après : (*) signifie : Information indirecte et qui, tout en présentant des caractères suffisants de vérité, n'a pu être contrôlée sur source. (xx) signifie : Information indirecte qui a pu être contrôlée sur source. (xxx) signifie : Information de source officieuse ou officielle belçe. Les notes d'information directe et personnelle ne sont précédées d'aucun signe AdroBBer les oommunioations de servioe : 29, rue Jacques-Louer, LIS HA.VRB (Seine-Inférieure) Prwnce Sympathie de la Suisse pour la Belgique. — Le Ministre de Belgique à Berne, dans une audience récente de M. Calonder, président de la Confédération suisse, a eu l'occasion de lui exprimer ses remerciements pour les nombreuses marques de sympathie que la Belgique a reçues de la Suisse et qui se sont renouvelées dernièrement encore, d'une manière touchante, lors du passage à Bâle d'un train d'enfants belges évacués du pays occupé aux colonies scolaires de France. M. Calonder a répondu en attestant de nouveau la sincérité des sentiments de la Suisse pour la Belgique et a rappelé la visite que fît, à Berne, fort peu de temps avant la guerre, le roi des Belges. Il a également exprimé l'espoir de voir se terminer bientôt la période de dures épreuves que traverse le pays et le peuple belges. A l'Institut de France.— Election d'un ami danois de la Belgique. — L'Académie des Sciences morales et politiques vient d'élire, en qualité de membre correspondant, M. Johannes Jôrgensen, le célèbre écrivain danois. On serappelera à cette occasion la clairvoyance et le courage avec lesquels M. Jôrgensen, sans crainte de s'aliéner les nombreux admirateurs qu'il comptait en Allemagne, a pris, dès le début de la guerre, la défense de la cause belge. Ses beaux livres : « La Cloche Roland » et « Dans l'Extrême-Belgique » ont singulièrement contribué à éclairer les pays neutres,— et notamment les pays Scandinaves, — sur les crimes allemands en Belgique.(xxj — Les Belges enRussie.— Une citation. — Le Moniteur Belge, journal officiel de l'Etat, vient de publier la citation reproduite ci-après, à la suite de laquelle l'Ordre de la Couronne et la Croix de Guerre ont été attribués à l'officier auxiliaire belge, Guy d'Aspremont Lynden, du corps des autos-canons en Russie : « Officier d'une grande bravoure. Le 24 juin/6 juillet 1917, a fourni une reconnaissance audacieuse à Koniouki.dans une zone battue par le tir de l'ennemi. Le 8/21 juillet, n'a pas hésité à se rendre, sous une vive fusillade, à pied et à découvert, à côté de sa section blindée, engagée à cent mètres de l'ennemi. A dirigé sous la fusillade et avec un calme parfait les travaux de sauvetage d'une blindée se trouvant en péril ; a été sérieusement blessé au cours d'un engagement. » Le frère de l'officier cité, le comte Charles d'Aspremont Lynden, a été arrêté, en Belgique occupée, par les Allemands. Il est détenu en Allemagne. (xx).— La terreur en Belgique occupée.— Les « conseils de sang » de M.von Falkenhausen.— Les journaux néerlandais,la presse belge paraissant en Hollande et les grands quotidiens français se sont fait l'écho de bruits sinistres, d'après lesquels l'actuel gouverneur général, von Falkenhausen, dépasserait, de loin, en férocité, son prédécesseur feu von Bissing, qui mourut la conscience chargée de crimes odieux dont l'assassinat de Miss Cavell ne fut pas, peut-être, le plus abominable.il est difficile, cependant, de contrôler l'exactitude des rap-ports-de presse. La censure allemande faisant le silence autour des exécutions. Jadis, l'envahisseur, dans le but de terroriser les populations, faisait afficher sur les murs des villes et des villages, les noms des prétendus « traîtres » fusillés par les « Feldgrauen », en expiation de l'ardeur de leur patriotisme. Ce système n'ayant eu d'autre conséquence que d'exalter les courages et de multiplier le nombre des héros, l'occupant s'est mis en tête de faire disparaître ceux qui le gênent, à l'ancienne façon moscovite aggravée encore par l'exécution sommaire ou peu s'en faut. Les pseudodélinquants sont donc jugés en secret, condamnés en secret, fusillés en secret dans la cour des prisons enterrés en secret, on ne sait où, afin que les mains pieuses des patriotes belges ne puissent fleurir les tombes et exalter par là le cœur des passants émus : enfin, le public est condamné à l'ignorance; toute publicité au sujet de l'activité sanglante des Conseils de guerre allemands est interdite.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software. 

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software. 

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software. 

Er is geen OCR tekst voor deze krant.
This item is a publication of the title Informations belges belonging to the category Oorlogspers, published in Le Havre from 1916 to 1919.

Bekijk alle items in deze reeks >>

Add to collection

Location

Subjects

Periods