Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires

406 0
04 november 1915
close

Waarom wilt u dit item rapporteren?

Opmerkingen

Verzenden
s.n. 1915, 04 November. Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires. Geraadpleegd op 24 januari 2021, op https://nieuwsvandegrooteoorlog.hetarchief.be/nl/pid/086348h68p/
Toon tekst

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

ANVERS. Jeudi 4 Novembre 1915 Le numéro 10 centimes Uinquante-huitieme Annee - JNo 17.45J DIRECTION & RÉDACTION VLEMINCKX, 14 T AANVERS ? * -iA ' o i \ïjjSr,l v/ Téléphone 3761 v 0 . ^ / ^ LLOYD ANVERSOIS Annonces : 5 centimes la petite ligne. — 50 centimes la double ligne t franc la ligne sur double colonne Adresses industrielles 50 centimes Émissions et Annonces financières : Prix à convenir es annonces sont mesurées au iiynomètre. — Les très se paient d'aDrès l'espace qu'ils occupent. Seul Journal Maritime Quotidien émanant des Courtiers de Navire AVIS Toutes les heures renseignées dans notre journal sont îiiuiqaees a âpres i ih>ux« ae i nuiope v_eiuia.it;. Observations météorologiques de M. F. Agthe, opticien, rue Léopold, 51. Anvers, 4 nov. 1915, 10 h. du matin. — Baromètre 758 — lhermomètTe cent (max) -h 9.— Thermom cent. (min.I 4 4,5.— Pluviomètre — m/m.—Vent. N.-O.— Prévision : Couvert. Astronomie 5 novembre Lever du soleil 7 h.40 m. Nouv. lune le 7 nov.. 8 h.52 m. Coucher du soleil. ... 17 .. 13 „ Prem.quart, le 13 nov.— „ 2 „ Lever de la lune 5 „ 14 „ Pleine lune le 21 nov. 18 „ 36 „ Coucher de la lune.. .15 48 „ Dern. quart.le29nov.23 „ 10 „ Haute marée à Anvers Matin Soir 5 novembre ... 2 h. 13 m. 5 novembre ... 14 h. 45 m. 6 3 „ 12 „ 6 15 „ 36 „ 7 „ ... 4 „ — „ 7 16 „ 26 „ Hauteur du Rhin Cologne 3 nov, 0,82 m Strasbourg 2 nov. — m tfuMingen „ 0,90 „ Lauterbourg „ — Kehl » 1,70 „ Maxau „ — „ Mannheiir „ 2,10 „ Germersheim „ — „ Caub 3 . 1,15 „ Mayence „ 0.08 „ Kuhrort „ 0,22 „ Bingen „ 1,05 „ Duisbourg 2 „ 0,18 .. Coblence ! ,26 „ Wald-ohiït _ — „ Dusseldorf „ 0,56 ,, Lobith „ 9.31 „ Hauteur du Main Hauteur du Neckar Francfort 2 nov. 2,28m. Heilbronn 2 nov. 0.24 m- Hauteur de la Moselle Hauteur du Bodensee Trêves 2 nov 0,10 m. Constance 2 nov. 3,07 m- Port d'Anvers STATISTIQUES DE LA NAVIQATOIN INTERIEURE PENDANT LE MOIS D'OCTOBRE 1915 Entrés : Navires Tonnes Ec-luse Bonaparte 285 129.186 » Kattendyk — — » Royers — — Canal de la Campine 123 31.013 Bassin des Bateliers 361 41.308 Quais de d'Escaut 139 31.055 Installations pétrolifères...,— Totaux 908 232.562 Sortis : Navires Tonnes Ecluse Bonaparte 284 123.109 <> Kattendyk — — » Royers 3 516 Canal de la Campine 138 36.932 Bassin des Bateliers 370 31.922 Quais de l'Escaut 127 23.392 Installations pétrolifères. — — Totaux 922 215.871 ARRIVAGES DU 3 NOVEMBRE steamer Wilford III, de Tamise. Souvenir d'un Ami, de Hamme. » Stad Amsterdam VI, de la Hollande. » TeLegraaf III, de la Hollande. Rateau-moteur Léonard, d'Eyckevliet. » Franco-Belge VI, de Gand. Allège st-Anton rus, d'Eyckevliet. » Noordster, de Hoboken. » iMaria-Isabella, de Hoboken. » Albert, de Merxem. » Port de Mer, de Merxem. » secret, de Looybroeck. » Kruger, de Beersse. » Stella Juvans, de Moll. » Axa 2, de Moll. » Flora, de Turnhout. » Rosalie, d'Alost. » Couronne 2, de Gand. » Marie-Louis, de Bruxelles. » Nageur, de Mons. » Justine, de St-Ghisjain. » Scheldë Vrij, de la Hollande. » Elisa, de la Hollande. » Catharina-Pietehnella, de la Hollande. » Xeeuw,» de la Hollande. » Wel te vreden, de la Hollande. DEPARTS DU 3 NOVEMBRE Steamer Wilford iii, pour Tamise. Wilford IV, pour Tamise. Stad Amsterdam VI, pour la Hollande. I elegraaf IV, pour la Hollande. Allège Stanislas, pour Calloo. Celine, pour Hemixem. Fontenas 5, pour Moll. » Noordster, pour Moll. » SPA, pour Malines. Italia, pour Malines. » Bruggi:, pour Liège. » Arlon, pour Liège. Dînant, pour Liège. » Nagasaki, pour Charleroi. » Blanc, pour Charleroi. » Nieuwe Zorg, pour la Hollande. » Pieternella-Johanna, pour la Hollande. » Or hoop van Zegen, pour la Hollande. De Valk, pour la Hollande. Niet altlid voor den Wind, pour la Hollande. » Drie Gezusters, pour la Hollande. » Tvvee Gezusters, pour la Hollande. » Twee Gebroeders, pour la Hollande. » Drie Gebroeders, pour la Hollande. » Vier Gebroeders, pour la Hollande. » Nooit Gedacht, pour la Hollande. » Eugénie, pour la Hollande. » Cornei.ia, pour la Hollande. » Fendel 45, pour l'Allemagne. ARRÊTÉ Timbres-poste Il est défendu d'importer les timbres-poste et les I timbres de bienfaisance, oblitérés ou non, qui ont [ été émis depuis le début de la guerre ou seront émis par les Etats en guerre avec l'Allemagne ou ses Alliés ; il est défendu également de faire le commerce de ces timbres et, eu particulier, de les' offrir ou de les exposer. Les contraventions à la xn'ésente interdiction seront punies soit d'une amende pouvant aller jusqu'à 10.000 marcs et d'une peine d'emprisonnement d'un an au plus, soit d'une de ces deux peines à l'exclusion de l'autre. En outre, les timbres pourront être | confisqués. Les contrevenants seront jugés par les tribunaux I ou les autorités militaires allemands. i Le présent arrêté entrera en vigueur le 5 I novembre. j Bruxelles, le 26 octobre 1915. Le Gouverneur général en Belgique, Baron von Bissing. Colonel-Général. Actes de Sociétés, déposés au Greffe du Tribunal de Commerce d'Anvers Bilans. — Société anonyme « Crédit Immobilier Sud-Américain », à Anvers. Bilan et liste des action-miires au 30 avril 1915. Conseil d'administration : MM. Albert Kreglinger, président ; Prosper Crentz ; Albert Lejeune ; Max Osterrieth, à Anvers ; Hugo yon Bernard ; Ernest Van Peborgh et Jules de Facien, à Buenos-Ayres. Commissaires : MM. Frédéric Good ; Ferdinand Marsily et Jos. Van de Put, à Anvers. — Société anonyme de terres et domaines « La Patagonie », à Anvers. Bilan au 31 mars 1915. Mr Ernest Van Peborgh est réélu administrateur. Le conseil d'administration est composé comme suit : MM. Frédéric Speth, président, à Anvers ; Charles Good, à Anvers ; Thomas Saunders, à Punta Arenas (Chili) ; Ernest Van Peborgh, à Buenos-Ayres, administrateurs ; Albert Kreglinger, à Anvers, administra teur-délégué ; Prosper Creutz, à Anvers, commissaire.— Société anonyme « Compagnie Electrique Anver-soise », à Anvers. Bilan au 30 juin 1915. ^17° exercice). Mr Arthur Gruslin est réélu commissaire. Conseil d'administration : MM. le baron Janssen, à Bruxelles, président ; H. .1. Engels, à Berchem-Anvers ; Ernest Huybrechts, à Anvers ; Paul Kreglinger, à Anvers ; Louis Van. de Put, à Anvers, administrateurs, et Alex. Wust, à Anvers, administrateur-délégué. Collège des commissaires : MM. Ed. de Rou-baix, à Borgerhout ; Arthur Gruslin, à Bruxelles, et Georges Stappers, à Anvers. — Société anonyme «L'Industrie Forestière», à Anvers. M1' Henri Geley est nommé commissaire. Bilan au 30 avril 1915. Conseil d'administration : MM. Frédéric Speth ; Ch. Good ; Alb. Maquinay, à Anvers ; Alexandre Rouffet ; Georges Castelbon, à Bayonne ; Gothl. Ferd. Stahl et Edmond Beckman, à Anvers. Commissaire : Mr Henri Geley, à Anvers. Il résulte d'un acte sous seing privé en date du 15 octobre 1915, que la société en nom collectif « Van der Aa, frères », à Anvers, fondée le 15 décembre 1911, est dissoute par suite du dècès de son associé Mr Aloïs Van der Aa La liquidation sera faite par Mr Edouard Van der Aa, commerçant, à Vlijmen-lez-'s Hertogenbosch ; Hollande); et Mad. N euve Michel Aloïs Van der Aa.^iée Nelly Anderegg, à Anvers. Réélections. — Société coopérative, « Met Bounv-vak », à Deurne. —f"Administrateurs : MM. .1. De Bel-der ; H. Schuerwegh et L. Peeters-Dietvorst ; commissaire : Mr Aug. Blendeman. Notes de jurisprudence NAVIGATION INTERIEURE FRAIS DE DECHARGEMENT Eu matière de navigation intérieure, c'est le destinataire qui décharge et qui supporte les frais de déchargement. (V. Smeesters, Dr. inar. et fluv.) — (Trib. de connu. d'Anv.) CONSTATATION DE POIDS PESAGE CONTRADICTOIRE Le prix de la marchandise étant stipulé payable d'après le poids net délivré, il appartient en principe au vendeur d'établir ce poids par un pesage effectué coritradictoirement. En embarquant et en rendant le contrôle du pesage impossible, les mandataires de l'intéressé ont commis une faute. (Tr. de comni. d'Anv.) UNE EXPEDITION MANQUEE M... devait expédier pour D... une automobile d'Anvers à Lisbonne. C'était la veille de la guerre (3 août 1914). Eu attendant l'occasion de charger, on emmagasina la voiture sur le terrain du propriétaire. Ce fait ne constitue pas un dépôt, dit le tribunal, mais un louage de services, un service d'ami ou un acte de bienfaisance. La guerre ayant éclaté, l'auto resta en panne, jusqu'à lin juillet 1915 : alors elle fut réquisitionnée. Des frais de garde n'ayant pas été fixés, le propriétaire de l'automobile, au jugement du tribunal, est le débiteur des frais en question, et ceux-ci peuvent être évalués à 2 frs par jour. (Trib. de connu. d'Anv.) REFUS DE SERVICE DE GARDE A Pout-à-Loup, des membres de la garde civique refusèrent de monter la garde devant le magasin communal. Le juge de paix les acquitta parce qu'on ne se trouvait pas dans un des cas « d'émeute, pillage, brigandage ou calamité publique » prévus par l'article 556 du Code pénal. Le tribunal correctionnel de Charleroi en degré d'appel, acquitta à son tour, parce que la réquisition avait été faite par le chef de la garde civique, et non pas par le bourgmestre, comme l'exige la loi. La Cour a rejeté le pourvoi en cassation introduit par le procureur du roi de Charleroi. VENTE DE MARCHANDISES REQUISITIONNEES Un fermier de Villers-le-Bouillet avait vendu du grain réquisitionné par le' bourgmestre pour l'ai i -meutation. Condamne à Huy, puis par la Cour de Liège, il s'était pourvu en cassation. La Cour n'a pas admis son pourvoi. Evénements de Mer SINISTRES, AVARIES, ETC. Suivant le rapport du Board of Trade, 55 navires anglais se sont perdus au cours du mois d'octobre dernier, à savoir : 22 voiliers jaugeant net 2879 ton. et 33 vapeurs jaugeant net 39.092 tonnes. 2 voiliers et 11 vapeurs ont péri par suite de faits de guerre. Diana. — Helsingborg, 30 octobre. — Le schooner Diana, allant de Hôgenas à Gèfle, a été en collision avec un navire néerlandais et a encouru des avaries au gréement. Il est arrivé à Ysstad pour réparer. Erik Gjessen. — Aberdeen, 30 octobre. — Le schooner norvégien Erik Gjessen, destiné pour Leith, s'est échoué à Belhelvic Sands et se rompt. Henry J. Smith. — QueenstOvTn, 1 novembre. — Le schooner américain Henry J. Smith, arrivé ici, a dû jeter sa pontée. Le navire fait eau. Hoche. — Dundee, 30 octobre. — Le remorqueur Homer rapporte qu'il avait à sa traîne le vapeur Hoche, du port de Nantes, mais qu'au cours d'une tempête l'amarre s'est rompue. Le hoche a probablement sombré à 4 milles à l'E-S-E de Carnoustie. On craint que l'équipage ait péri. Llama. — Kirkwall, 1 novembre. — Le vapeur citerne Llama, allant de New-York à Copenhague avec un chargement d'huile, s'est échoué sur les Skae Skerries, Westray Firth. Tous les tanks, exceptés les nos 6 et 7, font eau. Douze hommes de l'équipage ont débarque ici, le capitaine et le restant de l'équipage sont restés à bord. (Le Llama (ex Brilliant) construit en 1890 à New-castle, a été repris l'année dernière de la Deutsch Amerikanische Petroleum Gess. à Hambourg, par la Standard Oil Co. Le navire n'est pas assuré). Rosyth. — Sunderland, 1 novembre. — Le steamer anglais Rosyth, aidant de Hull à Dunston-on-Tyne avec 348 tonnes froment, s'est échoué la nuit passée près de Whitburn Steel et deviendra probablement épave totale. L'équipage a été débarqué. (Le steamer Rosyth, de la Kirkcaldy Steamship Company, a été construit en 1903 et jauge 376 tonnes. Il est assuré pour £ 10.000). Trafalgar. — Santos, 29 octobre. — Tout l'équipage de la barque norvégienne Trafalgar, a été recueilli par le vapeur Kronborg. (Voir Lloyd Anversois d'hier). V. L. 199, K. W. 66. — Vlaardingen, 2 novembre — Le lougre à vapeur V. L. 199, a été en collision, dans la mer du Nord, avec le lougre K. W. 66. Ce dernier a coulé endéans les 5 minutes. L'équipage est sauvé. Dans la Baltique Copenhague, 2 novembre. — Les ferryboats suédois, qui avaient chômé pendant un mois, ont repris le service Sassnitz-Trelleborg. Grands incendies à Seattle et à Baltimore New-York 1 novembre. — A Seattle, dans l'Etat de Washington, a éclaté un violent incendie qui a détruit le quai d'abordage de la Blue Funnel Line. Les dégâts sont évalués à près d'un demi-million de , dollars. A Baltimore, également, les quais 34 et 35, appartenant à la Société de chemins de fer de l'Ohio, ont été incendié avec toutes les marchandises qui s'y trouvaient. M. * BELGIQUE s Un don de 100.000 kil. de sucre s Une des plus importantes Usines sucrières du parvient de faire don de cent mille kilogrammes d sucre aux œuvres de protection de l'enfance d pays. Les premiers envois viennent d'être expédie de Tirlemont. La ville de Bruxelles figure dans 1 i- répartition pour quinze mille kilos, qui seront di posés dans un bâtiment de la Chaussée d'Anvers e distribués aux différentes institutions charitable intéressées, au fur et à mesure de leurs besoins. i Le mouvement espérantiste en Belgique durant l'année 1915 Ce mouvement qui a été paralysé pendant le con . mencement de cette année s'est repris depuis 1 commencement du mois de mai dernier avec beai . coup plus d'intensité. ~L A Anvers. — 11 fut ouvert le 19 octobre dernier u ;; cours d'esperanto à l'Institut Supérieur de Con inercë (sous les auspices du Comité anversois d :l secours) lequel est suivi par plus de 130 personne: Ce cours a lieu deux fois par semaine. II s'annonce un cours dans deux des plus impo] '• tantes sociétés anversoises. i a Bruxelles. — Par les soins de la Fédératio n postscolaire, il est organisé deux cours qui sont foi e bien suivis. é A Gand. — Un cours se donne régulièrement à 1 r Salle des notaires en ce.te ville, il est suivi par plu de 100 élèves. 1 A Lierre. — Au mois de juin il fut organisé u cours hebdomadaire, qui est suivi par une quarai taine de personnes, un second cours s'annonce p<±u !- la fin de ce mois. i- A St-Nicolas (\Vaes). — A la fin de l'année 1914 . fut fondé en cette ville un groupe espérantiste sou la dénomination de « Pacaj Batalantoj » (ce group réunit au commencement une vingtaine de inen bres. Au mois d'août dernier, il édita une brochur de propagande intitulée « La langue de Paix et d Concorde », cette brochure l'ut tirée à plusieurs cei taines d'exemplaires qui furent vendues en que i_ ques jours de temps. Vers la fin de septembre c e groupe organisa deux nouveaux cours d'esperante un pour Messieurs et" un pour Dames, à ce jour c groupe compte déjà une quarantaine de membre! qui se réunissent régulièrement pour se perfectioi ner dans la langue et contribuer à propager cett langue d'avenir et de concorde dans ces contrées e Nous espérons le voir continuer dans la bonne voit CHRONIQUE INDUSTRIELLE Dans la province du Hainaut Il est question d'arrêter complètement l'éniailh rie Cornet, à Gosselies. e Les ateliers de construction de Trazegnies travai 5 lent au complet. j Les charbonnages Anderlues et Fontaine l'Evêqu travaillent tous les jours ; les autres trois jours pa semaine. j Les établissement « Dumont frères », de Chassar 'sont en activité "complète depuis le début de 1 guerre. Quant aux verreries et glaceries rien n'est changé la verrerie des Piges seule travaille mais il et toujours question de la reprise totale. Naturelle ' ment les verreries et glaceries reçoivent encore de commandes qu'ils savent encore fournir avec leui stocks eu magasin. Charbons et métaux e Notre marché de charbons domestiques fait toi i jours preuve d'activité et les stocks sont absoluinen i nuls. La Norvège est devenue aussi un de nos client assidus, après la Hollande, le Grand-Duché et 1 r Suisse. Pour juger du mouvement des expéditions disons que les envois de combustibles pour tous no è bassins houillers se chiffrent journellement pa 6000 wagons, alors qu'en temps normal il est d 10.000 ! Les expéditions de coke sont également très in t portantes et on ne désespère pas venir à bout de réserves considérables placées dans les cours de "charbonnages et même dans les campagnes voisine* i En attendant la disparition des stocks, on continu à maintenir au chômage de nombreuses batterie e de fours à coke. Dans le Borinage, où il existe d nombreuses batteries, on ne travaille que partielle ment aux Charbonnages Belges et au Fief de Lan brechies. A l'Ouest de Mons, aux Chevalières, à 1 Grande Machine à Feu, au Grand-Hornu, etc., le batteries sont hors feu et l'on procède, dans la pli part de ces installations, à des réparations urgentes Les charbonnageà du Borinage, à raison des b( s soins des usines à gaz, n'ont pu donner satisfactio: e aux verreries à vitre qui se proposaient de reprer dre le travail. On continue bien les négociation s pour deux firmes, mais c'est tout. Au surplus, 1 question des salaires n'est même pas résolue et : i s'en faut de beaucoup qu'elle soit négligeable, i Certes, la verrerie belge se trouvera après 1 s guerre dans une situation très favorable, à caus des nombreuses demandes et de la disparition de stocks écoulés depuis plusieurs mois à prix fort t vers la Hollande. Mais une reprise sérieuse en c moment est impossible pour toutes sortes de raison Q sur lesquelles on nous permettra de ne pas insiste) ^ La situation devient beaucoup moins bonne ei métallurgie et dans la plupart des ateliers de coi struction, où il est fortement question d'arrêter pre 1 visoirement oji de réduire encore le nombre de journées de travail. Les matières premières manquent, notammen dans les fonderies. La plupart des quelques lani 1 noirs mis à feu n'ont que des productions insigni fiantes, en petits profilés. De plus, on rencontr toutes sortes de difficultés dans les expéditions Enfin, on ne se résoud pas à entamer les travau 9 importants avant la cessation complète des hostili s tés actuelles. t Les importants Ateliers de Construction de Boussi 3 viennent de cesser toute production. Aux Ateliers d Construction du Grand-Hornu, on a bien certain ordres pour les charbonnages, mais il s'en faut d beaucoup que cela puisse constituer un- appoin ' permettant quelque régularité dans le travail. Pai tout ailleurs, à Jemappes, à Flénu, à Dour, etc., oi f ne travaille qu'avec des personnels très réduits. ^ Dans la région du Centre, les usines du Thiriau 2 à Là Croyère, construisent de nouveaux halls e t modernisent les autres. A La Louvière, la firme Boël complète ses gran > dioses installations, qui s'étendent sur une vingtain d'hectares, en construisant un laminoir à tôles, qu sera créé à front de la rue des Rivaux, à remplace 3 ment d'une ancienne cité ouvrière. Déjà les bâti j ments sont à hauteur d'homme. < L'importante industrie des réfracta-ires est sur 1 point de chômer presque complètement. On sai qu'elle est principalement localisée dans la régioi de Saint-Ghislain, où il existe plus de vingt usine ' importantes. Or, les stocks résultant de la produc j tion réduite de ces derniers mois sont déjà énoi .mes. Jusqu'à présent on avait occupé des personnel réduits et tant bien que mal, deux ou trois jour par semaine. C'est encore trop, car il va falloir le réduire encore, dans la plupart des établissement de Tertre, Saint-Ghislain, Hautrages, Sirault, Ba dour, JUrbiSe, etc. A l'importante fabrique des céra 5 iniques de Saint-Ghislain, le chômage est même de venu complet. Dans les verreries-gobeleteries du Borinage, à St Ghislain, Wasmuël, Boussu et Jemappes, chômag complet. Dans le Centre, deux établissements de c t genre travaillent à Manage. Momentanément, on a repris partiellement le tra vail aux faïenceries de Saint-Ghislain, Wasmuël e Thulin, de même aux porcelaineries de Baudour. Dans les nombreuses et importantes fabriques d ciments du Tournaisis, c'est le chômage complet, t Dans les carrières de la région de Cl lièvres, Mal fiés, on ne signale qu'une activité très réduite. D< même aux nombreuses carrières de Basècles. EXTERIEUR PAYS-BAS £ Limitation d'exportation , La Haye, l1' novembre, — Ne pourront être déli-s vrés, du lr au 29 novembre, des permis d'exportation , que jusqu'à concurrence de 3.500.000 kilos de viande de porc et 1.500.000 kilos de saucisson, composé en ] partie de viande de porc. s ' NORVEGE Industrie nouvelle Les grandes banques norvégiennes viennent de constituer un trust destiné à créer, en Norvège, des fabriques de superphosphates. ..Une première usine va être édifiée à Bergen. En vue de l'établir, on e vient de mettre en souscription publique des bons " de participation à concurrence de 2 millions de couronnes. Les banques fondent de grands espoirs sur 1 l'avenir de cette industrie nouvelle en Norvège. e DANEMARK Interruption de la navigation Copenhague, 31 octobre. — Les navires ne voyagent plus la nuit entre les îles Seeland et Falster. , ETATS-UNiS t . Situation économique Les prévisions pour l'industrie aux Etats-Unis sont excellentes. Les moissons abondantes, les exportations si importantes, la vie économique intense êt la persistante arrivée de nouveaux ordres en matériel de guerre, ont marque leur influence favorable sur l" les recettes des chemins de fer. L'argent est abondant, en ce moment, sur le mar-, ché en Amérique. Aussi grande est la demande s d'achat en obligations et actions de premier ordre, e " " | ■' Excursion en Suède ç II y a quelques années, un v.iy-.ge en Suède était _ une véritable exploration qù'entrepTenaient seuls quelques rares voyageurs eu quête d'observations ou Q quelques oisifs eu goût d'aventures. Des services de ( paquebots, spécialement établis pour les touristes, g exécutent les traversées de la Baltique avec toutes les conditions de rapidité e: de confort désirables. '' Au terminus de la ligne ferrée Trelileborg-Sassnitz-e Stralsund, les voitures du train sont placées sur un . ferry bout, pour franchir le Strela-Sund, détroit large de un. kilomètre qui sépare l'île de Rugen de la terre ferme. Cette manœuvre s'exécute avec célérité et dans un ordre parfait; en un tour de main, tous les véhicules sont calés sur le pont de d'énorme ferry-boat, porteur de tout un train ,2 fourgons, 1 wagon-poste, 1 voiture-salon, l wagon-restaurant et 1 wagon cuisine), cingle vers l'île de Rugen. Arrivé au quai d'Altefâhr, une locomotive vient s'atteler sur le pont du ferry-boat, et le train étant ainsi reformé, le signal du départ étant donné, accoste la terre ferme le plus naturellement du monde e : m INFORMATIONS FINANCIERES COURS DU CHANGE 1 Rotterdam,- 3 novembre. — Londres, fi. 11,10. Berlin, fl. 48,50. Paris, fi. 40,32 1/2. 1 Amsterdam, 3 novembre. — Londres, fl. 11,04 1/4 à 1 11,14 1/2. Berlin, fl. 48,20 à 48,70. Paris, fl. 40,07 1/2 à g 40,57 1/2. Suisse, IL 44,45 à 44,95. s BOURSE DE NEW-YORK New York, 1 nov. ! : nov -iuoet. . nov .iuoct. Hypothèques '8/4-2 nom. Oniario&Western,or. 32 3/8 32 1/2 1- Changfls.Lon(1r. C.T 4,-4 4.6350 Nonnern Paci,'., ord. 116 — '153/8 t Che®s. lundr.60d.v 466 - 459 - Norfo.KtWestern,ord: 120 1/4 '19 — Change s. Paris vue. 5,4^ 5,7 Norf.AWesl.4%c.obl, 119 1,2 117 1/8 Change s. Berl n 8! 3/4 81 3/8 Pennsylvania, ord. 60 1/2 60 1/8 i Argent, . . . 49 1/4 49 3/3 Philad. & Read., ord. 83 3'8 83 — ,, Philad.<£Read.,1epréf 41 5/8 41 5/8 s FONDS GreatNorîhern, I eprét '25 '/2 ''25 1/4 Amérique 2 p. c. obi. 98- 97 1,2 TexîS & Pacific, ord. 153/4 !5 — 1 Atch. i. & S. F. ■% '98 1/2 '08— SouthernPacif., ord. 10! 7/8 101 3/4 e Aich.T.&S. F. a.ord. 109 — 108 1/4 Southern Rail//., ord. 25 5/8 25 3/4 Atc.T.Ab.F.Mgb.4% 93 7/8 9J 0/8 Southern Railw.,préf. 64 64 — Atch.T.iS.F. a.p éf. 101 -- 101 1/4 Union Pacific, préf. '38 1/4 '383/4 Am.Car&Fountiryor. 85 5/8 87 1/4 UnionPacif.4%, obi. 96 — 95 1// * BaHim. & Ohio, ord. 95 1/8 91 3/4 Wab.SiLouis4Pac,,o, 15 J» '6 1/2* s Canad. Pacific, ord. '92 3/1 183— Wab.S'Louis<£Pac„pr 48 ! 2 48 3/8* ChesaD & Ohio, ord. 62 62 1/4 Amalgamai.Copper,o Chic.«feNorth West.o. 130— 13: 1/2 AnacondaGopper,ord 82 1/8 82 3/4 e Chic.Milw.4St.Paul o 95 94 3/4 U.S.SleelCorp..ord. 87 - 87 7/8 S Rock Island ord. . 18 3,4 'Cl/2 U.S. Steel Corp.,préf. 115 1/2 116 3/4 e Am. Smelt<£Ref.C°,u. 92 H3 3/4 U. S ..Steel Corp. 5% Bethl.SteelUorp.,ord 450 515— 2» H. Obi. 104'/* 103 3/4 Denv.ife Rio Grande,o. 13 — 10- lntern.Merc.Mar,,ord 211/2 17 Erie Railway, ord. . 43 3/4 42 7/8 Intern.Merc.Mar., pr. 55 - 50 1/4 r Erie Railv/., 1 préf. 58 1/8 5M/1 Americ.BeetSug.,ord 66 './2 66 1/2 s Erie Railw., 2« préf. 49 1.2 48 1/2 American.Can. ord 6 !/4 6.' — ErieRailw. Gen.Lien 74 7/8 74'/2 Unit. SugarC»,ord. 64 1/2 63 1/2 Illinois Central, ord. ;09 !09 !/4 Amer.Hide&Leath.,pr f.7 1/2 67 3/4 Kans. City South., ord 34'/2 33 — Amer. fel.<£Tel.,oid, 125 3/4 124 5/8 Kan .CitySouth., pr. 64 14 63 1/4 Am.Tel.4%conv.obl. 97 3/4 97 - , Louisv.&Nashv.,ord. 128 '27 1/2 Intern.Cont.Rubbe^o 10 112 '0 1/2 Nat.Rlw.ofMex.,1pr. 28 1/2 28 1/2 Int. Merc. Marine " Nat.Rlw.ofMex.,2pr. 9 9- 41/2%, obi. 83 i/2 83 1/8 s Miss.Kans.&Tex.,ord 7 7/8 6 1/8 Pittsburg Coal. ord 37 ! 2 38 3/4 i Miss.Kansas&Texas CentralLeather,ord. 60 — 59 5/8 i 2e h.g.-obl. 52 1/2 52 1,2 lnterbor.Metrop.,préf 82 - 82 - Missouri Pacific.,ord 8 1/8 51/8 lnterbor.Metrop.,ord. 23 — 22 7/8 N.-Y.Centr.<£Huds.,o 103 — 103 — Studebaker Cor., ord. 166 12 172 — t Mont.Dom.S'.Corp. 49 5/8 c * actions nouvelles. s Bethlehem Steel Corporation. — Le cours de la s Bethlehem Steel Corporation, la fabrique de navi-e res et de fournitures de guerre, s'est élevé, le 28 s : octobre, à 525 dollars. Charbonnage de Lonette. — L'assemblée générale 1 annuelle, tenue le 4 octobre dernier, a approuvé les - i comptes de l'exercice 1914-15 soldant par un déficit de frs 75.229,73, les rentrées diverses ne figurant s m crédit du compte de profits et pertes que pour 1rs 1.535,01. Les frais généraux et impositions, es-t comptes, intérêt?, frais de banque et tantièmes sta-tuiaires ont atteint frs 33.615,30 ; à cette somme il y a lieu d'ajouter la perte sur compte charbons, soit 3 frs 43.199,44. Les événements qui se déroulent depuis plus d'un t ! an ont particulièrement influencé les résultats de - • cet exercice, presque tout entier compris dans la période de guerre. En août et septembre, la produc-i lion fut à peu près nulle ; d'octobre jusqu'en mars, 3 elle fut très faible ; à partir de cette époque, les s demandes assez nombreuses des pays neutres permi-3 rent la majoration de l'extraction, qui n'atteignit t cependant que 38 p. c. de celle de l'exercice 1913-14, elle-même assez réduite à cause de la mise en œuvre i de nombreux travaux préparatoires. Quoique toute comparaison entre les résultats obtenus en 1914-15 et ceux des exercices précédents soit sans intérêt, nous t notons que la production totale s'est élevée à 22.800 tonnes contre 59.950 tonnes en 1913-15. Le prix de re-. vient est de frs 19,21, tandis que la valeur moyenne. 3 de la tonne extraite est de frs 14,70 j Allgemeine Industriebank, à Budapest. — Pendant l'exercice écoulé, cette banque a subi une perte de C. 3.689.776. La direction de cet. établissement, sur., les actions duquel il n'a plus été payé de dividende 3 !.depuis 1911, a décidé de procéder à la liquidation, t ASSEMBLEES DE SOCIETES 1 Société anonyme Concordia, à Florennes. — L'as-s seublée générale se tiendra le samedi 6 novembre, à 10 heures, au local de la société. Bayard et Cavalier, société anonyme, à Bruxelles. 5 — L'assemblée" générale sera tenu le lundi 8 novem-5 bre 1915, à 6 heures, au Café du Cygne, 9, 5 Grand'Place, à Bruxelles. 5 Brasserie du Château d'Or, société anonyme, à Viïvorde. — L'assemblée générale ordinaire se tiendra au siège social, rue des Chevaliers, 19, à Viïvorde, le lundi 8 novembre 1915, à 3 heures. Cimenterie et Briqueterie de Tilleur, société anonyme. — L'assemblée générale ordinaire aura lieu 3 le lundi 8 novembre prochain, à 4 heures de relevée, 2 " au siège social de la société à Tilleur. Société anonyme « Beetmeal », à Namur. — L'assemblée générale statutaire se tiendra le mardi 9 t novembre 1915, à 3 heures, à l'Hôtel de Hollande, place de la Gare, à Namur. 3 Compagnie Fermière des Eaux de Spa, société anonyme, à Spa. — L'assemblée générale aura lieu le mardi 9 novembre prochain, à 12 heures, à la 3 Caisse Liégeoise de Change et de Banque, à Bruxelles, 31; rue de l'Hôpital. Distillerie et Sucreries Réunies, société anonyme, à Bruxelles." — L'asemblée générale aura lieu le mardi 9 novembre 1915, à 12 heures, au siège social, 14, rue des Petits-Cannes, à Bruxelles. Société anonyme des Ateliers de Construction de et à Boussu. — L'assemblée générale ordinaire aura lieu le mardi 9 novembre prochain, à 3 heures de relevée, au siège social, à Boussu. Union Commerciale et Industrielle pour la Protection de la Propriété Commerciale, Industrielle et Artistique, société coopérative, 44, rue de la Levure, à Ixelles. — L'assemblée générale aura lieu le mercredi 10 novembre, à 2 1/2 heures dans les salons de la Taverne de la Régence, place Royale, 1. Brasserie et Malterie Belliard, société anonyme. — L'assemblée générale sera tenue le mercredi 10 novembre prochain, à 2 heures, au siège social, 78, rue Belliard, à Bruxelles. Usines « Lauwers Masurel », société anonyme. — L'assemblée générale ordinaire aura lieu le 10 novembre prochain, à 10'heures du matin, au siège social, quai des Charbonnages, 26, à Bruxelles. Capsulerie Liégeoise, société anonyme. — L'assemblée générale ordinaire aura lieu le vendredi 12 novembre, à midi, au siège de la société, quai Or-ban, 26, à Liège. Braïla. — Tramways et Eclairage Electriques, société anonyme. — L'assemblée générale se tiendra au siège social, à Bruxelles, 143, rue Royale, le vendredi 12 novembre 1915, à 12 heures du matin. BREVETS — Brevet belge d'invention n° 153669 du 12 décembre 1900- Dispositif d'enclanchement servant à empêcher le déplacement des paires de roues non embrayées dans les. changements de vitesse à roues dentées. La firme propriétaire du brevet belge ci-dessus, désire céder des licences ou s'entendre avec des industriels du pays pour l'exploitation de son invention.— Système d'aspirateur pour automobile. — La firme propriétaire du brevet belge d'invention nr-162037 du 17 mars 1902, désire céder des licences ou s'entendre avec des industriels du pays pour l'exploitation de son invention. — La firme propriétaire du brevet belge d'invention n° 208033 du 16 mai 1908 pour : Embrayage à friction comportant deux cônes mobiles en sens contraires, désire céder des licences ou s'entendre avec des industriels du pays pour l'exploitation de son invention.— Brevet belge d'invention n° 248712 du 22 août 1912 pour : Châssis élastique pour fenêtre de voiture, principalement avec glace sans cadre. La firme propriétaire du brevet belge ci-dessus mentionné, désire céder des licences ou s'entendre avec des industriels du pays pour l'exploitation de son invention. — Dispositif de graissage avec pompe à huile et réservoir à air dans le conduit à huile de graissage. • — La firme propriétaire du brevet belge d'invention n° 252158 du 24 décembre 1912, désire céder des licences ou s'entendre avec des industriels du pays pour l'exploitation de son invention. Brasseries " Le Fer à Cheval et le Chevalier Marin ". SOCIETE ANONYME, A MALINES Messieurs les actionnaires sont informés de ce que l'ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE sera tenue au siège social, 25, rue de Beffer, à Malines, le samedi 13 novembre prochain, à trois héures de l'après-midi. ORDRE DU JOUR : 1° Eventuellement nomination d'un commissaire spécial en vue de la vérification du bilan arrêté au 31 août 1915 ; 2° Rapport du Conseil d'administration et du commissaire ; 3° Approbation du bilan et du compte des profits et 'pertes arrêtés au 31 août 1915 ; 4° Décharge à donner aux administrateurs et au commissaire. Pour être admis à l'assemblée générale, Messieurs les actionnaires doivent-se conformer à l'article 26 des statuts. Les dépôts d'actions doivent se faire au moins cinq jours francs avant la date de l'assemblée, au siège social, à Malines. Transports pour toute la Belgique de marchandises par service accéléré et à prix réduits S adresser : 65, RUE SANDERUS, ANVERS. La maison s occupe des formalités de sortie. SERVICE REGULIER ET DIREOT kntre Anvers, St-Nicolas, Lokeren, Gand, Bruges, Ostende, Blankenberghe, Heyst et tout le littoral BRUGES, GAND, ALOST ET BRUXELLES pour marchandises et petits colis J. SAEYS^DË CALUWÉ BRUGES Pour ANVERS s'adresser 45, Rue Nationale, 45, Départ tous les mercredis, à midi Mannheimer Lagerhaus-Gesellschalt (Agence Générale) En charge pour DUISBURG - COELN - MANNHEIM le bateau KOELN 45 A suivre par des départs réguliers Pour frets avantageux pour TOUTES LES DESTINATIONS RHÉNANES s'adresser aux bureaux Canal au Sucre, 5, Hansa Huis- Service " HOLLAND-ZUID PACIFIC " DE LA KONINKLIJKE NEDERLANDSCHE STOOMBOOT MU Départs mensuels directs par le CANAL DE PANAMA pour VALPARAISO & CALLAO et autres ports directs ou en transbordement st. Hkrculus, partira d'Amsterdam le 30 nov. (s. i.) Pour frets et renseignements s'adresser à l'Agent de la Compagnie à Anvers : Gustave E. Van den Broeck. 2, quai Orteliu».

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Er is geen OCR tekst voor deze krant.
Dit item is een uitgave in de reeks Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires behorende tot de categorie Financieel-economische pers. Uitgegeven in Anvers van 1858 tot 1979.

Bekijk alle items in deze reeks >>

Toevoegen aan collectie

Locatie

Periodes