Informations belges

197 0
close

Pourquoi voulez-vous rapporter cet article?

Remarques

Envoyer
s.n. 1917, 02 Août. Informations belges. Accès à 16 decembre 2019, à https://nieuwsvandegrooteoorlog.hetarchief.be/fr/pid/7w6736qb34/
Afficher le texte

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.  

N° 413 2 Août 1917 Informations Belges Observation importante Les difficultés inhérentes à l'état de guerre rendent actuellement impraticable le contrôle régulier des nouvelles de presse concernant la Belgique occupée ; lorsqu'il s'agit de nouvelles indirectes, il est seulement possible, en certains cas, de s'assurer de l'exactitude de leur texte ou de leur substance, par un contrôle de leur source première de publication. On aura donc égard aux classifications ci-après : (x) signifie : Information indirecte et qui, tout en présentant des caractères suffisants de vérité, lia pu être contrôlée sur source. (xx) signifie : Information indirecte qui a pu être contrôlée sur source. (xxx) signifie : Information de source officieuse ou officielle belge. Les notes d'information directe et personnelle ne sont précédées d'aucun signe. Adresser les oommunioations de service : 52, rue des Gobelius, 1-.E HAVRE (Seine-Inférieure) France. (xx).—Flamands, Wallons et Français fraternisent en Belgique occupée. — Un journal belge paraissant en Hollande publie, dans son numéro du 13 juillet 1917, l'information suivante, émanant d'un correspondant du Limbourg belge : « Les arrivées d'évacués se succèdent par toute la province. A Beeringen sont arrivés, mardi 3 juillet, à 10 h. 1/2 du soir, par vicinal, plusieurs centaines d'évacués venant de la vallée de la Lys, région de Wervicq et environs. Tout Beeringen était sur pied et attendait, depuis des heures, l'arrivage annoncé. Les réfugiés débarquèrent sur le Marché. Ceux destinés aux communes de Pael et Course!, repartirent encore le môme soir par tram vicinal pour ces deux localités où ils arrivèrent fort tard dans la nuit. « Il vient aussi, dans la Campine limbourgeoise, beaucoup d'enfants de la région industrielle wallonne, où la misère est grande ; 20 enfants wallons ont été accueillis, à Lommel, à bras ouverts. « Enfin, il faut signaler encore le débarquement à Overpelt de 300 évacués français venant de Valen-ciennes (Flandre française) et là aussi l'accueil a été extrêmement chaleureux. « Les faits prouvent ainsi, que malgré les menées flamingantes et les mauœuvres allemandes, non seulement Flamands et Wallons continuent à fraterniser en Belgique, mais encore que les Français même trouvent jusque dans les plus petits villages,en plein pays flamand, des sympathies ardentes et un fond inébranlable de solide affection.» (xx) — La crise alimentair# en Belgique occupée.— Triste situation dans le Limbourg.— Initiative des villes et communes : la soupe du peuple. — Dans le Limbourg comme dans toutes les provinces belges, la crise alimentaire s'aggrave de plus en plus avec, comme résultat, une forte augmentation du nombre des décès. Le journal Les Nouvelles, de Maestricht (numéro du 13 juillet 1917) écrit à ce sujet : « On s'efforce de remédier à cette situation alarmante en multipliant les œuvres de soutien et d'en-tr'aide. C'est ainsi que nos administrations publiques ont, toutes, l'une après l'autre, instauré la « Volks-soep ». « A cet effet, et pour obvier à la cherté croissante des vivres nécessaires au fonctionnement de cette institution, plusieurs de nos villes et communes ont pris une mesure d'excellente prévoyance. Elles ont acheté dès maintenant, aux cultivateurs et éleveurs, le bétail dont elles auront besoin l'automne et l'hiver prochains. Empressons nous de dire à leur louange que la plupart de nos fermiers se sont prêtés avec empressement à cette combinaison et ont vendu leur bétail à des prix raisonnables (4 fr. le kilo en général),beaucoup en dessous des prix actuels et, surtout, des prix futurs. Les bêtes achetées ont été marquées au fer rouge sur la cuisse du mot « Volkssoep » pour éviter les erreurs ou les transpositions.« Les œuvres de la « Goutte de lait » sont parvenues de la sorte, en maints endroits, à acheter également tout le lait donné par des lots de vaches déterminés. Il ne manque pas de « bons cultivateurs > en Limbourg ». (xx).— Condition» alimentaires en Belgique. — Grand* mortalité à Dison. — On trouvera ci-après une nouvelle preuve de l'acuité de la crise alimentaire qui sévit en Belgique occupée. A Dison, le chiffre des décès est devenu tellement alarmant, que le collège des bourgmestre et échevins, supposant que cette grande mortalité est attribuable pour une large part, à l'insuffisance de la ration du ravitaillement national, a demandé l'avis du corps médical. Les médecins disonais se sont réunis et le bourgmestre leur a donné le chiffre de l'état civil accusant 160 décès, à fin mai, alors qu'en temps normal ce chiffre est celui de décembre. Les médecins sont unanimes à reconnaître que les organismes sont en général affaiblis par suite de l'insuffisance de la ration de pain et d'aliments gras; ils ont promis aux bourgmestre et échevins d'en référer à leurs confrères du corps médical provincial, afin de signaler immédiatement à qui de droit l'urgente nécessité, vu l'absence de pommes de terre, d'augmenter la ration en pain et saindoux.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.  

Il n'y a pas de texte OCR pour ce journal.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.  

Il n'y a pas de texte OCR pour ce journal.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.  

Il n'y a pas de texte OCR pour ce journal.
Cet article est une édition du titre Informations belges appartenant à la catégorie Oorlogspers, parue à Le Havre du 1916 au 1919.

Bekijk alle items in deze reeks >>

Ajouter à la collection

Emplacement

Sujets

Périodes