Informations belges

154 0
close

Waarom wilt u dit item rapporteren?

Opmerkingen

Verzenden
s.n. 1918, 15 Mei. Informations belges. Geraadpleegd op 23 september 2019, op https://nieuwsvandegrooteoorlog.hetarchief.be/nl/pid/zg6g15xw7j/
Toon tekst

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

N° 694 15 Mai 1918 INFORMATIONS BELGES OSsservation importante Les difficultés inhérentes à l'état de guerre rendent actuellement impraticable le contrôle régulier des nouvelles de presse concernant la Belgique occupée ; lorsqu'il s'agit de nouvelles indirecte», il est seulement possible, en Certains cas, de s'assurer de l'exactitude de leur texte ou de leur substance, par un contrôle de leur source première de publication. On anra donc égard aux classifications ci-après : (x) signifie : Information indirecte et qui, tout en présentant des caractères suffisants de vérité. n'a pu être contrôlée sur texte de presse ou sur document. (xx) signifie : Information indirecte qui a pu être contrôlée sur texte de presse ou sur document. (xxi) signifie : Information de source officieuse ou officielle belge Les notes d'information directe et personnelle ne sont précédées d'aucun signe A. dresser le» communication* de service : 29, rue Jacques-Loner, LK HAVRE (Seine-lnférleure) frauc» Manifestation de sympathie des universitaires italiens à la Belgique. — La mission des professeurs des Universités italiennes, de passage au Havre, pour se rendre en Angleterre, à une conférence sur les relations intellectuelles des Alliés, a fait parvenir à M. de Broqueville, chef du Cabinet, l'adresse suivante : « Excellence, « Les professeurs des Universités ita'ien-nes, qui se rendent en Angleterre pour établir une plus étroite coopération intellectuelle entre les nations alliées, sûrs d'interpréter l'àniî de toute l'Italie, oat l'honneur de vous exprimer les sentiments de profonde admiration et sympathie pour l'héroïque nation h°lge, avec les meilleurs vœux cour le triomphe de la cause commune de liberté et de justice. « Prnf Leonardo Bianchi ; Prof. Evedaro Sen ; Prot. Voi.terro ; P ot' ARCONGELi ; Prof. C0LUMBA ; Prof. Giucoso : Prof. Galante ; Prof. Lori ; Prof. Nosini » Le rapatriement des prisonniers militaires belges en vertu de l'accord de Berne du 26 avril 1918. — En vertu de l'accord franco-allemand sur les prisonniers militaires, conclu à Berne le 26 avril 1018 et qui, comme il a été dit, s'applique aux prisonniers belges : Seront rapatriés, sans égard ni au grade ni au nombre, les sous-officiers, caporaux et soldats en captivité depuis dix-huit mois a) âgés de 45 ans au moins, b) âgés de 40 ans au moins et pères d'au moins trois enfants vivants. Seront rapatriés, tête pour tête et grade pour grade, les sous-officiers, caporaux et soldats captifs depuis dix-huit mois et qui ne rentrent pas dans les catégories mentionnées ci-dessus. Seront internés en Suisse sans égard ni au grade ni au nombre, tous les officiers en captivité depuis dix-huit mois a) âgés de 45 ans au moins, b) âgés de 40 ans au moins et pères d'au moins trois enfants vivants. Seront internés en Suisse, tête pour tête et quel que soit leur grade, les officiers captifs depuis dix-huit mois et qui ne rentrent, pas dans les catégories mentionnées ci-dessus. Seront rapatriés sans égard ni au grade ni au nombre, les officiers, sous-officiers, caporaux et soldats faits prisonniers antérieurement au 1er novembre 1916 et qui, à la date du 15 avril 1918, se trouvaient internés en Suisse pour cause de blessures ou de maladies. Toutes les dispositions ci-dessus seront appliquées aux prisonniers de guerre allemands capturés par les troupes belges et aux prisonniers de guerre belges capturés par les troupes allemandes. Les officiers, sous-officiers, caporaux et soldats belges entreront en compte dans le nombre des prisonniers de guerre français à rapatrier ou à interner dans la proportion d'un Belge pour 10 Français. Comme on le voit, l'accord du 26 avril élargit notablement les résultats consacrés par l'accord franco-allemand du 15 mars '1918, en vertu duquel les sous-officiers et soldats âgés de 48 ans et captifs depuis dix huit mois, ont été rapatriés, et les officiers de la même catégorie, internés en Suisse. L'accord du 26 avril 1918 traite, en outre, 'de l'installation et du régime des camps, de l'alimentation des prisonniers, des peines judiciaires et disciplinaires et des mesures de rétorsion. En même temps que l'accord sur les prisonniers militaires, les Gouvernements français et allemand ont conclu, le 26 avril 1918, un accord sur les prisonniers civils. Cet accord ne s'applique ni aux prisonniers civils belges, ni aux civils allemands tombés au pouvoir des troupes belges. En effet, le sort des uns et des autres a été réglé par la convention germano belge sur les prisonniers civiN, signée à Berne le 22 mars 1918. (Voir I. B., no 687, du 8 mai 1918. — Encartage). Un sujet belge incorporé de force dans l'armée allemande. — M. M... N., sujet belge, né de parents belges à Teuven, le 21 juin 1892,a été incorporé de force, le 21 janvier 1918, dans le 1« Ersatz bataillon J.R. 161, à Diiren. Le 4 mars, il parvenait à déserter et alla se présenter devant les autorités belges représentant son pays en territoire neutre. Les horreurs des camps de déportés en Allemagne. — Un déporté de Liège, M. F... M., qui est parvenu à fuir les camps allemands, raconte qu'à Meklingen, il a Vu dix tombes de déportés qui étaient morts de faim. Un témoin oculaire lui a raconté que la dernière parole d'un de ces malheureux avait été: «De la soupe!» On les avait exténués

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Toevoegen aan collectie

Periodes