Bulletin des gens de lettres et artistes belges du front

350162 0
01 janvrier 1918
close

Pourquoi voulez-vous rapporter cet article?

Remarques

Envoyer
s.n. 1918, 01 Janvrier. Bulletin des gens de lettres et artistes belges du front. Accès à 18 septembre 2019, à https://nieuwsvandegrooteoorlog.hetarchief.be/fr/pid/mp4vh5df8f/
Afficher le texte

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.  

BULLETIII DES GENS DE^L^^ET ARTISTES V ^ P.A(B:~ n-969 8 R./ jbj^f^ > —-r = Membres protecteurs : .V/,:;r Emile Verhaeren ; MM. les Ministres de la Guerre et des Sciences et des Arts. Fondateurs : Lieutenant-Général E. Michel ; Baron F. Empain ; Isabel Brault ; Eugène Bruckner ; M. Sauphar ; V.-V. Martial. Bienfaiteurs : Chevalier H. Carton de Wiart ; W. Van Hove : Victor Dumon ; Ed. Huysmans ; Gérard Harry. Collaborateurs : Belges: J. d'Arc: M Barzin ; Cvr. Buysse : Ch. Conrardy ; L. Christophe: H. Davignon : H. de Bongnie : Dumon-Wilden ; G. Feld ; J. Flament ; Edm. Fouss ; Fr. Francken : H. Frènav-Cid ; M. Gauchez; G. Harry; Franz Hellens ; Isi-Collin : J, Kervyn de Meerendré ; Ad. Lousberg ; V.-V. Martial ; C. de Paepe : M. Plasky : Georges Ramaeckers ; I.éo Somerhause ; G. Van Melle : G. Velter : R. Vivier ; |M. jWyseur ; S. et S. de Vriendt : C. Hendrickx : W. Van Hove: Alice Salva ; M. Varlines ; F. Pas^elecq : W. Renier: \. Stévenne : D. Docquier; J. Tinel : P. de Blauve : Louis Piérard : H. Fleischnjann; G. de Ruyter. Français. J. de Lassus ; R. Morclie ; E. Prévost : P. Halarv : R. Mon-marson : Edme Goyard: de Guerville. La correspondance relative à la rédaction doit être adressée au Directeur Los demandes d'abonnements à l'Administrateur. (Les manuscrits ne sont pas rendus). Abonnement, 1 an W fascicules 10 francs. L'Ame du Nord par les Poètes Belges Certain^ — je ne veux point les nommer — l'ombre leur convient mieux — ont reproché aux écrivains belges, aux poètes en particulier, de « traduire » leur pensée flamande ou wallonne <en langage de l'Ile de France. Ils ont dit à peu près ceci : La l'orme est d'ici, mais l'idée vient de loin, de trop loin. Le style ressemble aux grilles en fer forgé alourdies de décorations où se perdent la ligne et l'intention, etc... Ces gens, étant critiques, parient beaucoup par et cœtera. Faut-il répondre? Oui! Il faut toujours répondre. Quoique l'on dise le silence n'est pus une opinion, c'est une abdication. Je réponds donc à ces bâtisseurs de frontières imaginaires que l'Art est universel. Beaudelaire. •Shakespeare, Verhaeren, sont frères de rêve. Les poètes belges n'ont pas, je pense, appris le français pour écrire leurs poèmes, et si leur langue a un goût de terroir, puis-je ironiquement, faire remarquer que le français provençal, bordelais, parisien ou tourangeau est, suivant les différents pays plus amoureux et plus ensoleillé — plus excessif et plus narquois — plus fin et plus sentimental, — plus calme et plus « Vieille France ». La cause est, je crois, entendue, et point n'est besoin de citer l'histoire au Tribunal du Bon Sens. Les Belges parlent un français qui « sent » le Nord. iSerait-il naturel que la « zwanze » de Bruxelles puisse se confondre avec la blague de Paris ? 11 faut d'ailleurs bien se rendre compte que dans 1a. vie, il y a des gens qui sont comme des borne-au bord des grands chemins. Ils restent immobi- A les, et voudraient arrêter le geste blanc de la route qui passe, mais ils ne servent qu'à marquer les distances parcourues..Il faut donc avoir une certaine reconnaissance pour les critiques-bornes. Mais ne nous attardons pas trop. S'il faut répondre, rien 110 sert de palabrer. N'imitons personne.Avant la guerre, un grand mouvement d'avant-garde était venu de Belgique et sa caractéristique était : L'Amour de la Vie, la connaissance et l'aveu de soi-même. Faire de son œuvre un miroir, non un masque. Autre caractéristique : l'amour profond de la Belgique. L'âme du Nord chante avec ses brimes, son effort, sa bonne et loyale gaieté dans toutes les œuvres de Ivan Gilkin, Grégoire le Roy, Verhaeren Georges Rens... Hélas il faut bien que j'en oublie. Qu'est-ce que l'âme du Nord? C'est la ducasse librement, rabelaisiennemenl ensoleillée de rires et de farces; ce sont les veillées, les récits, les mots qui claquent drôlement, les doux visages blonds, les grands yeux brumeux et gris où la vie brille comme un ricochet de lumière sur l'eau lourde et l'ombre des grands et larges fleuves lents, c'est la monotonie des polders, des campines. iCe sont les< lycées, sans contraintes. les bons vins devant un bon feu chaud - 33 - 5' fascicule. (2e Série), 1918. Rrix : 1 franc.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.  

Il n'y a pas de texte OCR pour ce journal.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.  

Il n'y a pas de texte OCR pour ce journal.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.  

Il n'y a pas de texte OCR pour ce journal.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.  

Il n'y a pas de texte OCR pour ce journal.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.  

Il n'y a pas de texte OCR pour ce journal.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.  

Il n'y a pas de texte OCR pour ce journal.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.  

Il n'y a pas de texte OCR pour ce journal.
Cet article est une édition du titre Bulletin des gens de lettres et artistes belges du front appartenant à la catégorie Culturele bladen, parue à Paris du 1916 au 1918.

Bekijk alle items in deze reeks >>

Ajouter à la collection