Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires

199 0
close

Pourquoi voulez-vous rapporter cet article?

Remarques

Envoyer
s.n. 1918, 05 Fevrier. Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires. Accès à 19 octobre 2019, à https://nieuwsvandegrooteoorlog.hetarchief.be/fr/pid/599z02zz8z/
Afficher le texte

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.  

ANVERS, Mardi 5 Février 1918 Le numéro 10 centimes Soixantième Année No 18.137 DIRECTION & REDACTION : 14 RUE VLEMINCKX, 14 ANVERS ABONNEMENTS : S'adresser au bureau du journal, rue Vleminckx, 14, à Anvers. LLOYD ANVERSOIS Seul Journal Maritime quotidien émanant des Courtiers de Navires Annonces : 75 cen limes la ligne fi 1,50 !a ligne sur double colonne Service d'affichage : vitrines et galeries des bureau fr. 1,50 par semaiae et par 3 lignes. Emissions et Annonces financières : Prix à convenir Les annonces sont mesurées au lignomètre.— I titres se paient d'après l'espace qu'ils occupe Toutes les heures renseignées dans notre journal sont indiquées d'après l'heure de la Tour. AVIS TRES IMPORTANT Une atténuation de la crise de papier nous permet de reprendre la publication d'annonces dans le journal. Observations météorologiques de M. F. Agthe, opticien rue Léopold, 51. Anvers 5 févr. 1918, 11 h. du matin. — Baromètre 769, -Thermomètre cent (max)+.7- -* Thermom. cent. Imin). 3. — Pluviomètre:— m/m.— Vent: Sud.— Prévision : Brumeux. Astronomie 6 tevner Communiqué par l'Observatoire Roval de Belgique à Uccle lez-Bruxelles) Lever du soleil 8b.!2m. Nouv. lune le 11 févr. 11 h. 3m. Coucher du soleil.... 17 w 42 „ Prem.quart.le 18 févr. \ . ZI m Lever de la lune 4 12 „ Pleine lune le 25 févr. 22 „ 35 Coucher de la lune... 12 7 „ Dern. quart, le 6 mars 1 . 44 m Haute marée à Anvers malin t»lr 6 lévr, -.-J11 h. 10 m, I 6 févr. ... 23 'i 52 m. 7 . ... 12.37 „ 7 . 8 . .. 1 .2! . | 8 . ... 14 . 2 . Hauteur du Rhin Cologne 2 févr. "î,53m. Strasbourg 1 févr. 2.38 m. Huningen 1 » 1-42 „ Lauterbourg „ — . Kehl „ 2.44 „ Maxau . 4.5S „ Mannheim . 2J53 „ Germersheim ,, 4.37 „ Caub M 2.20 „ Mayence « 2.18 „ Rubrort . 2 97 „ Bingen m 1.96 „ Duisbourg . 2,25 „ Coblence w 4.25 „ Waldshut , 2.33 „ Dusseldorf . 4 76 . Lobith „ 9.82 „ Hauteur du Main Hauteur du Neckar Francfort ! févr. 2,3: m. Heilbronn 1 févr. 1.20 m. Hauteur de la Moselle Hauteur du Bodensee Tréres 1 févr. 155m. Constance 1 févr. 2.93 m- PLUS GRANDES MAREES DE L'ANNEE 1918 Coefficient Fort Anvers de hauteur Philippe Hauteur de la marée, Hauteur 13 février * 1,11 2,77 2,79 37 » 0 0,87 2,17 2,19 14 mars * 1,17 2,92 2,94 29 » O 0,86 2,15 2,16 13 avril « 1,10 2,75 2,77 2* » 0 0,82 2,05 2,06 12 mai * 0,98 2,45 2,46 27 » O 0,81 2,02 2,04 10 juin « 0,88 2,20 2,21 26 » O 0,83 2,07 2,99 10 juillet • 0,84 2,10 2,11 25 » O 0,95 2,37 2,39 8 août • 0,86 2,15 2,16 34 >» O 1,06 2,70 2,12 7 septembre • 0,88 2,20 2 21 22 » O 1,1§ 2,87 2,«S9 • Nouvelle lun«. O Plein# lune. Fort d'Anvers ARRIVAGES DU 3 FEVRIER Steamer Wilford 3, de 'l'amise. Allège Belgica 4, de Hoboken. Twee Gebroeders, de RiipeQmomle. .. Dhie Gebroeders", de Malânes. » C. N. B. 2, de Matines. » Devonia, de Bruxelles. » Zélateur, de Bruxelles. ■ » Léon Edward, de Bruxelles. » Johanna, de Louvain. » Badknia 47, de G and. » Vèréinigung 5, de Gaand. » Robert & Bertrand, de Gand. » Henri Marie, de Gand. » Agathe, d'Ooilen. » Abasir, d'Hérenthaûs. » Dénia, de Ryc'ketvorseil.1 » Generaal De' Wet, de St. Léonard. » Jordaens, d'OLm-en. » A Continuer, de ChâteUlneau. Adr i a an, de la Hollande. De Vrouw Ida, de la Holilande. » Twee Gebroeders, de la Hollande. » Vijf Gebroeders, de îa Hollande. » Oscar, de la Hollande. » Teniers, de la Ho.lila.nde. » Grinthandel 2, de la Hollande. » Louise, de la Hollande. » Robert, de la Hollande-» Catharina, de l'Allemagne. » Charbonnière 16, de l'Allemagne. » W. van driel 35, de l'Allemagne. DEPARTS DU 3 FEVRIER Steamer Wilford 3, pour Tamise, iateau-moteur Schelde, pour Tamise. >. Maria, pour Ryck-evorsel. » Scheldestroom, pour Olmen. » Emmanuel, )pour Ha.mme. » Ringrose 3, pour Bruxelles. » Louis Ghemar, pour Bruxelles. Allège ■ Doel 7, pour Doel. » stanislas, pour Galloo. » St. Joseph, pour Ter monde. » De Jonge Oscar, pour Zele. » Mïjn Gedacht, pour Moerzeke. » Jonge Antoine, pour Baelen. » Marie Louise, pour Wiesen. » Océan, pour WiUebroeok. » Tournai, pour BruxeEes. » La Réflexion, pour Bruxelles. Visible, pour Bruxelles. » Oise, pour Louvain. » Aimée 25, pour Gand. » Cléophila 1, pour Gand. » Rosalie, pour Gand. » Dora 33, pour Gand. ». iFendel 73, pour Gand. » Ascenseur, pour Gand. » Elzass 10, pour Gand. » Rioni, pour Gand. » Ottomar, pour Gand. Abord, pour Gand. » Deux Frères, pour Gand. » Hélène, pour Liège. » Fructidor, pour St. Ghislam. » Arche de Noé, pour St. GbisLam. » Hirondelle 3, pour la Hollande. » Charbonnière 3, pour 1'.Allemagne. » -Successeur, pour l'Allemagne. AVIS POUR BRUXELLES En suite de l'art. 5 de l'ordonnanee du Gouver îur-Général du 22 septembre 1917, relativement : la saisie d'il tabac, j'arrête : i. Tout transport de taibaïc et de produits fabri lés à l'aide de tabaïc doit être accompagné d'un ; isser-tpaisser. On peut se procurer les formuliez n,é - ssaires au bureau d'emploi des tabacs, à Bru- i Alliés, 2, rue BriaOmont. ; -• Toute demande d'autorisation pour un trans- i •rt de taibac doit être accompagnée d'une liste j nseign'ant toutes les marchandises brutes ou fa- I piquées qui doivent être transportées. 3. Tontes les machines à couper le tabac, même •] 5 machines à main, doivent être déclarées à la t mmunie avant le lr février. L'administration com- c inaile est responsable des déclarations faites.L'ad- c nistration ooimmuin'ale devra transmettre la liste s s déclarations avant le 10 février. Les machines 2 n déclarées seront saisies. Les stocks de taibac <s convertis en même temps que des machines non r tarées, seront saisis sans indemnité. e • Les déclarations faites au sujet de la récoltf 1 it en girande parti© inexactes. La réquisition du à )ac aura lieu sur la. base des renseignements n unis par le receveur des con.tributions.Les peines vues dans l'ordonnance seront rigoureusement g [Piquées à tons ceux qu.i ne feront pas de livrai ti 1 complète. / jy b'uxeUdes, 20 janvier 1918. G -e Commissaire civifl du chef du district rural H de Bruxelles : te von Wadderkop, d Conseiller gouvernemental. i: BELGIQUE Les cultures en Belgique non occupée On mande du Havre en date du 2 février : Afin d'assurer 1 'aipiprovisiionnenient en vivres de ila partie de la Belgique non occupée, les terres prises en cuflture se .ont, affectées comme Suit : 3/S pour la cuflture du, blé, 1/8 pour les pommes de terre, 3/8 pour les plantes fourra-gères et 1/8 pour îles plantes imidustrieaileis, telles que betteraves, chicorée, orge et tabac. CHRONIQUE JUDICIAIRE TRIBUNAL CORRECTIONNEL DE CHARLEROI Réquisition de terrains La seconde Chambre-correctionnelle vient de rendre son jugement dans l'affaire des réquisitions de terrains qui passionne au plus haut point la contrée carolorégienne. Les bourgmestres qui avaient décrété la réquisition des terrains au bénéfice de leurs administrés en vue des cultures économistes et des coins de terre, se sont entendus condamnés à une amende de 1 franc avec sursis de 1 jour. Le tribunal, après avoir écarté l'exception d'incompétence, s'arroge le droit de vérifier la légalité des actes de l'administration ; il exai n i n e longuement le principe de la -propriété privée, réglée par la loi ; droits imprescriptibles de la propriété privée. La loi dm 4 août 1914 est sans application à l'espèce ; elle ne prévoit que la réquisition des denrées. Entrer dans la voie qu'indique la défense serait autoriser tous les abus, ce que le tribunal a le devoir d'empêcher. On ne peut reprocher au cultivateur qui refuse de mettre ses biens à la disposition de d'administration communale, de faire de sa propriété « un usage prohibé par les lois ou .Les règlements ». Il faut écarter l'opinion de la. doctrine selon laquelle l'expropriation ne s'entend que d'une perte complète et définitive d'un droit. L'expropriation, dans le sens^ -large que le tribunal lui donne, s'entend de la privation, même provisoire, de la propriété, on de son usage. En face de l'étendue de la propriété concédée au particulier" par les fondateurs de notre droit public, depuis la déclaration des Droits de l'homme jusqu'à la Constitution de 1830, il est difficile de concevoir, comme le prétend la défense, qu'on ait permis au pouvoir local des communes de réglementer le droit de propriété. S'il en était autrement, on ne voit pas où pourrait s'arrêter le droit du pouvoir local, qui rendrait illusoire le parchemin. sur lequel le particulier fonde son droit. Lorsque l'intérêt général se confond avec l'intérêt local, c'est le pouvoir législatif seul qui peut intervenir.Les attributions de l'autorité locale sont limitées. Les textes ne lui permettent pas de porter atteinte ;i la propriété, Si le décret de 1790 avait la portée que lui 'donne la defense, il serait incompatible avec les articles 31 et 138 de la Constitution. Entrer dans la voie qu'indique la défense, c'est permettre tous les abus. Les divers règlements communaux -dont le ministère public a donné lecture montrent mieux que toute considération théorique, a quelle anarchie on aboutirait. Les tribunaux ont le devoir de faire respecter la loi. Abordant alors l.es autres arguments de la défense, le tribunal dit que l'erreur sur un point de droit n'est pas exclusive de la responsabilité. Le. tribunal rend boum ' mage aux intentions généreuses et désintéressées des magistrats communaux. On ne peut davantage accueillir la cause de justification tirée de la nécessité, parce que la nécessité ne permet jamais de léser le droit d'autrui. L'acte incriminé par le parquet est donc illégal, mais il y a lieu d'accorder aux prévenus les plus larges circonstances atténuantes, puisqu'ils se sont trompés dans l'appréciation d'une question de droit, d'ailleurs délicate ; la condamnation qui sera prononcée, dit fermement le tribunal, n'entache aucunement leur honorabilité. ; { INFORMATIONS FINANCIÈRES BOURSE OFFICIEUSE D'ANVERS Séance du 4 février. — Le marché n'a pas été 1 meilleur aujourd'hui, ni sous le rapport de l'activité, ri! sous celui des dispositions. Il y a. mèn r lieu de constater que la reprise plutôt mesurée qui s était produite au cours de la semaine dernière ei; ac.'ions Grosnyi ne résiste pas à quelques offres nouvelles qui se déclarent, et qu'une bonne partie i, ne cette avance se trouve reperdue. Ce qui se fait i en valeurs caontehoutières est tout bonnement insi- ? gniifiant et les coloniales sont inexistantes. En fondis i. d Etats, les échanges se maintiennent dans des bor i ne s restreintes mais laissent toutefois apparaître a des prix relativement soutenus. IL n'y a cependant s pas d'amélioration en Roumains "ni en Russes La faiblesse des rentes beiges n'aura été que passagère, elles se redressent aujourd'hui d'une bonne frac ,, tion, les dettes communales continuent à jouir o d'une bonne demande et les lots de villes con ser- c vent des acheteurs. j. Belge 3 % mai 71,90-72,85, Emission Anglaise 85-80 2 Bon du Trésor Belge 4 % 1917 102-102,60, Annuités 3 % 80,50-81,60, Anvers 5 % -1917 102-102,50, Bon de ,d Caisse 4 % 1919 102,25-102,50, Anvers 1887 50-85,60 i; -i90?' 71 "72' Bruxelles 1905 73,20-74,20, Gand 2 1896 7>%7p A., Liège 1905 68,75-69,75, Cons'o 97 10 7 98,2o. 3' Les échanges en fonds d'Etats internationaux se U ressentent des restrictions imposées aux opérations d arbitrage. U s'en suit que les contre-parties l'ont il c souvent défaut et que les transactions sont forcé- f( ment rendues plus difficiles. En Argentins on est plus faible en dettes libellée* p en pesos-papier, mais bien tenu pour les emprunts e; fédéraux or. Cédilles Non veilles 108,25-109,50, les I. P' 108,25 P., les K 97,50 A., les Céd.ules or 104,50-105,50 2( Argentin 4 1/2 Intérieur 98-99 1/8, l'Extérieur 4 1/2 3Î 98-99, le 4 % 1897 83-84, Bahia BJanca 464 Buenos- Ayires 4 1/2 98,25 A., Pavimentation 5 % 1910 90- n 91 1/8. ^ Les Brésiliens sont fermes quoique peu variés. i'" Funding 5 % ancien 102,25-103,25, Brésil 5 % 95 50 1-', A-, le 4 1/2 1883 90 3/8 91 3/8, le 4 % 1910 78 P 'le 4 ,nj 1889 77,50-78,50, le Rescission 77,25-78,25. Si Chili 5 % 1911 99-100, Cuba 5 % 105,25 A., Guate- te ma_la 57,50-58,50, Uruguay 3 1/2 74,75 P., le 5 % 96 50- pi 9/,o0, Ceclules 106 P., VénézuéQa 69,75 A. ' 57 En dettes asiatiques, les cours piétinent sur place. îP ^98 87 7/8-89 1/8, Japon Railway 105,50- ^ v 1905109 a-' ^4 %1905 99 a-> ie 4 % H low 90,10 A. In Les doutes continejitaies à peu d'exceptions près conservent des tendances assez lourdes. :B"Jgare 4 1/2 82,25 A., Hongrois or 74,25 P., MétaJ-Ljques 62,o0-S3;50, .Nationales 62,25-63,50, Roumain 4 ° 1890 80-8T1, Je \ 1/2 19(13 72-73, le 5 % 1903 82 50 P. Russe 4 % 1880 49,75-50,75, le .N icolas '64,50 \ "i'e 5 ,, 1906 66 3/8-67 3/4, Serbie 61 P. J6 «n fait moins que jamais en actions de banques g>-ju d action, d'entreprises d'intérêt local. La iouis-ianoe Foncier Sud-Américain a valu 1950-1995 et a dividende Immobilière Sud-Américain paraît "" SSP établie à 247,50-252,50, ordinaire Keamtericli c" i'»»1. 1., l'ordinaire Liebig oscille de 690 à 702 50 S Electrique Auversoiee 295-300, capital Escitut d'E 130 A., la dividende Escaut 90 P., capital Tram. 31 ^An-vers- 112,50-117,50, capital Train. Rosatrio 83 v Ytifo -c'e? fJ'h'igations et des actions privilé- au 1 ; liyiï>othecaires est inébranlta'bdpeanent ferme le^ c jetions privilégiées tout partieuflièrement se payent les prix forte. Obligation® Banque Belge de même t.p [ne tes Crédit Foncier Suid-AniéTioain cotent de 491 f iq2 ;,o SK?n'VIî??I'6es,so'nt râtré 1125 et . 136 1/2, oblig. Générale Belge Argentine 465-470 , u'iv. Inionobiilier Sud-Américain 1095-ii07 \I9 nhii,.' tord-Ouest du Brésil 325 P. 1 ' Dans le groupe des pétroilifères des disposition « l'lutôt favoraibles paraissent s'afflmier p0lir Ml'. îiines ruibriques, ces velléités de reprise ont cen en aint été vite a.rnêtées par la faiblesse des Gros«n\ i m reculent rapidement en présence des offres qui e déclarent, l'ordinaire Grosnyi a été traitée entre 00F )85 et 2165, une ceiiaine résistance ne se faisant ? en tir que lorsque déjà la. réaction avait fortement WJr 'duit les cours. La privilégiée s'établit entre 2320 0 t 2370. L'Astra Roniana est calme entre 1630 et ' J?o, capital Nafta mieux à 114-118 1/2, la dividende ',mA 1/2-267 1/2, Bory«sUaw capital 74 1/2 A. Rou r îanie ca/pitail 170-178. | Les valeurs caoutolioutières sont 011 pleine létliar- SIÎ 1e. Les quelques cours cotés représentent des 'm; ansiictions de minime iiniportanee. Dividende Deii 'ma oeda 92 A., Federated 800.812 l/2,Finanoièie 260 P. n ï Kaflitengali 69-71, Kuada Lumipui ->q q, T*/« ÔAKVS,nS R"i,1>e'1' 108~U1' Nieuw 'Hisadak capi- S 1 88-90 1/2, les parts 2o0-262, Sennah 68 1/2-1 1/8. , ii' îvtdende Mi/nerkat 60-62, actions Tanganyika 129- =>9^ prér BOURSE OFFICIEUSE DE BRUXELLES Séance du 4 1évrjer. — La caractéristique de la | séance a été 'ranimation au carié des égyptiennes I qui ont été traitées à des prix très fermes, par I ■contre les: charbonnages ont été abandonnés. Les lots de vililes', dettes communales et rentes I belles conservent un courant d'affaires satisfaisant. I Voici les cours pratiqués ce jour : Rente Belge 3 71 5/8-72 3/4 ; Bons du Trésor 4 % I 1917, 104 ; Bons du Trésor 4 % 1919, 104,25 P. ; I Congo lots, 96,50-97; Crédit Communal 3 %,'76 A. ; I Crédit Communal i % 1916, 93,75 A., 94,25 P. ; Vici- I naux 2 1/2 % 1885 lots, 99 ; Vicinaux 3 % mai, 73,75 ; I Vicinaux 3 % janv.-juil., 73,75; Anderlecht 191 i I 4 1/2, 103 ; Anvers 1903, 71,50-71,75 ; Anvers 1887 (ex- I coupon), 85,26-86; Bruxelles 1905, 73,75; Bruxelles I 1902, 87,50 ; Bruxelles Marit. (ex-coupon), 66 ; Inter- I communale des Eaux, 460 ; Gand 1896 (ex-coupon), I 71,25 ; Liège 1897, 70,75 ; Liège 1905, 69,50 ; Osteuide, I 1898, 57,25 ; Sohaerbeek 1898, 61,50 ; St-Gilles 1917 I 101,75 ; Verviei-s 1873, 103,50. Au groupe des obligations industrielles et varia- I bles, aucune amélioration notable. Obijgaiions. — Anvers, .470; Alexandrie 4 %, 400; I Odessa 4 1/2, j.-j. 375 ; Rotterdam, 465 , 467,50 ; Perse I 5 %, 125 ; A tel. Willebroeck, 375 ; Cui\". Hemixem, I 320 , 327,50 ; Ab. Andeii. 4 %, 417,50 ; Stalles 4 %, 420. I Obligations varia.bles. — Centre 70 Les banques sont soutenues, mais sans transac- I t i 0 u s importa n te s. Beige pour l'Etranger, 745 , 750, 740 ; Coloniale c.. I 40, 45 : Outremer, c. 770, 767,50, 777,50 ; Crédit Lié- I geois, 712,50 ; Crédit Fono. Extr.-Or., f. 960-990. En valeurs de transports, les offres continuent à I dominer, la Maritime du Congo de 1035 à 1045, les I voies ferrées se sont-traitées à. 250. Pour les tramways, les titres suivants sont les I plus suivis. Athènes Pirée, pr. 20; Int. Tram, d. 26,50, 27; I Murcie, c. 36, 36,50, 37 ; Piémonfcais, pr. 160; Ralilw. I et EL, j. 225 , 230; Sofia, d. 37 A.-38 P. ; Ténériffe, I d. 6,50 ; Transports, f. 1225-1235 ; Transip. et Force I Motr., 1". 17,50 , 20 , 22,50; Tramw. et El., 0. 22,75, I 23. 23,25; TraniAv. et El. Russie, c. 270, 275, 280: I Un. des Tramw., priv. 50, 47,50, 49 ; c., 10. Relatons en passant les deux informations sui- I vantes de ce groupe : A l'assemblée statutaire du 31 janvier des Tram- I ways d'Iékatérinoslav, il a été déclaré que, par I, suite des événements, le bilan au 30 septembre 1917 I n'a pas encore pu être établi. Les bénéfices d'exploitation et les bénéfices divers I de la Société Générale de Tramways et d'Ajpplica- I tions d'Electricité à Liège, s'élevaient, au 31 mars I dernier, à fr. 2.630.934. Les frais généraux, les impôts, intérêts sur obli- I gâtions eî divers ont été de fr. 782.282; le fonds I d'amortissement des immobilisations a été doté de | fr. 1.700.000 et le solde disponible de fr. 148.651 a été I reporté à, nouveau. I.e groupe sidérurgique et métal/iurgique reste I totalement- délaissé, sauf Aumetz-la-Paix qui est I demandée à 575 ; les autres cours sont: l'Alliance I i 645, la fond. Atel. de Jambes à 77,50; la fond. I Baume et Marperit à 600, les Emaiil. de Gosselies I 1 135,50 et 65,50 suivant le titre, la cap. Energie à I 115, Ougrée à 790, l'ord. Lam. de St-Victor à 13, Tliy- I e-Château à 1550, et la fond. Wattelar à 51. On \erra par les cotations suivantes et le peu I de titres inscrits- au tableau que le groupe char- I bonnier 11'a guère été actif. Gramd-Conty, 732 1/2, 727 1/2, 730 ; Houilil.'-Un., 955, I ?60; Kessales, 1560; Marciaielile-Nord, 621; Noel-Sart, I ^650 ; Nord du Fléiiu, priv. 280, 285, 290 ; ord. 67 3/4 : I Riéu du Cœur, 930-^^5 ; U.-O. Mous, 1205 ; Eelen- I 4lSC,1i, cap. 700, 675, 725. Des valeurs hollandaises seule la div. Laura et I ^eneeniging a été cotée et a progressé légèrement I jusqu'à 1435. Quelques bons portefeuilles achètent discrète- I nent des titres1 de Armes minières. Ce sont les I H'ior. C.omp. Gôn. des Mines à 61, Nébida ferme à I •00 ; les Mines Réunies de 190 à 200 ; la div. .Nitrates I 1 39 1/4, la Productora. A et B respectivement à I 22 1/2, 125 et 122. 1/2, 120, 115, 125, et la fond. Zincs I ' le Hambourg de 242 1/2 à 250. I ( Dans les compartiments suivante, on ne s'est I 1 ntéressé qu'aux valeurs ci-après : I ■ Glaces et verreries. — Bennert-B.ivort, pr. 600 I Gaz e: électricité. — Rosario, d. 70, 72, 74. Construictions. — Cirn. Visé, pr. 157,50. Produits chimiques. — Willsele, j. '28,50. Aux coloniales, les cours se maintiennent bien. \ ale-urs coloniales. — Comfina, f. 635-665 ; Sim- I at, d. 622,50; Belgo-Katanga, c. 117,50, 119,75, d. I 01, 102; Coin. Minière, e. 130, div. 54,50; Cornjpt I r loin. Congolais, part 37, 38, titr. 20; Géomines, 895: I 1 •atanga, ord. 3545, 3540 ; Lacourt, f. 582,50 ; La I ,f uki, c. 43, 42,50, 43,50; Un. Minière, c. 1860: Tan- I anyika, iai,75, 131, 131,75. I y l.es plantations caoutchoutières continuent' ;'i I voir des échanges suivis. . I Plant, annam., c. 161,25, 162,50, 163,75 ; Faucon- I ier, c. 525, f. ,570 ; Bruxell. Java, c. 227,50 230 I >2,50, fond. 1835-1850; Noembing, c. 580, 10° f. 360 I en.11. Rubber, 69, 69,50 ; Simpang Kiri, c. 1525, 1530 I ù md. 1145, 1150, 1160; Zuid-Preanger, 216,25 , 217,50' I 18,75. Les pétroles sont soutenus, c'est le cas pour la I iv. Bory&law et les titres Grosnyi. Pétroles Borys- I tw div. 295, 300, 305 ; Grosnyi, priv. 2400, ord I 100, 2150 ; Cie Int. Pétroles, priv. 124, 126, ord. 70. I ... I 1/2, 75, fond. 660 , 665 , 670; Tustanowioe, priv. I <l ?0, 325, 335, cap. 100, 97 1/2, 105, fond. 150 152 1/2 I • y 160, 162 1/2. I a Statu quo en devises sucrières. Généraile Bruxel I lise 490 ; Suer. Européenne^ cap. 84 , 84 1/2 , 85 I »nd. 64, 63 , 62; cap. St-Jean de Porto Rico, 135. ' I En oMigations étrangères, on a inscrit 2-44 244 ! '? | -Dur les Tanganyika, 275 pour les 5 % Goyaz 325 I ri 1 Nord-Ouest Brésil (le 1'-, 322 1/2, 325), et 292 l/P I \ >ur les titres verts, 167 1/2, 170 en Nord Parana I O en Biazil Rails, 527 .1/2, 530 en Norfolk Bonds' I 5 et 340 en Port de Para. L'a cote des valieurs diverses est des mieux four- I es ; a remarquer la progression des égyptiennes. I nx. înt. priv 320 ord. 235, 240, jouiss. 115; Brass. I m ^tO'ile, 114, 11d, 116, 117, 118 ; Madrid-Palace, div. I /c o ; Banque Agric. d'Egypte,ord. 185; BasseEgvpte I i" •i\ rlegiee .550; Egypte Entr., capital 175-180 I vidende 145-152 1/2 ; Immobilière d'Egypte, fonda- I a ur, 155, 160, 165; Lujar, 707 1/2, 710, 715 ; Prado I à priy' 110' 112 115 : OTC] * Vi, 60, 62 1/2; Magyar, jouiiss. 106 1/4, 107 1/2 I -, 5 3/4 ; Lig. Toscana, 282 1/2 ; Kolomna, 375 : Métal!. I isse-Belge, 1240-1270; Vil/lerupt La v.-Die 11 650- I +. -F. ^SauOnes, 3600 ; Aubriv. VillOerupt, 450; Lorr. I -a I/o d; Po,rt ■Para' ord. 255 ; Barmen, jouiss. 30. I ^ 1/2; Brass. Diekirch, -450; Tr. Salonique, 90. I g COURS DU CHANGE \nvers, 5" février. — Cours du florin : 292 1/2 ar- I 41 11t. I ii' V.MSTEtDAM, 4 février. — Londres, fl. 10,89 3/4 • I iram, 42,20; Paris, fl. 40,20; Suisse, 50,75 Vienne' 23' 10 ; Copenhague, .fl. 70,25 ; Stockholm, 76,—. I 27: rôleries Dufrenoy-Delloye et Cie, société anonv ^ lin7' Bénéflc*s » iociété générale de Tramways et d'Applications I iectricite, société anonyme, à Liège. — Bilan au mars 1917. Solide disponible, fr. 148.651,72. I 1 on Gosen et Co, successeurs de Wilfcens et Co, tn îete en commandite par actions, à Anvers. Bilan Na 30 septembre 1917. Solde créditeur fr. 43.491,13. I xploiia'iion de Spectacles publics, société anonv- I ( ',a — Bilan au 30 juin 1916. Solde per-tr. 63.95o,95. | mi liflan au 30 juin 1918. Solde perte, fr. 96.415;6S. j liroiterie nationale, société anonvme, à Bruxel- ,-4281 o~ nn affrêbé> QU 30 juLn 1917- Bénéfices nets, cia ' I so* PART!F COMMERCIAUX L MARCHE DE NEW-YORK de ew-York, l' lévrier. Ail ROMENTS. — North Sprùig I, auj. 226,— préc — — ; Red Wioter, auj. 229,—, préc. 229,— ; Hard iter n» 2, auj. — /—, préc. —/—. mi. — Vendu : —/— baffles. On cote : mars auj , préc. 8 71 ; mai, auj. 9,33, préc. 9,01 ; juillet . *,S8, préc. 9,22. C 10 n» 7, disponible auj. 8 3/4, pséc. 8 3/4. ' der '"J5,-," „ cote •' MMldJing Upland, auj. 31,20 m.e- ' ïï', lîfcette® jou.rnailièj-es, auj. 13.000 bailles zon ■JS$° *, journ. vers les îles Brit., het VI : ,ten' v«w te Continent, auj. .Slot m, p\i'e<. yooo. j Qg ? co®?: S™" »»J- 29,86, préc. 30,32; mars, auj. biel '\S'ZC /7LaiT,a' »"j- prêc. 33.85; mai, Vai -9,35, préc 29,û ; juin, auj. 29,11, préc. 29,55; vin: et, auj. 38,89, préc. 29,33; août, auj. 28,67, préc. so.nl - : sept., (Uij. préc. -,- ; net., auj. 27,54, van :. 27,90; déc., auj. 27,30, préc. 27,67 tôt Chicago, lr février. Maïs. — On cote : mars, auj. 126 3/4, préc. 126 3/4; mai, auj. 124 3/4, préc. 125 1/4. Avoine. — On cote : févr., auj.lSl 3/4, préc. 83, 3/8 ; mai, auj. 79,—, préc. 80 3/8. Saindoux. — On cote : févr., auj. —,—, préc. —,—; mai, auj. 25,05, préc. 25,52.1/2. •Pork. — On cote: févr., auj. —,—, préc. 47,20; mai, auj. -16,77 1/2, préc. 46,57 1/4. Bibs. — On cote: févr., auj. —, préc. 23,90; mai, auj. 24,62 1/2, préc. 24,60. Compagnie Générale des Tramways à vapeur Piémontais Société Anonyme Le Conseil d'administration a l'honneur de porter a la connaissance de Messieurs les actionnaires qu'une assemlxlJée générale extraordinaire se tiendra le SAMEDI 16 FEVRIER 1918, à 3 heures de l'après-midi, rue du Nord, 80, à Bruxelles. Le dépôt des actions, en vue d'assister à l'assemblée, doit être fait le 11 février au plus tard, soit : A ►BRUXELLES : au siège social, 80, rue du Nord; a la Caisse Générale de Reports et de Dépôts, 11, rue des Colonies ; au Crédit Aiiversois, siège de Bruxelles, 30, avenue des Arts ; au Crédit Anversois, succursafle de Bruxelles, '39, rue Fossé-aux-Loups ; i A LIEGE : à la Banque Liégeoise, 34, rue le l'Université.ORDRE DU JOUR : 1" Modification des statuts en vue notamment de Les meîitire en concordance avec les lois coordonnées sur les sociétés commerciales; Suppression des articles 7 et 8 des statuts ; Modification aux articles 9, 10, 11 et 16 des statuts; Modification à l'article 18 des statuts, au sujet de la computation des votes en Conseil d'administration ; Modification à l'alinéa 2 de l'article 19 des statuts, relatil à la signature des copies et extraits des délibérations du Conseil ; Modification à l'article 21 des statuts en vue de pernrettre au Conseiil d'aidiministration d'emjprunter' même pan- voie d'obligations au porteur ; Modification aux articles 25, 26, 28 et 29 des statuts ; Modification aux articles 32 , 33 et 35 des statuts, en vue de limiter la réserve légale au montant fixé par la loi ; Modification à l'article 41 des.statuts au sujet de La commutation des votes en cas d'abstention ; Modification au deuxième alinéa de l'article 42 des statuts, . relatif à l'obligation pour Je Conseil d'administration de convoquer l'assemblée général? des actionnaires ; Modification aux articles 45 et 48 des statuts ; Suppression - de l'article 49 des statuts; Modification à l'article 50 des statuts ; suppression rlu 2° et du 4° de cet article ; Indication plus précise des majorités nécessaires an vue de statuer notamment sur lés modifications aux stat uts ; CompOément aux articles 52 et 59 des statuts ; Modification dans la numérotation des articles les statuts ; 2" Pour autant que de besoin, autorisation à don-rer au Conseil d'administration en vue de lui' per-, nettre de créer et d'émettre des obligations; 3° Fixation du nombre des commissaires ; 4" Eventuellement, nomination d'un commissaire; 5° Emoluments des adttninistrateurs et commissaires ; 6° Raccordement de la station de Cuneo au tramway Borgo-Satn-Dalmazzo-Demente (article 50 des statuts). Pour île cas où cette assemblée ne réunirait pas es majorités requises, une seconde réunion se tien-Ira le SAMEDI 16 MARS 1918, aux mêmes lieu et leure. Tramways et Electricité Société Anonyme 4, rue Montoyer, Bruxelles Messieurs les obligataires sont informés de ce ne !e coupon, semestriel à l'échéance du 2 janvier 918 des obligations 5 % est pavable par fr. 12.50 lepuis cette date : BRUXELLES : à la Banque de Bruxelles, siège A, 62, rue Boy a le ; siège B, avenue des Arts ; succursale C, 42-52, rue du Lombard ; au Crédit Anversois, 30, avenue des Arts ; au Crédit Général de Belgique, 14, rue du Congrès ; ANVERS : à la Banque de l'Union Anversoise, 2, Marché-aux-Grains ; au Crédit Anversois, 42, Couine rue de l'Hôpital ; a la Banque de Commerce, 9, Longue rue de l'Hôpital ; LIEGE : à La Banque Liégeoise, 34, rue de l'Université ; GAND : a la Banque de Flandre, 2, .avenue de la Place d'Armes ; CHARLEROI : à la Banque de Charleroi 6 rue Puissant. ramways Electriques d'Alicante Société Anonyme 11, rue du Gentilhomme, à Bruxelles Messieurs les obligataires sont informés de « îe le coupon semêfetriel à l'échéance du i janisier 1« (l'es obligations 5 % esi payable par fr. 12,50 '.puis cette date : BRUXELLES : au Crédit Général de Belgique ; A'NVERS : à la Banque de Commerce ; LIEGE : il la Banque Dubois de Metstte et Cie ; CHARLEROI : à la Banque de Charteroi. l.es 66 obligations, el<Iessous mentionnées, sor '■s au tirage du 24 avril 1917 et remboursables par francs, coupon u.» 5 an 1' juillet 1918 attaché ut payables depuis le 3 janvier 1918 aux■ guichets ces mêmes établissements : 1 51 66 145 153 159 309 350 364 411 49-5 1 >6 561 578 599 619 708 720 773 838 851 1004 4 -6 1220 132.2 1357 1375 1383 l«i 1465 1473 1515 1603 r )0 1S33 1834 1 931 1960 2015 2073 2096 2120 2127 BlftS h 7 2406 ««0 8M7 2-470 2476 2519 2532 2570 2576 2640 n .8 2(51 2810 2873 2892 2931 2933 2942 2946 2961 2985 MEMENTO DE L'ACTIONNAIRE " ASSEMBLEES ANN0NCEEE c 14 février g Cronihout Motoren Sleeipdienst, société a-uonyme liquidation, à Anvers, au siège social, 51, Quai e poléon, à Anvers, à 3 heures die relevée ^ 16 février '.oinpa.gnie Générale des Tramways à. vapeur Pi ""tais, sociiiétê anonyme, à 3 heures de l'après-dl, rue du Nord, 80, t\ Bruxellles. Sl 23 février ^ rociété anonyme Syndicat d'Entreprises Gommer-les et Industrielles, à 16 heures, au siège de la s< J'été, 10, Longue rue Neuve, à Anvers. K 15 février 'Industrielle Belge, société anonyme, à 3 heures relevée, au siège social, 4, rue des Tanneurs à k; ^er*. m - P'< Ville d'Anvers se PRACTISCHE AUTOMOBIELLEERGANGEN ti( p uitdrukkelijk verzoek van vele verdergevor- ia den en hoogerontwikkelden, en gezien het alge- jn m gebrek aan volcloend doorzicht in deze bij l, dere kwestie zelfs bij de meest bevoegden, heeft Bestuur der Practische Automobielschool b<> en een practischen leergang in te ricliten over : Magneet en het electrisch ontsteken der automo- motoren, welke door electrotechnisch ingenieurA. Loy gegeven wordt. Inlichtingen en insclirij- jn' ren : Practische Automobielschool, lokalen Mori- ; 3, Dambruggestraat, n° 109, Ant.werpen a,lie dagen y' U tôt 1 en 3 tôt 5 uur (T. U.), Zonda.g-'s van () 1 uur (T. U.). ' ^ NEDERLANDSCH STEUNCOMITE \ rijida,g 8 Februari, uitieiking van sp<ek, zuurkood en /uien, aan liouders van witte levensniLdidelenkaar-ten, in het ma.gazijn Langue Winkelstraat, 32. Voilgorde : \ an 9 tôt 12 uur (torenunir)^ voor een en twee peisonen, en van 3 tôt 5 uur (torenuur), voor meer dan twee personen. Afgegeven, wordt 125 grain ispek, 2 kilo zuurkool en een halve kilo uien voor fr. 2,50 (ailles bij eQikaar) per persoon. Emballage zeil'f inede biengen. Gepast gelid verpQicihtend. Per-sqaien woonaclitiig buiten Antwerpen, Merxem, Ou/de Coid en Hoiboken, kunnen dubbel rantsoen ont-wmgen en mogen lmin rantsoen door een an<ler ilaten medebieng^n LISTE DES OBJETS TROUVES DU 28 JANVIER AU 3 FEVRIER 1918 'Bureau principal. — Trouvé dans une voiture du tram, par lleylen, François, demeurant rue Lamo-.mnière, 144, et à obtenir aux bureaux de la Compagnie des Tramways 'Anversois, rue du Grand Chien, une saocoicbe contenant une somme d'argent se com posant de billets beiliges et aillleman-ds ainsi que quelque monnaie en zinc. Par Van Loion, François, rue Drie Saiellen, 2, un petit ollien- à pattes rousses et portant uai collier en cuir. ■2e Section. — Au bureau, un gant d'enfant en cuir brun. 3e. Section. — Au buieau : deux parapluies de feuuine, une canne et un rouleau de papier. 4e" Section. — Une photographie. 8° Section. —. Au bureau: un gaut d'enfant en cuiir noir. Par Jans, Ed., rue Peteff Benoit, 39, en « boa », en plumes noires. Par Adriaensisens, rue Victor Driessens, 10, un petit, ohnen brun, espèce «griffon,», sans colûier ni. m lédaiille. Par .Soimeis, Marie, rue Kairel Rogier, 10, un chien a. poïllis 'longs, espèce « barbet ». Par Olaessens, avenue des Petits Coqs, 10-4 un porte-monnaie. A obtenir au magasin de viande, me de Gand <un poife-feuilile en cuir noir. Par Huygens, diemeurant à Berchem, rué Water-ford, 7, une montre en argent. DESTRUCTION D'ARCHIVES l.a maison .J. Freysen, de la rue St-Gommaire, 8, se charge de la destruction d'archives et achète tous vieux papiers aux pilius liants prix. AVIS AUX GOURMETS Nous avons le plaisir d'annoncer à nos lecteurs qu on peut encore toujouis obtenir à. la poissonnerie u De Xoordzee », Courte rue de l'Hôpital, des huîtres, du poisson de rivière vivant (carpes, tanches, etc.' et toutes sortes die harengs succulents. LE PACTOLE Le prix réel d,u jouir de vos briiKLants et bijoux e«t. payé par Joseph Presse! j1', avenue des Arts 21 (de 12 à, 2 heures). ' ' COMITÉ NATIONAL DISTRIBUTION DE FARINE Demi-ration complémentaire La distribution de la demi-ration complémentaire de farine pour la semaine courante se fera au locad de la Cite, à partir de demain merenedi 6 courant. RATION SUPPLEMENTAIRE DE PAIN Contrôle des cartes de rations Le contrôle des cartes de .ration supplémentaire de pain pour les habitants des 28 et 7« sections (ceux qui doivent venir prendre" le pain dans le local de distribution Peter Benoit, avenue du Commerce) aura lieu dans le bureau d'identification rue des Douze Mois, 2, de 9 1/2 à 4 1/2 (H. T.), dans 1 ordre suivant: ' Mercredi 6 février, pour les numéros T , _dfes cartes de ménage de 32001 » Î70## Jeudi i février, pour les numéros des w i de ménag* 37001 » 4300# Vendredi 8 fevrier. pour les numéros des cartes de ménage de 43001 » &1O0# Lundi il février, pour les numéros », ,• ??s,'rartes de ménage de 51001 . #lOfl« Mardi 12 lévrier, pour les numéros des cartes de ménage de 61001 à Ici flu Les intéressés doivent apporter leur carte d« ra-ion supplémentaire de pain, le carnet d'identité «t la carte jaune de ménage. Les personnes dont les cartes ne sont pas pourvues de 1 estampille A. K. v. H. n» recevront plus vrieli,am S ll0ca:i de distribution après Le 9 fé- Les personnes dont les cartes sont déjà pourvu®» de 1 estampille A. K. v. H. n® doivent plus se présenter au bureau d'identification pour le contrôlé. RATION SUPPLEMENTAIRE DE PAIN Les distributions de la ration supplémentaire de Foi1? - P(?UT Ia Période du 27 janvier au 9 février 1918 inclus, /0 gr. x 14 jours = un pain de 980 grammes par personne, auront lieu : 110 distribution 1 ? seçt. 2o 7e sect. 3«<£4«secl. 5«4 6»see , Local Local Local Local r. d. Aveugles, 18 Peter Benoit Bunge Thalia . .. .. . Av. du Com, Q. St. Jean R. Garnot Jeudi 31 janv. 1- 8000 1- 3000 1- 8000 1- 8000 Vend. 1 févr. 9001-16000 9001-18000 8001-14000 8001-17000 Samedi 2 » 16001-25000 18G01-28000 14001-22C00 17001-26000 Lundi 4 « 25001-36000 28001-38000 22001-300C0 26001-36000 Vardi 5 » 36001-45000 38001-46000 30001-40000 36001-43000 Mercr. 6 « 45001-54000 16001-60000 40001-53000 43001-56000 Jeudi 7 » 5400'-fin 60001-fin 53001-fin 56001-fin 2e distribution ^end' 8 » 1-30000 1-50000 1-30000 i-30000 Samedi 9 •» 30001-fn 50001-fin 30001-fin 30001-fin 1re distribution 8« section 9e section 10* section TiiiCh T-^al l-ocal Téléphoné Tir Com. St. Jean Rue Baudouin Ch. St. Bernard Place St.Jean Jeudi 31 janvier 1-10000 1- ?000 1-7000 Vendredi 1 février 100C1-18000 1001- 2000 7001-15000 San}edl 2 " 18f 01-26000 2001- 3000 15001-25000 Lundl. 4 » 26001-37000 3001-21000 25001-35000 ^ardl 5 * 37001-47000 21001-27000 35001-45000 Mercredi 6 », 47001-58000 27001-45000 45001-58008 Jeudl 7 8 58001-fin 45001-fin 58001-fin 2e distribution ^endr«di 8 » I-30000 1-10000 1-20000 6amedl 9 " 30001-fin 10001-fin 20001-fin Les ménages de 1, \2 et 3 personnes recevront la At ion supplémentaire de pain en une fois : ceux de personnes en une ou deux fois,au choix, et ceux de lus de i personnes recevront à la première distri-loitié molt-é et à la seconde distribution l'autre La délivraison .se fait, sur présentation de la carte l«\ lll?,r«%Pltm,S?a,re,de "ai"' 16 "latin de 1 ri i 'rii 9 4? ra' '■ p0ur s secourus, et I'après-Durus neU1'eS T-)' pour leK non se- est nx6 4 66 centimes par pain de 980 t*ni mes ■ sact lnfél'6ss6s sonl pri'55 1,6 payer 1» montant ATIONS POUR LA PERIODE DU 28 JANVIER AU 10 FEVRIER nnRDi ~ UnB, ration de 200 grammes par ner-my' a r?,lsi)n d® fr- 5 16 kilo, soit à fr. 1 la ration. " , ? ratl™ de 200 grammes par personno ^AvrSi "n1'50 1^.ki'10' soit fr- °'^ la m™ ' .nVil ration de 50 grammes par per- tion r'IIS0n e fr. 5 le kilo, soit à fr. 0,25 la. DE MAIS f000113)- - Un* ration de 0 giammes par personne, à raison de fr 1 le lo. soit à fr. 0,20 la ration. CREME DE RIZ. — Une ration de 100 framme-s 15 la'ration' a raison de fr' 1'50 le kll°. s0» » ^'n = A?' ~ Unj rJtion de 50 grammes -par périmé, à raison de fr. 8 le kilo, soit fr. 0,40 la ra- rtsfl? 4 v€nte de Macottes pour ma rie.- et enfants «n-dessous de deux ans - oui ne lussent pas de la ration de pain — sera continuée x conditions connues Ordne de distribution : .lundi 4 février : R S ferdi 5 février : O. Q. T. u. V. jusqu'à v«m "mî'f vin6T,féVriOT : v- à Pmir à* Vaii d« I. >(-| U cl V dJl U. ™di 7 février : V. à partir de Van V. — W. X. ta|Mll'edi 8 * samedi 9 février, p0w les r«tar.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.  

Il n'y a pas de texte OCR pour ce journal.
Cet article est une édition du titre Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires appartenant à la catégorie Financieel-economische pers, parue à Anvers du 1858 au 1979.

Bekijk alle items in deze reeks >>

Ajouter à la collection

Emplacement

Périodes