L'indépendance belge

1389 0
close

Why do you want to report this item?

Remarks

Send
s.n. 1915, 21 July. L'indépendance belge. Seen on 09 February 2023, on https://nieuwsvandegrooteoorlog.hetarchief.be/en/pid/cf9j38md7d/
Show text

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software. 

L'INDEPENDANCE ROYAUME-UNI: ONE PENNY, BELGE. CONTINENT: 15 CENTIMES ADMINISTRATION ET REDACTION : TUDOR HOUSE, TUDOR ST., LONDON, E.C. TELEPHONE: CITY 3960. BUREAUX A PARIS • 11. PLACE DE LA BOURSE. TELEPH.: { 311;57 et LONDRES, MERCREDI 21 JUILLET 1915. ,3 MOIS, 9 SHILLINGS, s ABONNEMENTS : J 6 MOIS. 17 SHILLINGS. I 11 AN, 32 SHILLINGS. 1 Conservation par le Progrès. VIVE LA BELGIQUE! C'est avec la vision de nos villages détruits, de nos villes incendiées, de nos monuments célèbres, joyaux séculaires, réduits en décombres, de notre patrie presque totalement torturée que nous arrivons à la date commémorative de la constitution du Royaume de Belgique. Cet anniversaire, nous le fêterons. Nous le fêterons parce que nous avons une confiance absolue, une conviction inébranlable ; notre cause doit triompher, la Belgique ne peut périr, la Belgique sortira de cette abominable guerre grandie, ennoblie. Et nos pensées vont à ceux à qui nous devrons la libération et la gloire de notre cher pays : A ceux qui, tombés pour défendre la parole donnée par la Belgique, reposent là-bas sous les tertres pieusement fleuris ; A ceux qui combattent toujours, avec une vaillance prodigieuse, aux héros de Liège, de Haelen, de l'Yser ; A leur Chef admirable, au Roi qui constamment, avec une calme fermeté, a guidé son peuple dans la voie de l'Honneur ; A la Reine qui Ta si vaillamment secondé et dont la présence parmi nos braves, élève les courages, exalte les enthousiasmes, impose un profond respect mêlé de vive reconnaissance ; Au Prince Léopold, qui repoussant tout privilège a, malgré son jeune âge, montré aux Belges où était le Devoir. Tous ces exemples, tous ces efforts, tous ces actes héroïques ne seront pas perdus. Avant peu nous verrons la Belgique revivre, flère du rôle accompli, active, de nouveau prospère et heureuse par le travail de ses enfants. Oui, nous assisterons à une nouvelle éclosion des énergies, à une résurrection glorieuse de la Patrie et nous montrerons au Monde ce que les Beiges travailleurs et probes peuvent accomplir en restant fidèles à leur devise : " l'Union fait la Force." VIVE LA BELGIQUE LIBRE ET INDÉPENDANTE! LÀ NAISSANCE DU ROYAUME DE BELGIQUE. La Belgique issue du mouvement populaire de 1830 eut une naissance difficile et ce fut non sans peine que le nouveau Royaume put s'affirmer et se faire reconnaître. Ce sont ces circonstances compliquées que nous voulons résumer dans ces colonnes. Dans son histoire, la Belgique était passée d'une domination sous une autre. Tantôt elle appartenait à la France, tantôt à l'Espagne, tantôt à l'Autriche. En 1792 elle était conquise par les armes françaises et elle devenait territoire de la République. En 1814.—Le traité de Paris. Puis vinrent les luttes de Napoléon contre les armées alliées. Epuisé, fatigué, Napoléon demandait aux alliés un armistice en décembre 1813. Il ne lui fut pas répondu et les alliés avançant occupaient l'Alsace, la Lorraine et marchaient sur Paris. En janvier 1814 les alliés firent savoir à l'Empereur que la conférence en vue de la paix pourrait s'ouvrir à Châ-tillon-sur-Seine (février 1814). Pendant ces pourparlers, fut conclu à Chaumont (1er mars 1814) un pacte so-lonnel entre l'Autriche, la Grande-Bretagne, la Prusse et la Russie par lequel ces Puissances prenaient l'engagement de ne pas déposer les armes avant l'exécution d'un programme politique qui fut arrêté. Dans ce programme figurait la condition que les provinces belges seraient réunies à l'ancien royaume de Hollande. Le représentant de l'Empereur, Cau-laincourt, dès lors eut beau se débattre, il n'obtint que des refus, les négociations furent rompues et les alliés reprirent leur marche en avant. Napoléon vaincu fut exilé à l'île d'Elbe, et Louis XVIII, sous la protection des alliés, fut proclamé roi de France. Le traite de Paris (30 mai 1814) fixait les limites de la France, qui étaient celles d'avant le 1er janvier 1792. Toutefois la France recevait au nord Beaumont et Chimay. Tout le reste de la Belgique passait à la Hollande et sous la souveraineté de la maison d'Orange. Le traité de Vienne. Le Congrès de Vienne qui devait arrêter les détails des nouvelles subdivisions politiques adoptées, s'ouvrit le 1er novembre 1814. Pendant que les représentante des Puissances délibéraient, un coup de théâtre se produisit; Napoléon quittait l'île d'Elbe, débarquait en France (mars 1814), et rentrait aux Tuileries. Le congrès continuait néanmoins ses travaux et le traité de Vienne était signé le 25 mars 1814. Les alliés exigeait de Louis XVIII, qui acceptait, l'annulation et la révision du LE PRINCE LÉOPOLD DE BELGIQUE AU FRONT. r traité de Paris: les limites du nouveau royaume des Pays-Bas étaient donc à re-fixer.Puis vint la défaite de Napoléon, le drame de Waterloo, l'exil à Sainte-Hélène, et le 20 novembre 1815 le traité imposé à la France lui enlevait Philippe-ville et Marienbourg, qui revenaient au royaume des Pays-Bas. La révolution de 1830. Louis XVIII mourut en 1824 ; Charles X lui succéda, accentua une politique rétrograde et fut renversé par la révolution de juillet 1830. Avec Charles X disparaissait la légitimité et Louis-Philippe arrivait au trône presque par surprise. Mais les journées de juillet sont le point de départ d'un violent mouvement qui secoue tous les peuples. Les nationalités s'agitent et revendiquent leurs droits. La Belgique mécontente n'allait pas rester en arrière. C'était en dépit de ses intérêts, de sa langue, de sa religion, que les diplomates de 1815 l'avaient enchaînée à la Hollande, qui ne la comprenait pas suffisamment.La Belgique se borna d'abord à réclamer simplement son autonomie administrative.Le Roi de Hollande s'entêta à lui refuser et la révolution éclata le 25 août 1830. L'armée des Pays-Bas fut chassée de Bruxelles par les patriotes, fut battue dans les trois journées des 23-26 septembre, et les Belges se donnèrent un gouvernement provisoire le 4 octobre 1830. Mais la diplomatie s'émut. Si la Belgique nouvelle s'alliait à la France c'étaib une menace pour l'Angleterre par Anvers, et pour l'Allemagne par Maestricht et le Luxembourg. Le comprenant, le Roi des Pays-Bas invoqua le secours des quatre Puissances qui en 1814 lui avaient assuré la possession de la Belgique. La Belgique proclamée indépendante. L'Angleterre s'était rendu compte de l'impossibilité de maintenir l'Union entre Belges et Hollandais ; elle était dès lors disposée à admettre la séparation; elle ne craignait que la mainmise cîe la France. La Russie se désintéressait de cette situation.'Quant à la Prusse, elle se montra tout de suite prête à fournir et à faire avancer une armée sur la Belgique. Mais en ce moment, la France déclara que si les troupes prussiennes envahissaient la Belgique les troupes françaises feraient de même. C'est alors que l'habile diplomatie de Talleyrand sut trouver le moyen de rassurer Wellington par une formelle déclaration que Louis-Philippe renonçait à toute annexion de la Belgique et même a toute acceptation de la couronne de Belgique pour un de ses fils. Et le cabinet Torie, présidé par Wellington, ayant été renversé, un cabinet Whig, ayant pour-premier lord Charles Hanwick Grey, ,-e / 86ème année. No. 170

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software. 

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software. 

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software. 

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software. 

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software. 

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software. 

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software. 

Er is geen OCR tekst voor deze krant.
This item is a publication of the title L'indépendance belge belonging to the category Oorlogspers, published in Londres from 1914 to 1918.

Bekijk alle items in deze reeks >>

Add to collection

Location

Subjects

Periods