Courier du Geer: organe hebdomadaire catholique de la province de Limbourg et du Pays de Liège

534 0
close

Pourquoi voulez-vous rapporter cet article?

Remarques

Envoyer
s.n. 1914, 16 Mai. Courier du Geer: organe hebdomadaire catholique de la province de Limbourg et du Pays de Liège. Accès à 09 avril 2020, à https://nieuwsvandegrooteoorlog.hetarchief.be/fr/pid/8g8ff3n47k/
Afficher le texte

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.  

3e ann< 16 mai 1914 N° 20 Courrier du geer Organe hebdomadaire catholique de ia province de Limbourg et du pays de Liège 4t DIRECTION ET RÉDACTION: Henry COLLÉE, Tongres. Abonnement : Belgique 3 fr. — Etranger 5 fr. - ~IM IIMMI niïëîi i III—i III il Il lllllll '■■■HIBI ■WiB'HUI HFII'II'IIN % Annonces la ligne : 0,15 fr. Réclames, réparations judiciaires et autres insertions dans le corps du journal : x fr. la ligne. Les annonces se payent par anticipation. Téléphone rw-, troifo •?> fmï nr\nv 1 ac onnAn^ûc A» l/-\rnor 4-^fcr*rv-» r* Les pensions ouvrières votées par les Catholiques seuls ! Libéraux et socialistes s'abstiennent ! ! ! Vivent les Catholiques, les seuls amis de l'ouvrier ! ! ! La pension votée par les députés catholiques limbourgeois ! ! Les dératés libéraux et socialistes ont trahi les électeurs Vendredi 9 mai dernier les catholiques et les catholiques seuls ont voté la pension d'un franc par jour pour les ouvriers et 1 franc en cas de maladie ou d'incapacité de travail. Tous les libéraux et tous les socialistes ont voté CONTRE en s'abstenant. C'est une honte et ils osent se proclamer les amis de l'ouvrier ! ! C'est le cartel libéral et socialiste contre la pension des ouvriers, car si les catholiques n'avaient pas volé celle loi, les travailleurs restaient sans pension, abandonnés lâchés par les radicaux-socialistes se souciant de leur sort comme d'une vieille panlouffe ! Si les ouvriers ont enfin leur pension assurée pour leurs vieux jours, s'ils vont avoir droit à un franc par j< ur en cas de maladie aux médecin et pharmacien, et un franc par jour en cas d'incapacité de travail durable, et si les pensions de 65 frs qui existent déjà sont portées à 120 frs, c'est grâce à MM. Hellepulle, Schaelzen, Van Ormelingen et Gielen, à tous les députés catholiques qui ont volé tous comme un seul homme la nouvelle loi sur les assurances sociales ! Ça, c'est un mauvais coup pour la fanfare libérale et socialiste. La classe ouvrière sait maintenant plus que jamais où sont ses véritables soutiens. Ils sont dans le parti catholique,dans le liste~3eMM. Hellepu'lte et ses amis. Et c'est pour cette liste que les électeurs voteront en masse le 24 mai ! Honneur au gouvernement catholique qui a organisé les ABONNEMENTS OUVRIERS journaliers ou hebdomadaires.Nos adversaires, avec leur lamentable et insigne mauvaises foi, clament partout que « Vinfdme gouvernement catholique na rien fait pour les ouvriers » ! Criez leur bien haut : C est le Gouvernement catholiques gui a organisé les abonnemenlss ouvriers journaliers ou hebdomadaires ! l\os ouvriers Chapeliers vont de GLONS à BRUXELLES et retour (2 voyages par semaine) pour 1.55 fr. C'est à dire que chaque voyage eoûte 77 centimes et demi ! ! Dans AUCUN PAYS du monde on ne voyagea aussi bon marché. Mais aussi dans aucun pays du monde un gouvernement s'occupe autant quen Belgique du sort des ouvriers. Nos braves ouvriers chapeliers vont donc de GLONS à BR UN ELLE i pour 77 centimes et demi Pour 6 voyages par semaineje prix de l'abonnement tombe à 3.IO fr. donc à 52 centimes par voyages n'est-ce pas dire que le gouvernement fait tout ce qu'il peut ? Le prix de l'abonnement est inférieur à ce que coûte à l'administrotion des chemias de fer le parcours Gions-Bruxelles. Honneur au gouvernement catholique, le protecteur de l'ouvrier. Une douzaine de leurs mensonges. Le cartelliste Neven dit-on laisse dire par ses amis politiques ! 1. « Les cléricaux ont fait voter le service général. » C'est faux, puisque 49 hommes sur 100 inscrits sonl incorporés.Et que l'on n'oublie pas qu; les libéraux ont voté ta loi mililairt avec les catholiques et qu'Us récla niaient 55,000 hammes au lieu d( 32,000 qui marchent actuellement. . 2. Les radicaux disent encore : « Lé rémunération des miliciens esi presque complètement abolie. s fis ont menti : sauf les riches, le; parents des soldats reçoivent la même rémunération que par le passé. Cela c été voté par toute la chambre. 3. Ils disent : « La droite n'a pas tenu sa promesse de voter la pension d'un franc par jour. » Ils on menti: La loi est votée, elle va passe: au Sénat ; mais les libé-aux, pour biei montrer leur amour envers les vieu: ouvriers, n'ont pas voulu la vol^r ave< ! les catholiques. 4.Ils impriment: Le projet Péchei aurait accordé une pension d« 360 fr.avec un versement annue de 2 fr. seulement ! » Quelle bla ? gue !!... Et les 100 millions nécessaire 1 pour payer la différence ; qui les paye rait donc, beau nuage !.. 5. Us disent : « La dette publique est de 5 milliards. » Ils mentent elle est de 4 milliards et est produc tive d'intérét, ce qu'ils ont bien soit de cacher aux électeurs. ! 6. Ils disent : «Ils ont augm anté con sidérablc ment b prix destrans ports sur les charbons, et le: petits paquets. » Us mentent : Le petits paquets de moins de 3 k. n< payent plus que 0,35 ; il y a quelqui : temps on déboursait 0,50. , 7. Ils disent encore : Lss catho< Biques vont augmenter de 25 % £-. prix des transports du chemin fer ! k. » C'est faux : il n'en est nulle 1 ment question. 8 Us ont le toupet de dire : Les clé ricaux vont frapper les maison; et fes terres! » fis ont menti, tou simplement. 9. Il disent que le peupla a é!< , frappé d'cmpôts. C'esl de la bouffon nerie pure et simple : les riches seul: ' ont été imposés. Du reste, le peuple 1< sait bien puisqu'il ne paye rien de plus ni de moins à l'Etat. 1 10. Us ont trompetté partout qui la loi scolaire allait enrichir les couvents! 20 millions!... 30 mil' [{ans ! criaient ils,—Us ont effron tément menti. Vandervelde a dit le ier mai, ; Charleroi, que la loi scolaire accordai deux millions aux couvents. Vander velde exagérait de plus des 2/3, puisque I les religieux et religieuses enseignan recevront en tout et pour tout 5 c 600,000 c. à. à. à peine de quoi vivre II. Us disent dans le meeting : Tongres : « Les catholiques ont ex' posé le pays aux souffrances de l« G. U. » — Ils ont menti ; Ce sont le: ocialistes (Anseele et 6$q déléguést soutenus par toute la presse radicale et par bon nombre de libéraux qui ont voulu la grève générale et qui la reproduiront demain si le corps électoral ne « leur signifie pas clairement le 24 mai : Fichez-nous h paix ! 12. Us impriment : « Les cléricaux ne veulent pa> donner la liberté aux cultivateurs » » Elle est bonne > | celle-là ! Les cultivateurs savent que t les catholiques sont leurs vrais amis ; ; 1 ils savent que, par eux et par eux seuls, ? ! ils sont certains d'être favorisés. Mais | il n'ont pas encore oublié que les libé- - raux les ont traités de «télrs de pipes», ! de « charrues croyant en Dieu.» 1 j 13. Us disent encore : « Le Gouver-" nement ne veut pas do représen-s talion proportionnelle ! » Us inven-3 tent, car le Gouvernement attend les 3 conclusions de la commission desXXXI * avant de se prononcer. i Voilà un demi quar- ■ teron de bourdes ! La suite au prochain numéro ! -, ! Qué bourdeux diabe Neven ! v , —mu : 1 /Aux èens d'ordre. » j 1 j QUI, en i912| en pleine bataille - électorale a osé crier : « VI«/£ s liOrtsSOT » ? Ce sont des énergu mènes - socialistes, à ■ Glons. — QUI, dernièrement dans un mae» 3 tinq à &ban. a osé crier VIVE LA . UOfftfiflUNE D£ PAHIS ? (incendiaire et assasine). . Ce sont des braillards rouges qu'en- 1 courageait un docteur libéral. — QUI, le 4 mai dernier, à Renaix, a osé dire : " «Il est à souhaiter qu'il y ait en Belgique b aucoup de Madame s Caillaux. Nous sommas partisans 2 de l'assassinat quand c'est née s- 3 saire » ! !... Ce sont encore les socialistes révo- ■ lutionnaires. 3 — Qui dans le Limbourg est l'allié » dis socialistes révolutionnaires ? C'est Neven le sectaire,député blackboulé." — QUI, le 3 mâi dernier, dans un mee-5 ting à Tongres, a eu le toupet de re-1 procher au Gouvernement de ne pas i avoir cane devant les menaces des ' révolutionnaires qui ont provoqué , la désastreuse grève générale ?. . C'est, le député Devèze, directeur d« « La Derniere Heure». ' —Neven était présent au meeting. , A-t-il protesté contre cet encou-; ragement donné aux socialistes a ■ renouveler la G. G. ?... Non, au contraire, il s'est écrié : En avant, à la bataille ! ^ Ce qui veut dire : Suivons le dra-1 peau rouge si nous voulons encore " être quelque chose. 3 ELECTEURS ! N'oubliez pas tout ceci le 24 mai. i A NOUS ! LES GENS D'ORDRE !.. i ! TOUS COMME UN SEUL Jk s HOMME, VOTEZ SOUS LE~\ j | NUMERO mMm

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.  

Il n'y a pas de texte OCR pour ce journal.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.  

Il n'y a pas de texte OCR pour ce journal.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.  

Il n'y a pas de texte OCR pour ce journal.

Ajouter à la collection

Emplacement

Périodes