Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires

224 0
close

Pourquoi voulez-vous rapporter cet article?

Remarques

Envoyer
s.n. 1917, 28 Août. Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires. Accès à 25 janvrier 2020, à https://nieuwsvandegrooteoorlog.hetarchief.be/fr/pid/cr5n873t8p/
Afficher le texte

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.  

ANVERS, Mardi 28 Août 1917 Le numéro 10 centimes 'snivanfiàmp Ann(>P - No IR.OO: DIRECTION & REDACTION . 14, RUE VLEMINCKX, 14 ANVERS ABONNEMENTS : S'adresser au bureau du journal, rue Vleminckx, 14, à Anvers. LLOYD ANVERSOIS Seul Journal Maritime quotidien émanant des Courtiers de Navires Annonces : 25 centimes la petite ligne. — 50 centimes la double lign* 1 fianc !a ligne sur double colonne Adresses industrielles 50 centimes Emissions et Annonces financières : Prix à convenir Les annonces sont mesurées au lignomètre.— Les titres se paient d'après l'espace qu'ils occupent _rrawi— i ■■ ■! awr—rr"™""'"'-""'*'™**™* Toutes les heures renseignées dans notre journal *unt indiquées d'après l'heure de la Tour. AVIS IMPORTANT EN VENTE DANS NOS BUREAUX : L'Arrêté "établissant un impôt sur la fortune mobilière (29 juillet). Prix : 25 centimes. L'Avis concernant la livraison du rembourrage en laine de matelas et coussins, à Anvers, Berchem et Borgerhout (22 juillet). Prix : 10 centimes. Observations météorologiques He M. F. Agthe, opticien rue Léopold, 51. Anvers, 28 août 1917, 11 h. du matin. - Baromètre 243,5.-Thermomètre cent (maxl i- 18. -Thermom. cent. .2. - Pluviomètre : 12,? m/m.Vent : S.-S.-O. - Prévision : lempete. Astronomie 29 août (Communiqué par l'Observatoire Roval de Belgique à Uccle lez-Bruxellesi lever du soleil 6 h 50m Pleine lune le 1 sept. 14 l>.28'n. Coucher du soleil. ... 20 .. 36 .. Dern. quart.le 8 sept 9 „ 5 „ Lever de la lune 18 49 „ Nouv. lune le 16 sept. 12 „ Coucher de la lune... 2 ' 26 „ Prem quart.le 24sept. 7 „ 41 „ Haute marée à Anvers Matin Soir 29 août ■ — b.— m I 29 août ... J<b|4iii. 30 . . .. 3.15 „ 30 . ... !5 .50 . 3! „ . 4„20 „ 1 31 „ ... 16 44 . Hauteur du Rhin Cologne 27 août 2,55 Strasbourg 27 août 3 30 m. Humouen — „ Lauteibourg „ — Kehl .. ~ .. Maxau „ - . Mannheim ■ 4.33 „ Germeisheim „ — „ Caub .. 2 66 „ Maycncc . 156 „ Rubrort ~ - 02 „ Bingen . 3.32 „ Duisbourg ■ '-39 „ Ublençe 264 „ Waldshiit .. ~ ,, Dusseldort « <s..5U „ Lobith « 1131,, Hauteur du Main Hauteur du Neckar Francfort 27 août 2.29 m. Heilbronn 27 août 0 50 in. Hauteur de la Moselle Hauteur du Bodensee Trêves 27 août 0 48 m. Constance 27 août 4.— m PLUS GRANDES MAREES DE L'ANNEE 1917 Coôtticient tort rie hauteur Philippe Anvers de la marée Hauteur Hauteur 3 sent O 1,15 2,88 2,90 !§ \ • 0.87 2,18 2,19 2 octobre O ^,78 2,85 17 » ... • 0.87 2,18 2,19 Inov. O 1,00 2,50 2,52 16 » ... • 0.84 2,10 2,12 30 O 0,S7 2,18 2,19 16 déc • °-86 2>15 2'17 30 » "... O 0,82 2,05 2,07 O Pleine lune t Nouvelle lune. Port d'Anvers ARRIVAGES DU 27 AOUT Steamer Wilforu 111, de Tamise. » TtLEGUAM-' 111, de la Hollande. Remorqueur Else, de G and. Greu-, de Gand. ,, Blaton-Ath 3, de Gand. » Afina, de la Hollande. >, Pkins Hendrik, de la Hollande. Bateau-moteur Eclair 3, de Bruxelles. „ Artois 1, de Louvain. » Benzinea 3, de Louvaiu. „ Scheldewacht, de Gand. Allège doel 7, de Doeû. » Camille, de Iloboken. Emma, de Hemixem. » 1 wee gebroedeiis, «cLe Bupelmonde. » Henri, de Rupelmondie. » Victoria, de steeiwlorp. » Suzanne, de Tamise. » Hirondelle 2, de Boom. » Port de Mer, de Boom. » Charbonnière, 20, de Alost. » drje gebroeders, de Malines. » • La Réflexion, de Willebroeck. » Gérard Albert, de Bruxelles. >» Marie Joseph 2, de Bruxelles. » Le Cormoran, de Louvain1. » Le Pétrel, die Louvaiu. » Les deux sœurs, de Gand. >» Rosalie, de Gand. » Oscar, de Gand. » La Bonne Espérance, de Gand. » Edmond, de Gand. » Prudence, de Gand. » Roba, de Gand. » Antoine, de Gand. » François, de Merxeni. » Julia, de Merxem » Bertiia, de Beerssc. » De Jonge Louis, de Moll. » Bayern 3, de Molli. » Antoine, de Olmeo. , » RotTERDAM 37, de Vivegiiiis. » Rotterdam 56, de Vivegnis. » Bettina, de Houtaing. » vendémiaire, de HoilUliUg. » Jeune François, de Clultelinau. » René I, de Châtelef. » Fruit du travail, de Cliâtelet. » La Providence, de Chaaieroi. » • l.\ Marie, de Charleroi. » Idée, de St-GhisLain. » Henri, de la l-iollanicte. Catharina 2, de la Hollande. » Catharina, de l'Allemagne. » Gerdina 2, de rAllemagne. » Un en an i \ 20, de rAllemagne. » Emma 3, de l'Allemagne. » w. van Driel 5î, de l'Allemagne. » Heînrich, de l'Allemagne. » Fahrwohl, de l'Allemagne. DEPARTS DU 26 AOUT Steamer Wilford III, pour Tamise. » Union ii, pour Bruxelles. Remorqueur Près. \. d. Weygaert, pour Gand. » Jules," pour Gand. » Nestor, pour Gand. Bateau-moteur Adeline, pour Baesrode. » Maria,'pour St-Amand. » Eclair 3, pour Bruxelles. » Mélanie, pour Bruxelles. » Koophandel 3, pour LouVain. » Marie Joseph, pour Louvain. Allège Captai., pour Iloboken. » Jeune Désiré, pour Hemixem. » Ristelhueber 14, pour Hemixem. » Annie, pour Tamise. » Robert, pour Baesrode. » Stéphanie, pour Duffel. » Emma, pour Nie!. » Duo 3, pour Malines. » Duo 4, pour Malines. » Vereinigung 56, pour Bruxelles. » Twee gebroeders,. pour Bruxelles. » Petrus, pour Bruxelles. « Mathii.de, pour Bruxelles. » Duo J, pour Louvain. » Duo 2, pour Louvain. » Yvonne, pour Gand. » Ora et Labora, pour Gand. » Polk, pour Gand. » Mathilde, pour Gand. » Clara 2, pour Gand. » Chasse l'eau, pour Gaiul. » Neptune, pour Gand. » God met o'ns 3, pour la Hollande. » Eben Ezer 1, pour la Hollande. » Bayern 25, pour la Hollande. » Margaretha, pour la Hollande. » Mon Désir, pour la Hollande. « Vereinigung 39, pour l'Allemagne. « Fendel 60, pour l'Allemagne. DU 27 1 Steamer Wiliord III, pour Tamise. ! Remorqueur Brandenburg, pour Gand. .. potsdam, pour Gand. » Prés. Arm. GriSAR. pour Gand. » Willy 2, pour Gand. Bateau-moteur Jeune Frédéric, pour Calloo. Allège Irène, pour Burglit. » Mij.n \erlangen J, pour Burglit. '» félic1e 34, pour Burglit. » Etoile du matin, pour Hemixem. » si-Antoine, pour Hemixem. » Le Jeune Raymond, pour Hemixem. » Balandre, ponr Hemixem. » Hogretta, pour Hemixem. » Wuta, pour Hemixem. ». Industrie, pour Ueirendrecht. » M.ariano, pour Bruxelles. » Thisselt, pour Louvain. » Martin, pour Gand, » Rille, pour Gand.' » Zanzibar, pour Gand. » Neva, pour Gand. » Itara, pour Gand. » NiM, pour Gand. » Brabant, pour Gand » la Bonne Mère; pour Gand. » m lin verlangen, pOUT Gand. » Ai.'gust, pour Gand. » Pécule, pour Gand. >, Mon Idée, pour Gand. » Eltsa, pour Merxem. » A continuer, pour Merxem. » Mercator, pour Merxem. » Broeder & Zuster, pour Moll. » Sancta Maria, pour Hérenthals. » Port de Mer, pour Turnhout. >. Bettina, pour Turnhout. » Vendémiaire, pour Turnhout. » Marie, de Liège. .» Emile, de Gouillliet. » Emma, pour Tournai. » Mon Idée, pour St-Ghislain. » Succession, pour la Hollande. » s. II. V. 10, pour la Hollande. » Mozart, pour la. Hollande. » Delta, pour la Hollande. » Lento, pour l'Allemagne, » Vereinigung 47, pour l'Allemagne. avis Comme suite à mon arrêté du 19 juillet 1917, cou cernant les Commissions de la récolte (Ernte-Kom missionen), et aux dispositions réglementaires di 19 juillet 1917 dudit arrêté, j'ai sur la proposition de la Commission centrale de la récolte /.entrai Ernte-Kommission), fixé, jusqu'à nouvel avis, le.^ prix maxima suivants, applicables aux ventes d( blé battu, farine, son et pain : Froment, pris au dépôt ou au moulin, fr. 63,25 le-100 kil. ; seigle, id., fr. 33,17 id. ; inéteil, id., fr. 31,5 id. ; épeitutre non pelé, id-, fr. 31,28 ; son, id. fr. 21,50 id. ; farine de froment, livrée aux boula 11 gers ou aux consommateurs, fr. 70,34 id. ; farine d< seigle, id., fr. 39,31 id. ; farine de méteil, id.. fr 37,6 id. : pain de froment, livré aux consommateurs fr. 0,60 le kilogr. Ces prix maxima entreront en vigueur le 16 sep kembre 1917. Les Commissions provinciales de la récolte (Pro vinzial-Ernte-Kommissionen) auront le droit, dan: certaines communes, sur la demande du bourg mestre ou après avoir entendu ce dernier, d'abais ser le prix maximum du pain contenant de la fa rine de seigle. Pour le blé vendu par les producteurs au Comit national de secours et d'alimentation, les prix rnaxi ma déterininés dans les dispositions réglementaire de l'arrêté du 19' juillet 1917, concernant les C0111 missions de la récolte, restent en vigueur. Bruxelles, le 20 août 1917. Der Generalgouverneur in Belgien. Freiherr von Falkenhausen. Generaloberst. AVIS De îiouveau, dans ces derniers temps, des dégât ont été commis aux installations des chemins d fer ainsi qu'aux fils des télégraphes et des télé phones. Je me vois par conséquent obligé de pren dre des mesures plus rigoureuses à l'égard des coi. pables et des communes. Chaque commune est. responsable des déprécia tions commises, sur son territoire, aux voies fet rées, etc. Elle est obligée de surveiller les marnai éléments de la population et d'aider à la décot verte des coupables. Ceux-ci seront punis avec 1 plus grande sévérité, selon les lois de la guerri Lorsqu'il s'agira d'enfants que leur minorité jud ciaire soustrait a la peine, des mesures pénale seront prises à l'égard des parents, parce qu'il n'auront pas exercé une surveillance suffisante. Lorsque les coupables n'auront pas été décot verts, les contributions pénales qui seront imposée aux communes seront plus élevées. En cas de 11 gligerice, de la part des communes, dans la su: veillance des mauvais éléments de leur population ou en cas d'insuffisance de l'aide prêtée à l'occasio de la recherche des coupables, on appliquera d< mesures pénales telles que l'interruption rigourem de la circulation, etc. En outre, à l'avenir, dans des cas spéciaux, j ferai prendre des otages. C'est pourquoi j'adresse un appel pressant toutes les communes, aux personnes influentes 1 aux classes éclairées de la population pour qu'elle aident à empêcher les attentats contre les chemii •le fer, les vols de fils, etc. Bruxelles, le 22 août 1917. Der Gouverneur von Brussel u. Brabant, Hurt, Generalleutnant. Evénements de Mer SINISTRES, AVARIES; ETC. Alexandre Schoukof. Copenhague, 26 août. Le ministère des affaires étrangères annonce qi le vapeur Alexandre Schoukof, allant du Danemai en Angleterre, a été coulé le 22 courant. L'équipa-est sauvé. EXTERIEUR SUISSE Mesures d'économie On mande de Berne en date du 21 août : Le Co seil fédéral a décidé de limiter à partir du lr oct bre la consommation du pain. A partir de cet date, on ne pourra se procurer du pain et de farine que contre des cartes' de pain. La vente ( biscottes et de pâtisserie 11e sera autorisée que co tre un coupon de la carte de pain. Le Conseil fédéral.a pris cette autre décision < limiter la consommation de charbon et d'électricit La production mécanique d'énergie au moyen < charbon est désormais soumise à l'autorisation c département d'économie sociale. Les cantons sont autorisés à prendre des mesur en vue de l'économie de charbon et d'électricit pour autant qu'il s'agisse de fermer des locaux bâtiments publics, et d'entreprises d'amusement, d'établir une interdiction de servir des alimen • chauds et des boissons après 9 heures du soir. ITALIE Fusion minière La société minière de Montecatini, au capital < 15 millions de lire, vient de fusionner a.vec les min de souffre Albani Trezza, qui sont au capital die millions de lire. " Contrat de transport Responsabilité de l'avarie ou du manquai L'article 7 de la loi du 25 août 1N91 est conçu dai le même esprit que l'article 105 du Code de coi merce de 1807, remplacé lui-même en France |:or loi du 11 avril 18Ss. Selon l'article 105 : « La réception des >l.;<.îs îimm portés e-t le paiement du prix de la voiture éteigne toute action contre le voiturier. » D'après la loi du 11 avril IS8S : » La réception d objets transportés et le paiement du prix de la v ture éteignent toute action contre le voiturier poi avarie ou perte partielle, si dans les trois jours, n< compris les jours fériés qui suivent celui de cette réception et de ce paiement, le destinataire n'a pas notifié au voiturier par ordre extrajudiciaire ou par lettre recommandée, sa protestation motivée. » Enfin, notre article 7 porte : « La réception des objets transportés éteint toute action contre le voiturier et le commissionnaire, sauf le cas de réserves spéciales ou d'avaries, occultes. Les réserves ou réclamations doivent être formulées par écrit et adressées au voiturier, Te surlendemain au plus tard de la réception pour les dommages apparents ou les pertes, et dans un. délai ne dépassant pas sept jours, non compris celui de la réception pour les retards. » N'est-ce pas là la démonstration claire, limpide, que le délai endéaiis lequel les réclamât is ••u ie-serves écrites doivent être faites, court à dater de la réception, laquelle en principe libère le voiturier ? Cependant, l'article 7 laisse intact le droit du destinataire de faire des réclamations ou réserves ou protestations verbales avant la réception et au moment même où il procède à celle-ci. Tous ces articles ne s'occupent que de ce qui se passe après la réception considérée comme libération du voiturier ou comme point de départ du délai. Mais ils laissent, sous l'empire des principes généraux n'exigeant aucun écrit ni aucune solennité ce qui se passe avant la réception, et au moment même où il est procédé à celle ci. Lyon-Caen et. Renault, les auteurs du Traité de Droit Commercial, s'ex pi iment à cet égard dans les ternies suivants : « Il ne s'agit, bien entendu là, que de la protestation après livraison, l.e destinataire peut protester au moment où les marchandises lu.i sont livrées, comme il pouvait le faire avant les modifications apportées à l'article 105 par la loi du 11 avril 18.sk : cette protestation n'était soumise à aucune forme spéciale. Il en est toujours de même ; le législateur a voulu seulement empêcher les abus pour les réclamations postérieures à la réception des marchandises. Seulement, la preuve peut être impossible en fait, ou très difficile, si la protestation n'est pas constatée par écrit. « Le destinataire m'est, pas, disent les mêmes auteurs. toutefois dans une situation aussi bonne, quand il a protesté dans les trois jou-rs après avoir reçu les marchandises, que lorsqu'il a protesté au moment même de la réception. Le voiturier ne répond que des avaries survenues en cours de transport, non des avaries qui se Sfont produites après la remise des marchandises au destinataire. Quand la protestation a été faite au moment même où celui-ci a reçu les marchandises, l'antériorité des avaries à la remise est établie. 1-1 n'en est pas de même dans le cas opposé; il est possible qu'alors le voiturier soutienne que les avaries d'oint se plaint le destinataire ne soient survenues qu'après que les marchandises étaient déjà entre les mains de celui-ci. La charge de la preuve i combe alors au destinataire; il doit démontrer que l'avarie dont iT se nlaint est antérieure à sa prise de possession. » INFORMATIONS FINANCIÈRE^» BOURSE OFFICIEUSE D'ANVERS | Séance du 27 août. — Le marché débute vigoureusement sur les cours fermes cités à la petite réunion partielle de samedi dernier, notamment en valeurs ' Ipétrolifères. On progresse également en valeurs caoutchoutières quoique de ce côté la demande ne se soit pas aussi complètement généralisée que de 'coutume. ^ En valeurs coloniales l'intérêt se soutient, on faît ' 'bon accueil à l'Equatoriale Congolaise qui para il décidée à conquérir sa place parmi ses voisines du groupe. En fonds d'Etats-les transactions se sui veni avec un peu moins d'empressement, mais sans que leurs tendances fassent espérer des cours plu? favorables pour les acheteurs de demain. Le porte feuille achète sans s'arrêter au prix les*, obligations et les actions privilégiées de sociétés hypothécaires et autres que la Bourse met a la disposition. Les rentes belges, les obligations communales e les lots de villes varient fort peu quoique jouissan d'échanges faciles. Belge .5 %, 73-73,75 ; Emission Anglaise, 85,2.' offert ; Bon du Trésor 1917, 102,90-102,60 ; Annuités 82-83; Anvers 5 % 1917, 104-104,75 : Anvers 18S7 85,85-87,10; Anvers 190:5, 69,15-70,25; Bruxelles 1905 69,75-70,75 ;.. Gand 1896, 65,50-66,50; Liège 1897, 67-68 Liège 1905, 66-67; Ostende 1898, ,57 58,10 ; Schaer * beek, 60,50-61.50 ; lot du Congo, 90,25-91,25. En fonds d-Etats internationaux les sud-arnéri c;> i u s accentuent plutôt leurs tendances fermes. Le: dettes roumaines conservent également une -er taine faveur. Cédilles nouvelles, 112,25-113,25; Ce dules L, 1.11 3/8-112 1/2; les II a 116 I 2 trouverajen acheteur, les K vont de 97 à 98 et les or 5 s'échangent à 106 3/8-107 3/8. Les emprunts fédérau: 11e s'écartent du pair que de l'importance d'uni fraction. Intérieur et extérieur 4 1/2 se traitent su I le même pied aux environs de 99 1/4-100 1/4, le \ 1 / 1911 vaut 97 1/4-98 1/4, le 4 .% 1897 est un peu p-lu: offert vers 87-87 3/4, Buenos-Ayres 4 1/2 98-99, Bah il s Blanca 460 A. s Les rentes brésilieimeis sont calmes mais toujoui aussi solidement tenues, le Brésil funding 1.914 étan demandé à 130,50, l'ancien reste offert à 130 P., 1 s 5 1913 cote 97-98, les 4 1/2 94-95, le 4 % 1910 est de mandé à 85 offert à 85,50, le \ % 1889 se prend ; 54 3/8-85 3/4, Le Resci,ssion 84,75-85. '' Chiliens, peu traités, le 5% 1911 99,50 A., 100 1'., I II 1/2 1889 O."» nominal, Cuba 107,25-108,25, (iuateina!. ^ 56,75 A. e Bonne tenue de l'Uruguay, le 3 1/2 s'inscrit à 76-77 le 5 % 1914 à 95,25-96,25, la C.éilule se prend à 106,7." e 108 1/8, Venézuela 7:1 A.. Paraguay 52,50 A., 52,75 1'. Mexique intérieur 3 44 A., le 5 % extérieur 65 A. :| I.es dettes asiatiques sont immobiles, Chinois 4 1 '' 1898 86,25-87,25, le 0% 18% 95,75-97, Japon llailwa 's H 0,50-111,25, le i 1/2 1905 123,50-124,50, le 4 1905 10; lS 103. le 4 1899 94,25 P. Il n'y a pas de changements notables parmi le emprunts continentaux. — Il y a die la demande e 'Bulgare 4 .1/2 à 80, on cote le Hongrois 4 % or 73 7; Métalliques et Nationales 59,75-60,75, Portugais 3 1 56,25 A , les 2 séries, Roumains 4 IS90 88-89, 1 4'% 1908/10 71,25-72,25, le 4% 1894 72,75-73,75; le 4" 1905 71,75 P., le 4 1/2 1913 76,75-77 1/8, le 5 % 1903 90 A Bucharest 4 1/2 80 A., Russe i % I880 75-76, Nicola 90 P., le 5% 1906 91,75-92,75, Serbie 64 A., 64,50 P Tu,rC 91,50 P. Les Banques sont fermes sans affaires. Banqi: e Centrale Anversoise 451-456, Banque de Crédit Cou k mercial 570 A., Crédit National Industriel recherché :e en raison de ses intérêts dans l'Industrie p6trolifèrt Privilégiée 325-331,50, l'ordinaire 315-320, Jouiss. Cm dit F (vue. Sud-Américain 1975-2007,50, Dividende d Banque Transatlantique 55 A. On échange les obligations Banque Belge, hypptln caire du Canada, Crédit l'onc. Sud-Américain ( d'autres dans des prix variant de 485 à 492,50 et de actions privilégiées entre 1107,50 et 1117,50. — L'In mobilier Sud-Américain 1065-1030, Crédit Général d Canada 1030 A.. Générale Belge Argentine 452,5( 457,50, Edificadora 487,50.-492,50, obligations Tramv e fl'AuAers 465 A., Tramw. Rotterdam 467,50-475. ;l Capital Electrique Anversoise 300,50-306,50, capit-ie Escaut 132,50-138,50, Tramw. d'Anvers capital 125 P fondateur 61 A., capital Tramw. Kiew 96-100,50, Ro terdam 99 A., 99,50 P., Rosario capital 87-90. I€ Les valeurs pétrolifères sont- mises en relief pa le bond important que font les capital Roumain le portées à 170, 173 pour revenir à 167,50-161,50 et te-,, miner entre 165 et 167,50, les dividende sont mien loties encore entre 140 et 155, qui fait paraître ! cçurs de l'action de capital comme trop bas, moins que celui de la dividende ne soit trop élevi y,' Astra Rom an,a 1232,50-1265, capital Boryslaw 75-81,al ,,, dividende Nafta 245 P., Cîrosnyi privilégiée 3000 P ,s ordinaire 2710 P. Dans le groupe des caoutchoucs il se présente de acheteurs en Federated Malay States entre 805 < 827,50. la Financière est très favorisée égaleme: entre 287,50 et 301, Deli Moeda capital 307,50-314, div le dende 95-97,50, Ga.la'ng 6,40 A., 6,55 P., Kalitenga ,s 72,50-76, Kuala Lumpur 166-171,50, Kuang. 103-105,5< N Nieuw Tjiisaïak capital 88-91,50, les parts 251-255, Sei nah 73,50-75 7/8, Teilok Dalam 542,50-560. On est soutenu en titres à étiquette colonial) - La part Congo Belge fluçtile de 195 à 200, Compte Commercial Congolais 47-51, dividende Minerlv 55 A., actions Tanganyika 114-116 1/2. .i Les actions Equatoriale Congolaise (Secli) sur le. quelles nous avons récemment appelé l'attentif is sont l'objet de transactions intéressantes. L'actio a- de capital a valu 825 à 830, la part bénéficiaire > ! , prend à 880-885-890. Pour apprécier les possibilités de cette affaire s- suffira de se rappeler ^ qu'en 1912, un bénéfice d it fr. 00.000, dû uniquement air copal, a permis n répartir fr. 60 aux actions de capital et fr. 70 au Js parts bénéficiaires tout en dotant largement 1e u- amortissements. ir Connaissant la production de 1915 et 1916 et ji •u géant celle de 1917 bien supérieure encore (expo talion vers l'Amérique, près de 2000 tonnes pour les 4 premiers mois seulement) il est permis de dire, sans excès d'optimisme, que les cours actuels sont amplement justifiés. 11 ne doit pas être perdu de vue non plus que dans ces cours sont compris les dividendes, non répartis, revenant aux exercices 1915, 1916 et 1917, qu'une estimation très prudente permet de fixer au moins à fr. 150 par action, ce que ramène le prix du titre à fr. 770 environ et à fr. 815 environ et lui assure une rémunération très suffisante, même pour un titre colonial, et cela sans tenir compte des perspectives d'avenir. Comme source de bénéfices qui 11e doivent pas être sous estimés il y a lieu de citer également les plantations de caoutchouc de la Secli, qui doivent être maintenant à la veille de rendement, et son commerce d'ivoire dont elle exporta 153 kilogr. en 1911 et 416 en 1912. De cet ensemble de données on pourra déduire que ces actions sont intéressantes a divers titres. BOURSE OFFICIEUSE DE BRUXELLES Séance du 27 août. — Les transactions sont plus restreintes aujourd'hui. Les rentes et les lots de villes sont offerts et réactionnent. On est bien disposé, en actions de banques et de tramways, tandis que les valeurs charbonnières sont plus lourdes. Réaction assez sensible en valeurs coloniales et su-crières. Pas de marché en titrés de plantations. Les valeurs russes sont plus fermes. Peu de chose à dire des rentes et lots de villes. Voici les quelques cours pratiqués : Rente Belge 3 %, 71,75-73 ; Bons du Trésor 4 % 1917, 101 7/8 ; Bons du Trésor 4 % 1919, 102; Congo lots, 90,50 ; Crédit Comin. 3 %, 77 A. ; Crédit Connu, i 1916 , 94,25; Vicinaux 2 1/2 % 1885 (lots), 98: Vicinaux 3 % mai, 73,50; Vicinaux 3 % janv.-juillet, 73,50 P. ; Anvers 1903, 69,50; Anvers 1887 , 85,25-85,50 ; Bruxelles 1905, 69 7/8-70 I 8 ; Bruxelles 1902, 89 P.; Bruxelles Maritime, 68,50 ; Intercommunale des Eaux, 462,50 : Gand 1896, 65,25 ; Liège 1897, 67,25 ; Liège 1905, 65 7/8-68 1/8 ; Ostende 1898, 56,25 ; Schaer beek 1898, 61,50 ; Verviers 1873, 103,50. E11 obligations industrielles les cours se maintiennent relativement bien. Eecloo-Bruges 3 %, 315 ; Mali nes-Terneuzen 3 %, 312 1/2; Tramw. d'Odessa 5 492 1/2 ; Buenos-Ayres 4 %, 345 ; Tiflis var. de 300 fr. 5 °o, 15, 16 1/2 ; Lonette 5 %, 487,50; Bori nage Gentr., 175 ; Eclair, du Centre 4 %, 205 ; 3,60 %, 180; 5 %, 285 ; Suer. Saint-Jean, 442 1/2. En banques, un léger tassement se produit pour certains titres; qu'on en juge par les cours faits: cap. Banque Colon., 54 1/2, 55, 55 1,2; div. 10, 10 1/2 : cap. Outremer,695 à 675 ; Banque Belge pour l'Etranger, 710. 707 1/2 ; Société Générale parts de réserve. <6700, 6750, 6800 : ord. Crédit Nat. Ind., 316 ; 1/10« fond., 615 , 620, 625. Verreries et glaceries : jouiss. Verreries Belges,90 Glaces Mi'di Russie, 920; 930. Gaz. et électricité : cap.' Electr. Sofia, 610 ; ord. 530, 540 ; jouiss., 160 : cap. La Nô, 110, 112 1/2 ; fond. 190, 175 ; Stalles, 1200, 1190. Textiles.: ord. St-Léonard, 119. Les actions son! mises en vedette par suite du succès obtenu pa 1 l'émission de 500 bons de caisse. Il est bon de savoii que les actions privilégiées, qui sont au nombre dt 1500, d'une valeur nominale de 500 francs, et qu (•ut été émises en 1908 pour permettre à la soc i 1 « d'apporter plusieurs améliorations aux usines e d'acheter certains appareils plus perfectionnés n'ont droit qu'à Un dividende de 25 fr. et doiven être remboursées au moyen de prélèvements sur les bénéfices, par rachat eu Bourse en-dessous du pri> de 525 francs, ou bien à ce prix par tirage au sort Quant aux actions ordinaires, elles sont au nom bre de 9000 et sans valeur nominale. C'est à elle: que reviennent tous les profits, après la répartit!or de 25 francs aux actions privilégiées; elles ser- ; seules à représenter le capital après rembourse nient de ces dernières. Ces actions ordinaires m sont pas, en effet, des titres de second rang. Elle: ne sont autres que les anciennes actions de 500 fr dont.la valeur nominale fut supprimée en 1905, san cependant modifier leurs droits. Elles représentaien alors un capital de 4.500.000 francs, qui dès loi-fut porté pour mémoire au passif du bilan, tandi qu'à l'actif on faisait disparaître les pertes anté rieures et les ' amortissements sur les immobilisa ! tions, le tout à concurrence d'environ 2.250.000 fr l)n capital de 4.500.000 francs, il restait ainsi dis poriible 2.250.000 francs environ qui servirent ; constituer un «< fonds de prévision ». En 1913, à l'effet de faire de nouveaux amortis sements sur les immobilisations, le Conseil d'ad nrinistration puisa dans ce « fonds de prévision qui au bilan du 31 décembre 1916 figure pou fr. 771.021,93. Si on y ajoute la «réserve légale" j soit fr. 72.364,20, on obtient un total de fr. 843.386.i:1 auquel on pourrait ajouter encore le solde report > du compte de profits et pertes s'élevant à 40 mill ; 406 fr. 79. , Ces sommes expriment ce qui reste de l'anciei capital de 4.500.000 francs ; toutefois, l'amortissr . ment nouveau fait en 1913 sur les immobilisation ( ne se justifiait pas, celles-ci ayant une valeur cou sidérabiemenit plus élevée que celle portée à l'a et i 1 du bilan. , Chemins de fer et tramways : Cornp. Maritime vl Congo, 575 ; prix . Alexandrie, 125, 130, 135 ; div., 2'1" , 220, 225 ; capital Bangkok 122,50, 123, 123,50; 124 : dix , 46,50 à 49 ; div. Espagne -60,25 . 60,50, 60,75 : prix Bruxellois 512,50, 505 ; jouiss. Bilbao 84, 85 ; foin Bucarest 65, 70, 80 ; cap. Murcie 35,50, :>6 ; cap. N'api ' lit tins 175, 200; div. 35, 40; ord. Livourne, 112,50 div. Vérone. 11,25; cap. Tientsiu, 1180, 1175, 1170 cap. Tram. Electricité Russie, 335, 340 ; cap. Railw 0 590; capit. Sub. Varsovie, 150. " Métallurgie : Prior. A tel. MétalL, 179, 175; prix Berdian.sk. 495 ; cap. A tel. ïambes, 435; fond., ï( '.7.50, 65; Cockeri.il nouv., 980, 970; priv. Tambov s 260; ord. Stad-OuraJ, 60, 61, 62; Ou grée., 815. La lourdeur, conséquence du manque d'affaire: prévaut dans le compartiment charbonnier. Paru les quelques valeurs inscrites, citons les jouiss. Chu e bornages Belges à 295 et 297,50, la jouiss. Grand Bu i: son à 1720, le Grand-Couty à 610, 605 ; Hornu et Wa: mes à 8900, les Houillères Unies à 770 et 775, Me.: g ceau-Bayemont à 390, les nord-ouest de Bohème 115. 117,50 en cap., et 18, 19, 20 en fond., et le Poirie '' à 900, 905. e Les charbonnages hollandais sont également plu 1- lourds. La cap. et la div Laura.. cèdent à 1825, et fl e 1310 à 1300, et Willem-Sophia n'est pas mieux d 2.' ■ - à 2155 pour finir à 2170. Valeurs minières : Aucun cours sérieux n'a ét e pratiqué ce jour. Zincs et mines : Mines réunies, 182 ; Bacarès, I2< 122,50 ; Productora B., 94,75, 94,25 ; prix. Katsiika t 30 ; ord., 6,50. s Des prises de bénéfices se produisent dans ' 1- groupe colonial où la réaction est à peu près gém u raie. )- -C'est ainsi que nous' retrouvons la cap. Comin-ièi à 105,- 103,75 et 102,50, la priv. Belgika à 25, la Cou pagnie du Congo Belge de 202,50 à 192,50, puis 1 197,50 (après cote 190), la part Comptoir Commercé Congolais de 44,50 à 46,50, l'ord liant Congo, qui tient mieux à 820, 825, 830 et -815 ; la part. Kasaï ph discutée à 82,50 , 82, 81,50 et 81 ; l'ord. Katanga <1 r . à 2850 pour finir à 2875, lia cap. et la part Equ. e toriale Congolaise ont bonne allure respectivement 820 et 890 ; la Géomine, variant de 580 à 610, et fini x suit, à 595; les Plantations La court de 565 à 550 t e 555, dernier cours pour la cap., et 667, 660 à 690 pou à la fond., pour faire 665 après cote ; les cap. et di1 Simkat à 92,50 et 425 à 435, les cap. Union Minière ), 1725 et 1720, la Tanganyika à 112,50 et 112,75. Plant, de caoutchouc (groupe Hallet) : Batangar; l.y0, 182,50 ; Soengei, 490, 480, 485. s Kalitengah, 73 à 72 : capt. Java, 182,50, 180, 185 ■•t fond., 1235 à 1255 ; 10* fond., 117,50, 120, 122 : 10' font t Noembing, 342,50, 345 ; Sennah Rubber, 73,50, 7» i- /u.id Preanger. 205. !i Valeurs divers : Peu d'échanges et rien d'intére ),• saut à signaler. Fond. Suc. Europ., 82,50 ; foiu 1- Saint-Jean, 295 à 285 : priv. Suc. Générales, 600 ; on Céramiques Now, 59,50 : priv. Grosnyi, 2990, 3000 : on '. 2675. signalons en passant que la Société du Naphi r de Grosnyi, au capital de 10 millions de roubles, it réalisé un bénéfice net de 2-949.552 roubles et répr. tit un dividende de 9%, et la Société du Na Mi r •- Emba, au capital de 6 millions de roubles, a réali-11 un bénéfice neit de 1.141.347 roubles et répartit u 11 dividende de 6%; priv. Tustanowice, 285. 287,5 e 290; fond., 85; cap.. 70, cap. Boryslaw, 70, 71, 7 vendredi 62.50, 63,50 seuls cours ; cap. Pétroles ci il Roumanie, 165, 167,50. 161,25 ; div., 145. 147,50, 142,50 e cap. Nafta. 104, 106; Brasseries de l'Etoile, 77,50 e fond. Brass. du Hainau.t, 20. 18, 17 : cap. Floridieru x 537.50 à 515 : fond.. 400 à 350 ; priv. Moulins Troi s Fontaines, 301,25 ; ord., Cartoucheries Russo-Belge 56.25 : priv., 147, 149. 1- Les VaQeurs étrangères seules présentent ut •- grande animation : Div. Egyp. Entr.. 130 ; ord. Dyl Bacalan, 1000 à 990; Ligure, 300, 302,50; parts Bc que de Bordeaux, 210, 212,50 : priv. Nord-Mils 212,50; priv. Port Para, 90, 91,25; ord., 46,25, 47,50 ; Pi'od. Chimiques et Explosifs, 125, 120; a Gaz de Lisbonne, 200 ; Porto-RLco, 175, 172,50, 171,S Burbach, 2040 a 2080; jouiss. Magyar, 115; Tan. i'Azof, 1725 ; Kolomna, 600 ; Matériel F. B., 575, bi Taganrog, 460, 465; Bar.celon.i, 120,50, 120; Mexi 315 à 322,50; obi. Badajoz, 538; obi. Barce.lona, 3 360 ; obi. N.-O. Brésil, 220, 222,50, 225 ; obi. Minas Ii 225; obi. Brazil Railw., 265, 260; obi. S.-O. Bal 290. ; obi. Rio-Light I, 485. COURS DU CHANGE Axvkrs, -28 août. — Cours du florin : 372 1/2 arge 374 1/2 papier. amsterdam, 27 août. — Londres, fi. 11.31 1/2. lier! fl. 33,35. Paris, fi. 41,30. Suisse, tl. 52,80. Vieni IL. 21,321/2. Copenhague. II. 72,55. Stockho! fl. 79,52 1/2. BOURSE DE NEW-YORK New York, 24 Août. i 24 Août 72 Août ; 24 Août 22 Aoû Hypothèques ,21/2-2% 23,4-3 -1 Onlar odIWestern, or 21 - Criane®s. Londr. C.T 4.76.46 4. 6.-15 Nortdern Paci.'., ord. : '0' i/P. 101 - Chg*?. Lundr.fiOd.v 4,72. - 4.72 Norfo.KiWesœrn.ord '20— 118'a ange s. Paria vue. '5.77 31% 5.78- Norf.AWest.4%c.obl: '2C -- '120 - Change s, Beri n nomin. nom'in. Pennsylvania. ord. : 52 V4 5^ U fcr^en; .... ,88'.s , 88 - 4 Philad. Read., ord. 89 — ; 86% ; Philad.ÂRead.,1 *pré? 38 1,4 38 V4 FONDS IGreatNortherr,I®D**6f 1 ui5 ;iO-t - Amérique 2 p. c. obi i 96 % 96% Texas<èPacific, ord. '6 '<2 i '6 1/2 Atch. T. 4 8 F. 4% 1 98 % 98 1,2 Southern Pacif., ord. 34 3.8 93 Aich.T.iS. F. a ord 99 - 9R 3'4 Southern Rail//., ord., 27 1/2; 28 1/ Atc.T.AS.F.Mgb.4% 88 7/8 87 "/S 1 Southern Railw.,prêt. 58''4! 55 12 Mch.T.AS.F. a.prcf.| 95 - 'Union Pacific, prêt. '36 - ;135 '/ Am. Car<?Ft'Undr>'or. 1 72 1-2 72 1 a j Union Pacif'.4%, obi. ?0 - , 90 1/ Baltim. à ûhio,ord. 68 1,'8 68',8 Wab.S'Louis&Pac ,0 '0 3 4 '0 — Canad. Pacific, on. 16! 7/8 '5 J/2 WaL'.S'LouiSiiPac, pr 48 — 47 3/• Chesao ÂOhio.orJ. 08 3/1 -J 3/4 lAmalgamat.Copper,o, - - j Chic. AHorth West. 0.. î06 - '06 3 2 i AnacondaGopper, n. 74 3/8 74 — Chic.Milw.dtSi.Paul 0 67 V4 66 - lu.9.SteelCorp .ord. 121 - 120 5/1 Rock Is'and ord. .! 54 1,2 53— i U.S. Steel Corp„pref '17 - j 117'— Am.SrneltARef.Co.o. 99 '4 100— ! U • S. Steel Corp. 5% Bethl. Steel Corp.,or. 110 3/8 '10 1,2 2» H. Obi. '0* - j 104 - Denv,<6 Rio Grande,or; 8— 8 — Americ.Beet Sug.,ord 88 ?/8i 96 V4 Erie Railv/ay, ord. ., 23 V2 23 — American.Can. ord. 43%; 44 — Erie Railw., 1S prêt. 34 1,2 34 - Unit. Sugar C»,ord. 3ô j 37 — Erie Railw.. 2» prêt. ! 28-4 2.^ 3/8 Amer.Hidci£Leath.,pr 62 5/8, 52 Er.e Railw. Gen.Lien! 59 59 V\ Amer. rei.«feTel.,oid, 118 3/8; 11 fc — Illinois Central, ord. 'ICI 1/4 101 V4 Am.TeI.4%conv.obl.1 95— ' 931/4 Kans City South., ord 2u 1/4 '.9 1,2 |ntern.Cont.Rubb*r,o 10 - I '0 - Kans. City South., pr. b2 1,2 53 |nterr.Merc.Mar.,ord 32 7/8132 1.' Louisv.&Nasnv.,ord. '22 '2 12218 ntern.Merc.Mar.,pr. 89 7,8 90% Nat.Rlw.ofMex..1pr. 21 - nom. |nt. Marc. Marine Nat. Rlw. of Mex.,2pr,'5112 7— .ï - ,41/2%. obi. 92 1/8 93 1/ Miss.Kans.àTex.,ordi 5 5/8 5% Pittsburg Coal, ord. 47 7.8 46. V-i Miss. KansasATéxas| Central Leather, ord. | 88 87 U 2a h.g.-obl.1 40— 411/8 j Interbor Metrop.jprâ'fj 55 ! 2 55 1/ Missouri Pacific.,ord! 30 — 27 5/8 |lnterbor.Metrop.,ord.: 9 Vi • 9 h i 1 j Mont.Oom.S'.Cord ! - —1 -■ — . Banques Coloniales Néerlandaises. Le résultat obtenu par Les étahlisôeuiejits financiers en contact constant avec les colonies a été, pendant l'année 1916, des plus intéressants malgré les nombreuses difficultés dues à Ja situation actuelle et le rendement a été bien supérieur à celui de 1915. Les dividendes des quatre principales banques colonialLes en sont bien la preuve : Capital Bénéfices Divid. Fl. Fl. Nederlaii'Clsehe j 1915 50.000.000 5.941.000 10 % Handels Maatsch. { 1916 60.000.000 11.350.000 15 v, NederL-lndische ) 1915 20.000.000 3.187.000 14 % Handelsbauk I 1916 30.000.000 6.717.000 23 % ; Kolonia-le Bank J 1915 11.000.000 1.082.000 8 % ! 1916 11.000.000 1.741.000 12 % lut. Cred. eu Han- j 1915 8.750.000 2.170.000 14 % ' delis Vereeu. R'dam { 1916 8.750.(XH) 3.619.000 17 % La situation pour l'exercice en cours ise présente très bien.et'les bénéfiées penvent dès à présent être évalués au minimjum aussi irripôrtaints que ceux de 'l'année écou'lée. Banque Internationale Hypothécaire Maritime, C'est le nom de la nouvelle société qui vient d'être constituée à Rotterdam, au capital initial de 2 millions de florins. Il était depuis longtemps déjà question de créer un élément de ce genre, qui facilitera beaucoup les affaires maritimes, surtout celles du petit cabotage. Augmentation de capital. — Le Lloyd Sabaudo à Turin, Italie), a l'intention de porter son capital de 20 à 40 millions de lire. Cinq millions seraient pris des réserves spéciales afin de redonner aux actions, une.valeur nominative de 250 lire, cette valeur ayant été abaissée à 200 lires et 15 millions d,e lires seraient fournis à la société par l'émission de 60.000 actions de 250 lire. Aciéries Richard Lindenberg, à Reiuscheid-Hasten. — Le Conseil compte proposer, à la prochaine assemblée, la répartition de 25 % de dividende identique à l'exercice précédent ; mais, en dehors de ce pourcentage, il y a moyen, sur les bénéfices, de distribuer un boni de 100 mk par action, au capital social de 3 millions. Le bénéfice net a été de 2 1/4 millions, contre environ 1 3/4 millions de mark précédemment. Une 1 somme de 1.200.000 mk sera réservée en vue d'une augmentation de capital. Usines Bouchey, à Paris. — Dividende "• mme j. eu 1915. Maschinen und Waggonbaufabrik, A. G., à Sim-, inering. — Le dividende a été fixé à 10 %. Eisen und Stahlwerk Krone, A. G., à YeUbert. — Dividende 12% plus un bonus de 10%,. Société de navigation Orient, à Copenhague. —- Le Conseil d'administration proposera à l'assemblée générale de payer un dividende de 55 %. N. V. Houthandel en Meubelindustrie, à Amsterdam-. —■ Dividende 5 %. Constructie Werkplaatsen van Mortsel, société anonyme, à Mortsel. — Biilàn au 28 février 1917. -Solde 1' créditeur, fr. 975,59. Compagnie des Magasins généraux et Entrepôts libres d'Anvers, société anonyme, a Anvers. — .Situ;i t ion au 31 décembre 1916. Solde créditeur, 222.0.5,67 i traites. La Commerciale jettoise, .société anonyme, t .lette-Sairit-Pierre. — Bilan arrèti au 31 mars 1917. >. !;.le c-réditeuir, fr. 889,39. Société hypothécaire belge-américaine, société ; i ; 1 > -1 iivme, établie îïMiruxelles. — Bilan au 31 decemnie r 19X6. Solde en bénéfice, fr. 2.050.007,23. GenvaMes-Eaux, société anonyme, à Bruxelles. lS Bilan au 31 décembre 1916. Solde débiteur, .ï.tf,+') e francs. e De Voorzienigheid, société anonyme, a N-eeroete-(- ren". — Bilan au 31 décembre 1916. Créditeurs divers, fr. 5.955,—. ! Chemin de Fer du Raccordement des Carrières de Basècles, société anonyme, à Basée Les. — Bilan au :',I mars 1917. Solde créditeur, fr. 3.360,—. e Verreries de la Meuse, société anonyme, à Janibes lez-Namur. — Bilan arrêté au 31 décembre 1916 Pertes sur l'exercice 1916, fr. 3.966,43. Société anonyme belge de Construction et d'Entre-1 prises de Travaux publics, a Charleroi. Bilan 5 arrêté au 31 janvier 1917. Créditeurs divers, 45.118,84 1 francs. 1 Les Mines de Monte Zippiri, suciété anonyme, éta-* blie à Ixelles. — Bilan au 30 juin 1916. Créditeurs MEMENTO DE L'ACTIONNAIRE '' ASSEMBLEES ANNONCEES 3 septembre à Extensions & Entreprises Anversoises, société anonyme, à 11 h. du matin, au siège social, à Wilryck' i, lez-Anvers. Naamlooze Maatschappij, Stokerij en Gistfabriek : " De Leeuw », à Wyneghem, à 6 heures (H. T.), au l. local « Leeren Eemer », rue de la Musette Bleue. 4 septembre Société anonyme pour l'Explotation Commerciale i" et. Industrielle de la «Banlieue d'Anvers», à 11 h. du matin, au siège social, 21, rue des Tanneurs, à Anvers. ; Etablissements Scaldis (Anciennement Jos. Van der e NVielen), société anonyme à Anvers, à 11 heures, en l'étude de maître Alphonse Cols, notaire, rue Guil-p laume Tell, 3, à Anvers. 11 septembre n « Het Volk », kat.hol.ieke volksbakkerij, société ano-), nyme, au lokal « Het Koninksken », rue aux Laines, >, 5, à Anvers. e 18 septembre ; Caisse Hypothécaire d'Egypte, société anonyme à : Bruxelles, à 4 heures de relevée, au siège social, 13, 'e rue d'Arenberg, à Bruxelles. V 8 octobre Katanga Handelsmaatscbappij met beperkte ver-p antwbordelijkheid, à 4 heures de l'après-midi (H. T.), au local de la société, Kipdorp, 21, à Anvers.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.  

Il n'y a pas de texte OCR pour ce journal.
Cet article est une édition du titre Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires appartenant à la catégorie Financieel-economische pers, parue à Anvers du 1858 au 1979.

Bekijk alle items in deze reeks >>

Ajouter à la collection

Emplacement

Périodes