Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires

501 0
close

Pourquoi voulez-vous rapporter cet article?

Remarques

Envoyer
s.n. 1916, 13 Septembre. Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires. Accès à 05 decembre 2022, à https://nieuwsvandegrooteoorlog.hetarchief.be/fr/pid/2z12n5099z/
Afficher le texte

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.  

ANVERS. Mercredi 13 Septembre 1916 Le numéro 10 centimes Cinquante-neuvième Année No 17.713 DIRECTION & REDACTION : 14. RUE VLEMINCKX, 14 ANVERS Téléphone 3761 LLOYD ANVERSOIS Seul Journal Maritime quotidien émanant des Courtiers de Navires Annonces ; 25 centimes la petite ligne. — 50 centimes la doubl* ligne l franc la ligne sur double colonne Adresses industrielles 50 centimes Émissions et Annonces financières : Prix à convenir Les annonces sont mesurées au lignomètre.— Les titres se paient d'après l'espace qu'ils occupent. AVIS Toutes les heures renseignées dans notre journal sont indiquées d'après l'heure de la Tour. Observations météorologiques de M. F. Agthe, opticien, rue Léopold, 51. Anvers, 13 sept 1916, Il h. du matin - Baromètre 763. — Thermomètre cent (maxj f 20, — Thermom. cent, (min.l L J5. Pluviomètre : 0,8 m/m — Vent. O -N.-O — Prévision : Pluie. Astronomie 14 septembre (Communiqué par l'Observatoire Royal de Belgique à Uccle lez-Bruxelles) Lever du soleil 7 li 16 m. Dern. quart.le 19 sept. 7 h.35 m Coucher du soleil 20 — Nouv. lune le 27 sept 9.34.. Lever de la lune 20 11 „ Prera.quart. le 4 oct. 11 „ Coucher de la iune... 9 II „ Pleine lune le 11 o t. 1!.. 1. Haute marée à Anvers Matin Soir 14 sept. ... 6 h.47 m | 14 sept- ... 19 h 5 m 15 . ... 7 „24 15 19 .,42 16 .. • •. 83 I 16 .. ... 20 22 „ Hauteur du Rhin Cologne 11 sept. 2,S6m. 1 Strasbourg 11 sept. — ai Huningen _ 2.3 i „ I Lauterbourg „ — Kehl 3.15 Max au „ — « Mannheim .. 4.25 .. Germersheim „ — „ Caub „ 2,56 „ Mayence „ 118 „ Ruhrort „ î 57 „ Bingen , 2.33 „ Duisbourg „ 1.23 „ Coblence „ 2.64 „ Waldshùt .. — §f Diisseldorf „ 2.23 . Lobith „ 11.13 „ Hauteur du Main Hauteur du Neckai Francfort 11 sept. 2.28 m. Heilbronn 11 sept. 0 45 m Hauteur de la Moselle Hauteur du Bodensee Trêves 11 s pt. 0 70 m Constance 10 sept. 4,24 m. PLUS GRANDES MAREES DE L'ANNEE 1916 Coëlficient Fort de hauteur Philippe Anvers de la marée Hauteur Hauteur 13 septembre 0 1,08 2,71 2,72 29 septembre — * 0,94 2,36 2,37 l'i tetobre 0 0,99 2,48 2,49 28 octobre * 0,94 2,36 2,37 11 novembre o 0,85 2,13 2,14 27 novembre • 0,92 2,31 2,32 11 décembre o0,76 1,91 1,92 26 décembre * 0,94 2,36 2,37 o Pleine lune • Nouvelle lune. Port d'Anvers ARRIVAGES DU 12 SEPTEMBRE Steamer Wilford III, de Tamise. Union Y, de Bruxelles. Bateau-moteur René I, de Boom. Koophandel II, de Louvain. Allège John, de Burght. » " Guano WÈrke, de Burght. » Victoria, de Steéndorp. » Marie, de Bornliem. » St-Antonius, d'Eyckevliet. » Raciiel, de Boom. » Rosalie 2, de Malines. » Aristipe, de Willebroeck. » Le bon Père, de Bruxelles. » Gouverneur, de Gand. » Rio Duro, de Gand. >. Marie, de Byckevorsel. » Jamais Pensée, de Liège. » Louise, de Liège. » Valérie, de Liège. » rvvEE Gebroeders (A 13), du Bas-Escaut, l.i oi'ol.Di s A 21i), du lias Escaut. Dru-: Gebroeders (A 24., du Bas-BscMPl. » Arminius, de la Hollande. » Reiziger, de la Hollande. » tw.ee Gebroeders, de la Hollande. »> Nieuwe Zorg, de la Hollande. « Drie ge2usters, de la Hollande. » Vu f Gebroeders, de la Hollande. » Andries, de la Hollande. » Hit is met anders, de la Hollande. » Niets VolmaakTj de la Hollande. » de Vrouw Lena, de la Hollande. >. ElizabetiV de la Hollande. » Oscar, de la Hollande. » Vijf Gebroeders, de la Hollande. » Nooit Gedacht, de la Hollande. .. Catiiarina-Pieternella, de la Hollande. » \ eri'.imgung 44, de l'Allemagne. » Fendel 63, de l'Allemagne. » Wilhelm, de l'Allemagne. DEPARTS DU 12 SEPTEMBRE Steamer Wilford. iii, pour Tamise. » stad Amsterdam III, pour la Hollande. » Telegraaf IV, pour la Hollande. Remorqueur H. C. w. Schuder, pour Hoboken. » Parcifal, pour Gand. » Joanna, pour Gand. » Berthold, pour Gand. » Gebr. Wulff V, i>our Gand. Bateau-moteur Rosalie, pour Terhaegen. Marie-Joseph, pour Lierre. » Stad Eeki.oo, pour Room. Allège Clothilde 35, pour Burght. » Drie Gebroeders, pour Hemixem. » Zweryer, pour Tamise » Maria, pour St-Amand. » Célestine, pour Boom. » Travail et Progrès, pour Malines. » Gerard-Albert, pour Malines. » Drie Gebroeders, pour Malines. » Aéroplane, pour Bruxelles. » Réclame, pour Bruxelles. » L'Yser, pour Bruxelles. » François-Élise, pour Bruxelles. » Torpilleur, pour Bruxelles. » Grand Maurice, pour Bruxelles. » Francisco, pour Bruxelles. » Halevy, pour Bruxelles. » Marcel, pour Louvain. » Les trois Sœurs, pour Gand. » Sara, pour Gand. » Espérance, pour Gand. » Duc de Brabant, pour Gand. » Cook, pour Gand. » Trust, pour Gand. » St-Antoine, pour Merxem. » Arsène-Elise, pour Ryckevorsel. » Jean, pour Rètliy. » Thissei.t, pour Moll. » Minerva, pour Couillet. » Au travers de tout, pour .St-Ghislain. » Félix, pour St-Ghislain. » Franciscus (A 28), pour la Hollande. » Infatigable, pour la Hollande. » Bayern 15, pour la Hollande. » Drie Gebroeders, pour la Hollande. » zwaluw, pour la Hollande. » Onderneming, pour la Hollande. » Klepper, pour la Hollande. » Zeester, pour la Hollande. » Philomena, pour la Hollande. » Henri, pour la Hollande. » Jonge Isidoor, pour la Hollande. » Mars, pour l'Allemagne. » Heinrich, pour l'Allemagne. » Rhenania 13, pour l'Allemagne. ,, Rhenania 34, pour l'Allemagne. AVIS Le pétrole L'entrée de la Roumanie dans le conflit europèei a mis en question la fourniture du pétrole à la Belgique ; la distribution aux communes, assurée par la Centrale des huiles, ne pourra pas avoir lieu pour le moment. On ne sait, vu les circonstances ac tuelles, si le gouvernement allemand pourra en met tre de grandes quantités à la disposition de la popu lation pour les besoins de l'éclairage, mais c'est là une question qui ne pourra être élucidée que dan* quelque temps. Pour ce qui concerne les besoins industriels, la Centrale des huiles ne pourra provisoirement fournir que de très petites quantités de pétrole ; il est donc inutile d'adresser des demandes de ce genre à la Centrale des huiles. La Centrale des huiles est en possession de tous les renseignements nécessaires pour tout ce qui concerne les distributions aux communes ; il est donc tout à fait inutile pour les bourgmestres, particuliers, etc., de continuer à s'adresser à la Centrale des huiles. Actes de Sociétés, déposés au Greffe du Tribunal de Commerce d'Anvers Avis, Société en nom collectif « Gruselûe & Cie », ;'i Etterbeek. il résulte d'un acte sous seing privé en date du 11 juillet 1910 que l'associé Mr Wittockx J. Th., de Beggynendyck, ayant quitté le pays depuis le débui de la guene, et son absence se prolongeant, iil a ett convenu entre les deux autres associés MM. Eiu Goossens, de Boisschot, et J. Gruselle, d'Etterbeek de suspendre jusque nouvel avis toute nouvelle opé ration commerciale au nom de la firme ci-dessus. CHRONIQUE* JUDICIAIRE Loi sur la protection de l'enfance, article 8. — Avis éûrit du juge de paix. Non-communication au détendeur. Violation eies droits de la défense. Annulation du jugement de 1'° instance. Le parquet de Tournai pousuivait contre une femme la déchéance de la puissance paternelle. L'article 8 de la loi du 15 mai 1912 sur la protection de l'enfance prescrit que le tribunal ne statuer.! « qu'après avoir pris l'avis écrit du juge de paix». La défenderesse avait demandé au tribunal d'ordonner qu'avant le jugement cet avis écrit lui fût communiqué, afin de le connaître et éventuellement d'y contredire. Le tribunal de Tournai refusa la communication pour les motifs suivants : « Attendu que la défenderesse prétend avoir le droit de connaître l'avis écrit de Mr le juge de paix, prescrit par l'article 8 de la loi du 15' mai 1912, et même de le contredire publiquement avant le prononcé du jugement ; que cette prétention nouvelle, et à tout le moins hasardée, est contraire aux ternies et à l'esprit de la loi ». (Première chambre, 24 novembre 1915). Appelée à se prononcer sur la teneur de ce jugement, la Cour a statué comme suit : » Attendu que, suivant l'article 8 de la loi du 15 mai 1912, le tribunal ne statue qu'après avoir pris l'avis écrit du juge de paix ; Attendu que ce texte ne dit pas à quel moment de l'instruction ou des débats cet avis écrit doit être donné ; que rien toutefois ne permet de soutenir que cet avis doive constituer un document secret, soustrait à la connaissance des parties, ou de l'une d'elles, et sur la teneur duquel il serait interdit à celles-ci de s'expliquer ; Que même l'avis du ministère public dans les affaires dites communicables, qui doit aussi précéder la mise en délibéré, et qui est donné publiquement, après que les parties ont terminé leur défense, n'exclut pas le droit pour celles-ci de remettre au tribunal des notes rectificatives des frais sur lesquels elles prétendent que les conclusions du ministère public ont été incomplètes ou inexactes ; Attendu que, dans l'espèce, l'appelante avait formellement conclu à être admise à connaître, et éventuellement à contredire, l'avis écrit du juge de paix, avant qu'il fût statué définitivement par le tribunal ; Attendu que cette prétention n'était ni hasardée, ni contraire aux ternies et à l'esprit de la loi, comme le déclare à tout, le jugement « a quo » ; qu'en effet, elle n'était pas inconciliable avec le texte de l'article 8 snsvisé ; et, d'autre part, elle était conforme à un principe tellement primordial qu'il faudrait une disposition légale bien formelle et bien explicite pour y déroger : à savoir la règle que tous les éléments sur lesquels s'appuie la décision du juge ou qui peuvent contribuer à la former, doivent préalablement être soumis à la connaissance et à la discussion contradictoire des parties litigantes ; Attendu, en conséquence, qu'en statuant comme il l'a fait, et en rejetant la conclusion prérappelée prise par l'appelante, le premier juge a violé les ! droits de la défense ; que le jugement « a quo » doit î être annulé de ce chef... Par ces motifs, la Cour déclare l'appel recevable ; annule le jugement attaqué pour violation des droits . de la défense... » Evénements de Mer SINISTRES, AVARIES, ETC. Abeilie 6. — Le Havre ,11 .septembre. — A l'enlrée du port, un vapeur anglais est entré en collision :• vec le remorqueur Abeille C qui a coudé. L'équipage a été sn.iivé a l'exception du premier machiniste, qui s'est noyé. Le vapeur anglais a encore heurté le pont du port, y causant des dommages assez considérable. L'en.rée du bassin de l'Heure et barrée. Arabien. — Yokohama, 7 septembre — Le steamer Ar-vbjen s'est échoué sur le Saratoga-Spit. Hercules 11 M 196). — Le chalutier à vapeur Hercules (IJ M 196) se trouvant dans le Visschersha.ven, à IJmuiden, s'est rempli d'eau et a coulé. Holland l K W 133). -- Unniidien, M septembre. — Le lougre Holland I (K W 133), arrivé ici hier, rapporte avoir été abordé par un chalutier anglais, par-suite de quoi le lougre a eu d'avant enfoncé. Lexie. — Londres, il seiplembre — Le steamer anglais Lexie a été coulé. Lindborg. — Les onze hommes composant l'équipage du, steamer norvégien, Lindrorg ont été hébergés à la maison de refuge pour marins scandinaves a Rotterdam. Personne, n'a été blessé. (Voir Lloyd a.wersois d'hier). Oceean Ster I. — IJmuiden, 10 «septembre. — J.e chalutier à vapeur Oceaan Ster I a heurté un objet sous marin e.t a perdu les 4 ailes de l'hélice. Torridge. — Londres, Il septembre. — Le steamer • agi. Torridge a été coulé. EXTERIEUR PAYS-BAS Construction rie navire La Konidiklijke Maatschappij «De Schelde », à riessingue, a eu construction Je steamer Garoet, pour compte du Rotterdamsche Lloyd. Le vapeur sera lancé le samedi 23 septembre prochain. L'assèchement du Zuiderzee Le « Nederl. Corresp. bureau », annonce qu'un projet de loi autorisant l'assèchement du Zuider/ee a été déposé à la deuxième Chambre. Les dépenses sont évaluées à 110 millions de florins, non compris les sommes nécessaires à la construction des nouvelles fortifications, dont l'assèchement rendra l'édification indispensable pour assurer la défense du pays. Les travaux dureront vingt-cinq ans. SUISSE Le nouveau programme financier Le Conseil fédéral suisse a autorisé le département des finances à convoquer sous peu une commission d'hommes expérimentés, afin de leur soumettre un nouveau programme financier, qui prévoit les réformes fiscales suivantes : 1° Un monopole des tabacs ; 2° Un impôt sur la bière ; 3" Le timbrage des traites et des valeurs ; 4° L'imposition des boissons alcooliques ; 5° Revision de l'impôt pour l'exemption du service militaire ; 0" Une nouvelle contribution de guerre modifiant celle existant déjà. ITALIE Le chauffage à l'électricité Le gouvernement a l'intention de déposer un projet de loi supprimant les taxes qui frappent le courant électrique utilisé pour le chauffage, espérant ainsi en généraliser l'emploi. RUSSIE Une expédition polaire On mande d'Omsk qu'une expédition polaire s'organise en ce moment à Elfort. Les explorateurs iront par Irtiech et l'Obi vers la presqu'île de Ialma, afin de creuser un canal entre le Dribei et le S.olet et réunir ainsi l'embouchure de l'Obi à la mer de Kara. Ce canal résoudra la question de la navigation vers les mers polaires. ETATS-UNIS Après la guerre On mande de New-York que, d'après l'éva!.r,fion de plusieurs agences de compagnies maritimes des Etats-Unis dont les représentants viennent de entrer d'une tournée dans l'Amérique du Nord, ;1 \ .i a m moins un million de personnes qui quitteront Ks | Etats-Unis immédiatement après la guerre et retour- j neront en Europe. On croit que 75 p. c. de ces voyageurs seront des passagers de troisième classe. Des milliers de Hongrois, de Polonais, d'Autrichiens, ^'Allemands, de Lithuaniens et de Bohémiens ont léjà déposé de l'argent flans les banques, afin de pouvoir prendre leur billet de passage immédiatement après la conclusion de la paix. w~n-nrwrmnrrwMiiBi iihiib mii i iwrnrTriniirMimi INDES NEERLANDAISES Le sucre Du lr a.u 23 juillet il a été exporté 44.486.800 kilu ■de sucre de Soerabaja. IiNFORMATIONS FINANCIERES BOURSE OFFICIEUSE D'ANVERS Séance du 12 septembre. — Notre marché présent aujourd'hui une attitude irrégulière. A vrai dire le ordres font partout défaut, mais acheteurs et ver deurs se trouvent avoir, dans maints cas, des limite si distantes qu'il n'est pas possible d'arriver à Cor clnsion. Ce n'est finalement que dans le groupe o se traitent les emprunts roumains qu'on retrouve d l'animation, les affaires y somt. encore suivies ton en n'ayant peut-être plus toute l'ampleur des pre ■miers jours, les cours de leur côté poursuivent après un moment de flottement, leur marche rétre grade. Les rentes belges et les lots de ville couserven .un .comaut satisfaisant d'échanges qui n'amèneu que de légères modifications dans leurs courts. Belg 3 % mai, 71 1/8-72 1/8; >le 3 % émission anglais ; 0-81 ; Le Bon du trésor 4 % 1917, 101-101,50 ; l'An ^imités 3 78 A. ; Anvers 1887 , 81,75-83 ; Anvers 190'.: 69,25-70,25 ; Bruxelles 1905 , 68-69 ; Gand 1896 e.t Liég 1897, 62,50-63,50 ; lot du Congo, 78,25-79,25. Les vaflieurs internationales donnent lieu à un cei ta in nombre de transactions mais l'examen de cours obtenus ne permet pas de conclure à urne teri dan.ee bien déterminée, corjàdnies avances obtenue d'une part, se trouvant compensées pair un recul pat tiel d'autre part. Les Argentins Cédules et Emprunt Fédéraux enregistrent des cours un peu moins bon? La Côduile nouvelle ne dépasse pas 105-106, en L oi fait enc are J07,25-10S,25, les K s'inscrivent à 92,7: 93,75 et les 5 % or 105-106. L'Argentin intérieur cot 94,75-95,75 et il reste vendeur dans ces prix, le 4 1/ extérieur est cédé à 93,75-94,75. le 4 1/2 1911 a acheteu vers 93,50. Emprunt Municipal de Pavimentatioi 84,75-85,75, Argentin 4 % 1897 84 P. Les dettes brés-i 'tiennes maintiennent ou améliorent leurs cotes, on ; traité du Brésil fuiniding 191 i à 98-99, le 5 % 1913 n'es obtenaible que vers 85,50, les 4 1/2 ont acheteur . 70, en 4 % 1910 on cote 72-73, en 4 % 1889 73,25-74,25 le Rescission se pave 74,25. Resté, sans affaires depui .plusieurs jours, l'e 3 1/2 Uruguay se présente de nou veau entré 72 3/8-73 1/4. Le 5 % 1914 est demandé : 88 et la Cédule uruguayenne reste nominalement ; 99,50-100. On offre encore 92 en Chili 5'% 1911, le t.itr toutefois semble faire défaut pour le moment. Cub; 102,50-103,50. Aucune variation notable en dettes asiatiques. Chi uni,s 4 1/2 1898 83,50-84,50, Japon' 5 % Railway 105,2c 106,25, Japon 4 1/2 1905 98,50-99,50, er. 4 % 1905 il ; ■a preneur a 87,50 et vendeur à 88,50. Les dettes continentales présentent des tendance généralement lourdes. En Russe 3 % nous re'rouvon le cours de 64 A., le 4 % Nicolas se présente en reçu à 82 du côté vendeur, le 4 % 1830 n'est demandé qu'ei •desseins de 75, Le 5 % vaut environ 92,25-93,25. Le moyennes des cours auxquels les roumains ont ét traités s'établissent en-dessous des cours précédents Nous notons le 4 % 1896 95,50-87, le 4 V, 1890 77-78,50 'le < "à 189'. 71,50-73,50, Le 4 % 1890-1910 68-69,50, 1 4 i ■'? 1913 72,50-74, le 5 % 1903 83-84,50. Bulgar 4 1/2 est faible à 67,50-68,50. Aux n.'briques diverses M y a toujours preneur ei obligations et en actions pri\-iiLêgiiées de nos ni verses sociétés hypothécaires, lies actions bancaire se placent également avec facilité Obligations Cré uLLt Foncier Sud-Américain 476-482, oblig. Banqie lielge 482-488, privitl. Banque Belge et Foncier Sud Améric.i i et Pastorale c»îent des prix variant d> 1070 à 1.035. Privitl.. im.mobil. Sud-Américain 1037,50 1047,50, la jouiss. est recherchée à 220 A. Action Banque Coloniale An verso ise 457,50 P., privii'l. Crédi National Industriel 275 P., l'ordinaire 265-270, obi i i» Edificadora 490-496, oblig. Tram. d'Anvers 455-460 c ipital Saratow 91,50 A. En ])étrolifè>res le marché, est resté absolument nul nous ne pouvons coter que des cours nominaux e.' A.slra Roman a de 1160 environ., ordinaire GrosSny 2760, |>ri\'iilég.iée 3010. Les valeurs caoutchmatières montrent moins di résistaince. La Kuala Lumpur est offerte à 128, 1; Sennah !evient à 43-49, parts TjisaLak 120 A., 125 P Actions Tanganyika 71, obligations 190-191,50. SOURSE OFFICIEUSE DE BRUXELLES Séance du 12 septembre. — Les transactions en gé n cal ne sont pas plus nombreuses que précédem ment ; nous devons même ajouter que les affaires si nouent tout aussi difficilement qu'auparavant. Ce.l: tient toujours à ce que les contre-parties se renoon trent malaisément. Au compartiment de nos rentes et lots de viMes on retrouve encore de bons prix. Voici Jes cours Rente belge 3 %, 70,50-72 ; Bons diu trésor 4 % 1917 101 1/8-101 1/4 ; Congo Lots, 79-79,25 ; Crédit Connu % 1916, 94,25 ; Viicimaux 2 1/2 % 1885 lots, 100,50 100,75 ; Vicinaux 2 % mai, 78,50-78,75 ; Anvers 1903 69,75-70; Anvers 18S7, 81,25; lîruxeilllies 1905, 68,75-69 Bruxelles 1902, 85-85,25 ; Druxeilles Maritime, 64-64,25 Intercommunale des Eaux, 460; Gand 18%, 63 1/8 63 3H ; Liège 1897, 63 1/4-63 1/2; Liège 1905, 65,75 Ostemdie 1898, 57,50-58; Sehaerbeek 1897, 60,75-61. Les obligations industrielles, de leur côté, garden; un marché plutôt bien disposé. 1.'Intercommunale des Eaux 4 % reste demandée à 460, on recherche 1g.s 4 1/2 Houillères-Unies à 44-7,50, les 4 1/2 % Edectri cité d'Odessa à 425, Les 5 % ELeetriclté de Rosario ï 477,")0, les 5 °ô Basse-Egypte à 475. Les actions ban.cai.res ont un marché assez restreint aujourd'hui. En. fa.it de- cours établi, on n'a que celui d.e 36 en cap. Banque Coloniale à citer Il y a, d'autre part, des demandes en cap. Outremer à 485 et en. Caisse de Reports à 1360. Les valeurs de transports sont aussi peu animée* que possible. Les Grands-Lacs font preuve de fer m été à 262,50, les Economiques sont actifs à 482,50. 483,75, 485, la fondateur Espagne se tient entre 1190, 1195 et 1200, et la capital Vérone cote encore 26. Les titres sidérurgiques, sans avoir un marché bien large, sont cependant empreints de résistance, La capital B.iume-Marpent. est toujours demandée à 1340, d'Energie est mieux à 120, la Métallurgique du lia in,a ut progresse à 107,50, 110; la Minerva monte jusque 195, la capital Olkovaïa est bien à 165, 170 et resté demandée à ce dernier prix, la. Providence Russe B reprend à 580, 577,50, et ta capital Trust Métallurgique est recherchée à 135. Le groupe charbonnier est bien délaissé pour le moment. Il y a vendeur en Abhocz à 600, acheteur en Bonnier à 625, vendeur en Graind-Con.ty à 360, on est bien, en La Haye à 430 et plus lourd en dividende La ura «à 627,50, 630. Les petites rubriques, selon leur habitude, manquent aussi d'animation. L'ordinaire Glaces de Flo-reffe cote 225, 227,50, 230 ; ,1a privilégiée Cotonnlère du Rouvray est demandée jusque 220, la jouissance Loth est ferme à 64, les Carrières Wincqz font 47,50, les Ciments de Visé se retrouvent à 139, 140, 141, et. la jouissance Krlnitchvaïa est recherchée (à 225. Au compartiment colonial, Les quelques cours inscrits font preuve de bonne volonté. Ainsi on est ferme en ordinaire Katanga à 2210, en capital Union Minière à 1250, 1255, 12-45, et. en Tanganyika à 72,50, 72,75, 72,50. Les valeurs de plantation se comportent très bien, î.a capital Fauconnier fait encore 285, l'Hévéa est demandé à 150 et on reste acheteur a ce prix, la èélnn gar es' à 247,50, et la Soengei Lipoet est recherchée à 280, sans trouver contre-partie. Aux diverses, ce sont encore Les valeurs du groupe Fichefet qui retiennent la plus grande partie de l'attention. l/es demandes sont d'ailleurs importantes pour Le moment et sont justifiées, semble-t-il, par l'amélioration de la situation des affaires du dit groupe. Ainsi les Sucreries Saint-Jean, sont en belle voie à 69, 70, 71 en capital et 77, 78 en fondateur ; la Suorière Européenne est fort bien travaillée aussi, a 42,50 en <\apital et à 42, 43,25 en fondateur. Les Courroies Lechat sont demandées jusque 135 et la privilégiée Grosnyi est ferme a 3030. Le mouvement d'affaires au groupe étranger est assez restreint. Dahlbusch coite 820, Kaïping se tient à 51,25, les Nitrate Rails se traitent encore à 357,50, la Rarcelona.se retrouve à. 81,50, 82, 81,75 et l'obligation à 312,50. La- capital Egyptien Entreprise s'offre a 45, l'obligation Hétliopolis cote 400, la Luja.r est discutée à 695, 697,50 et la privilégiée Nicolaïeff se tient à 520, 525, 530. COURS DU CHANGE Rotterdam, 11 septembre. — Londres, fi. 11,69 1/2; Berlin, fi. 42,62 1/2; Paris, fl. 41,85. i Amsterdam, 11 septembre. — Londres, fl. 11,70 ; j Berlin, fi. 42,70 ; Paris, fl. 41,90 ; Suisse, fl. 4£,05 ; | Vienne, fl. 28,75 ; Copenhague, fl. 66,90 ; Stockholm, | il. IK5,ïn/. BOURSE DE PARIS Paris, il sept. 11 sept. 8 sept 11 sept. 8sept 3% rente française. 64- G4 — Est français, — Russie 1fi89,Con.4% Rio Tinto, parts . 1735 — 1736 — 4'/a% Russie 1909 81 Mexique Int. 5% ' Serbie 4% 1895 66 - 66 — Lots Turquie , — — —— Espagne 4%, Etr 99 25 99 25 Chaneo Berlin, court Portugal 3% . . 62 6195 Ch88s.Amsterd..court 238 — 238 — Turquie 4% unifié . 66— ChR°s.Londres,court 2797 2798 Banoue ottomane . 1 Escompte , , . —— BOURSE DE LONDRES Loncres I' sept. 11 sept. 8 sept J ]' sept.l 8 sept s Consols. . . ! 60 1/2 ; 60 !/■! South. R.ilwav- 271/4 i Répumiq ArgeMine.1 75'/s ; ,5 % Union A . ' '.6 1/8 146 -- 4% Brésil . .| : Wab., pré. . . • ! —— 4% Japon . . i 71 70 71 3/4 U. S. Stee A. - »G4 b/f Japon 1905. . 1 94 7 e 9*7:8 Amaig. C. . . . - Mexique inter. — - - j Great Cobar. . . Pérou, ord. . . . 5:8 - - Columbia . . 43 - e Pérou, prêt. . :'ô 1,2 • - ; Ver. . . . 55% s Poriugal. . . . : — - 1 Mexic. pr. . . - Russie 1889 . . — - — Rock Isl. ... Marc, ot A. . . 19 3/8 1 !9 ','2 Randminc . . — — s Turquie, , . . - - ! -- — Marine, ur. . — 3',2 % Uruguay. , 63 - : Shell .... — i 5% Uruguay ... | - — Rio Tinlo ... p Auht. Top . . , lOtf 1/2 .19 1/4 Anacor.da ... . Préf. d" A . . • — i Schib., pré'. . — - Denver t Rio Grande '51/2 - — Schib., ord. . —- — — trie, orçi. . . .i -tO j - Kon. Petr. . — Missouri i 51,2 Esr.onip'p . 513/3? d 519/35 Ontario A. . . > ■ - Argent . . . 3? 3/9d! 32 1/i South, r'acific .I .'02 1/2 ! BOURSE DE NEW-YORK 1 New s. ork 11 sept, I ' sept i 9 sept. 1 :1 sept i 9 sept - Hypothèques ; 2' r-3 ' nomin. ! 0niaro4Western,or ?6 ! 26 — Clianses.Londr. U.T.4.7.. 4ô| 4./'6.46 Nortnem Paci„, ord. '09 1/21109 V? Ch«as. Londr.60d.v 4 /' .• 0 4,71 : 0 ; Norfo.K.tWestern.ordi '29 1/4 129 J/£ Changes. Paris vue. 5.8: 5.89% NorUWèst.4%c.obli '34 129 1/2 Change s. Berl n ,: 69 I 8 S;l 1/4 Pennsylvania, ord. ! 55% 1 55 3/4 A'gent . . . .68 - 88 3/8 Philao. & Read., ord. 1 !0>3.<8 ! ! l 3/£ Philad.itRead.,1epréf; 42 1/2 421/2 S FONDS GreatNortherr,lcpréf| ' 16 3/4 '16 % Amérique 2 p. c. obt 93 - 99 - Texas A Pacific, ord. ! ;• 1/2 ; 10 — Atch, f. A S. F. «% 103 — 1C33/4 Southern Pacif., ord. | 98 1/8 97 3/4 3 Aich.T.AS. F. a ord 10 ; 103''2 Southr.rn Rail//., ord. 23 5'8 23 5,E Atc.T.A S.F.Mgb.4 % S2 3/C 92 3 8 Southern Raitw.,préf.| 66 — 67 — s Atch. T.AS.F. a.préf. 98 / - | !l :..| Union Pacific, préf. i '40 — 139 3/t Am.CarAFoundryor. 63 3/ 63 i j Un.onPacif.4%, obi. 96 1,2 -36 5/8 , Baltim. A Ohio, ord. r.6 — bb ^ »Vaù.i!LGuis^Pac ,0 . '3 V4 13 1/4 Canad. Pacific, ord. 176 - '77— Wab.S'LouisAl'ac, rr 48 1,4 48 - Chesau AOhio,ord.. b! - 6 1/4 Amalgamai.Copper.o — - — — ! Chic.ANorth Wesl.o.j'.3 — 124 1/4 AnanondaGopper, n. 88 :V4 88 3/8 l Chic.Miiw.ASt.Pauloi °2 I 3 92 3/4 'J .S.Steel Corp..ord. i04 1/8 103'.% r Rock Island ord. ,j ;3 /. 16 '/a U,S. Steel Corp.,prêt. M83/i 115 1/8 Am.SmeltARef.C°,o., 104 3.4 10b 18 U.S. SleelCorp.5% 1 Bethl.Steel Corp.,ord 497 «0 ^ H. Obi. >05 1/2 105 1/8 Oenv. A Rio Grande,0. 13'. 2 131/2 A:!i(;iic.n.:L- Sug.,ord 91 3/8 90 7/8 1 Erie Railway, ord. . 371/4 37 3':-, Aine;.^...^an. ord. 64 - 641/4 t, Erie Railw., I« préf. 52 Uj 7,8 Unit. SugarC»,ord. 48 - 48 Erie Railw., 2« prêt. -Ij 42-- A/ner,i!ideALeath.,pi 58 1/4 5b 3^ Erie Railw. Gen.Lien 72 1/4 72 1/2 Amer, fp; ATel.,oid, 132 % 133 Illinois Central,ord. 1100 7 8 100 7,8 Am.Te! ! ^conv.obl. '03 - 103 - - Kaas City South., ord 24 1/8 23 7/C tntern.Coni.Rubb^o 15- 14 1/2 Kan . City South., pr. 59— 18 inferr.Merc.Mar.,orc 48 7/8 48 5/8 , Louisv.ANashv.,ord. i27 1/2 1271/2 niern.Merc.Mar.j pr, "23 i/o 122 1/8 Nat.Riw.ofMex.,1pr. 13 - 3 - |nt. More. Marine Nat.Rlw.ofMex.,2pr. 7 7- 412%. obi. 10) '109 — - Miss.Kans.ATex.,ord 4 3 3/4 Pittsburg Coal. ord. 27 1/2 27 — 1 Miss.KansasATexas CentralLeather,ord. 62 1/4 60 1/4 2® h.o.-obl. 45 — 45 - lnterbor.Metrop.,prêi 73 3/8j 73 5/8 .V.issouri Pacific.,ord 4 '/8 3 3.4 lnterbor.Metrop.,ord. -ô','2 6 % M.-Y.Centr.AHuds..o 104 3/4 '045'8 oturieb,îkerCor.,ord. ï23 7/8 '24 V* , i • ' ■•••u'irj i 0/ j/0| -- - Emprunt suôdois. — On annonce qu'uni aouvel ern - priwit sera émis proclmiriéirienit «en Suède. L'émis ■ si; 1:1 ; mi in lieu en octohne ipa*o habiement, au cours <t ] 100 %. 1 Les finances russes. -— On mande de Pétrogradi > que le gouvernement russe a décidé une nouvelt • émission de papier moji.naie. La qua.ntii.é en circula tio.ii sera anguit.iitée de 2 milliards de roubles, d< sorte que te total d'émission sera porté à 8,5 mil 3 li ; rdis de roubles. Aumeiz-la-Paix. — Le bilan pour 1915-16 indiqua comme excédent de recettes d'exploitation 16.093.06: 1 marks (8.040.050), non compris 467:556 m. (265.361 ; d'intérêts, 126.914 m. de loyers et de fermages e 910.648 m. (158.789) de reliquat, ayant déduit du reli ~ quat prévu s'élevant à 1.150.648 m. une somme di 240.000 m. comme affectation relative à. la conven j tion de participation, suivant décision de l'assembléi ; générale du 27 octobre 1915. Au total, une somme ch . 17.598.781 m. (9.678.327) est disponible, tandis qui l d'autre part les frais généraux s'élèvent à 1.042.46! m. -'06.242), les intérêts aux emprunts à 1.549.687 m (1.570.027) et les amortissements à 6.580.367 m (5.022.676), laissant un bénéfice net de 8.426.258 m (2.213.383) avec l'affectation suivante : 10 p. c. (0 | comme dividende, soit 5.800.000 m. ; œuvres d'as i sistance et de prévoyance du personnel 200.000 m (100.000) ; fonds de renouvellement 334.389 m } (312.735) ; œuvres de bienfaisance' 130.000 m., partici 1 pation aux bénéfices des directeurs et de l'admini sfration et gratification aux employés et contre maîtres 005.122 m. (150.000) et reliquat 1.356.747 m (910.648). L'année passée, 011 avait porté aussi 500.00( m. à la réserve de guerre. Lé rapport déclare qiu l'exercice a été dominé par l'influence de la guern > européenne. Notamment à l'établissement de Kneut tingen, il y a eu des difficultés de trafic de ton genre, des difficultés avec les ouvriers et des diffi cultés pour obtenir les matières premières. Mais la société, jusqu'à présent, a pu surmontei ces difficultés, continuer l'exploitation, et tenir i hauteur la production aussi bien dans les mines f minerais que dans les hauts-fourneaux, les aciérie? et les laminoirs. Après un recul temporaire de le vente, notamment pour le fer en barres, les circon ; stances s'améliorèrent bientôt sur tous les marchés ; La demande de matériel de toute espèce, à l'inté rieur et à l'extérieur, devint, de plus en plus grande et permit à l'entreprise, non seulement des augmen tations de prix successives, mais encore des condi tions de vente et d'exploitation régulières. De meilleures conditions de vente en produits 1 se sont, produites aussi pour les syndicats des acié ries et du fer brut. Ces syndicats ont pu et ont dû. par suite de la demande plus grande et en considéra tion des frais de production toujours plus élevés augmenter leurs prix d'une manière proportionnelle Peu «à. peu, ce sont alors améliorés les résultats financiers de la société, bien que la plus grande partie des prix de vente majorés était absorbée pai suite du coût de production considérablement accru ot s'accroissant encore sans cesse. Les usines de la participation ont également dans ces circonstances travaillé d'une manière satisfaisante. Les prix des charbons, à l'exception de ceux du coke, n'qnt pas subi de variation depuis septem bre 1915 ; le prix du coke s'est amélioré le lr mars 1916 d'un mark et demi et en conséquence les Charbons à coke de 1 m. «à la tonne, pour mettre en concçrdan'je le coût de production grandissant de mois en mois avec les prix de vente. L'Union allemande pour la vente de l'ammoniaque, qui a. été prolongée pendant l'exercice jusqu'au lr avril 192L resta affiliée à la société pour sa mine Victor ; la mine Ickerney a adhéré aussi. La production des charbonnages a pu être augmentée en y employant plus d'ouvriers étrangers, du personnel féminin pendant le jour et par suite du dévouement du personnel mineur à travailler les couches accessoires et supérieures ; elle s'est accrue de 18 p. c. relativement à l'exercice précédent et se tint maintenant au taux de plus de 80 pour cent de la production normale. L'irruption des eaux qui s'est produite à la fin d'avril de cette année, au puits d'ickerny, n'a affecté la société que temporairement et d'une manière minime. Entretemps, 011 a commencé à créer une plus grande sécurité contre de tels incidents en établissant de nouvelles réserves dans les puits d'exhaure, notamment au charbonnage Victor III-IV. Y compris la production des établissements de la participation, la production en charbons s'est élevée à 1.652.620 t. (1.323.339) ; celle du coke à 760.209 t. (509.022) ; celle des minerais de fer à 1.335.416 t. (961.481) ; celle de fer brut à 533.344 t. (353.039) ; celle de l'acier brut à 452.918 t. (317.522) ; celle des laminoirs à 502.910 t. (341.932) et celle des filteries à 58.458 t. (53.413). Le personnel comprend au total 14.495 (12.827) personnes. Les établissements ont produit pendant, l'exercice 144.254.893 (124.145.464) de kilowatts-heures de courant électrique, en grande partie employés dans les établissements de la société. L'accroissement du compte installation est de 2.347.838 m. (1.447.172) ; les amortissements, par contre, comme nous le disions plus haut, s'élèvent à 6.580.367 m. (5.022.676). Si l'on y comprend les amortissements dans le bilan des charbonnages, ainsi que des usines Fentscher (pour les installations affermées) de 3.119.151 m. (2,872.844), les amortissements au total comprennent cette année 9.699.518 m. (7.895.521). Le compte créanciers s'élève à 6.113.025 m. (14 millions 932.452) a diminué- surtout parce que l'emprunt à date fixe indiqué l'année passée pour 7.700.000 m. a été remboursé. Parmi les placements de 27.201.701 m. (26.148.513) se trouve un compte banque de 1 million 49.415 m. L'industrie textile internationale. — La situation de l'industrie suisse du tissage de coton travaillant le fil fin est devenue très pénible, surtout, pour les fabriques qui emploient Le fil Makko. D'autre part, l'industrie de la soie en Suisse fait ses affaires. En Hollande, le tissage peut difficilement se procurer la. matière première. Les nouvelles venant d'Italie sont mauvaises. Les fabriques qui travaillent pour l'exportation sont presque arrêtées. En Russie, les filatures de lin et les tissages de toile font des affaires, mais les autres fabriques de tissus sont presque toutes au repos. Les hauts prix du coton influencent défavorablement le trafic de cette industrie en Angleterre, mais celle des laines est assez occupée pour les besoins de l'armée. L'industrie textile française travaille en général dans des conditions détestables. En Amérique, un fléchissement des affaires en textiles est indéniable, tandis que le Japon est très occupé. Société de sels Gemmes et houille de la Russie méridionale. — Cette société, au capital de 24 millions de francs, répartit connue dividende aux actions ordinaires et privilégiées, fr. 17 1/2 comme précédemment.Le cours du rouble. — La semaine passée, la devise russe a pu considérablement s'améliorer ; tandis qu'à la fin de la semaine précédente, 10 liv. st. valaient à Londres 154 r., le cours est actuellement environ 144, après avoir coté même un instant 136. La cause d de cette soudaine amélioration de la valuta russe, p est attribuée généralement à la situation politique. Une revue économique étrangère ne comprend pas l'effet de cette situation politique, effet cependant constaté par tes cotations du change, mais qui peut difficilement être mis en rapport avec iine modification directe dans la balance de paiement. Certaines espérances de la reprise de l'exportation russe peuvent, naturellement avoir leur influence. 11 n'est pas impossible non plus d'estimer que les chances russes de trouver des crédits à l'extérieur se sont accrues. Mais on se demande si ce sont ces considérations seules qui peuvent expliquer l'amélioration du rouble, d'autant plus qu'elle marche de pair avec une certaine amélioration des cotations pour les devises des autres pays de l'Entente. Nous trouvons-nous seulement devant une fluctuation de peu de durée ou doit-on s'attendre réellement à un déplacement durable du niveau des cours ? A l'égard de cette question et d'autres semblables, il sera extrêmement intéressant de suivre le mouvement futur du cours des différentes valuta. Ned. Indische Escompto Mij, à Deli. — Le divi derme a été fixé à 8 1/4 % contre 6 % en 1914. Crédit italien de navigation. — Des armements italiens ont crée une banque de navigation au capital de 100 niiiilldonis. MEMENTO DE L'ACTIONNAIRE ASSEMBLEES ANNONCEES 14 septembre La Marbrerie Brabançonne, société anonyme en liquidation, à 2 h. 1/2, au siège social, 68, rue Van-' derkindere, à Uccle. Oesterr. Hansena-Aktiëngesellschaft, à Prague. 15 septembre j Usines Beduwé, société anonyme, à 2 heures de relevée, nue Parqidis, 21, à Liège. 16 septembre i Société anonyme des Usines Grisou, à 11 h. 1/2, au siège soeiail, à. La Croyère (Bois d'IIaiine). 18 septembre Etablissement Hydrothêrapique de Na.mur, société anonyme, à 3 heures, au siège social, à Nàmur. î Etablissement Généraux d'Imprimerie, société a.no-5 ny.me, à 11 heures du mntin, 'au siège social, 14, rue l d'Or, à Bruxelles. t Société anonyme des Charbonnages de La Haye, à 3 heures de relevée, au siège social, rue du Laveu, > 24, à l'iége. i Société amonyme Les Pilaires Willocq-Botton, à 4 ; heures, au siège social, 53, rue Saint-.Tosse, Bruxelles. 19 septembre ' Société Gommei'ciate et Minière diu Congo, société ' anonyme, au siège social, 56, rue du Commerce, à Bruxelles. Boutoiunér.ies Saint-Elo.i, société anonyme, à 3 h. de relevée, en l'étude du notaire Buchet.à Courceltes. 1 Socié'.é anonyme ides Soieries de Maransa.rt, à Cou t tire- Sain t-Germain., h 10 h. 1/2, au Café des Boulevards, place Rogier, 1, à Bruxelles. Société anonyme des Charbonnages du Trieu-Kai-siiti, à midi, au siège social, à Châtelineau. Société anonyme des Ateliers de Construction de Joseph Pâris, à 3 heures de l'après-midi, au siège social, à Marchienn-e-au-Pont. i Société anonyme de la Fonderie Thi.ébaut, à Mon-: ceau sur-Sambre, à 3 heures de l'après-midi, au siège de la Banque Centrale de la Sambre, quai de Brabant, à Charleroi. Société anonyme des Usines Dercq. à 11 h. 1/2 du matin, au siège social,-à Fontaine-l'Evêque. Société anonyme I>es Filatures d'A.th, à 10 h. d.u matin, au siège socM. Société anonyme J'EnisivatLoise, à 11 heures diu matin, au siège social, à Ensivail lez-Verviers. Non veille société anonyme des Ateliers Forges et Fonderies de e: à Monstier-sur-Sambre, à 2 h. 1/2 de relevée, aux bureaux de ta société, 50, chaussée de NIorît.-sur-Marchienne, à Marcimelile-Vi 1 let/te. Société anonyme des Ateliers de Construction de Uni, à Mal, à 2 heures de l'après-midi, à la Banque d'Outremer, 48, rue de Nammr, à Bruxelles. 20 septembre Les Tramways de Bologne, société anonyme, «\ \ heures, au siège social, 11, rue du Gentilhomme, à Bruxelles. 21 septembre Société anonyme des Charbonnages de Wérister, à Romsée par Beyne-Heusay, à midi, rue Darchis, 35, à Liège. Société anonyme des Glaces de Charleroi, à Roux, à 2 h. 1/2 de relevée, au .siège social, à Roux. Compagnie de Floréffe, société anonyme pour la fabrication, des glaces, verres et produits chimiques, a 2 heures de relevée, à la Société Générale de Belgique, Montagne du Parc, à Bruxelles. Société anonyme .1. Cotlette-Ronchaîne, à 11 h., au siège social, rue du Vieux-Pont, à Huy. 22 septembre Société a non y de de navigation « De Ryger », à Anvers, à i h. 1/2 de l'après-midi, au siège social, 32, rue Nationale, à. Anvers. Société anonyme des Pétroles au Congo, à midi, au siège social, rue Bréderode, 31, à Bruxelles. Société anonyme des Charbonnages de la Grande-Baenure (Houillère Gérar<l-Gloes), à 2 heures de relevée, au siège social, a Coronmeuse-Votten lez-Liége. ' HolLanidiia, société néerlandaise pour la fabrication de produits lactés, société anonyme, à 5 heures de l'après-midii, au siège social, à Laeken lez-Bruxelles. 25 septembre Société anonyme Gélestin Martin, à 11 heures, dans les bureaux de la société, a Ensivail-Verviers. Victoria (Biscuits et. Chololats, société anonyme, à 3 heures, a.u siège social, rue De Neck, à Ko'ekel-berg lez-Bruxelles. Société anonyme des Moulins Statte, à 4 heures de l'a près-midi, au siège social, à Huy. X. V. KuiLtuur Mij « Pasi.r Na.ngka »', à il heures du matin, dans les bureaux de MM. Henry Shouten-dorp & Fruin, à Batavia. 26 septembre Manufacture Générale, de Meubles Stevens, société anonyme, à 3 h., au siège social, rue Conscience, 40, à Malines. Société anon. des Sablières de Noucelles-Braine-l'Aïaieud, à 2 heures de relevée, au siège social, boulevard de l'a Senne, 50, à Bruxelles. Banque Belge de Chemins de fer, société anonyme, à 11 heures du matin, au siège social, 39, boulevard Bischoffsheim, à Bruxelles. 28 septembre Hamburg-Amerika Linie, à Hambourg. 3 octobre Société anonyme Le Mérinos, à Neffe-Dinant, à 2 heures, au domicile de M. Désiré Goblet, à Neffe-.Di,nant.Société anonyme de la Brasserie de l'Etoile, a .Tu m et, à 3 heures, au siège social, à Jumet. ROTTERDAMSCHE LLOYD Prochains départs de ROTTERDAM vers les ports habituels des INDES NÉERLANDAISES S/S " OPHIR " 22 sept. (s. i.) S/S " BANDOENG "... 29 „ (s. i.) Pour frets et tous autres renseignements, tels que ceux concernant l'EXPÊDITION D ANVERS, s'adresser aux Agents RUYS & Co„ 9, Quai Van Dyck, Anvers.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.  

Il n'y a pas de texte OCR pour ce journal.

Ajouter à la collection

Périodes