Informations belges

1193 0
close

Waarom wilt u dit item rapporteren?

Opmerkingen

Verzenden
s.n. 1918, 25 April. Informations belges. Geraadpleegd op 15 juli 2024, op https://nieuwsvandegrooteoorlog.hetarchief.be/nl/pid/js9h41p03s/
Toon tekst

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

N° 674 25 Arril 1918 Informations Belges Obser-ration importante Les difficultés inhérentes à l'état de guerre rendent actuellement impraticable le contrôle régulier des nouvelles de presse concernant la Belgique occupée ; lorsqu'il s'agit de nouvelles indirectes, il est seulement possible, en Certains cas, de s'assurer de l'exactitude de leur texte ou de leur substance, par un contrôle de leur source première de publication. On aura donc égard aux classifications ci-après : (x) signifie : Information indirecte et qui, tout en présentant des caractères suffisants de vérité, n'» pu être contrôlée sur texte de presse ou sur document. (xx) signifie : Information indirecte qui a pu être contrôlée sur texte de presse ou sur document. (xxx) signifie : Information de source officieuse ou officielle beleçe. Les notes d'information directe et personnelle ne sont précédées d'aucun signe. Adresser les oommunioatiens de servioe : 29, rue Jacques-Louer, LE HAVRE (Seine-Inférieure) France Une proclamation à l'armée belge.— A la suite du brillant succès du 17 avril 1918, le lieutenant-général Gillain, chef d'état-major général, a adressé le 23 avril, au nom du Roi, la proclamation suivante aux troupes belges : « Soldats, en octobre 1914, le Roi vous a dit : « Il vous appartient, par la ténacité et la bravoure dont vous avez donné tant de preuves, de soutenir la réputation de vos armes. Notre honneur national y est, engagé. « Vous avez répondu à l'appel de votre roi par une défense opiniâtre et victorieuse des positions désormais historiques de l'Yser. Le nom belge s'y est glorifié.Vous avez conservé intacte toutes ces positions où le roi vous a placés, de la mer jusqu'au Nord d'Ypres. « Malgré les récentes tentatives de troupes d'élite de l'ennemi, vous avez tenu devant Nieuport, Rei-gersvliet, Dixmude et Merkem. « Depuis un mois, l'ennemi a entrepris la plus grande de ses offensives sur la Somme et la Lys. Il y a lancé d'incessantes attaques. L'ennemi vient de heurter de front nos 3e et 4e divisions d'armée. Arrêté par la ténacité de la division de Namur, il dut reculer sous la poussée victorieuse des valeureuses troupes de Liège. « Soldats, le roi compte sur vous. Vous vous montrerez dignes de vos frères dont la résistance indomptable au joug de l'envahisseur fait l'admiration du monde entier. « L'Yser doit rester l'obstacle infranchissable contre lequel viendront se briser les assauts de nos ennemis. » L'Ordre des Avocats d'Egypte et le Barreau belge. — L'Ordre des Avocats d'Egypte, dans la séance du Conseil tenu à Alexandrie, le 3 avril 1918, a voté à l'unanimité la motion suivante et a chargé le Conseil de l'Ordre de la transmettre aux Cours et tribunaux de Belgique. « Le Conseil de l'Ordre des Avocats près les juridictions mixtes d'Egypte, profondément indigné par les atteintes brutales que le pouvoir occupant allemand porta à l'indépendance de la Magistrature belge, et douloureusement ému par l'héroïque résistance que celle-ci opposa aux abus sans précédents de la force, envoie à ces Grands Serviteurs du Droit, dans leur Patrie Opprimée et sur les chemins de l'exil, l'hommage de sa vive et respectueuse admiration.« A cet hommage, il unit dans une pensée d'entière solidarité, le barreau belge, qui s'associa unanimement au noble geste de la magistrature et quitta des prétoires où la justice a été privée de la liberté et de la dignité indispensables à l'accomplissement d'une mission qui est une des bases principales de la civilisation universelle. » Mort du baron Guillaume. — Le baron Guillaume, ancien ministre de Belgique à Paris, vient de mourir à Menton après une grave et longue maladie qui l'avait forcé à la retraite au commencement de l'année dernière. Sa carrière diplomatique a été bien remplie et a mis en relief les qualités de son esprit solide et chercheur. Le baron Lambermont, qui l'appréciait beaucoup, l'avait choisi, pendant quelques années, comme collaborateur au ministère des affaires étrangères. C'est à ce moment que le baron Guillaume put achever et mettre au point son grand ouvrage sur L'Escaut depuis 1830, étude remarquable du régime politique et économique de notre grand fleuve. Nommé ministre à Athènes, le baron Guillaume s'y trouvait pendant la période troublée de la guerre gréco-turque de 1897. Il sut analyser et démêler avec beaucoup d'art les causes, le développement et les conséquences de cette crise orientale qui valut à l'ex-roi Constantin, alors diadoque, le bannissement et la malédiction de son pays. En 1903, le baron Guillaume fut appelé au poste de ministre à La Haye où il joua un rôle remarqué comme délégué à la Conférence de la paix de 1907 et comme rapporteur d'une des sections les plus importantes du Congrès. Son action en Hollande fut si appréciée que, quand la maladie de M. Leghait força celui-ci à résigner ses fonctions de ministre *à Paris, ce fut le baron Guillaume qui fut appelé à lui succéder. Sa santé ne lui permit d'occuper que pendant quelques années ce poste où il s'était acquis de nombreuses sympathies. Il avait inculqué à ses quatre fils les mêmes sentiments patriotiques dont il était lui-même animé. Tous quatre ont rempli leur devoir au front comme officier ou soldats. L'aîné collabore actuellement aux travaux du Cabinet du Ministre des Affaires Etrangères. Les Informations Belges leur présentent à tous l'expression de leurs très sincères condoléances.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Er is geen OCR tekst voor deze krant.
Dit item is een uitgave in de reeks Informations belges behorende tot de categorie Oorlogspers. Uitgegeven in Le Havre van 1916 tot 1919.

Bekijk alle items in deze reeks >>

Toevoegen aan collectie

Locatie

Onderwerpen

Periodes