Informations belges

311 0
19 oktober 1917
close

Waarom wilt u dit item rapporteren?

Opmerkingen

Verzenden
s.n. 1917, 19 Oktober. Informations belges. Geraadpleegd op 22 september 2020, op https://nieuwsvandegrooteoorlog.hetarchief.be/nl/pid/hx15m65m6j/
Toon tekst

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

N« 490 19 Octobre 1917 INFORMATIONS BELGES Observation importante Les difficultés inhérentes à l'état de guerre rendent actuellement impraticable le contrôle régulier des nouvelles de presse concernant la Belgique occupée ; lorsqu'il s'agit de nouvelles indirectes, il est seulement possible, en certains cas, de s'assurer de l'exactitude de leur texte ou de leur substance, par un contrôle de leur source première de publication. On aura donc égard aux classifications ci-après : ° (x) signifie : Information indirecte et qui, tout en présentant des caractères suffisants de vérité, n'a pu être contrôlée sur source. (xx) signifie : Information indirecte qui a pu être contrôlée sur source. (xxx) signifie : Information de source officieuse ou officielle belge. Les notes d'information directe et personnelle ne sont précédées d'aucun signe. Adresser les communications de service : 29, rue Jacques-Louer, I-.E H V VRIÎ (Seine-Inférieure) France . (xxx). — Dans l'Est africain allemand. — Les troupes belges continuent la poursuite. — 109 soldats allemands capturés à Mahenge (Communiqué du ministère belge des colonies du 18 octobre 1917). — Dhns l'Est africain, les troupes du major Bataille sont engagées dans les opérations de poursuite des forces allemandes en retraite dans la région montagneuse au Sud et au Sud-Est de Ma-lienge. Jusqu'à présent des engagements d'importance secondaire seuls se sont produits, au cours desquels l'ennemi n'a offert qu'une courte résistance. Les principales difficultés à surmonter consistent dans la nature du terrain et le manque de ressources de cette contrée, razziée par l'ennemi. Lors de la prise de Mahenge, les troupes belges capturèrent 109 militaires européens allemands de tous grades et 156 soldats noirs. Elles délivrèrent un officier anglais et quelques soldats noirs anglais et belges prisonniers des Allemands. Sentiments patriotiques immuables des civils belges déportés. — Malgré leurs souffrances atroces, les civils belges déportés na laissent jamais passer l'occasion d'a'ffirmer leurs sentiments patriotiques. Témoin cet incident qui s'est passé à Lennep (prov. du Rhin, Prusse occid.) il y a quelques semaines à peine. Au « Kommando» de Lennep, il y a soixante-dix prisonniers belges. La plupart travaillent aux usines Frederick Haase (machines et obus) sous la surveillance militaire. Or, au début du mois de septembre, un feldwebel, nouvellement arrivé pour prendre le commandement du camp, se mit en tête de vouloir séparer les Flamands des Wallons. Il fît rassembler les Belges. Lorsqu'il leur eut fait part de ses intentions, il put constater avec stupeur que personne ne bougeait. Il répéta son ordre et il lui fut répondu : « Entre nous, il n'y a ni Flamands ni Wallons, mais rien que des Belges. » Utilisation des voies navigables en Belgique occupée par les Allemands. — Transport de gravier et de bois vers le front. — On sait que la plupart des bateaux, vapeurs, barges, ohalands,etc., ont été réquisitionnés par les autorités allemandes, en Belgique occupée, pour le transport au front de matériaux destinés aux routes et tranchées. Voici quelques renseignements complémentaires sur l'utilisation des voies navigables de la Belgique : Le bureau principal de réquisitions de bateaux pour le bassin de la Meuse est situé à Charleville. Cest de là que les ordres de réquisition arrivent à Namur, Charleroi et Liège. Trois dragueurs, en dessous de l'île de Wanze à Statte (Liège) extraient journellement de la Meuse environ 660 tonnes de gravier. De quatre-vingt à cent bacs vides attendent le chargement puis se dirigent vers Charleville. En mars et avril 1917 tout le gravier partait pour la ligne Hindenburg par Charleroi, Saint-Quentin et Etreux. Ailleurs, à Brée dans le Limbourg, les Allemands chargent des bois de mine qui sont transportés au front par Anvers. Près de l'asile des vagabonds de Reekhem, sur la Meuse (Limbourg), il y a un nouveau quai de chargement presque terminé, avec chemin de fer Decauville, grues, et un énorme tas de gravier tout prêt à être chargé.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Er is geen OCR tekst voor deze krant.
Dit item is een uitgave in de reeks Informations belges behorende tot de categorie Oorlogspers. Uitgegeven in Le Havre van 1916 tot 1919.

Bekijk alle items in deze reeks >>

Toevoegen aan collectie

Locatie

Onderwerpen

Periodes