Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires

574 0
close

Pourquoi voulez-vous rapporter cet article?

Remarques

Envoyer
s.n. 1916, 22 Juin. Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires. Accès à 19 septembre 2020, à https://nieuwsvandegrooteoorlog.hetarchief.be/fr/pid/bv79s1mf9x/
Afficher le texte

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.  

ANVERS, Jeudi 22 Juin 1916 Le numéro 10 centimes Cinquante-neuvième Année - N° 17.646 DIRECTION & REDACTION 14, RUE VLEMINCKX, 14 ANVERS Téléphone 3761 LLOYD ANVERSOIS Seul Journai Maritime quotidien émanant des Courtiers de Navires Annonces : 25 centimes la petite ligne. — 50 centimes la double ligne 1 franc la ligne sur double colonne Adresses industrielles 50 centimes Émissions et Annonces financières : Prix à convenir Les annonces sont mesurées au lignomètre.— Les titres se paient d'après l'espace qu'ils occupent. AVIS i^« heures renseignées dans notre journal \ JntTdiquées d'après l'heure de la Tour. , Observations météorologiques de M. F. Agthe, opticien, rue Léopold, 51. -V- tC".. «K 7^" Sv^t- l/r-Ven.. S.-O. Prévision : Variable. Astronomie 23 juin j i.ji Sh^nfr Nouv. lune le 30 juin 10 h.23 m ; Lever du soleil... •. ■ 5h..-VU. ,kg ,3 55 Coucher du soleil.... 22 .. .. ^ ^ ;5 4Q ^ Coucher6de la lune." ' 15 ,. 8 I Dern.,uart.!e22 |uill. 1 „ 33 „ Haute marée à Anvers Matin Soir n 2234iuin :::^.!-|^iu:n r.:™ : 25 " ... 12 „ 52 „ I 25 juin •>' •• Hauteur du Rhin Uiojne 2! iuin 3.4 J m. Strasbourg 20 |u,n -m Hirainserr 20 3.16 „ Laulerbourg Kebl - 3-85 » Maxau „ Mannheirr . 5.45,, Germersheim „ - .. Caub „ 3,41 .. Mayence 2.04 „ . Kuhrorl . 2 93 „ Bmgen . 2. 6 „ Duisbourg „ 2.17 .. Coblence , • .. Waldsbiit „ - - Dusseldorl . 3.34 .. i.obith 1, 12.65 „ Hauteur du Main Hauteur du Neckar Francfort 20 juin 3.38 m. Heilbronn 20 juin 0 90 m. Hauteur de la Moselle Hauteur du Bodensee Trêves 20 juin 1 m Constance 20 juin 4.80 m. PLUS GRANDES MAREES DE L'ANNEE 1916 Coefficient Fort de hauteur Philippe Anvers de la marée Hauteur Hauteur. 9 illinet • 0,71 1,78 1,79 ,, ! O 0,99 2,48 2.49 laoS • 0,78 1,96 1,97 115 août 01,07 2,69 2,70 ,0 août * O.»8 2,21 13 septembre 0 1,08 2,71 2,72 29 septembre 0,94 2,36 2,37 13 octobre 0 2,48 2,49 28 octobre * 0,94 2,36 2,37 !11 novembre 0 0.85 2,13 2,14 27 novembre * 0,92 2,31 2,32 11 décembre o0,76 1,91 1,92 26 décembre * 0,94 2,36 2,37 # Nouvelle lune. o Pleine lune. Port a Anvers ARRIVAGES DU 21 JUIN 1 Steamer Wilford III, de Tamise. » Union II, de Bii-uxeJil.es. .. Eugénie, de la Hotende. I Allège Doel 7, de Doiei. » .1EUNE GORNEILLE, de BUTgllt. » Twee Gebroedkrs, de Hoboken. » Gustave, .de Hobolôen. » Léon-Edward, de Boom » St-Antoine, de Boom. >. Drie Gebroedkrs, de Mali nés. » Léontine, die Biruxelies. » .lulia, de'Louvain. » Georges et Maurice, de Merxam. » Gouverneur, de Merxem. .. Marguerite, die Schooten » Clara, de Ryckevarseù. » Robert, die MoM. » Huy, de Hérenthails. » Bai). Act. Ges. 8, de Gand. » Captal, die GaJid. » S/donie, idèi Gmié: » Progrès, die Gand. Congrès, die Gaai'd. » Bertiia, die Gand. « Palefroi, de Gand. » Drie Gebroedkrs (A 24), de la Hollande. ». Franciscus (A 28), de la Hollande. » Morienster 5, de 1 aHoiBaiiidie. » Evthymius, de la Hollande. » I.uoretia, de la Hollande. » De Mqssf.l, de la Hollande. » BroedErtrouw, die la Hollande. »• Philipp et Jacob, de l'AâSfernagne » Fahrwohl, de l'A-lilemagne. » Kronos, de l'Allemagne. » Elisabeth, de l'Allemagne DEPARTS DU 21 JUIN i Steamer Wii.ford If 1, pouir Tamise. » Union I, pour Bruxelles. « Tklrgraaf III, pour lia. Hollande. I Hemorqueiur Joh\n III, pour Gand. [ Aillège Cornelia, pour Li-llo. » Stvnisias, pour Calloo. » J.ulia, pour Burghit. » OST4RA, pour Hoboken. » Coletta, pour Boom. » Rien sans argent, pour Zele. » Nabuchsdonosor, pour Wetteren. » Enriquf, pour Bruxeililes. » Tmisselt, pour Bruxelles. » Ari)::idsvrucht, pour Biiixelles. >• Henri, pour Bruxelles. » Léon-Edward, pour Schooten » Caroline, pour Bèersse. » St-.\ntolnf., pour Molli. » Alerte, pour Sï-Ghiislàin. » Thérèse, pour St-Glii-slain.. » Avenir, pour Mons. » Va mas, poiur la France. » l.i: Lobbain, pour la France. » I b h aï la, poua* la France. » Marie, pour la France. » Twee Gebroedkrs-, pour la Hollande >, Vijf Gebroedkrs, pour la Hollande » Drie Gebroedkrs, pour la Hollande » Hillkgiena, pour la. Hollande. » Jo\"iE Tsidoor, pour la HoilQande. » Vischhandel, pour la Hodliànidie. » Henri, pour la HoilJande. » Jan, pour la Hoûflande. » Wanderkr, pour F Allemagne. » JOSKF-Clara, pour l'Allemagne. » Anna, pour l'Aibliemagne. » Rii::nania 16, pour l'Allemagne. ARRÊTÉ i concernant la déclaration des stocks de bois se trouvant dans le territoire du gouvernement général.En me référant à mon arrêt-' du 27 novembre 1915. K 1. 14145—15 .Bulletin officiel des lois et arrêtés n° B 149 du :i décembre 1915, p. 1390), je, donne avis aux t propriétaires ou dépositaires intéressés qu'ils do i K veut remettre, le 15. de chaque mois, au chef d'a-rron-I dissement compétent, la- liste de tous les stocks se_ f trouva nt dans le uerrMo.i.re du. gouvernement général. I/arrêt/' .précité test complété comme suit : lies infractions seront punies soit d'une peine d'empri son -ï uenient de 3 ans au plus et d'une amende pouvant i atteindre 10.000 mark, soit, d'unie de ces dieux peines K 11 l'exclusion d.e- l'autre. En onitre, lies stocks de bois I non déclarés pourront être confisqués. '•es tribunaux et antorités militaires ont compé I ti^nce pour jngeir les dites infractions. ■I ordonne que l'arrêté précédent soit publié par r a"<>i-e d'affichés dans les différents communies. Bnixelles, 16 juin 1916. Le. gouverneur général en Belgique, Frhr. von Bissing. Colonel-général. Actes de Sociétés, déposés au Greffe du Tribunal de Commerce d'Anvers Réélection. — « Société Générale Belge-Argentine > société anonyme, à Anvers. M1' Henri Terrel est réélu administrateur. — Conseil d'administration : -MM. H. Albert de Bary, président, négociant ; Victor Bracht, négociant ; Maurice Gevers, banquier ; 2omte Emile Lé' Grelle, banquier ; Hugo Miclxelis, négociant ; Louis Van de Put, agent de change ; Albert Kregljnger, négociant, à Anvers ; Joseph Bé gasse, consul d'Autriche-Hongrie, à Liège: Henri Terrel, banquier, à Paris ; Théodore de Bary, propriétaire ; Enrique Berduc, ancien ministre des fi-"ances ; Alberto Bracht, négociant ; Carlos A. Diehl, directeur de sociétés, et Ernest Van Peborgh, négo-( à Buenos-Ayres. — Collège des commissaires : MM. Charles Bau'ss et Louis .Tacôhs-Havenith, avo-f cats, à Anvers. Réélections et bilan. — Société .anonyme « L''Alliance Anversoise », à Anviers. Sont élus : admini strateurs : MM. Maria no de Bary ; Evrard Havenith junior et Hugo Michelis. — Commissaires : MM. Her-nianii de iîa.ry ; Einnst Bruginann et Jean Van de Put. — Mr E. Bruginann ayant été élu en qualité de commissaire, ses fonctions de fondé de pouvoirs >ont pris fin !e 15 j-uin 191 G. — Bilan au 31 décembre 1914. Arrêté par le conseil d'administration composé comme suit : MM. H. Albert de Bary, président, négociât ; Louis Van de Put, agent de change, à Anvers; Théodore de Bary; Rodolfo Funke,-et Carlos Alfredo Tornquist, propriétaires, à Buenos-Ayres. Commissaires : MM. Maria.no de Bary ; Evrard Havenith junior, et Hugo Michelis, négociant, à Anvers.CHRONIQUEJUDICIAIRE SURSIS A L'EXECUTION DE JUGEMENTS On signale l'abus des demandes de sursis. C'est avec raison, semble-t-il, que le juge de référé a déclaré que sa mission n'était pas de réformer les jugements rendus soit par les tribunaux de commerce ou d'arbitrage, mais d'accorder termes et délais lorsque la situation du demandeur s'est modifiée depuis le prononcé du jugement. L'abus, l'usage mauvais que l'on a fait de la loi d'août 19.14 devait amener ce fâcheux résultat. UNE PARTIE DE BOXE D... et M... sont deux maîtres de carrière.du pays de Sprimont. Depuis le début de la guerre et pendant un assez long laps de temps le travail avait été complètement suspendu dans leurs -chantiers. En automne dernier, comme une reprise semblait possible D... s'en fut trouver M... dans sa carrière pour lui proposer de remettre en état, à frais communs, un chemin de fer industriel qui dessert leurs carrières. M... accueillit cette proposition par une fin de non recevoir, d'où discussion. M... empoigna 1)... par le bras pour le conduire dehors, mais D... se rebiffa et «boxa» M... De dernier reçut dans la figure un maître coup de poing qui lui cassa deux-dents et lui causa une commotion d'autant plus sensible qu'il est atteint d'al'fection cardiaque. Le tribunal avait condamné D... à 50 fr. d'amende et à 50 fr. de dommages-intérêts à la partie civile. Devant la Cour, M... en sollicite une notable augmentation. Il fournit des notes de pharmacien, de médecin et de dentiste pour -près de 3000 francs ; il démontre d'après les dires du docteur entendu à l'audience, combien des agressions brutales peuvent avoir d'effets désastreux sur un homme atteint de maladie de coeur. On en a vu tomber morts à la suite d'un soufflet. Le défenseur de D... s'efforce d'établir que la victime n'a souffert aucun préjudice, puisqu'elle a toujours vaqué à ses occupations. La Cour a confirmé le jugement quant à la peine, mais a élevé les dommages-intérêts à 500 francs. LE PAYSAN, SON TRESOR ET LA DIVE BOUTEILLE Un paysan qui avait enfoui un magot en terre lors du passage des troupes avait retrouvé intactes ses espèces sonnantes à son retour de Hollande, où il avait émigré. De joie, il était allé se « pocharder » dans la capitale. La police le trouva endormi su,r le seuil d'une maison, le révella, le mit à l'amigo. Murmurés du pochard, résistance passive dégénérant en résistance active et devenant le délit de rébellion. Dont coût, 8 jours et 26 francs, 10 francs d'amende pour ivresse. La cause de ce genre de délit est presque toujours l'ivresse. Pourquoi ne la punirait-on pas plus sévèrement que le délit lui-même? C'est ce qu'un criminaliste italien pense non sans ' raison. CHRONIQUE INDUSTRIELLE CHARBONS La société des charbonnages de Fontaine-l'Evêque demande à obtenir, à titre d'extension de la concession, de Leemes et Landelies dont elle est propriétaire, la concession des mines de houille gisant, sous une étendue d'environ 10SS hectares dépendant des communes de Lobbes, Tliuin, Mont-Ste-Gene-viève, Leernes,-Gozée et Landelies. Voici les raisons qui motivent cette demande : Eu 1907, la société en question, voulant appuyer des demandes antérieures tendant à obtenir une extension de sa concession de Beaulieusart, établit au lieu « La Hougarde », un sondage qui atteignit la profondeur" de 1076 mètres et détermina l'allure du gisement houiller, dans le terrain non concédé. Mais la société de Fontaine-l'Evêque ne se contenta pas de ce seul sondage ; elle en fit exécuter un deuxième, en 1909, sur le territoire de Leernes, au lieu dit « Les Marlières », et celui-ci atteignit la profondeur de 1326 mètres 30. Ce travail de reconnaissance avait pour but de démontrer que le gisement découvert à La Hougarde se continuait vers l'Est. Cette démonstration fut très heureusement faite, sous le contrôle de M1' Sainier, le géologue bien connu. Mais là ne s'arrêtaient pas les découvertes du sondage des Marlières ; en effet, à la profondeur de 1107 m. 25, on a reconnu d'une façon formelle le passage- de la faille du Carabinier, et; sous cette faillie, l'existence d'un gisement régulier en plateure. L'étude des deux sondages dont nous venons de parler, et la connaissance des découvertes faites à l'Est et à l'Ouest, en dehors des limites de la société, par des recherches du même genre, amenèrent à conclure que le gisement, en allure renversée, que la société de Fowtaine4'Evêque exploitait dans sa concession de Beaulieusart et qui se continue aux -sondages précités, devait forcément repasser en plat eu re sous la faille du Midi: Cette conclusion devait tout naturellement engager la société à poursuivre le cycle de ses (recherches, et, dans sa séance du 25 octobre-1910, ]e Conseil d'administration décida d'établir un troisième sondage, sur les bords de la. Sambre, au sud de la concession de Leernes-Landelies, au lieu dit «Trou d'Aulne». Ce sondnge, dans- la pernsée du 'Conseil d'administration, devait incontestablement -établir les droits à l'obtention d'une extension de la concession de Leernes-Landelies, et c'est pourquoi il n'hésita pas à consentir de nouveaux sacrifices pour étendre encore les reconnaissances, cependant si intéressantes et si importantes déjà, qui avaient été faites par la société dans la région. De plus, cette extension était indispensable pour mettre à fruit la concession de Leernes-Landelies Qui, par sa situation, se trouve à grande distance des voies de transport nécessaire à l'écoulement des produits de la mine. Il n'en serait plus de même, par exemple, si on pouvait établir un siège d'exploitation à l'endroit du §ondage en question. Ce siège pourrait, eri effet, exploiter au nord le gisement de la concession de Leernes-Landelies et au sud, celui de l'extension réclamée, tout en présentant l'avantage énorme de se trouver à proximité d'une ligne de chemin de fer et de la Sambre canalisée.'Cependant, nous croyons utile de faire observer que le gisement du midi du bassin, se trouvant à très grande profondeur, sa mise à fait exigera l'immobilisation de capitaux importants, et, dans ces conditions, l'intérêt, de la société est encore plus grand de réunir les deux territoires limitrophes. Pour satisfaire aux lois du 21 avril 1810 et du 2. mai 1837, la société offre aux propriétaires des ter rains compris dans le périmètre de la concession sollicitée, une redevance annuelle de 25 centimes par hectare de superficie et une redevance de 2 p. c. du produit net. de la mine, ainsi qu'il est dit à l'art. 9 de la. loi du 2 mai 1837. En outre, la société s'engage à payer à l'Etat les redevances fixe et proportionnelle et à se soumettre au mode d'exploitation fixé par l'administration. XXX En opposition à cette demande, la société de recherches minières La Namuroise, dont le siège est a Bruxelles, rue Grisar, a fait parvenir également une demande de concession sous une étendue de 1070 hectares, dépendant des communes d'Anderlues, Fontaine-l'Evêque, Gozée, Landelies, Leernes, Lobbes, Mon t.-Sainte-Geneviève et Thuin. Les motifs de cette opposition ont été relatés dans trois mémoires adressés au gouvernement provincial du Hainaut à des dates différentes. A titre documentaire, reproduisons la partie essentielle de la requête des promoteurs : « Le moment est venir pour nous de présenter oei'.ibs demande en concurrence -et de- faire valoir nos droits contre l'extension de concession sollicitée par la société des charbonnages de Fontaine l'Evêque, pour toute l'étendue de 700 hectares environ, sous les communes de Fontaine-l'Evêque, Leer- , nés, Anderlues, Mont-Sainte-Geneviève, Thuin et Lobbes. Mais devant les résultats de notre sondage et ceux que nous en attendons encore, nous- préférons, sans renoncer toutefois à la demande en concurrence sur 700 hectares, solliciter une concession de 1070 hectares', dont les limites sont plus rationnelles au point de vue géographique, comme au point de vue géologique. Nos droits de priorité ont été relatés en temps voulu. Aujourd'hui, nous apportons la preuve que nos études et nos travaux, dans lesquels nous avions seuls confiance depuis longtemps se sont confirmés. Nous ajouterons que notre société La Namuroise comprend des fondateurs de première valeur technique et de grande capacité financière. A ce jour, le sondage de La Hougarde, exé2uté par la société La Namuroise, est arrivé à la profondeur de 1127 mètres 65 avec encore un diamètre de 0,J63, ce qui permet de le continuer plus profondément et de recouper d'autres veines que celles énumérées ci-dessous : I. A 1035 m. 10, une veine de 43 centimètres; 2. A 1036 m. 13, une de 54 centimètres ; 3. A 1062 m. 30, une de 45 centimètres ; 4. A 1063 m. 85, une de 52 centimètres; 5. A 1069 m. 70, une de 2 m. 60; 6. A 1092 m. 35, une de 49 centimètres ; soit une épaisseur totale de 4 m. 63. Les veines 1, 2, 4, 5 et 6 ont été constatées" officiellement par Mr l'ingénieur principal des mines, a Charleroi. Dans ce sondage, le plus beau exécuté en Belgique dans cette région, nous posons avoir traversé une faille inclinée au sud de 38 degrés, qui serait analogue à la faille d'Ormont. à la profondeur de 867 m. 30, en même temps que prenait fin le poudingue houiller qui terminait le .terrain houiller inférieur renversé. Nous pensons aussi avoir traversé une faille analogue à celle du Carabinier vers la profondeur de 1085 mètres avec une inclinaison au sud de 10 degrés. Ce qui- nous le fait croire, c'est la nature des terrains et la chute en matières volatiles de 15 à 8,50 p. c. = 6,50 p. c., de la veine 2 m. 20 à celle de 0,49. Nous sommes donc les inventeurs d'un gisement houiller qui n'est pas celui exploité actuellement aux deux fosses des charbonnages de Fontaine-l'Evêque, car on n'y a pas encore reconnu des houilles ayant 8,50 p.. c. de matières volatiles. Si telles s'y trouvent, ce sera à une grande profondeur, et, alors elles pourront y-être exploitées avec les puits qui n'ont que quatre mètres de diamètre. On voit combien notre sondage de La Hougarde sera utile à la géologie de 3a partie méridionale du bassin belge. La société de recherches La Namuroise a l'intention de continuer ce sondage jusqu'à l'apparition du décret de concession. Ce sera ensuite, à la société d'exploitation, qui est toute prête à se constituer à un gros capital, déjà souscrit éventuellement, que reviendra le grand honneur de pousser ce sondage à une profondeur plus grande encore, et inconnue dans les annales géologiques et minières, de la Belgique. Il semble aussi, à tout le monde, que l'intérêt public a tout à gagner à la création d'un nouveau charbonnage. » INFORMATIONS FINANCIERES BOURSE OFFICIEUSE D'ANVERS Séance du 21 juin. — La séance de ce jour de notre bourse officieuse est assez incolore. Toujours renfermé,es dans .les bonnes étroites des valeurs die placement à peu près définitif, dent les cours au niveau atteint ne présentent plus beaucoup élasticité, lies ta-:i.iligotions ne se -niultipl'iieoit guère et les valeurs quelque peu spéculatives restant négligées, notre marché manque d'animation. Rentes belges et lots_ de vilde trouvent encore moyen de se raffermir. Belge 3 % mai-novembre 71-72 ; Belge 3 % émission anglaise, 78-79 ; Bon dm Trésor Belge 4 % remboursable 1917, 100,75-101,25 ; Annuités 3 %, 77,25-7^,25 ; Anvers .1887, 82-83 ; Aniveirs 1903, 72-73 ; Bruxelles 1905 , 68,50-69,50 ; Gamd 1896, 63,50-64,50 ; Liège 1897, 62,50-63,50 ; Ostende, 56-56,75 ; lot du Congo, 74-75. Les variations enregistrées en valeurs intema-ii'onales ne sont pas bien importantes quoique les tendances daims ce département soient pas continuation aussi favorables que possible. Les- Sud-Américains rencontrent des demandes que Ga modicité des offres ne parvient pas à satisfaire. Les Cédilles nouvelles se plàéenit apiiï^ummQht entre 103 et 104; Cédilles L, 107,25-108,25 ; Cédules H, 110-111 ; les K 5 % 91.25-92; Céduilies-or 5 %, 105,25-106,25. L'Emprunt fédérai 4 1/2 intérieur se rapproche de 97 et l'extérieur 4 1/2 est recherché à 95,50-96,50, le 4 1/2 1911 est plus lent à se déplacer à 92-92,50. Le 5 % 1886 a ache'eur à 100, l'offre se rencontre à 101. Le 5 % Argentin 1905 a valu 1X1,50-91,50 ; le 4 % 1897 est demandé à 80 et offert à 81,50 ; l'Emprunt Buenos-Ayres 4 1/2 1888 est 95 A., 96 P. ; l'Emprunt Muniei-p'iil de pa.vimentation a été traité à 81,75-82,75. Des acheteurs se présentent en dettes brésiliennes mais eliles restent sans affaires faites, les titres faisant encore défant. Nous ne pouvons d.onc renseigner ((ne dés prix auxquels il y aurait eu preneur aujourd'hui. Brésil 5 % Fundiug 1914, 94 à 95 ; Brésil, 4 1/2, 71-72 ; Brésil 4 %, 66,50-67,50 ; Brésil 5 %, 77-78 ; l'Uruguay 3 1/2 % ne paraît pas avoir varié à 73,50-74,50 et le 5 % 191-4 à 87,75-88,50; Cédules i uruguayennes, 97-98. ChilLi 5 % 1911, 94-95 ; 4 1/2 1 889, 89-90. Cours soutenus en dettes Japonaises. Ralilway 5 %, 102,25-103,25: le 4 1/2 1905 , 96,25-97,25: le 4 % 1905, 88,75-89,75.En dettes continentales on traite le 4 % Russe 18'80 à 79-80 ; lie 4 % Nicolas e.^t demandé à 81,50-82,50 ; le 4 % consolidé s'établit à 78,25-79,25 ; te 3 8/10 % est ri A., 73 P. ; le 5 % 1906 se traite à 91-92. Des échanges suivis se présentent en Roumains, le 4 % 1894 est ferme à 86-8-7 : le 4 % 190S vaut 83,75-84,75 ; le 4 1/2 1913. 88,50-89,50. La Nationale d'Autriche est offerte à 6:1, elle trouverait preneur à 62. Les _rubriques diverses présentent cites cours assez nombreux, l'action Banque d'Anvers est recherchée à 1400* sans contre partie à ce prix, la dividende Banque Belge se paye 462,50-470, la privilégiée Crédit Nationai Indus, riel vaut 267,50-270, et .l'ordinaire 260-265, la privilégiée immobilière Sud-Américaine cote 1025-1035, capital Tramw. de Kiew 99-102, capital Tramw. d'Anvers 127,50 A., 129 P., la dividende est 50 A. Obligation Tramw. de Rotterdam 42-2,50-427,50 A., dividende''Tiramw. de Rotterdam 25-28. Capital Electrique Anversoise 313-316. Capital Escaut 119-121. Les titres pétrotifères- "et de plantations n'ont qu'un marché peu suivi e.t ne subissent pas de variations intéressantes. Astra Rornana. 1610-1650. Ordinaire Grosnyi 2640-2680 et la privilégiée 2750-2800. Capital BorysL.iw 45-48. Dividende Roumanie 102-105. Federated 580-590. Kuala 126-130. Sennah 45,75-46,50. Ka.litenga.h 17 A., 18 P. Action Tanga.nyika 75-78, obligation '189-191. BOURSE OFFICIEUSE DE SRUXELL'ES Skvnci- du 21 juin. — Séance animée par suite de l'arrivée habituelle des contingences d'intermédiaires de province. Les affaire® traitées- lie sonit toutefois pas très i.mpoliantes-, mais les cours, en général, font preuve d'unie fiermelé d.e bon augure. Le groupe des rentes et lots de villes est toujours aussi ferme e.t aussi bien achalandé que précédemment. Voivi les Cours : Rente belge 3 %, 70,25-71,50; Bous du Trésor 4 % 1917, 101 ; Anvers 1903, ex-e., 72,50-72,75; Anvers 1887,. 81,75-82 ; Bruxelles 1905, 69-69,25 ; Bruxelles 1902, 83,50-83,75 : Bruxelles Maritime, IL',75-6:', ; Gauid 1896, 63,25-63,50; Liège 1897, 62,75-63; Liège 1905, 66,75; Ostende 1898, 56-56,25; Schaerbeek 1897, 59;50. Les obligations industrielles gardent aussi un marché actif et empreint de fermeté. Les actions bancaires se montrent assez bien disposées-. On est bien notamment en Caisse de Reports à 1345-1340, et on demande la Banque Nationale de Belgique jusque 3375. En valeurs de transports., les cours 'enregistrés marquent une réeOle résistance. On est même mieux en cap. Raids Electriques à 580, en div. Mutuelle qui est recherchée à 380, en cap. qui cote 65, et eu Entreprise de Travaux pour laquelle on payerait 140. Les Espagne Electriques font 117,50 en cap.. 45,25 on div. et 1.145, 1150, 1155 en fond ; les Grands-Lacs cotent 260, la cap. Rotterdam s'inscrit à 96,50, et les Florentins ont des demandes à 147,50. Au groupe sidérurgique, les dispositions sont relativement satisfaisantes. On cote 1120 en Cockeriill nouvelles ; 325, 330, 335 en priv. Estampage du Do-Lietz, 165 en, cap. et 457,50, 460, 465 en div. La Providence Russe B est ferme à 513,75, 515, 517,50 et la C à 207,50 ; par contre, la dividende Toula est discutée à 160 et on offre rEspérance-Longdoz à 337,50. La cap. Monceau-St-Fiacre est toujours demandée à 165. Les affaires traitées en valeurs charbonnières sont plutôt rares ; on enregistre le cours de 3200 en Fontaine-l'Evêque, de 570 en div. Lauira, de 507,50 en Maireiineille-Nord, de 920 en Ouest de Mons, et de 565 en WiUem-Sophia. On rencontre des demandes en Anderliues à 900, en priv. Bois de St-Ghislain à 90, en Bonne-Fin à 900, en Conrcelles-Nord à 1925, en MaU-rage à .1775 et en Petit-Try à 1150. Des offres en Couchant du Flénu à 32,50. Toujours la même pénurie d'affaires aux petites rubriques. On demande les Mines Australiennes à 85, la Nouvelle-Montagne à 310, et la cap. Verreries du Douetz a 292,50. En ord. Electricité de Sofia, on fait 700. Au compartiment colonial, on relève une résistance digne d'être soulignée. L'ord. Katanga se retrouve à 2345-2340, la cap. Union Minière à 1310-1320, la Kasaï à 70-69,50, e>: on demande la dividende Sim-kat à 397,50. Il se présente aujourd'hui un. vendeur en fond. Plantations Lacourt à 405, en cap. Végétaux du Haut-Kasaï à 25, et en Tanganyika à 77,50, 77, 77,75. x Les titres de plantations ont toujours contenance, on recherche la cap. Fauconnier à 285 et la fond, à 232,50, et on inscrit le cours de 147,50 en Hévéa, de 220 222,50 en. Selangor et de 282,50 en Soengei Li-poet.Peu de chose à dire des diverses. En Pap. de Gastuche, on est argent à 122,50, en cap. Borysflaw on fait 48-49, en fond. Sucrière Européenne on cote. 30-32,50, en Sucreries .de st-.lean on est plus ferme en cap. à 44, 45, 46 et plus lourd en fond, à 52,50-55. Au groupe étranger, on relève des demandes en fond. Allotmen à i), on cote 67,50-68 en Baircelona, on offre lu div. Hétiopolis à 155, on est bien en Lu-ja.r à 650-655, et plus faible en Rajah à 890. La Burbach est soutenue à I600, la Kolomna. est eu légère avance à 485-490 et la priv. Nicolaïeff se traite à 520. COURS DU CHANGE Rotterdam, 21 juin. — Londres, fl. 11,47 1/2. Berlin, f,l. 43,90. Paris, fil. i0,75. Amsterdam, 21 juin. — Londres, fl. 11,47 1/2. Berlin, fi. 43,77 1/2.' Paris, f!. 40,-o. Suisse, fl. 45,60. Vienne, fd. 30,55. (V*4 .ruhagno, fl. 69.40. Stockholm, 1)1. 69,50. BOURSE DE PARIS Paris, 20 juin 20 juin 19 juin 20 juin 19 juin 3% rente française. 62 35 62 35 Est français. Russie 1 c89,Con.4% - - Rio Tinto, part3 .1745 — 1755 — - 41/2 % Russie 1909 73 Mexique Int. 5% ' Serbie 4% 1895 — — Lots 'iirn^e . - - —— Espagne 4%, Etr 99 35 99 25 Chanec Berl n, cojrt Portugal 3% . . Cheas.Ams'ercLcourl 246 - ?4S CO Turquie 4% unifié . 59 62 25 Chs*s. Londres,court 28 15Va 28 1 bVa Banoue ottomane . 443 - — I Escompte ... BOURSE DE LONDRES Londres 20 |uin | 20 juin ; 19 juin i 20 juin 19 juin Gonsols. . 59 1/4 59 - jSouth. R -.ilway. . 23 3/4 Répuoiiq Argentine. 70 1,2 70 - : Union A . . . 14?— 144 5/8 4% Brésil ... -- r-6 I/2 Wab., pré. . . — — — 4% Japon . . 75 74 % ;U. S. Stee A. . 87 3,8 891/4 .Japon 1905. : . 9 1/2 93 1/8 Amalg. C. ... — - — — Mexique inter. . . —- Great Cobar. • - — Pérou, ord. ... Columbia ■ . . <14 7/8 — — Pérou, prêt. . .24— 26-% Ver.. D;p!. ... Portugal. . . ■ 551/2 - - Mexic. pr. . . — — Russie 1889 . . 72 12 72 *4 Rock ls!. ... Marc, of A . . . 16 V4 161/2 Randmine ... —— Turquie.... 52 > 2 Marine, Dr. . 31,2 % Uruguay. . 62 5/8 Shell .... — 5 % Uruguay . . Rio Tinto ... - — Acht. Top . . ,1109% î!01/8 Anaconda ... Préf. d° A . . 103% Schib., prêt. . . - Denveri Rio Grande 14 1/8 - - Schib., ord. . . Frie, ord. . . . 37 7/3 39 7/3 Kon. Petr. — . — Missouri . . 51/4 Escompte 5 3/32 d h 1 / -• d Ontario A. ... — Argent . . . . 30 3/8 p 301/2 p South. Pacific , . 101 — 103 — BOURSE DE NEW-YORK New York 20 juin. 20 juin 19 juin | 20 juin 19 juin Hypothèques 23/4-3-- 23/4-3— | Onlar o£Western,or 27 1/2 27 — Cnan2fts. Londr. C.T 4.76.40 4,76 50; Nortnern Paci,'., ord. M31/2113 — Chear.. Londr.60d.v 4,72 30 4 2.6i, Norfo.KAWestern,ord '31— 130 1/81 Change s. Paris vue. 5.9'% 5.9.5/8 Norf.<£West.4%c.obl '32 — 132 , Change s. Berl n. . 75 'k 75 1/4 Pennsylvania, ord. 1 57 5/3 57 1/8 Argent . . . . 64 IL 64 3/4 Philad. & Read., ord. '01 7/8 101 1/4 Philad.<£Read.,1epréf 42 1 '2 42 1/2 FONDS ! GreatNortherr 1 epréf 1201/2 119 3/4 Amérique 2 u.c. obi 99 -- ! 99 Texas & Pacific, ord. 12 - Il 1/2 Atch. r. & S. F. i% 1OH/2 ; 103 7/8 Southern Pacif., ord. 97'/4 96 5/8 Aich.T.&S. F. a ord 104 1/2 104— Southern Rail//., ord. 22 i/2 22 1/2 Atc.T.iS.F.Mgb.4% 93 , 93 1/k Southern Railw.,préf. 68% 68 1/2 Itch.T.âS.F. a.p'éf. 100 7/8 il'O 7/8 Union Pacific, prêt. '36 1/8 135 1/4 Am.CariFoundryor. 57 3/4 . 571/2 Union Pacif.4%, obi 97 - 97 Baltim. & Ohio, ord. 391/4 88 - Wab.S'LouisdîPac ,0 '3 7/8 13.7/8 Canad. Pacific, ord. '76 - | 175 - Wab.S'Louis&Pac, pr 48 1/2 48 1/2 ChesaD AOIiio,ord. 6 1/2 62 — Amalgamat.Copper.o Chic. «feNorth West. 0. 129 — p/9 — AnacondaGopper, h. 83 - 82 5/8 Chic.Milw.&St.Paulo 97 1,2 bUS/4 U.S.SieelCorp..ord, 84 1/8 83 1/2 Rock Island ord. . 21 1.2 2! 1/8 U.S. Steel Corp.,préf.; '171/2117 — Àm.3mell<£Rei\C°,o. 94 Li | 92 7/3 U.S. Steel Corp. 5% Bethl. Steel Corp., ord 440- t.si; 2" H. Obi. '05— 1U5— Denv.dL Rio Grande,0. 131/2 13 — Americ.BeetSug.,ord 89 1/2 88 5/8 Erie Railway, ord. . 36 5.8 35 7/8 American. Can. ord. 55 54 1/2 Erie Railw., Ie préf. 52 5! 5/8 Unii. SugarC»,ord. 57 - 57 — ' Erie Railv;., 2e préf. 44 — 46 Amer.HideiLeath.,pr 49 3/4 491/4 Erie.Railw. Gen.Lien 74 3/4 ! 74% Amer. fei.ti.Tel.,01a, '331/8 130 — Illinois Central,ord. 104 - : 03 1/2 Am.Tel.4%conv.obl. 102% 102 - Ksms City South., ord 26 I 8 ?5 '/4 |ntern.Cont.Rubbor, 0 '1 — ni /2 Kan .-City South., pr. 60 — 59 - |nterr,Merc.Mar.,ord 24 7/8 24 i/s Louisv. Nashv.,ord. "> 33 - j i33 — mern.Merc.Mar., pr. 94'/2 94 — Mat. Rlw. of M.ex.,1 pr. 23— ! 23 |nt. Merc. Marine Nat.Rlw.ofMex.,2pr. 7 % j 7 1/2 41/2%, obi. 103 103 1/2 Miss.Kans.£Tex.,ord 4 1,4 4 1,4 Pittsburg Coal, ord. 26 3/4 j 26 1/8 Miss.Kansas&Texas , CentralLeather,ord. 54 1 /4 53 1/2 2e h.g.-obl. 47 — 47 1/2 !nterbor.Metrop.,prét 75 — 74 1/2 Missouri Pacific.,ord o 3/8 i 6 '/4 lnterbor.Metrop.,ord. '.7 5/8 17 5/8 N.-Y.Centr.<èHuds.,o. 104 5/8 103 5/8 StudebakerCor..ord. 137 1/4 136 Va I 1 Mont.DoTi.S'.CorM - _ 56 1/4 Madrid-Saragosse-Alicante. — L'assemblée générale s'set tenue à Madrid le 14 mai. D'après le rapport présenté aux actionnaires, la marche des produits bruts du trafic en 1915 a présenté divers aspects par comparaison, avec ceux de 1914 : le trafic de grande vitesse, par suite du manque absolu de voyageurs provenant de l'étranger, a marqué une baisse persistante ; le trafic de "petite vitesse est, au contraire, en augmentation. Les produits de l'exploitation, comparés aux produits correspondants de 1914, se présentent comme suit : 1914 1915 l.lande vitesse 47.015.980,39 45.321.608,90 Petite vitesse 81.201.040,38 89.344.440,47 Prod. divers 1.495.949.29 961.739,45 Total...... 129.712.970,01 135.627.788,82 Comme les recettes diverses se sont élevées à pes. 961.739,45 en 1915, contre pes. 1.495.949,29 en 1914, le produit brut du trafic est ramené à pes.134.666.049,37. contre pes. 128.217.020,72 en 1914, en augmentation de pes. 6.449.028,65. En définitive, la Compagnie a presque récupéré la diminution éprouvée en 1914. Compagnie Nationale belge de Transports maritimes. — Report de l'exercice précédent, fr. 15.807,35, compris, le bénéfice de l'exercice 1915 s'élève à 1 fr. 1.632.447,26. Après défalcation de fr. 94.868,18 pour frais d'administration, intérêts, commissions et service des obligations, le bénéfice n(et de fr. 1.537.579,08 a été réparti comme suit : Réserve légaile.fr. 76.088,58; 4 p. c.' aux actions de capitial, fr. 160.000; réserve pour frais de changement des chaudières iet frais de classification, fr. 750.000 ; réserve assurances, 450.000 l'r. ; fonds d'amortissement des obligations, 100.000 fr. ; ,solde à nouveau, fr. 1.490,50. Chemins de fer du Haut et Bas Flénu. — La dissolution de la Société a été votée le 17 mai dieraier. Sur Les 4.000 actions, 762 actions étaient présentes 011 représentées à l'assemblée générale par 47 action-naires. Après que M. F. Hankar, qui présidait, eût fait connaître les motifs qui ont amené lies propositions figurant à l'ordre du jour, la Société a été dissoute par anticipation et est entrée en liquidation à partir de lia date ci-dessus. MM. Florimond Hankar, diree,tenir général de lia Caisse d'épargne et de retraite, Léon Lossean,avocat à Mons, et Félix B1011J, rentier, également à Mons-, ont été appelés an y f no t.ioDs de liquidateurs. Felten et Guillaume. Constructions électriques, à Cologne. — Le bénéfice net s'élève à M. 7.069.000 (6.016.000). Le capital, qui est actuellement de 55 millions, sera porté à 60 millions dans le courant de l'année. La dette obligatoire -est de 22.83 millions (23.26). Le rapport fait remarquer que toutes les créances à l'étranger ont été amorties. Le dividende a été fixé à 11 pour cent contre 8 pour cent l'année précédente ; 2.993.000 M. ,'2.226.000) ont été consacrés à des amortissements divers. Les tantièmes s'élèvent à 385.700 M. (245.900). Les participations prov'eiiant des engagements pris dans les filiales de la société, sont en diminution à M. 27.91 mill. contre 36.41 l'année passée et 44.58 en 1913. Paraguay. — Le Council. of Foreign Bondholders annonce qu'en réponse à sa demande relative, au paiement du coupon de juillet 1916, de la. dette extérieure du Paraguay, il a reçu un télégramme du gouvernement de cette République, annonçant que le 27 mai il a été fait une remise de 17.677 livres sterling. Compagnie de navigation Nippon Yusen Kaisha, à Tokio. — Le dividende a été fixé à 15 %. Compagnie de navigation Togo Kisen Kaisha, à Tokio. — Le dividende a été de 12 %. Société belge Koerting, société anonyme, a Bruxelles. — Bilan au 31 décembre 1915. — Perte nette, fr. 59.399,72. Ateliers de Construction d'Hérinnes ler-Enghien, société anonyme, à Hérinnes lez-Enghien. — Bilan au 29 février 1916. — Solde en perte, fr. 3991,28. Société des Eaux d'Alicante, société anonyme, établie à Liège. — Bilan au 31 décembre 1915. — Bénéfice, fr. 226.105,91. Agence de la Deutsche Effecten- & wechsel Bank, société anonyme belge, à Bruxelles. — Bilan au 31 décembre 1915. — Solde créditeur, fr. 48.347,04. I « Zuid Nederlandsche Stoomtramweg Maatschap-pij », société anonyme, à Bréda (Hollande). — Bilan au 31 décembre 1915. — Solde en bénéfice, 148.454,03. Société anonyme pour la Construction des Maisons ouvrières du Canton de Sichen-Sussen-Bolré, société anonyme ,à. Sichen-Sussen-Bolré. —. Bilan exercice 1915. — Créditeurs divers, fr. 6537,50. Eigen Dak, société anonyme, à Hasselt. — Bilan au 31 décembre 1915. — Dividende 3 %, fr. 304,50. La Nouvelle Montagne, société anonyme, à Engis. — Bilan au 31 décembre 1915: — Profits et pertes : solde disponible, amortissements déduits, fr. 143.690,07. L'Accumulateur sec, société anonyme, à Bruxelles. — Bilan au 31 décembre 1915. — Solde créditeur, fr. 6116,81. Ecole centrale des Arts et Métiers, société anon., à Anderlecht. — Bilan au 31 décembre 1915. — Solde débiteur, fr. 804,14. Eclairage du Centre, société anonyme, à Bruxelles. — Bilan arrêté au 31 décembre 1915. — Solde débiteur, fr. 77.605,85. Fédération française et belge de Tramways, soc. anonyme, à Bruxelles. — Bilan arrêté au 31 décembre 1915. — Solde : bénéfice net de 1915, fr. 288.635,02. Le Bi-Métal, société anonyme, à Forest. — Bilan au 31 décembre 1915. Créditeurs divers, fr. 49.344,04. Cercle L'Union, société anonyme, en liquidation, à Sprimont. — Bilan au 31 décembre 1915. — Perte, fr. 4383,54. Produits lactés de Montzen, société anonyme, à Liège. — Bilan au 31 décembre 1915. — Solde créditeur, f]-. 9429,77. Société anonyme Immobilière de La Préaile, à Liège. — Bilan au 31 décembre 1915. — Solde créditeur, fr. 221,54. Société anonyme Immobilière du Thier, à Liège. — Bilan au 31 décembre 1915. — Solde créditeur, fr. 366,—. Carrières du Perlonjour. société anonyme, à Soi-gnies. — Bilan au 31 décembre 1915. — Produits de l'exploitation, fr. 87.290,83. Deutsch-Ost Afrikanische Bank. — Dividende 5 % contre 7 1/2 en 1914. Assam Theeonderneming, à Rotterdam. — Dividende 5 % (1914 = 0 %). N. V. Banjoewangi Rubber Mij Kali Telepak. — Le dividende est fixé à 6 % contre 5 % en 1914. N. V. Zeehaven en Kolenstation Sabang, à Amsterdam. — Dividende 10 % (comme en 1914) fl. 50 aux parts de fondateur. Chemin de fer russe WSadikawkas. — Dividende probable Rb. 112 par action. Chemin de fer russe Nord du Donetz. — Dividende probable Rb. 20 par action. South Portor'ico Sugar Cy. — Dividende 20 % plus un dividende-extra de 18 %. Atchison Yopeka and Santa Fé. — Cette société a déclaré le dividende trimestriel habituel sur les actions privilégiées. Utah Copper Co. — Dividende trimestriel 1 1/2 %, et un dividende-extra de 11/2%. Chino Copper Co. — Dividende trimestriel 1 1/4 %, et un dividende-extra de 1 %. Kennecott Copper Co. — Dividende trimestriel 1 1 2 %. . V Holland-China Handeiscompagnie, à. Rotterdam. — Dividende 15 % contre 10 % en 1914. Timbang Deli N. V. Rubber Cultuur). — Dividende 6 %. (néant en 1914). Bochumer Bergwerks A. G. — Bénéfice brut Rm 401.665 (1914 = Rm 618.153). Bénéfice net Rm 23.026 (1914 = 225.598). On ne distribuera pas de dividende pour l'exercice 1915. ASSEMBLEES DE SOCIETES Société d'Electricité du Nord de la Belgique, so-. ciété anonyme, à Bruxelles. — L'assemblée générale ordinaire aura lieu le samedi 24 juin 1916, à 3 heures, 158, rue Royale, à Bruxelles. Société d'Electricité du Bassin de Charleroi, société anonyme, siège social à Roux. — L'assemblée générale ordinaire se tièndra le 24 juin 1916, à 11 h., 158, rue Royale, à Bruxelles. Société anonyme des Charbonnages de Winterslag, à Bruxelles. — L'assemblée générale se tiendra au siège social, boulevard de Waterloo, 103, à Bruxelles, le lundi 26 juin 1916, à 3 heures de l'après-midi. A. B. C., Compagnie Commerciale et Agricole du Bas-Congo, société anonyme, siège social, 18, rue I hérésienne, à Bruxelles. — L'assemblée générale ordinaire aura lieu, 13, rue Bréderode, à Bruxelles, le lundi 26 juin 1916, à l'heure statutaire. L'Union Coloniale, société anonyme, à Binche. — L'assemblée générale ordinaire se tiendra le lundi 26 juin 1916, à 2 heures de relevée, au siège social. Société anonyme des Tramways Unis de Bucarest, à Ixelles-Bruxelles. — L'assemblée générale ordinaire aura lieu le mardi 27 juin 1916, à IL heures du matin, au siège social, 46-48, rue de Naples, à Ixelles-Bruxèlles. Compagnie des Services Urbains, société anonyme, à Ixelles-Bruxelles. — L'assemblée générale ordinaire aura lieu le mercredi 28 juin 1916, à 11 h. du matin, au siège social, 46-46, rue de Naples, à Ixelles-Bruxelles.Charbonnage de Hattingen-sur-Ruhr, société anonyme. — L'assemblée générale ordinaire aura lieu le 28 juin 1916, au siège social, 34, rue Royale. Société anonyme des Hauts-Fourneaux, Fonderies et Mines de Musson. — L'assemblée générale ordinaire sera tenue le mercredi 28 juin 1916, à II h. dn matin, à Bruxelles, rue de l'Enseignement,, 48. AVIS Nous avons l'avantage d'informer les porteurs de titres des sociétés suivantes dont nous avons assumé le service financier en Belgique : Port of Havana Docks Cy, Municipality of Para Imp., San Antonio Land et Irrigat, Etat de Santa Catharina 1909, Ville de Pernambuco (Récite), Minas Geraes El. L. T. que nous nous tenons à leur entière disposition pour tous renseignements gratuits sur ces valeurs, comme sur toutes valeurs Brésiliennes et Canadiennes, pour lesquelles nous représentons des intérêts importants. P. Kummer & Co, BANQUIERS 26, avenue des Arts, Bruxelles. Transports pour toute la Belgique de marchandises par service accéléré et à prix réduits S'adresser : 65, RUE SANDERUS, ANVERS. La maison s'occupe des formalités de sortie. LE SERVICE REGULIER ET DIRECT est encore toujours assuré entre Anvers, St-Nicolas, Lokeren, Gand, Bruges, Ostenae Biankenberghe, Heyst et tout le littoral BRUGES, GAND. ALOST ET BRUXELLES pour marchandises et petits colis J. SAEYS - DE CALUWÉ A BRUGES Pour ANVERS s'auresser 45, rue Nationale, 45, DEPARTS TOUS LES MERCREDIS, A MIDI

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.  

Il n'y a pas de texte OCR pour ce journal.

Ajouter à la collection

Périodes