Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires

603 0
close

Why do you want to report this item?

Remarks

Send
s.n. 1917, 03 May. Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires. Seen on 18 August 2022, on https://nieuwsvandegrooteoorlog.hetarchief.be/en/pid/q52f76775p/
Show text

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software. 

ANVERS, Jeudi 3 Mai 1917 Le numéro 10 centimes Soixantième Année No 17.907 DIRECTION & REDACTION : 14, RUE VLEMINCKX, 14 ANVERS ABONNEMENTS : Les abonnements pour la ville et les faubourgs sont acceptés au bureau .du journal, 14, rue Vleminckx. — Pour l'intérieur et l'étranger on peut s'adresset à la poste. LLOYD ANVERSOIS Seul Journal Maritime quotidien émanant des Courtiers de Navires Annonces : 25 centimes la petite ligne. — 50 centimes la double ligne 1 fianc !a ligne sur double colonne Adresses industrielles 50 centimes Emissions et Annonces financières : Prix à convenir Les annonces sont mesurées au lignomètre.— Les titres se paient d'après l'espace qu'ils occupent. AVIS Toutes les heures renseignées dans notre journal sont indiquées d'après l'heure de la Tour. Observations météorologiques de M. F. Aglhe, opticien rue Léopold, 51 Anveis, 3 mai 1917, H h- du matin. - Baromètre 772 -thermomètre cent Imaxl + — Tiiermom. cent. Iminl. 4 8. Pluviomètre : — m/m Vent : Est.— Prévision : Beau Astronomie 4 mai (Communiqué par l'Observatoire Rofal lie Belgique à Uccle lez-Bruxelles) Lever du soleil 6 h. 12oi. Pleine lune le 7 mai 4 h.43m. Coucher du soleil... 21 7 .. Dern. quart.lel-i mai 3 „ 48 „ Lever de la lune 18 32 Nouv. lune le 21 mai 2 . 47 „ Coucher de la lune... 4 37 . Prem.quart. Ie29mai 1.33,, Haute marée à Anvers Matin Soir 4 ma; 3 h. 2 m I 4 mai ... 15 h 32 m. 5 ... 3 „ 57 M 5 16 .. 21 M 6 ... 4 40 „ I 6 „ ...17,3. Hauteur du Rhin Cologne 1 mai 2,32 m. Strasbourg 1 mai 2.53 m. Huningen „ 1.65 „ Lauterbourg „ — „ Kehl >. i, Maxau „ 4.32 „ Mannheim „ 3 39 „ Germersheim „ 3.92 „ Caub „ 2.22 „ Mayence „ 1.44 „ Rubrort „ - 62 „ Bingen „ 2.09 „ Duisbourg » 1 ,, Coblence „ 2.83 „ Waldsbut „ 2.60 „ Diisseldorf „ 2.72 „ lebith „ 11.35 „ Hauteur du Main Hauteur du Neckar Francfort 1 mai 2.39 m. Heilbronn 1 mai 1.95 m. Hauteur de la Moselle Hauteur du Bodensee Trêves 1 mai 1.10 m. Constance 1 mai 3.08 m. Port d'Anvers STATISTIQUE DE LA NAVIGATION INTERIEURE PENDANT LE MOIS D'AVRIL 1917 Entrés : Navires Tonnes lie.] il se Bonaparte 183 230.947 Kattendyk 246 81.314 » Roy ers ! 330 Canql de la Campine 111 24.411 Bassins des Bateliers.. 193 34.699 Quais de l'Escaut 104 43.192 Installations pétrolifères — — Totaux 838 414.893 Sortis : Navires Tonnes Ecluse Bonaparte 333 173.056 » Kattendyk 303 128.502 » Royers 1 10 ÇanaJ, de la Campine us 30.631 Badins des Bateliers 168 28.562 Quais de l'Escaut 96 36.361 Installations, pétrolifères — — Totaux 1.019 397.122 ARRIVAGES DU 2 MAI Si ea nier Wilforu 111, de Tamise. Telegraai- IV, de la Hollande. » Henriette, de la Hollande. Bateau-moteur Franco-Belge VI, de Burght. . Dru: Gebroeders, de Bornliem. » Léonard, d'Eyckevliet-. Emmanuel, de Hamme. » Artois, rie Louvain. Allège Twee Gehroejiers, de Liblo. » Joseph, de Hobokeu. u Cornelia, de Burght. » Raymond Gustave, de -Niel.- » Schelde, de Lierre. » Aquador, de Bruxelles. , » Fernando, de Bruxelles. « Yi.reeniging 61, de Bruxelles. » Sans repos, de Lokeren. >. Clémentine, de Moerzeke. Hectorina, de Gand. » Chicago, de Merxem. » Couronne 2, de Merxem. » Emile, de Looybroeck. » Marie Louis, de Ryckevo-sel. La Fortune, de Moïl. » Clxde, de Mo,11. Lilly, de Liège. » Veritas, de Liège. v Félix, de Liège. Désiré; de Liège. Théodore, de Liège. » Marcelle Pierre, de Liège. » Louise, de Mon s. » .ÏEMEPPE, de la Hollande. Rhenania, de la Hollande. >• Elise, de la Hollande. » \Y. Yan Dhiel 61, de la Hollande. \V. Vas Driel 40, de l'Allemagne. » Bavern, .de l'Allemagne. » H.ans Grete, de J'AIlem igne. DEPARTS DU 2 MAI Steamer Wilford 111, j)our Tamise. Remorqueur Stadstogeh, pour Calloo. Bateau-moteur Noord Natie I. pour Burglit Allège Noordster, pour Calloo. » Léon Edward, pour Hoboken. » Coletta, pour Burght. » Assistent, pour Burglit. » Friederike, pour Burght. » Vertrouwen, pour Hemixem. » Simon, pour Tamise. » Adkla, pour Boom. » Rupel, pour Niel. « Drie Gebroeders, pour Niel. » Marie, pour Lierre. » Emile, pour Lierre. » Tango, pour Bruxelles. " Grâce, de Dieu, pour Merxem » Georges & Maurice, pour Merxem. » Henri; pour Merxem. Clémentine, .pou?' St. Job. Robert & Bertrand, pour st. job. Ei'fiKNiK, pour HéreiitliaLs. " Jeune Pierre, pour Hèrenihais. Emma, pour Moll. " Hkighr, jx>ùr Desschel. u Gahriklle 2, pour Bvée. Eih.alia, pour Beeringen. :Jr ' " Landjuweel, pour Jemeppe. M.mue i, .pour Liège. " walloxia, pour Liège. " Gibraltar, pour Liège. hrabo, pour st. Gbislain. \v ili.em Linmc pour St. Ghi.sJa.in. ROH.NMH., pourjst. Giij&laiii. EUACHT- l>our Baesrode. invrh! p°w Denderbellie. r, A P0'"' Moer>--el«>. Ju.t.s, pour c)im(j » Elsk, pour Gand POTSD.VVJ, pour G'..nd ' puui Gand.' Orléans, ,,paur Gand BIÎRN.aroim:, po,,,. G ; , » Gkneraal, pouv Gand Haï.andhe, pour Gand » A1.BERI Maria, boni- HOnneur-PATHH, iioui'oand J 1:1 Hollande h Hotepdé. Rhenania .il, pour l'AJiemSSae Baldur, pour l'Allemagne I omZ n™rI'^rr Allemagne. lomsa, poui 1 Alleinag, „ Rhenania 9, pour l'Allemagne; PUDAMini TT? TXirvTT^ AniJUôlKlLLLt La fabrication des poteries en terre cuite en Belgique '-es poteries en tmé cuite, vernissées Amailioes ou simplement .recouvertes d'une gK»' etr é f "lit eu une très grande vogue, mais ac'tueUement elles rse laissent devancer par les batteries en fonte \ polie ou entaillée ou encore en a.luminium f * p",sie,n's h» l" Les potiers, en général, n'ont pns suivi les nrn-grès.de l'industrie en modifiant en temps voulu leur son ie '"e préparation, de fabricationVtX cuiï 2° l.e choix des terres employées dans cette fni.vi I ■;<>"' « parfois laissé à désirer ; ' fal,n I potiers ont conservé, pour ainsi dire tous 1 ,S m0yms rtp <1«» vernis à I Iictlers^ilf, H rr* ,1'oi's causes le manque d'ouvriers I pctlers (tourneurs en terre). U &'y en a plus I ! Depuis longtemps déjà nous recevons d'Angleterre et- des pays voisins des poteries fines, fabriquées avec des terres choisies et très bien épluchées,% flont la gLiçure ou l'émail est exempt de plomb ; ces poteries vont très bien au feu et résistent beaucoup plus longtemps à l'usage que les nôtres. Xos poteries en terre cuite sont toujours émaillées lui moyen de vernis plombeux : alquifoux ou mi-K'inin. Ces deux matières, fusibles à une température relativement basse, 900" à .950°, tressaillent sur la terre cuite et par ces fentes, imperceptibles au début, ^'introduisent lors de la cu-isson des aliments, des matières grasses qui pénètrent, la terre (presque toujours poreuse lorsqu'elle n'est pas bien épluchée à la préparation ou cuite à une plus forte température), et lui communiquent un goût spécial qu'on iippelie « graillon. » en ternie de métier. 11 faut apporte)- un remède à ce mal si nous ne voulons pas voir disparaître à bref délai cette industrie si prospère autrefois. Les transformations ne sont pas très coûteuses, le matériel est si restreint ; il s'agit aussi de faire examiner les terres par des personnes compétentes et de corriger leurs défauts par des mélanges bien appropriés : nous avons en Belgique assez de gisements de terres plastiques ou autres pouvant convenir, par des mélanges judicieux, à tels ou tels produits. Si les potiers nie peuvent plus employer les vernis plombeux, qu'ils consultent les chimistes, ils leur fourniront des boro-silicates de chaux, de potasse et de soude, valant autant que l'alquiloux et le .-minium et. si ces nouveaux vernis ne viennent pas aussi bieai en pleine flamme, ou peut les cuire en moufles ou en cazettes. C'est une question à examiner de très près et, puisque toutes ou presque toutes les poteries chôment- actuellement faute de vernis plouil>eux, le moyen est là pour réussir.» La branche ardennaise- de la poterie pour usages domestiques tend à disparaître chez nous. Mais à côté de ceLle-ci, il en reste d'autres branches intéressantes qui sont en grande vogue encore actuellement, pair exemple la poterie de ménage fabriquée à Cbâtelet, Rouffioulx, Haine-Saint-Pierre et Art-demie.Cette spécialité comprend surtout les pots pour la conservation du beurre, qui se font de toute dimension, depuis la contenance d'un demi-litre jusqu'à celle de U litres. On leur donne soit la forme belge, soit la forme hollandaise, plus large et moins haute. Les autres objets se fabriquant avec la même pâte sont : les cruchons ronds ou longs pour liqueurs et vinaigre, les cruches à eau, à café et- à lait, les terrines à lait avec ou sans anse, les mangeoires et abreuvoirs pour oiseaux, pigeons, les tonnelets à moutarde, les pots à cirages, à tabac, etc. Toutes ces pièces se vendent par « compte » ; leur valeur est toujours exprimée en unités ou fractions de cette mesure ancienne, dont le prix est ordinairement. de fr. 0,90 à fr. 1,10. Ainsi, un pot à beurre de grand volume vaut jusque 8 «comptes», tandis qu'il faut parfois 2'» pièces de petite dimension pour fa ire un « compte ». Le grès cérame, qui ne .résiste pas aux variations brusques de température, ne convient pas pour les ustensiles-qui doivent aller au feu. On fait aussi dans le même genre de poterie vernissée : des balustres, des vases pour jardins, des couvertures de murailles, etc. Quelques établissements fabriquent en un grès jaune, un peu plus fin., certains petits articles tels que des cruchons à liqueur, des vases et pintes à bière, des couronnes, des croix, etc. Toutefois, ce genre de fabrication est très peu développé en Belgique.Tous les fabricants de poterie pour usages domestiques se sont syndiqués, mettant ainsi fin à la concurrence désastreuse qui se faisait auparavant; Ces articles sont surtout destinés à la consommation intérieure. On exporte, toutefois, quantité de pots à beurre en Hollande. Une autre division florissante de nos poteries fabrique spécialement les appareils pour produits chimiques, en grès mat ou en grès vernissé. Ils comprennent un certain nombre d'articles courants que les fabricants ont toujours en magasin, tels que des anneaux pour tours de Glover, de Gay Lussac et. de condensation, des tuyaux, des daines-jeann.es ou touries (récipients pour tubulures). I^es appareils spéciaux se font d'après croquis et suivant des dimensions indiquées. Ils se vendent au poids ou à la capacité* plus ou moins cher, suivant les difficultés d'exécution qu'ils présentent. La presque totalité de la production dé ces objets est exportée, principalement en France et en Italie ; on en vend également en Allemagne, en Hollande, en Suisse, dans l'Amérique du Nord et*l'Amérique du . Sud. Nos fabricants ont surtout la spécialité des appareils de grandes dimensions, et cette industrie se concentre principalement à Andenne. Enfin, comme grande division de l'industrie de la poterie, nous avons la fabrication des tuyaux d'égoiits en grès cérame, qui sont aussi employés pour les décharges d'eaux ménagères et de latrines, les canalisations d'eau, l'alimentation des fontaines, etc. ; on les substitue souvent, dans les opérations de drainage, aux tuyaux en terre cuite ordinaire, à causé de leur plus grande solidité. Ces tuyaux offrent, en. effet, une grande résistance ; ainsi, un tuyau de 25 centimètres d'ouverture peut supporter une pression de 7 1/2 atmosphères. Les tuyaux droits se font sur 1 mètre de longueur; leur diamètre intérieur varie de 6 à 30 centimètres ; leur poids est compris entre s et 47 kilogrammes. Le tuyau que l'on fabrique le plus couramment est celui de 23 centimètres d'ouverture,, pesant 31 1/2. kilogrammes. On fait aussi de très gros tuyaux, ayant jusque 50 centimètres d'ouverture. Les pièces accessoires comprennent : les coudes ronds et ceux à angles droits ou obtus, les embranchements et jonctions simples et doubles, les sy-phons ordinaires et à tubulures, les entonnoirs et-cuvettes, les sterfputs avec grille et de latrine, les tuyaux opercuïaires. Ces pièces se paient de une à trois fois le prix fin tuyau droit de même ouverture. La plupart des fabricants de tuyaux d'égouts sont syndiqués en vue de maintenir des prix de vente normaux. Les débouchés pour les tuyaux en grès augmentent constamment en Belgique, grâce à la place de plus en plus importante que l'on, donne aux préoccupations hygiéniques dans les travaux publics et dans les constructions privées. Cependant, on- peut compter que près de la moitié de la production est destinée à l'étranger, ce sont surtout des pièces accessoires que l'on exporte. Les principaux pays qui nous achètent ces articles sont, en premier 'lieu la Hollande et la Suisse, puis l'Espagne, la Turquie, l'Algérie, les Iles Canaries, les Etats-Unis, l'Amérique du Sud. Cl IRONIQUE* JUDICIAIRE Prétendue vente de fer Le demandeur poursuit en paiement du prix du fer vendu ; le tribunal consulaire de Bruxelles décide qu'il y a eu prêt et condamne néanmoins au paiement de la valeur du fer, estimant que l'étiquette du contrat ne change rien au fait voulu par le contrat. Agréation de fournitures Le même tribunal estime que le paiement n'entraîne pas agréai ion lorsqu'il se produit au moment où le travail n'était pas entièrement terminé. Contrat de transport. Remise d'un colis à une personne autre que le véritable destinataire. Le tribunal de 'Bruxelles a jugé, le 6 mars dernier, que la remise d'un, colis à une personne autre que le véritable destinataire constitue la perle de cette marchandise et entraîne la responsabilité du transporte ni- dans la mesure du préjudice réellement occasionné. Ce préjudice comprend la valeur de l'objet, les frais de transport et la somme représentant la différence entre le prix de la marchandise et celui que l'acheteur dut paver pour s'en procurer une semblable.En dehors de cet élément de préjudice, l'acheteur ne peut prétendre avoir droit au montant du bénéfice qu'il n'a pu réaliser sur le colis non remis, puisqu'il trouvera l'occasion fie la récupérer sur la vente des, objers qu'il s'est procuré en remplacement des autres. Gérant d'hôtel. Caissière. Action en paiement d'appointements. Tribunal compétent Le 27 mars, le tribunal consulaire de Tournai a décidé que le gérant d'un hôtel, (Te même que la caissière de semblable établissement., ne peuvent •saisir le tribunal de commerce d'une demande en paiement d'appointements qui leur seraient dus par la société commerciale à laquelle ils ont engagé leurs services et dont la. direction est; déjà confiée j à un administrateur délégué. Depuis la loi du 15 mai !910 sur les conseils de prud'hommes, c'est cette juridiction qui connaît seule des contestations survenues entre employeurs et employés. INFORMATIONS FINANCIERES BOURSE OFFICIEUSE D'ANVERS Séance du 2 mai. — La séance de ce jour n'a pas été moins animée que celle d'hier et ce sont toujours les litres de plantations qui: font en grande partie les frais de cette animation. Il est caractéristique que dans ce groupe ce soient- les valeurs d'un hnport relativement important qui mènent le mouvement, ou peut trouver dans ce fait l'indice que les capitalistes n'ont pas manqué de se convaincre des possibilités que présentent, les valeurs qui constituent ce groupe, et que ce n'est pas la spéculation qui a déclenché le mouvement auquel nous assistons, cette dernière préférant en général les litres légers, d'habitude plus mobiles et d'un marché plus courant. Le marché des titres dits coloniaux ne s'alimente jusqu'ici que des transactions en Tanganyika et quelque peu également en actions Union Minière. U serait assez logique que cette dernière jouisse éga-lement d'un marché plus large, puisque la. hausse de la Tanganyika résulte en définitive, en grande partie, de l'amélioration des titres Union Minière qu'elle a en- portefeuille. I n pétrolifères, l'Astra Bo , ma ira soutenue par une fermeté incontestable de la Geconsolideerde à Amsterdam, fait un nouveau pas en avant qui la rapproche du cours de 1100, apre.-avoir ouvert aux environs de 1040. De bons cours inscrits se rapportant à l'une et l'autre catégorie des fonds d'Etats montrent que les tendances de ce côté restent, favorables. Les rentes belges et les lots de villes ne manquem pas d'acheteurs et sont par conséquent très soutenus Belge 3 % mai 72,25-73.25, Emission Anglaise 80,5( nominalement, lion du Trésor 4 % 1917 101,50-102,25 Annuités 3 % 79 5/8-80 5/8, Anvers 1887 84,25-85,25 Anvers 1903 70,75-72, Bruxelles 1905 70^75-71,75, Gant 96. 63,75-64,75, Liège 1897 65-66, Schaerbeek 60,75 61,75, lots du Congo 90-91. Les valeurs internationales ont une tenue trèf satisfaisante et. plusieurs rubriques Sud-Auiéricai nés et continentales se marquent, en progrès. Cédu les nouvelles 1J 1.75-112,75. les L 113,25-114,25, les 1 ont acheteur à 116,50, les K valent 94-95, les or 102,25 103,25. Les fédéraux ne subissent que de très légè res variations, le \ 1/2 Intérieur a 94,75-95,75, l'Exté rieur à 93,75-94,75. e i 1/2 1911 à % A., Argentin 189* 78,75-79,25, le : „ 1890 82,50 A. Buenos-Ayres 4 1/: 1911 92,50-93,.'.:). Demandes et offres s'égalisent ei Brésiliens ; t ne modifient guère les cours. Brési funding 1914 104,50 A., le 4 12 1883 a été traité P 83,75-84,75, Je 4 "0 1910 est obtenable à 74,75, tandis que le 1889 est recherché à 75. Chili 1911 94-95, h 4 1/2 !S89 90 P., Cuba 5 °i. 103,75 P., Uruguay 3 1/' '72,50 P., le 5 % 1914 92,50 nominalement, Cédule uni guayenne bien tenue à 102,25-103,25, Véliézuéla 66,25 67,25. Parmi les dettes asiatiques, l'amélioration en .la ponais reste acquise. Japon Bailw. 106-107, le 4 1/! 1905 a valu lOi,25-105,25, le' 4 % 1905 93,25-94,25, Chi noi-s 5 % 1896 9i,50-95,50, Chinois 4 1/2 1898 85,25-86,50 Eir dettes continentales un nouveau raffermisse nient s'inscrit en faveur des-Roumains, le 4 % 1891 84,50-85,50, le 4 % 1908 67-68, le 1894 70-71,25, le 4 \/\ 1913 73,50-74 5/8, Le 5 % 1905 •85,25-86,25, Serbe 60,75 61,75, I.ulgare 74 A., Portugais 3n,n 52-53, Hongrois or 67 environ, Métalliques e: Nationales 58,75-59,75 Turc 82-P., le h t Turc 232,50 P. Les actions diverses n'offrent pas grand intérêt les mêmes rubriques arrivent à la cote avec à pei près les mêmes prix. Banque d'Anvers 1500 A., Ban que Centrale Anversoise 450 A., Crédit Anversois 41< P., Banque de Crédit Commercial 510 A., jouissance Crédit Foncier Sud-Américain 1070 P., Liebig 620 P. capital Electrique Anversoise 323-329, capital Escau 132-135, capital Tramways d'Anvers 125-129, Rotter da,m 95 A., Bosario 84-85. Echanges sans grande importance en litres hypo t-hécaires. Privilégiée Banque Belge 1080-1090, Crédi Foncier Mid-Américain !"7.r>-!()85, Hypothécaire di Canada 1100 A., Crédit Général du Canada 1022 1/2 1032 1/2. Les affaires en titres pétrolifères sont assez limi tées, nous avons dit "plus haut que l'Astra Romana ; fluctué entre JOiO et 1100. L'ordinaire Grosnyi es invariée à 2860-2880 et la privilégiée à 3265 P., capi tal Boryslaw 70 P., dividende Nafta 235 P. La fermeté des valeurs caoutchoutières n'a pas même subi un temps d'arrêt, on reprend aujourd'hui avec une nouvelle ardeur en Federated qu cote .sucessivement 757 1/2-782 1/2, Telok Dalam es' ramassée entre 452 1/2 et 470. La Kuang Rubber n'est pas moins recherchée que la veille, ce qui lui van une avance entre 77 et 82 1/2, Kuala 154 1/2-160 1/2 Serina h 69 1/2-73. L'acompte de dividende serai; dit-on de 4/—pour la Kuala et de 1/6 pour la Serinah ces distributions si elles sont définitives ne permet tent pas toutefois de préjuger du solde de dividende qui pourra être attribué pour l'exercice entier. Ka litengah 14 3/4-47 1/2, Galang '6,20-6,90, Financière 245-256, Tjisalak capital 79-81 1/2, parts 224-234, Del Moeda 270 P., la dividende 73 1/2 P. Actions Tanganyika 93-97 1/2, oblig. 223-228, capi tal Union Minière 1560 A., dividende Minerkat 31-34 BOURSE OFFICIEUSE DE BRUXELLES Séance du 2 mai. — La réunion est très nombreuse et les affaires sont aussi animées que possible. L fait même difficile d'approcher de différents groupes; à certains moments, l'effervescence est telle ment, grande qu'elle confine à la nervosité. Cette tournure n'est- précisément pas de nature à nous donner toute satisfaction, car on ne sait guère fournir un bon travail-pendant de semblables-séances U reste à souhaiter que les prochaines séances soient moins nerveuses «mais plus profitables poui les affaires. En rentes et lots de villes, les transactions sonl assez intéressantes. Voici les cours faits : Rente Belge 3 %, 71;25-72,50 ; Bons du Trésor 4 % Hî17. 101,25: Bons du Trésor 4 % 1919, 102; Congo lots, 89 ; Vicinaux 2 1/2 % 1885 (lots), 93 ; Anvers 1903, 70,50-71 ; Anvers 1887, 84-84,25 ; Bruxelles 1905, 70 5/8 70 7/8 ; Bruxelles 1902, 83,50 ; Bruxelles Maritime, 63,25; Gand 1896, 64,50 ; Liège 1807, 66,25; Liège 1905, 67 ; Schaerbeek 1898, 60,25. Le marché des obligations industrielles garde son mouvement d'affaires habituel. La 4 1/2 % Congo (1« série) est à 485 argent, la Sierra de Carthagèné (var.) progresse à 75 , 80, la 5 % Economiques en Catalogne est demandée à 475, la 5 % Tôleries de K m-stantinowka est offerte à 480, et la 4 % Union Minière est à 965 argent. Les transactions en titres bancaires manquent plutôt d'intérêt ce jour. La Banque d'Anvers est recherchée à 1485, la dividende Hypothécaire Belge-Américaine est bien à 2205, la Société Générale (Part de Réserve) est à 5900 argent. Le marché des valeurs de transports conserve son activité des jours précédents. La dividende I.ille-Calais est offerte à 595, et la capital Bangkok s'avance à 118, 120, 122. D'autre part, on retrouve la dividende Bruxellois à 940, 930, la jouissance Caire à 565, les Economiques à 455 argent, la capital Electriques Espagne à 123 1/2, fondateur 1195, 1197 1/2, 1200. 1205, la jouissance félia-terinoslaw à 67, la capital Centrale Industrie Electrique à 250, 252, la fondateur Koursk à 30 argent, l'ordinaire Madrid-Espagne à 110, 111, l'ordinaire Tramways et Electricité à 26 1/2, 27, 27 1/2, la Turin à 300 argent, et l'ordinaire Vlad.icaucase à 26, 27 1/2, 30. La fondateur Financière de Transports se réveille à 987 1/2, 990, 992 1/2. Echanges restreints par continuation eu valeurs sidérurgiques. Ordinaire Berdiansk 122 1/2, Laminage Auxiliaire ordinaire 25, privilégiée Taretzkoïe 780 papier, fondateur 1025 argent, jouissance Tôleries de Konstantinowka 2680, 2690. Les valeurs charbonnières réunissent un lot d'acheteurs tous les jours plus important. Privilégiée Rois de Saint-Ghislain 130 argent, capital 44 à 50, Carabinier ferme à 750, 760, capital Charbonnages Belges en hausse à 420, 425, Forte-Taille en progrès nouveau à 465, 475, 485, 490, Hain-sur-Sambre est à 430 argent, Houillères-Unies en amélioration à 630, 640, 650, dividende Laura mieux à 920, 925, Mareinelle-Nord en hausse à 500, 510, Patience se ranime à 670, les Réunis gagnent du terrain à 1550, et il en est de même de la Tamines à 1100, Û05, et du Trieu-Kaisin à 1200, 1210. En part Varvaropol, il y a argent à .815, et. Willem-Soptiia se maintient bien à 1150. Aux petites rubriques, les tendances restent assez favorables. La Bacarès est même tout particulièrement bien travaillée à 95, 95 1/2, % 1/2, 97.1/2, pour faire le cours rond de 100. Les Mines Réunies sont actives également à 173, 175, 170, 172 ; la capital Nitrates s'améliore à 100, 101. 102, et la dividende est demandée à 29. En jouissance Overpelt, il y a argent à 526, et en Vieille-Montagne à 875. La Productora A est en bonne voie à 105, 107 1/2, mais la R fléchit à 90. Eclairage St-Pétersbourg privilégiée 397. 398, ordinaire 630, Electricité de Moscou 36 1/2, capital I Electricité d'Odessa 137 1/2 argent, Eclairage de Sofia ordinaire 552, 555, fondateur Société Générale Belge d'Entreprises Electriques 530 papier, ordinaire St Léonard 90 1/2, et fondateur Huileries d'Odessa 45, 46 1/4. Comme hier, c'est le compartiment colonial qui accapare la plus grande partie de l'activité de la Bourse ; au début, la nervosité du groupe est telle qu'il n'est pas possible de suivre, les affaires qui s'y traitent. Les Plantations Lacourt, qui restent le point de mire des acheteurs, débutent en fondateur à 640, 645, pour revenir ensuite à 635, 630, 620, 625, 615 , 620, 630, 625, 615 , 620, 625 ; la capital suit à peu près les mêmes- mouvements à 570, 565 , 560, 550. La Tanganyika reste très entourée également et cote 94, 93,75, 93,50 , 93,25 , 93 , 94 , 94,50 . 94,75. Vient ensuite l'ordinaire Kaianga qui se retrouve à 2690, 2680, 2650, 2640, 2630, 2650, 2660, et la privilégiée qui fait 2800, 2350. La Kasaï a 71, 71,50, 71, 70,50, 70 est-activement travaillée aussi, (ton note au surplus la dividende Bel go Katanga a 72,50, 75, la Compagnie Commerce au Congo à 3500 argent, la Compagnie du Congo Belge à 90,50 et 90 papier pour finir ; la fondateur Comfina à 575, 570, 565. la privilégiée Kem-ntttrich à 1050 argent, la capital Simkat. à 90 papier, la dividende à 385, 380, 382,50 , 385, l'Union Minière capital à 1540, 1535, 1530, 1525, et la dividende à 1430. Le mouvement d'affaires en valeurs caoutchoutières est toujours important. La Batangara est en, bonne voie de reprise à 162,50, 165, 167,50, la capital java continue son ascension à 163,75, 165, 166,25, la fondateur se retrouve à 920, 925, la capital Deli-Moeda à 262,50, 2(45, la Galang Resar à 6,50, 6 5/8, la fondateur H aile t à 425, 430, l'Hévéa a 210, 211,25, la capital Huileries de Sumatra à 87,50 argent, la 1 capital Annamites à 120, 121,25, 122,50, la capital Mopoli à 171,25, 170 (hier 172,50 cours nul) ; la fondateur à 1245, la Selangor à 390, la Senna.h Rubber à 71, 71,25, la Soengei-Lipoet à 495, 497,50, 492,50, 490, 487,50, et la Zuid à 167;50, 165. La Simpang Ki-ri et la Simpahg Kanan, qui touchent de près, paraît-il, à la Java, dont on signale ci-dessus la bonne tenue des cours, cotent respectivement 1135, 1150, 1155 et 115, 117,50. Aux diverses, c'est encore et- toujours les valeurs pétrolifères qui retiennent l'attention. La privilégiée Tustanowicë est ferme à 201, la capital accentue son mouvement en avant à 66,50, 67, 67,50; la fondateur est bien à 90, la capital Boryslaw se retrouve à 62,50, 65, 62,50, et la privilégiée Internationale des Pétroles reste active e: bien disposée à 127,50, 128,75, 330. En capital Courroies Lécha t on fait 550, en Explosifs Favier on remonte à 110, 102,50, 110, 112,50. La Sucrière Européenne capital est à 95, 94, 96, la fondateur à 72, 71, 72,50, la capital Sucrerie Saint-Jean est soutenue à 136,25, 135, et la fondateur se tasse à 205 , 202,50, 210, 206,25. La tendance des valeurs étrangères est irrégulière. L'ordinaire Kameroun est mieux à 205, 200, la Nitrate Rails est discutée à 410 , 415, 412,50, 410 , 407,50, 405 , 400, 397,50, l'obligation. Tanganyika est lourde à 222,50, la Barcelona est ferme à 87,50, 88, le Mexico-Tram est. en reprise à 210, 212,50, 215, 220, le Chinois » J912 se maintient à 435, l'obligation Villa del Prado-» est offerte à 450, et petite Villa ciel Prado fait 8,75. En Ligure Toscana, on cote 237, 238, en Gaz de ; Porto on fait 45, et en Ville de Bakou on- est 437,50 argent. : Les titres égyptiens sont assez bien disposés. Agricole d'Egypte dividende 220 , 225, fondateur Allot-nient 23,25, 23, 23,50. privilégiée Basse-Egypte 520 argent, capital Entreprise 175, 171,25, 176,25, 170, divi-' demie 125, 135, et la capital Immobilière d'Egypte ' s'avance à 85, 87,50. COURS DU CHANGE Anvers, 3 mai. — Cours du florin : 330 argent, ;334 papier. Rotterdam, 2 niai. — Londres, fl. 11,65; Berlin, fi. 42,87 1/2 : Paris, fl. 37,65. Amsterdam, 2 mai. — Londres, fl. 11,66 1/2; Berlin, fl. 37,65 ; Paris, fl. 42,90 : Suisse, fl. 47,45 ; Vienne, fl. 23,67 1/2 ; Copenhague, fl. 69,95; Stockholm, 73,65. BOURSE DE PARIS Pans, 1 Mai I Mai |30 Avril ! Mai 30 Avril 3% rente française. 61 50 i 61 55 Est français. Russie 1R89,Con.4% — - — !Rio Tinto, parts . !1797 41/2% Russie 1909 - — i 68 5C1 Mexique Int. 5% — Serbie 4% 1895 - -I .Lots Turquie . -• —— Espagne 4%, Etr 105* 6C» i 102 20 Chan«« Berlin, court Portugal 3% . . — - — - iCh£«s.Amsterd..courtt 23151 Turquie 4% unifié . 62 75(Ch4*s. Londres,court:27 151,2 27 512 9anoufl ottomane . > — -I Escompte ■ — BOURSE DE NEW-YORK New York. 1 mai. I Mai 30 Avril | I Mai 30 Avril Hypothèques 3--3i,g 2i,î-'A4 OntaroAWestern.or 23 1/8 , 23 1.2 Chane's.Londr. C.T 4.76 45 1.76.45 Nortnern Paci,'.,ordM 102 ^ 103- Che»s. Londr.60d.v 4.72. — I -t.72 - Norfo.K<€Wes(ern,ord'!27 — "2f - ange s. Paris vue. 5.~1 1/4 ; 5.72 '12 Norf.(£West.4%c.obl ;26 — '>7 - Change s. Berl n . i nomin. nomin. Pennsylvania, ord. ' 52 1/4 ?3 Argent .... 74 3/8 i 74 Philao. & Read., ord. 94 7/8. 9 3 4 Philad.<fiRead.,1«préf 41 - - 41 _ FONDS 6reatNnrtherr,i«préf 109 la i<9 — Amérique 2 p. c. 00; 98 - 98 - Texas à Pacific, ord. 14 1/8 I m - Atch. '. A S F. ".% 10? 1-4 î02 Southern Pacif., ord. 9< 1,9 94 '-2 Atch.T.iS. F. aord 101 1,2 'G! *4 Southern Rail//., ord.; 2? 7 8 ?7 7,8 Atc.T.4S.F.Mgb.4% 9^3/4; ?3 .Southern Railw.,préf. ô7 7'8 57 3-4 Atch.T.AS.F. a.prél. 96 97 3,4 Union Pacific, préf. '36 7/8 , '3'.'- Am.CardFoundryor. 67 67 3/8 Union Pacif.4%, obi. 9 9:.-Baltim. A Ohio, ord. , 75 5 8 76 - Wab.S'LouisîPac ,0 ' '17/8; "58 Canad. Pacific, ord. : 'oC— '60 Wab.S'LouisiPac, pri 48 5'8 . 40 84 Chesac & Ohio, ord. ; 59* 2 5 i *4 Amalgamat.Gopper.o - — Chic.«fcNorth V/est.o. M3 H3 3/4 AnacondaGopper, n.: 603/8 79 1 2 ChicJIflilw.iSt.Paulo 80 — 803/4 U. S .Steel Côrp..ord. 1 63;4 11^5/6 Rsck Island ord. . as 1 ;8 , 45— U.S. Steel Corp.,préf '18 117 . Am.Smelt<iRef.Co.o. 100 5/8 ; 100 '/•» U.S. Steel Corp.5% Bethl. Steel Corp., or. '24 u -25 1/2 2" H. Obi. 105 5/3 - '0* 1,2 Denv.ARioGrande,cr 12 3/8 . ' 2 3/8 Amer:c.8eetSug.,or'l 93 5/8 1 93 ' î ErieRaiiv/ay, ord. . 26 7/8 27 1/4 American.Can. ord. 45 ^4 4".'a Erie Railw., 1 prêt. 40 1/2 ! 41 Unit. Sugar C*, ord., 38-44 38-44 Erie Railw., 2» pré;. 3'^ — 32 1.2 Amer.Hide<£Leath.,Dr! 6' - 6! U . Erie Railw. Gen.Lien 63— Si 1,2 ,Amer. rei.ATel,,oid, 124 — V24 - Illinois Central,ord. 103 1,2 ".04 1,2 • Am«Tel.4%conv.obl.1102 '02 Kans Cily South., ord 21 1.2 20 12 |ntern.Cont.Rubb«f,o 11— 1! - Kans. City South., pr. — 5-; ;|nterr.Merc.Mar.,ord -9 'U , 27 3/4 Louisv.&Nashv.,ord. 130 - "3! — ' ntern.Mero.Mar., pr.1 82 7/8 ' 79 > 2 Nat.Rlw.ofMex.,1 pr. 23 23 - !|nt. Merc. Marine Nat.Rlw.ofMex.,2pr. 6- fi 4i/fc %, obi. 1 94 — 94 — Miss.Kans.<STex.,ord 6 12 6% .Pitïsburg Coal. orri. j 46— 46 Miss.KansasitTexas ; 1 CentralLeather, ord. -6'<4 8." - 2* h.g.-obl. 44 1,2 : 45 ! lnterbor.Metrop.,piél| -:6 56 — Missouri Pacific.,ord 27 ï/8 | 97 l/S |lr,terbor.Metrop.,ord.' 101/8: 10 " N.-Y.Centr.<iHuds..o 93 3/4 , 941/4 ; StudebakerCor.,orc. J 89 !/8 , S1 1.2 ! 1 M^nt Inm.Rt.Cnri 1 — — I 61 - Comptoir Commercial Anversois. — Les bénéfice* îiiifrH ilo l'pvfircii-o 10IA ouf .'.t.'. if ic /...i.mwi . 1er dividende de 20 francs par action, 120.000 fr. ; tantièmes-, fr. 34.963,44 ; réserve spéciale, fr. 250.000 : ; 2e dividende de fr. 40 par action, fr. 240.000 ; à nouveau, fr. 23.482 ; total : fr. 668.445,44. Ces bénéfices comprennent également les reports de 1914 et 1915. Charbonnages de Courcelles. L'extraction an cours de l'exercice 1916 a produit 403.568 tannes, soit 136.527 tonnes de plus qu'en 1915. Le bénéfice s'est élevé à fr. 702.768,88 Un dividende de 60 francs pur titre'a été proposé et voté à J'as-.semblée générale du 28 avril. La situation monétaire. — On annonce de Berlin que le Trésor de l'Empire examine en ce moment la proposition de remplacer avant la fin de la guerre ou immédiatement après la conclusion de la paix, la monnaie d'argent, et de nickel, par de nouvelles pièces qui mettraient hors cours la monnaie actuelle. Eclairage électrique de Saint-Pétersbourg. - En raison des événements et vu l'impossibilité de recevoir les documents de comptabilité du siège d'exploitation, le Conseil n'a pu soumettre de rapport ni de bilan à l'assemblée du 28 avril. Syndicat financier, -société anonyme, à Bruxelles. — Bilan au 31 décembre- 1916. Perte, fr. 2.901,93. Trust métallurgique belge-français, société anonyme, à Bruxelles. -- Bilan ;ui 31 décembre 1916. Solde débiteur, fr. 452.694,10. Société belge des Bétons et Planchers tubulaires, société -anonyme, à Bruxelles. — Bilan au 31 décembre 1916. Solde créditeur, fr. 713,72» Société anonyme d'Appareillage et Locations électriques, à Bruxelles. Bilan au 31 décembre 1916. Solde débiteur, fr. 124.603,71. Comptoir industriel et technique ancienne Maison Emile Picard), société anonyme, à Bruxelles. — Bilan au 31 décembre 1914. Solde débiteur, fr. 9898,18. Bilan au 31 décembre 1915 Solde débiteur, 18.199 fr. 06. Carrières de Quartzite de Dongelberg, société anonyme, à Dongelberg. — Bilan au 30 novembre 1916. Solde débiteur, fr. 2706,15. Electricité de Lavacherie, société anonyme, à La-vacherie. — Bilan an 16 février 1917. Bénéfice à repartir, fr. 2120,03. Banque de Huy, société anonyme, à Buy. — Bilan an 31 décembre 1916. Amortissements divers, 208.320 fr. 68. Crédit ouvrier de l'Arrondissement de Huy, société anonyme, à Buy. — Bilan et compte de profits et pertes de l'exercice 1916. Bénéfices, fr. 13.973,87. De Welvaart, société anonyme, à Terhagen. — Bi lan au 30 novembre 1916. Bénéfice, fr. 7679,57. Vlaamschs Heerd, société anonyme de crédit- pour habitations ouvrières, -à Anvers. — Bilan au 31 décembre 1916. Solde-créditeur, fr. 2382,70. De Werkmanswoning, société anonyme, à Anveis. j- Bilan au 31 décembre 1916. Perte, fr. 1432,14. Conditionnement public des Matières textiles de la ville de Verviers, société anonyme, à Verviers. — Bilan, à fin décembre 1916. Solde débiteur, 63.563 fr. 80. L'AHume-Feu au Gaz, société anonyme, à Anvers, f- Bilan au 31 décembre 1916. Solde débiteur, 5782 r. 73. Charbonnage du Carabinier, société anonyme, a Pont-le-Loup Province du Ha.inaut). — Bilan au 31 ilecembre 1915. Bénéfice 1915, fr. 17.757,46. Succès, société anonyme d'assurance sur la- navigation intérieure, à Anvers. — Bilan au: 31 décembre 1916. Solde créditeur, fr. 18.640,05. Etablissements généraux de Carrosserie et d'Automobiles, société anonyme, à Bruxelles. — Bilan au 'il octobre 1916. Perte de l'exercice 1915-1916, 28.537 fr. 26. Société auxiliaire des Tramways et Chemins de fer, société anonyme, à Bruxelles. — Bilan arrêté fin 31 décembre 1916. Solde débiteur, fr. 394.984,78. Association des Fabricants belges de Ciment Port-land artificiel, société anonyme, à Bruxelles. — Bi la-n au 31 décembre 1916. Solde débiteur, fr. 2504,61. Fabrique de Tresses et Lacets Torley, société ano-iiy.m.e, à Gureghem. — Bilan au 31 décembre 1916. Bénéfice net, fr. 260.483,90. Compagnie commerciale du Plomb, -société anony- Ine, à Bruxelles. — Bilan au 30 septembre 1914. Sol-le créditeur, fr. 24.472,90. Bilan au 30 septembre 1915. Solde créditeur le porté à nouveau, fr. 300,71. i Compte- de profits et pertes au 30 septembre 1916. Solde créditeur, fr. 3.202,40. Matériaux de Construction de Moscou, société anonyme, établie à Bruxelles. — Bilan au 31 décembre 0916. Solde débiteur, fr. 21.533,78. Badische Aniline- und Sodafabrik, à Ludwigs-fliafen. — Dividende 20 % plus un bonus de 8 %. Crédit Foncier de France, à Paris. — Le dividende 11 été fixé à fr. 25 comme l'année dernière. Cultuur Mij Goenoeng Tjempaka, à Batavia. — [Dividende 19 %. Crédit Foncier d'Algérie et de Tunisie. — Le di jvidende a été fixé à fr. 20 contre fr. 15 en 1915. Oelwerke Stem Sonnebom A. G., à Hambourg. — {Dividende 18 % plus un bonus de 15 %. La Banque de Commerce Sibérienne a déclaré un (dividende de Bb. 60 contre 30 en 1915. Heerlener Bank, a Beerlen (P.-B ). — le dividende :a été fixé à 12- % contre 10 % en 1915. MEMENTO DE L'ACTIONNAIRE ASSEMBLEES ANNONCEES 5 mai Association de l'Industrie du Bâtiment, société anonyme, à 4 h. 1/2, plaine Falc'ôn, 29, à Anvers. Union de l'Industrie du Bâtiment, société anonyme, à 4 h. plaine Falcon, 29, à Anvers. 7 mai Banque Centrale Anversoise, société anonyme, a 11 heures du matin, au siège social. Longue rue de 'l'Bôpital, 20, à Anvers. La. Photographie des Couleurs, société anonyme, a ,11 heures dii matin, au siège social, 48, place de Meir, à Anvers. « De Voorzienigheid », Onderlinge Verzekering te-gen burgerlijke verantwoordelijkheid, à 5 heures de l'après-midi, au siège social, rue Breydel, 12, à Anvers.8 mai Société anonyme pour le Commerce "Colonial, à 10 h. 1/2, 5, rue de Namur, à Bruxelles: La Nationale de Bruxelles, société anonyme, à 11 h. du matin, au siège social, avenue du Midi, 88, à Bruxelles. Société anonyme d'Agriculture et de Plantations au Congo, à midi, au siège social, 12, rue Marie-Thérèse, à Bruxelles. 10 mai Société Anonyme d'Armement «Dender & Sohelde», à 11 heures, au siège social, 28, rue Osy, à Anvers. Compagnie d'Electricité de la Dendre, société anonyme, à 12 heures, au siège social, 143, rue Royale, à Bruxelles. 12 mai Société anonyme Belge de Navigation Fluviale, à 10 heures du matin, au siège social, 39, rue Nassau, à Anvers. «La Floridienne », J. Buttgenbach & Co, société anonyme, à 4 heures de relevée, au -siège social, 22, avenue Marnix, à Bruxelles. 13 mai Samenwerkende Maatschappij « De Liberale Bak-kerij » van Antwerpen, à 8 heures, au local « De Gouden Leeuw », rue Haute, 50, à Anvers. 14 mal « Constantia », société anonyme d'assurances à Anvers, à 10 heures du matin, au siège social, 1, avenue Marie-Thérèse, à Anvers. « Constantia Capitalisation », société anonyme pour favoriser l'épargne par la constitution de capitaux, à Anvers, à 11 heures du matin, au siège social, 1, avenue Marie-Thérèse, à Anvers. Bouwkunst, société anonyme, à 5 h. de relevée, au siège social, rue Montens, 78, à Anvers. 15 mai Compagnie des Produits Kemmerich, société anonyme, à 3 heures de relevée, au siège social, 23, place de Meir, à Anvers. Le Lloyd Belge, Société anonyme d'assurances à primes fixes, à 11 heures du matin, au siège social, 91, place de Meir, à Anvers. Usines Jules Rypens, société anonyme, à 4 heures de relevée, rue Lozane, 109, à Anvers. « La Habanera », Société anonyme belge pour l'Industrie des Tabacs en Russie, à 4 heures de relevée, au siège social, 15-17, rue Breydel, à Anvers. 4 juin S. A. pour l'Exploitation de Tramways dans le Luxembourg Belge, à 12 heures, au siège social. 12 juin « De Algemeene Belgische », société anonyme, .1 11 heures, au siège social, place Teniers, 2, à Anvers. « De Eerste Belgische », société anonyme, à 11 h., au siège social, place Teniers, 2 à Anvers. " DE VOORZIENIGHEID " Onderlinge Verzekering tegen burgerlijke verantwoordelijkheid De leden worden verzocht tegenwoordig te zijn op de algemeene vergadering welke zal plaats heb-ben MA'ANDAG 7 MEI 1917, ten 5 ure namiddag (T. U.), ten Maatschappelijken zetel, Breydelstraat, 12, te Antwerpen. DAGORDE: 1. Goedkeuring der jaarlijksohe balans, winst- en verliesrekening (dienstjaar 1916). 2. Herkiezing van een derde van den beheerraad. 3. Herkiezing van en toezichtfeï. De Behkehraau. Groupement Mutuel International d'Etudes et de Constitutions d'Affaires 65, rue des Fripiers Coin de la Place de la Monnaie) à BRUXELLES constitué le 24 septembre 1913 par acte du notaire Poelaert, Bruxelles Ce groupement compte actuellement 200 membres. Chaque membre ne représentant qu'une seule action. Il n'est pas douteux que par la progression du nombre de ses membres, il puisse rendre à la signature de la paix et à la reprise des affaires de grands services au commerce et à l'industrie belges. Le groupement mutuel a décidé de consacrer tous ses efforts à l'accroissement rapide du nombre de ses membres. Pour les renseignements et la souscription s'adresser h OSCAR NIEBERDINC Rue utj Moulin, 64, ANVERS.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software. 

Er is geen OCR tekst voor deze krant.
This item is a publication of the title Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires belonging to the category Financieel-economische pers, published in Anvers from 1858 to 1979.

Bekijk alle items in deze reeks >>

Add to collection

Location

Periods