La semaine politique: journal socialiste hebdomadaire

140 0
close

Waarom wilt u dit item rapporteren?

Opmerkingen

Verzenden
s.n. 1914, 26 April. La semaine politique: journal socialiste hebdomadaire. Geraadpleegd op 14 oktober 2019, op https://nieuwsvandegrooteoorlog.hetarchief.be/nl/pid/3b5w669t2k/
Toon tekst

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Dimantphp avrti 1Q14 Le Numéro : 1 O Centimes La Semaine JOURNAL SOC1ÂLJ3TE HEBDOMADAIRE Politique ADjVIHSlISTl}flTIOrl : Antony Neuckens 43, rue de l'Education, Bruxelles Ï^ÉDflCTIOrl : Max HALLET et Camille HUYSMANS 17, rue Joseph-Stevens, Bruxelles flBOflJSlEJVÎBflTS : Belgique : 5 francs par an. Etranger : 8 francs par an. SOMMAIRE : Il y a une majorité pour la pension gratuite. — Chronique de la Semaine. — Ouvriers blanes et de couleur en Europe. — Nouvelles mesures d'assistance aux buveurs (Dr de Fursac). — Animaux sauveurs de vies hjmaines. — Sur les chiens. — i ueaires. Demandez tarif des annonces à l'Administration : 43, rue de l'Education, ll y a une majorité pour la pension gratuite La pension gratuite pour la vieillesse a une majorité à la Chambre. C'est la grande découverte de la semaine.Toute la gauche s'est ralliée à cette formule.En effet, le groupe socialiste appuie la proposition Huysmans. La gauche libérale a déposé, in illo tem-pore, la proposition May. D'autre part, le banc catholique de Rou-lers et d'Anvers a pris des engagements formels. Qu'on en juge ! Le 25 juillet 1912, la Chambre discutait la validation de l'élection de Roulers. Et notre ami Debunne s'exprima ainsi (p. 149 des Annales) : M. Debunne. — Savez-vous, Messieurs, ce que nos adversaires ont publié dans leurs propres journaux?... Ils ont dit que tous ceux qui sont actuellement âgés de 55 ans auront, à l'âge de 65 ans, la pension de 1 franc par jour sans plus être astreints au moindre versement, et que ceux qui ont déjà opéré des versements et qui les continueront jusqu'à l'âge de 65 ans, obtiendront alors une pension de 1 fr. 50. Et on ajoutait dans le journal : « Voter pour les catholiques, c'est voter pour la pension de 1 fr. 50, qui sera réalisée cette année-ci encore. Les pauvres vieux ont cru à la sincérité de ces promesses répétées partout dans des écrits et des conférences. » M. Delbeke, député catholique, oublia de répondre à cette accusation, et quelques instants plus tard, Debunne reprit la parole et s'exprima comme suit (p. 152) : M. Debunne. — Dans ce que vous avez dit (M. Delbeke), vous n'avez oublié qu'une seuie chose, c'est la réforme préconisée dans votre propre journal, l'établissement d'une pension de vieillesse de 1 franc et de I fr. 50 par jour. Vous avez même annoncé que cette pension serait encore votée cette année-ci. Je vous attends à l'œuvre. Quelle fut la réponse du député catholique? Oyez : M. Delbeke. — Cette déclaration a été faite par nous tous et la réforme a été annoncée par M. le ministre. C. Huysmans intervint alors, et, tenant à la main une autre déclaration imprimée et signée de M. le ministre Vandevyvere ainsi que de MM. Delbeke, Mayen, Gillès de Pélichy et Goethals, il s'exprima comme suit : Votre déclaration dit que la pension sera constituée avec une « intervention insignifiante des intéressés ». Cette déclaration est également signée par vos co-candidats. Savez-vous ce que répondit M. Delbeke?Il dit : Parfaitement! En résumé : Les candidats catholiques de Roulers. y compris un ministre, disaient à leurs électeurs, au témoignage de M. Delbeke : a) Vous aurez la pension gratuite de 1 franc par jour; h)Pour ceux qui verseront une cotisation insignifiante, la pension sera de 1 fr. 50; c) Vous aurez ces pensions au courant de l'année 1912. -JF * * Mais il n'y a pas seulement le banc catholique de Roulers. Il y a le banc catholique d'Anvers, qui a signé la déclaration suivante (nous avons vu le document) : Ils (les parlementaires catholiques) GRATIFIERONT (schenken) les ouvriers et employés d'une indemnité suffisante en cas de maladie, et non pas seulement d'une pension d'au moins 365 francs par an, mais même à tout âge, du moment où l'ouvrier est frappé d'invalidité prématurée. Ce document, daté du 26 mai 1912, était signé de MM. Van Cauwelaert, Van Reeth, de Kerchove, Henderickx, Vandeperre, Segers. Ces messieurs essayeront peut-être d'ergoter sur le mot gratifier (schenken), mais leur thèse est infirmée par le fait révélé par M. Pécher, dans son discours de mercredi. Un beau jour, le député libéral d'Anvers a été cité à comparaître devant un meeting catholique où MM. Van Cauwelaert et consorts entendaient reprocher à M. Pécher qu'il demandait 15 francs à ceux qui voulaient bénéficier d'une pension de vieillesse, alors qu'eux, ils ne demandaient aucune cotisation (nous avons également vu le document). En résumé, jusqu'à présent, 5 + 7=12 députés catholiques, dont deux ministres, ont promis à leurs électeurs la pension gratuite. Douze voix, cela fait une différence

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Er is geen OCR tekst voor deze krant.
Dit item is een uitgave in de reeks La semaine politique: journal socialiste hebdomadaire behorende tot de categorie Socialistische pers. Uitgegeven in Bruxelles van 1912 tot 1914.

Bekijk alle items in deze reeks >>

Toevoegen aan collectie

Locatie

Onderwerpen

Periodes