Informations belges

195 0
15 september 1918
close

Waarom wilt u dit item rapporteren?

Opmerkingen

Verzenden
s.n. 1918, 15 September. Informations belges. Geraadpleegd op 13 november 2019, op https://nieuwsvandegrooteoorlog.hetarchief.be/nl/pid/xs5j963v6h/
Toon tekst

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

INFORMATIONS BELGES OBSERVATION IMPORTANTE Les difficultés inhérentes à l'état de guerre rendent actuellement impraticable le contrôle régulier des nouvelles de presse concernant la Belgique occupée ; lorsqu'il s'agit de nouvelles indirectes, il est seulement possible, en certains cas, de s'assurer de l'exactitude de leur texte ou de leur substance, par un contrôle de leur source première de publication. On aura donc égard aux classifications ci-après: (*) signifie : Information indirecte et qui, tout en présentant des caractères suffisants de vérité. n'a pu être contrôlée sur source. (+*) signifie : Information indirecte qui a pu être contrôlée sur source. (***) signifie: Information de source officieuse ou officielle belge. Les notes d'information directe et personnelle ne sont précédées d'aucun signe. Adresser les communications de service 52, rue des Gobelins, LE HAVRE (Seine-Inf.) France. £T° 812, . du 15 Septembre 1918. SAitfGLMT ECHEC- IEFLIGÈ AUX ALLEMANDS SUR LE ZRONT BELGE.- Eront Belge, 13 septembre 1918: d'un témoin oculaire. Dans la nuit du 12 au 13 septembre les troupes belges ont infligé un nouvel éohec sanglant à l'ennemi. Apres une violente préparation d'artillerie, des colonnes d'attaque allemandes s'élancerent sur les positions que les Belges avaient enlevées dans la- nuit du 10 au 11 août dernier. Un corps à corps tetrrxblB s'engagea dans les ténèbres et dura jusqu'au matin sans interruption., Après avoir subi des pertes très lourdes, l'ennemi parvint à.prendre ;pied dans une partie de nos positions Mais les troupes belges ne reculèrent que pour revenir aussitôt en avant.^Par une contre-attaque brillante effectuée en plein jour sur les éléments de défense pris par l'ennemi,, les troupes belges bousculèrent les Allemands et reconquirent .toutlc terrain-. Cette contre-attaque fut si violente que l'ennemi laissa, entre nos mains, avec du matériel et des mitrailleuses, une oinquantaine de prisonniers. Les^Allemands ne renoncèrent pourtant pas enoore à la lutte et, jusqu'à midi lancèrent plusieurs contre-attaques successives sur nos positions, Tous ces efforts furent vainsP Nos troupes résistèrent admirablement et conservèrent intégralement le terrain conquis. Les pertes craîbies par l'ennemi sont for'': élevéos0 Le terrain devant les postée belges est jonché de cadavres, (.X X ) LA BARBARIE ALLEHAHHE1 DANS L'AFRIQUE DU SUD-OUESTo- Ont sait que les Allemands ont accusé les Belges de brutaliser les indigènes d© l'Est-Afrioain. <ân sait aussi que le Gouvernement belge a réf*ut£-^^ sans.peine ces allégations mensongères,, Mais ce que l'on-ignorait -ou presque - c'est que les Allemands infligeaient aux natifs du Sud-Ouest Africain un traitement"dix fois plus barbare enoore que ce^ui faussement imputa aux Belges! Cette atroce "KUltur" et, en même temps, l'hypoorisie do ses adeptes, le rapportde M.H.L. Georges,-administrateur des Colonies allemandes du Sud-OUest .Africain depuis .1&ÛJ5, publié en "Livre Bleu" par les autorités, anglaises,- les met en "pleine lumière. On en apprend"., par exemple,, que des 80.000 Herero s qui existaient en 1904, il n'en restait quo 15.000 en 1911, a la suite de la campagne d'3 extermination dirigée par von TROTHA - et que l'écrivain allemand ROHRBACH condamna, en 190^5 ?es massaores parce que les bétes à coynes et les moutons de-.'pacageaient fort flQ leurs .m'Essei.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Er is geen OCR tekst voor deze krant.
Dit item is een uitgave in de reeks Informations belges behorende tot de categorie Oorlogspers. Uitgegeven in Le Havre van 1916 tot 1919.

Bekijk alle items in deze reeks >>

Toevoegen aan collectie

Locatie

Onderwerpen

Periodes