L'indépendance belge

437 0
close

Why do you want to report this item?

Remarks

Send
s.n. 1917, 13 April. L'indépendance belge. Seen on 23 February 2020, on https://nieuwsvandegrooteoorlog.hetarchief.be/en/pid/2b8v980d9b/
Show text

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software. 

L'INDÉPENDANCE I ROYAUME-UNI : ONE PENNY BELGE, CONTINENT : 15 CENTIMES (HOLLANDE : 5 CENTS) Ï ADMINISTRATION ET REDACTION: .. P^|AJLAT^ASLe 5, DANE STR., HIGH HOLBORN, W.c.l. u- 311 57 TELEPHONE: HOLBORN 1773-4 TELEPH.: { 238-7 5 * VENDREDI 13 AVRIL 1917. En vente à Londres à 3 h. le jeudi 12 avr 3 MOIS, 9 SHILLINGS. ) . ABONNEMENTS :\ (j MOIS. 17 SHILLINGS, j- CONSERVATION PAR LE PROGRÈS, îl. 1 A M m STTTT.T.TNQS. LA SITUATION Jeudi, midi. La journée d'hier a été plus calme au I tour d'Arras et les fréquentes tourmente ! de neige, empêchant les aviateurs d procéder à leurs observations habituelles , ■ sont responsables, en grande partie, di I ralentissement partiel des- opérations. Nos Alliés britanniques n'ont cepen J ■ dant pas chômé et ils ont occupé le vil | kge et les hauteurs de Monchy-le-Preu I (vallée de la Scarpe), ainsi que La Ber | gère, tandis qu'il l'est de Croisilles il I poussèrent utie pointe jusqu'à Bu'llecour (à deux kilomètres environ de Quéant) La perte des hauteurs de Monchy priv les Allemands d'un excellent poste d'ofc servation, et il y a lieu de considère comme exacts les récits des prisonnier I allemands affirmant qu'ils avaient l'or dre de tenir cette position coûte qu coûte. Comme il fallait s'y attendre l'ennemi contre-attaqua, mais, par deu fois, il fut repoussé. Une riposte allemande du côté de Bul lecourt eut plus de succès, et nos Alliés qui n'avaient pas encore ,eu le temp d'organiser le terrain conquis, duren revenir en arrière, couverts par le fe' j | efficace de leur artillerie. i Les communiqués de Berlin parlen d'un total de l-,000 prisonniers faits dan le courant de la journée, mais ce chift'r paraît exagéré pour les besoins de 1 cause. Nos ennemis ne reconnaissent pas et pour cause, leur échec, et il poussen le bluff jusqu'à prétendre que la bataill d'Arras était attendue et faisait partii du plan de l'état-major. Au reste, il nous importe peu de quelli façon les Allemands interprètent les opé rations sur le front occidental. L'essen a tiel pour nous est qu'elles se développen ' à la satisfaction de ncîs chefs militaires [ et, à ce point de vue, nous avons tou; : nos apaisements. Il convient surtout de ne pas perdri * de vue que les opérations actuelles ni sont qu'un début et l'échec du prince héritier de Bavière ainsi que le rappe du Kronprinz (remplacé, paraît-il, pai le duc de Wurtemberg) sont d'exceïlen augure pour l'avenir. Les "victoires" à la Hindenburg ni semblent pas avoir apaisé la faim de: populations laborieuses en Allemagne qui manifestent leur mécontentement pai des émeutes qui prennent un caractèri grave. Les journaux hollandais annoncen' que dés rixes sanglantes ont eu lieu l Berlin, Dusséldorf, Elberfeld, Essen, Bar men, Aix-la-Chapelle, etc., et dans cetti dernière ville la populace a, paraît-il mis le feu à l'hôtel de ville. Des inci dents du même genre, dus à la hain< contre la soldatesque allemande, sont si gnalés de Sofia. Les soldats bulgares au raient refusé — comme les Cosaques t Pétrograd— de faire usage de leur: armes contre les manifestants, et ce fu1 la cavalerie allemande qui, finalement dût charger la foule. Ces faits tendraient à faire croire qu( l'exemple des révolutionnaires russe! trouve des imitateurs en Bulgarie, oî les sympathies russes ne doivent pas êtr< complètement éteintes. En Turquie, la situation intérieur* laisse également à désirer. Le manqut de vivres se fait cruellement sentir par-au_ tout et la Palestine est ravagée par une ites épidémie de typhus et de choléra. de Les dernières nouvelles de Russie les, indiquent que la situation y est encore du toujours plus ou moins trouble. Les délégués de la garnison de Pétrograd (cha-en- lue compagnie est, paraît-il, représentée vil- par un délégué) ont soumis au Comité 8US des Représentants ouvriers et militaires !er. un projet de résolution à l'adresse du ils Gouvernement provisoire, demandani urt de poursuivre la guerre jusqu'à ce que nt). les libertés conquises par le peuple et •;ve l'armée soient assurées et déclarant que 0b- la conclusion d'une paix sans le consen->rer tement des Allies équivaudrait à un acte iers d© trahison. La résolution invite le Co or_ mité des ouvriers et soldats à soutenii que le Gouvernement provisoire, "seul or-[re, gane investi de pouvoirs gouvernemen-eux taux auquel le pays et l'armée aient jure fidélité," à mettre fin aux dissensions îul- entre ouvriers et patrons, à poursuivre iés, activement la production du matériel de nps guerre et à rènoncer momentanément à ent la journée de huit heures. feu Quant aux officiers et soldats, ils sont invités à se préparer aux batailles nouent velles, à remplacer les camarades morts ang au champ d'honneur, à rétablir une dis-fire cipline rigoureuse et à ne pas oublier la que seule une armée disciplinée, et non >aSi une foule d'hommes armés, constitue une ent menace pour l'ennemi. ille Enfin, la résolution rappelle aux solfie dats qu'ils ont juré fidélité au Gouvernement provisoire et qu'ils doivent avoir ^je une entière confiance dans leurs officiers. pé_ Ce sont là de sages conseils, et il est à en_ espérer qu'ils seront suivis. t Nos Alliés américains mobilisent ra-,es pidement leurs ressources nationales en 3Ug vue de la participation effective à la lutte commune Ire Comité des voies et moyens de la "ne Chambre a approuvé le projet d'em-ce prunt de sept milliards de dollars, dont i trois milliards sont destinés aux Alliés. Le gouvernement, décidé à ne remet-t tre l'épée au fourreau que lorsque la guerre aura été menée à bonne fin, prévoit la coopération étroite de la flotte ,ne américaine avec celle des Alliés et s oc-cupe de développer le plus possible la ne' production et la fourniture de muni-?ar tions aux Alliés, d'assurer leur ravitail-Lre lement en vivres et de mettre sur pied (la première année) une armée d un mil-en,^ lion d'hommes. 1 a En vue d'activer la production de cé-ar~ réaies, un million d'acres de terres in-'tte cultes seront ensemencées. Quant à la question du service mili-taire obligatoire, elle n'est pas encore 'n.e tranchée. Une opposition assez sérieuse SV se manifeste contre l'adoption d une me-lur sure aussi radicale, mais on dit que le ! * Président Wilson, encouragé par l'atti-urs tude de M. Roosevelt, se montre intrai-fut table sur ce chapitre. nt' Entretemps, la chasse aux espions continue. Les arrestations sont nombreuses lue et la police saisit continuellement les ap-ises pareils de télégraphie sans fil installés °ù dans les habitations privées. A New-tre York seul, 800 appareils ont déjà été confisqués, et on évalue à 4,000 le nom-ire bre de stations existant dans la ville et jue à 10,000 celui dans l'Etat de New-York : LES OPÉRATIONS MILITAIRES I SUR LE FRONT OCCIDENTAL [ IE8 COMMUNIQUES BRITANNIQUES LA BATAILLE D'ARRAS Nouveaux progrès britanniques Londres, mercredi, 11 h. 44 du matin. — La situation se développe favorablement, en conformité avec notre plan général. Le village et les hauteurs de Monchy-le-Preux et La Bergère ont été capturés par nos troupes, ce matin au point du jour, et des progrès satisfaisants sont réalisés sur les autres parties du front de bataille. Londres, mercredi, 9 h. 19 soir.—La neige est tombée violemment et continuellement pendant toute la journée» rendant l'observation impossible et entravant grandement les opérations de nos troupes. . Ce matin, deux contre-attaques allemandes sur nos nouvelles positions dans le voisinage de Monchv-lePreux ont été refoulées avec succès. Les prisonniers faits à Monchy-le-Preux ont déclaré qu'ils avaient reçu l'ordre de tenir le village à tout prix. Plus au sucU des détachements de c nps troupes étaient parvenues à pénétrer dans les positions allemandes aux environs de Bullecourt, et à s'emparer d'un certain nombre de prisonniers. A midi ils ont été contre-atta-qués par d'importantes forces ennemies, et ont été forcés de se retirer sur leurs anciennes positions. Les troupes d'attaques ennemies ont été efficacement bombardées par notre artillerie qui leur a infligé de lourdes pertes. Nos aéroplanes ont de nouveau été actifs, hier, et malgré un fort vent d'ouest et de fréquentes tempêtes de neige, ils ont accompli une excellente besogne en collaiboration aveo notre infanterie. Peu d'a.ppareils ennemis ont été aperçus, et tous nos aéroplanes sont rentrés indemnes. LES COMMUNIQUES FRANÇAIS Grande activité d'artillerie sur l'Aisne et en Champagne Paris, mercredi, 14 h.—L'activité de l'artillerie continue dans la région i •de la Somme et de l'Oise. Des ren- k contres de patrouilles, au cours desquelles nous avons fait quelques prisonniers, ont eu lieu à divers points \ du front. Au sud de l'Oise, une tentative ennemie sur un de nos postes à l'est de Coucy a échoué sous notre feu. par- Vers Maison de Champagne, il y a une eu un vif combat à la grenade, pendant la nuit. A Bois-le-Prêtre il y a eu un issie assez violent duel d'artillerie. core *** dé- Paris, mercredi, 23 heures. — Le cha- duel d'artillerie a été plutôt actif ntée dans la région de Saint-Quentin. Au ïûté sud de l'Oise, l'ennemi, après un vif lires bombardement, a refoulé un de nos ' du détachements au nord-est d'Everneuil-iant sous-Coucy. Nous avons immédiate-1ue ment rejeté l'ennemi de nos positions e par, une contre-attaque. que ji y a eu une activité d'artillerie sen* marquée des deux côtés, dans la réacte gion de Berry-au-Bac et da La Pom-pelle, ainsi qu'à différents points sur enir je front de Champagne. A Bois-le-Prê-or~ tre, nous avons exécuté un tir destruc-nen- efficace sur les organisations enne- juré mies. Les affirmations allemandes ■1 de Berlin, mercredi soir. — Près de Fam-^ boux, au nord de la Scarpe, des attaques d'infanterie britanniques et plusieurs sont attaques de cavalerie livrées près de [iou- Rœux ont échoué avec de lourdes pertes Lorts P°ur l'ennemi. Sur la rive méridionale dis- de la rivière, près de Monchy et de jlier Wancourt, il y a eu des engagements non toute la journée, se développant en notre une faveur. A l'est de Bullecourt et près de Har- Sol- dicourt, au nord-ouest de St-Quentin, ver- nous avons capturé 1,000 prisonniers voir britanniques, ainsi que 25 mitrailleuses, ers. De Soissons jusqu'à Reims, il y a eu st à un duel d'artillerie des plus violents. 12,000 prisonniers et 150 canons ra~ Londres, mercredi soir. — Suivant les 3 ®n correspondants de guerre des journaux 1 a londoniens, le nombre des prisonniers faits par les troupes britanniques depuis e lundi matin s'élève actuellement, à em 12,000 officiers et soldats. Le butin cap- .P/1 turé comprend plus de 150 canons de 1 tous calibres. net- la Mouvements de troupes en Belgique pré- Il passe actuellement beaucoup de .otte troupes à Tongres. C'est un va-et-vient s'oc- comme on n'en a jamais vu. Sur les. col- e la lines boisées à droite de la chaussée de uni- St-Trond, des tentes ont été installées tail- pour les soldats 'de passage. Toutes les pied maisons vides sont en outre occupées par mil- les troupes. — "Les Nouvelles." Sur la li;fne d'Ath-Condé ' ?e Des soldats allemands du génie sont occupés en ce moment à installer une nili orand© gare de formation avec vastes quais d'embarquement à Ormeignies sur C°j,g la ligne d'Atli à Condé. Ils ont démonté les jours passés la ligne du chemin de fer je vicinal à vapeur de Mons à Havré, dont ,. • le matériel a été expédié sur le front. — 1 • "Les Nouvelles." ;rai- con- LE FRONT MERIDIONAL uses • aP~ Lutte d'artillerie dans le Trentin Rome, mercredi.—L'activité d'artil-,, , lerie a été normale sur tout le front, sauf 6 6 à l'ouest du lac de Garde et dans la vallée 'or^ de la Lagarina, où elle a été particulière-, ment vive. L'ennemi, ayant renouvelé ' leur attaque à l'aide de canons de cali-—— bre moyens sur Limone (lao'de Garde), S nos batteries ont bombardé. les lignes ennemies dans le voisinage d'Arco et de Bovereto. Sur le Carso nos patrouilles ont repoussé des postes avancés ennemis; elles se sont solidement établies dans un , , des plus importants de ceux-ci. éné- 'Z- SUB LES FRONTS BUSSES .son- »-—- itta- Succès russe en Perse nne- Pétrograd, mercredi. — Il y a eu SU1 de vives attaques et contre-attaques dans les régions de Vulka-Porskava 1 on* et de Terechkovez (dans la direction t0^le de Sokal), sans apporter de modifica- es tions à la situation. ( ^ Front Caucasien. — Dans la direc-vent ^on I>enc'jivin' nos troupes conti-g t|e nuent leur offensive. Dans la direction ^ de Khanikin, nos troupes ont occupé ^0£re Kizil Rabat (à 42 kil. et demi au sud-emis °uest de Khanikin). anas Dans la région de Rachta (au sud d'Uchovne), nos troupes ont engagé un violent combat avec les Turcs ; la lutte continue à se développer. isne Eîi 1ESOP0TME ivité —« reiT Succès britannique au delà de Bagdad des- Le 8 'avril, nos troupes ont été si-pri- gnalées se trouver en contact avec les y.nts détachements avancés turcs sur la lisne Garfa-Deli-Abbas. et avoir Dris en- possession de la rive gauche du Shatt- ; de el-Adhaim. Le même jour, nous avons capturé y a la gare de Belad, sur la voie ferrée de ant Bagdad-Samara, à environ 80 kilo- un mètres au nord-nord-ouest de Bagdad, et Harbe, à 6 kilomètres au nord de Belad, a été occupé dans la matinée j^e du 9 avril. Au cours des opérations du 8 avril, nous avons capturé 9 officiers et 200 soldats, ainsi que deux mitrailleuses et une quantité de matériel de chemin nos ^ uil- de fer" aons OPERATIONS NAVALES erie Encore un navire du " Relief " coulé ré- Le "Telegraaf" apprend que le om- steamer du Relief belge, "Anna sur Fostens," a été coulé. >re- ,uc- Navire espagnol coulé llie- Le gouvernement espagnol a envoyé au gouverneraient allemand une note énergique de protestation contre le torpillage, sans avertissement, du steamer am" "San Fulgencio" (1,558 tonnes). lues ÏUrs Les pertes sur mer de Arrivées et départs des navires mar-rtes chands de toutes nationalités et dépas-iale sant 100 tonnes dans les ports du Rovau-de me-Uni (non compris les bateaux de mts pêche et bateaux locaux) pour la se-otre maine finissant le 8 avril 1917 : Arrivées, 2,406 ; départs, 2,367 ; con-lar- tre 2,281 et 2,399 respectivement la se-tin, maine précédente. iers Navires marchands britanniques cou-Lses. lés par mines ou sous-marins : Au-dessus i eu de 1,600 tonnes, 17 ; au-dessous de 1,600 tonnes, 2; contre 18 et 13 la semaine précédente. Navires marchands britanniques -it-^es taqués sans succès par sous-marins: 14, ■fu:x; contre 171a semaine précédente. Navires iefs de pêche coulés: 6, contre 6. ?uls La statistique hebdomadaire italienne a- renseigne 494 arrivées et 447 dépfarts :aP" Cinq steamers italiens de moins de 3,000 3 tonnes ont été coulés, ainsi que 10 voiliers de moins de 300 tonnes. le . de AMERIQUE DU SUD ient _____ — Le gouvernement du Brésil se eon-! j£es tentera pour le moment de rompre les | relations diplomatiques et le projet de saisir les .navires allemands internél^est Par remis éventuellement à plus tard. La démission du ministre des affaires étrangères n'est pas confirmée. sont — Le gouvernement de l'Uruguay a une proclamé sa neutralité dans le conflit istes germano'américain. sur —Le gouvernement de la République Dnté Argentine a remis à l'ambassadeur des : fer Etats-Unis à Buenos Ayres une vote re-lont connaissant la justice de l'action des . — Etats-Unis en déclarant la guerre à l'Allemagne; la note stigmatise la campagne sous-marine allemande comme une violation des principes de l'humanité. ETATS-UNIS iv rtil- — Un schooner transportant une car-sauf gaison de munitions vers un port de la ïllée côte occidentale du Mexique a été cap-ère- turé par deux destroyers des Etats-Unis, .velé Cette capture coupe dans sa racine un cali- complot ayant pour but de débarquer, 'de), pour l'usage de Villa, 25,000 fusils et gnes 4 millions et demi de cartouches, t de — L'escadrille aérienne américaine illes qui a combattu depuis longtemps en :nliS-: France sous le nom d'escadrille La-3 un fayette, portera dorénavant l'uniforme américain. g RUSSIE Nouvelles et bruits divers — M. Milioukoff, ministre des 1 eu affaires étrangères, dans une déclara-Iucs tion à la presse, dit que l'indépendance tava de la Pologne et la maîtrise de la Russie ^10n sur les Dardanelles sont des conditions essentielles de la paix future. Les Alliés sont bien décidés à enlever à rec- l'Allemagne quelques-uns de ses terri-nti" toires en faveur des nationalités éman-tion 0ipées. Il en sera de même pour la Hon-upé grie et la Turquie. Les Serbes doivent 3Ud- être réunis, denmême que les Roumains, les Italiens et les Ukrainiens. En même sud temps, il faudra créer un état indépen-;agé dant Tchèque-iSlovaque comme barrière ; la contre le germanisme. Le congrès de la Paix devra régler le sort de l'Arménie qui ne peut rester sous le joug turc ni passer sous la protection russe. SERBIE ~ jdad i si- La révolution — 20,000 insurgés c les Le bureau de la presse serbe de Genève la signale qu'une insurrection a eu lieu en Dris Serbie contre les envahisseurs bulgares. îatt- amenant des combats sanglants et de ter< . ribles représailles. turé Le règne de la terreur établi par les e de Bulgares, ordonnant la confiscation de silo- la propriété privée, des réquisitions in-dad, justes et le recrutement des Serbes, avait i de finalement exaspéré la population. En" inée février dernier, les autorités militaires bulgares avaient pressenti le danger viil, d'une révolte et, dans le but d en dé-200 truire les germes, avaient ordonné un :uses nouvel internement de la population min mâle.' Cette .mesure précipita les événements dans les départements de Nish, de Vranya, de Loskovatz et de Prokuplye. Dans ce dernier département, aux premiers jours de mars, un ancien capitaine de l'armée serbe, M. Kosta Voyo-nitch, se mit à la tête du mouvement ré-volutionnaire. Les Serbes s'emparèrent inna des armes remisées dans les dépôts bulgares et capturèrent Prokuplye, Kur-shumlia et la petite ville de Lebane, amsi voyé 1ue Ia Plus grande partie du district de note Loskovatz. tor- Voyant que la révolte prenait un amer caractère sérieux, les Bulgares rassemblèrent d'importants corps de troupes et deux divisions entières furent opposées aux révoltés serbes marchant sur nar- Ni.sh. Presque partout de sanglants :pas- combats s'ensuivirent. L'artillerie bul-( yau- gare, décima les rangs des insurgés, qu>, s n'ayant pas de munitions, attaquèrent se" les Bulgares à la baïonnette, dans le but, de s'emparer de leurs armes. Les com-con" bats se poursuivirent pendant quinze a se" jours. Il y eu de part et dautre des per-•tes énormes et les insurgés parvinrent cou" jusqu'aux portes de Nish, cju'ils au-bssus raient capturée sans l'intervention d une .,600 troisième division bulgare, qui les força laine ^ retraite. Les représailles exercées par les Bul-gares furent épouvantables. La popula-: 1^' tion civile fut massacrée sans merci, les vires vieillards, les femmes et les enfants n'étant pas épargnés. Le sort du capi-enne taiije Voynovitcli est inconnu. Les uns farts, disent qu'il a été tué aux portes de Nish, 5,000 leg autres affirment qu'il est parvenu à voi- prendre la fuite. Le nombre des insurgés dans les districts ide Lebane, Pro-ll™111 kuplye et Kurshumlia seulement est estimé à 20,000. Les Bulgares ont interné actuellement tous les hommes au- rla 1 '7 o na NOUVELLESDIVERS UCllUV T UJI a T fi ®t » ^a — La destruction systématique de ,es Reims, quartier par quartier, continue. — Les Allemands sont si satisfaits des a services rendus par le comte Bernstorfi à New-York qu'ils vont le nommer ambassadeur à Stockholm. UG eg — Le Gouvernement hollandais main-,e tient sa décision de ne pas permettre à les dés navires marchands armés d'entrer ^ dans les ports des%Pays-Bas. ix- — D'une interview de Lord Robert ne Cecil par le "Petit Parisien," il résulte . que du 1er février au 1er avril il y a eu plus de 90 combats entre navires britanniques et sous-marins allemands. — Lord Chelmsford, vice-roi des r- Indes, a transmis au Comité national la britannique pour les secours en Belgi-p- que £20,000, produit des souscriptions s. de Noël en faveur des enfants belges m affamés. r> — Les deux principaux journaux vé-et nizélistes ayant reparu à Athènes, la presse royaliste reprend ses provoca-(ie tions. Des officiers allemands continuent m à arriver à Athènes où ils confèrent avea a- les chefs des germanophiles. Qe — Le prince Frederick Charles de Prusse, l'aviateur tombé dans les lignes britanniques, est mort des suites de ses blessures. D'après le "Berliner Tage-blatt," la cour de Prusse a demandé au gouvernement britannique de renvoyé?1 'es le corps. a -— Tous les étrangers résidant ou _■ a voj'ageant en France pendant plus de quinze jours devront être dorénavant munis d'une carte d'identité avec pho- <0S • • , tographie, dont ils devront faire la de-• mande à la préfecture dans les quarante-huit heures de leur arrivée. n- n- — A une demande de la part de la nt Norvège réclamant un sauf-conduit pour is; un navire norvégien devant ramener ne d'Angleterre 1,000 marins norvégiens n- appartenant à des navires torpillés, ;re l'Allemagne a répondu en demandant la une garantie que ces marins ne traverse seront plus la zone dangereuse, ni ■— Un ordre- du Contrôleur de l'alimentation en Grande-Bretagne interdit à toute personne d'acquérir tout produit alimentaire en quantité telle que la totalité de ce produit en sa possession ou à sa disposition dépasse ce qui est néces-ve saire pour l'usage et la consommation în 'ordinaires de son ménage ou de son éta- U1 i tipiATrifvn4" I BSèffi® année.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software. 

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software. 

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software. 

Er is geen OCR tekst voor deze krant.
This item is a publication of the title L'indépendance belge belonging to the category Oorlogspers, published in Londres from 1914 to 1918.

Bekijk alle items in deze reeks >>

Add to collection

Location

Subjects

Periods