Informations belges

209 0
close

Pourquoi voulez-vous rapporter cet article?

Remarques

Envoyer
s.n. 1918, 20 Août. Informations belges. Accès à 26 janvrier 2021, à https://nieuwsvandegrooteoorlog.hetarchief.be/fr/pid/w37kp7z85k/
Afficher le texte

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.  

Informations Belges Observation importante Les difficultés inhérentes à l'état de guerre rendent actuellement impraticable le contrôle regulier des nouvelles de presse concernant la Belgique occupée ; lorsqu'il s'agit de nouvelles indirectes, il est seulement possible, en certains cas, de s'assurer de l'exactitude de leur texte ou de leur substance, par un contrôle de leur source première de publicatioa. On aura donc égard aux classifications ci-après : (x) signifie : Information indirecte et qui, tout en présentant des caractères suffisants de vérité, n'a pu être contrôlée sur texte de presse ou sur document. (xx) signifie : Information indirect'e qui a pu être contrôlée sur texte de presse ou sur document. (xxx) signifie : Information de source officieuse ou officielle belge. Les notes d'information directe et personnelle ne sont précédées d'aucun signe. Adresser les communications de service : 29, rue Jacques-Louer, JLE HAVRE (Seine-Inférieure) France. (xxx) — Le Gouvernement belge n'a aucune attache directe avec la presse. — Le Havre, 19 août 1918 (officiel). — Des journaux hollandais et suisses ont publié un article attribuant à un journal belge, qu'ils qualilient d'« organe officiel » du Gouvernement belge au Havre, une thèse odieuse, accompagnée d'insinuations injurieuses pour une partie de l'armée. L'allégation ne vaudrait pas d'être démentie tant elle est grossière, si elle ne contenait l'erredr — qui pourrait s'accréditer — de faire supposer que le Gouvernement belge a des attaches directes avec la presse. Le Gouvernement belge ne possède aucun organe officiel. Le 21 juillet (fête nationale belge), déclaré fête nationale de la république Cubaine (i). — Texte de la loi votée par le Congrès de Cuba et sanctionnée par le Président de la République. — (Traduction). Mario G. Menocal, Président de la République de Cuba, fait savoir : que le Congrès a voté et que j'ai sanctionné la suivante LOI : Article I. — En hommage à l'héroïque, glorieuse et sublime Nation belge, le vingt et un juillet dix-neuf cent dix-huit, quatre-vingt-huitième anniversaire de son Indépendance, est déclaré fête nationale sur tout le territoire de la République. Article II. — Le jour dit, le drapeau belge sera hissé, avec le drapeau national, sur toutes les forteresses, navires do guerre et édifices publics de l'Etat, Provinces et Municipes. Article III. — Pour les festivités que le Pouvoir Exécutif estimerait convenable de célébrer et autres frais occasionnés par la présente Loi, il est accordé un crédit de deux mille piastres à prélever sur les excédents du Trésor non affectés à d'autres dépenses budgétaires. Article IV. — La présente Loi entrera en vigueur le jour do sa publication à la Gaceta Officiai de la République.En conséquence, j'ordonne que la présente Loi soit observée et exécutée dans toutes ses parties. Donné dans la propriété « El Chico », à Marianao, le onze juillet mil neuf cent dix-huit. (s) Juan L. Montalvo, (s) M. G. Menocal. Secrétaire de l'Intérieur. (1) Voir I. B., n" 754-783. Générosité espagnole. — Des citoyens espagnols versent 194 961 pesetas au « Fonds du Roi Albert ». — M. Eudore G. Lefèvre, consul de Relgique à Rarcelone, a reçu la lettre suivante : « Rarcelone, le 15 juin 1918. « Admirateurs enthousiastes de la noble nation belgo et de son héroïque armée, de son Roi magnanime, il nous plairait de manifester d'une façon éclatante notre sympathie, mais nous ne pouvons que vous présenter notre modeste obole, et ce, sous la forme du chèque ci-inclus de vingt-six mille trois cent cinquante pesetas que nous vous prions de faire tenir à qui de droit pour être versés au Fonds du Roi Albert pour la reconstruction des loyers belges. « Notre grand Jean-Louis Vives, une des gloires les plus pures de votre Université de Louvain, disait déjà en 1526, qu'il aimait la Relgique, pour la bonté de ses habitants, pour la sagesse de ses magistrats, pour la douceur de ses mœurs. Nous sommes tous et toujours du sentiment de Jean-Louis Vives, nous aimons tous votre pays et faisons des vœux pour qu'il reprenne bientôt la plénitude de son indépendance, pour qu'il redevienne ce qu'il a toujours été, un lumineux foyer de vraie civilisation, de vertus civiques, d'âmes nobles et fortement trempées.« Et nous terminons, Monsieur le Consul, en vous priant de nous croire, avec la plus haute considération personnelle, vos tout dévoués ». Suivent les signatures de trente-trois souscripteurs. Cette première souscription a été complétée par une autre dont l'import s'élève à 8,565 pesetas ; elle porte les noms de huit généreux Espagnols. Le total des sommes remises au Fonds du Roi Albert par des souscripteurs espagnols atteignait, au 20 juin 1918, la somme de 194,961 pesetas 55 centimos. Les francs-maçons belges exilés en France adjurent les Belges de maintenir intact le bloc des énergies nationales dressées contre l'envahisseur. — Ordre du jour : Constatant que la nation belge est en état de guerre avec un ennemi qui l'a violentée au mépris de tous les engagements ; Considérant que le devoir de tous les Relges est de coopérer à la défaite de l'Allemagne et de se rallier ' étroitement, à cette fin, autour du drapeau national ; Approuvant en conséquence toute mesure tendant à resserrer le faisceau de toutes les énergies belges ; 20 Août 1918 N° 786

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.  

Il n'y a pas de texte OCR pour ce journal.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.  

Il n'y a pas de texte OCR pour ce journal.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.  

Il n'y a pas de texte OCR pour ce journal.
Cet article est une édition du titre Informations belges appartenant à la catégorie Oorlogspers, parue à Le Havre du 1916 au 1919.

Bekijk alle items in deze reeks >>

Ajouter à la collection

Emplacement

Sujets

Périodes