Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires

299 0
close

Why do you want to report this item?

Remarks

Send
s.n. 1917, 08 August. Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires. Seen on 29 May 2020, on https://nieuwsvandegrooteoorlog.hetarchief.be/en/pid/kh0dv1dm84/
Show text

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software. 

ANVERS, Mercredi 8 Août 1917 Le numéro 10 centimes Soixantième Année - N° 17,987 DIRECTION & REDACTION : 14, RUE VLEMINCKX, 14 ANVERS ABONNEMENTS : S'adresser au bureau du journal, rue Vlerainckx, 14, à Anvers. LL0YD ANVERSOIS même Année - 1N° l/.y»/ Annonces : 25 centimes la petite ligne. — 50 centimes la double ligne 1 franc !a ligne sur double colonne Adresses industrielles 50 centines Emissions et Annonces financières : Prix à convenir Les annonces sont mesurées au lignomètre.— Les titres se paient d'après l'espace qu'ils occupent Seul Journal Maritime quotidien émanant des Courtiers de Navires AVIS Le numéro de ce jour contient l'Arrêté concernant la fondation de sociétés et l'émission de valeurs (28 juillet 1917) et la deuxième partie de l'Arrêté établissant un impôt sur la fortune mobilière 29 juillet 1917). L'avis concernant la livraison du rembourrage en laine de matelas et coussins à Anvers, Berchem et Borgerhout (22 juillet 1917) est en vente aux bureaux CtU Ll.OYI) ANVERSOIS. ' AVIS Toutes les heures renseignées dans notre journal dont indiquées d'après l'heure de la Tour. Observations météorologiques de M. F. Agtlie, opticien rue Léopold, 51. Auvers, 8 août 1917, 11 h. du matin. — Baromètre 759. — Thermomètre cent (max) + 21.— Thermom. cent. (minl.+ 16. — Pluviomètre : — m/m.Vent: Sud.—Prévision : Couvert, pluie prob. Astronomie 9 août (Communiqué par l'Observatoire Roval de Belgique à Uccle lez-Bruxelles) Lever du soleil 6 h.19m. Dern. quart.le 9 août 21 h.56'n. Coucher du soleil... .21 16 „ Nouv. lune le 17 août 20 m 21 „ Lever de la lune 23 35 Prem quart, le 25 août 21 8 „ Coucher de la lune.. .14 . 52 „ Pleine lune le 1 sept, 14 „ 28 „ Haute marée à Anvers Matin Soir 9 août 9 h.37 m I 9 août ... 22h.03cn. 10 „ •10 „ 19 „ 10 ... 22 , 48 „ 11 „ ... 11 „ 25 M | 11 „ ... 24 . 03 . Hauteur du Rhin Cologne 2 août 1,97 m. Strasbourg 2 août 3.12 m. Huningen „ , 2,40 „ Lauterbourg „ — „ Kehl „ — Maxau „ 3,65 „ Mannheim „ 3.70 „ Germersheim „ 4.38 „ Caub 4 „ 2.32 „ Mayence „ 1.10 „ Ruhrort „ 1 20 „ Bingen „ 191 „ Duisbourg 2 » 0.88 „ Coblence „ 2.15 „ Waldshiit „ 2.95 „ Dusseldorf ,, 1.67 „ Lobith 4 „ 10.83 „ Hauteur du Main Hauteur du Neckar Francfort 1 août 2.25 m. Heilbronn 1 août 0.35 m. Hauteur de la Moselle Hauteur du Bodensee Trêves 2 août 0.45 m. Constance 4 août 3.99 m. Port d'Anvers ARRIVAGES DU 7 AOUT Steamer Wilforï) III, de Tamise. Remorqueur Torpillkur, de Merxem. .. Gretha, de Turnhout. » Geier, de Bruxelles. » Passe-Partout XVII, de Gand. » Pots dam, de Gand. » Alpha, de Garni. » Cor, de 1a Hollande. Bateau-moteur Emile, de Lierre. » René I, de Boom. Allège Stanislas, die. Calloo. » Pauline, de Burght » Voorspoed, die Tamise. » Sans repos, de- Homme. » René, de Mali nés. Credo, de Bruxelles. » Spera, de Bruxelles. >• Jeune Adrien, de Bruxelles. » YkreimCiUng (Jl, de Bruxelles. » Eurêka, de Bruxelles. » Remy 3, de Bruxelles. » Charbonnière 20, de Louvain. » Cohnelia, de Louvain. » Vredéburg 1, de Louvain. » REvMus, de Gand. Mathu.dk 3, de Gand. » Tournai 2, de Gand. » La Bonne mère, de Gand. » Bradant, de Gand. » St. .Ion, de Gand » Remy 5, de Gand. » Charbonnière 14. de Gheei. » St. Gérard, de. Turnhout. » Honneur & Patrie, de Turnhout. » Raphaël, de Turnhout, » Jeanne, de Turnhout. » Osma, de Turnhout. » Jeune Eugène, de Mariemont. » Cid, de Thieu. » Mon Idée, de St. Ghislain. » Mio, de St. Ghislain. » Ruysdael, de st. Ghislain. » Aline, de la Hollande. » Amandus, de la Hollande. » Ste Maria, de la Hollande. » N'iîi.ly, de la Hollande. » Gertruida, de la Hollande. » Ancor, de la Hollande. » Dîna, de l'Allemagne. » Wii.i.ibrorda, de l'Allemagne. » Bastina Huiberdina, de l'Allemagne. » Serai kg, de l'Allemagne. » Linquenda, de l'Allemagne. » Lvc.retia, de l'Allemagne. DEPARTS DU 7 AOUT Steamer \Vn.i()rd m, pour Tamise. 1 f.legruf l\", pour la Hollande. Remorqueur Passe-Partout XVII, pour Gand. Vf.r. Frankf. Rhf.d. mil, pour Gand. » Bertha, pou,r Gand, Mercedes, pour Gand. » Concurrent, pour Gand. Providence, pouir Gand Torpilleur, p0Ur Gand. Bateau-moteur Arnold, pour Pue:-s Artois I, pour Louvain. Allège Pieternella, pour Hemixem » Eenige zoon, pour Niel. » Nageur, i>our Louvain. » Rosius, pour Gand. » Le Jeune Raoul, pour Gand. « Grâce de Dieu, pour Gand » Edmonde, de Gand. » Frieda, pour Gand. » Gaiac, pour Gand. » Gerbe, pour Gand. » Severo, pour Gand. » Espéranto, pour Gand. » Glaneur, pouir Gand. » Les Trois Lurons, pour Gand. » Leontine, pour Gamd. » Kara, pour Gand. » St. Gérard, pour Gand. » Honneur, pour Gand. » Raphaël, pour Gand. » Jeanne, pour Gand. » Osma, pour Gand. » Gironde, pour Gand. » • Boa, pour Gand. » Eupi.ooa, pour Gand. » A mata, pour Ga.nd. » Agréable, pour Gand. » Viator, pour Gand. » Galopin, pour St. Léonard. » Flora, pour St. Léonard. » Gouda, pour Massenhoven. » Camelie, pour Liège. • » se a i.di s, pour Charleroi. » Cambrinus, pour Charleroi. » Rubens, pour Charleroi. » Laissez-dire, pour Thuin. » Nomades, pour la Hollande. » Riienania 29, pour la Hollande. » Richard 2, pour la Hollande. Rien sans Dieu 2, pour la Hollande. » Catharina 2, pour la Hollande. » Kontinent, pour l'Allemagne. » Voss & Langen 1, pour l'Allemagne. ARRÊTÉ établissant un impôt sur la fortune mobilière (2e partie. --■ Voir Lloyd Anversois du 7 août 1917) ! CHAPITRE III De l'évaluation des biens et des dettes Art. 9. — Les biens et les dettes sont estimés pour la perception de l'impôt ainsi qu'il suit, savoir : 1" Les valeurs en espèces et en papier-monnaie ayant cours Légal, à leur valeur nominale. 2° Les créances et les obligations, au montant de leur capital nominal. Le capital est estimé à sa valeur au comptant, en prenant pour base l'intérêt au taux légal fixé pour la matière civile : a) lorsque les créances et les dettes sont payables à terme sans intérêt ou par annuités ; b) lorsqu'il s'agit de rentes temporaires. :î° Les rentes perpétuelles, au montant du capital fixé pour le rachat et, à défaut, à un capital formé de vingt fois la rente annuelle. 4° Les rentes ou pensions viagères, .à un capital formé d'une à dix fois La rente annuelle, suivant, les distinctions établies par l'article 10. 5° Les bons du Trésor, les fonds d'Etats, de provinces et de communes, les obligations, les actions, les parts d'intérêt, de jouissance et de fondateur ainsi que tous les effets publics quelconques, à leur valeur au cours de la bourse et, à défaut, à leur valeur vénale. L'évaluation se fera éventuellement d'après le prix courant publié par ordre du Gouvernement dans la première semaine de l'année d'imposition. fi° Les biens non compris sous les numéros qui précèdent, a leur valeur vénale. Art. H). — Le capital des rentes ou pensions viagères dont il s'agit au n° 4 de l'article 9 est fixé d'après les règles suivantes, eir égard à l'âge de celui sur la tiête de oui elles sont créées : Jusqu'à 20 aits et. en-dessous, on compte 10 fois la rente annuelle. Au-dessus de 20 jusqu'à 30 ans, 9 fois la rente ann. 30 >» 40 » 8 » » 40 » 50 » 7 » » 50 » 55 » 6 » » 55 » fiO » 5 « » 60 » 65 » 4 » » 65 » 70 » 3 » » 70 » 75 » 2 » » 75 ans, 1 fois la rente annuelle. Si la rente ou pension est variable, on considère comme prestation annuelle la rente échue dans l'année qui précède l'exercice d'imposition. Lorsque la rente est créée sur la tète de deux ou plusieurs personnes, le capital est. déterminé suivant l'âge de la personne la plais âgée ou de la personne la plus jeune, selon que la rente doit, prendre fin au décès du premier mourant ou du survivant. Art. 11. — Lorsque la solvabilité du débiteur est douteuse, le. contribuable est autorisé à estimer les créances et le montant annuel des rentes h .leur valeur réelle, moyennant de fournir less justifications requises dans sa déclaration. CHAPITRE IV Du montant de l'impôt Art. 12. — Il est dûs savoir : Pour toute fortune mobilière s'élevant de 20.000 francs à 35.000 francs exclusivement fr. 15 De 35.000 à 50.000 francs exclusivement.. 27 50.000 » 75.000 » » .. 39 » 75.000 .» 100.000 » » ..61 » 100.000 » 150.000 » » .. 85 » 150.000 ». 200.000 >» » ..137 » 200.000 » 250.000 » » .. 196 » 250.000 » 300.000 » » .. 260 » 300.000 » 400.000 » » .. 332 » 400.000 » 500/000 » » .. 493 » 500.000 » 600.000 » ' » .. 679 » 600.000 »> 700.000 » » .. 891 » 700.000 » 800.000 » » ..1.129 » 800.000 » 900.000 » » .. 1.391 » ÎK)0.000 » 1.000.000 » » .. 1.679 » 1.000.000 » 1.100.000 » » .. 1.993 » 1.100.000 » 1.200.(XX) . » » .. 2.332 » 1.200.000 » |.300.000 » » .. 2.696 » 1.300.000 » 1.400.000 » » .. 3.085 - » i 'ju\ nnn » i ->ao non « « q *nn A partir de 1.500.000 francs, l'impôt est majoré de 250 francs par échelon de 100.000 francs. 11 ne peut être établi à cet. impôt de centimes additionnels provinciaux ni communaux. Art. 13. — Les fortunes mobilières n'atteignant, pas 20.000 francs sont affranchies de l'impôt. CHAPITRE V De la fixation de l'impôt et du mode de perception Art. 14. — L'impôt est perçu par le receveur du. droit de Succession du, bureau dans le ressort duquel le contribuable a sa résidence habituelle ou son lieu de séjour à la date du lr janvier de l'année d'imposition. si le contribuable a en Belgique plusieurs résidences habituelles ou lieux de séjour, la perception est faite au bureau dans le ressort duquel se trouve sa résidence ou. son séjour d'hiver. Pour les contribuables placés sous tutelle ou curatelle, et pour tous ceux qui n'ont pas l'administration de leurs biens, le bureau de perception est-déterminé par le lieu de résidence de leurs représentants légaux. Lorsque les représentants légaux habitent l'étranger, la perception s'effectue par le receveur de la résidence habituelle ou du lieu de séjour de l'intéressé. L'Administration statuera définitivement en cas de contestation. Art. 15. — Toute personne rentrant dans les ternies de l'article lr, dont la fortune mobilière brute s'élève à 20.000 francs et. plus ou qui a été taxée pour l'exercice précédent, est tenue de faire la déclaration de» si fortune mobilière avant le 15 février de l'exercice d'imposition, au bureau du droit de Succession visé à l'article 14. Après l'expiration de ce délai, les personnes invitées par le receveur à déclarer sont tenues de satisfaire à cette demande dans le mois de l'avertissement qui leur aura été adressé. La déclaration déposée en dehors des délais fixés aux deux alinéas qui précèdent est considérée comme ayant été faite en temps utile lorsque l'intéressé fournit la preuve que le retard ou l'omission de déclarer résulte de circonstances qui l'ont mis dans l'impossibilité d'agir. Le. dépôt doit avoir lieu dans le mois à partir du jour où ces circonstances ont cessé. Art. 16. — La déclaration est écrite ou verbale. Elle est dressée sur une formule arrêtée et fournie par l'Administration, d'après*les indications qui y sont portées. Elle désigne sommairement les éléments de la fortune, et contient élection de domicile dans le ressort du bureau où elle doit être, remise, pour toutes les communications et notifications à faire au contribuable ou à celui qui a déclaré en son nom, ainsi que pour toutes les actions et poursuites qu'il y aurait lieu d'exercer. Elle est signée par le déclarant. Lorsque celui-ci est un mandataire, la procuration doit être déposée au bureau. Toute déclaration verbale est actée par le receveur, qui signe en même temps que le déclarant. Si celui-ci ne sait, ou ne peut signer, le receveur le constate. Les contribuables peuvent obtenir les formules nécessaires dans tous les bureaux de l'Enregistrement et du droit de Succession. Art. 17. — La déclaration doit être faite au nom de l'intéressé : 1° Par la femme, lorsque le mari est empêché. 2° Par le représentant légal, lorsque le contribuable n'a pas l'administration de ses biens. 3° Par les héritiers ou successeurs, lorsque îe contribuable meurt après le lr janvier sans avoir satisfait a ses obligations. La déclaration peut être signée dans ce cas par l'un des héritiers ou successeurs, par l'exécuteur testamentaire ou par l'administrateur de la succession. Si une personne tenue de déclarer s'en trouve ean-pechee, un porte-fort peut faire la déclaration en son nom, a la condition d'y avoir été autorisé par le vérificateur de l'Enregistrement et- des Domaines. L'autorisation doit être annexée à la déclaration. Art. 18. — Le receveur inscrit les déclarations, au fur et a mesure de leur remise, dans un registre à ce destiné, et qu'il arrête jour par jour. Il délivre obligatoirement un récépissé indiquant: le numéro d'ordre et la date du dépôt, le nom du déclarant et éventuellement celui de la personne pour laquelle il iigit, le montant net de la fortune déclarée. Il examine les déclarations et les envoie avec ses observations au vérificateur de l'Enregistrement et. des Domaines, qui fixe le montant de l'impôt. Art. 19. — La cotisation est établie en règle conformément aux faits constatés dans la déclaration. Si les justifications requises ne sont pas produites, ou s'il y a de justes raisons de croire la déclaration insuffisante, la cotisation peut.'être fixée d'office pour une fortune supérieure à celle déclarée. Un délai de quinze jours au moins doit en ce cas avoir été donné au déclarant pour faire valoir ses observations. La preuve de l'exécution de cette dernière prescription» résulte suffisamment, de la cotisation du vérificateur. A défaut, de déclaration, l'imposition est fixée d'of-tice par le vérificateur, sur la proposition du receveur ou après que celui-ci aura été entendu. Lorsque, dans les cas visés aux deux alinéas qui précèdent, le vérificateur et le receveur sont, en désaccord au sujet du montant de la cotisation, celle-ci ne peut être établie que de l'avis de l'inspecteur. Art. 20. — L'impôt est augmenté de plein droit de 25 p. c. lorsque la déclaration n'a pas été fournie dans le délai légal ou qu'elle ne répond pas aux prescriptions de l'article 16. L'augmentation est portée de plein droit à 50 p. c. lorsque, dans le cas vise au 2e alinéa de l'article 15, l'intéressé n'a pas satisfait en temps voulu à la demande du receveur. Art. 21. — I/e montant de l'imposition est notifié par le receveur au contribuable ou à celui qui a déclaré en son nom. Lorsque la cotisation est fixée d'office sans tenir compte de la déclaration ou à défaut de déclaration., mention en est faite dans la notification. CHAPITRE VI Des réclamations et des recours Art. 22. — Le contribuable qui se croit surtaxé doit, avant de porter l'action en justice, présenter une réclamation au directeur de l'Enregistrement et des Domaines du ressort, dans les deux mois die la notification qui lui a été faite du montant de l'imposition.La réclamation doit être motivée. Elle peut, ou être remise contre récépissé daté, ou. être envoyée par lettre recommandée à la poste, soit au directeur, soit au vérificateur ou au receveur. La preuve du bien-fondé de la demande incombe à l'intéressé. Dans tous les cas où la demande n'est pas entièrement acoeuillle, la décision du directeur est motivée.Art. 23. — Le contribuable peut faire opposition en justice à la décision du directeur, dans le mois de la notification de celle-ci. L'exploit d'opposition est notifié à la personne ou au bureau du receveur chargé de la perception ; il contient, assignation, à jour fixe, devant le juge dans le ressort duquel, est, établi le dit bureau ; il e*t motivé, et indique le montant de la fortune que le contribuable estime être sujette à l'impôt, on du droit dont le payement est offert. Les règles relatives aux poursuites et instances en matière d'enregistrement sont applicables pour le surplus. Le fardeau de la preuve est dans tous les cas à charge du contribuable. Celui-ci supporte la totalité des frais du procès : a) lorsque sa demande est rejetée; b) lorsque la réduction est inférieure à la moitié du montant litigieux ; c) lorsque la décision du juge est basée xsur des justifications ou des moyens non produits aux autorités administratives avant l'introduction de l'action judiciaire. Art. 24. — Aucune réclamation ni aucun recours n'est recevable de la part du contribuable au sujet du montant de l'imposition : a) lorsque la cotisation est fixée conformémentxaux faits constatés dans sa déclaration ; b) lorsque 'le délai de deux mois pour présenter une réclamation ou celui d'un mois pour faire opposition à la décision du directeur sont expirés ; c) aussi longtemps que la déclaration prescrite par l'article 15 n'a pas été faite. La règle établie sous la lettre b de l'alinéa qui précède reçoit exception : -a) en cas d'erreur matérielle due au fait des agents de l'Etat; b) lorsque des circonstances de force majeure ont empêché le contribuable de présenter sa réclamation ou d'exercer son recours. Le point de départ du délai de deux mois ou d'un mois est. fixé dans ce dernier cas au jour où la cause de l'empêchement a cessé. Art. 25. — Les réclamations peuvent être présentées et les recours exercés au nom du contribuable par la personne qui a signe la déclaration conformément à l'article 17. Art. 26. — Les héritiers et successeurs d'un usufruitier mort au cours de l'exercice n'ont du chef de la cessation d'usufruit aucune action en modération de l'impôt, mais ils sont en droit d'exercer leur recours contre ceux qui sont arrivés à la .pleine propriété, jusqu'à concurrence de l'impôt, afférent à la partie de l'année restant à courir. ARRÊTÉ concernant la fondation de sociétés et rémission de valeurs Art. Ir. — La fondation de sociétés par actions, de sociétés en commandite par actions et de sociétés coopératives n'est autorisée qu'avec l'assentiment préalable du Commissaire général des banques en Belgique (Generalkouiinissar fur die Banken in Belgien). Il en est de même en ce qui concerne l'émission, par une société appartenant ;'i l'une des catégories désignées au P' alinéa, de 'nouvelles actions, de titres, de parts bénéficiaires, d'obligations, de bons de caisse, etc. Les valeurs émises au mépris des présentes prescriptions sont nulles. Art. 2. — Quiconque" aura enfreint les prescriptions de l'article lr ou les conditions auxquelles l'assentiment serait soumis, sera puni d'une amende pouvant atteindre le cinquième de 'la valeur nominale ou de la valeur réelle des valeurs émises sans assentiment préalable ou sans que les conditions posées aient été observées. La peine sera d'au moins mille marcs. Les sociétés seront solidairement responsables du paiement des amendes prononcées contre leurs -représentants ou employés Les commandants et tribunaux militaires allemands connaîtront desdites infractions. Art. 3. — Le Commissaire général des banques en Belgique est chargé de l'exécution du présent arrêté. Bruxelles, le 28 juillet 1917. Der Generalgouverneur in Belgien, Freiherr von Falkenhausen. Generaloberst. AVIS concernant la liquidation d'entreprises britanniques Avec l'approbation de Son Excellence M. le Gouverneur général en Belgique et conformément à l'arrêté du 29 août 1916, concernant la. liquidation d'entreprises britanniques (Bulletin officiel des lois et arrêtés pour le territoire belge occupé, n° 253 du l:î septembre 1916), j'ai ordonné la liquidation des biens, situes en Belgique, de la société anonyme « Old En gland », à Bruxelles. M. le lieutenant Ma as, Ecole militaire, à Bruxelles, a été nommé liquidateur. Pour de plus amples renseignements, s'adresser van liquidateur. Bruxelles, le 30 juillet 1917. Der Chef der Abteilung fur Handel und Gewerbe bei dem Generalgouverneur in Belgien. In Vertretung : D1' MEYER. Âvïs concernant la liquidation d'entreprises françaises Avec, l'approbation de Son Excellence M. le Gouverneur général en Belgique et conformément aux arrêtées des 29 août 1916 et 15'avril 1917, concernant la liquidation d'entreprises ennemies (Bulletin officiel des lois et arrêtés pour le territoire belge occupé, il08 253 du 13 septembre 1916 et 335 du 19 avril 1917), j'ai ordonné la liquidation des biens, situés en Belgique, de la maison « Grand Bazar du Bon Marché et Galeries Anversoises », à Anvers. M. le I)1' Lappenberg, à Anvers, a été nommé liquidateur. Pour de plus amples renseignements, s'.ïdres-ser au liquidateur. Bruxelles, le 31 juillet 1917. Der Chef der Abteilung fur Handel und Gewerbe bei dem Generalgouverneur in. Belgien. In Vertretung : "Dr MEYER. ; Evénements de Mer SINISTRES, AVARIES, ETC. Anna. — Rotterdam, 6 août. — Le steamer suéd. Anna s'est échcué et .est en danger de perdition. r Carlo. — Rotterdam, 6 août. — On annonce que le steamer italien Carlo, allant d'Angleterre en Italie, a été torpillé. EXTÉRIEUR ANGLETERRE Le commerce anglo-belge Le gouvernement britannique vient de former un Comité pour rechercher les moyens d'améliorer le commerce entre l'Angleterre et la Belgique. ETATS-UNIS Les exportations vers les neutres On mande de Washington qu'une convention interviendra prochainement avec les pays neutres au sujet du transport de vivres des Etats-Unis. Plusieurs -pays neutres ont déjà promis qu'ils n'exporteront pas vers l'Allemagne les marchandises qui viennent d'Amérique, ni n'employeront ces marchandises pour remplacer des vivres qui seraient expédiés vers l'Allemagne. Les neutres ont été invités a déclarer combien d'albumine, d'hydrates de carbone et de graisse leur sont -nécessaires, par tête d'habitant, afin que leur consommation puisse être calculée. Réquisition de l'acier On mande de î^ew-York que le président Wilson a réquisitionné tout l'acier destiné à l'exportation et non nécessaire aux besoins de guerre des Alliés. La réquisition des navires On mande de Washington en date du 4 août : Le Département de la Navigation a résolu de l'éouisitionner immédiatement la plupart des navi res qui sont actuellement sur chantier. INFORMATIONS FINANCIÈRES BOURSE OFFICIEUSE D'ANVERS Anvers, 7 août. — Il n'y a toujours aucun changement à observer dans la tenue de notre marché. Comme précédemment les départements spéculatifs sont très calmes sans que leur inactivité engendre la faiblesse des Cours mais sans laisser pressentir non plus un prochain retour d'activité. Il ne se passe en attendant rien de particulier en valeurs caout-choutières et moins encore en titres pétrolifères. Les coloniales sont délaissées. En fonds d'Etats la fermeté des cours ne se dénient pas quoique les transactions soient là également moins suivies. Nos rentes belges, obligations communales et lots conservent de très bons prix. A noter la hausse entre 102 et 103 l/î du Bon belge 4 % 1917 dont le remboursement aurait normalement dû être fait le I1' août. Cette date de remboursement, d'après ce qu'on (lit, serait reportée jusqu'après la guerre et le titre en attendant produirait le même intérêt de 4 %. Aux porteurs de titres ne résidant pas en pays occupé il serait toutefois donné l'occasion d'échanger leurs bons \ % contre de nouveaux bons 5 % ayant 3 ans à courir. Le 3 M. X. cote 73 1/-1-74 et l'Emission Anglaise 85-86. Annuités 3 81,75-82,7"). Vicinaux 3 % 74,25-74,75. Emprunt Anvers 5 °„ 1917, 104-104,75 ; Anvers 1887, 86,50-87,50; Amers 190.!, 69,50-70,25; Bruxelles 1905, 70-71 ; Gand 1896, 66,25-67,25 : Liège 1897,67,25-68,25; Liège 1905, 66-67; Ostende, 58 A.; Congo, 90,25-j}l,25. En fonds d'Etats internationaux, on reste bien disposé pour les Sud-Américains, les Japonais 4 1/2 continuent à profiter de demandes pour l'arbitrage qui permettent le maintien' de cours particulièrement tentants. Cédules Nouvelles 110-111,25, les K 95,50-96,50, les or 5 % 106 A. Argentins 4 1/2 Intérieur et Extérieur 98,75-99,75, le 4 1/2 1911 n'est offert qu'à 97,75, le 4 % 1897 atteint. 87-88, le \ % 1900 est demandé à 85,50. Pavimentation Ancien 89-90, le Nouveau 90-91. Buenos-Ayres 4 1/2 98-99. Bahia-Blanca 462,50 A. Dettes brésiliennes, soutenues. Kunding 1914 127-128, le 5 % 1895 95 A., les 4 1/2 92 A.-92,50 P., le 4 % 1910 82 1/8-83 1/8, le 4 % 1889 83-84, le Rescission 82,50- 83,50. Chili 5 % 1911 98,75-99,75, le 4 1/2 1889 94 3/8 A.-94,75 P., Cuba 107,25-108,25, Guatemala 57 P. Uruguay 3 1/2 75,25-76,25, le 5 % 1914 95,50 A., Cédules 106 A.. Venezuela 72,25-73,25, Paraguay 51 P., Mexique 3 % 42 environ, le 5 % Intérieur 60 P. Dettes asiatiques : Chinois 4 1/2 1898 89-90, le 5 % 1896 99 A., Japon Railway bond 108-108,75, le 4 1/2 1905 127-128,50, le 4 % 1905 104,50-105,50, le 4 % 1899 93,25-94,25.Parmi les dettes continentales, les Roumains se présentent en tendance favorable Bulgare 4 1/2 78-79. Hongrois 4 % or 70,50 A., Métalliques 59,75-60,50, Nationales 59 7/8-60 3/8, Portugais 56-57, Roumains 4 1890 87-88,75, le 4 % 1894 73 7/8-74,75, le 4 % 1905 70,50-71,50, le 4 1/2 1913 76,75-78, le 5 % 1903 89,50-90 7/8. Russe 4 % 1880 75-76,50, Nicolas 1867/69 90-91, le-5 % 1906 93 P. Serbie 64,50-65,50. Turc 91-92,25. En" banques et actions diverses, le nombre de rubriques donnant lieu à des négociations diminue plutôt. Banque d'Anvers 1575 A. Banque Centrale Anversoise 452-547 restent- 455 du côté des vendeurs. Crédit Anversois 407,50-412,50. Crédit National Industriel ordinaires 310 A.-315 P, les priv. 325-P. Banque Anversoise d'Escompte 245 P., capital Electrique Anversoise 310 A.-312,50 P., capital Escaut 137 A., ordinaire Iveminerich 1000-1010. Les obligations et les actions hypothécaires ne varient plus. Oblig. Banque Belge et tutti quanti 485:490, privilégiée f-on-c. Sud-Américain 1097,50-1107,50, Crédit Général Canada 1035 A., Tornquist 1110 A. Le département des pétrolifères est sans vie. Astra Romana 1105 A.-1115 P., Grosnyi ordinaire 2685-2720. Bien en privilégiées. Nafta capital 104 A.-106 P. Il n'y a qu'à citer les cours cotés en valeurs caout-choutièr.és pour démontrer que si la spéculation les néglige momentanément, leurs détenteurs d'autre part ne prétendent faire aucune concession pour s'en débarrasser. Dell Moeda capital 304-312 ex-cou^., la dividende 90-94 ex-coup., Federated 810-820, financière 262,50 P., Galang 6,55-6,85, Kalitengah oo,50-70, Kuala Lumpur 167,50-171,75, Kuang 101,25-105,25, N'ieuw Tjisalak capital 91 P., les parts 245-252. Sen-nali 7:1-75,75, T.elok Dalarn 527,50-538. Actions Tanganyika 115-118,25, obligat. 235,75 A.-236,50 P. BOURSE OFFICIEUSE DE BRUXELLES Séance or 7 août. — Toute l'attention de la Bourse se concentre principalement sur certaines valeurs de charbonnages qui sont demandées. Les cours se soutiennent à leur niveau précédent en rentes et lots de villes. Notre 3 % National n'a pas coté en titres de 10.000 francs. Voici" les cours tels qu'ils ont été pratiqués : Rente Belge 3 %, 72,25-72,50 ; Bons du Trésor 4 1917, -100,25 ; Bons du Trésor 4 % 1919. ,102 ; Con.uo lots, 89,50 ; Crédit Connu. 76,25 A. ; Crédit Connu. 4 % 1916, 84,25; Vicinaux 2 1/2 1885 lots;, 88,75-88,25 ; Vicinaux 3 % mai, 74 ; Vicinaux 3 janv.-juillet, 73,50 P. ; Anvers 1903, 69,50 ; Anvers 1887, 86 ; Bruxelles 1905, 70 ; Bruxelles 1902, 89,50 A. : Bruxelles-Maritime, 69 A.; Intercommunale des Eaux. 462,50; Gand 1896, 65; Liège 1897, 67 A. ; Liège 1905, 65,75-; Ostende 1898, 56,25; Schaerbeek 1898, 61,50 ; Vei -viers 1873, 103,50. Les obligations sont assez bien traitées La Banque Belge de Chemins de fer passe de 422 1/2 à 450 ; l'obligation 6 % Auxiliaire au Brésil passe de 490 à 492 1/2 ; l'obligation Chemin de fer de la Flandre occidentale 3 fixe se traite à 580. L'obligation Tramways d'Alexandrie 4 % se .traite de 377 1/2 à 392 1/2 ; l'obligation Tramways de Buenos-Avrès à 435 ; l'obligation 4 % Tramways de Cataire s'échange à 275 ; la 5 % Tramways d'Odessa est bien traitée à. 492 "1/2 ; l'obligation 4 % Tramways de Livonrne se traite à 412 I/2 ; le 5 % Tramways de Moscou à 287 et l'obligation Rosario 4 "0 à 410 francs. On traite l'obligation Métallurgique Sud-Oural à 415; l'obligation Union des Aciers à 405. L'obligation Gouffre 5 % s'échange à 492 1/2 ; Ressaix 5 % de 500 à 502 1/2. L'obligation Auxiliaire d'Entreprises Electriques 4 1/2 est inchangée à 460 ; l'obligation Electricité de Rosario se traite à 500 fr. ; l'obligation Grosnyi série A se traite à 497 1/2 et l'obligation Produits du Liège de 200 à 205 fr. On traite l'obligation Bakou 1910 à 435 fr. ; l'obligation Kaïping à 525; Gaz de Porto à i 10; Gaz de Bucarest de 400 à 397 1/2 ; l'obligation Tanganyika s'est traitée de 232 1/2 à .233 3/4 et. l'obligation Tagan-rog 4 % à 400 fr. Les valeurs à terme sont un peu mieux disposées que la semaine précédente. L'Argentine'Raihvays se traite de 42 à 43 1/2. La Barcelone Light passe de 116 1/2 à 123 et termine à 120. La Brazilian Traction s'échange de 342 1/2 à 345. Le Mexico-Tram s'est traité de 272 1/2 à 280 et la Nitrate Raiiways de 402 1/2 à 407 12. Peu d'affaires en titres sidérurgiques. La Cockerill (nouv.) revient "à 1040, 1042 1/2 ; la cap. Energie à 110; la Thy-le-Château bouge peu à 1790, et la cap. Tôleries de Konstantinowka est demandée à 605. Les Emailleries de Gosselies se maintiennent à 150, 157 1/2, 152 1/2 en cap., et à 74, 73, 75 en dividende. Charbonnages : Biélaïa, 16 ; Bonnier, 625 ; cap. Laura, 1815, 1810 à 1830; div. 1330, I320 ; Grand Cont-y, 605, 600, 590, 595, 597 1/2: Houillères Unies, 745, 750, 755 ; Lonette, 182 1/2 ; Marcinelle-Nord, 555, 560. 557 1/2 ; Monceau-Bayemont, 275 ; Masses-Diar-bois, 2550 ; Réunis de Charleroi, 1550 ; Sacré-Madame, 2650, 2675, 2700. On ne relève que d'excellents cours en valeurs minières. Mines de fer de Bacarès, 113 3/4, 115, 116 1/4; Nébida, 442 1/2, 437 1/2: Produetora B, 98, 95, 99; cap. Mines Australiennes,200, 202 1/2 ; Mines Réunies, I84 à 185. L'attention se porte a nouveau vers les valeurs de sucreries. La capi.tal^Européenne passe de 99 à 105 1/2 et la fondateur est bien également de 84 1/2 à 93 fr. La capital Pontelongo est bien de 590 à 610, ainsi que l'ordinaire de 465 à 470. La capital Roumanie passe de 985 à 1000 fr. et l'ordinaire de 825 à 875. La capital Sucreries Saint-Jean est en hausse également de 133 3/4 à 142 1/2 et la fondateur fait, l'objet, de nombreuses transactions de 298 3/4 à 335. Les valeurs de pétroles sont moins-bien traitées et réactionnent quelque peu. La . capital Boryslaw varie de 64 à 62,50. On traite la privilégiée Compagnie Internationale des Pétroles à 120 francs. La privilégié» Grosnyi revient de 3025 à 2950, ainsi que l'ordinaire de 2700 à 2650. La dividende Roumanie s'échange à 97,50. La capital Tustanowice est faible de 72,50 à 67,50, ainsi que la fondateur, de 87,50 à 85 francs. Aux actions de verreries, on n'a à enregistrer que les cours de 410 à 415 en capital Verreries du Donetz. Au grou]>e colonial, on relève une certaine résistance. On est mieux en Compagnie du Congo Belge ;'| 100, 102,50, 101, 105, et on se maintient en ordinaire Katanga à 2890, 2880 ; la privilégiée, par contre, se tasse à 3050, 3100. La fondateur Lacourt est discutée à (500, 595, 587,50, 590 hier 610, 602,50, 605, 600, 605, 607,50, 600 seuls cours,. On se soutient en capital Union Minière à 1735, 1740, 1730, 1732,50, 1737,50; en Tanganyika à 116, 115,75, 116; -en Equatoriale Congolaise capital à 810, 815, en part à 865, et en Kasaï à 82,50, 83. Les modifications de cours manquent d'intérêt en valeurs caoutchoutières. Au groupe Hallet on fait 182,50, 185, 183,75, 187,50 en Batangara ; 455, 460, 465 en capital Fauconnier, 475 , 480 , 485 en fondateur ; 152,50, 150 en fondateur Huileries de Sumatra ; 440, 442,50, 445 en Selangor, et 495, 497,50 en Soengei-Lipoet.D'autre part, la cap. Java fait 172,50, 173,75, 175, la fondateur 1150, 1160, 1165; la Kalitengah 69, 69,50, 70 ; la Noembing capital 550, 555, 560, la 10° fondateur 345, 347,50, 350 ; la Sennah 74, 74,25, et la Znid Préànger 210. Les rentes japonaises, roumaines et mexicaines restent fermes. A propos; de ces dernières valeurs, on communique que le gouvernement mexicain a toujours l'intention de reprendre sérieusement, à. partir du lr janvier. le service de toute sa dette extérieure. Les grands bénéfices réalisés dans la vente des matières premières par le pays ont exercé une influence favorable sur les ressources provenant des droits de douanes et des impôts. Les trois coupons échus des obligations de* plein iu- rang 5 % de la Mexico Electric Tramways qui étaient en souffrance depuis le lr juillet 1916, vont être mis en paiement. Ceci intéresse les porteurs de titres de la Mexico-Tram, cette dernière possédant toutes les actions de la Mexico Electric Tramway Company. COURS DU CHANGE Anvers, 8 août. — Cours du florin : 368 argent, 371 papi.er. Rotterdam, 7 août. —.Londres, fl. 11,33 3/4; Berlin, fl. 33,67 1/2 ; Paris, fl. 41,25. Amsterdam, 7 août. — Londres, fl. 11,34 1/4 : Berlin, fl .33,70 ; Paris, fl. 41,25 ; Suisse, fl. 53,55 ; Vienne, M .^1 -O -t .) . / fl M OS . ,!>>. fl ~Q TA BOURSE DE PARIS Paris, 6 Août B Août 3 Août 6 Août 3 Août 3% rente française. 61 50 6115 Est français. - -- Russie 1889,Con.4% 56'5 Rio Tinto, parts 41/8% Russie 1909 66 — Mexique Int. 5% Serbie 4% 1895 *— Lots Turquie . — — —— Espagne 4%, Etr 1G5 9fi Chane® Berlin, court Portugal 3% . . Che*s.Amsterd,.court 274 45 240 — Turquie 4% unifié . 6'80 Che*s. Londres,court 27 13— 2715'/a Banoue ottomane . 45Q — Escompte BOURSE DE NEW-YORK New York 6 Août. 8 Août I 3 Août | 6 Août 3 Août Hypothèques 2—2t'4 2—2V-4 Ontar oàWestern.or 22— 22 1/8 Chane«s.Londr. C.T 4. 6.45 1.76.45 Nortliern Pacii.,ord. ! 101 — '01 1.2 Ch«as. Londr.60d.v 4.72— 4,72.— Norfo.K<feWesiern,ord !21 — '211/2 ange s. Paris vue. 5.76^ 2 5.76- Norf.<feWest.4%c.obi.1121 — '2' — Change s. Berl n . nomin. nomin. Pennsylvania, ord. 52 5/8 53 - Argent .... 80 3'8; Philao. & Read., ord. 94'/2 94 1/2 Philad.<&Read.,1»préf 38 — 40 - FONDS 'GreatNortherr,l«pré( 1041/4 - 104 V4 Amérique 2 p. c. obi 96 te 96 l/i i Texas & Pacific, ord. 17 17 1/4 Atch. r. & S F. 4% 109- 109- -Southern Pacif., ord. 94 1,5 94 !,2 Aich. T. <4 S. F. a ord 99 7/8 99 % Southern Rail//., ord. 27 1/8 27 1/8 Atc.T,£S.F.Mgb.4% 88 1/4 88 14 1 Southern Rai!w.,préf. 55 te : 55 — Atch.T.AS.F. a,prêt. 96 Ui 96— Union Pacific, préf. 136 V4 i '35 3/4 Am.Car&Foundryor. 76 ',2 78— UnionPacif.4%, obi.. 913/8 , 913/8 Baltim. & Ohio, ord. 69 5 8 i 69% Wab.S'LouisAPac ,0 ; * 1 5/8 ; M 3/8 Canad. Pacific, ord. '60 te 160 7/8 Wab.S'Louis&Pac, pr, 49 3/4 ; 49 1/4 Chesao & Ohio, ord. 60 1-'d ! 60- Amalgamat.Copper,û: Chic. ÂNorth Wesî. 0. *08 VI »*09 1,2 AnacondaGopper, n. ! 76— 1 77 7/8 Chic.Milw.ASt.Paul0 70 te 705/8 U.S.SteelCorp..ord. 1275/8 ; 1253.4 Reck Island ord. . 63 — 63 - U.S.Steel Corp.,préf 117 1/2: 119 1/4 Am.Smelt<tRef.Co,o. '04 — 103 3/4 U.S. Steel Corp.5% Bethl.SteelCorp.,or. '27 3/8 126 - 2«H.Ubl. 104- '04- Denv.ARio Grande,or 7 — 7 - Americ.BeetSug.,ord 96 1/2 93 te ErieRailway, ord. . 24 3/4 24 3/8 American.Can. ord. 48 7/8 i 48 1/2 Erie Railw., 1 prêt. 36 te 36— Unit. SugarCo,ord. 36 — 36 - Erie Railw., 2* préf. 28 — 28 — Amer.Hide<fcLeath.,pr 06 te 65 V4 Erie Railw. Gen.Lien 60 - 60 — Amer. fei.4Tel.,oid, 118 3/8 118 1,4 Illinois Central,ord. 101- 1C3V* Am.Tel.4%conv.obl. 98 — ! 98 — Kans. City South., ord 22 3/4 22— |ntern.Cont.Rubb»r,o !0 te ! 11 — Kans. City South., pr. 52 - 52 — |ntern.Merc.Mar.,ord 28 5/8 28 3/4 Louisv.<£Nashv.,ord. 124— 123 te ntern.Merc.Mar., pr. 88 1/8 87 5/8 Nat.Riw.ofMex.,1 pr. 23 — 23 — Int. Merc. Marine Nat.Rlw.ofMex.,2pr. 6— 7— 4te%,obl. 94 — 93 3/3 Miss.Kans.(fcTex.,ord 5 3/4 53/4 |Pittsburg Coal, ord. 57 7/8 57 7/8 Miss.Kansas&Texas CentralLeather,ord. 955/8 88 1/4 • 2« h.g.-obl. 40'/R 40— înterbor Metrop-^ré-f 56 3/8 55 — Missouri PaciTic.,ord 33 1/8 33 — lnterbor.Metrop.,ord. 9 s/4 9 1/2 N.-Y.Centr.<£Huds.,o 88 7/8 86 3/4 StudebakerCor.,orc 53 1/6 54 — Mont.Dom.S'.Cord société proauciora. Les meninres au conseil d'administration de cette société viennent de donner leur garantie personnelle au remboursement d'un prêt de 100.000 pesetas qui doit servir à approfondir les puits, créer de nouvelle galeries et conduire ainsi l'extraction dans les filons vierges reconnus, que tous les rapports s'accordent à dire d'une extrême richesse.Cie d'Electricité de la Dendre. — Suivant décision du Conseil (l'administration, en séance du 15 mai 1915, il « été créé un capital-obligations de 1 million de francs, représenté par 2.000 obligations de 500 fr. chacune. Ces titres sont remboursables en vingt-quatre ans, à partir du lr janvier 1921, et rapportent un intérêt de G % l'an, net de tous impôts pVésents et futurs. La Société se réserve le droit, de rembourser cet emprunt par anticipation, moyennant préavis de trois mois. La Société n'a pas de dette obligataire. Le bilan au 30 juin 1916 accuse un solde bénéficiaire de fr. 19.912,58. Eaux de Scutari et Kadikeuy — Le bénéfice net de l'exercice 1916 est de P. or 595.436,31 ou fr. 136.950,35. Il revient 6 % d'intérêts au capital-actions, soit 103.500 francs, tantièmes au Conseil d'administration, fr. 2.519,03 ; le fonds pour imprévus a été doté de 20.000 francs ; fr. 10.931,32 ont été reportés à l'exercice 1917. Compagnie Port of Para Le Comité pour la protection des droits et garanties des porteurs d'obligations 5 % Port of Para en circulation en Belgique, convoquera prochainement les obligataires à une assemblée générale importante. Il prie instamment les porteurs qui ne l'auraient pas encore fait de déposer leurs titres et de signer l'acte d'adhésion au Comité : à la Banque de Bruxelles, 62, rue Royale,à Bruxelles; à la Banque de Commerce, Longue rue de l'Hôpital, 9, à Anvers ; à la Banque Centrale de Liège, place de la Cathédrale, 16, à Liège ; où des exemplaires sont présentement déposés. Madeira Mamoré Railway Company Le Comité pour la protection des droits et garanties des porteurs d'obligations 6 % Madeira Mamoré en circulation en Belgique prie instamment les obligataires, qui seront prochainement convoqués à une assemblée plénière particulièrement importante, de déposer leurs titres : à la Banque de Bruxelles, 62, rue Royale,à Bruxelles; à la Banque de Commerce, Longue rue de l'Hôpital, 9, à Anvers ; à la Banque Centrale de Liège, place de la Cathédrale,16, à Liège. MEMENTO DE L'ACTIONNAIRE ASSEMBLEES ANNONCEES 13 août Compagnie Générale des Tramways Electriques de Rosario, société anonyme, à midi, au siège social.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software. 

Er is geen OCR tekst voor deze krant.
This item is a publication of the title Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires belonging to the category Financieel-economische pers, published in Anvers from 1858 to 1979.

Bekijk alle items in deze reeks >>

Add to collection

Location

Periods