Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires

1051 0
close

Why do you want to report this item?

Remarks

Send
s.n. 1914, 14 August. Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires. Seen on 02 October 2022, on https://nieuwsvandegrooteoorlog.hetarchief.be/en/pid/pn8x922g3s/
Show text

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software. 

ANVERS, Vendredi 14 Août 1914 Le numéro 20 centimes Cinquante-septième Année - No 17.119 "PRIX DE\ L'ABONNEMENT : PAYÂBLjE PAR ANTICIPATION : Anvers. .... Frs 10,— par trimestre. Intérieur . . . . ,,11,50 „ JJollande et le Grand ( n 75 Ducfié de Luxembourg i " ' " Autres pays de l'Union Postale Frs 16,— par trimestre. On s'abonne dans tous les bureaux de poste LLOYD ANVERSOIS Seul Journal Maritime quotidien émanant des Courtiers de Navii DIRECTION & RÉDACTION : 14, RUE VLEMINCKX, 14 —ANVERS Téléphone : 3761 Annonces : 25 centimes la petite ligne. — 50 centïinesTa double ligne 1 franc la ligne sur doublé colonne. Émissions et Annonces financières : Prix à convenir Les annonces sont mesurées au lignomètre. — Les titres se paient d'après l'espace qu'ils occupent. AVIS Les bureaux de la rédaction et les ateliers étant fermés demain, le journal ne paraîtra pas. Astronomie 15 août Lever du soleil 4 h. 29 m matin — ( 4.29) Coucher du soleil 7 „ 05 „ soir ™ (19.05) Lever de la lune . 10 .. 17 „ soir — (22.17) Coucher de la lune ... 3 „ 11 soir — (15.11) Nouvelle lune le 21 août. . . — „ 26 „ soir — (12.26) Premier quartier le 28 août 4 „ 52 „ matin - ( 4.52) Pleine lune le 4 sept. ... 2 .. 01 „ soir — (14.01) Dernier quartier le 12 sept. . 5 „ 48 „ soir — (17.48) Haute marée à Anvers Matin Soir 15 août 9 h. 01 m. =,( 9 h .01) 9 h. 36 m. =(21 h. 36) 16 août 10 h. 13 m. - (10 h. 13) 10 h. 54 m =,(22 h. 54) 17 août 11 h. 39 m. (11 h. 39) — h. — m. (—h.-) Haute marée à Terneuzen Matin Soir 15 août 1 h. 23 m. — ( 7 h. 23) I 7 h. 57 m. = (19 h 57) 16 août 8 h. 40 ni. - ( 8 h. 40; 9 h. 27 m. - (21 h. 27) 17 août 10 h. 12 m. = (10 h 12) | 10 h. 54 m.- (22 h. 54) Etat de la mer du Nord Flessingue, 14 août 11 h. 31' ni. Vent : N. E. mer : calme.. Port d'Anvers DEPARTS DU 13 AOUT St. angl.' Seapool, c. Campbell, pour Londres, ch. DU 14 St. suédois Rosafred, c. Edwa/l, pour Gunnabo, ch. St. sued. Béllis, e. Joliansson, p. Gothembourg, s. I. Par télégraphe " Flessingue " ARRIVES POUR ANVERS 14 août, 11 h. 31' St. angl. Asuncion de Larrhaga, de New-York. AVIS Messieurs les porteur^ des connaissements par steamer ASUNCION DE LARRINAGA de New-York, sont priés, "de se faire connaître à l'Agent, W. H. Newrnan. 25, Quai Jordaens. ~~ AVIS Messieurs les porteurs des connaissements par steamer IRAN sont informés que ce steamer est actuellement 'en déchargement à Liverpool où ijl décharge les marchandises de Bombay destinées pour Anvers. Faute de s'adresser immédiatement aux agents soussignés ou directement aux armateurs Messrp Edw. Bâtes & Sons. P. O. Box 23, Liverpool, les porteurs des connaissements risquent que leurs marchandises soient vendues, pour réaliser le fret. Les courtiers, Fred■ Hall, Johnstone <£ Co Cork Steam Ship Co Ltd. — Avis Les porteurs de connaissements aux : .1 s 340 sacs tourteaux de noix palmistes. African arrivés- de Liverpool, par vapeur VANELLUS, le 3 courant consignés à ordre, 'sont priés de noter que la marchandise séjourne sur quai, au qua'i d'Her-bouville, Hangar 3, depuis le^ débarquement, entiè rement à leurs frais, risques et périls. — Connais-j semenl à produire aux bureaux des Agents John P. Best & Co. Gans Steamship Line. — New-York AVIS Les porteurs des connaissements par steamer ROMA, attendu demain de New-Orleans, sont instamment priés de se faire connaître aux agents'. L'Agence Maritime Ane. firme E. Minne, Société Anonyme]. et Van Hemelryck et Geurts. 14, rue de l'empereur. LIGNE LAMPORT & HOLT : AVIS Messieurs les porteurs de connaissements à ordre par vapeur anglais TERENCE, de New-Orleans, sont, informés que ce vapeur est arrivé à Liverpool le 8 courant. Le capitaine entend y débarquer tyute la cargaison d'Anvers, et cela suivant clauses «et conditions •les connaissements. Elle sera" emmagasinée dans les Mersey Docks & Harbour Board, à Liverpool,aux frais, risques et périls des propriétaires des marchandises.Les laissez-suivre. seront délivrés à Lverpool parles armateurs, Messrs Lamport & H>lt Limited", Royal Liver Building, conlre paiemeit, des fret et frais. -, Les Agents soussignés possèdent une tapie du ma-. nifeste de ce vapeur. Les Agents Gé:éraux, Kennedy, Hunte- & Co- AVIS AUX CHARGEURS Le service ANVERS-ROTTERDAM et vice-versa de la ligne " Telegriaf " sera assuré à partir de lundi prochain pour autant que les circonstances le permettront, et sous des mesures édictées par l'autorité militaire pour ce qui regarde Exportation de marchandises. Le TELEGRAAF 3, chargera s. i. le 17 Août. Pour frets et tous renseignements s'adresser aux agents Ruys & Co. Hansa Huis. — Suikerrui. 1 Le ConflitEuropéen ASSURANCE DES FROMENTS CONTRE LES RISQUES DE GUERRE Comité de contrôle Signalons au public la constitution de ce comi et les services qu'il. est à même de rendre en c moments difficiles. L'arrêté royal du 7 août 1914 et l'arrêté ministéri du 10 du même mois a chargé ce comité de vérifi la réalité des contrats d'achats de froments amé: cains et d'autoriser l'assurance contre les risques i guerre de ces marchandises au taux réduit de 1 p. c. de la valeur mentionnée, à la condition que 1 acheteurs mettent ces froments à la disposition c Gouvernement belge. Le comité vient d'obtenir que ces facilités, prin tivement consenties pour les froments déposés dai les ports d'embarquement, soient étendues aux ca gaisons flottantes, c'est-à-dire, en cours de transpoi Il a également désigné à .l'autorité supérieure t: grand nombre de firmes étrangères de la place av< prière de les admettre à la. faveur de l'assuranc la demande sur ce point a également été accueilli Le comité a installé ses bureaux, Canal St-Pierr 16, en cette ville. Le public y sera admis de 10 à et de 15 à 17 heures. Les pièces justificatives à fournir sont les suiva tes : contrats d'achats et factures originales ; contra ou arrêtés de ventes ; éventuellement déclaratic énonçant que le froment n'a pas été revendu, c lorsqu'il a été revendu, la destination de la ma chandise. Il va de soi que le comité se réserve droit, conformément à ses pouvoirs et dans le but ( prévenir les abus, de se faire produire toute aut: justification qu'il jugerait utile. La valeur assurée sera celle figurant à la poli< originale. Les dollars seront comptés à 5,25 francs. Nous invitons instamment les intéressés, en vue c leur éviter des courses inutiles, à se présenter e personne ou à charger leurs fondés de pouvoirs c porteurs de procuration de les remplacer. ■ COMMISSION DES NAVIRES ET MARCHANDISES SAISI Il est porté à la connaissance des intéressés qi le bureau de la commission des navires et marchai dises saisis, situé canal des Brasseurs, n° 26, e ouvert au public tous les jours ouvrables, de 9 10 heures du matin et de 5 à 7 heures de l'aprè midi. COMMUNIQUE DU MINISTERE DES FINANCES PAIEMENT DES REQUISITIONS MILITAIRES. Bruxelles, 13 août. — En principe les bons n° : (pour chevaux ou véhicules de toute espèce) doiver être revêtus de la signature du président ou d'u membre de la commission de remonte et porter l'en preinte du sceau du corps. A la demande du dépa; tement de la guerre le paiement des bons de requis tiori n° 32 délivrés au profit de personnes domiciliée dans les parties du pays occupées par î'ennemi poui ra avoir lieu par soins des agents du trésor de localités noir envahies si ces bons sont revêtus d la signature et du sceau ou tout au moins de l'u des deux. Les bons ne réunissant pas les condition ci-dessus devront être certifiés véritables par l'a,dm nistration communale ; le sceau sera apposé à côt de la signature. Des reçus n° 11 ou llbis ont ét l'émis à des prestataires à défaut de bons n° 32, le reçus de l'espèce pourront être visés dès l'instant oi ils réunissent les conditions mentionnées ci-dessu pour les bons n° 32 dont ils tiennent lieu ; les reçu n° Il ou llbis ne remplissant pas ces condition devront être certifiés véritables.soit par les autorité de la gendarmerie soit par l'administration commn nale (voir plus haut 3e alinéa). Il en sera référé ai département de la guerre quant aux reçus n° 11 oi llbis dont la liquidation ne pourrait avoir lieu dan les conditions indiquées ou pour lesquelles il y au rait désaccord quant au prix entre les prestataire et les autorités requérantes à moins que les pre miers ne déclarent par écrit accepter la somme fixéi par les autorités dont s'agit. La signature des près tataires serait dans ce cas légalisée par l'administrai lion communale. Les prescriptions du 2e aliné; sont aussi applicables au reçus n I I etllbis, quan à tous autres reçus les titulaires auront à s'adresseï pour en obtenir le paiement, à l'administration coni îûunale de leur domicile. LE PRIX DES DENREES ALIMENTAIRES Le bourgmestre, Revu son arrêté du 11 août 1914 ; Vu la décision nouvelle du lieutenant, général-gouverneur de la place fortifiée d'Anvers, inspire par les circonstances nouvelles ; Porte à la connaissance de ses concitoyens qu'il dater de ce soir le prix des denrées ci-après esï fixé comme suit- Froment, première qualité, maximum par 100 ki logr., 21 francs ; Farine 00, maximum par 100 kilogr., 28 francs; Pain d'un kilogr. maximum 0,30 fr. Les commerçants et détaillants qui vendront an dessus de ces prix seront punis d'un emprisonne ment d'un mois à cinq ans et d'une amende de 2( à 500 francs, avec application éventuelle de l'art. $ du Code pénal. Indépendamment de ces peines, les denrées al i mentaires et marchandises dénommées ci-dessus ei se trouvant chez le contrevenant pourront en tout ou en partie, être saisies et. confisquées. Elles seront immédiatement remises à l'autorité militaire. Fait à l'hôtel de ville, le 13 août 1914. Le bourgniestre, J. DE VOS MILICE. — REMUNERATION Aujourd'hui, vendredi, la rémunération sera payée pour la deuxième fois aux épouses et aux parents de tous les miliciens qui se trouvent sous les armes. Les ayants-droit peuvent se présenter durant tou-^ te la semaine, Vendredi et samedi le bureau restera ouvert jusqu'à 5 heures. PAYS NEUTRES La légation de Suède à Bruxelles a fait connaître au gouvernement belge que les gouvernements suédois et norvégiens ont mutuellement déclaré leur ferme intention de maintenir strictement leur neu-Bs tralité pendant la guere actuelle. ej Le gouvernenient.de la République argentine, le ,ir gouvernement de la République chinoise, le gou- ,j vernement de la République mexicaine, ont fait sa- je voir au gouvernement belge, par l'entremise de // leur légation à Bruxelles, qu'ils observeront une 3S stricte neutralité pendant la. guerre actuelle. lu ADMINISTRATION DES CHEMINS DE FER DE L'ETAT BELGE 1s r- Il est porté à la connaissance du public qu'en vue t. d'éviter des encombrements, l'acceptation des envois n adressés par les particuliers aux militaires est sus-îc pendue jusqu'à nouvel ordre. e, Cette interdiction ne s'étend pas aux colis envoyés e. par des particuliers aux unités, services et corps de e, troupes. 12 i RESILIATION DES ABONNEMENTS POUR VOYAGEURS n . t, En exécution d'une décision de l'autorité supé-r- rieure, les stations sont autorisées à résilier d'office ce, au prorata du nombre de jours d'utilisation, les le abonnements ordinaires (à longue durée et de 15 •e jours) dont étaient munis les militaires et les gardes civiques appelés sous les armes. se La période de non utilisation sera Comptée à partir du jour du rappel sous^les armes. ';e Les abonnements ordinaires à longue durée (3 ii mois et plus) contractés par des particuliers non n militaires,, mais qui par suite des événements sont dans l'impossibilité d'en faire usage, peuvent également être résiliés d'office, au prorata du nombre de jours d'utilisation, la -période de non utilisation comptée, pour cette catégorie d'abonnés, à partir s du jour où la carte a été restituée à l'administration.? Cette date sera constatée par l'apposition du ,tim-i- bre à date de la station. h à *- TRAINS SUPPRIMES A Gand-Sud une affiche annonce que les communications entre Gand et Nàmur-Ciney-Givet (frontière française, province de Namur) sont interrompues. La gare de Gand-Saint-Pierre est, pour ainsi dire 1 totalement déserte. Lt POUR LA T. S. F. 1 t- Un appel est adressé à tous les opérateurs de là télégraphie sans fil pour compléter les compagnies i- des télégraphistes. s Nous prions instamment les intéressés de s'adres- ( ser immédiatement air commandant de la com-s pagnie des télégraphistes, à la. caserne 5-6 (porte | e de Turnhout). i s LA NEUTRALITE DE LA HOLLANDE Paris, 13 août. — La Hollande a renouvelé offi-3 ciellement. à la France l'assurance de sa neutralité s et son* intention très ferme de la faire respecter. L'armée hollandaise représente une force considé-1 rable. l * ' : < 5 ~ j LES CHEMINS DE FER EN FRANCE Paris, 12 août. — Le trafic ordinaire des railways , reprendra sur la plupart des lignes françaises à , partir du 19 août, sauf sur le réseau de l'est. POUR LE COMMERCE EXTERIEUR DE LA FRANCE t Les risques de guerre \ Paris, 13 août. — Pour permettre au commerce ' extérieur de continuer en toute sécurité, et. pour faciliter les approvisionnements, le gouvernement a décidé de couvrir, sous certaines conditions et moi: ' yennant paiement de primes, les Tiques, de guerre : 1° à l'importation, à concurrence de 80 p. c. les navires battant pavillon français et la totalité des cargaisons transportées sous pavillon français, allié ou neutre ; 2° A l'exportation, à concurrence de 80 p. c. des navires battant pavillon français et la totalité des cargaisons sous pavillon français. L'ETAT DE GUERRE ENTRE LA a FRANCE ET L'AUTRICHE-HONGRIE Paris. 13 août. — L'état de guerre existe entre là 11 France et. l'Autriche-Hongrie à partir de cette nuit, minuit. 1 i; e L'ANGLETERRE DECLARE LA GUERRE A L'AUTRICHE * ii Londres, 13 août. — Depuis minuit la guerre est v déclarée, par l'Angleterre û l'Autriche. L'Amirauté v a envoyé l'avis pour .commencer les hostilités. a n PORTUGAL V li Lisbonne, 12 août. — Le Conseil des ministres a r décidé l'acquisition de charbon pour compte de l'Etat. d LA NAVIGATION . s' OSTENDE-TILBUR Y-LONDRES d Le service est rétabli d'une façon intermittente ''j entre Ostende-Tilbury-Londres. Le premier départ Sl aura lieu dimanche, à 2 heures, d'Ostende (avant* u port). ti Du Moniteur de ce jour : Il résulte, d'un télégramme adressé par la légation de Belgique ;'i Stockholm au département des affaires étrangères, à 1a. date du 11 août 1914, que la Suède a éteint tous ses phares. LA NAVIGATION DANS LA MER DU NORD La réouverture de la. navigation dans la mer du Nord se désigne graduellement. On annonce officiellement qne le service vers le port danois Esbjerg sera repris aujourd'hui. En effet un bateau danois est arrivé à Parkeston Quay avec une pleine cargaison embarquée à Ebsjerg et un autre bateau est attendu. La Great Eastern Railway Co a expédié un de ses steamers de Harwich à Rotterdam. La Great Northern Railway Co, annonce qu'elle est informée, par la ligne de navigation Bergen-New-castle qu'un steamer partira tous les soirs de New-castle avec passagers et marchandises pour toutes les destinations de la Norvège et de la Suède. Il v a une reprise partielle des services entre Hull, Copenhague et Rotterdam. L'Abbey Line compte bientôt reprendre son service sur Rotterdam. PORT D'AMSTERDAM Amsterdam, 12 août. — Depuis le début des hostilités résultant du conflit européen, l'activité dans le port d'Amsterdam a diminué sérieusement, et presque tous les départs sont suspendus, les uns par suite de l'insécurité créée par les mines sous-marines posées dans la mer du Nord, et les autres surtout parce qne le gouvernement hollandais a réquisitionne tour le charbon disponible, ceci dans l'intérêt le sa mobilisation. Cependant cette situation a pu s'améliorer, du fait que l'Angleterre continue à fournir le marché, et on s'attend même à une reprise prochaine des départs. La West-Indische Maildienst, entre autres, va éga-ement expédier ses vapeurs aussi régulièrement que possible. POSTE SIGNALETIQUE DE LLOYD'S A CAP SPARTEL Le comité de Lloyd's a décidé de fermer provisoirement le poste signalétique de Lloyd's, à Cap Spàrtel. EN SUEDE Londres, 12 août. — Le Board of Trade a -été iii-'ormé par le Gouvernement suédois que tous les 'eux au Sud d'Oland jusqu'à Malmô ainsi que ceux le la côte Ouest de Kullen jusqu'à la frontière norvégienne, ont été éteints. SAISIES DE NAVIRES Nous donnons ci-après les nouvelles saisies : LIanna Larsen, steamer, 1310 tonnes, de Rostock, saisi à Southampton. J oh anna, schooner, 223 tonnes, de Geestemunde, ca.p-uré en mer et amené à Falrhouth. Kostrena, steamer autrichien, 2531 tonnes, de ■Munie, capturé en mer et amené à'Portland avec argaison de grains. .'ANGLETERRE ET LE COMMERCE SUR L'ATLANTIQUE Londres 13 août. — Un communiqué dé l'Arnirau-é déclare que les armateurs étrangers faisant, le :ommerce avec l'Angleterre, doivent continuer à nettre en route leurs vaisseaux et. expédier leurs :argaisons à bord des vaisseaux neutres ou anglais, les navires britanniques traversant l'Atlanti-[iie avec une sécurité presque égale à celle du emps de paix. Le contrôle de la Grande-Bretagne sur les voies ommerciales maritimes s'étend chaque jour. L'Amirauté s'efforce de faciliter le commerce sur ous les points du globe, notamment entre l'Angle-erre, la République Argentine, le Brésil,-le Chili et Uruguay. AU PORT DE QUEBEC Quebec, Il août. — Le port de Quebec est fermé ux navires en route pour l'étranger. Quebec, 12 août. — Le port de Quebec est rouvert. Evénements de Mer SINISTRES, AVARIES, ETC. Ares. — Port-Saïd, 12 août. — Le steamer Ares stoppé au kil. 34 ayant la machine défectueuse. Bylands. — Savannah, 11 août. — Le steamer an-lais Bylands a le feu dans les charbons des soutes abord ; avaries légères. Dara C. — Kingston (Ja.), 12 août. — La goélette ara C. a fait naufrage à Cayman le 13 juillet. On spère sauver la cargaison. Dunbar. — Shimonoseki, 30 juillet. — I,e steamer nglais Dunbar, allant de Sfax à Osaka, a. relâché :i avec de nombreuses avaries à sa passerelle et jr son pont ; ces avaries ont été subies pendant n typhon. Le Dunbar était à court de charbon ; il n continuer son voyage pour Osaka où il sera isit.é. Elsie. — Milford Haven, 12 août. — La goélette ngl. Elsie, de Chester à Londres avec un chargèrent de briques, est arrivée ici le 10 courant avec oie d'eau contractée au large de « Smalls ». Ce ma-n le bateau fut mis au plein sur un fond mou où on tentera de boucher l'ouverture. Evandale. — Colombo, 11 août. — Le st. angl. vandale entrera dans le dock très probablement èrilain, et subira des réparations provisoires. Falk. — Quebec, 12 août. — Le steamer Falk, de hicoutimi à New-York, s'est échoué à Margaret's ay, rivière Saguenay. Les détails manquent. Indutiomare. — Pendant des mauvais temps que le eamer belge Indutiomare a essuyés sur son voyage 'Archangel à Anvers, des coups de mer désarri-lèrerit la pontée et emportèrent une partie planches e cetle dernière par-dessus bord. Les prélarts des Mites à charbons furent arrachés également et ne certaine quantité d'eau s'introduisit dans l'en-epont. James Lee. — New-Orleans, 11 août. — Le steamer James Lee a coulé près de Memphis. Kumeric. — Brow Head, 12 août. — Le steamer Kumeric, se dirigeant sur Liverpool ce niatin, toucha le fond près de la pointe Roche, au cours d'un brouillard, mais il parvint à se' dégager sans secours aucun et continua le. voyage. Muraji. — Bassam, 10 août. — Le steamer anglais Mura.ii a sombré le 10 août, à 2 h. du matin. Le capitaine et l'équipage s'est dirigé •sur Sekondi à bord du Èbani. O 171. — Ostende, 13 août. — Levchalutier à vapeur ost. O. 171, est arrivé hier au port Tétrave-enfoncée de haut en bas à la suite d'une collision avec un navire de guerre anglais. St-Nicholas. — VVick, 12 août. — Le plongeur rapport e que le steamer St-Nicholas s'est rompu en deux. Il n'y aurait que peu d'espoir pour le sauvetage du navire. Strathfillan. — Sydney, il août. — Le steamer anglais" Stratiiitlian s'est, échoué Alors qu'il s'apprêtait à prendre son emplacement ; cependant à la marée montante on est parvenu à renflouer le navire qui entrera dans le dock pour subir une visite. ETUDE DE L'HUISSIER HIPPOLYTE VYT 42, rue des Juifs, à Anvers. — Téléph. 2313 EXTRAIT En vertu de l'Arrêté-loi du 1 avril 1814 Il résulte d'un exploit de l'huissier HIPPOLYTE VYT, à Anvers, en date du 14 août 1914, qu'à la requête du Capitaine DAY, commandant ie vapeui Lynton, domicilié de droit à bord du dit vapeur, actuellement amarré à Anvers, et élisant domicile ■ux lins des présentes en l'étude de maître Albert Maeterlinck, avocat, à Anvers, rue des Dominicaines, I ; notification a été faite aux porteurs inconnus des connaissements aux marchandises ci-après, arrivées de Rosario en ce port par le vapeur du requérant : 1° K 2573 bags linseed (150.000 kgs.) 2o s 298 bags barley (12.000 kgs.) d'une requête adressée à Monsieur le Président du Tribunal de Commerce d'Anvers le 12 août et. pour conformément à l'article 267 de. la '.loi. maritime, entendre désigner un séquestre qui aura à recevoir les marchandises pour compte de qui il peut appartenir en payant le fret et les frais dus avec autorisation de ies réaliser soit publiquement soit de gré à gré jusqu'à concurrence du fret et des frais et de déposer le solde dans un local public ou privé ; I); (le l'ordonnance rendue le 13 août 1914 par ce Magistrat, nommant en qualité de séquestre- Monsieur François Grell, courtier en céréales à Anvers. Sommant, les signifiés de se mettre immédiatement en rapport avec le dit séquestre, leur déclarant, que ce dernier procédera à sa mission tant -en Heur • absence qu'en leur présence. Sous réserve expresse de tous droits du requérant et sous protestation du chef du retard mis par les signifiés à accomplir leurs obligations. Pour extrait conforme, (s.) Hippolytê VYT, ETUDE DE L'HUISSIER-AUDIENCIER ALPH. DE BUCK 11, rue aux Lits, Anvers. Téléphone 799. EXTRAIT En conformité de l'art. 2 de la loi du 1 avril 1814 D'un exploit de l'huissier A. I)E BIJCK, d'Anvers, en date du 14 août, il résulte qu'à la requête du capitaine HARDER, commandant le steamer Minsk, domicilié de droit à bord d'icelui, actuellement amarré au port d'Anvers, élisant domicile chez Maître Robert Vrancken, avocat à Anvers,, Qu'il a été notifié au porteur inconnu des côn-na issements à : A W noir 6.485 pcs. Battëns 21/2x6 8.225 „ „ 21/2x6' & J M + bleu 6.625 „ „ 21/2x6 A l/II ^ b|eu 7 729 n Boards 1 X 419 —» - noir 3.442 „ „ 1 . X 8 ■W- A l-II noir 580 „ Battens 2 X 7/10 W_^AKe | 2-431 „ „ 21/2X6'n " P S 5 793 „ „ 2 1/2X6 4.433 „ „ 2 1/2X7 4 433 „ „ 21/2X7- 4.472 „ „ 21/2X6/7 chargées à bord du steamer du requérant à Ilign, et débarquées d'office à Anvers ; 1" d'une requêté adressée à Mr. le Président du Tribunal de bommerce d'Anvers le 13 aofit. dernier, pour : Conformément à l'art. 267 de la Loi maritime, désigner une séquestre chargé de prendre réception de la dite partie bois, avec autorisation pour lui de la réaliser, soit publiquement, soit amiable-irient, de remettre sur le produit de la vente l,e. montant du fret et des frais revenant au requérant en principal et intérêts, et le solde s'il existe," a "(jui justice dira. 2° de l'ordonnance rendue le mêmp jour par.vce magistrat nommant en qualité de séquestre Monsieur Jos. Van Bladel, courtier en bois, rue Osy 17, à Anvers. Sommant, le sigufié de se mettre, immédiatement en rapport akec le dit séquestre, lui déclarant que ce dernier passera outre à la réalisation de la marchandise tant en son absence que présence, et notamment/au moment qu'il jugera opportun.Pour extrait conforme, (s.) A. DE BUCK. AVIS MM. VAN BOCKEL FRÈRES, négociants en sacs, rue de Bréda, 115, Anvers-Dam, ont l'honneur de porter à la connaissance de leur clientèle qu'ayant mis leurs magasins et ateliers à la disposition de l'autorité militaire pour le logement des troupes, ils ne pourront jusqu'à nouvel ordre délivrer d'autres sacs que ceux disponibles dans leurs usines, soit 80.000 sacs de location et 120.000 sacs lourds (Bombay, Australie, etc.) ainsi que 350,000 saes legers de différentes dimensions (tant neufs que d'occasion). Ils ont également un stock considérable de toile neuve d'emballage pouvant servir à la confection de sacs.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software. 

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software. 

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software. 

Er is geen OCR tekst voor deze krant.
This item is a publication of the title Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires belonging to the category Financieel-economische pers, published in Anvers from 1858 to 1979.

Bekijk alle items in deze reeks >>

Add to collection

Location

Periods