Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires

182 0
close

Why do you want to report this item?

Remarks

Send
s.n. 1915, 08 June. Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires. Seen on 09 December 2019, on https://nieuwsvandegrooteoorlog.hetarchief.be/en/pid/k93125r989/
Show text

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software. 

ENVERS, Mardi 8 Juin 1915 Cinquante-huitième Année - No 17.327 g: DII^ÏION >; RÉDACTION * ; H. RUË^ Vl/EMINCKX, 14 X£jV£fij3ftNVERS Téléphone 3761 LLOYD ANVERSOIS Annonces : 25 centimes la petite ligne. — 50 centimes la double ligne 1 franc la ligne sur double colonne Adresses industrielles 50 centimes Émissions et Annonces financières : Prix à convenir Les annonces sont mesurées au liynomètre. — Les titroc cp naipnt d'anrès l'psnar.e mi'ils nCCUDent Seul Journal Maritime quotidien émanant des Courtiers de Navires Observations météorologiques de M. F. Agthe, opticien, rue Léopold, 51. I Anvers, 8 juin 1915, 10 h. du matin. — Baromètre 764 — Thermomètre cent (max) +30 — Therm»m. cent, (min.) -+- 15. — Pluviomètre — m/m.—Vent. Est.!— Prévision : Beau orafeux. Astronomie V juin Lever du soleil ..... 3 h. 30 m. matin -= { 3.30) Coucher du soleil ..... 7 „ 52 „ soir = (19.53) Lever de la lune 1,13 „ matin = ( 1.13) Coucher de la lune .... 5 „ 4 „ soir = ,17. 4) Nouvelle lune le 12 juin . . . 10 „ 57 „ soir = (22.57) Premier quartier le 20 juin . . 2 „ 24 „ soir = (14.24) Pleine lune le 27 juin . . 4 „ 27 „ matin = ( 4.27) Dernier quartier le 4 juill. . ■ 5 „ 54 „ matin = ( 5.54) Haute marée à Anvers Matin Soir 9 juin — h. 24 m. =■ (—h 24) 12 h. 55 m. = (12 h. 55) 10 juin 1 h. 26 m. ' 1 h. 26) 1 h. 54 m. = (13 h. 54) 11 juin 2 h. 13 m. 2 h. 18; 2 h. 39 m. = (14 h. 39) (Heure belge.. Hauteur du Rhin Cologne 7 juin 2,76 m Strasbourg 4 juin — m Huningen 4 „ 3.06 „ Lauterbourg „ — Kehl .. — „ Maxau „ —„ Mannheim „ 4,82 Germersheim „ — „ Caub 7 .. 2,99 .. Mayence „ 1,86 „ Ruhrort „ 1 86 „ Bingen „ 2,62 „ Duisbourg 1 „ 1,94 Coblence 2,88 „ I Waldshiit — Diisseldorf „ 2,63 „ I Lobith 4 „ 11,57 „ Hauteur du Main Hauteur du Neckar Francfort 4 juin 2,07 m. Heilbronn 4 juin 0,55 m- Hauteur de la Moselle Hauteur du Bodensee Trêves 4 juin 0,25 m Constance 7 juin 4,45 m Port d'Anvers ARRIVAGES DU 7 JUIN Steamer Wilford IV, de Tamise. » Union 1, de Bruxelles. » Amstel IV, de la Hollande. » Telegraaf III, de la Hollande. » Stad Amsterdam II, de la Hollande. » Kro.mhout XII, de- la Hollande. » Helvetia VII, de la Hollande. Bateau-moteur Koophandel II, de Louvain. Eclair III, de Bruxelles. » Vrounv Cornelia, de la Hollande. Allège Stanislas, de Lillo. Vigilance, de Lillo. » Idéal, de Campenliout. Deux Frères, de Bruxelles. « Vereinigung g2, de Bruxelles. » Maria, de Bruxelles. » Louis, de Bruxelles. » Jeanne d'Arc, de Gand. » Elise, de Gand. » Pharaïlde, de Moll. » Cyrille, de Réthy. » Belgique, d'Hérenthals. » Espérance, de Beersse. » Maurice, de Liège. » Sancta Maria, de Liège. » Habile, de Seraing. » Ursula, de Renory. » Olwa, de Renory. y Jeune Pierre, de Renory. « Acétylène, de Charleroi. » josephine, de St-Ghislain. » Royaume, de St-Ghislain. » Antoinette, de St-Ghislain. » Chasse-l'eau, de Tournai. » Wilhelmina, de la Hollande. » Magdalena, de la Hollande. » broedertrouw, de la Hollande. » De Onrust, de la Hollande. » Nooit volmaakt, de la Hollande. » Zuiderzeë, de la Hollande. » Ottoland, de l'Allemagne. DEPARTS DU 7 JUIN jSteamer Amstel IV, pour Bruxelles. Bateau-moteur Op Gods Genade, pour Baesrode. Allège Joseph II, pour Boom. » Constance, pour Campenliout. » Eugène, pour Gand. » Balta, pour Merxeni. » Hectorina, pour Moll. » Le Progrès, pour Moll. » Ideaal, pour Brée. » Hypothèque, pour Overpelt. » Les quatre Sœurs, pour Overpelt. » Etienne, pour Liège. » Boss, pour la Hollande. » Maria, pour la Hollande. circulaire Veuve Jos. BROUWERS entrepreneur Rue Van Trier, 12 Anvers, 7 juin 1915. M., J'ai riionnetfr de vous informer que par suite du décès de mon très regretté mari', je continuerai les affaires sous la firme Veuve Jos. BROUWERS. Mes longues années d'expérience et l'aide d'un personnel compétent et dévoué qui me seconde dans ma tâche, me permettent d'exécuter avec les mêmes soins et la même ponctualité, comme par le passé, les ordres que vous voudrez' bien nie transmettre.' J'espère que vous continuerez à m'honorer de votre confiance et vous présente, M., l'assurance de ma parfaite, considération. Veuve Jos. BROUWERS. Service postal Depuis le lr juin, le service des mandats-poste est autorisé entre la Belgique et le Danemark, aUx mêmes conditions que celles qui régissent les relations postales avec les pays participant déjà à ce service. Evénements de Mer SINISTRES, AVARIES, ETC. Dulwich Head. Londres, 6 juin. — Le vapeur Dulwich Head a été coulé par un sous-marin allemand.Fazehound, Curlew. — Londres, 7 juin. — Les vapeurs de pêche Fazehound et Curlew ont été torpillés et coulés par un sous-marin allemand, à 25 milles de Peterhead. Les équipages sont sauvés. Noord Holland. — Rotterdam, 6 juin. — On mande de Londres que le vapeur néerlandais Noord Holland, en passant Spurnhead, a signalé qu'il avait été en collision. Ce vapeur venait de Londres. Persimmon. — Londres, 6 juin. — Le chalutier anglais Persimmon a été torpillé par un sous-marin allemand' à environ 50 milles au N. E. de Buchan-ness. L'équipage a été débarqué à Grimsby. Roma, Alabama. — Maa.ssluis, 6 juin.— Le vapeur poma, arrivé ici de Londres, a été en collision en ,al de Maassluis avec le vapeur Alabama. Le Roma a encouru de légères avaries à l'avant. L'Alabama n'a pas souffert et a continué son voyage pour Londres. Star of the West. — Londres, 7 juin. — Le chalu-lier angl. Star of the West a été torpillé par un kous-marin allemand. L'équipage a été débarqué à J Aberdeen. BELGIQUE BRUXELLES Ligue des Industriels et des Commerçants L'action incessante de la Ligue s'exerce dans divers domaines au grand profit de tous les citoyens.L'importante question des réquisitions de l'autorité allemande, antérieures au 15 octobre 1914, uccupe activement le comité. Tous les citoyens porteurs de bons de réquisition sont invités à se faire connaître au secrétariat, Modem Palace, 147, rue Neuve, à Bruxelles. CHARLEROI Sous peu de temps, commenceront les travaux préparatoires des nouvelles lignes de tramways dont la construction vient d'être décidée. Il s'agit du prolongement de la ligne électrique de Charleroi à Marchienne-Etat jusque Fontaine-l'Evêque, afin de donner communication directe avec les réseaux du Centre et du Borinage. Ainsi que l'exploitation d'une ligne électrique de Gilly-Quatre-Bras, Ransart, Wangenies, Fleurus. On sait que la création de cette ligne n'est pas un Projet neuf. Il y a bon nombre d'années que les rails e+, poteaux ont été placés jusqu'au delà de Sars-Allet, mais l'autorisation d'exploiter n'avait jamais pu être obtenue. On espère pouvoir mettre ces deux trqnçons en exploitation pour le commencement dur mois de septembre prochain. D'autre part, il paraît que deux nouvelles lignes importantes de tramways seront incessamment créées. Ces projets sont à l'étude et leur application ne rencontre nulle opposition sérieuse. Il s'agit d'abord de la ligne Cbâtelineau-Farcien-nes, Lambusart, Keumiée, Wanfercée-Baulet. Ensuite la ligne Châtelineau, Pironchamps, Far-ciennes, Roselies, Oignies et Tamines jusqu'aux Al-loux.La section Anderlues-Leval-Trahegnies de la ligne d'Anderlues à Binche vient d'être inaugurée. Cette dernière ligne aura un parcours de plus de dix kilomètres. Aperçu des charges qui pèsent sur l'armement français Commençons par dire quelques mots sur le recrutement dés équipages. Au premier rang de ces charges, il convient de citer la loi de navigation du 21 septembre 1793 qui régit eheorëMa marine' marchande française et qui impose aux armateurs l'obligation de recruter, jusqu'à concurrence des trois-quarts, leurs équipages en France et d'y prendre tous leurs officiers. C'est là une obligation qui est tout à fait spéciale à l'industrie des transports maritimes en France. En Allemagne, l'armement est libre de recruter son personnel comme il l'entend. On exige seulement que l'équipage soit bien recruté et donne, toutes les garanties de sécurité voulues. En Angleterre, l'armement, est libre également. Seuls les capitaines, les officiers et au inoins les trois-quarts de l'équipage des paquebots-poste doivent être sujets britanniques. Les compagnies anglaises embauchent sur certaines lignes un grand nombre d'asiatiques (lascars). Le nombre de ces derniers employés à bord des navires anglais ne cesse d'augmenter, passant de 31.484 en 1897 à environ 48.450 les trois dernières années. En France, la condition faite aux armateurs est toute différente, la proportion des 3/4 est rigoureuse et s'applique à tous les navires et à toutes les lignes sans exception. Le personnel des machines ne doit comprendre également qu'un quart d'étrangers au maximum. Loi du 28 janvier 1857.) L'obligation à laquelle sont soumises les compagnies anglaises au sujet, de. la composition de l'équipage.,,dès paquebots-poste cesse de s'appliquer en cas dé grève ; en France la législation de 1793 et 1857 ne subit aucune dérogation en pareil cas, ce qui oblige les compagnies de navigation à désarmer tous leurs navires, postaux et autres, dès qu'éclate une grève d'inscrits maritimes. Il nous reste à signaler les taxes et droits accessoires.L'armement'est soumis en France à des droits accessoires suivants : Ce sont, d'abord : Les droits de francisation qui sont, dus par tous les navires battant pavillon français ; leur quotité est de 7 fis 20 pour 100 tonneaux de jauge ; Les droits de congé perçus sur tout navire sortant d'un port français. Le décret du 4 janvier 1896 portant règlement de police sanitaire a institué : Une taxe de reconnaissance à l'arrivée des navires ; Un droit de station ; Un droit de séjour dans les stations sanitaires ; Un droit de désinfection. * Le décret du 15 juin 1899 a modifié ces mesures. Il y a encore le droit de quai qui frappe tous les navires chargés en raison de leur cargaison et dont la refonte est à l'étude depuis près de trois ans. Indépendamment de ces droits applicables partout, chaque port a ses taxes spéciales. Ce sont : Les'taxes de péage qui ont pour but d'assurer le service des emprunts contractés par les Chambres de Commerce ou tout autre établissement, en vue de subvenir à l'établissement, à l'amélioration ou au renouvellement des ouvrages ou de l'outillage public d'exploitation des ports et des accès : les taxes de pilotage et de remorquage, les frais de manutention, les taxes de courtage maritime, le droit de statistique, le droit de permis, le droit de certificat, et enfin les décrets du 4 mai et 6 août 1906 sur la dératisation des navires, du 5 avril 1907 sur la police sanitaire, du 13 janvier 1912 sur la patente de santé. ITALIE LE TRIBUNAL DES PRISES Rome, 3 mai. — Un décret vient de dissoudre la commission des prises créée par décret du 13 octo bre 1911 au moment de la guerre entre l'Italie et la Turquie. Le blocus de la côte d'Asie Mineure Le gouvernement britannique a déclaré le blocus de la Cote de l'Asie Mineure depuis le 2 courant. La région bloquée s'étend de 37°35' à 40°5' lat. N. y compris l'entrée des Dardanelles. Pour le départ des navires neutres se trouvant dans cette région, il a été. acccordé un délai de 72 heures. La presqu'île de Gallipoli La presqu'île de Gallipoli est un prolongement de la Thrace qui ne forme plus qu'une étroite langue de terre reliant au continent européen le territoire d'une presqu'île éminemment historique. Anciennement nommée la Chersonèse, elle fut en grande partie sous la domination du héros athénien Miltiade. Là où la côte *de Gallipoli se rapproche le plus de la rive asiatique, bien des fois des événements importants se sont déroulés. Immédiatement derrière le château-fort des Dardanelles, du côté de la presqu'île, s'élève un mur de rochers blancs, dans lequel une petite grotte est réputée être la tombe d'Hécube. Si l'Histoire et la Légende ont répandu leurs charmes sur Gallipoli, les paysages, en revanche, n'y offrent rien de bien attrayant. Ils sont loin de présenter le féerique aspect du Bosphore, et des deux rives du détroit, celle de Gallipoli est la moins pittoresque. Là, les collines qui remplissent la presqu'île s'élèvent, pour la plupart directement de la mer,et de temps en temps seulement une petite plaine côtière se remarque à l'endroit où les torrents se sont frayés un chemin vers l'Helilespont. C'est dans ces plaines que se rencontrent les localités les plus importantes, à commencer par Ma;dos, le Madytos des' anciens, "aujourd'hui encore localité grecque qui vit de la navigation. Avec ses tours et ses maisons blanches, elle prend. un aspect riant sous la lumière du soleil, et quand souffle le vent du Nord, ce qui est le cas presque tout l'été, les ailes blanches aussi de ses nombreux moulins à vent tournent gaiement et lui donnent un cachet spécial. En s'avançant vers l'Est, on arrive à la principale bourgade de la presqu'île, à celle qui d'ailleurs porte son nom : Gallipoli. Elle s'élève sur des cîmes abruptes, d'accès difficile, et est surplombée d'un vieux château-fort et entourée de moulins à vent. La beauté du site a, sans doute, amené les Grecs d'autrefois à le nommer Kallipolis (la belle ville). Aujourd'hui, ce qui en reste ne correspond plus à la beauté du cadre. Bien que chef-lieu de district, Gallipoli est une ville déchue, où ne retiennent l'attention que quelques ruines de l'antiquité ou de 1a. première période turque. Ce fut la première ville d'Europe tombée entre les mains des Ottomans au début de leur première invasion. La ville servit de lieu de débarquement aux Français .et Anglais en 1854. Elle compte aujourd'hui 30.000 habitants environ, Turcs, Grecs, Arméniens et juifs, qui s'occupent surtout du commerce du cuir et de la poterie. Bien que le port ne soit que peu profond, la navigation y est très active, et il s'y fait un commerce d'exportation assez étendu. RÉPUBLIQUE ARGENTINE EXPEDITION DE CARGAISONS DE VIANDES CONGELEES Voici le détail des chargements de viande congelée expédiés de l'Argentine du 24 au 28 mai pour l'Angleterre. Vapeur Demerara : 25.652 quartiers de bœuf, 7000 moutons. Vapeur Highland-Rover : 21.739 quartiers de bœuf, 155.760 caisses de viande, 12.137 moutons. Vapeur Broderick : 14.700 moutons. Vapeur Paraguay : 23.090 quartiers de bœuf. Vapeur Elstree-C.range : 84.760 moutons. Vapeur Highland-Watch : 2368 bœufs, 5836 moutons. On remarquera que les établissements frigorifères argentins font d'excellentes affaires, en ce moment. Le centenaire du scaphandre L'Intervention au scaphandrier s'était bornée longtemps dans des descentes le long de la côte pour la pêche des éponges et du corail : on y a fait appel depuis pour le sauvetage des épaves. Et l'on sait avec quelle ardeur les scaphandriers ont travaillé, malgré la houle, les remous de sable et de mauvais temps, au renflouement du sous-marin ' Pluviôse. Tout le monde connaît aujourd'hui la description de l'appareil de plongée qui permet au scaphandrier de se maintenir sous l'eau, de s'y mouvoir pendant quinze à vingt minutes pour opérer ses recherches et, la position du bateau échoué répérée, glisser les haussières et les chaînes qui permettent aux machines des chalands, outillés à cet effet, un relèvement progressif. Le principe de cet appareil remonte à une expérience concluante faite par un astronome dont la comète a remis le nom sur le plan d'actualité : Hal-ley.C'est Halley qui le premier descendit dans la mer avec une cloche de plongeur qu'il aVait imaginée. Plus tard, exactement en juin 1810, — il y a donc par conséquent cent ans, — les Parisiens virent un individu descendre dans la Seine, vêtu d'un habit spécial et protégé par une cloche. Le principe du scaphandre et son application étaient dès Iots réalisés. INFORMATIONS FINANCIERES COURS DU CHANGE Amsterdam, 7 juin. — Londres, fl. 11,92 1/2 à fl. 12,02 1/2 ; Berlin et Hambourg, fl. 51,20 à fl. 51,70; Paris, fl! 45,70 à fl. 46,20 ; Suisse, fl. 47,25 à fl. 47,75; Vienne, fl. 37,70 à fl. 38,20 ; Scandinavie, fl. 65,85. à fl. 66,35. Rotterdam, 7 juin. — Londres, fl. 11,98 1/2-; Berlin, n. Di/io ; fans, n. *a,yu. BOURSE DE LONDRES Londres, 5 Juin 5 Juin 4 Juin 5 Juin i 4 Juin Gonsols. . . 66 9/16 66 9,16 South. Riilway. . 17 5/161 —— RépuDiiq Argentine. — Union A . . .133 1/4 133 — 4% Brésil . . . 48 1,2 Wab., prêt. . . — — 4% Japon . . . 711/2 71 U. S. Steel A. . 62 1/2 63 3/4 Japon 1 esc, . .89 7/8 89 3/4 Amalg. C. . . . — - Mexique inter. . . Great Cobar. . . — — Pérou, ord. . . . | Columbia ... — — Pérou, pref. . . — — Va.-.. D:p!. ... Portugal. ... — - Mexic. pr. . . . ——- Russie 1889 . . — Rock Isl. ... — — Marc, of A. . . 9 7/8 Randmine ... — -— Turquie.... 6C Marine, pr. . , - — 3V2 % Uruguay. . 64 5/8 Shell 5 % Uruguay . . Rio Tinto ... Acht. Top . . . 105 1/2 '05 3/6 Anaconda . . Préf. do A . . '031/2 Schib., préf. . . — - - Denver.4Rio Grande I Schib., ord. . . —— Erie, or.1. . . . 28 — 28 1/8 • Kon. Petr. . . — — Missouri . . .I '2 1/2 i 12 3/4 Escompte . . . i 2 7/8p i 2 7/8 p. Ontario A. . . . 30 Argent . . . . 23fl,'i«d |23•" i.jd. South, racific . .1 93 3/8 ! 92 5/8 I I BOURSE DE NEW-YORK New York, 5 juin. 5 juin 4 juin 5 juin 4 juin Hypothèques nom. |3/4-2 Chtario&Western, or. 28 1/2 29 — Cnan68s.Londr. C.T. 4.7885 4,79 • Nortnern Paci.'., ord. 1063/8 106 1/2 Chees.londr.60d.v. 4,75 25 4.75 5 1 Norfolk^Western,ord 102 1/2 103 — Change s. Paris vue. 5,44 5,43 3/4 Norf.<£West.4%c.obI 104 — 104 — Change s. Berlin . 82 3,4 82 U/16. Pennsylvania, ord. 106 3/^ 107 — Argent .... 491/4 49 '/4 Philad. & Read., ord. 145 3/4 145 7/8 Philad.(feRead.,1 epréf 9C — 90 FONDS , GreatNorthern, 1 «prêt1118 1/2 118 3/4 Amérique 2 p. c. obi. 97 — 97 Texis & Pacific, ord. : 14— 14 1/2 Atch. i. & S. F. % 101 1/4 101 V4 Southern Pacif., ord. 89 - 90 - Atch.T.&S. F. a.ord. 100 3/4 101 1/2 Southern Railw., ord. 16 1/2 167/8 Atc.T.&S.F.Mgb.4% 92 3/1 92 3/4' Southern Railw.,préf. 51— 52 — Atch.T.iS.F. a.p'éf. 99 3/4 99 3/4 Union Pacific, préf. 127 1/4 128 3/4 Am.Car&Foundryor. 51 1/4 53 7/8; Union Pacif.4%, obi. fc-6 — 96 — Baltim. & Ohio, ord. 73 1/2 76 !/4 Wab.S'Louis&Pac.,o. 1/4 1/8 Canad. Pacific, ord. 152 3/4 154 5/8; Wab.S'Louisi£Pac„pr 3là 1/4 Chesap Ohio,ord. 40 1/4 40 1/2 Amalgamat.Copper,o 745'8 72 7/8 Chic..4North Wèst.o. 126 1/2 125 — AnacondaGopper,ord 36 35 — Chic.Milw.&St.Paulo 9!-- 91 3/4 U.S.SteelCorp..ord. 59 1/2 60 1/2 Rock Island ord. . 20 1/2 20 3/4 U.S.SteelCorp.,préf.;110 1/2 111 1/2 Am.Smelt&Ref.C°,o. 73 1/4 72 3/i U.S. Steel Corp. 5% Bethl.Steel Corp.,ord 148 1/2 146 3/4 2» H. Obi. 102 '/4 102 1/2 Denv.4 Rio Grande,o. 7— 7 — lntern.Merc.Mar.,ordj |. Erie Railway, ord. . 26 3/4 27 \ lntern.Merc.Mar., pr. — 1 — Erie Railv/., 1 préf. 411/8 41 1/4, Americ.BeetSug.,ord 47 1/2, 48 '/4 Erie Railv/., 2e préf. 34 — 34— American.Can. ord. 41 1/2 42 5/8 Erie Railw. Gen.Lien 67 1/2 68 — : Unit. Sugar C°, ord. 43 — 43 — Illinois Central,ord. '.06 - 106 — Amer.Hide«iLeath.,pr 32 1/2 33 7/8 Kans. City South., ord 25 1/4 26 — , Amer. Teî.ATel., ord, 122 — 122 — Kan î. City South., pr. 58 - 58 1/4; Am.Tel.4% conv.obl. 93 — 93 — Louisv.<S. Nashv.,ord. 117 1/4 117 1/4 Intern.Cont.Rubb01",o 7- 7 — Nat. Rlw. of Mex.,1 pr. 23 — 23 Int. Merc. Marine Nat.Rlw.ofMex.,2pr. 7 1/2 71/2 41/2 %. obi. 40 1/2 40 1/2 Miss.Kans.<fcTex.,ord 113/4 11 5/8 Pittsburg Coal. ord 22 1/2 23 — Miss.Kansas&Texas CentralLeather,ord. 38 1/2 38 1/2 2° h.g.-dbl. 56 3/4 56 3/4 lnterbor.Metrop.,préf 72 3/4 72 — Missouri Pacific.,ord 11 — '0 7/8; lnterbor.Metrop.,ord. 22 3/8 22 1/2 N.-Y.Centr.<£Huds.,o, 87 1,2 ^7 1/2; StudebakerCor., ord. 71— 68 — !Mont.Dom.S».Corp. o 31 — 311/2 Les intérêts belges en Egypte. — Dans un des derniers numéros du Bulletin de la chambre de commerce d'Alexandrie, ' Mr Bernard Soucail, docteur en droit, fait un examen critique de 1a. circulation fiduciaire en Egypte, Nous croyons utile, en raison les P'.mbreiK inté-rêts belges au pays du Khédive, d'analyser cette étude. Il est utile, tout d'abord, de faire remarquer que l'Egypte est soumise au régime des capitulations et que l'Etat n'a donc qu'un pouvoir limité sur les personnes réelles ou inorales, individus ou sociétés. Cependant, le gouvernement égyptien a pu intervenir dans l'émission des billets pour la réglementer d'une façon relative. Le privilège d'émettre des billets de banque a été conféré à la National Bank of Egypt par décret khédivial du 25 juin 1898. En quoi consiste en réalité .ce privilège ? Dans tous les pays, quelles que soient les conditions imposées par les gouvernements aux établissements d'émission, quel que soit le régime adopté (liberté, privilège, monopole, émission par l'Etat), les rigueurs de la loi trouvent leur contre-partie dans le cours légal accordé aux billets. « En Egypte, au contraire, les billets de la National Bank n'ont pas force libératoire légale : leur cours est simplement facultatif, ils ne peuvent être imposés en paiement par le débiteur à son créancier, ils n'ont, enfin, d'autre valeur que celle qui s'attache au crédit de l'établissement. » En outre, le privilège de la National Bank lui-même est loin d'être absolu, car le droit d'autorisation réservé au gouvernement égyptien ne touche que des sociétés anonymes et, de plus, les autorisations antérieures au 25 juin 1898 constituent des droits acquis et intangibles. -Certains organismes pourraient donc,' sous certaines conditions de date, de constitution intérieure ou d'origine, faire concurrence à la National Bank. En fait, cette concurrence n'est guère à craindre : «parce que les billets de la National Bank ont simplement cours facultatif et que leur rôle dans la circulation ne peut qu'être précaire et de second plan ; ensuite, parce que seuls les billets de cette banque sont acceptés par les caisses publiques concurremment avec les monnaies métalliques ayant cours légal ; enfin, parce que leur remboursement est garanti par des sûretés de premier ordre ». Au sujet de ce dernier point, en effet, notons que les billets de banque devront toujours être couverts : 1° pour la moitié au moins par de l'or; 2° pour l'autre moitié par des titres calculés au pair appartenant en propre à la banque et dont le choix et la désignation seront du ressort du gouvernement seul. A défaut de tout ou partie de tels titres, l'encaisse-or devra être élevée proportionnellement de façon que le montent des billets en circulation soit toujours intégralement représenté. Le gouvernement participe encore d'une manière effective à la surveillance des opérations de la banque en ratifiant le choix du gouverneur et des sous-gouverneurs et en nommant deux commissaires-vérificateurs. La réglementation est; on le voit, sévère et peu en rapport avec les résultats que l'on peut attendre d'une circulation privée du cours légal et dont l'emploi est laissé au bon plaisir de chacun. Aussi l'emploi des billets de banque est-il resté, en Egypte, réellement restreint. En 1899, première année qui suivit l'octroi du privilège, il fut de 59.998 livres égyptiennes ; après avoir fléchi en 1900, il a monté constamment jusqu'en 1907, où il atteignait le chiffre de 2.280.126 livres égyptiennes, mais pour redescendre à. nouveau ; bref, il n'est aujourd'hui que de deux millions de livres égyptiennes. C'est bien peu, eu égard aux immenses services que rendrait à l'Egypte une circulation fiduciaire plus intense lui permettant de pourvoir en tout temps à ses besoins commerciaux sans être tributaire de l'or étranger comme elle l'est actuellement. On s'accorde à reconnaître qu'étant données les fortes garanties de leur émission, les billets de la National Bank devraient être dotés du cours légal, à l'instar de toutes les émissions pratiquées en Europe et en Amérique sous le contrôle des divers Etats. Les rivalités des banques devraient disparaître ici devant l'intérêt, public et l'aisance procurée au travail législatif par de récentes institutions devrait inciter le gouvernement à l'exécution de cette ré-* forme. Puis il serait indispensable a accorder a la i\auo-nal Bank un droit d'émission un peu plus élastique, supérieur en tout cas au montant de l'encaisse dans une mesure à établir sous la -forme d'une proportion fixe, comme en Hollande et en Allemagne, ou mieux sous celle d'un rapport d'équilibre entre l'émission et les opérations de réescompte de la banque sur le papier des autres établissements financiers.L'auteur termine en exprimant le vœu que, parmi les nombreuses et importantes réformes dont l'Egypte doit être 1'obje.t dans le plus prochain avenir, celle de son système monétaire occupe un rang de faveur. C'est un vœu que doivent souhaiter voir .se réaliser tous ceux qui assistent aux périodiques drainages d'or auxquels se livre l'Egypte, surtout sur le marché de Londres, pour assurer ses récoltes et estiment que l'équilibre commercial de cette nation serait bien plus stable si la circulation intérieure était, plus importante, plus souple et plus adaptable Les cédules argentines. — A Buenos-Ayres, le président de la Banque Hypothécaire Nationale a eu une entrevue avec le ministre des finances. L'entretien a roulé sur les moyens à adopter pour faciliter le payement des courons aux rentiers européens qui possèdent des cédules argentines. N. V. Zuid Afrikaansch Handelshuis, à Amsterdam. — A l'assemblée générale des actionnaires il sera proposé de distribuer un dividende de. 5 % (année précédente 8-%). Anloo. — Le conseil de la commune d'Anloo a décidé de contracter un emprunt à 6 % d'une somme de fl. 30.000. Van Nierop & C"'« Handels Mpïj. — La direction se propose de distribuer un dividende de 6 % sur les actions de préférence et 5 % sur les actions ordinaires.Le nouvel emprunt espagnol. - Madrid, 5 juin. — Le nouvel emprunt espagnol de 750 millions de pesetas sera émis .le 21 juin sous forme de bons du trésor 4 1/2 ou 4 3/4 %, remboursables 'endéans deux à cinq ans. La Fédération française et belge de Tramways. — La Fédération française et belge de Tramways a tenu son assemblée annuelle le lr juin. Il a été décrété un dividende de 9 francs aux actions. La Société Générale de Belgique. La Société Générale de Belgique a consenti une avance de 3 millions 600.000 francs à la Compagnie du Kasaï. Les Forges de la Providence. Les Forges de la Providence mettent m la disposition des obligataires les nouvelles feuilles de coupons des obligations 5 %. Manufacture les Trois Rois, société anonyme, a Veeweycle Anderlecht. — Bilan au 31 décembre 1914. Solde débiteur, frs 90.165,91. L'Union des Propriétaires belges société anonyme d'assurances incenclis, vie c! accidents, à Bruxelles. — Bilan au 3i décembre 1914. Bénéfice à répartir, frs 66.666,66. Miroiterie nationale, société anonyme, à Bruxelles. — Bilan arrêté au 30 juin 1914. Bénéfices nets, fis 33.243,52. Compagnie belge des chemins de fer réunis, société anonyme, à Bruxelles. — Bilan arrêté au 15 janvier 19Î5. Solde créditeur, frs 17.084,33. Compagnie générale de railways et d'électricité, société anonyme, à Bruxelles. — Bilan au 31 décembre 1914 Coupons du portefeuille, bénéfices divers, frs 3.049.577,34. Banque hypothécaire transatlantique société anonyme, à Anvers. — Bilan au 31 décembre 1914. Bénéfice net en 1914, frs 183.932,15. Pieux armés Frankignoul, société anonyme, à Liège. — Bilan au 31 mai 1914. Bénéfice, frs 27.962,07. Compagnie internationale des Pieux armés Frankignoul, société anonyme, à Liège. — Bilan au 31 mai 1914. Bénéfice, frs 16.809,70. Brasserie de l'Ancre, société anonyme, à Dampre-my. — Bilan au 31 décèmbre 1914. Bénéfices bruts et locations de l'exercice, frs 6.324,20. ASSEMBLEES DE SOCIETES Société belge de forage et de prospections minières, société anonyme, à Bruxelles. — Une assemblée générale extraordinaire se réunira le samedi 12 juin 1915, à 2 heures de relevée, au siège de la société, 41, rue Royale, à Bruxelles. Société anonyme des Verreries de la Marine, à Jumet. — L'assemblée générale statutaire n'ayant pu être tenue en novembre dernier, les actionnaires sont convoqués en assemblée générale ordinaire le samedi 12 juin 1915, à 11 1/2 heures (heure allemande), au siège social, à Jumet. Sambre-Escaut, société anonyme, à Bruxelles. — Assemblée générale ordinaire, le samedi 12 juin 1915, à 3 1/2 heures (heure allemande), 83," rue Royale, à Bruxelles. Société anonyme Fabrique nationale de coffres-forts, à Molenbeek-Saint-Jean. — L'assemblée générale extraordinaire se tiendra, à Koekelberg, place Simonis, 9, en l'étude de Mtre Vanisterbeek, notaire, le 14 juin 1915, à 2 heures précises de relevée. Société anonyme Apollenta », à Anvers. — L'assemblée annuelle des actionnaires aura lieu le lundi 14 juin prochain, à 12 1/2 heures Iheure allemande), au siège social, Marché-aux-Œufs, 7, à Anvers. Société anonyme Brasserie du Château-d'Or de Vilvorde. — L'assemblée générale n'ayant pu se tenir à la date statutaire, les actionnaires sont invités à assister à l'assemblée générale qui se tiendra à Vilvorde, rue des Chevaliers, 26, le mardi 15 juin 1915, à 3 heures. Banque de Jumet-Roux, société anonyme, à Jumet. — Par suite des circonstances actuelles,, l'assemblée générale annuelle n'ayant pu avoir lieu à la date fixée par les statuts, les actionnaires sont convoqués pour le mardi 15 juin, à 3 1/2 heures (heure allemande), au siège social. L'Internationale Belge, société anonyme de réassurances et de coassurances. — L'assemblée générale ordinaire se tiendra le mardi 15 juin 1915, à 2 h. 1/2 de l'après-midi, au siège social, 35-37, rue de la Régence, à Bruxelles. L'Industrielle d'Hemixem, société anonyme en liquidation, à Anvers. — L'assemblée- générale ordinaire aura lieu le mardi 15 juin 1915, à 11 heures du matin, au siège social, 4, rue des Tanneurs, à Anvers.Amsterdam-Besoeki Tabak Maatschappij, à Amsterdam. — Assemblée générale extraordinaire le mardi 15 juin 1915, à 3 heures de l'après-midi, au siège de la société, Keizersgracht, 209, à Amsterdam, Société Liégeoise d'Estampage, société anonyme, à Sclessin. — L'assemblée générale ordinaire se tiendra le mardi 15 juin prochain, à 3 heures de relevée, au siège social, à Sclessin. Publication du rapport et du bilan annuel. — L'attention des conseils d'administration de Sociétés anonymes, est attirée sur certaines prescriptions de la loi du 25 mai 1913, concernant la publication du bilan annuel. Or, en consultant les annexes au bulletin officiel, on peut se convaincre que beaucoup d'administrateurs ne tiennent nul compte des exigences de cette loi susdite. Rappelons aux intéressés que la loi de 1913, s'introduit, notamment en ses articles 75 et suivants, d'importantes innovations. Par exemple, que : 1° Les dettes des directeurs, administrateurs et commissaires envers la société doivent figurer à l'annexe de l'inventaire ; 2° Le bilan doit mentionner séparément l'actif immobilisé et l'actif réalisable, et au passif, les dettes de la société envers elle-même, les obligations, Les dettes avec hypothèques ou gages et les dettes sans garanties réelles. Il est impératif que ces rubriques figurent dorénavant dans les bilans ; 3° Le bilan et le compte de profits et pertes doivent être publiés dans les mêmes conditions qu'autrefois, mais ces documents devront être précédés de la mention de la date de la publication des actes constitutifs de la société (art. 78). A la suite du bilan devront être publiés les noms, prénoms, profession et domicile des administrateurs et commissaires en fonctions, ainsi qu'un tableau indiquant l'emploi et la répartition des bénéfices nets, conformément aux décisions de l'assemblée générale et là publication du rapport et bilan dans d'autres journaux que le Bulletin officiel, si prévu par les statuts de la société. Nouvelles de mer MOUVEMENT DES STEAMERS ET DES VOILIERS Koninklijke Hollandsche Lloyd Le st. Eemland a quitté Rosario le 5 courant, à destination d'Amsterdam. Le st. Gelria, allant de Buenos-Ayres à Amsterdam, a quitté Bahia le 5 courant. Le st. Zeelandia, allant de Montevideo à Amsterdam, a passé Dungeness le 6 courant. nuuciudiiiabiic Liuyu Le st. Sindoro, allant de Java à Rotterdam, a quitté Padang le 5 courant. Le st. Tambora, allant de Rotterdam à Java, est arrivé à Padang le 4 courant. Le st. Deli, allant de Rotterdam à Java, a passé Sagres le 6 courant. Le st. Wilis, allant de Rotterdam à Java, a quitté Gravesend le 6 courant. Le st. Malang, allant de Java à New-York, a passé Tarifa le 6 courant. Stoomvaart Maatschappij Nederland Les steamers Billiton et Nias ont quitté Batavia le 3 courant, à destination d'Amsterdam. Le st. Bawean, allant d'Amsterdam à Java, ést arrivé à Aden le 29 mai. Le st. Karimata, allant d'Amsterdam à Java, est arrivé à Gravesend le 5 courant. Le st. Roepat, allant de Java à Amsterdam, a passé Douvres le 6 courant. Le st. Kangean, allant de Java à Amsterdam, est arrivé en rade de Marseille le 6 courant. Koninklijke West-lndische Maildienst Le st. .1 an van Nassau a quitté .Montevideo le 5 courant, à destination d'Amsterdam. Le st. agamemnon a quitté Colon le 4. courant, à destination de Puerto Plata. Holland-Amerika-Lljn Le st. Waaldltk, allant de Baltimore à Rotterdam, a passe uouwtJb u luu Nieuwe Waterweg, 6 juin. Arrivés de Vitalia (s), New-York Calypso (s), » Varild (s), Londres Import (s). Rollon (s). Goole Cari O. Kjellberg (s). Gothembourg Partis pour Alabama (s), Londres Lestris (s). Liverpool Stanja s) Grimsby Telegraat 18 (s). Goole Argo (s). Barry Ymuiden, 6 juin. Arrivés de Prof. Buys (s), R'dam Bestevaer (s), Newcastle Eemstroom (s). Hull Belize (s), Liverpool Luna (s). Drontheim Maasstroom (s), Londres James J. Dickson (s), Gothembourg Veghtstroom (s), Londres Beyerland (s), Newcastle Nord n<s>, Chiistiania Partis pour Prometheus (s) Londres Rijnstrooni (s). Hull Vulcanus (s), Norfolk Irene (s;. Fineidet Tellus (s), Stockholm Moordrecht (s), Sunderland Steenbergen (s), R'dam Nieuwediep, 5 juin. Parti pr Starling <s) Londres Vlieland, 6 juin. Arr.de Mascotte (s), Amsterdam Parti pour Friesland (s), Goole via Nieuwediep Rotterdam. 6 juin. Arr. de Tabanan (s), lava Amsterdam, 6 juin. Arr. de Prins Willem I (s). Paramaribo Londres. 4 juin. Arr.de 3 River Lagan (s) Terneuzen Teesdale (s), Philadelphie 4 Assyria (s). Calcutta Maryland s). New-York Yasaka Maru (s), Japon Gravesend, 3 juin. Parti pr Alberdina, Hoeksema. Christiania Thameshaven, 3 juin Arr de Turbo (s,, Singapore Douvres. 6 juin. Passés de 5 Haugastol (s), Rufisque à Rotterdam 6 Moerdijk (s;. B - yres à Rotterdam Dungeness 6 juin. Passés de Noorddijk (s) B.-Ayres à Rotterdam Pomona (s), Carthagène A Amsterdam Prawle Point, 5 juin. Passé de Phecda (s), Rotterdam à New-York Avonmouth, 2 juin. Parti p Hoogezand I, Passais Plymouth, 2 juin. Parti pour Ruahine (s), Wellington venant de Londres. Lizard 5 juin. Passé de Charlois (s), New Orléans à A'dain Barry. 2 iuin. Arr. de Georgios Antippa (s) Rotterdam Parti pour Edendale (s). B.-Ayres Swansea. 4 juin. Partis potir 2 Southerner (s), Pensacolâ 4 Theodora (s), Rotterdam Bristol. 2 juin. Arr.de Aquila (s), Campbelton (N B. Goole, 2 juin. Arr. de Bard (s) Rotterdam Kirkwall, 2 Juin. Arr.de 1 Sydicfs', New-York Marietta di Giorgio s . Philadelphie 2 Leelanaw (s), New-York Hull, 2 juin. Arr. de Eaton Hall (s;, Rosario Jervau'x Abbey (s), Rotterdam • ^ \r Sunderland, 3 juin. '\rr de Grants), Zaandam Dublin. 2 juin. Arr.de Claudio (s). Rosario Belfast, 2 juin. Arr. de City of Dortmund (s). Rotterdam Glasgow, 2 juin. Parti pour Hypatia (s), B.-Ayres LiverpoOl 5 juin Arr.de 3 Etonian (s), Boston 5 C. Lopez y Lopez (s), Manille Highcliffe (s). Rosario Keivinia(s), New-Orleans Parti pour 2 Lord Sefton (s), Montréal Stockholm, 2 juin. Arr.de Sif (s), Rotterdun 0xelosund,26 mai. Arr de 24 Abisko (s) Rotterdam reparti le 26 pr Lulea. Drontheim, 25 mai. Arr. de Amisia (s), Amsterdam Gibraltar 3 juin. Arr.de 2 Malwa (à/, Londres au Japon 3 Chupra (s), Calcutta à Londres Passé de 2 Gloucestershire (s). Liverpool à Rangoon Vigo 2 mai. Parti pour Demerara (s', B.-Ayres Valence 6 juin. Partis pr 5 Fortuna (s), Malaga 6 Themis (s), Amsterdam Perim.5juin. Passé de J. B. Aug. Kessler (s), Suez à Colombo Aden, 1 juin. Parti pour Trecarne (s), Kurrachee Las Palmas. 4 juin. Parti pr Pagasari (s), Amsterdam venant de Rosario. St. Vincent (C. V.) 3 juin. Arr. de Bellevieuw (s), B.-Ayres à Londres Aigoa Bay, 2 juin. Arr. de Trentham Hall (s), Londres Bombay. 2 juin. Partis pr Sardinla (s), Chine Merton Hall (s), Calcutta Colombo, 2 juin. Arr. de Kashima Maru (s). Japon au R.-Uni Mooltan is), Londres Singapore. 2 juin. Arr.de 30 mai. Bencleuch (s) Londres â Yokohama Partis pour 2 juin. Nellore (s), Londres Rhésus (s), » Laomedon(s), Liverpool Kohsichang, 2 juin. Arr.de City of Newcastle (s). Yokohama à Londres Adelaïde, 3 juin Arr. de Moldavia (s). Australie à Londres Trinidad, 2 juin. Arr.de Tagus (s;. Indes Occid. au R.-Uni Sand Key, 4 juin Arr. de Wieldrecht (s), Séville New-York, 5 juin. Arr.de 4 Arundo (s), Rotterdam Ellen fs). » San Nanger (s). » Parti pour 4 Veenbergen (s), Santos 5 Nor (s), Rotterdam Baltimore, 6 juin. Arr.de 5 Hercules (s), Rotterdam Parti pour 6 Terschelling (s), Montevideo Quebec 2 juin. Arr.de Frankmount (s), Londres à Montréal Westonby (s). Clyde à Navigation sur le Rhin Lobith, 6 juin Passés pour Rhenania 11, Belgique L. DENS & Co Beurt AN VERS-GAND & vice-versa Le bateau moteur STAD ROESSELAERE, en charge au N" 6 des bassins. Le service se fera régulièrement le Samedi de chaque semaine. Pour frets et renseignements s'adresser à ANVERS : L. DENS & Co, Meir, 52. GAND : L. DENS & Co, Quai du Pont Neuf, 5 Mannheimer Lagerhaus-Gesellschalt (Agence Générale) En charge pour DUISBURG-COELN le bateau MANNHEIM 22 A suivre par des départs réguliers Pour frets avantageux pour TOUTES LES DESTINATIONS RHÉNANES s'adresser aux bureaux Canal au Sucre, 5, Hansa Huis. Transports pour toute la Belgique de marchandises par service accéléré et à prix réduits S adresser : 65, RUE SANDERUS, ANVERS. La maison s'occupe des formalités de sortie.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software. 

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Add to collection

Periods