Le sport belge: organe officiel des courses: revue hebdomadaire du sport, des arts et de la littérature

431587 1
23 oktober 1914
close

Waarom wilt u dit item rapporteren?

Opmerkingen

Verzenden
s.n. 1914, 23 Oktober. Le sport belge: organe officiel des courses: revue hebdomadaire du sport, des arts et de la littérature. Geraadpleegd op 07 juli 2020, op https://nieuwsvandegrooteoorlog.hetarchief.be/nl/pid/7d2q52gg0p/
Toon tekst

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

LE SPROT BELGE Rédaction: 3 Glencoe Mansions Chapel Street Brixton Road, S.W. Administration : Coin de France, Ltd., 17-18 Green Street Leicester Square, W.C. Téléphone 2934 REGENT Edité temporairement et périodiquement à Londres PAR 0 A. de NEUTER Les abonnements et les annonces sont reçus: 17-18 Green Street, Leicester Square, W.C. ANNONCES-AVIS Toute personne désireuse de retrouver un parent ou un ami pourra insérer dans le corps du journal une annonce àcet effet moyennant Six Pence pour 4 lignes (ou 1 shelling pour 10 lignes) a envoyer en timbres-postes, 3 Glencoe Mansions, Chapel Street, Brixton Rd., Londres, S.W. Pour la grande publicité on traite à forfait. 87e ANNÉE.—N° 1 DE L'ÉDITION DE LONDRES. 23 OCTOBRE, 1914. PRIX: DEUX PENCE. En Exil Le vieux Sport Belge est en exil, lui aussi—et comme vous, il espère bien n'y pas mourir, encore cependant que la grandiose hospitalité anglaise apporte à nos maux des consolations merveilleuses. Sa vie bouleversée, et son but temporaire, à Londres, ne sont en rien pareils à son existence bruxelloise, ni à, sa combativité spéciale d'antan. Hélas, les courses chez nous sont interrompues pour bien des mois, sans doute, et pour les faire revivre il faudra prendre quelque peine, je gage. Peut-être à leur reprise auront elles une autre allure, et seront elles la base d'une Remonte digne d'une grande nation .... Mais ce n'est pas l'heure d'en parler. Le Sport Belge à Londres croît pouvoir rendre à ses compatriotes un service immédiat. En les renseignant sur la résidence de tous les Beiges "actuellement en Angleterre il leur permettra de se retrouver, de se rejoindre, de correspondre entr'eux, de renouer peu à peu les liens interrompus, de retrouver des traces perdues. s Et cette recherche qu'il va faire pour eux, avec le bienveillant auxiliaire de la Légation de Belgique, c'est peut être un « sport » tout de même, et une justification par conséquent, si des esprits chagrins la réclamaient, de son titre sauvegardé. N. EN VENTE A LONDRES: Coin de France, Ltd'., 17-18 Green Street, Leicester Square, W.C. Librairie Française, Wardour Street, W.C. — du Figaro, Coventry Street, W.C. — Cosmopolite, Charlotte Street, Fitz- roy Square, W.C. — Continentale, 5 Wilton Road (en face Victoria Station). — de l'Entente Cordiale, 65 Oxford Street, et — Oxford Street, W. Moroni, Old Compton Street, W.C. Au Petit Paris, Old Compton Street, W.C. Chez Mme Gallia, Frith Street, W.C. Dans et devant General Building, Aldwich, Strand. Devant Café Monico, Piccadilly Circus. — le Pavillon, Piccadilly Circus. — la Banque d'Angleterre, City. A BRIGHTON : La Française, 55 Queen's Road. A FOLKESTONE. EN HOLLANDE : Amsterdam. La Haye. Adresses des Résidants Belges en Angleterre pendant la guerre. PREMIÈRE LISTE A Amôu-xrrys, ivi. et Mme, morven, urisiôi bwi, Arnou, Mlles J. C. et M., St. Anthony's Couvent, Sherborne (Dorset). Ashman, H., c/o H. Mason, Newmarket. Art, Mlle, (Wavre), 41 Tavistock Square, Londres. B Bauwens, M., 46 Castletown Road, W. Ivensington. Bayens, G., 27 Lexham Gardens, Londres. Bruneel de Montpellier, Waverley Hôtel, Londres. Bodinar, Ethelbert Road, Wimbledon. Balten de Schooten, Mlles, 88 New Park Road, Brixton Hill, Londres. Bornhaut, G., 21 Lisle Street, Londres. Bruyns, Marc, c/o Doctor Bree, Manningham, Essex. Bosmans (famille), Kneesworth Road, Royston, Hants. Balhan de Beyne, Mlle, (Heusay), Penllernuadd Cottage, Walters Road, Llansamlet (Swansea). Bayet, Capitaine, School of Musketry, Hythe (Kent). Berthel, A., et famille, 6 Friars' Stile Road, Richmond. Bertels, M. et Mme, Combe Bank Farm, Sundridge. Bernier, Mme, Combe Bank Farm, Sandridge. Braem, Berthe, 8 Church Place, Douvres. Boon, Chanoine (de Malines), The Poplars, Bosemoore, Herts. Bermann Joris, Mme, 43 Darnley Road, Gravesend. Beckens, Vve, 36 Princes Square, Hyde Park, Londres. Brassinne Léon, Coppée Coke Ovens, Pinxton. Breart (Waterloo), Coppée Coke Ovens, Pinxton. Breedemaedt. Ivy House, Harting, Hants Bauwens-van Hoogten, Mme, 6 Gladstone Road, West Kensington. de Briey, Mlles, Our Lady's Priory, Hayward's Heath, Sussex. de Boubers, Mmes, Burlington House, Atkins Road, Balham, Londres. C Claes (avocat) 146 Lexham Gardens, Lexington. Castreuil, G., de Kayser's Hôtel, Londres. Costers, Mme, 30 Broadway Bank House, Cricklewood, Londres. Colliard (penant) 14 Grosvenor Square, Londres. Colette, Mme -J., et fils, Sennocke Hôtel, Sevenoaks. Charlier, Mlle (de Grand Leez), Sennocke Hôtel, Sevenoaks. Classens, John, Fernleigh, Chudleih (Devon). Claes, Ed., et Mme, 64 Alderbrook Road, Balham. Carneel, Eug. et Mme, 64 Alderbrook Road, Balham. Cools (notaire), 22 Aberdeen Park, Highbury, Londres. Carryn-Benoit (Moorsel), 25 Coolmge Road, Folkestone. Colbert, J., 80 Grosvenor Street, Londres. Clerck et famille (d'Anvers), 54 Castle Hill Avenue, Folkestone. Callebaut, Paula, 54 Castle Hill Avenue, Folkestone. Couvents, 88 Queen's Road, Finsbury Park, Londres. Classens, Gruvel, 5 Upper Woburn Place, Londres. Cerckel, Homère, Coppée Coke Ovens, Pinxton. Cordonnier, Mme Michel (dé Verviers), Catto Cottage, Esher, Surrey. X» Detrez, François, Marine Hospital, Deal. Doensen, Mlle (Ostende), 8 Church Place, Dover. D'Hollander, H., Hôtel Russel, Russell Square, Londres. de Neef, Lodewyck Hendrick, Mile Stile, Braunton. PETITES HISTOIRES de la GRANDE GUERRE Carnet d'Immobilisation et de Route Par VIGILANT •? août 1914. — On vient" do nous. déclarer la guerre. C'est une déroute de l'esprit ! La nouvelle stupefiante en parvient au bureau des Courses à 10 h. du matin. Aussitôt on décide de ne plus courir, de fermer l'hippodrome Wellington jusqu'à nouvel ordre. Ce « nouvel ordre » quand sera-t-il donné ? Nous voici donc immobilisés à Ostende, la plupart des entraîneurs belges, avec quelque deux cents pensionnaires, dont bien peu seront réquisitionnés, — car si le pur sang produit d'excellents chevaux de guerre, il n'en est un réel lui même que lorsqu'il a dépassé l'âge des courses, — et il n'est plus question de les transporter ailleurs, dans le pays. C'est l'isolement hatif, brusque d'avec les autres localités. Le manque d'informations sera de suite ce qu'il y aura de plus angoissant. Mais on s'y fera, comme on se fait à toute chose. Aujourd'hui les cœurs sont étreints. Et derrière un horizon incendié de pourpre et d'or, au fond d'une mer opaline sereine, c'est, pleins d'un indicible émoi, que nous voyons le soleil se coucher pour la dernière fois, peut être, sur la Paix du monde... Mardi, 4 août. — Le territoire est envahi. Les députés qui ont assisté à l'Historique séance de la Chambre en apportent l'annonce officielle. D'abord, on est calme, un peu déprimé. Puis des enthousiasmes se lèvent des espoirs se forgent, la foule s'exalte. Le soir elle arpente fiévreusement la digue, attendant, déjà, « les bateaux anglais ». Tout à coup c'est une ruée sauvage vers la rade, où des feux verts, mouvants, viennent d'être aperçus. On croit que c'est un torpilleur britaunique. Une Brabançonne exaspérée entonnée par mille voix et un « God save the King » strident s'élèvent dans la nuit, Mais c'est un chalutier belge, après sa dernière campagne de pêche, qui est rentré au port... Jours suivants. — Les " nouvelles » fusent, ni croyables, ni exactes d'ailleurs, surgissant de

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Toevoegen aan collectie