Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires

343 0
close

Waarom wilt u dit item rapporteren?

Opmerkingen

Verzenden
s.n. 1916, 06 Juni. Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires. Geraadpleegd op 14 oktober 2019, op https://nieuwsvandegrooteoorlog.hetarchief.be/nl/pid/p843r0qv89/
Toon tekst

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

ANVERS, Mardi 6 Juin 1916 Le numéro 10 centimes Cinquante-neuvième Année - N° 17.633 DIRECTION & REDACTION : 14, RUE VLEMINCKX, 14 ANVERS Téléphone 3761 LLOYD ANVERSOIS Annonces : 25 centimes la petite ligne. — 50 centimes la double ligne 1 franc la ligne sur double colonne Adresses industrielles 50 centimes Émissions et Annonces financières : Prix à convenir Les annonces sont mesurées au li^nomètre. — Lei litres se paient d'après l'espace qu'ils occupant. f'Seul Journal Maritime quotidien émanant des Courtiers de Navires ■ IIWII——MUU1L—JJ— U_——JJJJLLUI II III Hl ■ ■ III «m II n**-y^°-TTimn-^T III —m lll Il I ■!!■■■ |- AVIS Toutes les heures renseignées dans notre journal sont indiquées d'après l'heure de la Tour. , Observations météorologiques de M. F. Agtlie, opticien, rue Léopold, 51. Anvers, 6 juin 1916, 11 h. du matin. — Baromètre 755,5. ~ Thermomètre cent (raaxl + '»S. —Thermom. cent, imin.! + 10,5. — Pluviomètre : 2,7 m/m.—Vtnt.O.-S.-O. —Prévision : Pluie probable. Astronomie 7 juin [.v.rdu snleil 5 h.31 m. Prem.quart.Ie 9 juin.. I h.58 m. Coucher du soleil... #■ 9 .. 52.s. Pleine lune le 15 juin.11.41 s. I .ver de la lune 11 52 m. Dern. quart. !e^„ |ura. 3 .. .6 s. Coucher de la lune... 12 34 s. Nouv. lune le 30 juin 10 „ 23 m Haute marée à Anvers Matin Soir 7 ... 9 h.16 m. 7 juin ... 9h.37m. g ' ... 9 58 8 1(1 11 „ 9 " ... 10 28 „ 9 juin ... 10 54 Hauteur du Rhin Cologne 5 juin 2.63 m. Strasbourg 3 juin —m Huningen 3 .. 2.57 „ Lauterbourg „ . Kehi 3.38 „ Maxau „ — „ Mannheim . 4.32 „ Germersherm „ - . Caub 5 „ 2,72 „ Mavence „ 1.5 „ llulirorl . 172 „ Bingen , 2.41 „ Duisbourg 3 „ 1-33 „ Coblence . 2.70 „ Waldsbût .. — « Dusseldorl . 2.35 . Lob# h „ 10.39 „ Hauteur du Main Hauteur du Neckar Francfort 3 juin 2.34 m. Heilbronn 3 juin 0 79 m. Hauteur de la Moselle Hauteur du Bodensee Trêves- 3 juin 0 53 m. Conslance 5 juin 4.42 m. PLUS GRANDES MAREES DE L'ANNEE 1916 Cœtficient Fort de hauteur Philippe Anvers de la marée Hauteur Hauteur I7ium o 0,83 2,08 2,09 4 juillet" '0,71 1,78 1,79 17 juillet o 0,99 2,48 2,49 ! i0ût * 0,78 1,96 1,97 15 août ' o!.07 2.B9 2'70 30 août • 0,88 2,21 2,22 13 septembre 0 1 08 2,71 2,72 29 septembre * 0,94^ 2.36 2,37 13 octobre o u,99 2,48 2,49 28 octobre 0,94 2,36 2,37 II novembre °5'S H? o'îo 27 novembre # f>^ 11 décembre 0 0,76 1,91 1,92 26 décembre * °.9/* 2'36 O Pleine lune. • Nouvelle lune. Port d'Anvers ARRIVAGES DU 5 JUIN Steamer Wilford iii, de Tamise. Tklegraaf ii, de la Hollande. » Stad Amsterdam VII, de la Hollande, i Remorqueur Succès, de la Hollande. Remorqueur Zuid Beveland, de la Hollande. Bateau-moteur Eulalia, de Bruxelles. Eclair iii, de Bruxelles. Factor I, de Bruxelles. Koophandel II, de Louvaiti. » Zoesie Markie, de la Hollande. I Allège Stanislas, de Calloo. » Emma, de Hoboken. Drie gebroeders, de Niel. Antoon, de Malines. » Céleste, de Willebroeck. Masseniello, de Bruxelles. » l.odkwijk, de Louvain. » Verejsigunq 36, de G and. » R. S. G. 15, de Gand. » Johann a Angelina, de Ryckevorsel. >. Gaston, de Ryckevorsel. » St--Antoine, de mo 11. » Emile, de Liège. » Achille, de Liège. # Paul, de Liège. 1» Jonge Isidoor, de la Hollande. » Franklin, de la Hollande. » Espérance, de la Hollande. Clara 29, de la Hollande. Wanderer, de l'Allemagne. DEPARTS DU 5 JUIN Steamer Wileord 111, pour Tamise. » Tournai 111, pour Tournai. Bateau-moteur Nooro-Natie, pour Burght. ,, Noord-Natie, pour Burght. „ Ringrose III, pour Bruxelles. » Zoesie Markie, pour Bruxelles. Allège arbeïdsvrucht, pour Tamise. ZwERVER) pour Tamise. » Lvure, pour Beirendrecht. » Fernand, pour Lokeren, » Victoria, pour YVillebroeck. » Op gods gknade, pour Beersse. » Caroline, pour Beersse. » Louis 5, pour Gheel. » Ville de Venise, pour Moll. » Le Rossignol, pour Moll. » Travail & Progrès, pour Turnhout. » Mozart, pour St-Ghislain. » Réclame, pour St-Ghislain. » Angelina, pour la Hollande. » Franciscus (A 28), pour la Hollande. » Julia, pour la Hollande. » Valerie ii, pour l'Allemagne. » Fendel 9, pour l'Allemagne. » Bayern 17, pour l'Allemagne. » Bayern 21, pour l'Allemagne. » Admiral, pour l'Allemagne. » Rhknania 21, pour l'Allemagne. » Johan Wilhelm, pour l'Alemagne. » Excelsior, pour l'Allemagne. chronique judiciaire A LA COUR SUPREME. UNE CAUSE INTERESSANTE Mme Marie J. Taminiau, morte à Seneffe en 1900, avait laissé plusieurs testaments et fait plusieurs donations. Elle avait d'abord fait un testament instituant le docteur Paul Taminiau légataire uni-versel, ensuite un autre qui instituait Zoé L... légataire universelle. Celle-ci, quelque temps plus tard, produisit un testament olographe dont le testament au-| thentique n'était que la confirmation. Pour s'appro-' prier la plus grande partie de cet héritage, Zoé L..., | aidée des sieurs P , aurait commis plusieurs F faux en écritures, faux constitués par des actes par • lesquels plusieurs héritiers de la défunte abandon-liaient leurs droits a Zoo L... C'est sous cette accusation que les trois prévenus, Léon P... Camille P... et Zoé L... avaient été renvoyés devant le tribunal j correctionnel de Charleroi, qui les a condamnés le 3 juin, par défaut, le premier à 4 années de prison, le second à 1 année et la troisième à 2 années, et ; chacun à il amendes de 50 frs. avec contrainte par ! corps pour les deux premiers. Ce jugement avait été frappé d-'opposition ; à l'audience du 14 août, où les prévenus comparurent en état de détention, le tribunal reçut l'opposition,maintint les peines, et condamna les prévenus aux frais qui s'élèvent à 1.167,52 frs., et fixe la durée de la : contrainte à 2 mois. Les prévenus s'empressèrent d'interjeter appel de > ce jugement, et le 28- mai intervint un arrêt, qui | annule le jugement rendu le 14 août 1915 et condamne respectivement les accusés à 18 mois ,4 mois et 6 mois de prison, et 11 amendes de 50 francs. ^'est contre cet arrêt que les prévenus se sont pourvus en cassation. Ce pourvoi est appuyé de deux moyens. Le premier est tiré de la violation des droits de la défense, parce que la Cour a refusé d'entendre des témoins produits en première instance et qu'ainsi Cour, n'ayant pas eu les dépositions orales des témoins de Charleroi, a puisé sa conviction dans l'instruction en général et des déclarations écrites, et qu aussi la Cour s'est basée sur des procès-verbaux w&clarés nuls par le tribunal correctionnel. scouim uiuy.'eu Luise biu lu. ViOictl/lOU ucs ai- îic!es 96 et 97 de la Constitution et de plusieurs articles du code pénal. Le procureur général, M. Pholien, dit qu'il est de son devoir de conclure à la cassation de l'arrêt. Celui-ci se base sur des procès-verbaux déclarés nuls pour former sa conviction ; le rapport ne contient. pas la moindre restriction en ce qui concerne les dits procès-verbaux. La nullité de ces procès-verbaux ne paraît avoir été aperçue par la Cour qu'à la fin des débats, mais que, en s'apercevant de cette nullité, elle eut dû ordonner La réouverture des débats. Par ces motifs, l'organe de la loi conclut à la cassation de l'arrêt. LES BAPTISEURS DE LAIT A BRUXELLES Comme ici, une avalanche de condamnations pour addition de 20 à 45 % d'eau au lait sont infligées. Peines de 100 à 200 francs d'amende. Une virtuose de la falsification a été jugée samedi : entre les mains de la délinquante, une fermière, on a saisi deux échantillons de lait, le premier renfermant 30 p. c. d'eau et le second 90 p. c. d'eau. Elle en a été quitte avec huit jours de prison et 300 frs d'amende. Du 25 % d'eau a été puni de 150 frs. d'amende. Le nommé V... a eu 200 francs d'amende pour ses 30 p. c. d'fcau. Evénements de Mer SINISTRES, AVARIES, ETC. Amsteldijk. — Londres, 3 juin. — Le steamer A.m-steldijk a été renfloué.(Voir Lloyd Anversois d'hier), City of Savannah. — Lorenzo Marques, 2 juin. — Le steamer City oe Savannah est rempli d'eau. (Voir Lloyd Anversois d'hier). Dewsland. — Londres, 4 juin. — D'après une communication du Lloyd's le steamer Dewsland a été coulé. (Le Dewsland, construit en 1863, jaugeait 1993 tonnes brut et appartenait à J. & P. Hutchinson, à Car-diff.Il existe également un chalutier a vapeur du nom de Dewsland, appartenant au port de Milford. N. d. L R.). Guine. — Londres, 1 juin. — D'après un télégramme de St-Viuvent (C. V.), le steamer portugais Guims s'est échoué près de Fogo et deviendra probablement épave totale. Les passagers et l'équipage son! sauvés. Lyngfjord. — Londres, 2 juin. — Un télégramme de St-Johu's N F annonce que le steamer norvéi/'cn Lyngfjord, en route de Baltimore pour Laurvjg, s osi échoué près de Holvrood (St-Mary's Bay.) Ma^terso. — Londres, 4 juin. — Lloyd's apprend de . Gênes que Te vapeur italien Marterso a été coulé le •27 mai dernier. Salmonpool. — Londres, 4 juin. — Lloyd's communique que le steamer Salmonpool a été coulé. (Le Salmonpool, construit en 1913, jaugeait 4905 tonnes brut et appartenait à la Pool Shipping Cy Ltd (R. Ropnar & Co, à West Hartlepool: N. d. 1. R.) EXTERIEUR PAYS-BAS LA QUESTION DU SUCRE Le gouvernement hollandais vient de nommer une commission d'enquête qui sera chargée de visiter régulièrement les sucreries et de recueillir tous les renseignements pour établir une répartition du sucre entre les diverses communes des Pays-Bas. SUEDE UNE NOUVELLE LIGNE Mr (L Carlsson, directeur de la Transatlantic Stearriship Company of Gothenburg annonce qu'une communication directe entre New-York et des ports des Indes et de l'Afrique sera créée. Vingt-trois steamers feront le service. PROJET DE LOI Le gouvernement suédois vient de saisir le Ryks-dag d'un projet de loi défendant aux étrangers l'achat- d'immeubles, l'obtention de concessions de mines, sans autorisation spéciale du Roi. En outre, le projet spécifie une série de mesures qui devront empêcher que les capitalistes étrangers puissent exercer un contrôle sur les sociétés financières suédoises. C'est ainsi que les étrangers ne pourront intervenir jiour plus d'un quart dans la formation des capitaux des sociétés financières. La loi entrera immédiatement en vigueur. LA QUESTION DU SUCRE Le manque de sucre se fait vivement sentir en Suè de. La consommation en a été strictement réglementée. Les fabriques elles-mêmes doivent diminuer leui consommation. H serait question de faire vfenir du $ucre des Indes occidentales. LE BOIS DU NORD On mande de Stockholm que le gouvernement suédois vient de prendre de nouvelles mesures relatives à l'exportation du bois du pays. L'exportation sera autorisée sous certaines conditions aussitôt que les ports seront libres. Déjà on annonce que les premiers transports de bois quitteront le port de Soder-harnn.NORVEGE UNE ASSOCIATION COMMERCIALE SCANDINAVE On annonce que des représentants des associations ; commerciales norvégiennes, suédoises et danoises ^ se réuniront, en juillet prochain, à Arendal (Norvège), dans le but d'étudier un projet d'association : commerciale Scandinave entre ces trois pays. RUSSIE LE COTON L'importation du coton du Turkestan en Rus-sie d'Europe en 1915 s'élève a 17 millions de livres , contre 121/2 millions en 1913. PANAMA LE CANAL DE PANAMA ' Un télégramme de Panama annonce que les pluies persistantes ont provoqué des glissements de terrain qui ont ramené la profondeur de la passe navigable à 22 pieds ce qui arrêtera provisoirement la navigation. ETATS-UNIS LES RELATIONS COMMERCIALES AMERICAINES APRES LA GUERRE Le département du commerce des Etats-Unis d'Amérique vient de présenter au Sénat un projet de réorganisation des relations commerciales, sur un plan plus étendu, avec le Japon, les Indes britanniques, l'Afrique du Sud, l'Espagne, la Scandinavie, l'Italie/ la Hollande et les Etats balkaniques. Des agences commerciales seront ouvertes en vue d'étudier un règlement commercial approprié. LA T.S.F. ENTRE L'ESPAGNE ET LES ETATS-UNIS On annonce de New-York qu'on va établir prochainement entre l'Espagne et les Etats-Unis un service radiotélégraphique au moyen d'un système entièrement nouveau. Le nouvel appareil a un rayon d'action de 5000 kilomètres. ILES FALKLAND L'EXPEDITION SIIACKLETON Reiiter annonce que le « Daily Telegraph » publiera un long télégramme de Shackleton où ce dernier décrira ses aventures. Dès le début de nouvelles terres furent découvertes avec une côte de 200 milles, où se trouvaient de vastes champs de glace. Le temps fut assez bizarre. Au début de février, la température était à 0 degré Fahrenheit ; fin février, £lle avait monté à 49 degrés. Les glaciers se mirent à fondre instantanément et on put ospéxiir que le navire serait délivré. Mais, en juin, les placiers, plus haut et plus volumineux, reparurent Aux environs du vaisseau, flottaient des ice heiys de 40 pieds de haut et d'un poids qui ne paraissait pas inférieur à 30.000 kilogrammes. AFRIQUE DU SUD L'EXPORTATION DES DIAMANTS La commission parlementaire-instituée récemment par les autorités sud-africaines vient d'adopter le nouvel impôt sur l'exportation des diamants. CHINE L'EXPORTATION DU THE Eu 1915, l'exportation du thé de la Chine s'est élevée à 179.209 picols (la valeur d'un picol est de 60 1 IMiUO tio giiuillll >-.7/ U. vu. .J '1H11JUIIO I IU.UWU taels. En 1914, l'exportation était de 34.190 picols : d'une valeur de 2.117.000 taels. JAPON LES ETATS-UNIS ET LE JAPON Un télégramme officiel de Tokio annonce que les négociations entre les États-Unis et le Japon relativement à la modification de la loi américaine sur l'immigration, ont été menées à bonne fin. REPUBLIQUE ARGENTINE DEFENSE D'EXPORTATION Le gouvernement argentin vient d'interdire Us-portation du sucre. INFORMATIONS FINANCIERES BOURSE OFFICIEUSE D ANVERS Séance du 5 juin. — La séance de ce jour est empreinte. de grande fermeté quoique les affaires ne revêtent aucun caractère spéculatif. Les transactions en effet ne sortent pas du cadre ries valeurs considérées comme placeine.it défini!il' et les valeurs de plantations et pétrolières n y" participent que pour une part des plus minimes. Les demandes en rentes' nationales et au lois de ville dépassent sensiblement l'offre, îi s'en suit logiquement que les cours s'inscrivent en progrès assez sensible. Belge 3 % mai-novernbre, 71-72 ; Be'ge 3 % tranche anglaise, 77,25-78 ; Bons du trésor 1917, 100,25-101 ; Annuités 3 %,' 75-76; Anvers 1887, 81,00-82,50 ; Anvers 1903, 72,25-73,25 ; Bruxelles 1905 , 67,50-68,50 ; Gand 1896, 62,75-63,75 ; Liège 1897, 63-64 ; Liège 1905, 65,75-66,75 ; Congo, 74-75. Des demandes locales renforcées de demandes qui pourraient bien trouver leur origine dans des opérations d'arbitrage avec l'étranger provoquent rue certaine activité dans le groupe des valeurs internationales.Les Sud-Américains et les fonds Japonais présentent des améliorations de cours assez nombreuses. Tout d'abord on se raffermit encore en Cédules nouvelles entre 103 et 103,75, les autres séries tout en n'ayant plus de marché bien régulier, suivent néanmoins les traces de leur chef de file. La série L se paierait au-delà de 105 et la sorie K vaudrait 91,25 ou 91,50. La Cédule-or à 104,25-105 est mieux aussi. Les dettes fédérales sont peu traitées faute d'offres suffisantes. Le 4 1/2 intérieur 1887 n'a pas été traité croyons-nous, mais vaudrait largement 95 %, le 4 1/2 extérieur se rapprochant déjà de ce cours £lors que d'habitude il existe un écart à l'avantage du premier. Le 4 1/2 1911 finalement progresse un peu à 91-92. L'Argentin intérieur 1905 en pesos a été traité à 92,50-93,50 èt acheteur en Buenos-Ayres 4 1/2 1888 ne trouve pas la marchandise à 93 %. Les Brésiliens ne sont pas moins favorisés.. Le Fùnding 1914 hausse à 90-90,50. On paye 75-76 le 5 ,'0 1895 et les types 4 % trouveraient preneur de 63,50 à 64,50. L'Uruguay 5 % 1914 se répète entre 88 et 89. L'Uruguay 3 1/2 n'est pas au marché à 72,50 A., pas plus que la Céclule uruguayenne à 96,75 A. Chili 5 % 1911, 93-94; Chili 4 1/2 1889, 87-88. Le Japon Railways en reprise sérieuse s'établit aux environs de 101,50-102. Le 4 1/2 % 1905 ne varie pas sensiblement à 96-96,50, le 4 % se traite à 88,50-87,25. Cuba 101-102. En fonds d'Etats continentaux on remarque une demande en Portugais à &4-55. Le Russe 4 % 1880 oscille entre 76,75-78. Russe Nicolas 81 A., Russe 5 % 1906 90,50 P. On paie 88,75-89,75 en Roumain 4 1/2 1913 et 97 environ en 5 % 1903, le 4 % 1894 passe à 83,75-84,75. Le Bucharest 4 1/2 1898 a acheteur à 87,25 et vendeur à 88,50, le 4 1/2 1895 s'obtient à 86. Aux rubriques diverses les cours ne sont pas nombreux. Liebig ordinaire 2020 A. Actions Banque d'Anvers 1370 A. Privil. Crédit National Industriel 270 nominal, ordinaire 260-262,50 environ. Dividende Banque Belge de Prêts Fonciers 450-455. On porte peu d'intérêt aux valeurs caoutchoutières ' qui se contentent de répéter les prix antérieurs. Federated 590-595 environ, Kuala Lumpur 136-138, Sen-11 a h 47-48, Galang 4-4,35, capital Tjisalak 57 P. Aux pétrolifères il y a lieu de constater la bonne tenue de l'Astra à 1400-1450. La production du 11 au 20 mai a été de 12.328-tonnes. Moyenne 123 wagons par jour. Ordinaire Grosnyi 2610-2640, privilégiée 2735-2785, capital Roumanie 150 P., dividende 106-108 plutôt P. Action Tanganyika 71-74, obligation Tanganyika 184-187. BOUiïSE OFFICIEUSE DE BRUXELLES Séance du 5 juin. — La semaine s'ouvre dans des conditions pas trop défavorables. Les ordres ont gardé, en effet, une certaine importance, mais les contre-parties se rencontrent difficilement encore. En rentes et lots de ville, on rencontre toujours les mêmes dispositions de fermeté. Voici les cours : Rente belge 3 %, 69,25 à 71,25 ; Bons du Trésor 4 % 1919, 100 3/8 ; Congo lots, 74,25 à 74,50 ; Vicinaux 2 1/2 % 1885 lots, 96,50 à 96,75; Anvers 1903, 70,75 à 71 ; Anvers 1887, 81,25 à 81,50; Bruxelles 1905, 68; Bruxelles 1902, 82,75 à 83 ; Bruxelles Maritime, 62,50 à 62,75 ; Gand 1896, 62,50 à 62,75 ; Liège 1897, 62,50 à 62,75 ; Liège 1905, 66 à 66,25 ; Schaerbeek 1897, 59 à 59,25. Aux obligations industrielles, on relève les cours faits de 325-350 en Sucrerie de St-Jean, de -430 en Charb. du Hainaut et de 510 en 6 % Tramw. de Buenos-Ayres: On reste argent à ce prix en cette dernière valeur et on est preneur d'autre part en 4 "o Auxiliaire du Brésil à 325, en 4 % Tramw. de Livourne à 412,50 et en 5 % Tramw. Toscans à 460. Au coin des actions bancaires, on inscrit de bons cours en Banque de Bruxelles à 927,50 et on demande la Banque Nationale de Belgique à 3340 et la cap. Outre-Mer à 480.' Les valeurs de transports n'offrent qu'un médiocre intérêt. La dividende Bruxellois reste dans les environs de 870, les Electriques Espagne font 118 en cap., 44,75-45 en dividende et 1090-1095-1100 en fond. En Madrid-Espagne privil. on cote encore 230, en Rome-Milan on est offert à 75 et demandé en dividende Tramw. et Electricité en Russie. La cap. Varsovie, de son côté, inscrit le cours de 510. Les valeurs sidérurgiques ont un marché plus ou moins bien disposé. On note en tout premier lieu la bonne tenue de la Cockerill (anciennes) à 1.165 et de la Thy-le-Chàteau à 2150. D'autre part, Bon"-iiill est demandée jusque 120 et l'Energie est ferme à 125 ; il y a enfin des offres en cap. Konstanti.invv-ka à 550 et en cap. Lam. de Toula à 347,50 ; la divjJ. Toula cote 160-162,50. Les titres charbonniers marquent un peu d'hésiia-tion. Les Agglomérés de Charleroi sont bien a 356,25, la Biélaïa reste à 14,50 et le Hasard progresse à 770-775, tandis que les Charbonnages Belges se tassent à 375-380-370. Des offres en Chevalières a. 127'i, - des demandes en Espérance-Bonne-Fortune à 475, en Bonne-Fin à 855 et en Ouest de Mons à 900. A notei aussi de la fermeté en Horloz à 1625 et en divideude Laura à 565-560. En Marcinelle-Nord à 530-520 et en Monceau-Fontaine à 6800, il n'y a guère de changements. La Lonette trouverait preneur à 125 et la privil. Prokhorow se céderait à 500. Au groupe zincifère, on offre l'Asturienne à 5250, la cap. Overpelt à 745 et l'ordinaire Prayon a 1332,50. Aux glaceries, il y a acheteur en Midi de la Russie à 940 et vendeur en Charleroi à 1500. Citons en passant les cours de 700-725 en Eclairage du Bassin Houiller de Mons, de 63 en jouissance Loth, de 75 en fond. Tissage Ilauzeur et de 53 en Carrières de Wincqz. La fond. Huileries d'Odessa n'a plus preneur qu'à 15. Le groupe colonial a plutôt meilleure allure. Il y a de la résistance en part Comptoir Commercial Congolais à 24,50, de la fermeté en ordinaire Kalan-ga à 2275-2270 et en cap. Union Minière à 12801^55. On offre la Lomami ordinaire à 300, on fait 69 en Kasaï et il v m preneur en Simkat cap. et d vid. respectivement à 89 et 400 et vendeur à 90 et 405. La Zuid Préanger est demandée à 92,50 et la Tanganyika a fait 73, 72,50 et reste demandée à 73,25. Aux plantations, on rencontre acheteur en Fauconnier à 280 et 230 selon le titre, et vendeur en Soengei Lipoet à 280 et en Selangor à 220. L'Hévéa se tient encore à 150. De la résistance au groupe des diverses. L'ordinaire Pêcheries à Vapeur fait 190, 195, 200, la dividende Boryslaw est mieux à 127,50, 130, on se soutient en Sucrière Européenne à 40, 42,50 en cap., à 32,50, 35 en fond, et on bouge peu en Sucrerie de Saint-Jean, à 50 en fond, et 45 en cap. D'autre part, la Sucrière de Bruxelles est demandée à 225, et l'ord. Sucrerie eu Roumanie est soutenue à 900, 905 En ord. Grosnyi, il se présente des offres à 2630 ; de même en dividende Pétroles de Roumanie à 110. Au groupe étranger, la Kaïping est demandée à 51,75, la Nitrate Rails fait 365, la Métall. Russo-Belge 1780 et la Taganrog 400. On demande le Québec Brazilian Traction à 360 et la prior. Madrid Villa Prado à 70. COURS DU CHANGE Roitkrdam, 5 juin. — Londres, fi. 11,43. Berlin, II. 44,371/2. Paris, 11. -40,65. Amsterdam, 5 juin. — Londres,11. 11,45. Berlin, fi. 44,42 1/2. Paris, 11. 40,70. Suisse, fi. 45,7.7 1/2. Vienne, 11. 31,02 1/2. Copenhague, fi. 71,95. Stockholm, fl. 72,15. BOURSE DE PARIS Paris, 5 juin . 5 juin 2 juin ; 5 juin ; 2 juin 3% rente française. b2 75 62 75 Esl français. Russie 1 b89,Con.4% 68 b5 Rio linto, parts .1775 — 1760 — 4J/2% Russie 1909 78 10 "'d20 Mexique Int. 5%' 1 Serbie 4% 1895 — Lots lurquie . —— —— Espagne 4%, Etr 96 8) Chansa Berlin, cojri Portugal 3% . . — — _ 0h8«s.Amsterd..cour: 246 — 245 50 Turquie 4% unifié . 61— 60 40 0h«"s. Londres,couri 28 15V2 2817 Banoue ottomane . — - Escompte . . Nouveaux coupons payables : Sennali Rubber n° 2 par s. 1/6 ; Kuala Lumpur n° 16 par s. 4/— ; Japan Rail 5 % échu le 30 juin 1916. Banque de Charleroi, société anonyme, à Charleroi. — Bilan au 31 décembre 1915. Bénéfices, frs. 211.701.96. Tramways d'Astrakhan. — Astrakhan est située dans une des iles les plus considérables de l'archipel formé par les branches du Volga, à 45 kilométrés de l'embouchure du Ileuve, dans la Caspienne. Par sa situation, Astrakhan constitue un port militaire considéré comme l'un des plus importants de l'empire russe ; son importance est considérable. Cette ville est le centre des importantes pêcheries de la Caspienne et du Volga, qui alimentent eu poisson sec et salé lés marchés de l'intérieur de la Russie. Des canaux l'unissent à Saint-Pétersbourg et à Archangel, des bateaux à Nijni-Novgorod ; enfin un service de bateaux à vapeur à Barki, Derbent, Bakou et Asté-rabad. Les exportations d'Astr ; khan se composent en majeure partie de poissons, c.i\iar, colle de poisson, garance, coton, fruits frais et secs, fourrures dites Astrakhan, suifs et tissus. Les principaux objets de l'importation sont la soie, les soieries, les tapis, les châles, les drogues et les teintures. La constitution de la Société belge des Tramways d'Astrakhan remonte au 7 août 1896 ; son objet social comporte la construction et l'exploitation des tramways d'Astrakhan. Elle peut vendre de l'énergie électrique, faire de l'énergie électrique, publique ou •privée, entreprendre d'autres exploitations de transport et faire toutes exploitations connexes à son but. Le réseau initial comportait 17 kilomètres et la durée de la concession' accordée est de 35 ans. La construction des lignes a été entreprise dès l'année 1900 par la Compagnie russo-française de chemins de fer et de tramways et le premier exercice social, 1900, qui comportait cinq mois d'exploitation, a pu s'effectuer seulement sur 5 kilomètres de voies et a dù supporter tous les frais de mise en train. En 1901, le réseau complet était de 16 kil. 405 m. et était exploité depuis Je 23 septembre ; eu septembre-octobre, la recette journalière s'élevait à 1875 lia.. - environ. En 1902, la société entra en pourparlers avec la ville et obtint une extension de réseau importante, portant celui-ci à 22 kil. 800 ni. Plus rien à signaler entre cette année et 1907 et c'est à partir de 1908 que tout le réseau actuellement exploité, soit 23 kil. 800 m., est mis en exploitation régulière. Les installations initiales des tramw. d'Astrakhan ne correspondaient pas à l'essor que devait prendre cette affaire, et, en 1909, la société obtint de la Douma de la ville l'autorisation de transformer son usine en installant des moteurs Diesel, destinés i produire l'énèrgie électrique à meilleur compte i abaisser par le fait même le prix de revient. En 1910, la ville d'Astrakhan prend un nouvel essor ; elle était réunie aux divers centres de la Russie par le service des bateaux à vapeur. Par contre, aucun rail ne pénétrait dans l'île et pendant 4 à 5 mois de l'année, celle-ci était isolée du restant de la Russie.En 1910, on construisit le chemin de fer reliant Astrakhan à Saratov, et, de là, à toute la Russie. C'est à partir de ce jour que la ville prit son développement, développement qui eut sa répercussion in. médiate sur les recettes encaissées par la société. Au cours de l'année 1909, la Douma avait autorisé la société à transformer son usine électrique. Ces transformations eurent Heu pendant l'année 1913, et, à partir .de ce moment, nous voyons les soldes défi citaires annuels se transformer en soldes bénéficiaires. La société put- entreprendre l'amortissement ■'€ ses actions privilégiées- et, rien qu'au cours des années 1912 et 1913, la somme de 438.000 francs environ a été consacrée à l'amortissement de cette catégor'e de titres. Comme nous le disons en commençant cet article, la ville d'Astrakhan est appelée à un très grand développement de par sa situation à l'embouchure du Volga, qui en fait un port d'attache et de transit très important. De pins, il ne faut pas perdre de vue que cette ville ne se trouve qu'à 150 kilomètres du bassin de Bakou,et, pour peu que celui-ci vienne à s'étendre et à prendre de l'extension, rien ne nous étonnerait de voir la ville d'Astrakhan prendre un développement extra ord inaire. Société anonyme de Désinfection « Noca », à Saint-Gilles-Bruxelles. — Bilan au 31 décembre 1915. — Perte £ ce jour, fr. 4742,50. Panorama de la Bataille de Waterloo, société anonyme, à Saint-Gilles-Bruxelles. — Bilan au 31 décembre 1915. Dividendes, frs. 1.937,—. Cnarbonnages du Rieu-du Cœur et de la Boule réunis, société anonyme, à Quaregnou. — Bilan au 31 décembre 1915. Pertes à reporter à nouveau, frs. 127.248,%. Glacière centrale de Saint-Ghislain, société anonyme, à Saint-Ghislain. — Bilan arrêté au 31 janvier 1916. Perte à ce jour, frs. 7.219,70. Grande Brasserie du Lion, société anonyme, à Tournai. — Bilan au 31 décembre 1915. Bénéfices bruts, frs. 198.321,31. De Eendracht, société anonyme, à Moll. — Bilan au 15 février 1916. Solde débiteur, frs. 183.11. Antwerpsche IJsfabiieken, société anonyme, à Anvers. — Bilan 1915. Pertes, frs. 11.617,93. Zand- en Grintmaatschappij, naamloos vennoot-schap, te Antwerpen. (Sables et Graviers,société anonyme, à Anvers). — Bilan au 29 février 1916. Solde créditeur, frs. 10.062,80. Société anonyme pour l'Importation des Huiles de Graissage, à Anvers. — Bilan au 31 décembre 1915. Solde en bénéfice, frs. 102.415,82. Fabrique Automobile belge F. A. B., société anonyme, en liquidation, à Bruxelles. — Bilan au 31 décembre 1915. Solde en perte, frs. 727.854,29. Compagnie immobilière de Belgique, société anonyme, à Bruxelles. — Bilan arrêté au 31 décembre 1915. Solde créditeur, frs. 38.126,10. Tramways et Electricité de Bilbao, société anonyme, établie à Bruxelles. — Bilan au 31 décembre 1915. Solde en bénéfices, frs. 620.589,02. Compagnie belge des Ascenseurs « Otis », société anonyme, à Bruxelles. — Bilan au 31 décembre 1915. Bénéfices, frs. 4.476,35. Société anonyme pour l'Exploitation des Etablissements Bachmann, à Etterbeek-Bruxelles. — Bilan au 31 décembre 1915. Solde débiteur, frs. 41.990,OS. Visseries et Tréfileries réunies, société anonyme, à Machelen-Haren. — Bilan au 31 décembre 1915. Perte 1915, frs. 41.146,37. Ciments Portland artificiels de Buda, société anonyme, à Haren. — Bilan au 31 décembre 1915. Solde débiteur, frs. 9.522,24. Manufacture de Fourrures R. Mallien, société anonyme, à Bruxelles. — Bilan au 15 janvier 1916. Solde débiteur, frs. 75.611,56. Crédit général de Belgique, société anonyme, à Bruxelles. — Bilan au 31 décembre 1915. Fonds de prévision de 1915, frs. 266.173,51. Etablissements Gouweloos frère et sœur, société anonyme, à Bruxelles. — Bilan approuvé 'à l'assemblée générale ordinaire de actionnaires du 29 avril 1916. Bénéfice net, frs. 29.234,76. Brasserie du Peuple, société anonyme, à Courcel-Les-Centre. — Bilan arrêté au 31 décembre 1915. Bénéfices 1915, frs. 1.461,10. Standard Oil Cy. — Le dividende est fixé à 8%. « Danica » A. G. fiir Chemische Industrie. — Bénéfice net 755.714,13 C. Dividende, 15 C. par action. HoMand-Marocco Kandelsvereeniging, à^ Amsterdam. — Dividende 7 %. ASSEMBLEES DE SOCIETES The Cupargo Glass, société anonyme, à Bruxelles. — L'assemblée générale ordinaire aura lieu lundi 12 juin prochain, à 3 heures, à l'Hôtel de l'Espérance, à Bruxelles. à Bonne-Espérance (Vellereille-le-Brayeux). — L'assemblée générale se tiendra au siège social le mardi 13 juin, à 11 heures. Société anonyme des Charbonnages de Tamines, à Tamines. — L'assemblée générale aura lieu le mardi 13 juin 1916, à 4 heures, à l'Hôtel de la Monnaie, à Bruxelles. Les Grandes Galeries Belges, société anonyme, à Bruxelles. — L'assemblée générale ordinaire se tiendra le mardi 13 juin 1916, à 3 heures de l'après-midi, au siège social, 126, boulevard du Hainaut, à Bruxelles.A. G. zur Nutzbarmachung der Wasserkràfte Dalmatiens, à Vienne. — L'assemblée générale des actionnaires est fixée au mercredi 7 juin 1916. Société anonyme des Halles et Marchés Couverts de Liège. — L'assemblée générale .se tiendra au siège social, le mardi 13 juin 1916, à midi. Huileries de Sumatra, société anonyme, à Bruxelles. — L'assemblée générale ordinaire aura lieu le mardi 13 juin, à 4 heures de relevée, 59, rue de Namur, à Bruxelles. Société anonyme Linière de Sterrebeek, à Bruxelles. — L'assemblée générale ordinaire sera tenue le mercredi 14 juin 1916, à 11 heures du matin, au siège social, 46, rue du Vieux-March£-aux-Grains, à Bruxelles. Sucrerie de Landen, société anonyme. — L'assemblée générale ordinaire se tiendra le jeudi 15 juin prochain, à 4 h. de relevée, au siège social. L'ALLIANCE ANVERSOISE SOCIETE ANONYME à ANVERS MM. les Actionnaires sont priés d'assister à l'assemblée générale ordinaire de notre société qui se tiendra le JEUDI 15 JUIN PROCHAIN, à 4 heures de relevée (heure officielle), au Siège social, 23, place de Meir, à Anveri. ORDRE DU JOUR : 1° Rapport des administrateurs et rapport des commissaires sur le bilan au 31 décembre 1915 ; 2° Adoption du bilan et du compte de profits et pertes ; 3° Décharge aux administrateurs et aux commissaires.4° Nominations statutaires. Pour prendre .part à l'assemblée MM. les Actionnaires auront soin de se conformer aux articles 31 et 32 des statuts. Société Générale Belge-Argentine SOCIETE ANONYME à ANVERS MM. les Actionnaires sont priés d'assister à l'assemblée générale ordinaire de notre société qui se tiendra le JEUDI 15 JUIN PROCHAIN, à midi (heure officielle), au Siège social, 23, place de Meir, à Anvers.ORDRE DU JOUR : 1° Exposé de la situation. Indication des causes qui empêchent le Conseil d'administration de présenter le bilan et le compte de profits et pertes de l'exercice social clôturé le 31 décembre 1915. 2° Nominations statutaires. Pour prendre part à l'assemblée MM. les Actionnaires auront soin de se conformer aux articles 31 et 32 des statuts. Kromhout Motoren Sleepdienst SOCIETE ANONYME à ANVERS MM. les Actionnaires sont invités à assister à l'assemblée générale extraordinaire, qui se tiendra le JEUDI 22 JUIN, à 11 heures du matin, au Siège social, 51, quai Napoléon, à Anvers. ORDRE DU JOUR : 1° Approbation des rapports du Conseil d'Administration et des Commissaires, résumant les opérations depuis le dernier bilan jusqu'à ce jour ; 2° Approbation du bilan et du compte de profits et pertes ; 3° Décharge aux administrateurs et commissaires ; 4° Eventuellement mesures à prendre à la suite de l'absence du directeur ; 5° Proposition de dissolution de la société et sa mise en liquidation ; 6° Nominations d'un ou de plusieurs liquidateurs. Pour assister à cette assemblée, les actionnaires sont priés de déposer leurs actions cinq jours avant l'assemblée, 51, quai Napoléon, à Anvers." L'INDUSTRIELLE D'HEMIXEM Société anonyme en liquidation à Anvers MM. les Actionnaires de l'Industrielle d'Hemixem, Société Anonyme en liquidation, sont priés d'assister à rassemblée générale ordinaire qui aura lieu le JEUDI 15 JUIN 1916, à 12 heures (E. C.) du matin, au Siège sociail, 4, rue des Tanneurs, à Anvers. ORDRE DU JOUR : 1° Bilan 1915 ; 2° Rapport des liquidateurs sur le onzième exercice; 3° Divers. MM. les Actionnaires sont priés de se conformer aux articles 25 et 26 des statuts. Les actions devront être déposées au Siège social. Transports pour toute la Belgique de marchandises par service accéléré et à prix réduits S'adresser : 65, RUE SANDERUS, ANVERS. La maison s'occupe des formalités de sortie. LE SERVICE REGULIER ET DIRECT est encore toujours assuré entre Anvers, St-Nicolas, Lokeren, Gand, Bruges, Ostenae Blankenberghe, Keyst et tout I* littoral BRUGFS, GAND. ALOST ET BRUXELLES pour marchandises et petits colis J. SAEYS - DE CALUWÉ A BRUGES Pour ANVERS s'adresser 45, rue Nationale, 45, DEPARTS TOUS LES MERCREDIS, A MIDI TRANSPORTS FLUVIAUX Maison fondée en 1860 Gustave SLAGHMOLDERS Affrètements EXPÉDITIONS - CONSIGNATIONS Agent en douane LOUVAIN-Bassins

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Er is geen OCR tekst voor deze krant.
Dit item is een uitgave in de reeks Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires behorende tot de categorie Financieel-economische pers. Uitgegeven in Anvers van 1858 tot 1979.

Bekijk alle items in deze reeks >>

Toevoegen aan collectie

Locatie

Periodes