Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires

431 0
close

Why do you want to report this item?

Remarks

Send
s.n. 1917, 09 March. Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires. Seen on 11 July 2020, on https://nieuwsvandegrooteoorlog.hetarchief.be/en/pid/1v5bc3tn62/
Show text

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software. 

ANVERS, Vendredi 9 Mars 1917 Le numéro 10 centimes Cinquante-neuvième Année No 17.861 DIRECTION & REDACTION : H, RUE VLEMINCKX, 14 ANVERS ABONNEMENTS : Les aboanernents pour la ville et les faubourgs sont acceptés au bureau du journal, 14, rue Vlerainckx.— Pour l'intérieur et l'étranger on peut s'adresser à la poste. LLOYD ANVERSOIS Seul Journal Maritime quotidien émanant des Courtiers de Navires IJ * li.'lk i>U'VHH liil'V E'iin'/' IVtih fciiTEXgca&ggyj MWtlM» rugHS—Cgli ftiMBBBBEt Annonces : 25 centimes la péti*t ligne. — 50 centimes la double Hgne 1 franc la ligne sur double colonne Adresses industrielles 50 centimes Emissions et Annonces financières : Prix à convenir Les annonces sont mesurées au lignomètre.— Les titres se paient d'après l'espace qu'ils occupent. AVIS Toutos les heures renseignée» dan* notre journal sont indiquées d'après l'heure de la tour. Observations météorologiques (le M. F. Agllie, opticien rue Léopold, 51 Anvers, 9 mars 1917. 11 b. du matin. - Baromètre 760_ - Thermomètre cent femH- 1- ~ Jh"moral) <*">}■. • T.1"3, ~ Pluviomètre - ru/m - Vent : 0.-S.-0. - Prévision : Variable. Astronomie 10 mars (Communiqué par l'Observatoire Royal di Belgique à Uccle lez-Bruxellesi I ever Ai soleil 7 b 9oi. Dern. quart.ielô mars.13 h.33m. Coucher du soleil.... 18 „ 38 .. Nouv. lune le 23 mars 5 .. 5 „ Lever de la lune 30 56., Prem.quart. Ie30ma»f 1, „ 36 „ Coucher de la lune... 7 10, Pleine lune le 7 avril 14 „ 49 „ Haute marée à Anvers Matin Soir 10 mars ■ ■ ■ 5 li.lj m 10 mars ... 17 h 29 oi. 11 „ - 5 „ 45 „ 11 18 .. t „ 12 „ . 6 „ '.8 „ 12 ... 18 , 36 . Hauteur du Rhin Cologne 5 mars 1.74m. I Strasbourg 2 mars '84 m. Huriingci! „ 0.75 „ Lauterbourj „ 3 50 „ Kehl - „ Maxau „ 3.44 „ Mannheim „ i.36 „ Germersheim „ 3.40 „ Caub ,, 1.5 3 Mayence „ 0 44 „ Ruhrort „ 0 84 „ Bingen „ 1.39 „ Duisbourg » 0.60 „ Coblence „ 1.91 „ Waïdshiit „ t.84 „ Dusseldori „ 1.53 „ Lobitli ? „ 10.45 „ Hauteur du Main Hauteur du Neckar Francfort 2 mars. 2.3î in. Heilbronn 2 mats. 0.80 ra. Hauteur de la Moselle Hauteur du Bodeasee Trêves 2 mars. 1.13 m. Constance 5 mars, 2.70 ai Port d'Anvers ARRIVAGES DU 8 MARS •Steamer Wili-ord iii, de Tamise. Remorqueur Alpha, de Gand. » Prés. Arm. Grisab, de Gand. Bateau-moteur Or (ions Genade, de Baesrode. Allège Stanislas, de Calloo. » Julia, de Burght. Math [Loi;, de Hobokeu. Marie, de Bornhem. OCTAVIE, de Booiïi. >- Werner, de Merxein. » Coniiar, de Gand. » Vlaanderen Vlaamsch, de Gand. » Casino, de Gand. « Vatel, de Gand. » Favio .Iusto, de Gand. » Louisa, de Gand. » sidome, de Gand. > Verduldïgheid, de Gand. Duc de Brabant, de Gand. » Maria, de Couiliet. » Entreprise, de la Hollande. » Philipp & Jacob, de l'Allemagne. » Belgica, de l'Ai le magne. DEPARTS DU 8 MARS Steamer Wili-ord 111. pour Tamise. » Telegraaf III, pour la Hollande. Remorqueur Actif, pour Gand. Allège Auguste, pour Hobokeu. » Les Deux Frères, pour Ryckevorsel. »■ Jeannette, pour Gand. Twee Gebroeders, pour Gand. »• Bien sans Dieu, pour la Hollande. » Rhénania 21, pour l'Allemagne. Bayern 17, pour l'Allemagne. Evénements de Mer SINISTRES, AVARIES, ET«. Brigade, Centurion, Ariest, Dorothy, Headley. — Berlin, 8 mars. — On mande de La Haye que les steamers anglais Brigade ,452 tonnes), Centurion (1828 tonnes), Ariest 3071 tonnes), Dorothy (3806 tonnes) et Headley (4953 tonnes) ont été coulés. Deravore. — Berlin, 7 mars. — Le steamer norvégien Deravore, allant de Gênes à Londres, a été coulé. Mioulis. — Berlin, 7 mars. — Le steamer grec \linn Pli 4ncr.lpt,WVA n ôtp p.mi.lp ARRÊTÉ sur l'allocation de secours exceptionnels pour cherté de la vie aux agents et préposés salariés de l'Etat Section I. — Agents masculins.' Article lr Un secours exceptionnel pour cherté de la vie est accordé, pour les trois derniers mois de Tannée 1916, dans la mesure des dispositions suivantes, aux agents subalternes et inférieurs de l'Etat, exei<; ut actuellement leurs fonctions : a) Dans l'administration de la cour.des comptes; 1>) Dans les ministères de la justice, de l'intérieur, des sciences et des arts, de l'industrie et du travail, des finances, de L'agriculture et des travaux pub1,i.-s et dans les administrations qui leur sont- subordonnées ; c) Dans les services rattachés provisoirement à ces ministères ; d) Dans le ministère de la marine, des postes et des télégraphes,- ainsi que dans le service des postes. Article 2 «s P". On entend par agents de l'Etat, dans le sens du présent arrêté, les personnes qui sont employées au service de l'Etat et qui touchent un traitement à charge du trésor public, par suite de nominations faites en vertu des lois ou émanées de l'administo a-tion (articles lr et 6 de la loi du 21 juillet 1844 s uies pensions). Sont considérées également comme agents (employés) dans le sens du présent arrêté, les personnes faisant partie du personnel administratif ou enseignant des établissements d'instruction de l'Etat. § 2. Les agents admis à litre temporaire ou à l'essai, conformément aux dispositions réglementaires existantes, sont, assimilés aux agents nommés définitivement. Article 3 S lr. Les trois catégories suivantes sont établies : 1re catégorie: a) les agents célibataires; b) !l:s agents veufs, séparés judiciairement ou divorcés, sans enfant : 2e catégorie: a) les agents mariés sans en fa » : i ; b) les agents veufs, séparés judiciairement ou divorcés, ayant un seul enfant : 3° catégorie : a) les agents mariés ayant un seul enfant ; b) les agents mariés, veufs, séparés judiciairement ou divorcés, ayant plusieurs enfants. § 2. Les secours sont alloués aux agents dont 'e traitement ne dépasse pas ' les chiffres suivants: pour la lv« catégorie, 1.800 francs par an ; pour les 2° et 3e catégories, 2.500 francs par an. .Article 4 § l«\ Doivent être pris en considération les enfants en dessous de 18 ans accomplis. S. 2. Les enfants de la femme nés .d'un précédent mariage sont comptés comme ceux du commun mariage : les enfants adoptés légalement ou de fait sont également comptés. S 3. Les petits-enfants vivant dans le ménage de l'agent et entretenus par lui sont comptés connue les enfants. jj 4. Les enfants qui se trouvent actuellement hors du pays occupé ne sont pas comptés. Article 5 § lr. Sont considères également comme traitement les émoluments ci-après : J° Le logement de service, le chauffage et l'éclairage ; à défaut d'une évaluation légale (art. 37, n° 3, de la loi du 21 juillet 1844), il en sera fait une. évaluation équitable par l'administration compétente. 2° L'indemnité de logement, les remises des comptables, le minerval du personnel enseignant et tout -s autres rétributions permanentes. Les remises des comptables et autres rétributions variables dans leur montant- doivent être portées en compte d'après la moyenne de leur montant pour les années 1915 et 1916.' § 2. Ne sont pas considérés comme traitement l'indemnité de résidence, les indemnités fixes allouées pour frais de bureau et de déplacement, ou les indemnités accordées en remboursement de dépenses extraordinaires occasionnées aux agents à In suite de prestations spéciales. S 3. Les remises des comptables doivent être portées en compte pour les trois quarts (art. 10 2e alinéa, de la loi du 21 juillet, 1844). Article 6 Le. secours est fixé : L Pour la iJ'e catégorie (célibataires, - veufs, séparés judiciairement ou divorcés, sans enfant), à 10 fr. par mois ; 2. Pour la 2e catégorie (mariés sans enfant, veufs, séparés judiciairement ou divorcés, ayant un seul enfant), à 15 francs par mois ; 3". Pour la 3e catégorie : a) mariés ayant un seul enfant, 18 francs par mois ; b) mariés, veufs, séparés judiciairement ou divorcés, ayant plusieurs enfants, 18 francs par mois plus 3 francs, pour le deuxième enfant et pour chacun des suivants. Article; 7 S lr. En cas de mariage de l'agent, de naissance ou d'adoption d'un enfant, le secours ou supplément de secours est accordé pour le mois entier. § 2. En cas de décès de la femme ou d'un enfant, ; lie secours ou supplément de secours alloué du chef : de la personne décédée est encore payé pour le mois qui suit celui du décès. De même, le secours se rapportant à un enfant est encore payé pour l,e mois qui suit, celui dans lequel cet enfant a accompli sa 18° année. Section il. — Préposés salariés de l'Etat Article 8 Les dispositions du présent arrêté sont applica-** bles de la .même maniéré qu'aux agents de l'Etat aux ouvriers, journaliers et gens de service qui sont employés d'une manière permanente dans les administrations mentionnées à l'article lv et y ont leur principale occupation. Section iil agents féminins. Article 9 Les dispositions du présent arrêté sont applicables de la manière suivante aux agents du sexe féminin : § l1'. Les femmes non mariées, veuves, séparées ou divorcées, sans enfant, sont traitées comme les agents masculins se trouvant dans la même situation (art. 3, lve catégorie) ; § 2. Les femmes veuves, séparées ou divorcées, avec un ou plusieurs enfants, sont traitées comme les agents masculins se trouvant dans la même situation (art. 3, litt. b, de la 2e catégorie, et litt. b de la 3e catégorie) ; S 3. Les femmes mariées et n'ayant pas d'enfant en dessous de 18 ans sont exclues ; S Les femmes mariées et ayant un ou plusieurs enfants en dessous de 18 ans reçoivent la moitié du secours alloué aux agents masculins mariés ayant le même nombre d'enfants. Sont toutefois exclues les femmes dont le mari est. agent de l'Etat (art. 2) ou est employé à titre permanent comme préposé salarié de l'Etat, (art. *0. Section iy. - Dispositions diverses. Article 10 § lr. Les dépenses pour lès agents et préposés salariés qui exercent leurs fonctions dans l'une des administrations désignées à l'article J1' sous les litt. a, b et c seront imputées sur un crédit à ouvrir sous le n° 37 de l'annexe au budget du ministère des finances pour l'exercice 1916, avec le texte suivant : « Secours exceptionnels et temporaires aux agents et ouvriers de l'Etat-, à cause de la cherté de la vie (crédit non limitatif) 250.000 francs. » § 2. Les dépenses pour les agents et préposés s.i- ■ lariés qui exercent leurs fonctions au ministère de la ■ marine, des postes et des télégraphes, ou dans le service des postes ('art. I1', litt. d), seront imputées sur les dépenses de l'administration allemande des postes et télégraphes. Bruxelles, le l1' «février 191 T. Der GénéraIgouverneur in Belg.iën in Vertretung, von zw'ehl General der Infanterie. ARRÊTE § l1". — Les entreprises qui ont leur siège dans le territoire du Gouvernement général, mais dont l'exploitation se trouve en tout ou en partie hors de Belgique ne peuvent, sans l'autorisation du Commissaire général des banques (Generalkounnissar fur die Banken), ni aliéner, ni grever, ni louer, ni transmettre à autrui soit leur exploitation sise hors de Belgique soit les immeubles et installations dépendant de cette exploitation. Les entreprises ayant leur siège dans le territoire du Godvernement général ne peuvent, sans l'autorisation du Commissaire général des banques, ni aliéner, ni grever, ni transmettre à autrui leurs participations (actions, parts, actions de jouissance, etc.) à des entreprises étrangères ou a des entreprises belges dont l'exploitation se trouve en tout ou en partie hors de Belgique. Toute disposition allant à rencontre des prescriptions des lr et 2e alinéas est nulle. 2. — Quiconque aura enfreint les dispositions du J l1' ou aura, prêté aide à une telle infraction sera puni soit d'un emprisonnement de 5 ans au plus et d'une amende pouvant atteindre 100.000 marcs, - »it d'une de ces deux peines à l'exclusion de l'autre. La tentative est punissable. L'amende pourra aussi êt.e récupérée sur les maisons, personnes, biens et .valeurs dont le représentant ou le gérant aura commis l'infraction. Les commandants et tribunaux militaires sont compétents pour juger lesdites infr ;e-tious.Bruxelles, le 3 mars 1917. .Le gouverneur général en Belgique, Frhr. von Bissing, Colonel-général. Par arrêté du 28 février 1917, la Société de Crédit communal a été autorisée, à émettre, pour le compte de plusieurs administrations, un emprunt de cinquante millions de francs • fr. 50.000.000) à 4 % ; elle l'a souscrit elle-même en y affectant- son capital et sa réserve. RECTIFICATION Le § 1'', lr alinéa, lro phrase de l'arrêté du 27 février 1917 concernant l'élévation du rendement de la. mouture (Bulletin officiel des lois et arrêtés, j). 3358) est rédigé comme suit : Par dérogation au S 4 de mon arrêté du 8 juillet 1916 concernant la. mouture et le transport, des céréales destinées à la panification, j'ai fixé, jusqu'à nouvel ordre, à 90 % le rendement de la mouture du blé indigène ou importé. » Le ravitaillement de la Belgique UNE EXCELLENTE NOUVELLE La Commission for Relief in BeJgiùm annonce que le service-de ses bateaux entre les ports d'outre-mer ! et Rotterdam est rétabli. Ces navires suivront la route Nord et seront munis de sauf-conduits allemands. Par cette voie, il est attendu 45.000 tonnes de froment, 12.000 tonnes de maïs et 7.000 tonnes de marchandises diverses. Jusqu'à present, aucune mesure n'a été prise pour obtenir la relaxation des navires du Comité retenus dans les ports anglais et chargés de vivres en destination -de Rotterdam. Toutefois, l'œuvre du Comité de Secours et d'Alimentation en Belo-kmp et d'ans le Moivl flp In Pvîuvpp EXTERIEUR PAYS-BAS Le pain hollandais Les journaux hollandais annoncent que l'exportation du pain pour la Belgique, se poursuivra à partir du 12 mars. Le steamer < Princess Melita » On mande d'Amsterdam, en date du 6 mars : Ixî navire marchand armé Princess Melita, de la marine britannique, qui avait été amené au Nieuwe Waterweg, a repris la mer à 8 heures p. m. après avoir embarqué une provision d'eau douce et des vivres. Réduction des fournitures de pétrole E?i raison de l'irrégularité des transports maritimes et de l'incertitude des arrivées, les grands importateurs de pétrole ont décidé de ne fournir provisoirement. a leurs clients que 75 p. c. des quantités de pétrole qu'ils -ont reçues pendant la même période de l'année dernière. FRANCE La saccharine < >n mande de Paris : Le gouvernement français a soumis ;i la Chambre un projet de loi autorisant l'emploi de saccharine dans l'industrie alimentaire. La saccharine serait soumise à un impôt de 200 fr. le kilo, ce qui correspond à peu près aux droits an-tuellement prélevés sur 1.» sucre. RUSSIE Pour l'industrie russe Les anciennes banques russes et les établissements de crédit créés en Russie depuis le commencement de la guerre, ont conclu mie convention qui a pour but de soutenir .plus rationnellement au point de vue financier, les diverses industries russes. • ETATS-UNIS L'affaire de l'« Appam » On mande de Washington, en date du 7 mars : La Cour Suprême des Etats-Unis a confirmé le jugement de la Cour de Virginie en cause du vapeur Appam. Ce jugement dit que I'Appam a violé la neutralité américaine, car il a été amené à Hampton Roads par un équipage de prise allemand. La Cour Suprême confirme définitivement au gouvernement .anglais le droit de propriété sur le navire en question. Actes de Sociétés, déposés au Greffe du Tribunal de Commerce d'Anvers Bilan. — Société anouyliie « Hoboke-n-Centre », à ilobokeu. Bilan au 31 décembre 1916. Le Conseil d'administration : MM. Gustave l)e Bruyn, président, -industriel, à. Anvers. Paul Biart, administrateur-délégué, propriétaire, à Cappellen ; Gustave Berré, propriétaire foncier, à Cappellen ; Henri Block, architecte : Joseph Geenen, industriel ; Léopold Gean-rits, propriétaire ; Charles Platteau, industriel ; Aloïs Van Boxelaer, propriétaire ; Jules Geysen, avocat, et Armand Hessel, commerçant, à Anvers; administrateurs. Maurice Van den Abeele, industriel, et Fer-nand De Kock, notaire, à Anvers, commissaires. li résulte d'un acte sous seing privé en date du 30 décembre 1915, que la Société en nom collectif « J. MiC'liielssen & Co », à St. Léonard, constituée le 12 septembre J881, a été prorogée pour un terme de cinq ans qui finira le 31 décembre 1920; et que la part de Mr Corneille Michielssen, briquetier à St. Léonard, est échue après la mort de celui-ci à Mr Charles Cuvelier-Michielssen, médecin, à Westmalle, lequel est depuis lors associé solidaire avec les autres associés : MM. Joseph Michielssen, briquetier, à St. Léonard : Jean Van Roey-Michielssen, propriétaire, a Ryckevorsel, et- Jules Floren, docteur, à Brecht. Oépôt de signatures. — Société coopérative d'Epargne et de Crédit « Banque Populaire pour l'Arrondissement d'Anvers », à Anvers. Par acte passé par devant M® Verstrepen, notaire, à Anvers, les mem-bres du comité exécutif ont déposé leur signature au greffe du Tribunal de Commerce d'Anvers, à savoir : MM. Léopold Stnppers, sans profession ; Louis Luyckx, directeur de société ; Ernest Schepens, porteur de procuration ; Charles Stappers, administrateur de banque ; Joseph Xeefs, industriel ; Louis Parein, industriel, et Adolphe Landtmeters, négociant, tous à Anvers. Réélection. — Bilans. — « Société anonyme des Horloges de Précision, système Normal Zeit », à Anvers. Bilan au 31 décembre 1916. Mr Joseph Mertens est réélu administrateur. Le Conseil d'administration : MM. Victor Xeutgens, directeur commercial, a Berchem-lez-Anvers, administrateur-délégué ; Paul Gillain, industriel, à Anvers : Frédéric de Montigny, négociant, à Anvers : Cari Puttkarnmer, directeur de la Société anonyme Normal Zeit, à Berlin ; Joseph Mertens, directeur de banque, à Bruxelles. Le commissaire : M1' Martin Soniers, expert-comptable, à Anvers. -- Société coopérative « Comité de- Liquidation de la Bourse d'Anvers », à Anvers. Bilan au 31 décembre 1916. faste des actionnaires : 1916. Conseil d'administration : MM. Robert De Decker, président ; Fii miri De Braeckcleer : Léonce Groetaers ; Jean la.nssens ; -Léon Iveusters, Edmond Michiels, membres. Commissaire: M1' Léon ' Février. Directeurs: MM. Jules De Hoog et Paul Emm. Smets. chronique judiciaire La clause résoiiUoire dans les baux Intéressant- jugement rendu par Mr Dequesne, président du tribunal civil de Bruxelles (référés) : La demande tendait à ,l'expulsion de la Société II..., défenderesse, des lieux donnés en location ; elle est basée non sur le défaut de payement de loyers échus, mais sur la clause de la convention de bail a.venue entre parties devant M° Poelaert, notaire, à Bruxelles, le 12 août 1904, aux termes de laquelle « à défaut de payement d'un seul terme de loyer à son échéance, et quinze jours après un avertisse-ment par lettre recommandée resté infructueux, le bail sera résilié de plein droit, si bon semble au bailleur, et sans qu'il y ait besoin d'aucune autre formalité » ; Je demandeur soutient que la société défenderesse, malgré la mise en demeure, n'ayant p is payé le solde du trimestre échu par anticipation le 15 avril 1916, le bail est résilié de plein droit, et que parlant la défenderesse occupe l'immeuble sans titre ni droit ; Attendu, dit le juge, que l'expulsion du locataire ne peut être ordonnée provisoirement, par la voie du référé, que si le droit du propriétaire ou bailleur a un caractère d'évidence incontestable ; que notre pouvoir- en cette matière est essentiellement discrétionnaire ; Attendu que si les tribunaux, et partant le juge de référé, doivent respecter toute clause résolutoire stipulée dans un bail, à laquelle provision doit être accordée (référé Bruxelles, 19 janvier 1909), encore leur appartient-il d'apprécier si, dans les circonstances de la cause, le locataire était en faute vis-à-vis du bailleur pour ne pas avoir payé le loyer à l'échéance, et vérifier en fait s'il y a eu inexécution ou violation suffisante des clauses de la convention dans le sens prévu et réglé par les parties^ (référés Bruxelles, 6 novembre 1906 et 29 janvier 1909 ; Bruxelles, 19 février 1907) ; Attendu que s'il est constant que le trimestre échu anticipativement le 15 avril 1916 n'a pas été payé en totalité le jour de l'échéance, il existé en la cause des circonstances spéciales qui militent en faveur de la défenderesse ; que le retard de payement du loyer' échu n'apparaît pas comme un manquement fautif de celle-ci à ses obligations de locataire ; Attendu, en effet, qu'il résulte des explications des parties et des éléments de la cause que pour la reprise du commerce du demandeur la défenderesse lui a payé, en 1904, la somme de 150.000 francs ; que jusqu'à ce jour elle a régulièrement payé au demandeur l'intégralité des loyers"; que depuis les événements elle n'a plus pu exercer son commerce, qui antérieurement était prospère, et n'a plus pu jouir de -l'immeuble loué dans les termes de l'article 1719, 3°, du Code civil; que le demandeur a en sa possession une sommé de 3.000 francs à titre de garantie ; Utendu que la défenderesse déclare que, sitôt après les événements,_elle reprendra le cours régulier de ses payements, et même être disposée à accepter toute offre raisonnable de la part, du bailleur pour le payement actuel et immédiat d'une partie du loyer ; Attendu que dans ces circonstances, et vu les événements, la situation actuelle de la défenderesse, "sa déclaration ci-dessus mentionnée, le bail intervenu entre parties ne peut, au provisoire, être considéré comme résilié et l'occupation de l'immeuble par la défenderesse comme étant sans titre ni droit ; qu'il appartiendra, au juge du fond d'apprécier si, en présence,des clauses et conditions du bail précité, Je fait reproché à la défenderesse est suffisamment relevant dans les circonstances de la cause pour prononcer ent-ye parties la résiliation du bail : Par ces motifs, statuant au provisoire, tous droits des parties saufs au principal, nous déclarons compétent ; déboutons le demandeur de sa demande en •expulsion ; le condamnons aux dépens. Cette sentence, en date du 24 juin 1916, rappelle donc aux propriétaires, que lorsque le bail contient une Clause résolutoire autorisant la résiliation de plein droit à défaut de payement d'un seul ternie de loyer à l'échéance, il appartient aux tribunaux d'apprécier si, dans les circonstances de la cause, le locataire ne peut exciper de motifs qui sont de nature à lui valoir du répit. INFORMATIONS FINANCIERES BOURSE OFFICIEUSE D'ANVERS Skanœ du 8 mars. — Le fait saillant de la journée est, la dégringolade des fonds chinois qui subissent, aujourd'hui chez nous le contre coup de la faiblesse accentuée qu'ils ont subie hier sur les marchés étrangers. La raison de la. baissé est connue nous le disions hier, la crainte d'une rupture dipio-matiqeu avec les célestes. Malgré son importance le recul enregistré reste limité aux rentes chinoises, laissant tout Je reste de la rubrique .des fonds d'Etats, en dépit d'une certaine hésitation très compréhensible, à peu de chose près au niveau des cours précédents. Rien de particulier n'appelle snr les autres départements de la cote une attention particulière, disons toutefois qu'on paraît très bien disposé en actions Grosnyi et qu'on essaye de galvaniser le marché des valeurs caoutchoutières en hissant l'tim des petits titres légers du groupe. De petites affaires se concluent en rentes belges directes et indirectes dont les tendances ne sont pas particulièrement fermes et en lots de villes qui se négocient toujours couramment. Belge 3 % 70,75-71,75; Emission 'Anglaise, 80,50 vendeur; Bon du Trésor '4 % 1917, 100,50-101 ; Annuités 3 %, 78-79 ; Anvers 1887 , 83,25-84,25 ; Anvers 1903, 70,50-71,50 ; Bruxelles 1905, 69,75-71,75; Gand 1896, 63,60-64,60; Liège 1897 , 64,50-65,50 ; Schaerbeek, 61,50-62,50 ; lot du Congo, 85,75-86,75. En dehors de 1a. faiblesse déjà signalée en Chinois, les changements intervenus dans les cours des valeurs internationales sont peu considérables, les Argentins se montrent plutôt mieux disposés. Tel est le cas du moins en Argentins 4 1/2, sur des demandes renouvelées, l'intérieur atteint 97,25-98,25 et l'extérieur 96,50-97,50, le 1911 reste en dehors du mouvement à 96,50 offert. Cédules nouvelles 112,25-113,25, Cédilles L 114 1/8-115 1/8, les K 97-98, les or 5 % font 108,75-109,75. Rien en Pavimentation. Buenos-Ayres 4 1/2 93,50-94,50. Les dettes brésiliennes sont soutenues de même que les emprunts chiliens. Ou néglige les uruguay. Brésil funding 191.4, 99,50 A., 98,75 P., le 4 % 1883 83 A., le 4 % 1910 74,75 acheteur, le 4 % 1889 75,25 et le Rescission 75,50 acheteur. Chili 5 % 1911 94,50-95,50, le 4 1/2 1889 90,25-91,25, Uruguay 3 1/2 72,75 P., le 5 % 1914 91,75 et- la Cédule 102,25 ces cours toutefois sont nominaux. Dominicain coupures 113-113,50, Cuba 5 % 103,50 P. Dettes asiatiques : en Chinois 4 1/2 des vendeurs se présentent dès le début bien en-dessous des prix de la veille a 83,50, leurs exigences toutefois fondent rapidement avec les cours qui s'arrêtent aux environs de 81 1/2. Le Chinois 5 % 1896 résiste plus mal encore à 88,50 et 92. Les dettes Japonaises ne sont guère influencées. Japon Railway 103,50-104,50, le 4 1/2 1905 102,50-103,50, le 4 % 1905 94,25 P. Dettes continentales sans variations spéciales. Russe 1880 81,75-82,75, le Nicolas 87,75-88,50, le 5 % 1906 94,75-95,75, Roumain 4 % 1890 79-80, le 4 1/2 1913 71,50-72,50, le 5 % 1903 84 P., Portugais 3 % 51,75-52,75, Métalliques 58-59. Le groupe des entreprises diverses ne montre encore aucune activité, malgré cela les quelques cours qui se présentent ne sont pas mauvais. Il y a de la demande en Crédit Anversois à 410 A., Banque Centrale Anversoise 447,50 A., dividende Banque Be!;..e 430 P., jouissance Crédit Foncier Sud-Américain 1860-1872,50, ordinaire Crédit National Industriel 266-270, la privilégiée 277-281, fondateur Anvers 65 A., capital Electrique Anversoise 300 A., Escaut 129 A. Rien de changé en titres hypothécaires dont aucune ambiance ne trouble la quiétude. Aucune affaire ne- parvient à se faire en valeurs pétrolifères, ce qui ne veut pas dire qu'il ne se présente pas d'acheteurs, ainsi on offre vainement. 2685 en ordinaire Grosnyi et 3015 en priv.il. L'Astra Roma-ria est abandonnée à son sort. Les valeurs caoutchoutières présentent au premier abord une certaine animation, le tout cependant se réduit à peu de chose mais en somme on est mieux disposé. Federated 662,50-672,50, Sennah 64-66,50, Kuala Lumpur 13S143, Kalitengah 43,25-46,25, Financière 167-170, capital Tjisalak 64 environ, la part 167,50 A.-172,50 P., capital Deli Moeda 242,50-252,50. Action Tanganyika 70,50 I*.. l'obligation 206-21.0. «OURSE OFFICIEUSE DE IRUXELLES Séance du 8 mars. — Comme il fallait s'y attendre après les quelques opérations d'hier qui amenèrent, un peu d'entrain dans le marché financier, on retombe aujourd'hui dans l'inertie et dans l'expectative.Décidément la capacité transaction elle de la Bourse est, pour le moment, réduite à sa plus simple expression, et, si comme dit hier, on a à constater parfois un petit regain d'activité, cela se présente surtout le mercredi, grâce aux renforts apportés parles intermédiaires provinciaux.' A part cela, les cotations ne parviennent- pas à se maintenir à une étiage satisfaisant. Il n'y a. rien de particulier à signaler en rentes et lots de villes. Voici les cours laits : Rente Belge 3 • 69,75-70,50 ; Congo lots, 86,50 ; Anvers 1903, 70,50 ; Anvers 1887 , 83,75-84 ; Bruxelles 1902, 86 : Liège 1905, 66 5/8-66 7/8. lin peu moins d'amateurs en obligation industrielles. On rencontre même de vendeurs en 4 °0 Athus à 380, en Armes de guerre à 450, en Ougrée 4 % à 425. D'autre part, on rencherche encore les 4 % Tramways de Livourne à 415, les 5 % Tramways Toscans à 460, les 5 % Tramways de Lombardie et Romaghes à 472,50, les 5 % Brugeoise à 485, les 5 % Glaces de Bohême à 485, les 5 % Bacarès à 475, et les 5 % Ciments de Konstatinowka à 480. Notons aussi les cours faits en 4 12 % Tramways et Eclairage en Russie de^400, 410. Nos actions bancaires enregistrent aujourd'hui quelques'cours empreints de fermeté. Ainsi on e: t bien en Banque Belge pour l'Etranger a 562 1/2, 570,' en privilégiée Banque Ligeoise àé 480 , 482 1/2, en Caisse de Reports à 1380, et en capital Crédit Gé :é-ral de Belgique à 113 3/4; en fondateur Crédit National Industriel on est plutôt lourd à 4200. Affaires très restreintes au groupe des valeurs de transports. 11 y a argent eu dividende Tramways d'Anvers à 50, t-t en privilégiée Athènes à 23,25, mais papier en capital Bangkok à 110 et en dividende à. 33.25. La jouissance Caire se retrouve à 500, l'ordinaire Belge de Tram, cote 5, 6, et la dividende Tramways et Electricité en Russie revient à 70, 75. Au compartiment sidérurgique, c'est le calme le plus parfait. La fondateur Taretzkoïe est à 1150 argent, la jouissance Tôleries de Konstantinowka est demandée à 2825, offerte à 2875. Quelques offres nouvelles en valeurs charbonnières et notamment en Grande-Bacnure à 1480, en H im-sur-Sambre-à 400, et en Petite-Bacnure à 1510. Espérance Bonne-Fortune se tasse à 720, La Louvière-Sars ne fait que 200, le Petit—Try fléchit à 1250, mais la dividende Laura continue à bien se.comporter à 850 , 860, et il en est de même de la Willem-. Sophia de 1020'à 1055. Ces deux charbonnages, inu ile de le répéter sans doute, réalisent de très gros bénéfices avec les prix actuels du charbon. De l'irrégularité dans les tendances des petites rubriques. La Bacarès est ferme à 83, lés Mines Réu-nies reprennent à 190, 192,50, 195, l'ordinaire Bennert-Bivort est recherchée à 475, les Verreries Jonet sont demandées à 1570, l'ordinaire Electricité de Moscou est à 35,50 argent, et la privilégiée Haren est offerte à 91,25. Peu de transactions en valeurs caoutchoutières. Java capital se maintient à 145, 146,25, la fondateur continue à progresser à 720, 725, 730, l'Hévéa se sou-t-ient à 202,50, 203,75, la Sennah Rubber est. ferme à 65,25, la Soengei-Lipnet est hésitante à 437,50, 435, et la Zuid Préanger est bien à 135, 137,50, 140. C'est la faiblesse qui domine au groupe colonial. On se tasse, en effe!, en ordinaire Katanga à 2205, 2200, 2190 , 2180 , 2170, on fléchit en capital Union Minière à 1330, 1325, 1320, 1315, 1310, 1305, 1300, 1295, 1290; on bouge peu en fondateur Lacourt à 475, 470, 465, 467,50, on est plutôt mieux en capital Végétaux du Haut Kasaï à 22,50, 23,50, mais on ne fait que 70, 69,75, 69,50, 69 en Tanganyika. Il y a généralement de la résistance en valeurs diverses. Canadian Pulp dividende 337,50, 340, dividende Gratry 310, Matières Premières pour la Chapellerie Belge-Amer.} capital 700, fondateur 285 argent, capital Tustanowice 40 argent, privilégiée Sucreries Générales 555, Sucrière Européenne capital 81,50, fondateur 52,50, 52,75, Sucreries Saint-Jean capital 125, 126,25, e' fondateur 170, 171,25, 168, 168,75. Changements peu importants au groupe étranger. Obligation Tanganyika 208, Nord-Ouest Brésil 112.50, Barcelona 77,50, 77, obligation Agricole d'Egypte 270, 275. Central Catalan' 147,50, 150, L'ujar 735, 745, privilégiée Dyle-Bacalan 575 papier, Magyar-Belga 200 papier, Duiéprovienne 3415, et- Kolomna 700 argent, 715 papier. COURS DU CHANGE Amsterdam, 7 mars. — Londres, fl. 11,81 3/4; Berlin, fl. 39,90 ; Paris, fl. 42,50 ; Suisse, fl. i9,25 ; Vienne, fl. 25,25 : Copenhague, fl. 71,75 ; Stockholm, fl. 73,60. BOURSE DE LONDRES Londres 7 Mars 7 Mars 6 Mars 7 Mars j 6 Mars Consols, . . 53 — 52 3/8 South. Railway. . 29 3/4 | - — Répuoiiq Argentine. 64 - -- - Union A ... — r4 4% Brésil . . . ôO - 50— Wab., prêt. . . - — 4% Japon . . • 69 1/4 69 :/8 U. S. s eel A. .116 1,2 '13 7/5 Japon 1905. . .91 "'.j 9t 5/B Amalg. C —— Mexique inter. . . — — Greaî Cobar. . , -- — — Pérou, ord. ... Columbia ... — Pérou, prêt. . . - 23— Ver,. D;p!. ... 55 ':2 Portugal. - Mexic. pr. ... — - Russie 1989 . . | 51 64-- Rock Isl. . . Marc, of A. - . ■ - Rar.dmine . . . —— Turquie. . . ■ i - — — ! Marine, or. . — Ji.'2 % Urupuay. . 64 % 64 — ; Shell . - — fi % Uruguay . . | — iRio Tinto . . - - - — Acht. Top . . . — — ! — — ^naconda - — — - Préf. d° A , . - - j 'Schib., préf. - — - - Oer.ver t Rio Grande — — : ; Schib., ord. - — - - Erie, ord i — ;Kon. Pelr. . : Missouri . — 8 15/16 Escompte 5'/'ô p; H1/16 d Ontario a, . . .Argent . . , 37 3/i6d 37 5'l6d South. Pacific ! i i BOURSE DE PARIS Pans, 7 Mars 7 Mars 6 Mars | 7 Mars 6 Mars 3% rente Irançaise. 6145; 5155 Est français. - i Russie 1 H89,Con.4% — ! Rio Tinto, parts . 1745 — 1748 — 41/2 % Russie 1909 72 72 10 Mexique Int. 5% — ; - —. Serbie 1% 1895 - — : — Lots furquic . — — ! — — Espagne 4%, Etr 102 — '02 35 Chane° Berlin, coju i Portugal 3% . . : Che«s.Amsterd..courî 236 i 236 — Turquie 4% unifié . 65 25| 63 95 Ch««s. Londres,cour! 27 79 i 27 79 Banoue ottomans . 1 25— Escompte . . . -— | BOURSE DE NEW-YORK New York 7 mars r 7 Mars 6 Mars 7 Mars d Mars Hypothèques 2L'4-2!/Ss; 214-2"2 Omar odfWestern.or 23 - 23 8,4 Cnanc*8.Londr. C.T 1.7B 45 4.76.45 Nortnern Paci."., ord. 10? 7/8 103 1/8 Ghe6 s. Lundr.60d.v 4.71. - -t.?'. Nnrfo.KàWestern,ord. '27 3^ ^27 Changés. Paris vue. 5.65 1U 5.85 "I Norf.<ÇWest.4%c.obl; '25 - 125 — Gh?n?,e s. Berl n . 68 1/4 68 1/4 Pennsylvania, ord. 54 — 54 — Aigent .... 7512 76 ::/8 Philacf. & Read,, ord.j 92 3/41 94 - Philad.<ÇRead.,1spréf: 40 — : 40 — FONDS GreatNortherr,î«préf '13 - il 127/8 Amérique 2 p. c. obi 99 - 99 - Texas & Pacific, ord. 14 i/s • 14 >2 Atch. r. & S. F. 4% 101 1/2 101 1/2 Southern Pacif., ord.' 92 3/41 92 5/8 Atch.T.AS.F.aord 10! 7/8 |lG2i/2 Southern Rail//., ord. 27 3/8 28 1/8 Atc.T.<fcS.FsMgb.4%! 91— i 93 7'S SouthernRailv/.,préf. 57— 59 1/2 Atch.T.îS.F. a.prél.: 99 1/2 99 1 >1 Union Pacific, préf.: '345/8 135 1/4- Am.CanÊFoundryor. 67 'a , 67 '2 UnionPacif.4%, obi.; 98 — 97 3'8 8aliim. & Ohio, ord. 75 1/8 75'/ . Wab.S»Louis<éPac ,0 ' '2 1/8 *21/4 Canad. Pacific, ord. 2 1/2 '53% Wab.StLouis&Pac, pr 48 - 49 3/8 Chesas & Ohio, ord., 58 08 3j Amalgamat.Copper.o; Chic. (SNorth West.0. Mt 1/2 1 '• 6 ' 0 AnacondaGopper, n.: 84 7/8 34 1/8 Chic.Milw.ASt.Pauio' d! 1/1 82- U.S.SteelCorp..ord. '.09 1/2 1103/8 Rcck Island ord. . 37 5/8 i 37 % U.S. Steel Corp.,préf '17 7/8 118 — Am.Smelt<£Ref.C°,o..iCM 1.2 >00 -ty-i U.S. Steel Corp. 5%! Bethl. Steel Corp.,ord! 138 - 39- 2e H. Obi. '05 1.2 105 Va Qenv.&RioGrande.o, 12 1/2 '2 5/8 Americ.BeetSug.,ord 92.1/2 92-% Erie Railway, ord. . 26 - 26 % American.Can. ord. 46 0/8 44 1/4 Erie Railw., 1 ® préf. 39- .'9% Unit. Sugar C®,ord. ! 42 1/2 4-2 Erie Railw., 2« préf. .1' — | 32 1/4 Amer.HioedcLealh.,pr 64 — 62 1/2 Erie Railw. Gen. Lien] 6S ! 67 - Amer. fei.<feTel.,oid, 126 1,2 125 1/2 Illinois Central,ord.;!01 ;1C'1/4 Am.Tel.4%conv.obl.| 102— 102 — Kans^City South., ord ; 21 1/4 2". i/i |ntern.Cont.Rubb#r,o; 11 - 11 — Kans. City South., pr. 53— ; 53 1.2 |nterr.Merc.Mar.,ord,: 27% 27 7|8 Louisv.<6. Nashv.,ord.1 î25 1-8 '125 V-t ntern.Merc.Mar., pr.1 74 7:8 73 '/2 Mat.Rlw.ofMex.,1 pr. 23 j 23 — |nt. Merc. Marine | Nat.Rlw.ofMex.,2pr. 6 - 6 41/2%, obi.•' 9! 1,2 90 — i7!iss.Kans.(£Tex.,ord. 1 7 v-i Pittsburg Coal, ord. "46 ~ 47 - Miss.Kansas^Texas ! Central Leather, ord.» 9-1% 891/8 2e h.g.-obl. 48— ! 50— ! interbor.Metrop.,préf: 66 — 66 - Missouci Pacific.,ord 29 | 291/2 ''r.tarbor.Metrop.,ord.; '.3- 12 5/8 V.-Y.C*ntr.<ÇHur!s..o 95 i« 1 95 ,'/o StudebakerCor.,ora : 10ï - '00'/8 | Mm) Onm.S'.CorC. I 65 % Pinannpc niccps — I p iii'iii^tv^ li" i n ariAPi: plii- 1)0re un projet d-e loi, qui promet pour les acquéreurs de lions du Trésor 5 % de nouveaux avantages. On propose d'abaisser ;i la Banque d'Etat, l'escompte pojir ces fonds de 5 "1/2 à 5 l/-i pour cent, d'abolir In teixe du timbre de 1/1.0 p. o. pour le dépôt à la Hunque d'Etat, de les accepter comme cautionnements pour les fournitures de la Couronne, et de permettre de les acquérir à l'avenir en coupures de 50 roubles. Le département des chemins de fer a fixé les bases du prochain emprunt des chemins de fer. MEMENTO DE L'ACTIONNAIRE ASSEMBLEES ANNONCEES 18 mars Société anonym® d«s Carrières de Quartzite de Dongelberg-, à 10 heures du matin, 16, rue des Chevaliers, à Ixelles. 11 mars Esperanza, société anonyme, à 4 heures de relevée, au siège social, 44. rue des Pierres, à TBruxelles. 12 mars Banque cle Malin.es, société anonyme, à 16 heures, au siège-social, rue du Bruel, 53, à Malines. Banque de Verviers, société anonyme, à 2 heures de relevée, au siège social, 41, rue de la Concorde, à Verviers. Crédit Centrai du Brabant, société anonyme, à 2 heures de l'après-midi» au siège social, 22. me d'Arlon, à Ixelles-Bruxelles. 13 mars Briqueteries Brabançonnes, société anonyme, à l heures, au siège social, 144, rue Edouard Stuckens, à Evere. Société anonyme des Magasins Argentins d'Anvers, a 3 heures de relevée, au siège social, 17, rue Vénus, à Anvers. •Société anonyme des Charbonnages Réunis <Ie la Minerie, à Battice, à 1 h. 1/2 de relevée, au siège social, à Battice. 15 mars Société anonyme des Anciennes Manufactures Chimiques René Dubois, à Fontaine l'Evêque, à 3 h. de l'après-midi, au siège social, à Fontaine l'Evêque. Banque de Huy, société anonyme, Agence <le la Société Générale de Belgique, à 4 h. 1/2, au siège social, 4, rue Gravière, à Huy. 17 mars Savonnerie Modèle, société anonyme, à S h. 1/î de l'après-midi, au siège social, à Gosselies. Tuileries et Briqueteries de Lobbes et Extensions, société anonyme, à 11 heures du matin, 33, rue Le Corrège, à Bruxelles. 19 mars Nouvelle Société des Carrières de Florzé, société anonyme, à 3 heures, au siège social, 62,' rue Adolphe La vallée, à Molenbeek-Saint-Jean. Société anonyme des Chemins de Fer Vicinaux des Arclennes, à 3 heures, à l'Hôtel Verlhac, boulevard de la Sauvenière, 153,' à Liège. Société anonyme Produits Réfractaires <le Char-leroi, à 3 heures, au siège social, rue de l'Ange, » Marcinelle. Société anonyme du Charbonnage de Brav, à 11 h. du matin, au siège social, à Ougrée. Comptoir Commercial Anversois, société anonym# à Anvers, à 16 heures, au siège social, rue Kipdorp, 1*, à Anvers. Société anonyme des Charbonnages de Maurage, à Maurage, ù 3 heures de relevée, rue de Spa, 1#, à Bruxelles. 20 mars Librairie Forst, société anonyme,- à 11 heures éu matin, au siège social, 75, placé de Meir, à Anvers. Société anonyme des Frigorifères et Messageries des Carmes, à Liège, à 3 heures de relevée, au Café du Phare, place Verte, %, à Liège. Société des Faubourgs de Bruxelles, société aie nyme, à 2 heures de relevée, au siège social, Montagne du Parc, 8, à Bruxelles. Société anonyme Le Phénix, Briqueteries de Liège et Extensions, à 2 heures de relevée, à l'Hôtel Dounen, à Liège. Société anonyme des Fonderies et Poëleries de Ta mines, à 4 heures, au siège social, à Tarn in «s. 21 mars Société anonyme du Charbonnage de Falisolle, a midi, chez Mme veuve Ch. Smedt, restaurant de la Monnaie, rue Léopold, à Bruxelles. Société Péruwelzienne de Recherches Minières, société anonyme, à 11 heures du matin, au siège social, 8, rue cle la Presse, ù. Bruxelles. Banque de Crédit Commercial Société Anonyme N" 36, rue des Tanneurs, à Anvers Les statuts ont- été publiés le 19 avril 1914 — acte n° 3127 — dans le recueil des actes et documents relatifs aux sociétés commerciales Messieurs les actionnaires sont convoqués en assemblée générale ordinaire pour le MARDI 27 MARS 1917. à 2 1/2 heures cle relevée, au Siège social, lue des Tanneurs, n° 36, à Anvers. ORDRE 1)U JOUR : 1° Rapports au Conseil d'administration et Tlu Collège des commissaire# sur les opérations de l'exercice 1916 ; 2° Examen et approbation du bilan et du compte profits et pertes arrêtés au 31 décembre 1916 : 3° Affectation des bénéfices ; 4° Décharge aux Administrateurs et Commissaires ; 5° Nominations statutaires. Pour assister à cette assemblée, Messieurs les actionnaires-sont priés de se conforme]- aux prescriptions des articles 31 et 32 des statuts. Les dépôts des actions au porteur pourront se faire : ii Anvers : au Siège social, rue des Tanneurs, 36; à Bruxelles : à la Banque de Bruxelles ; Siège A, rue Royale, n° 62 ; siège B,'Avenue des Arts, n° 27 ; à la Caisse Générale de Reports et de Dépôts, n° 11, rue des Colonies; à Liège : à la Banque Liégeoise, n° 34, rue de' l'Université ; i\ Court 10 i : à la Banque Centrale de la Lys, n° 53. Graiid'Pla.ce.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software. 

Er is geen OCR tekst voor deze krant.
This item is a publication of the title Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires belonging to the category Financieel-economische pers, published in Anvers from 1858 to 1979.

Bekijk alle items in deze reeks >>

Add to collection

Location

Periods