L'effort: organe de la jeunesse catholique

428 0
07 juni 1914
close

Waarom wilt u dit item rapporteren?

Opmerkingen

Verzenden
s.n. 1914, 07 Juni. L'effort: organe de la jeunesse catholique. Geraadpleegd op 29 maart 2020, op https://nieuwsvandegrooteoorlog.hetarchief.be/nl/pid/cz3222rx1q/
Toon tekst

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

ABONNEMENTS Belgique 2.00 — Etranger 3.5o Abonnement de soutien 5.00 Rédaction, Administration, Publicité : BUREAU DE L'EFFORT Rue Vésale, Louvain ORGANE DE LA JEUNESSE CATHOLIQUE LA WALLONIE, AU CRHIST / La nécessité de l'Idéal On dit souvent que l'idéal, avec son cortège de bons désirs, el de beaux projets, ne suffit pas dans la vie. Eh ! sans cloute, il ne suffit pas: qui le conteste ? mais il est nécessaire et c'est ce qu'on oublie trop de nos jours. Il ne suffit pas de se préparer à la guerre, mais il faut s'y préparer : il ne suffit pas de charger ses canons, mais il faut les charger, si l'on veut qu'ils partent. De même pour que l'âme fasse un jour feu de toutes pièces contre le mal, il faut la charger d'idéal. L'homme n'accomplit jamais qu'une partie du bien qu'il a rêvé a vingt ans, mais s'il n'a rien rêvé, s'il ne s'est jamais enthousiasmé pour une noble cause, oh ! alors, écrivez que cet homme est stérile. Au- contraire, s'il s'exalte au récit des prouesses de ses pères, si des larmes silencieuses mouillent les pa-» ges qui lui racontent les hauts faits des martyrs ou des missionnaires, des paladins, ou des croisés, des conquérants ou des explorateurs, s'il se promet de marcher sur les mêmes épines et de monter dans la même lumière, en voyant l'oiseau qui traverse l'espace il souffre, il gémit de n'avoir pas des ailes comme lui. des ailes pour aller porter au loin le verbe libérateur, ah ! saluez sa jeunesse car il y a en lui l'étoffe d'un héros. Ils sont parfois bien naïfs, ces rêves d'enfants ou de jeunes gens, poèmes ingénus qui disent des épo pées en espérance : ils ne tiennent compte ni du temps ni de l'espace ni des autres conditions prosaïques de la vie, si différents des envolées de l'idéal ! mais qu'importe ! Ils sont souvent, étrangement féconds. Un jour vient où ils se précisent, tombent des hauteurs de l'abstraction el s'encadrent harmonieusement dans la réalité qu'ils embellissent. (( Je veux être premier ministre! » s'écrie un petit étudiant d'Oxford, en mangeant son pain à la fontaine! et un jour Disraïli est premier ministre d'Angleterre. « Je veux être missionnaire et martyr » s'écrie un petit pâtre des coteaux de la Vendée, et 25 ans plus tard, Théopham Vinard est missionnaire et martyr dans l'Annam. Errant, sur le rivage de son pays, O'Connel croit entendre tous les sanglots de l'Irlande dans les mugissements de la mer « Je veux sauver ma patrie », s'écrie-t-il, et bientôt le grand agitateur délivre 1 Irlande et fait trembler l'Angleterre. Hélas ; il n'y en a pas assez, parmi nous, de ces vigoureux rêveurs qui seront les meneurs de demain. La génération présente est lasse de vivre, sceptique et pessimiste. Un célèbre romancier le disait, il y a quelques années « Il n'y a plus de flamme dans les yeux de notre génération. » Ah ! s'il n'y a plus de flamme dans les yeux, c'est qu'ils ne fixent plus l'idéal qui les dilate, les illumine et les rend si beaux ! ne sovez pas de ces blasés, désabusés avant d'avoir connu l'espérance, vaincus avant l'action ! De 1 idéal, je vous en conjure, de l'idéal pour ensoleiller et féconder vos vingt, ans ! Du rêve, jeunes gens, du rêve et de l'extase ! Rêvez les immolations de votre chair et de votre cœur. Rêvez les saintes agonies pour la patrie. Rêvez les triomphes de la vérité et de l'Eglise. Espérance et printemps de la patrie, ô Jeunesse vous avez dans vos cœurs, la sève d'énergie et d'amour, sources des abnéga tions rédemptrices. ^Soyez donc l'enthousiasme devant le devoir, l'indignation devant l'iniquité, la protestation contre l'indifférence universelle si vous voulez être un jour l'action fière et libératrice, et boire au calice de la victoire. Chantez-vous à vous-même disait le vieux Platon les grandes choses que vous vivrez plus tard, l'avenir entrevu .dans la brume lumineuses des saints rêves. Dans tout soldat il doit y avoir un troubadour, une voix qui, à l'heure de la fatigue et du danger, fredonne gaiement le refrain de l'idéal. P. COUBË. »0« L'âme la meilleure peut se gâter fort vite, et souvent, comme les bons fruits, par les côtés les meilleurs. Une âme se gâte aussitôt qu'elle oublie de travailler à se perfectionner ; et le travail cle la perfection, travail indispensable, c'est de se tourner toujours de plus en plus vers Dieu, en s'appliquant aux devoirs qu'on a reçus de Dieu en proportion des dons qu'il a faits à l'esprit et au cœur. H. V. »0« LES ÉVÉNEMENTS BELGIQUE Le Moniteur officiel de Belgique vient de publier la nouvelle loi scolaire votée par la majorité catholique, et par elle seule. Déjà, pour entraver la liberté que cette loi de justice sanctionne, nos ennemis politique9 se démènent. Dans sa réunion du 31 mai, la Centrale nationale des Instituteurs socialistes a voté de commencer sur l'heure une active propagande contre l'Ecole libre et ses adhérents, en faveur des amis de l'Ecole officielle. CANADA —■ Un navire transatlantique, l'Empress-of-! friand, a été abordé sur le fleuve St Laurent, en plein brouillard, par le vaisseau charbonnier le Storstad. On compte plus de S00 morts. L'Empress se trouve à 50 mètres sous eaux, et on espère l'en retirer ; il contenait un lingot d'argent d'une valeur de 5 1)00.000. C'est le même navire qui a transporté à Montréal les légats et les Cardinaux Européens, et les milliers de congressistes se rendant au congrès Eucharistique. ALBANIE — En Albanie, le désarroi est complet. Bal-loté et incertain, le prince de Wied prend des mesures incohérentes. Il a fait appel aux puissances pour la protection de Du-razzo. Les insurgés adressent également des proclamations répudiant le prince et de. mandant un Souverain musulman. Les influences jeunes turques sont très actives. Au moment de mettre sous presse, nous apprenons que l'état de siège est proclamé à Durazzo. La situation est grave, la population affolée s'enfuit. MEXIQUE — Les médiateurs du conflit entre le Mexique et les Etats-Unis sont paralysés par le jeu des constitutionnalistes qui menacent de proclamer leur chef, Carranza, président du Mexique. Ils exigent qu'on les admette à participer à la conférence, histoire de gagner du temps pour arriver à Mexico.. FRANGE — En France, le Cabinet Doumergue est démissionnaire. La situation est grave. Tout le désarroi provient de la question de la loi de 3 ans, et du gâchis financier. La crise ministérielle, devenue une vraie crise gouvernementale, est extrêmement laborieuse. MM. DesChanel, Delcassé, Jean Dupuy, Pci/tral ayant successivement décliné la mission de former le Cabinet, M. Poincaré a fait appel à M. Ribot. Celui-ci se présente aujourd'hui devant les Chambres avec un Cabinet composé de ministres radicaux. Âyis important Pour les commandes, les demandes de renseignements, les articles à publier, les communiqués de toutes sortes, nous prions les lecteurs de s'adresser au Bureau de l'Effort, rue Vésale, Louvain.»0(( La nécessité de l'Idéal. , p. Cotjbé. Vers Dieu. ' H. V. Les Evénements. Chez nous. Vues sur le dehors. Nos lois sociales : « Les pensions de vieillesse. » R. V. H. Chronique d'Angleterre. La Page à relire. E. Roupain. Les Couvents (Plan de causerie). p. lemaire. La lutte anti-maçonnique et les Jeunes. Vieux Calvaires. A. P. Les Nouveaux Venus. Ch. Tylleman. Brochures à étudier. j. Paillot. Comment ils meurent. S. F. La Vie Fédérale. — + — + — ~x~~+" — + — Chez nous ASSURANCES SOCIALES Nous résumons pour nos lecteurs les avantages que présente la loi sur les assurances sociales : 1. Pension de 1 fr./par jour à 65 ans. 120 fr. en régime- transitoire. 2. Service médical et pharmaceutique. 3. Indemnité de 1 fr. par jour aux malades et aux invalides jusqu'à 65 ans. 4. Indemnité de 36 fr. aux femmes en couches. m 5. Crédit de 5.000.Cfr. en faveur de sanatoria. j Nous parlerons prcjhainement des cri- tâc£'uc£>"~ ^ Uv_/ m loi » I v a-y cutii. pas encore étéVliscutée par le Sénat, nous pouvons augurèr qu'elle peut être et sera certainement amendée. ENCORE LES ÉLECTIONS DU 24 Certains journaux de l'opposition ont parlé de triomphe ! C'est pour le moins exagéré : A peine auraient-ils le droit d'enregistrer un faible et passager succès, dont voici trois causes principales. La lre c'est la tactique habile de l'oppo- . aition qui a fait le cartel là où elle n'avait rien à perdre et ne l'a plus fait ailleurs. La 2e c'est la confiance, peut-être uni peui trop grande, de nos amis dans leurs troupes, et conséquemment le manque de travail électoral. Enfin, les lois votées pendant la dernière législature : loi militaire, impôts nouveaux, loi scolaire, assurances sociales, etc... nous ont aliéné certaines sympathies, et les froissements inévitables résultant de toute innovation, ont été aussi habilement qu'indignement exploités par nos adversaires, témoin la campagne honteuse menée par M. Neven le nouvel élu libéral de Tongresi-Maeseyck. Sa victoire est le triomphe du mensonge et de l'antipa-triotisme.LA BELGIQUE POSSÈDE 5 MILLIARDS DE TITRES ÉTRANGERS Telle est la constatation que le fisc a pu faire grâce aux nouvelles dispositions législatives concernant le timbrage des titres étrangers. Si l'on tient compte qu'il s'agit là de la valeur nominale des titres et que nombre de tit/es sont côtés bien au-dessus de cette valeur, le chiffre est vraiment respectable. LE CONGRÈS POUR LA RÉFORME DU CALENDRIER Un congrès international pour lai réforme du calendrier s'est réuni à Liège les 27, 28 et 29 mai. Voici, à titre documentaire, les vœux et résolutions qui y ont été arrêtés, toute réserve étant faite bien entendu sur la nécessité de l'intervention de l'autorité ecclésiastique pour toute réforme de ce genre : 1°) Le congrès émet le vœu qu'un calendrier nouveau universel soit adopté par les pouvoirs civils et les autorités religieuses ; 2°) Que le nouveau calendrier soit perpétuel, assurant u:nr- concordance invariable entre les jour' et les dates de l'année. 3°) Le congrès constate qu'il n'y a pas d'obstacle absolu au point de vue religieux à la mise hors date d'uni jour les années ordinaires, et de deux jours les années bissextiles. 4°) L'année serait composée de 364 jours (formant 52 semaines entières), plus un jour complémentaire les années commua nés, et deux jours complémentaires les années bissextiles. 5° W division de l'année en 12 mois doit être conservée. 6°) La fête de Pâques serait fixée à l'un des lor8 dimanches d'avril. DOCUMENTS PRÉCIEUX POUR NOS CERCLES D'ÉTUDES Ce que le Gouvernement catholique a fait pour l'agriculture : En 1912, l'Etat a dépensé : Pour l'enseignement agricole et vétérinaire F. 1.427.385 Pour l'entretien et le développement de la voirie 26.907.000 En indemnités pour pertes de chevaux et bêtes bovines 1.134.682 En primes pour l'amélioration des races 1.020.954 En subsides aux sociétés d'assurances du bétail et des chevaux 513.150 31.003.170 Depuis 1884, les subsides alloués par les catholiques pour les postes ci-dessus ont donc crû dans la proportion de 232 pour cent. (Chiffre pour 1884 : 9.319.204 fr.) ECHOS CAROLORÉGIENS La Mutuelle Chrétienne féminine de la Région de Charleroi est fondée depuis un mois. Elle fonctionne déjà dans plusieurs paroisses notamment à Gosselies, Farciennes, Chatelineau (St-Barthélé-my), Chatelineau (Taillis-Pré), Gilly (S. Remy) etc... Faites de la propagande ! — Une grande réunion des hommes d'à»*"*® p«t amnopi-éo pian1 iw 17 ûlin. Prendront la parole, nos propagandistes syndicaux V. Par.y et A. Embise. — Les employés de nos C. E. vont être invités à se grouper en organisme professionnel : que pas un ne manque ! AU PAYS DE NAMUR ET DE LUXEMBOURG I Les journées Eucharistiques se sont multipliées durant l'hiver et le travail y a été des plus sérieux au point de vue de 1 apostolat surtout, dans les confréries du St Sacrement. Fendant l'été, chaque canton verra dans une de sês paroisses une grande manifestation Eucharistique. La première a eu lieu hier à Namur sous la présidence de Mgr Heylen et de Mgr l'Evê-que de Montréal, et s'est terminée par un brillant cortègei à Jésus Hostie dans les rues de Naniur que l'on avait magnifiquement ornées. Le même jour, le canton de Gedinne, organisant semblable manifestation à Hondrémont et avec le même succès,, scus la présidence de M. le Vicaire Général Deboiis. Pour juin, on signale les réunions suivantes : à Nives, le 11 ; à Noirefontaine (Bouillon) le 21 et à St-Léger le 28. II Les Grégoriennes tiendront leur réunion générale le 30 courant, au Séminaire de Bastogne. IÏI. Une nouvelle ligue contre la mauvaise presse vient de naître. On engage la jeunesse à en faire partie. IV. Les mutuelles se multiplient ; elles se développent davantage encore grâce au dévouement de M. l'abbé Henry et de M. Van den Corput le zélé président des mutuelles Luxembourgeoises. »o« VUES SUR LE DEHORS FRANCE LA PEUR DU DRAPEAU PONTIFIGAL A l'occasion des fêtes de Jeanne d'Arc, célébrées dans toute lai France avec un éclat tsplendide, un grand nombre de contraventions ont été dressées notamment à Boulogne s/ Mer, pour le fait d'avoir arboré le drapeau du Pape... C'est leur tolérance, à eux !... LE CONGRÈS DE LOURDES Voici quelques renseignements : I. La date : 22, 23, 24, 25 et 26 juillet. II. Les conditions d'adhésion : La carte de congressiste à 5 fr. donne droit à l'insigne et à l'aissistamce aux séances et cérémonies du congrès. La carte à 10 fr. donne droit, en outre, à recevoir le compte-rendu complet du congrès. Tract à 0.05 fr. à répandre : « Le congrès de Lourdes », avec illustrations en couleurs, Imprimerie de la Bonne Presse, 5, rue Bayard, Paris. III. Détails intéressants : 1. Les, méde cins dont le concours est si précieux pour le contrôle des guérisons de Lourdes se proposent d'assister en grand nombre au congrès. Ils y figureront non pas à titre privé, mais comme membres d'un© section médicale qui est actuellement en roie d'organisation. Les adhésions sont déjà fort nombreuses et l'on compte des médecins des deux Amériques, du Canada, de l'Université ie Louvain et de diverses facultés. 2. 150 évêques et plus, dont 10 cardinaux ont promis d'assister au congrès. IV. Les adhésions au congrès doivent âtre adressées à MM. les différents délégués. Le chanoine van Genechten, Ma-lines.Le chanoine Vosters, Institut St-Louis Bruxelles . Mgr Bovens-Vios, rue de l'Evêché, Liège . Le chanoine Tharsicius, Evêché, Na-mur.L'abbé Parot, rue Waucquez, La Lou-vière.V. Une circulaire, qui paraîtra sans tarder, sera envoyée à tous et donnera le détail très complet des conditions matérielles de transport et de séjour. ALLEMAGNE IMPOT DE GUERRE Tandis qu'en France, le parlement n'est pas encore parvenu à décider comment on fera face à l'augmentation des dépenses militaires exceptionnelles, le Reichstag allemand a résolu problème analogue depuis 1913 : il n'a pas hésité à créer, pour 3 ans, un impôt de guerre. Il a donc créé un impôt combiné sur la fortune et le revenu:. Il fallait trou- A ver i.z50 millions de francs. Les sociétés anonymes et les sociétés en commandite doivent payer l'impôt sur leurs bénéfices et leurs réserves réelles.Les fortunes de moins de 10.000 mark sont exemptées de l'impôt ; les fortunes de 10.000 à 30.000 mark sont exemptes, lorsque les revenus du contribuable ne dépassent pas 4.000 mark et celle®) de 30.000 à 50.000 mark, lorsque les revenus sont inférieurs à 2.000 mark. Enfin, la loi contient des dispositions e® faveur des personnes possédant un avoir inférieur à 100.000 mark, lorsqu'elles ont un certain nombre d'enfants ou lorsque plusieurs fils ont fait leur service militaire. MOUVEMENT SYNDICAL La Fédération des syndicats ouvriers socialistes groupe 2.500.000 membres dont 216.000 femmes, leurs dépenses atteignent 61 millions de marks, leurs recettes 80 millions. La Fédération des syndicats ouvriers chrétiens ne groupe que 350.000 membres dont 30.000 femmes. RUSSIE ANTÏALCOOLISME EN FINLANDE Il y a un demi-siècle, les. Finlandais consommaient da 20 à 25 millions d'Hectolitres d'alcool, soit 15 litres par habitant.. ce qui les mettait au 1er rang parmi les peuples Européens. Un cinquième de la récolte des céréales passait à cette fabrication et lei fléau paraissait indé racinable. Des ligues de Tempérance se formèrent, se multiplièrent et en se fédérant firent pression sur le Parlement qui en 1861 vota une loi, non pas, brutale, mais nettement destinée à enrayer le mal. De 1861 à 1871, en effet, la consommation tomba de 15 litres par habitant à 3 | litres. Aujourd'hui elle n'est plus même d'uin litre J. Parallèlement, le chiffre des arrestations pour ivrognerie^ qui fut en 1861 de 6847, est tombé à moins de 400. La criminalité, la folie, la mortalité, et les suicides ont suivi la même dégressdon. Les Finlandais, qui avaient le record de la consommation de l'alcool, ont maintenant celui de la tempérance.MGR KLUCZIZNSKI RÉVOQUE SA CIRCULAIRE MALENCONTREUSE L'archevêque catholique de Mohylew vient de révoquer sa circulaire de 1913 touchant l'enregistrement des personnes converties de l'orthodoxie au catholicisme après l'oukase de tolérance. A présent, personne des, convertis ne devra présenter de pétition au gouverneur, mais ce sera l'archevêque lui-mêmei qui présentera au Gouverneur la liste des personnes converties au catholicisme, afin qu'elles soient enregistrées comme catholiques et que leurs noms soient supprimés dans les régistres paroissiaux des orthodoxes. 1re Année. — N° 29. 10 CErmuEs 7 Juin 1914

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Er is geen OCR tekst voor deze krant.
Dit item is een uitgave in de reeks L'effort: organe de la jeunesse catholique behorende tot de categorie Katholieke pers. Uitgegeven in Louvain van 1913 tot onbepaald.

Bekijk alle items in deze reeks >>

Toevoegen aan collectie

Locatie

Onderwerpen

Periodes