Le trait d'union: bulletin de guerre des anciens du collège Notre-Dame de la Paix

143 0
01 October 1917
close

Why do you want to report this item?

Remarks

Send
s.n. 1917, 01 October. Le trait d'union: bulletin de guerre des anciens du collège Notre-Dame de la Paix. Seen on 16 September 2019, on https://nieuwsvandegrooteoorlog.hetarchief.be/en/pid/2b8v98047h/
Show text

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software. 

LE TRAIT D'UNION BULLETIN DE GUERRE des Anciens du Collège Notre-Dame de la Paix Adresser toutes les communications à R. VAN BENEDEN, D. 206 U *3 •p 1 S / S fv s § à u « A 00 1 <1 1916 - 1917 Le Trait d'Union entre dans sa deuxième année. 11 s'est efforcé, pendant les douze mois écoulés, de remplir le programme qu'il s'était tracé : établir la liaison entre les Anciens du Collège Notre-Dame de la Paix; retrouver la trace de nos disparus; recueillir sur nos morts les souvenirs qui sauveraient de l'oubli leur glorieuse mémoire; entretenir dans nos cœurs l'idéal patriotique et religieux qui anima nos jeunes années ; porter à tous, avec les menues nouvelles, une parole de réconfort et d'amitié. Par centaines, les lettres nous sont parvenues, au codrs de cette année, chargées d'adhésions et de remerciements. Ces remerciements s'adressent à tous ceux de nos amis qui nous ont envoyé des articles ou des communications. C'est à eux que Le Trait d'Union doit son originalité et son intérêt. Nous les prions de nous continuer leur précieuse collaboration. Le Trait d'Union doit être, non pas, l'œuvre de quelques rédacteurs, mais le journal de tous. L'idéal serait qu'il eut autant de collaborateurs que de lecteurs. Au point de vue matériel aussi, Le Trait d'Union désire rester l'œuvre de tous ses lecteurs. 11 fait appel à leur générosité, au débul de cette seconde année, afin de pouvoir tenir, lui aussi, jusqu'au bout. LE MILITARISME BELGE Ce titre vous fait sourire, n'est-ce pas, mes amis ? Vous ne voyez pas, sans doute, notre brave et honnête petite Belgique, si hospitalière — même pour les gens qui ne le méritaient pas — si « bon enfant », si industrieuse, vous ne la voyez point, n'est-ce pas, possédée du démon qui ensanglante actuellement le monde et contre lequel la conscience humaine s'est dressée, outragée, dans le monde civilisé tout entier ? Je ne fais évidemment pas allusion au militarisme, comme on l'a conçu en Allemagne, c'est-à-dire à cette mentalité de brigands, devant laquelle tout a sombré : honnêteté, sincérité, respect de la parole donnée, foi dans les traités. Non : il ne s'agit pas de cela. Malgré les utopies qui semblent être, aujourd'hui, à la base de tant de discussions et de propositions idéalistes, je ne puis pas croire au désarmement après la signature de la paix, et il suffit, pour s'en convaincre, de lire de temps en temps les édifiants extraits des journaux d'Outre-Rhin.D'ailleurs, quoi qu'il arrive, le traité qui terminera cette guerre, sera signé par un plénipotentiaire allemand : quelle valeur aura-t-il donc et quelle confiance pourra-t-il inspirer ? Ne sera-t-il pas un chiffon de papier, comme les autres ? Dans ces conditions, il est bien certain que ma génération ne verra ni la paix durable ni le désarmement général, et, puisqu'il faut donc s'armer, armons-nous de la façon la plus puissante, en entravant le moins possible le développement indispensable de nos industries, de notre commerce et de nos carrières libérales. J'ai eu l'occasion d'écrire ailleurs quelques pages, au sujet du recrutement de nos officiers de réserve, et je désire y revenir ici pour vous, mes amis, parceque je reste convaincu que cette importante question est un corollaire publication autorisé Deuxième année. — N° 12. — Octobre 1917. par l'Autorité Militaire

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software. 

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software. 

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software. 

Er is geen OCR tekst voor deze krant.
This item is a publication of the title Le trait d'union: bulletin de guerre des anciens du collège Notre-Dame de la Paix belonging to the category Frontbladen, published in S.l. from 1916 to 1918.

Bekijk alle items in deze reeks >>

Add to collection

Location

Periods