Informations belges

125 0
19 januari 1917
close

Waarom wilt u dit item rapporteren?

Opmerkingen

Verzenden
s.n. 1917, 19 Januari. Informations belges. Geraadpleegd op 12 november 2019, op https://nieuwsvandegrooteoorlog.hetarchief.be/nl/pid/dr2p55hr98/
Toon tekst

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

No 221 19 Janvier 1917 INFORMATIONS BELGES Otoservation importante Les difficultés inhérentes à l'état de guerre rendent actuellement impraticable le contrôle régulier des nouvelles de presse concernant la Belgique occupée ; lorsqu'il s'agit de nouvelles indirectes, il est seulement possible, en certains cas. de s'assurer de l'exactitude de leur texte ou de leur substance, par un contrôle de leur source première de publication. On aura donc égard aux classifications ci-après : (x) signifie : Information indirecte et qui, tout en présentant des caractères suffisants de vérité, n'a pu être contrôlée sur source. (xx) signifie : Information indirecte qui a pu être contrôlée sur source. (xxx) signifie : Information de source officieuse ou officielle belge. Les notes à'information directe et personnelle ne sont précédées d'aucun signe. Adresser les communications de service : 52, rue des Gobelins, H.E HA.VKE (Seine-Inférieure) France. (xx). — Protestation nationale américaine contre la déportation des Belges. — D'après une dépéche de New-York au « Daily Telegrapli » de Londres (17 janvier 1917), de nombreuses communautés religieuses demandent, au président des Etats-Unis d'Amérique, de faire du jour anniversaire de Washington (|§2 février), une journée nationale de protestation contre la déportation des Belges. (xx). — ' Les socialistes espagnols protestent contre les déportations belges. — D'après « El Pais » (no du 6 janvier 1917), le Comité national du Parti socialiste espagnol a adressé au président du Conseil des ministres, avec prière de la transmettre officiellement à l'ambassadeur d'Allemagne à Madrid, une protestation contre les déportations collectives de citoyens belges. Dans leur manifeste, les socialistes espagnols font remarquer avec indignation que « bien que le système de rapines ait élé employé contre les choses dans toutes les guerres, jamais, jusqu'à ce jour, on n'en était venu à l'utiliser contre les personnes ! » (xx). — La question des déportations belges divise les socialistes italiens. — Une scission s'est produite parmi les socialistes italiens à la suite du refus du parti officiel de protester contre les déportations belges. De nombreux membres des plus éuïi-nents, le professeur Diego Caioglio, de Florence, entre autres, ont donné leur démission, pour ne plus rien avoir de commun avec ceux qui « restent sourds à l'appel des malheureux ouvriers français et belges, presque tous socialistes », emmenés en Allemagne ou derrière les tranchées. Un « Comité pour l'organisation des forces socialistes dissidentes » s'est organisé et a répondu par une émouvante adresse à l'appel des ouvriers belges. En voici un extrait, d'après le « Corriere délia Serra » (numéro du 8 janvier 1917) : « Compagnons, nos frères héroïques, sanctili's par le martyre, nous vous renouvelons, à cette heure suprême, l'assurance de notre affection et de la haine implacable que nous ressentons pour vos assassins et leurs complices ! Le cœur serré, nous avons entendu votre appel... « Au nom de la jeunesse italienne, ardente et généreuse ; au nom de notre idéal de justice et d'humanité, nous lançons une malédiction véhémente à vos tourmenteurs et nous jurons que nous mettrons tout en œuvre afin que les forces de l'Italie soient employées à votre défense, à vous sauver, frères ! » La Fédération socialiste de Saône-et-Loire (france) et ta déportation des Belges. — Les socialistes de Saône-et-Loire ont répandu, dans tout le département, des exemplaires de l'appel des travailleurs syndiqués de Belgique aux ouvriers du monde civilisé. M. Marcel Munier, secrétaire-adjoint fédéral. qui s'est chargé de l'organisation de ce travail, écrit à ce propos : « Les misères et les souffrances que subissent avec tant de courage et d'abnégation nos camarades belges ont besoin d'être connues de tous. « Nous ne pouvons guère, hélas ! dans les circonstances actuelles, que leur apporter notre appui moral, l'assurance que nous compatissons à leurs souffrances et que nous formulons le vœu et l'espoir que bientôt ils soient délivrés du joug qui les opprime, ainsi que tous les autres peuples obligés de le subir. Que bientôt arrive la paix, réparatrice du droit violé, génératrice de la fraternité et de la solidarité universelles. » (xx). — « Les esclavagistes en Belgique. » — Dans « The Clarion » (n® du 12 janvier 1917), M. Alexandre-M. Thompson, à la suite d'une rencontre à Londres avec quelques socialistes belges, consacre un long article aux déportations belges. Après avoir cloué au pilori l'administration allemande,

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Er is geen OCR tekst voor deze krant.
Dit item is een uitgave in de reeks Informations belges behorende tot de categorie Oorlogspers. Uitgegeven in Le Havre van 1916 tot 1919.

Bekijk alle items in deze reeks >>

Toevoegen aan collectie

Locatie

Onderwerpen

Periodes