Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires

638 0
15 December 1916
close

Why do you want to report this item?

Remarks

Send
s.n. 1916, 15 December. Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires. Seen on 12 August 2022, on https://nieuwsvandegrooteoorlog.hetarchief.be/en/pid/639k35n57c/
Show text

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software. 

W*» -XWÊÊm———■——— ANVERS, Vendredi 15 Décembre 191 I p niimprn 10 nt>ntimpj n: j. : a A KTn in r DIRECTION & REDACTION 14, RUE VLEMINCKX, 14 ANVERS ABONNEMENTS : Les abonnement pour la ville et les faubourgs acceptés au bureau du journal, 14, rue Vltniinckx. -l'intérieur «t l'étranger on peut s'adresser à la posl LLOYD ANVERSOIS t Seul Journal Maritime quotidien émanant des Courtiers de Navir Annonces : 25 centimes la petite ligne. — 50 centimes !a doub! I franc la ligne sur double colonne Adresses industrielles 50 centimes Émissions et Annonces financières : Prix à convei Les annonces sont mesurées au lignomètre.- iJ'on.Ar l'apnlPA nil'llc nf/'l AVIS Toutes les heures renseignées dans notre journal - .ut indiquées d'après l'heure de la Tour. '—— ' — Observations météorologiques de M. F. Agthe, opticien rue Léopold, 51. Anvers, 15 déc. 1916, 11 b. du matin — Baromètre 747 5.-Thermomètre cent (max) • 4. — Thermom. cent. |min.)-f 2. -Pluviomètre : 1,2 m/m.—Vent. Est. - Prévision : Variable. Astronomie 16 décembre (Communiqué par l'Observatoire Royal de Belgique à Uccle lez-Bruxelles; Lever du soleil 8 h 39m. Dern. quart.le 17 déc. 19 h. 6m Coucher du soleil.... 16 38 Nouv. lune le 24 déc 21 „ 31 , Lever de la lune 23 36 „ Prem.quart, le 31. déc. 13 „ ? , Coucher de la lune.. .12 ! „ Pleine lune le 8 janv. 8 42 , Haute marée à Anvers Matin Soir 16 rléc. . • • 8 h. 18 m 16 déc. ... 20 h 38 m. 17 „ ... 8 „ 59 „ 17 .. ... 21 .. 12 „ 118 „ 9 „ 28 „ 18 „ ... 21 55 .. Hauteur du Rhin Culogue 13 déc. 2.i2m. Strasbourg ;3 déc. 2 lô m. Huningen „ 1.33 „ Lauterbourg „ 3.94 „ Kehl „ „ Maxau „ 3.88 „ Mannheim „ 2.97 „ Germersheim „ 3 43 „ Caub „ 1-92 „ Mayence „ 0.80 „ Rulirort „ 1-26 „ Bingen „ 1.69 „ Duisbourg „ 0,96 „ Coblence „ 2.22 „ VValdshiit „ — „ Diisseldorf „ 1.38 „ Lobith „ ! 0.91 „ Hauteur du Main Hauteur du Neckar Fiaucfort 43 déc. 2.34 m. Heilbronn 13 déc. 0.78 m. Hauteur de la Moselle Hauteur du Bodensee Trêves 13 déc. 1.62 m. Constance 13 déc. 3.18 m. Port d'Anvers ARRIVAGES DU 14 DECEMBRE steamer Wilford iv, de Tamise. Union I, de Bruxelles. Kemorqueur H. C. W. Schuder, de Garni. » Oscar, de G and. » Renfort, de Garni Hateau-moteur Charlks Philomènl:, de St. Arnaud. > Rust Roesx, de Baesrode.* » Drie Gkkroeders,: de Bornhem Arnold, de Puer s. » .\ÏARiEk de Lierre. » Ringrose III, de Bruxelles. » Artois i, de Louvain. Allège .VIORGENSTER, de Burght. Mijn Gkdaciit, de Baesrode. » Train Bloc, de Boom. Malvina, de Boom. ;^v. » Octavie, de MaJines » Ln.sula, de Quaregnou. » Twee Gezusters, de Bruxelles. " Eugène, de Vilvorde. » Marcel, de Louvain. Têtu, de Garni. » Rasacce, de Garni. » Alliance, de Gand. » Simon Smits i, de Gand. » Rosalie, de Merxem. » Franco-Belge, de Merxem. » pêcheries, de Merxem. " • »' N° 9, de Merxem. » Devoniap, de Grobbendonck. » Marcel, de Liège. •> Lucie, de Liège. » Stéphanie, de Charleroi. » Robert, de l'Allemagne. Willy, de l'Allemagne. Rhenania 11, de l'Allemagne. » vairrik. dp l'Allemagne. DEPARTS DU 14 DECEMBRE Steamer Wilford iv, pour Tamise. » Tei.egraaf iii, pour la Hollande. Remorqueur .1. Knïpscheer, pour Gand. Bai eau-moteur Eclair iii, pour Bruxelles. Allège Stanislas, pour Calloo. » .1 ulia, pour Burght. » Cornelia, pour Burght. » Mathilde, pour Hoboken. » Elévateur 2, pour Bruxelles. » Grainwork 2, pour Bruxelles. » Collette, pour Gand. » Go, pour Gand. » Rosa, pour Gand. » Kroon 2, pou.]' Merxem. » Elza, pour Merxem. » Bonne Mére, pour Merxem. » Léon Edouard, pour MoU. » Katiiarina, pour Liège. » Mariano, pour Liège. » Cléopatre, pour Liège. Drie Gebroeders, pour Liège. » L'Espoir, pour Liège. » .1. P. B. 6, pour Charleroi. » .1. P. B. 7, pour Charleroi. » J. P. B. 8, pour Charleroi. » Blokland, pour la Hollande. » Zaanland, pour la Hollande. Actes de Sociétés, déposés au Greffe du Tribunal de Commerce d'Anvers Par acte sous seing .privé en date du 3 octobre 1914, « Mr Pierre Joseph Monu », à Anvers, donne procuration à Mr Jacques Paridaens, à Anvers, de gérer ses intérêts. Par acte sous seing privé en date du 3 octobre 1914, la firme « François Monu », à Anvers, donne procuration à M1' Jacques Paridaens, à Anvers, aux fins de gérer ses intérêts. Il résulte d'un acte sous .seing privé en date du 24 novembre» 1916, qu'il l'a été formé une société coopérative sous la dénomination de « Vereenigde Bak-kers », avec siège à Boom, ayant pour objet l'achat conjoint de matières premières pour la boulangerie et l'exploitation solidaire de cette dernière ; durée : 20 ans ; le capital minimum est fixé à 10.000 francs ; les actions sont de 500 francs chacune. Evénements de Mer SINISTRES, AVARIES, ETC. Birgit, Vaderland. Rotterdam, 13 décembre. — Le steamer norvégien Birgit a été en collision avec le schooner Vaderland el a encouru diverses avaries a bâbord et sur le pont. Le Vaderland a également été endommagé. Primevère. — Paris, 13 décembre. — On mande du Havre que la goélette française Primevère a été BELGIQUE Bruxelles. Le prix de la ration de pain. A partir d'aujourd'hui 15 décembre, le prix de la ration de pain sera diminué. Au lieu de coûter 17 centimes, la ration ne coûtera plus que 16 centimes. CHRONIQUE INDUSTRIELLE Charbons. Notre marché charbonnier témoigne, par continuation, d'excellente,s dispositions.Les combustibles pour foyers domestiques sont l'objet de demandes très pressantes et ne laissent «mère fie disponible en ce moment. Dans certains milieux, on reparle d'une prochaine augmentation des prix des différentes catégories de charbons domestiques, augmentation qui entrerait en vigueur au lr janvier prochain. Jusqu'ici rien de semblable n'a été décidé. La Société charbonnière du Pays de Liège, aux Awirs-lez-Flémalle, a fait exécuter récemment des travaux de reconnaissance sous le niveau de 410 métrés. Ceux-ci ont rencontré des plateures correspondant aux dressants du Midi, «-qui ne sont pas touchés en profondeur par la faille des Awirs. Cette constatation très intéressante fa it prévoir un gisement en plat rémunérateur également en profondeur dans certaines veines. Il va être procédé, le plus tôt possible, à l'approfondissement des puits pour mettre à fruit ce gisement dont le passage est actuellement reconnu pour les veines supérieures proches de la faille des Awirs. Une usine à briquettes va être construite pour l'utilisation des charbons o/8. A la Société anonyme des charbonnages du Hor-luz à Tilleur, un prélèvement d'un demi-million est nécessaire sur le fonds de prévision pour les in-- stallations nouvelles. Aux charbonnages de Winterslag, dans le nouveau bassin de la Campine, il résulte des dernière* nouvelles reçues que les travaux sont poussés avec une hâte fébrile à cette compagnie houillère ; le* travaux de mattage de cuvelage viennent d'être achevés, il y a peu de temps, au puits n° 2 qui esi arrivé à la profondeur de 500 mètres ; l'extractioi: des terres pour le pousser jusque 715 mètres avance rapidement. La Société charbonnière de Hyon-Ciply vient de réduire son capital social de moitié ; il n'est plu.' aujourd'hui que de 800.000 francs. Aux charbonnages d'Hensies-Pommerœul, les tra vaux continuent activement. Le puits n° 1, destin* a l'extraction, est à la profondeur de 380 mètres, tau dis que le puits n° 2, destiné à l'aérage, se trouve i i près de 300 mètres de profondeur. ' La Société charbonnière de La Louvière et Sars i Longchamps va transférer prochainement son siège social et ses différents services à Saint-Vaast, prèf du nouveau siège d'extraction . Métallurgie. En métallurgie, les commande.^ restent restreintes ; la rareté et la cherté des ma tières premières constituant un sérieux obstacle à la marche normale de certaines usines et ateliers de construction. Le marché des mitrailles dénote une activité assej grande. Les mitrailles de fer se maintiennent facile ment à fr. 8,50 la tonne sur wagon ; quant aux mi tra i Iles fie fonte, elles foui couramment fr. 10,25 ei montent même jusque fr. 10,75 pour les spécifications importantes avec bon triage. Les sociétés charbonnières continuent à alimentei le travail fie nombreux ateliers fie construction pai la remise de commandes de matériel nécessaire au a nouvelles installations de triages, lavoirs, etc. D'autre part, la Hollande continue à favoriseï quel-1ne peu nos industries de quelques commande* à exécuter aussitôt que possible. Par suite du défaut de matières premières, certains établissements industriels ont dû arrêter mo mentanément cette semaine pour un temps indéterminé. Par contre, d'autres usines ont pu reprendre la besogne cette semaine pour quelque temps, pai exemple les Ateliers de Construction de Seneffe, où une bonne, centaine d'ouvriers pourront travailler durant quatre jours par semaine. La plupart fies divisions fie Cockerill, à Seraing, peuvent encore assurer également de la besogne à leur personnel ouvrier,- pendant 4 à 5 jours la semaine.D'autres établissements profitent de l'arrêt momentané pour opérer d'utiles transformations dans leu' usine ou pour effectuer d'importants agrandissements reconnus de toute nécessité pour l'avenir. I .i nouveau laminoir va être installé à Roux. Les travaux fie la construction du nouveau bassin fl< natation à Malines, sont confiés à la firme « Sue-ten.- & Co », société en nom collectif de Malines. Cet' • société a l'entreprise complète de ce travail. Carrières. — Malgré la saison avancée, nos car rières peuvent encore travailler à petites journées. Dans les carrières de petit granit du Hainaut, le travail reste assez abondant, grâce surtout aux com mandes continuelles de la Hollande et aux importants travaux entrepris dans l'agglomération bruxelloise.Les carrières à pavés ont également un travail suivi, en raison des nombreux travaux fie pavage en i ours d'exécution dans beaucoup de nos commua' s i;t dans certaines villes fie province. Les carrières fie la Meuse ont également du travail pour occuper tout leur personnel ouvrier à tour fie rôle. La Société anonyme des Carrières Caulier, à Neuf-ville, lez-Soignies, convoque ses actionnaires pour le 2$> -<K-cembre prochain :>fln de sp prononcer pOUl la mise en liquidation fie cette société. EXTERIEUR pays-bas Les relations anglo-hollandaises Le service de la compagnie Zéeland sera repris lundi 18 courant. Cë jour-là le Prins Hendrik partira de Flessiligue. Le Rotterdamsche Waterweg La seconde chambre a adopté sans vote le projet de loi tendant à améliorer le Rotterdamsche Waterweg. Le ministre du Waterstaat avait défendu le projet comme étant de la plus haute importance pour le commerce de Rotterdam. La question des pommes de terre Le ministre de l'intérieur aux Pays-Bas vient d'adresser à toutes les administrations communales un arrêté du département de l'agriculture défendant le transport et la vente des pommes de terre -en quelque quantité que ce soit sur tout le territoire hollandais, à moins d'autorisation spéciale. Le transport des marchandises entre les Pays-Bas et l'Amérique Le gouvernement a adressé à tous les agents diplomatiques des Pays-Bas une note prescrivant que tous les moyens de transport même ceux destinés déjà à d'autres marchandises, devaient immédiatement être réserves exclusivement pour le transport du blé. ESPAGNE Le service vers les Iles Canaries Le service de vapeurs anglais, français et italiens avant été interrompu, une assemblée s'est réunie à Las Palrnas et a envoyé à Madrid une délégation pour demander la création d'une ligne de navigation espagnole, qui assurerait les communications entre les Iles Canaries, les ports méditerranéens, Bordeaux et Liverpool. RUSSIE Nouvelle source pétrolifère Ou mande de Pétrograde qu'une nouvelle source de pétrfjle vient de jaillir dans le bassin de Bakou, dans les environs fie Bibi Eybat. En 24 heures, elle a fourni environ 600.000 ponds d'huile, dont la moitié peut servir sans devoir être clarifiée. BRESIL Un accord entre le Japon et le Brésil On mande de Londres que le gouvernement japonais a conclu avec le Brésil un accord touchant la construction de chemins de fer pour différentes entreprises de colonisation, ainsi qu'au sujet de ln création de communications directes par mer. INFORMATIONS FINANCIERES BOURSE OFFICIEUSE D ANVEAS Séance du 14 décembre. — Notre marché encore sous l'influence des nouvelles d'hier ne paraît pas trop savoir quelle attitude prendre dans l'attente fie nouvelles ultérieures. Il s'en suit que les cours des fonds d'Etats présentent beaucoup d'irrégularité et parfois même des écarts importants. Comme hier les Cédules argentines ont été particulièrement soumises à de brusques fluctuations comportant des extrêmes distants de 4 à 5 points. Dans le marché des valeurs caoutchoutières l'activité paraît bien avoir été un peu moindre qu'aux séances précédentes, avec dès cours dans l'ensemble encore un peu plus faibles quoique disputés pas à pas. Les pétrolifères sont soutenues, même fermes, avec fies transactions qu'on pourrait cependant désirer plus suivies. Nos rentes nationales ne pouvant se présenter moins avantageusement que les lots de villes, se raffermissent à leur tour quelque peu. Belge 3 % mai, 70,75-71,75 ; émission anglaise, 80,50-81,50; Bon du trésor i 100,75-101,50; Annuités 3 "... 70.50-77,50 ; Anvers 1887, 83,25-84,25 ; Anvers 1903, 69,10-70,10 ; Bruxelles 1905 , 68,40 69,50 : Gand 189o, 62,50-63,00 ; Liège 1897 , 61,50-62,50; Ostende, 55,50-56,50; lot du Congo, 84 A. Les valeurs internationales ont des tendances irrégulières, faible au début on s'améliore ensuite ; flans la dernière partie de la séance les prix s'améliorent même notablement. En Cédules les premiers cours s'établissent aux environs de 107 et cotent par la suite 108 et. 109, au dernier moment les acheteurs réapparaissent et font monter les prix jusque 110-111, i! faut dire toutefois qu'à ce moment les ordres de vente étaient déjà exécutés. Pour les autres séries de Cédules il n'a pas été permis d'établir des cours faits ; notons encore cependant les K renseignées aux environs de 99 et les or à 110 p. En fédéraux les 4 1/2 ne s'écartent pas des prix fie la veille, l'intérieur et l'extérieur tous deux 97,25-98,25, le 4 1/2 1911 96,50 P., le Pavimentation à 89 3/4-90 3/8, est plutôt mieux. On traite le Buenos-Ayres 4 1/2 à 95,25-96,25. Les dettes brésiliennes se présentent comme suit : le Funding 1914 à 104 1/2 A., le 5 % 1913 87-88, le 4 1 /:» 1883 80 81, le 4 1910 72-73, le 4 % 1889 72,25-73,25, le Rescission 72,75-73,75, Uruguay 3 1/2 71,50-72,50, le 5 % 1914 89 environ sans affaires, la Cédule uruguayem 103-104, Chili 5 % 1911 «7,75-99, le 4 1/2 1889 90 1/ 91 1/8. Cuba 104,25-104,75 Les dettes asiatiques . ont très différemment tra tées ; le Chinois 4 1/2 à 88,25-89,25 a peu varié, .lapon Rail 104,50-105,25 est plutôt mieux, le 4 1/2 19 ne troiiverait preneur qu'aux environs de 100 et 4 % 1905 n'obtiendrait pas plus de 90. Variations sans importance en Russes, les d-ett-roumaines marquent des différences plus sensible En Roumain î "ô 1890, m reprend à 78-79; le 4 1908 est coté fie 66 à 68, le 4 1910, 67,50-68,50 ; le 4 1905, 67 68 ; le 4 % 1894, 07,25-68,25 ; le 4 1/2 1913, 71, A.,72,25 P. ; le 5 1903, «,25-83,50 ; Russes 1859, 64 le 4 n„ 1880, 79-80 ; le Nicolas, 88 A.-89 P. ; le 5 % 190 07,75 A. ; Serbie, 56 A.-'>0,50 P. ; Bulgare, 72,50 .A 7:'» I\ ; Portugais, 51-53,50 ; Métalliques Nationale 61 A. ; Hongrois 4 % -or, 65 A. L'attention n'est pas aax entreprises diverses, 1101 n'y rencontrons que les prix suivants. Jouissàm Crédit Foncier Sud-Américain, 1835-1850; dividem Crédit Général du Canada, 75 A., 80 P. ; privilégia Crédit National Industriel, 274,50-279,50, et l'ordinai 264,50-269,50 ; Liebig 543-555, capital Electricité E caut 273 A. On demande les titres hypothécaires. Pastoral Crédit Foncier Sud-Américain et Banque Belge 10 A , l'obligation Banque 'ielge 486 A., l'obligation Cr dit Foncier Sud-Américain 482-486; obligation Belg Canada, 465; Sansinena, 995-1015; obligation. Trai Rotterdam, 432,50 A. Les cotes favorables en pétrolifères se malntie rient, ordinaire Grosnyi 2660-2700, la privilégiée 29 P., Astra Romana 1235-i265. on est peut-être moins emballé dans Je groupe d valeurs caoutchoutières ce qui n'empêche que J» transactions s'y suivent avec continuité. Deux trois rubriques dans le nombre se tienne: toutefois légèrement en-dessous des prix obtem hier. Federated 660-680, Kalitenga 41-44,50, Kua Lumpur 146-152, Sen-nali 66,50-71,50, Galang 5,80-6,:^ Financière 155-170, Kuang 67-70, capital Tjlsalak (' 66,50, les parts 177,50 P. ; capital Del i Moeda 242,50 A 245 P., dividende 75 P. ; Telok Dalam 362,50-372,50. Obligations Tanganyika, J91 A. «OURSE OFFICIEUSE DE BRUXELLES Séance du 14 décembre. — La séance de ce jour re semble fort, à celle d'hier. Dans presque tous les cor partiments, on retrouve la même hésitation de part de la clientèle, les mêmes oscillations de cour Le motif : la situation politique. Les graves que tions soulevées depuis hier sur ce terrain tienne] le public en haleine, e: il tâtonne en Bourse, che chant sa voie. En attendant, non rentes et lots de villes se tiii tent, à peu fie chose près, au niveau fie la veill Voici les cours: Rente belge 3 %, 70-71,50; Créd Connu. 1868 lots, 94,25 ; Anvers 1903, 70 ; Anvers 188 83-83,25 ; Bruxelles i90f>, 69,25-69,75 ; Bruxelles 190 81,75-82 ; Liège 1897, 62 ; Liège 1905, 65. Le marché des obligations industrielles reste act et bien disposé. Ainsi on progresse à 503,75 en 5 Tramways du Caire, on est à 415 argent en 4 Livourne, on fait 450 en 4 % tram Liégeoi on demande les 5 % Tramways Toscans à î6 les 4 % Tramways d'Odessa jouissance à 42 les 5 % Aumetz-la-Pah; à 485, les 5 % Tôleries t Ivonstantinowka à 472,50, lés 5 % Eaux de San-A; tonio à 405, on progresse encore en 5 % Pétroles t Grosnyi B à 490 et on cote 395, 400 en 4 % Abattoi: de Cureghem. Quelques transaction! en titrés bancaires, et n tamirient en Banque de Bruxelles à 830, 825, ma pour rester à 820 papier. L'ordinaire Banque Li geoise est en bonne voie à 6-40, le Crédit An verso est actif à 395, 400, 405 et le .Crédit Liégeois se r trouve à 465. Les valeurs de transports ont un assez bon coi raiit d'affaires aujourd'hui. La dividende Bruxello s'avance même à 810 et la jouissance Caire est mên à 500, 505. En Espagne Electriques capital à 120, 12 et en dividende à 46,50, 46,75, c'est la fermeté qi prévaut. Il y a d'autre part vendeur en capital Inte tram à 74 et acheteur en privilégiée Madrid-Espagi: à 260. De bons cours encore en capital et fondatei Tientsin respectivement à 865 et à 1425, 1440. La cap tal Financière de Transports est bien à 930-935, aioi que la fondateur est discutée à 1035. La privilégié Vérone est plus lourde à 130, ainsi que la dividend à. 11. On aie s'occupe pas beaucoup des valeurs sidéru giques. La Providence Belge est offerte à 1985, 1 jouissance Konstantinowka se retrouve à 2625, ^G5< La fondateur Tram Car est à 42,50 papier et no argent. Au compartiment charbonnier, -toute l'activité s concentre fie nouveau sur les titres à étiquette ho landaise. La capital Laura-Vereeniging fait encoi 1550, la dividende débute dans l'indécision à 97 pour se redresser cependant à 985 dans la suite. L Willem-Sophia est également discutée à l'ouvertur à 1125, 1110, 1100 pour reprendre après à 1110, 112 et rester demandée- à ce dernier prix. D'autre par on cote 390 en Arbre St-Michel. Le mouvement d'affaires aux petites rubriques e> un peu plus restreint. N'ébida s'inscrit à 155, capita Nitrates à 90,50, 91, seuls cours précédents. La priv legiée Katchkar se traite à 30, 31, la capital Elec tricité de Nantes est demandée jusque 90, la fonclf-teur Electricité Nord de la Belgique est offerte 1700, la capital Electricité de Rosario est ferme à lie le Gaz de Kazan est à 75 papier et -l'Auer Italien e-à 17. En Céramique Now privilégiée, il y a ach-t teur à 165, en ordinaire on progresse à 45, 47,50, 5 et en ordinaire Huileries d'Odessa on cote 190, 185. Les valeurs caoutchoutières, il faut le reconnaître font toujours preuve d'une belle animation ; Le cours, toutefois, gardent une hésitation marqué pour certaines rubriques en tous cas. Batangara es ferme à 150, 152,50, 155, mais la capital Java est hési tante à 142,50 ; la Galang Besar es; lourde à 6,25, f 5 7/8, 5,75, et l'Hévéa se tasse à 247,50, 245. La fonda teur Huileries de Sumatra est encore à 110, 112,5C 115, 117,50, la Kuala Lumpur revient- à 145, 142,50 ; le Plantations Annamites ne sont pas trop mal à 13C 132,50, 127,50, la capital Mopoli est résistante à 167,5C 170, la Senuah Rubber fléchit à 70,50, 70, 69,50, 69,7.' la Soengei-Lipoet s'alourdit à 482,50, 475, 472,50, 48( 472,50, 475, et la Zuid Préangèr est demandée à 145 140, 142,50. En valeurs coloniales, les écarts de cours, d'un jou à l'autre, sont plutôt, minimes. La Kasaï se soutien à 68, 68,50, l'ordinaire Katanga est ferme à 2325 2330, 2315 et 2320, les Plantations La court se soutien nent à un bon niveau à 495 en capital et à 525, 520 517,50, 520 en fondateur. La capital Union Minièn de 1535 à 1525 et 1540 finit assez bien, mais la Tan ganyika reste lourde à 77, 76,25, 76,75. Les valeurs diverses ne se montrent pas très résis tantes pour le moment. L'Astra-Romana est en reçu à 1225, la privilégiée Pêcheries à Vapeur revient ; 177,50 (précéd. de 185 à 175) et l'ordinaire se tassn de 370 à 400. La Sucrière Européenne est discutei aussi à 75, 76, 74,25, 74 en capital, à 47,50 en fonda teur, les Sucreries st Jean sont lourdes à 100 en capi tal et à 147,50, 150, 146,25, 145 en fondateur, mai. l'ordinaire Grosnyi est mieux à 2700 , 2690. Rien de bien particulier à signaler au groupe étranger. La Kai'ping est ferme ;i 51, 51,25 pour 1; grosse coupure et à 51,50 pour la petite. La Nitratt Rails se retrouve à 353,75, la dividende Agricoh d'Egypte fait 81,25, 80, la dividende Egyptian Entre prise' 50 et la Lujar 755, 752,50. D'autre part, il y ; argent en Central Catalan -'var.) à 130 et en privilé giée Port-Para à 40 et papier en Rajah à 995. Au groupe russe, on repique de 122,50 à 140 en Ala guir, on est bien on Métall. Russo-Belge de 1990 ; 2020, la Taganrog est ferme.à 545, 550 et les Tube.' de Sosnowice s'inscrivent à 365. Il y a acheteur en : Ville fie Court rai 3 %, à 70 % Ville de Menin 3 1/2 %, à 65 COURS DU CHANGE Rotterdam, 13 décembre. — Londres, fl. 11,66 3/4 Berlin, fl. 43,20 ; Paris, fl. 42,02 1/2. Amsterdam, 13 décembre. — Londres, fl. 11,67 ; Ber lin, fl. 42,25 ; Paris, fl. 42,10 ; Suisse, fl. 49,— ; Vienne fl ,26,90; Copenhague, fl. 67,10; Stockholm, fl. 70,25 BOURSE DE LONDRES Londres !3 Déc 13 Déc ' '2 Déc | 13 Déc !2 Déc Consols. , . 54 1/4 j 54 — South. Railway. . i 29 3/4 3! 1/8 RépuDiiq Argentine. 64 - - Union A . . . 150 3'8 152 — 4% Brésil . . 47 — Wab., prêt. . . — — 4% Japon . . 7' 1/2 7] i/4 U. S. S A. . I?'- 137 1/4 Japon 1905. • 95 1/8 951/8 Amalg. C. . . . —— Mexique inter. . . • Great Gobar. . . Pérou, ord. . . 5 5-8 ^11/'8 Columbia . . . " 48 — Pérou, prêt. . 25 3/8 25 - Ver.. Dip!. , . .55 5 8 55 3/4 Portugal. . . 54 — Mexic. pr. . . . — — Russie 1889 . - — — Rock Isl. ... Marc, of A. . . 14 1/4 ; 14 — Randmine . . . — Turquie.... - Marine, or. 3Va % Uruguay. . 64 i/.j Shell ... — - - _ 5% Uruguay . Rio Tinlo . . — Acht. Top . . 108 '/a >1091/4 Anaconda . . - — Préf. d° A . . - — I — ■ Schib., préf. . - DenverlR'O Grande 193'8 i 197/8 Schib., ord. . - — Erie, ord. . . 37 5 8 ; 3 ; 7/8 Kon. Petr. . . — Missouri . 10 1/8 | 10 6/8 Escompte . . . 5 1 ; 32p 5 17/32c Ontario A. . . 30 8/4 ! 32 3/8 Argent . 36 3 8 d 36 3 S c South. Pacifir 102 — ' 1 i ie , BOURSE DE PARIS Paris, 13 Déc. ,13 Déc. , ;2 Déc. 1 1 13 Déc 12 Déc. 3% rente française. 1 61 10 1 6' 10 Est français. j_ Russie 1R89,Con.4% 74 50,Rio Tinto, parts 1770 - 1775 — ln 4V2% Russie 1909 - — 'MexiqueInt.5% ' — — \l Serbie 4% 1895 Lots iurquie . — - —— Espagne 4%, Etr 100 75 101 20 Chane0 Berlin, court le Portugal 3% . . 58 - Chses.Amsterd..court 238 238 — Turquie 4% unifié . ChE»s.Londres,court 2779 27 79 Banoue ottomane . lÉsconiDtP . . —— s. BOURSE DE NEW-YORK New York 13 déc. {'i 113 Déc. 12 Déc. 13 Déc. 12 Déc. ,J Hypothèques . '31/4-31/2.4— 5— ÛntaroAWestern,oi 3" -1 29 — .; Change s. Londr. C.T 14.76 45' 4.76.45 Nortnern Paci."., ord. ' 10 V4 109 % i; Che® s. Lundr.60d. v 4./t .50 4,71 50 Norfo.K<£Wesiern,ord '3C ;Vi !43 4 ' Change s. Paris vue. 5.85 — 5.85— Nori,<£West.4%c.obl '35 - '35— Change s. Berl n . 70 14 67 « o |Pennsylvania, ord. 56 1''91 56 — s» Aigent .... 76 - 76 — Philad. à Read., ord. 107 7/8i 105 1/4 Phi!ad.<£Re3d.,1spré[ 44 — , 44 — is FONDS GreatNortberr, 1 «préf ''6 1,2 11 '6 '/4 • p Amérique 2 p. c. obi 99% ; 99% Texas & Pacific, ord. 18 % i -8— ,a Atch. 1. & S. F. -1% 106 1/2 105— Southern Pacif., ord. 98 — j 97 - Ie Aich.T.AS.F.aord 104 1/4 103 1 (? Southern Rail//., ord.< 317/8,28 1/3 ''' Atc.T.<tS.F.Mgb.4% 94— 93 5/8 Southern Railw.,préf. 691/8 1 67 1/2 e Atch.T.AS.F. a.pré!. 1G0 5.8 100 3(8 Union Pacific, préf. '45 - , '42 %4 c. Am.CarAFoundryor, 72- 711/2 UnionPacif.4%, obi. 981/2 98 1/2 Baltim. & Ohio, ord. 84% 33 5/8 Wab.S'Louis&Pac ,0 '5 3/4 '5 12 Canad. Pacific, ord. -66 — '64 "/h Wab.S!Louis<6Pac, pr 56 7,8 55 1/8 Chesap A Ohio, ord. 65 1/2 63 1/4 Amalgamat.Copper,o 55 Chic. <6North West. 0. '23 % 123 1/4 AnacondaGopper, n. 913/8 87 1/8 é- Chic.Milw.iSt.Paulo 92- 91 1/4 U.S.SteelCorp..ord. '197'8!I8- r,. Reck Islanu ord. . 38% 35 7(8 U-S. Steel Corp., pré?. '21 ' ,8,121 1/8 Am.Smelt&Ref.Co,o. 1103/8 108 - U.S. SteelCorp.5% '• Bethl.SteelCorp.,ord 590 - 530 - 2° H. Obi. '06 - !'06 - Denv.A Rio Grande,0. 17 - "7 - Americ.BeetSug.,ord 101 1/4 93 1/8 i- Erie Railway, ord. . 36 5/8 35 1/8 American.Can. ord. 56 1,2 ; 55— 70 Erie Railw., 1 préf. 511,8 49 '/2 Unit. SugarC",ord. 48 — ■ 48 — Erie Railw., 2a préf. 41 40 - Amèr.Hiae<feLeath.,pr 73— 7' — Erie Railw. Gen. Lien 72 1/4 71— Amer. fo..4Tel.,otd. V25 3/4 125 1/4 -s Illinois Central,ord. 105 1,2 104 — Am.Tel.4%conv.obl. '00 1/2 .100 1,2 îs Kans City South., ord 26 1/4 25 - |ntern.Cont.Rubb°-',o 14 - 141/4 Kan--. City South., pr. 58 — 58 1/2 jnterr.Merc.Mar.,ord 42 1/4 9 5/8 ,t Louisv. «fe Nashv.,ord. 131 — 128 ntern.Merc.Mar., pr. 114— : 1 ï 1/2 Nat. Rlw.of Mex.,1 pr. 13— 13- |nt. Merc. Marine Nat.Rlw.ofMex.,2pr. 7- 7— 41,2%, obi. 95 — 95 — ^ Miss.Kans.<feTex.,ord !0 i/4 3 7/8 Pittsburg Coal, ord. 48 7/8 46 — 5, Miss. KansasATexas Central Leather, ord. 105 — i 101 1 #2 3- 2® h.g.-obl. 52 — 54 - lnterbor.Metrop.,préf 73— 711/2 Missouri Pacific.,ord 35 - 331/4 lnterbor.Metrop.,ord. 73 3/8! 17 — ^.-Y.Centr.£Huds.,o 106 1/4 104..I/4 StudebakerCor.,ora H6V4 H7.1/2 MTnt.Hom.S'.CnrO — - ! - — Nouvelle entreprise électrique. — La société péters-bourgeoise El-ekti-operedatscha et la société finlan-s: daisc Forco, viennent de soumettre au Ministre russe 1- du Commerce et de l'Industrie, les staituts d'une so-a ciété intitulée Wodopad (chutes d'eau), s. L'entreprise nouvelle qui sera au capital de 8 mil-s- lions de roubles, a pour objet d'utiliser les chutes it, d'eau de l'Imat.ra et de la NVolchow, et d'amener i-- l'énergie électrique à Pétrograde. Les fondateurs ont également obtenu du Gouver-i. iiement russe, la garantie, d'émettre pour 72 millions g. de roubles d'obligations. Lue commission spéciale il sous le contrôle du ministre du Commerce Wesseley 7 e: des représentants du sénat finlandais, va étudier ie projet de la nouvelle affaire. Osmanli Itibar Milli Bancassi. — Nous apprenons if de Constantinople que la banque ottomane de Crédit National en turc Osmanli Itibar Milli Bancassi va yQ être constituée au capital de i millions de livres tur-s, ques en actions de -i livres dont la moitié sera versée 0, immédiatement. Cette société sera la première ban-"j, que réellement turque et pour en être actionnaire è il faudra justifier de la nationalité ottomane. 1- Il est probable que la nouvelle banque obtiendra o plus tard l'autorisation d'émettre des billets de nan-:s que. Krupp. — L'assemblée générale de la société Krupp > à Essen vient de voter la répartition de 12. p. c. sur is le capital social de 250 millions de marks. Hauts-fourneaux en Extrême-Orient. — On câble de !S Tokio que la Oriental Iron Smelting Company of Japon vient d'être constituée au capital de 12 1/2 millions de $ pour exploiter les mines de fer situées 1- près de TOâchum en Chine. Des hauts-fourneaux se-i'S ront construits pour travailler 170.000 tonnes de fer et 0 des aciéries pour produire 150.000 tonnes d'acier. (j Taganrog. — L'achat des usines de Kertcfi par le ministère des voies de communication a été sanc-e tionné par le Conseil des ministres, dans sa séance r du 18 novembre. Le prix d'achat est de 18 millions de roubles. Le projet d'acquisition va être soumis s à la Douma. è Cette petite nouvelle mérite quelques explications. e Les Usineâ de Kertch ont été acquises il y a quel-qes années par Taganrog contre 23.810 actions de 150 roubles ou 400 francs nominal, ce qui représente ix 9.524.000 francs. Les frais de mise au point des usines ). de Kertch, qui étaient restées plusieurs années dans n l'inactivité, ajoutés au prix d'acquisition, faisaient monter le prix de revient des dites usines à 17.742.709 e francs pour l'exercice 1913. En admettant même L- que les usines de Kertch aient exigé encore quel-e ques millions de francs de dépenses, il n'en ressort 5 pas moins que Taganrog semble avoir fait une ii bonne affaire en cédant Kertch pour 1.800.000.1011-e bles au gouvernement russe. 0 Saccharine. — La fabrique de Saccharine bien connue de Fahlberg, à Magdebourg, distribuera probablement 12 p. c. de dividende celte année, contre 10 j p. c. l'an dernier. Venezuela. — Relativement à ln dette diplomatique 3 % du Venezuela, émission de 1905, le Council of Foreign Bondholders annonce qu'il a reçu 1111 effet , à vue de 4390 liv. st., soif la moitié du ferme de la huitième quinzaine, pour le service de la dette diplo-[ mâtique 3 % du Venezuela (1905) et. relatif au semestre finissant le 31 décembre 1916. n Tanganyika Concessions. — Cette société convoque une assemblée des obligataires pour lui pro-, 4»oser de retarder jusqu'à six mois après la conclu-s sion de la paix l'amortissement des titres. Or 11e ? paiera aucun dividende aussi longtemps que les 1 obligations ne seront pas amorties. Oberursel. — Les usines allemandes de moteurs Oberursel qui ont distribué l'année dernière 35 p. c. de dividende ont, l'intention d'augmenter leur capital : de 2 1/4 à 4 1/2 millions de marks par l'émission d'actions privilégiées 5 p. c. et d'actions de capital qui seront offertes au pair aux actionnaires. ] Le cuivre. — Le stock à fin novembre, en Angle-[ terre et en France, était de 7601 tonnes, et au 15 novembre 4792 tonnes. Les expéditions du Chili se sont élevées dans la ; deuxième moitié de novembre à 200 tonnes, contre ; t 825 tonnes dans la première moitié, celles d'Austra- I lie à 4000 tonnes, contre 400(1 tonnes, soit au total 11.801 tonnes, contre 9617 tonnes mi-novembre. Le> stocks mondiaux soul estimés fin novembre à 16.524 ? tonnes, contre 14.740 tonnes mi-novembre. Le Trust de l'acier. — Les commandes non exécutées du Trust de l'acier s'élevaient à fin novembre à 11.059.000 tonnes, contre 10.015.000 tonnes le mois précédent, et 7.189.000 tonnes en novembre 1915. En J plus respectivement 1.044.000 tonnes et 3.870.000 ton-? nés. Sucreries de Pontelongo. Les documents nécessaires à l'établissement du bilan n'étant pas parvenus, rassemblée générale ordinaire des actionnaires qui devait se tenir le 11 courant a été remise à une date ultérieure. Sucreries et raffineries en Roumanie. Le bilan n'ayant pu être dressé, les documents nécessaires n'étuit pas parvenus, l'assemblée générale du U courant a été remise à plus tard. Société industrielle et minière, du Katanga. - La Société Industrielle et Minière du Katanga, qui a élevé en 1914 son capital-actions à environ 10.825.000 francs pour la reprise de Lufira, et se trouve en relations avec l'Union Minière du Haut-Katariga, a noti-1 fié aux actionnaires que les prévisions prochaines sont encourageantes, spécialement à la suite de la découverte de couches riches en étain et en pierre calcaire dans le territoire du Congo belge. Un arrangement serait'déjà intervenu avec la société l'Union Minière du Haut-Katariga d'après lequel l'exploitation serait commencée bientôt. L'avenir de la culture du caoutchouc aux Indes néeilandaises XVI La manière de juger le caoutchouc On n'emploie que très rarement le caoutchouc non vulcanisé. Sa propriété de devenir gluant par la chaleur, et friable par Je refroidissement, et celle de se dissoudre dans divers dissolvants organiques (pétrole, l>enzine) empêchent son emploi dans l'état non vulcanisé. Par la vulcanisation, le caoutchouc tombe moins sous l'influence de la température et p%rd sa solubilité, mais il devient, plus élastique. Il perd sa « plasticité » et se remet plus facilement de déformations que le caoutchouc non vulcanisé. Il y a cependant encore une raison dominante pour considérer la vulcanisation comme ayant permis la généralisation de l'emploi du caoutchouc. En effet, si l'on veut fabriquer des objets en caoutchouc, on doit commencer par le travailler sur des surfaces chauffées à 70° C. Lorsqu'il est devenu très maléa-hle, ou peut le pétrir à volonté, ou le faire dissoudre', et faire sécher ensuite la grosse solution dans un moule. Toutefois, après ce travail, le caoutchouc a perd 11 toute l'élasticité qu'il possédait encore avant la vulcanisation, et n'en regagne, à la longue, qu'une minime partie. Si maintenant l'on pétrit dans le caoutchouc plastique du soufre (1) et qu'on le vulcanise par exemple, à 145° C., non seulement ces propriétés naturelles réapparaissent, mais on constate des propriétés élastiques beaucoup supérieures. Co sont ces manipulations — la « plastication », le mélange, le moulage et la vulcanisation - qui sont les principales auxquelles, dans les fabriques de caoutchouc en Europe, aux Etàts-Unis et dans l'unique fabrique des tropiques (à Singapore,, 011 soumet le produit de plantation, qui est mis, la plupart du temps, dans le commerce sous forme de « crêpe » ou « sheet ». Le produit brésilien, qui est offert en boules de para massives, doit d'abord comme nous l'avons déjà dit, encore être lavé et séché. Ce lavage est très conséquent .et 011 a attribué, à tort, la qualité supérieure du caoutchouc-para à ce fait qu'il serait moins travaillé mécaniquement que le caoutchouc de plantation au lieu d'origine (2). Il est certainement -très remarquable, que la vulcanisation, qui cependant est d'une importance capitale, qui fut découverte vers 1836 par Goodyear et dont Hancock découvrit peu après le secret en examinant un échantillon reçu par hasard, — soit restée très obscure, au point de vue chimique. On sait depuis longtemps cependant qu'une partie ("ni soufre mélangé ne peut plus être extrait du cauotehouc vulcanisé par les dissolvants habituels, qui enlèvent immédiatement après le mélange, donc avant réchauffement tout le soufre à Ja mixture. On ne l'appelle plus soufre lié quoiqu'on ne soit pas du tout d'accord s'il peut-être question d'une combinaison chimique du soufre et du caoutchouc. U est certain que d'autres procès très importants se présenteraient, si cette combinaison chimique avait lieu. (1) La vulcanisation froide n'entre pas en ligne de compte ici. (2) Qu'on n'en déduise pas qu'une opération mécanique trop forte ne serait pas nuisible. On doit reconnaître que la manipulation du •< coagulum » mou n'est pas à comparer à un caoutchouc coagulé depuis longtemps. (A SUIVRE.) (Voir Lloyd Anversois des 27, 28, 29, 30 novembia et i'-, 2, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 11, 13 et 14 décembre 1916.) MEMENTO DE L'ACTIONNAIRE ASSEMBLEES ANNONCEES 16 décembre Aktiengesellschaft zur Fabrikation vegetabilisclier Oele, à Vienne. 18 décembre Etablissements Brepols, société anonyme à Tnrn-hout, à 11 heures du matin, au siège social, à T-urn-hout.Pecs-Baroser Eisenbahn, à Budapest. 19 décembre Banque Commerciale du Congo, société anonyme à Bruxelles, à 11 h. 1/2, rue Bréderode, 13, à iuu xelles. Banque du Congo Belge, société anonyme, à 12 h., rue Bréderode, 13, à Bruxelles. Société anonyme Raffinerie Tiiiemontoise, t lu lemont, à 10 heures du matin, au siège social. 20 décembre Banque Internationale de Bruxelles, société a; o-nyme, à 12 heures, au siège social, 27, avenue dts Arts, à Bruxelles. Banque de Bruxelles, société anonyme, à 4 heures de relevée, au siège social, rue Royale, 62, à Bruxelles.21 décembre Sociét" Métallurgique du Sud-Oural, société anonyme, à 4 heures, place Saint-Paul, 14, à Liège. 27 décembre Société Impériale Ottomane d'Eclairage par le Gaz et l'Electricité, société anonyme, à 4 heures, 16, rue du Congrès, à Bruxelles. Société Anonyme Belge de Navigation Fluviale Société Anonyme à Anvers L'assemblée générale extraordinaire de ce jour a décidé de. porter le capital social de Fr. 1.500.000 à Fr. 2.000.000 par l'émission_de 1000 actions —Série E — Cette augmentation a été souscrite et entièrement versée par un syndicat qui en offre fr. 375.000 aux anciens actionnaires au pair dans la. proportion de quatre sur une. Par conséquent chaque propriétaire de fr. 2.000 d'actions anciennes a droit à une action nouvelle de fr. 500. Ces actions participeront au dividende à partir du lr janvier 1917. Pour profiter de cette option les actions devront être présentées avant le 29 courant, à Anvers, rue Nassau, n° 39. Le payement devra y être effectue en même temps. Anvers, le 14 décembre 1916. Au nom du syndicat J. I-Iecht Directeur de la Soc. an. belge de Navigation Fluviale S. À. CONSEIL D'ADMINISTRATION de !a dette publique Ottomane AVIS Par application des Art. V et XIII du Décret Impérial du 8/20 décembre 1881 et de l'Art. XII du Décret-Annexe du 1/Î4 septembre 1903 les lots turcs ci-après-: sortis du 102° au 107° tirage des ir février; lr avril, lr juin, lr août, lr octobre et lr décembre 1887 et 11011 présentés au remboursement seront prescrits respectivement les lr février, lr avril, lr juin, lr août, lr octobre et l1' décembre 1917. Février 102" tirage N'<> 11.367 380.837 839 Avril 1031' » » 1.649.641 » .. .» ». ' 642 643 Juin 104e » » 53.638 » » » » 765.210 » » » » 1.868.179 Août 105'' » » .108.851 » » » » 501.684 » » » » 764.397 ' 398 »» » » ,, 399 »' , » » » 400 Décembre 107e » » 1.892.209 » » » 1.913.276 Constantinople, le lr décembre 1916. H. RISTELHUEBERS Nachfolger 32, longue rue du Nord, ANVERS Départs par vapeurs tous les 10 jours à Emmerich, Duisburg, Ruhrort Uerdingen, Diisseldorf&Koln et en transbordement pour TOUTES les PLACES à 1TNTÉRIEUR de l'ALLEMAGNE, etc. et vice-versa

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software. 

Er is geen OCR tekst voor deze krant.
This item is a publication of the title Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires belonging to the category Financieel-economische pers, published in Anvers from 1858 to 1979.

Bekijk alle items in deze reeks >>

Add to collection

Location

Periods