Votre recherche a donné 51428 résultats

a-z index des titres

    Filtres

    Lâcheté ou maladie psychique?

    Les privations, l’anxiété permanente et l’impuissance de l’individu rendaient la guerre des tranchées physiquement, mais surtout psychologiquement atroce. Une grande partie des soldats s’effondrait et ne parvenait plus à fonctionner malgré l’absence de blessures visibles. À la fin de la guerre, l’armée ...

    Emile Verhaeren

    Avant la guerre, Émile Verhaeren (1855-1916) était un illustre auteur symboliste. En tant que Flamand francophone, son œuvre reçut un accueil chaleureux en francophonie. Verhaeren devint une personnalité mondaine avec un vaste cercle de connaissances dans le milieu culturel international. Il se lia d'amitié avec le roi Albert Ier et la ...

    Claustrophobie sous l'eau

    Les Britanniques disposant d'une puissante flotte de guerre, les Allemands décidèrent d'utiliser une nouvelle arme de guerre en mer : le sous-marin. Ils allaient certainement jouer un rôle important lorsque l'armée allemande proclama la guerre sous-marine illimitée le 1er février 1917. D'un point de vue militaire, ...

    Le marché noir

    Avant la guerre, la Belgique dépendait déjà de l'importation pour son ravitaillement. Pendant la guerre, celle-ci fut paralysée aggravant rapidement la situation alimentaire. Des initiatives comme le Comité National de Secours et d'Alimentation étaient une consolation, mais n'offraient pas de solution définitive. La nourriture, ...

    Vers la ligne de front armé d’un chevalet

    Un paysage dévasté à Nieuport, un abri antiaérien inondé ou un autoportrait en uniforme militaire… Ce ne sont là que quelques-uns des tableaux peints par les artistes de la Section artistique entre 1916 et 1918. La rue haute à Nieuport, par Léon Huygens (La patrie belge, 11/03/1917, p. 1) Les années précédentes, guerre et ...

    La conférence internationale des femmes

    L'International Woman Suffrage Alliance (IWSA) fut fondée en 1904 par d'éminentes féministes. Cette organisation militait pour le droit de vote des femmes et tenait régulièrement un congrès international. En 1915, il devait avoir lieu à Berlin, mais fut annulé en raison des circonstances de guerre. C'est pourquoi un congrès ...

    Révolution de février en Russie

    À la veille de la Première Guerre mondiale, l'agitation régnait en Russie. Un nombre croissant de Russes exprimait ouvertement son mécontentement vis-à-vis du tsar Nicolas II et de son régime autoritaire. Lorsque la guerre éclata, ce mécontentement fut provisoirement noyé par une vague de patriotisme. Les vifs sentiments ...

    Estropiés et en errance

    Le caractère industriel de la Première Guerre mondiale causa un nombre de blessés inédit. Ce qui rendit indispensable une organisation médicale efficace. De nombreux soldats blessés périrent avant d'avoir atteint un hôpital de campagne. D'autres furent renvoyés au front après avoir été soignés. Un troisième groupe de blessés ...

    Les Américains sont là

    Lorsque la Première Guerre mondiale éclata, le président américain Woodrow Wilson avait gardé les États-Unis neutres. Une série d'incidents diplomatiques et militaires rendit au fil du temps cette neutralité intenable. Le 6 avril 1917, à la demande de Wilson, le Congrès déclara la guerre à l'Allemagne. Dès ce moment-là, les ...

    Les madones de Pervijze

    Pendant la Première Guerre mondiale, des milliers de femmes furent actives sur le front en tant qu'ambulancières ou infirmières, parmi elles la sage-femme anglaise divorcée Elsie Knocker et l'Écossaise aisée Mairi Chisholm. L'accueil et le soin des soldats blessés furent chaotiques sur le front. La Croix-Rouge belge ...

    Un réseau de couloirs

    « Messieurs, nous n'allons peut-être pas changer l'histoire demain, mais la géographie certainement. » Le général Plumer à ses hommes la veille de l'attaque.   À l'aube du 7 juin 1917, après plusieurs jours de tirs intenses, le calme régna soudain sur le front allemand près de Messines et ...

    Sauvé par Orange : le bourgmestre-espion d'Hamont

    Dès 1915, les Allemands clôturent la frontière entre la Belgique et les Pays-Bas neutres avec le « Câble de la mort ». On traversait clandestinement ce barrage électrique au péril de sa vie. Ceux qui n'étaient pas électrocutés pouvaient être abattus par les sentinelles allemandes. Les réfugiés et les espions ...

    Pages