L'écho d'Anvers

340 0
close

Pourquoi voulez-vous rapporter cet article?

Remarques

Envoyer
s.n. 1914, 18 Decembre. L'écho d'Anvers. Accès à 09 août 2020, à https://nieuwsvandegrooteoorlog.hetarchief.be/fr/pid/mk6542k68f/
Afficher le texte

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.  

No. 69. Vendredi 18 décembre 1914. L'ECHO D'ANVERS Organe officiel des réfugiés belges en Hollande. Paraît 2 fois Direction=Rédacfion : ARTHUR DE GERS. Paraît 2 fois A midi et 6 heures. Bureaux! Bergen=0p=Z00m, Boschstraat 68. A midi et 6heures. EDITION DE MIDI. En Belgique. A Anvers. Une proclamation est affichée à Anvers disant que si les Réfugiés ne réoccupent pas bientôt les maisons inhabitées, celles-ci seront mises à la disposition des soldats Allemands. La Route de Roulers. LONDRES, 16 décembre (O.V.) (Daily Chronicle, de Dunkerque). Les Allemands ont fait une attaque désespérée contre Ypres, mais ils durent battre en retraite vers leurs tranchées Ils étaient exténués. Le résultat fut une avance des armées alliées, et d'après les avis reçus, la route vers Roulers est complètement libre. Les alliés attendent un résultat favorable de la bataille. Nos TMimiei Avantages près de Liille. LONDRES, 16 [décembre (N. R. C.)-(Daily Mail, du Nord de la France). Entre Armentières et le N. O. de Lille, le duel d'artillerie continue, mais l'ennemi a été forcé de déplacer ses canons à une grande distance à l'Est de Lille. Les Français opèrent de leur nouvelle position, très avantageuse, à Vermelles. Ils menacent la position des ennemis à Lens. Hommage au général Joffre La veille de la bataille de la Marne les Allemands se dirigeaient sur Sens, lorsque leur marche fut arrêtée par la victoire de notre armée. Le conseil municipal de Sens, sur la proposition du maire, M. Lucien Cornet, sénateur de l'Yonne, vient de manifester sa gratitude au généralissime Joffre, dont les plans habiles ont évité à la ville la destruction subie par tant d'autres localités, en adoptant un ordre du jour lui adressant le témoignage de sympathie, d'estime, de respect et de reconnaissance de la population.Lies Anglais et le Vatican. ROME, 16 décembre (L. J. P.) On n'a pas oublié l'intérêt très vif provoqué, il y a une quinzaine par la nouvelle que le gouvernement britannique avait décidé d'envoyer M. Howard en mission officielle auprès du Vatican. L'Osservatore Romano annonce aujourd'hui que l'agrément officiel du souverain pontife a été donné à la nomination de sir Henry Howard. Illusions Autrichiennes. VIENNE, 16 décembre (C.B.) Les journaux viennois déclarent que l'évacuation provisoire de Belgrade fit une impression douloureuse sur le public, pourtant les tentatives héroïques de nos troupes en Serbie ne furent pas sans résultats et les derniers événements sur le terrain Sud nous donneront une énergie nouvelle pour continuer la lutte, dont l'issue ne laisse aucun doute. Le Butin des Serbes. LONDRES, 16 décembre. (O. V.) (Daily Chronicle, de Nisj). Jusqu'à présent les Serbes ont ÈsCapturé 35.000 hommes, 220 officiers et 126 canons. A l'Est. PETROGRAD, 16 déc. (T. A.) Le 12 décembre notre cavalerie attaqua énergiquement l'ennemi à l'ouest de Mlawa, dis persa son arrière garde et lui causa des pertes énormes. Sur le front Ilow-Lowicz, les attaques des Allemands n'eurent aucun succès et furent repoussées par nos armées avec de sérieuses pertes pour l'ennemi. Au Sud de Cracovie, les 12 et 13 décembre, l'ennemi tenta de résister à notre offensive, en fortifiant ses positions. Le 13, il envoya d'importantes troupes par le pas'sage Dukla. Dans la contrée de Muncpacz, nos troupes conquirent, malgré la résistance acharnée des alliés, Nynevereczke, sur la voie Stryj-Mernackz, et refoulèrent l'ennemi lia Roumanie espère. BUCAREST, 16 déc (L.J.P.). Le prince héritier de Roumanie a pris séance au Sénat, le 8 décembre. On sait que le futur souverain fait de droit partie de la haute assemblée en vertu de l'article 76 de la Constitution. L'installation du jeune prince a donné lieu à une manifestation de loyalisme particulièrement caractéristique dans les circonstances actuelles. Dans sa réponse à l'allocution du président, le prince Carol a parlé de sa volonté de s'efforcer de répondre « aux espérances du pays auquel il voue toutes les forces d'une affection sans bornes ». Ces paroles ont été acclamées. flux frontières Tureo—Bulgares ATHENES, 16 déc. (N.Y.H.) Sur la frontière turco bulgare, les Turcs opèrent des concentrations de vivres et de munitions ; ils préparent des tranchées, réparent les fortifications existantes et en élèvent de nouvelles. En Russie. VIENNE, 16 décembre (W.B.) (Politische Correspondes, de Bucarest). Un voyageur arrivé ici de la Russie annonce que non seulement les leaders socialistes, mais aussi les radicaux de la Douma ont été arrêtés. Avantages fausses à JUllawa LONDRES, 16 décembre (O.V.) (Daily Chronicle, de Petrograd.) La bataille au Sud de Mlawa, à la rive droite de la Vistule se termina par une victoire complète des Russes. Sur le front Pransnysch-Zje-chanow les Allemands furent refoulés hors de leurs tranchées à la baïonnette et se retirèrent vers leur frontière. Les cosaques les talonnent et leur portent des pertes sensibles. Quant à la situation sur la ligne Czenstoschowa—Cravovie, on apprend que les Allemands ont bien renforcé la ligne avec des troupes nombreuses de Land-wehr et Landsturm. Il est préférable pour les Rus ses d'exécuter un mouvement enveloppant que de perdre des hommes inutilement dans des attaques de front. Au Sud de Cracovie la bataille continue : une force autrichienne, comprenant sans doute des corps d'armée enlevés du territoire Serbe, passe en colonnes isolées par les Carpathes entre Baligrod et la Dunajec, au Sud de Sandec. Préeautions Amérieaines WASHINGTON, 15 décembre (Reuter. Par mesure de précaution, 3 régiments d'infanterie, une batterie (canons 4,7 cm.) et 2 batteries (obusiers 4,7 cm.) sont envoyés à la frontière du Mexique, d'accord avec les propositions du général Bliss te Naco. A Craeovie, LONDRES, 16 décembre (R. 0.)-(Morning Post, de Petrograd) On s'attend, sur le front Est, à une bataille décisive au Sud de Cracovie pour le commencement de la semaine prochaine. lia Maladie du IÇaiser. BERNE, 16 décembre (Central News) De Munich. Le Kaiser devra subir une opération à la. gorge ; l'opération a dû être recelée par suite de l'état fiévreux du malade. (Sous réserve). lie Prince Joaehim. PETROGRAD, 16 décembre (L. J. P.) On avait entouré la fuite en aéroplane du prince Joaehim de Prusse d'une auréole de courage ; la vérité est moins belle. Un officier blessé à la bataille de Lodz a donné le récit exact de cette fuite. Le prince se trouvait sur un point évacué par les Russes lorsque se produisit une vigoureuse contre-attaque. Les Allemands furent pris d'une panique folle et Joaehim [de Prusse partit un des premiers à cheval*, déguisé en simple soldat. lie „Messudieh" eoulé. CONSTANTINOPLE, 16 déc. (W. B.) Le «Messudieh», le plus ancien navire de guerre Turc, a coulé : l'équipage est sauvé. (Le communiqué Turc oublie de dire qu'il fut coulé par un torpilleur anglais). Li'ineident Italo«Ture ROME, 15 déc. (Daily News). La Turquie n'a pas encore )résenté ses excuses quant à 'incident d'Hodeïda. A Rome, ces excuses trouvent les détracteurs et des partisans. Les pertes des marines LONDRES, 15 décembre (Inf.) Les pertes de la marine alle-nande, depuis le début de la guerre, sont de : 3 croiseurs cuirassés, représentant ensembleJ31.190 tonnes ; 8 croiseurs légers, d'un total le 27.814 tonnes ; 3 paquebots armés, représen-;ant 36,550 tonnes ; 10 canonnières ; - 3 sous-marins ; 8 contre-torpilleurs. Les pertes de la marine britan-lique sont de : 5 croiseurs cuirassés, représen-ant 59.500 tonnes ; 5 croiseurs légers, d'un total ie 21.470 tonnes; 2 canonnières et 2 sous-marins. Dépêches de Nuit. Le bombardement de la Côte Anglaise j. croiseurs de combat, 2 croiseurs cuirassés allemands bombardent trois villes côtières. [lartlepool, 29 morts, 64 blessés, scarborough, 13 morts. iVhitby, 2 morts, 2 blessés. LONDRES, 16 déc. (Information du ministre de la Guerre.) Ce matin, à 8 heures, trois aavires de guerre ennemis furent iperçus devant Hartlepool, et à ■S heures 15 le bombardement commença. On croit avoir à faire à deux croiseurs de combat et un croi-seur-cuirassé.Les batteries de la côte répon-iirent et l'on annonce qu'elles firent des dégâts aux unités ?nnemies en les touchant en divers points. Le bombardement cessa à 8 aeures 50, après quoi l'ennemi 3e retira. Aucun de nos canons ne fut touché ; un obus tomba sur la ligne des Royal Engineers et plusieurs allèrent éclater dans les lignes du 18me bataillon d'infanterie légère de Durham, causant 7 morts et 14 blessés. Il y eut des dégâts dans la ville également : la fabrique à gaz prit notamment feu. Pendant le bombardement, surtout à West-Hartlepool, le public fut pris de panique, se rua dans les rues ; du fait de ce rassemblement, il y eut à déplorer 22 morts et 50 blessés. En même temps apparurent I croiseur de combat et 1 croiseur cuirassé devant Scarabo-rough : ils tirèrent 50 coups qui firent des dégâts énormes. Les pertes humaines se chiffrent à 13 personnes. A Whitby, 2 croiseurs de combat tirèrent plusieurs coups, endommageant quelques bâtiments. Il y eut 2 morts et 2 blessés. Nulle part, il y eut une panique " désordonnée et la conduite de la foule répondit à notre attente. LONDRES, 16 décembre. Un témoin oculaire qui put suivre le bombardement de la côte anglaise déclare que les navires de guerre allemands ont bombardé pendant plus d'une demie heure le poste de télégraphie sans fil, mais sans succès. Puis ils visèrent les installations électriques et la Cie du Gaz (sans doute de Hartlepool), mais sans résultats appréciables. II vit néamoins plusieurs grands bâtiments touchés. La foule fut calme, beaucoup de personnes avaient fui le long de la digue. Nouvelles ultérieures. LONDRES, 16 déc. (Reuter)-(The Star, de Darlington). Les obus allemands ont tué à Hartlepool 20 personnes et blessé 80 habitants. LONDRES 16 décembre (Star, dernière édition). A Scarborough, il y a 38 morts. LONDRES, 16 déc. (Reuter). Les dernières nouvelles de Scarborough annoncent 12 morts et 24 blessés. La bataille a commencé. LONDRES, 16 décembre. L'amirauté anglaise informe que les flottilles anglais sont engagées en divers points avec les navires de guerre allemands. La formule des Gardes Civiques. Petit Document. (Name, Stand u. Wohnung) j Ik ondergeteekende (Naam, beroep en woning) Je soussigné (Nom, profession et domicile) er&fdre jjiermif unb bcrpjTic^c miel) an cSi&esftaft, tDaf/renb 6cô gegeimxïriigett ^rieges nicfjf mefir acgcu Peutfcfjfanb pt Hmpfcn un5 aucij fon ft tnicfj fteiuer feinbfefigcn jknbfuug flegen 6ie i>eitffd)e ^ififâr- wnS ItoirgeiMft fd)uI5ig su macfjeu verklaar bij wijze van eed, tijdens den tegenwoordigen oorlog niet meer tegen Duitschland de wapens op te nemen, buiten-dien mij ook aan geen vijan-delijke daad jegens de duitsche militaire en burgerlijke overheid schuldig te maken. déclare en guise de serment que j<e m'engage à ne plus prendre les armes contre l'Allemagne, pendant la durée de cette guerre et à ne me rendre coupable d'aucune action ennemie, vis à vis des autorités militaires et civiles allemandes. ^uferfdjrift Handteeken -

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.  

Il n'y a pas de texte OCR pour ce journal.
Cet article est une édition du titre L'écho d'Anvers appartenant à la catégorie Oorlogspers, parue à Bergen-op-Zoom du 1914 au 1915.

Bekijk alle items in deze reeks >>

Ajouter à la collection

Emplacement

Sujets

Périodes