Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires

632 0
16 December 1916
close

Why do you want to report this item?

Remarks

Send
s.n. 1916, 16 December. Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires. Seen on 12 August 2022, on https://nieuwsvandegrooteoorlog.hetarchief.be/en/pid/2b8v980d53/
Show text

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software. 

ANVERS, Samedi 16 et Dimanche 17 Décembre 1916 Le numéro 10 centime! Cinquante-neuvième Anné - No 17.79: DIRECTION & REDACTION : 14, RUE VLEMINCKX, 14 ANVERS ABONNEMENTS : Les abonnements pour la ville et les faubourgs sont acceptés au bureau du journal, 14, rue Vleminckx.— Pour l'intérieur et l'étranger on peut s'adresser à la poste. LLOYD ANVERSOIS Seul Journal Maritime quotidien émanant des Courtiers de Navires Annonces ; 25 centimes la petite ligne. — 50 centimes la double 1 franc la ligne sur double colonne Adresses industrielles 50 centimes Émissions et Annonces financières : Prix à convenii Les annonces sont mesurées au lignomètre.— Lt titres se paient d'après l'espace qu'ils occupen AVIS Toutes les heures renseignées dans notre journa: :it indiquées d'après l'heure de la Tour. Observations météorologiques de M. F. Agthe, opticien rue Léopold, 51. Anvers, 16 déc. 1916, 11 h. du matin. — Baromètre 755 5. Thermomètre cent (max) 4. — Thmnom. cent. (min.H- 2. Pluviomètre : 0,1 m/m.—Vent. Ouest. Prévision : Piuie'probable. Astronomie 17 décembre Communiqué par l'Observatoire Royal de Belgique à Uccle lez-Bruxellesj Lever du soleil 8 h. 39m. Dern. quart.le 17 déc. 19 h. 6m Coucher du soleil... .16 .. 38 .. Nouv. lune le 24 déc 21 „ 31 Lever de la lune — — Prem. quart. le 31 déc. 13 „ 7 Coucher de la lune.. Pleine lune le 8 janv. 8 42 , Haute marée à Anvers Matin Soir 17 déc. ... 8 h.59 m I 17 déc. ...21 h 12 m. 18 „ ... 9„28 „ 18 .. .. 21 55 „ 19 „ ... 10 26 „ | 19 22 57 . Hauteur du Rhin Cologne 14 déc. 2.08 m. Strasbourg 14 déc. 2 30 m Huningen „ 1.37 „ I.auterbourg „ 4.0? „ Kehl „ — .. Maxau „ 3.96 „ Mannheim „ 2.97 „ Germersheim „ 3 46 „ Caub „ 1.90 „ Mayence „ 0.76 „ Kuhrort „ 1.20 „ Bingen „ 1.70 „ Duisbourg „ O,90 „ Coblence „ 2.25 „ Waldshiit „ 2.15 „ Diisseldorf „ 1.85 „ Lobith „ 10.94 „ Hauteur du Main Hauteur du Neckar Fiducfort 44 déc. 2.33 m. Heilbronn 14 déc. 0.7 > m, Hauteur de la Moselle Hauteur du Bodensee Trêves 14 déc. 1.74 m. Constance 14 déc. 3.15 m. PLUS GRANDES MAREES DE L'ANNEE 1916 Coefficient l-ort cie hauteur Philippe Anvers de la marée Hauteur Hauteur 2i; décembre • 0,94 2,36 2,37 Il janvier 1917 0 0,76 1,90 1,92 25 janvier * 1,06 2,65 2,67 8 février O 0,83 2,08 2,09 23 février # 1,14 2,85 2,87 * Nouvelle lune. O Pleine lune. Port d'Anvers ARRIVAGES DU 15 DECEMBRE Steamer Wilford, de Tamise. » Amstel III, de Bruxelles. » De Noordster, de Bruges. » Telegraaf IV, de la Hollande. Bateau-moteur Eclair IV, de Bruxelles. Op God.s Genade, de Baesrode. » Marie Joseph, de Lierre. Allège Maria, de Lillo. » .Iulia, de Burght. » Marcella, de Tamise. » Auguste, de Hoboken. » Victoria, de Steendorp. » Vier Gebroeders, de Puers., » Agnes, de Malines. » Florence, de Bruxelles. » Kontinent, de Gand » Julia, de Gand. » Nénuphar, de Gand. » Trocadero, de Gand. » Angelina, de Gand. » St. Antoine, de Merxem. » Amphitritk, de St. Léonard. » Bival, de St. Léonard. Bobert & Bkrtrand, de Moll. » - Catherine, d'Héren thaïs. » San Francisco, de Liège. » Valentine, de Liège. » Pôle Sud, de Liège. » Cyrille, de Liège. » Espérance, de Liège. » Vredeburg 3, de la Hollande. » Aline, de la Hollande. » Saturnus, de la Hollande. » Rosalie, de la Hollancle. » Biienania 35, de l'Allemagne. Zwei Bruder, de l'Allemagne. » Bayern 12, de l'Allemagne. » Wilhelm, de l'Allemagne. DEPARTS DU 15 DECEMBRE Steamer Wilford IV, pour Tamise. » . Souvenir d'un ami, ipour Hamme. » Union III, pour Bruxelles. » Amstel III, pour la Hollande. Bateau-moteur Pierre Joseph, pour Gruybeke. » Drïë Gèbroeders, pour St. Amand. Allège Guano Werke, pour Burght. » John, pour Burght. » Angélique, pour Rupelmonde. » Rosalie, pour Rupelmonde. » Emmanuel, pour Hamme. » St. Antonius, pour Eyckevliet. » Julie Esther, pour St. Amand. >« Den Smallen, pour Lierre. » Marguerite, pour WillebroecR. » La Mathilde, pour Schaerbeeck. » Vier Gebroeders, pour Bruxelles. » Antoon, pour Bruxelles. » # Francisco, pour Bruxelles. » * La Fortune, pour Bruxelles. » Lucie, pour Bruxelles. » De tijd zal i.eeren, pour Louvain. » Clémentine, pour Moerzeke. • » Insula, pour Merxem. Adour, pour Wvneghem. » Charles, pour St. Job. » Caroline, pour Reersse. » Vigilance, pour Moll". » Johanna, pour Liège. » Les Trois Amis, pour Liège. » Pêcheries, pour Mons. » Bhenania 22, pour la Hollande. CHRONIQUE JUDICIAIRE Intérêts moratoires. — Tirés non accepteurs Moralement, à ce qu'enseigne la doctrine, le débiteur .tiré non accepteur doit les intérêts moratoires. Mais Je droit n'est pas toujours la morale et il y a controverse sur cette façon de solutionner la question, Le tribunal de commerce d'Anvers vient de décider qu'en matière commerciale, les intérêts moratoires ne sont, dus par un acheteur que s'il a accepté une traite au profit du vendeur, pour l'import de la facture.A défaut d'acceptation, le vendeur se trouve dans la situation d'un créancier ordinaire et n'a droit aux intérêts moratoires qu'en vertu d'une sommation par exploit d'huissier. Voici les principaux considérants du jugement : Attendu quant aux intérêts moratoires que la défenderesse n'avait accepté aucun effet de'commerce ; Attendu que si la demanderesse a fait, traite sur la défenderesse, celle-ci ne doit pas les intérêts sur l'import de ces traites à dater de leur échéance ; Attendu que la demanderesse se trouve dans la situation d'un créancier ordinaire soumis aux prescriptions de l'article 1153 du code civil modifié par l'art. 6 de la loi du lr mai 1913 ; Attendu que dans la correspondance échangée entre parties, on ne trouve nulle sommation d'avoir à payer ces intérêts, en admettant même que la sommation ne doive pas être l'acte d'un officier ministériel, ce qui serait contraire au rapport fait par le rapporteur Wauwermans, au nom de la Commission de la Chambre des Représentants, lequel se référait au rapport précédent de M1- Mabille. Retard de livraison. Action en dommages-intérêts Le dit jugement statuant sur une action en dommages-intérêts, produite dans la même cause, décide ce qui suit : Attendu que cette action tend au payement de la Somme de 3300 francs réclamée à titre de dommages-intérêts ; Attendu que cette action se base sur ce que, par suite du retard mis à. fournir les commandes, la défenderesse ii occasionné à la demanderesse un préjudice important .résultant de l'arrêt de la fabrication, du chômage de son usine, de la diminution de son chiffre d'affaires, de l'augmenttaion du quotient des frais généraux,* de la main-d'œuvre et des frais de voyage ; Attendu que cette demande n'est ni reoevable, ni fondée ; A'tendu, .en effet, que si la défenderesse a exécuté certaines commandes avec des lenteurs et des re-tards, il n'en résulte cependant pas qu'elle ait causé à la demanderesse le préjudice que celle-ci allègue, ni même un préjudice quelconque ; .Attendu que, de plus, Les faits reprochés à la défenderesse se sont passés en 1915, spécialement vers les mois d'août, septembre et octobre ; que sans ré serve la demanderesse a payé partie de prix des fournitures et n'a introduit son action que le 2 juin 1916 ; Attendu que le dommage allégué n'est d'ailleurs pas, en le supposant exact', une conséquence directe et prévue du retard apporté par la défenderesse à l'exécution ponctuelle de ses obligations; AtH'iïdu, enfin, qu'il résulte clairement de la dé cl a ration'de la-'demanderesse, en date du 10 décerm . bre 1915, que sa prétention à des dommages-intérêts. ■ n'avait pas d'autre but que d'essayer d'amener X... , ci Z... à leur demande d'intérêts et de lui accorder des facilités de payement du principal qu'elle leur devait. Le tribunal a rejeté la demande produite. Détournement au préjudice du Comité d'alimentation Il est de principe que les boulangers rie sont pas propriétaires de la marchandise qu'ils reçoivent et ■ ^hàtL.iit au Comité d'alimentation. Ils n'en sont que détenteurs et même ils signent un contrat en vert-r duquel ils s'engagent à ne point vendre cette farine sans autorisation dudit comité. Ceux qui vendent cette farine commettent donc un abus de confiance et ceux qui achètent sont des recéleurs : le tribunal correctionnel de Bruxelles a étendu ces principes à toutes les marchandises servant à l'alimentation. La défense a reconnu que ceux qui trafiquent en ces matières sont coupables vis-à-vis de leur conscience et paralysent les efforts faits pour assurer une équitable distribution des vivres, mais où est le texte du Code pénal qui considère ce trafic, si répré-hensible soit-il, comme vol, abus de confiance, escroquerie ? La 9° chambre en cause T... et consorts a IV;!ppu T... et D... des peines de 18 mois de prison et distribué à de prétendus recéleurs des peines variant, de 6 mois à 1 an. Les condamnés ont interjeté appel. Evénements de Mer SINISTRES, AVARIES, ETC. Bjoer. -- Christiania, 14 décembre. — Le steamer no région Bob a débarqué ici l'équipage, se composant de 15 hommes, du steamer Bjoer, de Christiania: Ce vapeur a été coulé lundi, à 4 milles de Ry vingen, par un sous-marin allemand. Emma Laurans. — Londres, 14 décembre. — Le voilier français Emma Laurans a été coulé. L'équipage est sauvé. Bi'eziella. — Londres. 14 décembre. — Le voilier portugais Breziella aurait été coulé.. Burnhope, Bretwalda. — Londres, 14 décembre. — Les steamers anglais Burnhope et Bretwalda ont été coulés. Harlyn, Harlington, Saint Ursula, Roma. — I.on , dres, 14 décembre. — Les vapeurs anglais Harlyn, Harlington, Saint Ursula et le schooner Roma ont été coulés. Port de Louvain Louvain, 15 décembre. — Notre marché est peu fréquenté, la baisse est générale, les affaires sont rares. Plus de mouvement dans nos bassins à la suite d'arrivages de charbon et de froment pour les Comités. Voici les Importations de cette semaine : 478.070 kil. maïs pour les usines De Stordeur, 1.032.000 kil. froment les moulins Remy, 1.884.250 kil. froment pour les usines Bauchan, 350.0(55 kil. froment, 168.00O kil. saindoux et 21.500 kil. lard salé pour les moulins Pee-ters.BELGIQUE Bruxelles. — Le café Le Comité national annonce qu'il sera mis en vente, à partir de lundi 18 décembre, dans tous les magasins du Comité national de l'agglomération bruxelloise, du café torréfié à 5 francs le kilo. Il sera distribué à raison de 120 grammes par personne, à fr. 0,60 la ration. EXTERIEUR PAYS-BAS Les relations anglo-hollandaises Il entre dans les intentions de la Compagnie « Zeeland » — à la reprise du service des malles entrb la Hollande et l'Angleterre, — de faire de nouveau partir les bateaux de Flessingue les lundis, mercredis et vendredis, et de l'Angleterre, les mardis, jeudis et samedis. ITALIE Forte tempête On mande de Gènes en date du 14" décembre : Hier, une forte tempête a sévi sur les côtes. Dans 1j port, de nombreux navires ont chassé sur leurs ancres et, s'entre-choquant, ont été sérieusement avariés-. Plusieurs canots et des barques ont coulé. D'autre paît, nombre d'édifices ont été endommagés. Le t rois-mâts Astrka, jaugeant 1270 tonnes, s'est, échoué devant Gagmogli ; 4 hommes se sont noyés. Dans toute la Ligurie, les dégâts sont graves. La voie ferrée de Gènes-VintimiUe est inutilisable, les vagues ayant endommagé une partie de la ligne entre Vesinie et Arencona. A Bologne, on a constaté des phénomènes sismi-ques. Des cheminées se sont écroulées et-de nombreuses personnes ont été blessées. On signale de Borne que, par suite de la tempête, les communications télégraphiques et téléphoniques avec l'intérieur du pays et l'étranger sont interrompues.DANEMARK Les Antilles danoises On mande de Copenhague,en date du 15 décembre : Le refererrdum organisé au sujet de la vente des Antilles danoises aux Etats-Unis donnait vendredi matin le résultat suivant : 283.694 voix pour et 157.596 voix contre. Il semble donc-certain que la vente sera approuvée. RUSSIE Ligne Finlande-Amérique I a création de la ligne entre la Finlande et l'Amérique semble maintenant assurée. Les souscriptions s'élèvent à F. M. 6 millions. Les vapeurs de la ligne suivront la voie Helsingfors-Pétrograde-New-York par le canal Kaiser Wilhtîhn. On tâche d'affréter un navire, afin de pouvoir inaugurer le service immédiatement après la conclusion de la paix. Il entre dans l'intention des promoteurs de faire construire 2 à 3.bateatix à passagers de 12 à 14.000 tonnes brut, et .environ cinq cargo boats.de plus de 10.000 tonnes brut. La- construction de ces navires se fera probablement aux Etats-Unis. TURQUIE U w nouvelle ligne de navigation Immédiatement après la conclusion de la paix une nouvelle ligne de navigation directe sera ouverte entre Constantmople et New-York. L'armement allemando-américain Martens & Co contrôlerait cette affaire. Les navires feront, également escale aux ports de la mer Noire. ETATS-UNIS Les exportations Le tableau ci-dassous, dressé à l'aide des statistiques* officielles du Département du Commerce, «a i Washington, permet de se rendre compte d'un seul coup d'œil, article par article, de l'enrichissement énorme que la guerre a valu aux Etats-Unis. EXPORTATIONS !' juillet :9'4 P juillet 1918 Bétail, chevaux et mules.. 23.500.000 494.000.000 Cuivre 295.000.000 1.285.000.000 Articles alimentaires S25.000.000 2.175.000.000 Aéroplanes et accessoires.. 1.130.000 35.000.000 Auto mob. et accessoires.... 165.000.000 600.000.000 Voit., charrettes, motoc. .. 255.000.000 835.000.000 Prod. cliiin., ac., teint 137.500.000 620.000.000 Explosifs 30.000.000 2.335.000.000 Fer, acier, zinc 1.257.030.000 3.330.000.(KM) Armes à feu 17.500.000 OO.OOO.OfX) Machin, pour métallurgie.. 70.000.000 305.000.000 Fils de fer, cl., p., etc 51.500.000 250.000.000 Cuirs et peaux 182.500.000 400.000.000 Bottes et souliers 90.000.000 235.000.000 ! Lait, condensé 6.500.000 60.000.000 Sucre raffiné 9.000.000 395.000.000 Laine 34.500.000 225.000.000 INFORMATIONS FINANCIERES BOURSE OFFICIEUSE D'ANVERS Séance du 15 décembre. — Les nouvelles politiques qui ont désorienté le marché vers le milieu de la semaine n'ont pas encore permis aujourd'hui aux valeurs caoutchoutières de retrouver leur assiette, l.e prix de la matière, en même temps, paraissant avoir subi un certain recul, les offres de vente se sônt renouvelées et font que ce groupe de valeurs clôture sur des prix assez notablement en-dessous de ceux du début de la semaine. En fonds d'Etats nous constatons des tendances tout opposées. Marchant de pair avec une hausse des changes se produit une hausse des cours' qui fait regagner une bonne partie du terrain perdu aux deux séances précédentes. Dans le groupe des pétrolières on se maintient en Grosnyi, l'Asti a Bomana est plus lourde. Rentes belges et lots de villes accusent une certaine fermeté. Belge 3 % mai, 70,75-71,50 ; émission anglaise, 80,50-81,25; Bon du trésor 4 % 1917, 100,75 101,50; Annuités 3 %, 76^25-77,25; Anvers 1887, 83,25-84 25 : \nvers 1903, 69,50-70,50 ; Bruxelles 1905, 68,60-69,60; Gand 1896, 62,25-63,25; Liège 1897, 61,50-62,50 ; lot du Congo, 83,50 A. La demande en valeurs internationales se présente de nouveau avec plus d'assurance. Les Cédules ont encore été soumises à des soubresauts plutôt violents, mais, en définitif on reste néanmoins à deux-trois points au-dessus des prix d'hier. Les nouvelles fluctuent de 112,50 à ÏJ.4,50 ; il y a acheteur en L vers 119 et vendeur vers 120, les K traitées ex-coupon de février prochain font 96,50-97,50. On recherche aussi le Pavimentation de 89,75 à 90,75. Les emprunts fédéraux regagnent une bonne fraction, le 4 % 1897 se pave 84,50-85,50, les 4 1/2 intérieur et extérieur valent de 97.50 à 98,50 et le 4 1/2 1911 est 96,75 de^ mandé. Buenos-Ayres 4 1/2 95,75-96,75. Les dettes brésiliennes enregistrent petit a petit des cours meilleurs. Furrding 1914 103,50-104, le 4 1/2 1883 se prendrait à 80, mais il n'y a vendeur qu'assez bien au-delà à 81,50, le 5 % 1913 cote 87,25-88,25, le 4 % 1910 72-73, le 4 % 1889 72,25-73,25, le Rescission 73-74. Il se présente des acheteurs en Uruguay 3 1/2 h 73,50 A. et eir 5 % 1914 à 88,50 A., on reste invarié en Cédules uruguayennes à. 103-104, Chili 5 % 1911 98-99, le 4 1/2 1889 90,75 P. Les dettes asiatiques se remettent avec le reste. Chinois 4 1/2 1898 , 88,50-89,50 ; Japon Railways, 104,50 105,50 ; le 4 1/2 1905 reprend à 102-103 et le 4 % 1905 à 91,50-92,50. En dettes continentales, les Roumains conservent une orientation favorable. Le 4 % 1890 cote 77,50-79, et le 4 % 1908 68 A., le 4 % 1894 68,50 P., le 4 1/2 1913 71,50 72,50 et le 5 % 1903 82-83 ; Russe 3 % 1859, 63,50 \. : le 4 % 1880, 79,25-80,50 reste demandé, le 4 % Ni-«•olàs 88 P. ; le 5 1906. 97 1/8-98 1/8 ; Hongrois 4 % or, 64,50-65,50 ; Métalliques, 59,50 A.-61 P ; Portugais 3 %, 51 A.-51,75 P. En actions diverses, ôn ne cote que quelques ru-" briques qui elles-mêmes ne présentent pas pour le moment grand intérêt. Jouissance Crédit Foncier Sud-Américain 1825-1865, dividende Crédit Général du Canac\a 75-80, privilégiée Crédit National Industriel 275-280, l'ordinaire 263-270. Les titres hypothécaires trouveraient un écoulement facile aux prix déjà cotés de 1085 A. pour les privilégiées Pastorale Banque Belge et Crédit Foncier Sud-Américain, et 486 A. eh oblig. Banque Belge ; oblig. Hypothécaire du Canada 470-475, Sansi-nena 995-1015, oblig. Belgo-Canada 465. L'ardeur spéculative du marché plus ou moins en rayée au cours de la semaine a, vite fait de réduire le commencement d'animation qui se dessinait autour des pétrolifères. L'Astra Bomana offerte à 1225 P. ne trouverait preneur qu'à 1175 A. L'ord. Grosnyi cote de 2650 à 2700 et la privilégiée 2955-2975 approximativement.Les caoutchoutières donnent lieu a une recrudescence de réalisations en présence de laquelle les prix sont bien forcés de céder encore un peu, la résistance cependant est telle qu'il faudra peu de chose pour rétablir un coura"ht plus favorable. La Sennah fluctue de 64,50-68,50, la Federated cote 635-675, la Kuala Lumpur 143,50-150, Kalitenga est résistante à 41,50-45, Galang 5,^0-6,25, Financière 160-172,50, Kuang 65-69, capital Tjisalak 63,25-66,25, la part 172,50-175 P., capital Dell Moeda 240-245. Obligations Tanganyika 189,75-193 BOURSE OFFICIEUSE DE BRUXELLES Séance du 15 décembre. — L'allure de la Bourse ressemble fort encore à celle d'hier. Les questions politiques continuent à retenir toute l'attention du public, lequel se montre moins empressé dans ses ordres. Toutefois, les modifications sont généralement peu intéressantes. Nos rentes et lots de villes, comme les jours précédents ont un marché plutôt étroit. Voic.i les cours : Rente belge 3 %, 69 7/8-71 1/4 ; Bons du trésor 4 % 1917, 101 1/4-101 1/8 ; Bruxelles 1905, 69,75-70,25 ; Gand 1896, 62,75; Liège 1905, 64,75. Les obligations industrielles sont assez largement travaillées encore. Athènes-Pirée est à 320 papier, Tramways d'Anvers 4 % à 452,50 argent, Est-Ouest de Liège à 490 argent, Tramways de Bosario 4 % à 405 argent, Tramways de Botterdam 4 % à 431 -argent, 5 % Sarnbre et Moselle à 485 argent, 4 1/2 % Electricité d'Odessa à 425 argent, la Biélaïa (variable) cote 217,50, la Grosnyi B est à 490 argent, et la 5 % Chemins de fer de la Basse-Egypte à 482,50 argent.Les actions bancaires n'enregistrent que de rares cotations. Il y a acheteur en Banque Liégeoise privilégiée à 425, en ord. à 650, en Crédit Anversois à 400 et vendeur à 410. La priv. Crédit National Industriel est ferme à 280. On continue à accorder une certaine attention aux valeurs de transports. La div. Tramways d'Anvers est à 39,50 argent, la jouissance Caire est en bonne voie à 505, 510, la cap. Bosario est à 78,50 argent, et la cap. Rolterdain à 100,50 argent. En fondateur Tientsin, on progresse encore à 1450, 1500, et la fond. Financière de Transports est bien à 940 ; hier, cette dernière valeur a fait 935, 930, et la fondateur 1035 seul cours. En cap. Varsovie, il y a acheteur à •i95 ; en Vérone on se tasse à 128,75 en priv., et on se lient à 11, 11 1/4 en dividende. Les valeurs sidérurgiques sont aussi peu traitées que possible. La jouiss. Tôleries de Konstantinowka se retrouve à 2640, 2650. Au groupe charbonnier, on travaille encore tout particulièrement les titres hollandais et principalement la Willem-Sophia, qui fait successivement 1140, 1150, 1135, 1160, 1135 et 1145. La Laura Vereeni-ging a bonne allure aussi à 1550 en cap. et à 980, 985, 990, 995, 985 en div. On demande Amercœur à 1850, le Nord de Charleroi à 2525, la cap. Nord-Ouest de Bohême à 100, et on offre le Trieu-Kaisin à 1110. Peu de chose à dire des petites rubriques. Les Mines de fer de Bacarès cotent 83,50, 84,50, la privilégiée Phosphates de la Malogne est en avance à 180, 185, les Mines de Katchkar progressent aussi à 32,50, 3E>, la capital Electricité de Nantes est recherchée à 91, l'ordinaire Cotonnière du Bouvray est en reprise à 120, la privilégiée Céramique Now s'améliore à 175, mais l'ordinaire est hésitante à 45. 47,50. En valeurs caoutchoutières, l'indécision domine encore. Batarrgara est à 148,75 papier, la capital Java, cote encore 142,50, la capital Fauconnier est à 415 papier, la Galang Besar se tient à 6 1/8, 6 1/4, 6 3/8, 6 1/2, l'Hévéa se maintient à 245, 246,25, 242,50, 245. la fondateur Huil. de Sumatra est ferme à 115, 117,50, les Plantations Annamites sont discutées à 128,75, 127,50, la capital Mopoii a fait hier 165 premier cours, la Sennah n'est pas mieux à 69,50, la Soengei-Lipoet reprend à. 482,50, 480, 477,50, 475 , 480 , 482,50, et la Zuid Préanger garde son prix de 142,50. Au groupe colonial, c'est la fermeté qui prévaut.Les Plantations Lacourt sont bien à 502,50 en capital, à 522,50, 530, 520, 527,50 en fondateur, la capital Union Minière est. ferme à 1540, 1535, 1540, 1545, les Vicinaux du Mayurnbe ^gagnent encore un peu de terrain à 210, 215, mais la Tanganyika reste indécise à 76,25, 76,75. L'ordinaire Katarrga se maintient à 2320, 2330, 2340. Aux diverses, l'attention se porte encore de préférence sur les Pêcheries à Vapeur, qui progressent à 180, 182,50 en privilégiée, et de 40J à 43o en ordinaire. La fondateur Floridienne est recherchée à 97,50, la Compagnie Internationale des Grands Bazars est ferme à 31, la Sucrière Européenne se soutient bien à 75, 74, 76 en capital, et à 47,50, 46,50, 47,50 en fondateur. En Sucreries Saint-Jean, on fait 100, 97,50 en capital et de 140 à 150 en fondateur. Les quelques transactions relevées au comparti ment étranger n'offrent pas grand intérêt. Kaïping est à 51,25, 51,50, la capital Héliopolis est soutenue à 117,50, la Lujar est mieux à 755, 760, la petite Villa del Prado resté à 8,25, 8,50, la privilégiée Dyle et Bacalan est en reprise à 500, Burbach fait 160Ô, Ala-guir progresse encore à 140, 147,50, et l'ordinaire Guillaume Luxembourg est à 550 argent. COURS DU CHANGE Botterdam, 15 décembre. — Londres, fi. 11,66 3/4 ; Berlin, 11. 41,20; Paris, fl. 42,—. Amsterdam, 15 décembre. — Londres, fl. 11,67 ; Berlin, fl. 41,50 ; Paris," fl. 42,05 ; Suisse, fl. 49,55 ; Vienne, 11. 26,05 : Copenhague, fl. 67,35 ; Stockholm, fl. 73,—. BOURSE DE LONDRES Londres ! 4 Déc 14 Déc ; ! 3 D éc [ 14 Déc 13 Dec Consola. . . 54 3/8 54 1/4 I South. Railway. . 32 7/8 29 3/4 Répuoiiq Argentine. 64 1/8 64 - Union A . . . 150 3'8 4% Brésil . . - Wab., prêt. . . - — — 4% Japon . 71 V4 7! 1-2 U. S. 3 rel a. . 1/4 l?7 — Japon 1905. . 95 »;2 95 1/8 Amalg. C. . . . — — Mexique inter. . . j Great Cobar. . Pérou, ord. . . , 51te 5 5/8 j Columbia ... Pérou, prêt. . . 25 3/8 ?5 3/8 Ver.. Din!, . . 55 1/2 55 5'8 Portugal. ... 641/2 Mexic, pr. . . , — — Russie 1889 . . — Rock Isl. . . Marc, ol A. . 15 3/4 14 1/4 Randmine , . . — — Turquie. . . . 43 3/4 Marine, or. . JVa % Uruguay . — Shell 5% Uruguay — — Rio Tinto . . — --- Acht. Top . . . 109 1/2 108 1/2 Anaconda . . . — — - — Préf. d° A . . — - - — Schib., préf. . —- — — — Denver,6Rio Grande 20 - 19 3/8 Schib,, ord. . . —— Erie, ord. . . . 33 7/8 37 5/8 Kon. Petr. . . - Missouri L 1/4 10 1/8 Escompte . . . ti 17/32d 5 I ■ M2o Ontario A. . . -- 30% Argent . . . . 36 5/8 d 36 3 8 d Souîh. Pacific . I 102 — BOURSE DE PARIS Paris, '4 Déc. 14 Déc. 13 Déc. 14 Déc-. 13 Déc 3% rente française. B! 10 61 10 Eut français. — Russie 1 B89,Con.4% 74 05 Rio Tinto, parts . 1760 - 1770 — 41,2% Russie 1909 — - — Mexique Int. 5% ' — Serbie 4% 1895 ; Lots Turquie . — - —— Espagne 4%, Etr 1 100 75 Chans® Berlin, cojri Portugal 3% . . 58 Ch8«s,Amsterd..court 238 - 238 -- Turquie 4% unifie . — -1 Chs»s.Londres,cou < 27 79 2779 Banoue ottomane . 430 1 Escompte . — BOURSE DE NEW-YORK New York iô déc. 15 Déc, i3 Déc. 15 Déc. 13 Déc. Hypothèques !5 6 - 31/4-31,2. Oniar oiWestern,or 30 3/8, 3' -Chans«s.Lon(li\ C. 1. 4.76.45 14.76 45 Nortnern Paci.\,j)rd. ,109 3/4 | HOV4 ChWs.Londr.bOd.v|-1,71 50 4./'.50 Norfo.KàWestern,ord,!35 '2 ■ '363/4 Changes. Paris vue. ^,831/2 5.85 — Norf.&West.4%c.obI 136 ',2 ! '35 -Change s, Berl n 74 — 70 1/4 Pennsylvania, ord. ; 5;: 7/8 56 1 >'9 Argent .... 76 a/4 i 76— Philaù. <£ Read., ord. : J 07 1/8 ; 107 7/8 Philad.«feRead.,1 epréf 43 - 44 — FONDS Greatfiortherr,I«préf 116 '/4 '161/2 Amérique 2 p.c.obi 99 3/j '99 3^ Texas4Pacific,ord. !9 — 18 3/4 Atch. ;S. F. 4% 103 7/8 106 1/2 Southern Pacif., ord, 97 1/4 98 Aich, r.dtS. F. a ord 103 i;a 104 1/4 Southern Rail/*., ord. 34— 3' 7/8 Atc.T.AS.F.Mgb.4% 94 3 '$ ; 94— Southern Railw.,préf., 691,2 691/8 Atch.T.ÀS.F. a.préf. 100 5(8 ICO 5/8 Union Pacific, préf. ''44 1/2 '45 — Am, Car&Foundryor. 68— j 72 — Union Pacif.4%, obi. 98 1/4 98 1/2 Baltim. & Ohio, ord, ^4 1/8 84 3/4 Wab.StLouis&Pac .0 '51/4 '5 3/4 Canad. Pacific, ord. 'b6 - 1 -66 -- Wab.S'LouisiPac, pr; 56 s/4 56 7,8 Chesap & Ohio, ord. 65 5/8 \ 65 1,2 Amalgamat.Coppcr,o -Chic. iNorth West.o.1123 1,2 '23 AnacondaGopper, n.' 86 1/4 913/8 (;hic.Milw.<£St.Paulo, y2 — ; 92— U.S.SteelCorp..ord. > 12 .1 '-197'8 Reck Island ord. .! 39 - 38 3/4 U.8. Steel Corp.,préT. T8 7/R '21 1/8 Am. Sineit(£ Ref.C°,o. 109 1(2 1103/8 U.S. Steel Corp. 5% Bethl.SteelCorp.,ord 550 - 1590 - 2° H. Obi, :05 7/8 '06 - Denv.Jt Rio Grande, 0. '7 1 17 Amei'ic.BeetSug.,ord 98 — 10! 1/4 Erie Railway, ord. ., 3G7/8 i 36 5/R American.Can. ord. 51 — j 56 1/2 Erie Railw., la préf.! 49 »/4 , 51 1/8 Unit, SugarC», ord. 45 ! 48 — Frie Railw., 29 préf. 41 1' Amer.Hide4Leath.,pr 681,2 73 crie Railw. Gen. Lien 73 - 72 1/4 Amer. fei.XTel.,ord, 125 3/8 :25 3/4 Illinois Central,ord. IC43/4 1051,2 Am.Tel.4%conv.ob!. :00 - '00 1/2 Kans City South., ord 25 V» ' 26 V4 |ntern.Cont.Rubber,o 13 1,2 14 — Kan-. City South,, pr. 68 ,53 — intei r.Merc.Mar.,ord: ' 4 3/4 42 1/4 j Louisv.<£Nashv.,ord. '31 - 131- ntern.Merc.Mar,, pr.!:03 8/4 '.14 — Hat.Rlw.ofMex.,1 pr.- 13 - 13- |nt. Merc. Marine ; Nat.Rlw.ofMex.,2pr. 7— 7- 4',2 %, obi., 94 7/8 95 — '.'iss.Kans.(iTex.,ord 10 1/2 !0r/| Pittsburg Coal, ord., 44 1/4 48 7/8 Miss.Kansas&Texasi '1 CentralLeather,ord. i 93 3/S ' 105 — 2«h.g.-obl. 52 3/8 j 52— inlerbor.Metrop.,pré!' 72 8/4 7.i— Missoun PaciTic.,ord 341/4 i 35 - lnterbor.Metrop.,ord. 17— 73 3/8 "J.-Y.Cçntr.(èHuos,,o '05— 1106 1/4 StudebakerCor.,ora 1U - 1 H6V4 i i Minl.rîûin.StfÇord ! 70 — î ! Les Chemins de fer russes. — Le gouvernement aurait l'intention d'acquérir le chemin de fer du 6ud-Est, qui a réparti l'année; dernière 18 roubles de dividende, et dont le dividende de 1916 est estimé à 27 roubles. Il paraît que l'administration demande 500 roubles par action tandis que le gouvernement ne veut r>nvec mie 440 rmliilp.q VILLE D'ANVERS DISTRIBUTION DE SUCRE POUR DECEMBRE Comme le sucre, nécessaire à la distribution de décembre vient d'être mis à la disposition de l'administration communale, les magasins communaux délivreront à partir du 26 décembre 1916 : 600 grammes de sucre cristallé par personne, ù raison de 55 centimes.La distribution se fera dans l'ordre suivant : Mardi 26 déc. R. S. Mercredi 27 >> T. U. V. jusqu'à Van Havre. Jeudi 28 » V. à partir de Van Heck jusqu'à Verlinden. Vendredi 29 » A. à partir de Verloo jusqu'à la fin. Samedi 30 » A. B. C. Mardi 2 janv. D. Mercredi 3 « E. E. G. I. Jeudi i■ » H. .1. K. L. Vendredi 5 » M. N. O. P. Q. Samedi 6 » pour les personnes n'ayant, pas reçu leurs rations. SERVICE COMMUNAL D'HYGIENE Le 50e bulletin hebdomadaire du service communal d'hygiène donne les chiffres suivants : Mouvement de la population du 3 au 9 décembre 1916 : naissances, 32, dont 1 appartenant à la population flottante ; décès, 69, dont 6 appartenant à »la populat^n- flottante. 24 managjfls ont été contractés dans le courant de cette semaine. Parmi les causes de décès, nous trouvons le.s cas de maladies infectieuses suivants : tuberculose pulmonaire, 10. État-Civil VILLE D'ANVERS Déclarations de décès du 15 décembre 1916 Sexe masculin : V. Pittoors, négociant, 65 ans, veuf de L. Thys, avenue du Commerce, 17. — J. Bossams, lapidaire, 59 ans, ép. de R. Verbert, unie de Saxe, 23. - A. Vogelsang, hôtelier, 52 ans, ép. de M. Eber-hard, rue Anneessens, 24. — K. Van Sittert, loua-geur, 75 ans, ép. de M. Deltour, Ch. de Malines, 141. — 3 enfants au-dessous de 7 ans. Sexe féminin, : M. Vervliet, s. p., 74 ans, veuve de C. De Sweeme.r et de J. Gebruers, rue de la Province, 2'*7. — J. De Non ville, s. p., 78 ans, veuve de .1. Thys, Marché aux Chevaux. — A. Wallenus, s. p.. 78 ans, veuve de .1. Boelens, rue St-Vincent. -— P. Hendrickx, s. p., 75 ans, veuve de H. Otto, rue Van. Kerckhoven, 77. — E. Mertens, journ., 63 ans, veuve de J. Wuyts, et de J. Mertens, rue St. Lazare, 13. Décès. — Sexe masculin : 7 ; sexe féminin : 5. Total : 12. Naissances. — Sexe masculin : 3 ; sexe féminin : :». Total : 6. Publications de mariages du 17 décembre 1916 P. Vandevoorde, métallurgiste, Longue rue de la Batterie, 24, et L. Haesendonckx, servante, avenue de l'Industrie, 84. J. Dénié, gazier, à Borgerhout, et R. Peetermans, s. p., rue des Nerviens, 27. L. Van de Poel, lapidaire, à Borgerhout, et C. De Wolf, journ., rue de l'Enseignement, 3. E. De Backer, journ., rue des Frênes, 19/1, et E. Van den Broeck, journ., rue des Frênes, 31/1. J. Boons, voiturier, à Borgerhout, et S. de Beule, servante; rue Mercator, 108. E. Marcus, peintre, à Middelkerke, et F. Eeckhout, tailieuse, rue Basse, 137. .). B. Van Maroey, employé aux Chemins de fer, Vieille Chaussée, 22, et A. Foubert, servante, rue du Berceau, 10. .1. Geysens, journ., Longue rue Scholiers, 27, et C. Van der Linden, couturière, rue St. Job, 47. E. Mertens, journ,, rue Van Ursel, et R. Luckmans, journ., Longue rue des Champs, 77. F. Van Sandt, journ., rue Oosterveld, 59, et P. Ver-stappen, s. p., avenue des Hêtres, 90. F. Kennis, marqueur, Canal Falcon, 17, et M. Ver-mant, journ., rue de la Grande Ourse, 52. Th. Van Caubergh, ajusteur, Courte rue du Sureau, 10, et M. Ryssens, s. p., rue de l'Union, 2. L. Cuvillier, ajusteur, rue du Pré, 15, et M. Blom-maert, journ., rue du Pré, 3. COMMUNE DE BORGERHOUT Déclarations de décès du 8 au 14 décembre 1916 Sexe masculin : F. Beckers, s. p., 75 ans,ép. d-e L. A. I.ambrerechts, rue Longue, 113. — .1. M. H. Salden, employé, 35 ans, éip. de M. H. Teirlinck, rue Lon g.uo 8. — P. J. Léonard', brodeur, 43 ans, ép. de Cl. De Vries, rue la Pépinière, 55. — L Renier, jardinier, 71 ans, ép. de C. C. De Roeck, à Mortsel. — P. I'im-mermans, diamantaire, 53 ans, veuf de A. C. C. Goos-sens, rue Longue, 135. — L. L. .1. Boembeke, contrô leur des contributions, 50 ans, ép. de M. M. E. Hum-blé, rue Mellaerts, 11. — 2 enfants en-dessous de 7 ans. , Sexe féminin : A. C. Willemsen, s. p., 71 ans, veuve de M. Wynen, rue Drossaert. 6. — M. Ch. Smout, s. p., 78 ans, veuve de J. Van den Bosch, à Ranst. — N. Willems, s. p., 80 ans, veuve de D. Meskens et H. F. Van Roosmalen, rue de Ranst, 16. — M. J. Cornê- . lis, s. p., 78 ans, veuve de J. G. V. Bauwens, rue de In Fontaine, 33. — A. C. C. Lens, 37 ans, ép. de E. P. Cuyiven, rue Godts, 35. — A. Schalbroeck, trico teuse de pantoufles, 19 ans, rue Kets, 85. — M. F. Cl. Iinschoot, lingère, 27 ans, rue St. Mathieu, 7. -- A. A. Smits, s. p., 49 ans, veuve de J. J. Muliens, rue de Ranst,36. — J. M. P. Paverick.69 ans, ép. de F. Blom-maert, rue d'Amsterdam, 50. — M. C. Meyten, s. p., 95 ans, veuve de P. F. Beckers, rue de Roosendaal 31. — 1 enfant en-dessous de 7 ans. Naissances. —- Sexe masc. : 2 ; sexe fém. : 2. Total r 4. Mariages oontractés A. B. Bourgeois avec V. U. Destoquy. — A. C. Van-den Heurck avec C. P. Baeten. Mariage annoncé J. B. Van Baelen, ouvrier de fabrique, rue Kox, 7, et A. Hugens, ouvrière, rue Kox, 7. COMMUNE DE BERCHEM Déclarations de décès du 9 au 15 décembre 1916 Sexe masculin : P. Benoy, tapissier, 67 ans, ép. de C. Rooins, rue du Verge-r, 122. — J. Antonisseu, ébéniste, 24 ans, ép. de M. Vander Steen, rue des Trois Rois, 59. Sexe féminin : J. Joacim, s. p., 31 ans, ép. de P. (ioddivé, rue St. Lambert, 1. — G. Brûhl, servante 49 ans, rue Auwers, 43. — I. De Braey, s. p., 69 ans, ép. de P. Arren.rue de la Prairie,87. — S. Van Moort, s. p., 83 ans, veuve de A. Van der Voort, Longue rue du Curé, 13. — B. Van den Bosch, s. p., 34 ans, ép. de J. Gottmann, Haut Chemin, 10. Naissances : sexe masc. : 4 ; sexe fém. : 4. Total : s. Mariage annoncé .1. de \Viï, tailleur, rue de la Porte, 90, et M. Van Bastelaere, taille use, rue Belpaire, 6. L'avenir de la culture du caoutchouc aux Indes néerlandaises XVII Le caoutchouc bien vulcanisé 11e contient, pas plus que 4 à 5 % de soufre (calculé sur le caoutchouc dans cet état lié et ce petit pourcentage change, comme nous l'avons vu, complètement la qualité d-e la matière Si 011 lie plus de 7 %, toute élasticité dis paraît, le caoutchouc devient une matière dure et cassaMq-.il change en «ébonite»,quoique la bonne ébo-nite coii'tieii-rie beaucoup plus de soufre. A mesure que le pourcentage de soufre s'élève, c'est-à-dire à mesure que le coefficient de vulcanisation monte, c-n constate une transition continue du caoutchouc plastique, non vulcanisé, en caoutchouc très élastique, bien vulcanisé, et ensuite en caoutchouc, cassable, vulcanisé à l'excès et enfin en ébonite. Il nous faut faire remarquer que le fabricant de caoutchouc peut encore ajouter au mélange de soufre et de caouichouc pendant la plastication, qui précède la vulcanisation, un grand nombre de succé-danés et d,e vieux caoutchouc moulu. De nombreux articles en caoutchouc contiennent jusque 70 % de semblables matières, t.rès peu même sont composés exclusivement de caoutchouc et. de soufre. L'addition de ces matières est même parfois nécessaire pour donner des propriétés déterminées à cer tains articles. Les recettes des anciennes fabriques de caoutchouc sont innombrables, il en est, parmi elles, qui sont de véritables secrets d,e fabrication, et qui se transmettent avec l'usine de père en fils. Les proportions des mélanges, mais aussi et sur tour la durée et pression nécessaires à la vulcanisation y sont exactement relevées. Ils sont parfois le résultat de multiples recherches et de vaines expériences.Nous voyons donc, et ceci est l'essentiel pour la suilie de mon exposé, que le fabricant de caoutchouc — s'il veut fabriquer un objet d'une certaine élas ticité —, doit lâcher en premier lieu, d'arriver à 1111 coefficient de vulcanisation déterminé, quoique tout ne dépende pas de là, et que le mélange aussi joue son. rôle. En général, un fabricant-ne fixe pas semblable coefficient : cette fixation est très difficile (surtout si d'autres ingrédients sont présents) et demande beaucoup de temps II juge donc ses articles de visu et il y acquiert une grande expérience. Si l'aspect extérieur n'est pas en règle, il tâche, en apportant des modifications dans la méthode de vulcanisation, d'arriver à un meilleur résultat; ceci se fait également par la voie empirique Il est donc clair qu'il est de la plus haute importance pour le fabricant, surtout s'il s'agit d'une production élevée, de recevoir des sortes de caoutchouc, qui, lors de la vulcanisation, se comportent de la même manière. Il doit être certain de voir sortir des chaudières de vulcanisation l'article pourvu des propriétés requises, en donnant au chef de fabrication les proportions des mélanges, et la durée du traitement.(A SUIVKK.) (Voir Lloyd Anversois des 27, 28, 29, 30 novembre ci i-, 't, o, o, t, o, y, 11, u, 14 ex 10 aecemnre jyiti.) Actes déposés Electrique Centrale Neerheylissem, société anonyme, à Neerheylissem. — Constitution. — La société a pour objet principal, la production et la distribut '.n de l'éclairage electrique et la foiv< motrice Le siège social est établi à Neerheylissem. L. Thiriart-Andrien & fils, société en nom collectif, à Liège. — Constitution. — Le siège de cette société est établi à Liège, rue Jean-d'Outremeuse, 64. L'objet social consiste dans l'achat, la fabrication et la vente des tabacs et cigares et tontes opérations se rapportant à ce commerce et à cette industrie. MEMENTO DE L'ACTIONNAIRE ASSEMBLEES ANNONCEES 18 décembre Société anonyme de Niel-on-Rupell, à 2- h. de relevée, 34, place de l'Industrie, à Bruxelles. Etablissements Brepols, société anonyme à Turn-hput, à 11 heures du matin, au siège social, à Turn-hout.Peçs-Baro»er Eisenbahn, à Budapest. Oesterr. Export-Aktiengesellschaft vormals A. Ja-nowitzer, à Vienne. 19 décembre Banque Commerciale du Congo, société anonyme à Bruxelles, à 11 h. 1/2, rue Bréderode, 13, à Bruxelles?Banque du Congo Belge, société anonyme, à 12 h., rue Bréderode, 13, à Bruxelles. Société anonyme Raffinerie Tirlemontoise, 1 i ir-lemont, à 10 heures du matin, au siège social. Sambre-Escaut, société anonyme, à 2 h. 1/2, rue Royale, 83, à Bruxelles. Société anonyme Métallurgique d'Espérance-Long-doz, à 10 heures du matin, rue de Huy. 1, à Liège. 20 décembre Banque Internationale de Bruxelles, société a; 0-nyme, à 12 heures, au siège social, 27, avenue des Arts, à Bruxelles. Banque de Bruxelles, société anonyme, à 4 heures de relevée, au siège social, rue Royale, 62, à Bru xelles. Société anonyme des Carrières Caulier, à Neuf-villes-Soignies, à 12 h. 1./2, rue des Paroissiens, 34, à Bruxelles. Sucreries-Raffineries M. et W. Le Docte, société anonyme à Gembloux, à 11 h. 1/2, rue Van Moer, 7, à Bruxelles. 21 décembre Société Métallurgique du Sud-Oural, société anonyme, à 4 heures, place Saint-Paul, 14, à Liège. Société anonyme des Anciens Ateliers Gamain & Co, à Liège, à 4 heures, au siège social, 6, rue de la Limite. 22 décembre Société anonyme des Charbonnages Nord-Ouest de Bohême (Falkenau), à Haine-Saint -Paul, à H h. 1/2, rue des Paroissiens, 34, à Bruxelles. 23 décembre Tramways et Electricité, société anonyme, à 11 h. du matin, au siège social. 4, rue Monfoyer, à Bruxelles.Ungarische Aligemeine Kreditbank (assemblée générale extraordinaire), à Budapest. 27 décembre Société Impériale Ottomane d'Eclairage par le Gaz et l'Electricité, société anonyme, à 4 heures, 16, rue du Congrès, à Bruxelles. Société anonyme des Ciments Portland Artificiels Belges, à I-Iarniignies, à 12 heures, à l'Hôtel Métropole, place de Brouckere. 31, à Bruxelles. 9 janvier Société anonyme La Tuyauterie, à Liège, à 10 h. du matin, rue du Porl-d'Or, 56, à Liège.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software. 

Er is geen OCR tekst voor deze krant.
This item is a publication of the title Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires belonging to the category Financieel-economische pers, published in Anvers from 1858 to 1979.

Bekijk alle items in deze reeks >>

Add to collection

Location

Periods