Le matin

455 0
09 December 1918
close

Why do you want to report this item?

Remarks

Send
s.n. 1918, 09 December. Le matin. Seen on 06 June 2020, on https://nieuwsvandegrooteoorlog.hetarchief.be/en/pid/4f1mg7gs7c/
Show text

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software. 

Sk LE MATIN Dimanche 8 Décembre LA SOIRÉE L'Hippodrom» donnait hisr soir une nouvelle rvue : « Nu ia 't kermii ! », de Paul Eobert et Fatum. OiaonÉ-k de suites oe fut un gros succès 0t un véritable plaisir des yeux, grâce à des détors luxueux, une miee en scène soignée et un bataillon de jolies danseuses. Nous ne citerons pas toutes les scènes. Contentons-nous de dire que la revue débute en enfer, où nous trouvons le bonhomme que le peuple appelle « Zotte Giele ». Puis il y a le ballet des dé-Dard eui'S, le défilé des Alliés et la superbe apo-those de la Bi abançonne, que toute la salle a applaudie longuement. Très bien trouvé aussi le service d'ordre des Employés communaux, et la fin: l'apothéose de la Famille royale, qui provoqua dans la salle un •nthousiasme délirant. Toute la troupe a donné dans la nouvelle revue 0t tous méritent des félicitations pour la façon dont ils ont joué leur rôle. * • • An Théâtre Flamand, excellente reprise de la «omédie de Jbr. van Eiemsdijk « Pro Domo ». La pièce est oonnue et nous ne devons donc pas 1 'analyser ici. La troupe de notre scène flamande a parfaitement défendu la pièce. Nous citerons Mmes Dilis-Beersmans, Bertrijn, Noterman, J. Jans-•ens, et MM. L. Bertrijn, G. Cauwenbrrg, Gorlé, -«te. • • • Aux Variétés, la troupe de M. Villièr donnait tme représentation fort méritoire de « Bigoletto ». Le sympathique directeur a tenu, avec le talent que noufc lui connaissons, le rôle du bouffon. Citons encore Mlle Krinkels, délicieuse dans le rôle de Gilda, et l'excellent ténor Weber, qui chanta avec goût le rôle du duc de Mantoue. E. V. A Bruxelles (Correspondance particullèr&du Matin.) Un meeting à la Maison du Peupïe Un grand meeting a eu li&u. oe soir à la Maison dm Peuple ; les trois ministres socialistes devaient y prendre la parole, aussi y avait-il foule. Au dernier moment M. Ameeele g'esit fait excuser. M. Wauitetrs a exposé "toute l'oeuvre que le jniuistire avait à accomplir : assurer^ l'alimentation diu pays, le réouitiller écononiiqueimanit, reconstruire là où il n'y a que des ruines, venir ein aide aux veuves eit aux orphelins. M. Vanderveldie a constaté la belle conduit* 4e la classe ouvrière pendant la guerre, elle a ainsi mérité des droits, notamment Le S. U. ©1 ht reconnaissance de® syndicats tamit par les patrons que par l'Etat. Il a fait ajppel à l'union de toutes les classes pour ^ réédifier la Belgique et a annoncé qu'il déposerait un projet abrogeant l'article 310. - M. Huysmans, parlant en flamand, a proclamé la nécessité de rétablir l'Internationale, ce qui lui a valu une interruption : « Pas avec Scheidemann 1 » Mort du générai Michel L'ancien ministre de la guerre, que l'on dé nommait « le Tigre » est décédé avant-hier. L'épuration L'athénée de Bruxelles esit fermé. Treize membres de son personnel avaient accordé leur collaboration aux Boches. DERNIERE HEURE Les vois allemands BBUXEIiiES, 7. — Depuis deux jours déjà de3 pi-Quets de soldats français, sous la direction du général de Celles, payeur général de l'armée français* •t on présenoe d'un officier allemand en civil, pro cèdent dans diverses banques bruxelloises, notamment au Comptoir national, au Comptoir d'escompte de Paris, au Crédit Lyonnais, à l'enlève ment de nombreuses caisses qui y avaient été > jpo «éas par les Allemands vers la mi-octobre Ces oaisses contiennent des ooffres-forts et des valeurs provenant des villes du Nord de la Fran-oe: Lille, floubaix, Tourcoing, Valencieimes, fc int Quentin, etc. D'autres coffres-forts furent déposés par l'enne mi (huis des banques de Liège. Ils contienaraieni 4es valeurs pour plusieurs milliards de francs. Les Français les plaoent dans des autocamions «ui vont immédiatement partir pour la France. Le coffres seront rendue aux établissements tinan-oiers auxquels ils furent enlevés, sauf dans les villes où les banques ont été détruites comme à Saint-Quentin et Cambrai. Dans oe cas les cof'.^s-forts seront transportés à Paris. L'Angleterre réclame 8 mitiards de livras sterling à l'Allemagne LONDRES, 7 — Le «Daily Mail» apprend que Lloyd George annoncera aujourd'hui que la Grande-Bretagne et les Dominions demanderont à l'Allemagne une somme en argent de huit milliards de livres sterling à titre de réparation. Les Anglais en Allemagne LONDRES, 7. — Nos troupes oontànuent leur mar oho vers Cologne et le Bhin.Dans la soirée elles ont atteint la ligne Blankenheim, Schleiden et Gre-Ttnbaeh.Des lanciers anglais sont entrés vendredi matin k Cologne. Les Américains occupent Trêves. Tout le monde lait l'éloge de la conduite irréprochable des troupe1 •IMés. Le palais Cafareliï BERLIN, 7. — La légation d'Allemagne à Berne annonce qu'un surdéoret ministériel ita-lton annon oe l'expropriation du palazzo Oafarelli, le siège de fambassade d Allemagne à Rome. L'Allemagne a prié la Suisse de protester. L'avance américaine LONDRES, 6. -*• La 3me armée américaine a atteint la ligne Udelhouen-Dockweiler-Laudach-Driesch-Loden rath-N ard-W oresbach. Les alliés à Bakou LONDRES, 7. — On déclare officiellement que l'entrée des troupes alliés à Ratoum, Bakou et autres lomlitée de la Transoaucasie a pour but d'ap Cyer le« terres de l'armistice a TOC la Turquie et maintenir l'ordre dans le® régions dont la solution définitive est laissée à la Conférence de la Paix. Le voyage de Eâ. Wâison PARIS, 7. — M. Wilson désire retarder son arri-fte de vingtquatre heures. Il débarquera il Bre6t le it décembre. Il arrivera le 14 à Paris. Un attendat contre le président de la République portugaise LISBONNE, 7. — Un individu a tiré un ooup de ftbtoM «or le président de la République «ans l'at-fandre. * L'auteur de l'attentat a été arrêté. On® collision de trains — Nombreux morts ORIiRANS, 7. — L'expreaa d'Orléans est «ntré en «wusion jxrfcs de la, gare de Moung aur la Loire 0® train 4» vivres américains. D y a dix morte • tS blessés. D'antres victimes visent en cor o aous B déoombre». Un cuirassé anglais coulé LONDRES, 7. — L'amirauté annonce que le navire de guerre anglais «Cassandra» a touché une mine dans la Baltique. 11 ooula une heure plue tard. Onze hommes manquent) on croit qu'ils ont été tuée par l'explosion. Le restant de l'équipage a été sauvé. Les Beiges sont un peuple magnifique, dît ia Reine d'Angleterre LONDRES, 7. — Lee Journaux anglais publient journellement des déclarations de prisonniers anglais revenue d'Allemagne, rendant hommage au peuple belge pour l'aide que celui-ci leur accorde durant leur captivité au risque des peines les plus sévères par l'ennemi. Un des prisonnier fit l'éloge de la générosité des Belles devant la reine d'Angleterre qui répondit: «Les Belges sont un peuple magnifique & qui nous devons beaucoup. « N écrologie 8Smt V. Bracht°Eunge "Noua apprenone avec un très vif regret la mort, survenue a Zandvoort, de Mme V. Bracht, née Dora Bunge, la fille de M. Ed. Bunge, président du Comité provincial du Oomité national. M. Bunge qui rendit tant de signaiéa services pendant les quatre années d'occupation, est oruellement atteint par la mort inattendue de cette oharmante femme qui laissera d'unanimes regrets. Nous présentons à M. Bunge nos condoléances émues. CORRESPONDANCES UNE VEUVE D'OFFICIER. — Des mesures spé-oiales seront prises pour les personnes se trouvant dans votre oae. ABONNE K. — Faites la demande par écrit en exposant les motifs qui voue empêchent de voue présenter personnellement. Joignez-y un certificat médical. ONS INVALIEDENHTJIS. — Le siège social et le secrétariat général de «Ons Invalledenbuis», sont établis rue Ooquiilhat, 11. G. M. — Vous n'êtes pas exempté du service. — Reçu 50 centimes. FERRY. — La commission d'enquête examinera votre oaa. Les exemptions seront très rares. P. 4. — Ces diplômes ne sont pas valables. Les étudiants feront partie du service sédentaire. — Reçu 50 centimes pour les Invalides. PTiA.CE DE OONINOK. — La date n'est o«s encore arrêtée. O. H. 609. — Oes billets de banque de 50 et 100 mark constituent des bons payables à date fixe, le 1er mars prochain, oroyone-nou6 ; il est donc assez naturel que les banques ne veulent pas les accepter au change de 1.25 francs. Nous croyons qu'il faudra les conserver jusque vers l'échéance et les encaosaer alors au cours du jour. — Reçu 50 centimes pour nos pauvres. NOS CERCLES ALGEMEEN VERBOND VAN AMBTENAREN EN BEDIENDEN (rue Loos, 60). — Les membres peuvent prendre leurs flocons d'avoine sans avoir égard à leur numéro d'ordre (quantité selon l'importance vdu ménage, maladie, etc.) OEROLE d'Etudes Photographiques et Scientifiques d'Anvers. — Le Oomité à. l'honneur d'informer MM. les membres du Oercle ainsi que MM. les amateurs-photographes de ce que les séances hebdomadaires, qui avaient dû être suspendues pendant l'occupation, se tiendront à, nouveau tous les mercredis à 8 heures du soir, au local habituel, Oafé Suisse, 2, place Verte, à partir du 11 oouirant. OEROLE LEONIDAS. — La direction de I'Eden autorise chaque soir pendant l'entr'aote de la revue «Vive le Roi», la vente de la fleuir des orphelins au profit des familles nécessiteuses soutenues par le vaillant oercle «Léonidas». Nous recommandons ce spectacle aux familles au double point de vue du patriotisme et de la charité. Communications et informations RECO tr. 10.75 au profit des Invalides de la part de l'économe et Q'u personnel de service de la oo-lonie «Diesterweg», à Heide-Oalmpthout, à l'occasion du retoui de notre vaillante armée. GO N es u L AT GENERAL DU BRESIL. — La ohan-oellerie du oonsulat général du Brésil est réouverte depuis le 4 décembre. ONS INVALIEDENHUIS. — Cette œuvre si méritoire profitera de la manifestation patriotique qui aura lieu dimanche 15 décembre, pour organiser à Anvers, ainsi qu'à Berchem et Borgerhout, une vente de petites fleurs ou insignes en métal & l'insigne de la maison des Invalides. Lee demoiselles qui voudront bien se charger, à titre gracieux de 06tte vente, sont priées de se faire inscrire au secrétariat du dit comité, rue Ooquilhat, 11, les lundi, mardi et meroredi prochains, entre 9 et 12 et 3 et 6 heures. Nous sommes persuadés qu'il sera répondu à cet appel par de nombreuses inscriptions et que le public, dans son élan patriotique, ne manquera pas de verser largement son obole à l'œuvre si populaire des Invalides de la. guerre. Le service funèbre àe M. Guillaume Louis De BON, veuf de Dame Anne Marie DUPONT, ép. de Dame Marie Oonstanoe SOL. né à Hoboken.le 18 juin 1845, et déc. à Anvers,le 6 déc. 1918, sera oél. en l'égl par. de St-Norbert (Zurenborg),le lundi 9 cour.,à 9 h. On se réunira à l'église susdite. L'inh. se fera au oim. du Kiél. Rue de l'Orient, 3. 407 J. Van Harneveldt, dir. de fun., rue St-Vin cent, 1. La famille <1. f. de VGS-vercammen annonce avec la pl. prof. doul. que M. François de VOS, sergent à l'arm. belge, décoré de la croix de guerre, né à. Anvers le 9 août 1894, tombé au ch. d'honneur à Wynghen© le 18 octt. 1918, y enterré. Le eerv. fun. aura lieu le jeudi 12 déc., tt 10 h., en l'égl. St-André. Quai StrHichel, 5. 412 Welters, dir. de fun., rue Peter Benoit, 4. ANNONCES Direction de ventes CH. DUWAERTS et ED. DRUYTS, huissiers à Anvers. VENTE PUBLIQUE iS'un bon MOBILIER le JEUDI 12 DECEMBRE 1918, à 10 heures du matin, en la salle de ventes « EL BAR99 », 87 marché St-Jacques, à Anvers. Les huissiers Ch. Duwaerïs et E«£. Druyis, de résddianoe à Anvers, vendront publiquement et volontairement, aux Jour ert heure et en la salle prédits, une partie meubles et effets oonaiet&nt en: Garniture de «tlon-ealle à dtn«r et chambre & coucher en style et bois différents; différents genres d'armoires; tables fauteuils, chaises, glaces, garnitures d» fenêtres tapis,oarpettefl, linoléum, orfotal, poroelaine, objets de fantaisie, etc. Effets d'habillement et linge. Bon piano; machines à écrire et à calculer. Ta^ bleaux et gravures; dictionnaire «Larousse». Outillage «t accessoires pour peintre, pont éoheJ-less etc. Le tout à voir deux heures avant la vente laquelle ce fer» au oomptant »vea 10 p.e. d'augmentation 4S6 BELLE FERME avec verger, jardin el terres labourables sous Borsbeeck et Bouchout Le notaire Breee, à Bouchout, vendra publiquement, les MAUDIS 10 et M DBOBMBRB 1918, h 4 heures, & l'estaminet «De Verkeorde T» reld», ohea Mme Beueens-Van den Wyngaert, au vit Iage de Borsbeeck, areo bénéfice d'enchères. doua Botrsbeecki Belle PEB-ME AVEO VKBGBE en plein rapport, JABDIN et TEBBE8 LABOUBA-BLE8, prés de te. ohaussée vers Vremde et contre le chemin vers Lierre, d'une contenance de 3 hectares, 8 ares, 83 oentiares. Sous Bouchout: TEBBE6 LABOUBABLES, au lieu dit «Oostveldkant», contre le chemin vers Lierre, d'une superfioie de 1 hect. 67 ares 6 centiares. Le tout divisé en 26 lots. Accumulation réservée. Entrée en jouissance suivant conditions. Pour plans et renseignement# «'adresser es l'étude du notaire vendeur. 399 Etude du notaire Joseph VERHELST, avenue des Arts, 51, k Anvers. RESULTAT de l'adjQâicalion provisoire d'une FERME avec terrains maraîcher, à bâtir et iaisGiirabfes sise à EECftEREN, aux lieux « De VloeieDde », ' u Klein Heiken » et « Puyhoeck », contenant 9 h. 13 a. 68 c., divisée en 36 lots. Seulement mise a prix fr. S8,000 et l,G2Q enchères à fr. 5 Accumulation réservée. ADJUDICATION DEFINITIVE VENDREDI 13 DECEMBRE 1918, à 3 heures, salle de vente rue Hochstetters, n°" 13-15, Anvers. 275 Société Anonyme BUCÉPIIALE 12, quai Flamand, Amers (Sud) MM. les actionnaires de la société Bucéphale sont priés de se réunir en assemblée générale extraordinaire, le 28 DECEMBRE prochain, à 10 h., au siège social, 12, quai Fhmantl, Anvers. ORDRE SU JOUR ■ Révocation d'un administrteur. Divers. 425 Crédit Anversois (Société Anonyme) Siège social, à Anvers, 42, Courte me il rHôpita! * S . MM. les actionnaire» sont priés d'assister à l'assemblée générale extraordinaire de la société, qui aura Heu à Anvers, au siège social, le 19 décembre 1918, à midi. ORDRE DU JOUR I Révocation des deux administrateurs allemands. Pour assister à l'assemblée générale, MM. les actionnaires sont priés de st conformer à l'article 10 des statuts, c'est-à-dire de produire un certificat de dépôl dé leurs titres effectué six jours au moins avant la réunion : à ANVERS : au siège social, 42, Courte rue de l'Hôpital ; à BRUXELLES : au siège du Crédit An-versois, 30, avenue des Arts, ainsi que dans toutes les agences de Bruxelles et de province ; à BRUGES : au Crédit des Flandres, 35, rue Flamande, ainsi que dans ses agences ; à HASSËLT : au Crédit Limbourgeois, 35, Marché-aux-Avoines ; à ROTTERDAM : à l'Informatiekantoor der Bank Crédit Anversois, 128a, Wijnstraat ; à LONDRES : à lAnglo-Belgian Agen-cy Winchester House, Old Broad-street ; à PARIS : au Crédit Mobilier Français, 30-32, rue Taitbout ; à GENEVE : au Crédit de la Suisse Française, 6, place de la Synagogue ; à BALE : à la Banque Commerciale de Bâle ; à ZUBICH : à la Banque Commerciale de Bâle. MM. les propriétaires d'actions nominatives désirant assister à l'assemblée, doivent faire connaître leur intention au Conseil d'administration six jours avant la réunion de celle-ci. 250 /Galettes I lâVaiîilleNy I Lundi S dé®@egilsi*e agsE'ès^îfîssii IV RÉOUVERTURE s\ dit K S n iis*> (ex-bar aisfo^aiisgue) | | Société anonyme des Yr Grands Magasins Leonhard Tietz | "\Gaiettes à la Vanille/^ T.A SOCIÉTÉ ANONYME DES Anciens Ateliers Gamain et C" Rue de la Limite, Kt à LIÈGE informe aa clientèle que, malgré les nombreux en lèvements de machines et réquisitions diverses, ell< est à même de fournir rapddem&nt la plupart des produite die décolletage vis à métaux, boni ons écroufc, pour les réparations, pour la remise en étal des usines, des machines-outile.des automobiles,eto. enfin pour aider à la reprise de la vie normale. De plus un petit rtook de laiton pouvant revenli au Jour, elle peut entreprendre la fabrication <î< petites séries de vis et pièces spéciales pour l'éleo tricité ou autres industrie. 404 — Illl !!■!■ Il' Ml 11 ■ IIIHIill II II II i I Hôpital de Poupées j Grand assortiment do - JOUETS - I LONGUE RUE HEUVE, 87 116 g La Société Aaon. Frauco-Beîge pour l'Exploitation du Liege, ayant son usine a iSufwel, informe sa nom breuse cSientâïe q&i'eïle peut trouver dès maintenant dans sa succursale à ANVERS, 34, R IKÏP^RT DU LOiftBARG, un assortiment complet de BSMfCHSEîC: en tous genres, tapis en liège pour saiSee de bain «t descente» de !3vo ainsi qus tous les autres articles de cave. 12s 55S55555 s vos Marks à 1.25 fr. contre des 1 Bons du Trésor de Belgique § à obtenir à la Banque Crédit Populaire 1 8. C. - RUE LEYS, 9-I3-S3 g Armoiries de Belgique ESTAMPE D'ART gravure sur bois par A. CARPEHTIER.En vente chez: FORST, place de Meir; PEETERS, rue du Berceau ; WART, longue rue Neuve. 121 Automobiles FORD Nouveau modèle Demandez rsnse^iiesitents gratuits BELGÏAN FORD AGEfSCY PLACE PE MEIR, 35, ANVERS 426 CONTINUATION DE LA VENTE des articles non trouvés par l'autorité allemande, maigre les perquisitions des vandales teutons. Grand© EVSaison de Blanc 35, MARCHÉ AU LAST, 35 410 Belles étoffes anglaises à «estitre, itonr pardessus, cen;me i mel« Son, beaver, raiiné ondulé, au p-™iîi de fabrique. Rue Oens^eganck, 31. 368 Folies Bergère Rewell", d'apr. la pièce de P. Hervieu. Les An> naJes de le guert*© ■ Batailles près Solssoas-Noyou, Pont à Mousson, Thiaucourt, eto. Soala : 0P MANEUVERS fc*SS°.5iSg Anvers Palace £££&£ gique, le grand film de guerre oMeîel Anglais r THE BATTLE OE THE SOMME, 15 parties. -Uni«jsie. — Idéaliste. — Sensu lion-uel. Vendredi prochain t Bataille de l'Ancre, S parties. #01 nntnitf 1 Du 6 au 12 Dôoembre .La UUtUl\ bataille de la Somme», PAT ATINAT J Film sensationnel an 5 partie», 1 nxn 1 ( pri» gur ia champ 4e Bataille, Théâtre PathéiïXStâ tlnéa à t heur., Soirée à 8 heur. Dimanche Matinée' de S & ? heures. Films de guerre authentiques.! Biolutirlté de» films PATHE-Fréres. UÏ . OfsesPANTOSlraÉsi Hn© A.an.eeseene, 1J5 ^ MODERN SCHÔOL, 41, Mef(\ Enseignement des langues w»anie^< $ Ho mine, 30 ans, actif «t honnête, ruiné •oite de la guerre, cherche occupation, gérance, agence, représentation ; fait appel a oeux que la guerre a enrichis pouf lui ! avancer petit capital ponr se remettre en* affaires. Écr. G. G. 18, bureau journal. 89* Mr sér.,30a.,compt.,fr., fl.,ail.,not.angl.,dacliJ dés. pLbni'.,voy.ouautre. Ecr.D.D,,b.j1. S9t Comtabilité, tenue de» livre» qq. h. par Jouk sem.ou mois, vérif. bilans,dress. d'invent. etci Ec. Perd. Savellbergh, 6, courte r. d. Claires. 41% Industr. ferm. pend' la guerre en vue de la réouvi* dem. pr entrée imm. et prov. p t" 1. jr£ de 9 à 14 h., une démois!o dact^corr. (1« 21.) style parfi oonn.not. compt. Ecr. inrf.prét. E.V.8, bur.j1. Maison belge cherche représentant) bon vendeur, pour le Hainaut et éventuellement pour les prov. ilamandes, bien au courant moteurs, machine^ à vapeur et pompes. Adresser offre d$ service avec détails, expérience antérieure, réféi rences et prétentions, a O.K.B., bur. journal. 363 MAGKIS8ES-SE5TÏLS. — Importante maisoi| industrielle belge demande employé* correspcndant, bien au cour1 des machines» outils et du petit outillage. Ecr. en indiq ex,pér.. références et prétenr. à E.H.G , bur. journal. 862 Demoiselle ou employé de bureau et dq magasin avec bonnes références. S'adr. à la Maison M.Mauquoy&flls,marché St-JacquesJ. 377 Situai, d'aYensr. Urgent. Service messagerie fluvial.intér.,dés se met. en rap.av.pars.compet, matières transp.,atî'rêt,usage pl. Anvers et Char}.. pr dirig. suco. Ecr. dét av. réf , S.S.1412, bur.j1.376 Demandé bon pi-Osessetsr de français, libre toute la journée. Ecr. ft.J., bur. jouanal. 41S Gsrçon de barEsu-eitsaisseur ; Dem"*j 18 à 20 ans, pr écritures ; Dame, 30 à 40 an^ comme chef d'atelier (sans connaiss. spéciales)! Usines RIBBY, 96, rue Lozana, 9ô 414 — — .Zj ■p eprés. ottgsranc© estdem. pr pers. mar., 3Q IV a..HCt.,sér.,honn.,mari conn.lang., compt. etsj nécess. s'occ. voyages, lier. K.F., bur. journ. 291 Compagnie belge «'assurances contre incen| die demande emplts^és au courant de m branche. Adresse aubureau du journal. 422 , emandé bonne sténo^actylographe bl au cour, du franç. Rcr. J.A.S., bur. journ. 38| PHABtMACKE. Pi'êïe-nOiti demandé»1 200 fr. par mois. Ecr. K.R.S., bur.journ. 390 PHOTOGRAPHIE. — On demande empsoyé capable, français, flamand, sachant dirigée maison. — Rue de l'Offrande, n° 6. 389 Demandé chasseur A'nitxel, français, flamand. «SAVS&Ê4Y», rue Ouellin. 41^ Coiffeur demande SAiLOtïafilt,ijBsiS gages. Avenue De Keyser, 43. 38^ MODES. Van tien Voori demanda une apprêteuse et une appeenS'o.1 44. rue du Jardin des Arbalétriers. 424_j Jïié servante* de prefér. française, pr besognai facile. Se prés, av.-midi, 4, rue du Bélier,'e/v. 38S: ——. ^ On demande bonne servante à tout faire, français. Longue rue d'Hérenthals, 9. 3871 On demande b"» cuisinière et fille de quari lier. Bons gages. Ecr. ou se prés Château da Veldwyck, Eeokeren (pr. Anvers), avant-midi. 36ffi Demandé servante honnête. Gages 40 fr. Ecrire K.S.V., bureau du journal. 32a Dem. ménage sans enfante (concierge)} pour tout travail. Rue Reynders, 20. 379 \ URGEfST. Ménage 2 pers. liemande appariam. garni, minim. 3 places et' cuisinea Ecr. L. C., bureau jou^naL 898: On cherche appartenu, garni avec cabinet pr cuisine. Ecr. E. S. D., bureau journal. 421 — ^ Mr s1 ch. appart' m., comp. : ch. à couch.,salon et 2m6 oh. à couch. à l'êt. sup. Ecr.K.B., b.j1. 38^ Dame seule dés. louer appart' de 3 plac., non _ garni, électr. Prixmod. Ecr. P.R.,bur. jl. 395 Dame seule cherche bel appartement g. avec cuisine, 3 places au moins, environs rua Porte aux Vaches. Ecrire S. S. 93, bur. journal. 120j Deux appart. non garnis;, eau.gax et w.c. à l'étage. S'adresser rua Van Ertbopn, 3. 410, Pension de îam, 92, r.du Palais. Chambre g,14^ Belle chambre ou quartier garni à louer. 6, rue du Réservoir (pr. de la pl. St-Jean). 373 A louer, près Garecentr.,joïie chambregar» nie, sans vis-à-vis, Adr. bureau journal. 415 Chambres garn.av.pens. 24, r.de Homes, Sd.349 On dem.àlouer ou ach. maison, si t. de préf. en v." Athéaéeoupl.St-Jean. Ecr. M S.P., bur. j1. 308 Pour cause de départ, maison meublée] à louer. Adresse au bureau du journal. 40$ On dem. à acheter maison bourg, aituée en ville. Ecr. avec prix de vente B.M., bur. j'. 39ai Ble maison rent. mod..,gr.jardin,à vendre ou à louer. Rue Ouylits, 75. S'adr. au n° 83. 299( A vendre b18 maison de rent. S'adr. Comptoir Immobilr, 40,r.du Jardin des Arbalétriers. 418 A vendre. GJo mais, de maître, superf. Sûd m.c.j eentr« ville; entre port et Pl.Verte; sorti^ d£2ruesjpouv'conv.prBanque,Hôtel, Bur.Cinéma,, etc. Cond. A."Willecomme, 197,1. r. d'Argile. 423: A vendre de g^é à gré, T Eit 11 Al iV Sk pour l'ISlas, prairies eï terrea lafeïsurablesi- ainsi plusieurs KKJtiiC MES. S'adresser rue tfondei, 7. 37| Accoucheuse dipiomée. Consultation. Pension. Bue Qsy, 62, Anvers. 35ff Cent pou? oeïîî. Parts de mille fr. rembourï? par le douteSe en argent, sont disponible^ dans syndicat mines de cuivre et de plomb. Eciv Ingénieur Mines, 13, rue Van Straelen, e/v, 41$ Av^emffl5ràgaH,S/10H.P.,marq.Fétu-Deflze,eEi l^étXeliardy & VanEl»t,31,remp.SwCatherineL Gust. F>1S CliEEIt, S8, rue de la Conetit^Uoni vendeurs China Clay, Talc,' Craie, Bleu d'Outremer, Vert, Alun, Carbonate d'Ammoniac, Lichen d'Islande, etc. 3b9iî; GAStMiKXK » vantée, 800 H. P. —, 41, aveiïtie Anglaise, Bci-gerSiouî. 3# It'arB de shasse, mâle, bien drossé, à vendre. Courte rue Chapelle des Bateliers, 6. 420 P~ erdu chaS gris foncé, «Minet», noeud tricolore »ucou.30 fr.deréaomp. 44,r.St-Willebrord. 403

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software. 

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software. 

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software. 

Er is geen OCR tekst voor deze krant.
This item is a publication of the title Le matin belonging to the category Liberale pers, published in Anvers from 1894 to 1974.

Bekijk alle items in deze reeks >>

Add to collection

Location

Subjects

Periods