Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires

541 0
27 december 1918
close

Waarom wilt u dit item rapporteren?

Opmerkingen

Verzenden
s.n. 1918, 27 December. Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires. Geraadpleegd op 26 november 2020, op https://nieuwsvandegrooteoorlog.hetarchief.be/nl/pid/xd0qr4ps8x/
Toon tekst

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

ANVERS, Vendredi 27 et Samedi 28 Décembre 1918 Le numéro 10 centimes Soixante-unième Année No 18,191 PRIX DE L'ABONNEMENT : PAYABLE PAR ANTICIPATION : Intérieur .... Frs 11,50 par trimestre. Hollande et Grand } 1375 Duché de Luxembourg j " ' " Autres pays de l'ilnion Postale Frs 16,— par trimestre. On s'abonne à tous les bureaux de poste LLOYD ANVERSOIS ôeul Journal Maritime quotidien émanant des Courtiers de JNavires Annonces ■ 50 centimes la petite Jigije 75 centimes la ligne fr î ,50 !a ligne sur double colonne Emissioûs, Annonces financières, et i Adresses Industrielles et Commerciales ; Prix à convenir Les annonces sont mesurées au lignomètre.— Lea titres se paient d'après l'espace qu'ils occupent ADMIS PAR LA CENSURE AVIS Ce numéro contient les 79p, 80(! et 81° tirage pour amortissement de la ville d'Ostende 1877, emprunt de 4.370.000 de francs, ainsi que le 185e tirage de l'emprunt du Congo 1888. AVIS AUX ABONNÉS Notre numéro d'aujourd'hui porte la double date du vendredi 27 et du 28 décembre. Ce numéro est distribué le 28 au matin. La raison en est que la privation du gaz dont nous souffrons pendant une grande partie de la journée nous oblige à imprimer là nuit. Nous avons l'honneur d'aviser nos abennés de la ville, que n«us ferons présenter ineessamment les quittances d'abonnement pour le premier trimestre 1919, et nous les prions instamment de bien vouleir y réserver ben accueil dès la première présentation; ils évitèrent ainsi à notre personnel un surcroit de besogne par une nouvelle présentation. Les abonnés de l'Intérieur sent invités à nous adresser le montant de leur abonnement avant la fin du mois afin d'éviter des retards dans l'envoi du journal. Observations météorologiques de M. F. Agthe, «pticien, rue Léopold, 51. Anvers 27 déc. 1918, 10 h. du matin.— Baromètre 765,5.— Thermomètre cent, (max.) 4- 3. — Thermom, cent, '(min.) 0. — Pluviomètre : — m/m,—Vent : S.-S.-O.— Prévision : Pluie ou neige. Port. d'Anvers ARRIVAGES DU 24 DECEMBRE 1918 Râteau-moteur Renk I, de Boom, avec 60 t. marchan. diverses. Allégé? "Marie MÂdeleine, de Louvain, avec 220 tonnes farine. » The Twins, de la Hollande, avec 254 t. sucre. » Torrent, de la Hollande, avec 902 t. froment. » Donatt's, de la Hollande, avec 867 t. froment. DU 25 DECEMBRE 1918 Steamer anglais Derbys mire, çapit. Àdamson, de Southampton, s. l., avec 1237 pa'sagers. » espagnol Iraj Zuri, cap. Ugalde, dp Biïdao avec marchandises diverses. Bateau-moteur Ringrose 3, de Bruxelles, avec 30 ton. marchandises diverses. Allège Jeune Raymond, de Wijgmael, avec 127 t. son. DU 26 DECEMBRE 1918 steamer Tkmsche 2, de Tamise, avec 5 t. marchandises diverses. Bateau--moteur 3 Gedrof.dkrs, de Bornhem, avec 15 t. marchandises diverses. DU 27 DECEMBRE 1918 Steamer belge Comte de Flandre, cap. Nvland, de Calais, a V ec charbon s. Steamei anglais Khyber, cap. Pinckney, de Hnll, sur lest, avec 1255 pasagers. DEPARTS DU 24 DECEMBRE 1918 Allège Boni, pour Merxem, avec 80 t. vivres. « ' TW.odore, pour Merxem, avec 290 t. froment. ;Grâce df. Dieu, pour Schooten, avec 290 tonnes froment. » A.ntoon, pour Boom, avec 60 tonnes marchandises diverses. » st.-Antoine; pour Hérerithals, avec 40 tonnes , vivres. , » Marnix, pour Louvain, avec 290 t. riz. » Jeune Marie, pour Bruxelles, avec 382 t. seigle »r Infatigable, pour Bruxelles, avec 250 tonnes marchandises diverses. " "» A manda, pour Mo,ris, avec 258 t. froment. Albert Ir. pour Mons, avec 245 t froment. » . Stella Matutina, pour Mons. avec 240 tonnes . . froment. » LÔbbain, pour Mons, avec 270 t. froment. DU 25 DECEMBRE 1918 Steamer anglais Jerseymo.or, cap.Taylor, pour Barry sur lest. Bateau-môtenr Emile, pour Lierre', avec 50 tonnes ' marchandises diverses. Allège Cicérone, pour Dam, avec 275 t. marmelade. » Corine, pour Charleroi, avec 180 t. vivres. » Alphonsine, pour Mons, avec 222 t. vivres.. » Antoinette, pour Mons, avec 264 t. froment. » Anna, pour Gand, avec 12f: t. march. diverses » Robert Moi.s, pour Liège, avec 254 t. froment. DU 26 DECEMBRE 1918 Steamer anglais Derbyshire. cap. Adamson, pour Rotterdam, sur lest. Pateau-moteur Marie, pour Lierre, avec 65 t. froment Allège st.-Antoine, pour Merxem, avec 288 t. froment » Buisson Ardent, pour Merxem,avec 250 tonnes froment. » Les 3 Frères, pour Merxem, avec 296 tonnes froment. » Sans Crédit,' pour Merxem, avec 160 t. farine. » Rien sans Dieu, pour Louvain, avec 375 t. riz. » Celesti.ne, pour Louvain, avec 511 t. riz. » 2 Gezusters, pour Bruxelles, avec 150 tonnes froment. » François Elise, pour Bruxelles, avec 130 ton. froment. » Enrique, pour Bruxelles, avec 100 t. froment. »' Francisco, pour Bruxelles, avec 100 t, froment » Torpilleur, pour Bruxelles,avec 120 t.froment » Gusta, pour Bruxelles, avec 300,1. froment. »,_ Sophie, pour Mons, avec 256 t. /rament. Ff.rnand, pour Namur, avec 260 t froment.. » Apf.line, pour Liège, avec 280 t. froment. » Echo, pour Charleroi, avec 240 1. froment. DU 27 DECEMBRE 1918 Steamer belge Adour, cap. Lemens, pour Le Havre, sur lest. BASE NAVALE — C. S. M. M. — 2. #¥ai ©bïfltws NAVIRES ATTENDUS A ANVERS A PARTIR DU 27 DECEMBRE 1918 POUR L'ARMEE BELGE St. Navarino, de ? avec 7200 tonnes farine. St. abbot. de Londres, avec 320 tonnes marchandises diverses, (rectifié). St. Topaze, du Havre, avec marchandises diverses, (-rectifié). St. Madam Brook'e, de ? avec 725 t. coke de'gaz. Sr. Marguerite, de Londres, avec 250 t. marchandises diverses. St. Clara, du Havre, avec 400 tonnes march. div. Cargaisons d'entrée pour l'armée belge Si. Ôceana, arrivé de New-York, avec 8200 t. march. diverses. — Amarré Hangar 13 A. St. Comte de Flandre, arrivé de Calais, avec 2.308 t. charbons. — Amarré Hangar 14. Evénements de mer Bessa. — Bergen, 17 déc. : Le bateau à vapeur norvégien Bessa, est arrivé hier avec une cargaison se composant en grande partie de sucre et en petites quantités de< café, de poivre, etc. Ce steamer était ' parti de Java viâ Panama le 10 octobre. 11 avait eu à souffrir de très gros temps dans l'Océan Atlantique, et avait embarqué beaucoup d'eau. La cargai ont beaucoup souffert, ainsi que la. voilure, et le . pont. . Fredrrk. — Omuidem, 23 déc. : La tialque à moteur Fredrik, arrivée ici de Gothembourg, a eu des avaries dans la mer du iNord, par gros temps. Les agrès ont beaucoup souffert, ainsi que la voilure, et sur le pont. Tweeiing. — Hambourg, 23 déc. : Le lougre-Cargo Tweeling, arrivé de Rotterdam à Bergen, a perdu 104 bottes de cerceaux faisant partie de la pontée. Le . navire a eu également des avaries diverses au itessus de la ligne de flottaison. NAVIGATION International Mercantile Marine Depuis quelque temps, dit un journal de New-York, des négociations sont en train au sujet de l'acquisition par la United States Shipping Company de tous les navires de l'International Mercantile .Marine Company. Il s'agit des navires de la Wliite Star Line, la Leyland Line, les Atlantic Transport Lines et la Dominion Line. Tous ces navires -se trouvent sous une direction anglaise et battent pavillon anglais ; mais les actions des sociétés intéressées, — de la Leyland tout au moins, la majeure partie, — sont en la possession de l'International Mercantile, qui est une société américaine. On croit que la transaction en question sera très piocha i ne ment c oncl u e. Conformément aux conditions de la convention, ces navires seront transférés au gouvernement des Etats-Unis pour un-prix notablement supérieur à la somme de 20 millions de livres sterling. Navires norvégiens réquisitionnés De Hambourg : La réquisition qui avait été faite du vapeur norvégien Sôlva par l'Angleterre a été levée. Dans l'intervalle d'un, mois les 'navires suivants seront aussi mis à la disposition de leurs armements : IJrsa, Luna, Ceres, Brunla, Akersilus, Burno, Bruse, stokksliîy, Fredriksberg, Hoi.um, Inna, Stat, Albert W. Sehner, cora, Norfolk, Margot, Deneb, Bagni. Hestmanden, Tronda, Edne, Capa.y, Métal, Biscaya, Dacapo, Siri, Ranneberg, Urdog et Ruth. Mines Haamstede, 22 déc. : Une mine de gros calibre a été jetée sur la plage. . Sommelsdijk, 23 déc. : Une mine s'est échouée sur la plage, où elle a explosé, m LA VILLE BOURSE DE COMMERCE A partir du 30 courant et jusqu'au 18 janvier prochain, les cartes de fréquentation pour 1919 seront délivrées au "78 bureau, Grand'Place, 5, sur présentation de l'avertissernent extrait de rôle de 1918, pour les intéressés régulièrement portés au rôle de la Bourse. Aux personnes qui, en 1918, n'ont pas fréquenté la Bourse, la carte d'abonnement ne sera délivrée que sur présentation de la quittance du droit de patente de 1918, ou bien d'un extrait de leur 'décla-ration de patente pour 1919. Les cartes de fréquentation seront, collées au verso du portrait-carte du titulaire. BONS DE LA VILLE D'ANVERS La succursale de la Banque Nationale de Belgique a l'honneur de porter à la connaissance des habitants d'Anvers que, pour suppléer à l'insuffisance de coupures de fr. 2,. 1 et 0,50, elle mettra en circulation demain des bons de la ville d'Anvers, bons qui avaient été préparés en août 1914 lors du manquant des monnaies d'appoint. Elle fait remarquer que ces billets portent comme durée de validité la date du 15 janvier 1916 ; cette date, est prorogée jusqu'au I1' juin I9il9. PRENEZ GARDE ! Les accidents occasionnés par lu manipulation de matières explosives se multiplient à tel point que le Bourgmestre attire à nouveau et d'urgence l'attention de la population sur le danger de mort- accom pagnant toute manipulation de pareilles matières. Il est du devoir des parents, de surveiller leurs enfants et de leur défendre non seulement de rechercher des matières explosives, mais "aussi de ramasser..celles qu'ils trouveraient accidentellement NOUVEL-AN A l'occasion du Nouvel-An, le gouverneur de la province et Mme la baronne G. van de Werve et de Schilde ne recevront pas cette année. EDI LITE Les attributions des membres du Collège ont été fixées comme suit : M. J. De Vos, bourgmestre : Police, sécurité publique, garde civique, tir communal, Conservatoire royal flamand, signature des formulaires pour la milice et la garde civique, légalisation de signatures et certificats de vie. M. L. Strauss : Commerce et navigation, travaux publics"; location au port, assurances, entrepôt, plan tations, abattoir, minque. M. A. Cools : Finances, impôts, ravitaillement, propreté publique, propriétés communales, champs d'inhumation, voitures publiques, foires, marchés ouverts, bassin de natation. M. Ch. Weyler : Enseignement public, Opéra flamand, réquisitions, bibliothèques, archives, musée Plantin-Moretus, Théâtre royal, beaux-arts. M. P. Baelde : Contentieux, œuvres sociales, bien faisance publique, ravitaillement. M. F. Steger : Etat, civil, fêtes, propagande pour la ville d'Anvers, Théâtre royal flamand, service des pompiers, santé publique, Musée de commerce. SERVICE PHARMACEUTIQUE Dimanche prochain, 29 décembre, les pharmacies suivantes resteront ouvertes toute la journée, les autres pharmacies se fermeront à 14 heures. Anvers : O. Van Schoor, 20', rue Vondel ; C. Goffin. 25, Canal des Récollets: Aerts (Egt Provost) Plaine (de Coninck, ?ti ; Fr. Vossius, chaussée de Malines. 85 ; Pharmacie, avenue Charlotte, 21 ; L. Raeyinae ckers, Meii-, 89 : .1. Van Raemdonck, rue I-Ioùblon-nière, 57; .1. Michielsen, ru? Van Bloer, 88; Pharmacie, rue de la Province, 128 , .1. De Zeure, avenue du Sud, 80; Pharmacie, Plaine Fàlcon, 35; A. Meer-hergen, rue du Couvent, 50 ; J. De Praeter, longue rue des Images. 235 ; De Gij'ger, longue rue d'Argile 104 ; Pharmacie, rue Montigny, 113. Berc.hem : Aug. Jaspers, Grande Chaussée,' 88. Borgerhou r : 1s. Theyskens, rue Longue, 95. LISTE DES OBJETS TROUVES DU 16 AU 22 DECEMBRE. 1918 1e Section : par Derweduwen. .lui., rue Van Luppen 75, un oiseau canari. 2» Section : au bureau de police, rue de Prêt, gant de dame en cuir brun, un rouleau fie papier goudronné ; par Kegelaers, A., rue Venus, 48. un porte-monnaie brun, contenant de l'argenl et clefs ; par . Huysmans, à St.e-Anne, Villa Bertha, un.e hélice avec accessoires pour bateau à moteur. :3e Section: au bureau de police, un anneau avec 4 clefs j)our armoires et deux clefs à une ficelle ; par Duerinck, Victor, rue de \aples, 7, un réticule contenant une clef de porte, un livre de prière et quel qu'argent. 4e Section* par Van Rompaey, P., demeurant à Lierre, chaussée d'Hirondelle, 37, un chien de chasse brun, sans -autres indications. 5p Sectiox : au bureau dé i»olice, un anneau avec deux clefs, une fourrure blanche d'enfant ; par De Beuckelaer, Jean, rue du Pavillon. 69, un" porte-monnaie contenant quelqu'argent. et bons du comité hollandais. 6P Section : par Spitaals, Alice, rue Van Bree. 18. un porte-monnaie contenant de l'argent et dessins : par Geersens, Adrienne, avenue Gitschotel, 182, un réticule en velours noir contenant 10 clefs et un mouchoir. 7K Section : au bureau de police, un porte-monnaie en cuir noir contenant quelqu'argent ; par Alaers, Ed., quai du Rhin, 46, un chien berger français avec. poils courts. 8e Section : par Ferdinand, avenue Bosman, 25, un chien, schots colley, brun foncé avec collier en cuir ; par Pauwels, longue rue de la Batterie, 29, un chien griffon. Chambre de Commerce d'Anvers AVIS Il importe de couper court' aux malentendus qui. / se répandent trop aisément sur le rôle de la Chambre de commerce dans des complications où elle n'a aucune part quelconque de responsabilité. Dès les premières communications du gouvernement actuel aux représentants du commerce et de l'industrie, il a été signifié qu'en vertu d'arrangements interalliés et jusqu'au Rétablissement d'une situation plus normale notamment des matièreà premières, du crédit et. du frêt, les importations en Belgique ne pourraient plus s'effectuer que par des groupements des maisons'd'importation de Chaque article. Dans ces groupements ne sont..admises que les maisons ayant fait des importations en 1913, leur chiffre d'affaires de cette dernière année devant servir à déterminer la proportion de leur participation dans les importations éventuelles de leur groupe. Les groupements en question devaient d'abord comprendre les maisons similaires de tout le pays. Les difficultés insurmontables créées par l'absence du téléphone et l'insuffisance des communications par télégraphe,! poste et chemin de fer,- ont-fait admettre (pie les groupements devraient n'être que régionaux et comprendre uniquement les maisons d'importation de produits similaires d'une. même province. Les. Chambres de -commercé ont été invitées n faire appel pour la formation de ces groupements à leurs chambres syndicales ou sections des .diverses branches intéressées. C'est ce qu'a fait la Chambre de commerce d'Anvers en invitant ses sections à constituer les groupements-suivants : 1° Ressort du ministère des affaires économiques : Bois, caoutchoucs, charbons, cuirs, crins, soie de porc, matières tannantes et tinctoriales, ivoire, laines, cotons, lins, jutes, textiles, minerais, sacs, toiles et bâches tabacs, engrais, huiles et pétroles. '2° Ressort du ministère de l'Industrie, du travail et du ravitaillement : Cafés et cacao, fruits, grains et graines, riz, salaisons et lards, sucre. Ces groupement doivent naturellement -comprendre toutes les maisons importatrices en 1913, qu'elles fassenl ou ne fassent pas partie de la Chambre-de commerce. Une fois constitués, ils désignent éventuellement un délégué par lequel seront transmises les demandes de licences d'importation approuvées par U-groupement soit pour des groupes soit pour des particuliers faisant partie de celui-ci La nomination du délégué et. par celui-ci, les demandes de •licences d'importation doivent être transmises au ministre compétent en,' attendmt la reconstitution d:; comptoir national. En tout cas, les groupements ainsi constitués agissent de façon autonome vis à vis du ministère compétent ; la Chambre de commerce, comme telle, n'a plus rien ;'i voir dans leur action. Toutefois dans l'intérêt, Général, elle s'est empre's sée à toutes démarches pouvant hâter les précisions nécessaires à ia reprise du trafic par les voies irn posées. Ces' démarches sont loin d'avoir abouti a des "résultats satisfaisants. Mais il y a des branches commerciales qui ne sont pas représentées dans les sections de la Chambre de commerce, comme :es viandes conservées les poissons frais etV-onservés. les tissus, les machines agricoles, certaines autres machineries spéciales, etc. etc. La Chambre c'e commerce n'a évidemment ni titre ni aptitude a créer des groupements dans ces diverses branches. Ces groupements doivent donc se créer par les intéressés eux-mêmes qui se connaissent, peuvent sè rechercher, s'organiser entre eux et former des groupements qui nommeront un délégué et fonctionneront dans les mêmes- condii ions -que les groupements issus des sections de la Chambre de commerce. U convient d'ajouter qu'ils se trouveront éventuellement aussi devant les mêmes incertitudes et. les mêmes confusions au sujei de-facteurs aussi importants que l'attribution des t'rèis et la constitution, de j rédits à long ternie permettant d'éviter les cours-onéreux du '-bauge actuel et d'en attendre un nivellement probable. En attendant, on a dit .trop aisément ces derniers jours,- dans des milieux gouvernementaux, qu'il suffit de s'adresser à la Chambre de commerce pour s'éclairer sur les voies'à suivre 'puisqu'elle aurait reçu elle-même toutes les _iindications nécessaires. L.i vérité est que l'insuffisance et l'imprécision des 'indications reçues démontrent surtout le caractère- sérieux des difficultés qu'il reste à résoudre. Il se peut que cette situation soit le fait des cir constances plutôt xpie des nommes que l'on en voit dra. rendre 'csponsables. Mais ce qui est certain, c'est que la Chambre de commerce n'y est pour rien, malgré l'impuissance des efforts qu'elle a dépensés jusqu'ici pour obtenir des indications claires et pratiques".Le président ff E. Castelein. Adresse du Conseil provincial Voici le texte de l'adresse votée par le Conseil, provincial et que nous avons annoncée dans notre compte-rendu de la séance de rentrée : En reprenant aujourd'hui ses travaux, suspendus arbitrairement par l'occupant, le Conseil provincial d'Anvers» a acclamé en Votre Majesté la personnification sublime de l'honneur inviolé, l'image auguste du droit invincible et le symbole suprême de la conscience inaltérée. C'est à cette triple source (le la fidélité à la toi jurée, de la soumission aux sacrifices nécessaires et de la confiance aux conséquences ullim.es qu'a puisé le choix de Votre Majesté dans sa réponse aux sommations de l'envahisseur, la vigueur de soin opposition et la beauté fd| ses espoirs. Dans le domaine qui lui est dévolu le Conseil provincial s'est efforcé de se mirer dans la voie que vous lui aviez tracée, en revendiquant intégralement l'exécution des conventions internationales, refusant périodiquement de souscrire aux contributions de guerre quelqu'en fussent les conséquences et proclamant hautement sa croyance dans une justice immanente.Aux sentiments d'admiration pour votre vaillance héroïque le Conseil provincial a joint une pensée de vénération pour celle qu i fit à vos côtés, pendant les quatre années de guerre, l'aumône de son conir, plus encore que les dons saçs nombre de 1a, nourriture et les pansements aux plaies et aux blessures. C'est en se souvenant de cet exemple parti du trône, que le Conseil provincial n'a pas hésité à prodiguer son avoir pour alléger les misères de la population. Sire, Ce fut dans une joie délirante que la population vit réapparaître aux confins de la province cette même armée qui fnya. d'Anvers sous l'effort du nombre, mais que Votre Majesté conduisit au succès final. Honneur à ces braves qui nous délivraient enfin du joug de l'oppresseur, qui firent triompher le droit sur la force brutale et qui méritèrent bien du pays. Le Conseil provincial a salué en eux les sauveurs de la patrie, les défenseurs du droit et, les héros du monde. Au nom du Conseil provincial : Le Président,, (S.) ANATOLE DE C.OCK DE RAMEYEN. Le Greffier, (s.) sçhobren's. Le 17 décembre 1918. RAPPORTS ET BILANS Société Générale de Sucreries et Raffineries en Roumanie L'assemblée générale de cette société a eu lien le 9 décembre pour-approuver les comptés relatifs l'exercice 1915-1916. Le rapport dit notamment eue ..et exercice n'a pas été influencé par l'entrée c-n guerre de la Roumanie Le résultat de la culture de la betterave durant l'année 1915, en Moldavie, a -''té très décevant, !es intempéries avant détruit une partie de la récolte. Les grands propriétaire* ont presque complété ruent délaissé cette culture, lui préférant celle des céréales ; de telle sorte que nos usines1 ne sont plus alimentées que par les petits cultivateurs. Ceux-c' ne possédant guère de ressources personnelles, cultivent pour la plupart avec les avances que nous de vous leur faire, avances qui courent- de grands risques en cas d'insuccès. 'C'est pourquoi nous avons porté, dans le bilan que nous vous soumettons. im<• somme de 400.000 fr., en amortissement partiel du compté «Cultivateurs», «Débiteurs divers)'. Ne trouvant plus dans les régions qui entourent nos usines, les betteraves nécessaires, notre société a pris un intérêt prédominant dans une entreprise nouvelle, « La Danubienne », qui construit et exploitera la sucrerie de Giurgiu. Celle - !, située sur le Danube,'pourra effectuer ln plupart de ses approvisionnements par eau et amener dans port les betteraves produites oar les terres fertiles qui longent le fleuve et qui s'étendent sur une longueur de plus de 600 kilomèties. ) Les avantages de cette position sont, surabo-elaminent établis par les résultat.- obtenus chez notre société sœur, la Sucrerie et ilai'finerie de--Roust-chouk, dont l'usine est shi: v eu l'are de Giurgiu. suis l'autre rive du Danube. Nos usines de Roman ci de Susdit, située- uni s la zone qui a été épargnée par les opérations mili-t; 1res; n'ont subi aucun dommage direct. La Danu-laenne a été moins heureuse: son usine de Mara-cesti, située sur la ligne de l'eu, a été complètement détruite. Les chantiers de l'usine en construction à Giurgiu ont relativement été épargnés. Ici. la perte se réduit aux réquisitions de matériel l'aites sur. les iieux et chez nos constructeurs en Rolgiqm-. Les pertes sur réquisitions, déjà lourd..- en elie-mêmes, maigri- les indemnités auxquelles elles don- i eut droit, son; minimes en comparaison du 1 iv.u-dicé causé par le retârd que subira i'aci-e.em ut des usines. C'est pour tenir compté de tous ces préjudices' que le conseil, en vue de fane, un a mort issem- m ex ((-ptionnel, a réduit à .-JoO lei pa«- <itre la valnn de nos 17.000 actions Danubienne. Votre société trouvera, .tans le.- avance- Conseil-lies à nos sociétés sœurs fie Rous'- iionk et île P nie 1-yi'igo; figurant au bilan , eur 19 millions 58-i. s!.r lesquels environ 8 mii'mns de f'ancs sont déjà lemboursés en ce mômeat. toutes les ressources nécessaires pour mener à nien notiv nouvelle < r.-at.m. Les sucreries voi-ines de Uoi.s cm.- 'K -*t de -onr L/iJ, ayant toutes deux u : jiort s. r Da> uhe. ji.- orront assurer leurs tiarisj orts jinr une Motte c.. unième et se prêter inuiue^einem l'cssis.an'c^ dé icur 11. laee et de leur, pei sonne! Le bilan que nous vo--s - uim:. i; m s i.:cusc un s >1-de favorable de fr. 2.844.490,67, essentiellement dû à !.. richesse exçeptionmdle des hetieraves iravaiiii-o et des prix de ve.-te -uevés. I '-mIi- 's sur es si.crc-s • et les sous-nroduits. En raison des événements (,ne m us tr.iv- îsons, cous vous proposons d-4 réserver une somme de iOO.000 francs pour ; nerifi /ut de l atentes, intérêts dus sur comptes à i'-'-tr l'iger et pertes sur chai ge Il reste ainsi, en - .'de d 1 « • »ni|.tde. prt.fils et certes, après prélèvement j uir c« iiipléter 'notre ré serve légale à eonci .1 v"n; e de 1G j. »■ du c a j it i.l actuel, amortissement ces n.staiia'î Jnî;' n nivelles et application des ainor.issmiepts pvéviis ci dessus, une soiiîlïie de fr. L90L<-i "'t, i.ue u ns.A uss ; r- p( sons d- porter à une réserve spe i.iio. do.nî i ■•mj.ioi sera déterminé par une a^semhléè générale -|iii sera convoquée ul1erieuremen,. \'oici les répartitions arri:ées 0 p. c. aux 13.000 actions de cipit.'n . 'fr. i'.Mt HOC, -'l'antièmes statutaires . 214 bG-,.5'0 Deuxième dividende de fr. mx i'j.000 actions de capital ... ;'d) — Dividende de 35 fr. -ur: • i 1 ..-a .0:1 n* de jouissance :: r 1 ou,. _ Dividende de fr. 37,50 -t S.'JiiO 1 te us en « L 1 "j (if-Reste au fonds de prévision spécial . . ."~9 '25 l'r. r.7.:,(.i Les ili\Ndendes seront navahles a partir du 1 le vrier 1919. L'assemblée a aussi procédé à l'unanimité aux réélections statutaires. w»* La note suivante exposant la sftuaï• >.n actuelie de la société a été présentée, à l'assemblée général-' • Nous ne pouvons vous s< mnettre en ce un nu-ut le-bilan de l'année 1917-18, attendu .. ie les docun- nis cornjitables des cinq derniers mois de l'cverce.e ne nous sont pas parvenus. D'après un bilan provisoire, dressé en 1: umanie au 15 juin dernier, le bénéfice probable dépassera nul-lions de francs. Ce résultat nous : ét-' tra.-jsmis par nos bureaux, à titre (l'indication et sans doen ments à l'appui. Nous vous le eommuiimuons donc sous réserve. t I n hilan provisoire dressé par nos 'bureaux eu • Roumanie, à la date du 31 août lîd7, mais permet d'envisager un bénéfice légèrement Mipérà-m à 1 million fie francs. Il est à remarquer .,ue ce, bénéfice serait essentiellement drt 'à la verte de la mélasse, qui a atteint un prix, exceptionnellement élevé. Ces renseignements nous sont parvenus sans document comptable, nous vous les communiquons également- sous réserve. Nous vous convoquerons aussitôt (rie passible en assemblée générale extraordinaire. Banque de Crédit Commercial Société Anonyme à Anvers Messieurs les actionnaires sont convoqués- en ascembiée générale extraordinaire pour Ip JEUDI î) JANVIER 1919, à 3 heures de relevée, au siège social, 36, rue des Tanneurs, à. Anvers. ORDRE DU JOUR : a) Proposition, d'augmenter le capital de 15 à 20 millions par l'émission de 10.000, actions nouvelles de 500 francs chacune. h) Modifications à apporter aux articles suivants îles statuts : Art. 7 — Faire précéder le second paragraphe des mots : « A moins que l'assemblée générale extraordinaire n'en décide autrement». Art. 13. — Remplacer le quatrième paragraphe par : ^ Les opérations sociales sont surveillées par un collège de commissaires se composant de-6 membres au plus et 3 au moins ». Art. 2^. — Relatif à la signature des actes sociaux. Art: 23. - Relatif a la poursuite des actions en justice. Art. 32. — Mise de cet article en conformité des lois coordonnées sur les sociétés..commerciales. Art. 36. — Stipulation (pie les tantièmes revenant aux administrateurs et commissaires seront réglés nets d'impôts présents et futurs. c) Démission d'administrateurs. . d Nominations statutaires. Pour assister à cette assemblée, .Messieurs les actionnaires sont priés de se conformer aux prescriptions des articles 31 et 32 des-statuts. . Les dépôts des actions au porteur peuvent se faire : a ANVERS . au siège social, 36, rue des Tanneurs : à HRUNELLES : a la Banque de Bruxelles, 62. rue Royale: idem, siège B, 27, avenue des Arts: idem, slege C, 42, rue du Lombard ; a LIEGE: à la Banque liégeoise, 34, rue de l'Uni-' versité ; il GAND : à la Banque de Flandre, 2, avenue de la Place d'Armes ; à COI'KTRAl : à la Banque Centrale de la. l.vs, Grand'Place. AVIS aux réceptionnaires et chargeurs de et pour la NORVEGE et la SUEDE Ces deux lignes de steamers reprendront leur service dans !a première huitaine de janvier sauf im prévus . Les agents, G. De Keyser & Co Canal St.-Pierre, 0, Anvers CORK STEAM SHIP Co Ltd. NAVIGATION RÉGULIÈRE ET DIRFCTE entre ANVERS et LIVERPOOL & MANCHESTER Le vapeur « WHIMBREL " est attendu ici commencement Janvier et chargera en retour pour les destinations : GREENOCK & GLASGOW L'armement reprendra ce service prochainement aussitôt que les circonstances le permettront. Pour tous renseignements s'adresser aux Agents généraux : John P. Best & Co. WESTCOTT & Co ANVERS Armement, agence maritime, affrètement, commission expédition et assurances Agents généraux des lignes suïvântes''^M ELLERMAN LINES Ltd ELLERMAN & BUCKNALL STEAMSHIP Co Ltd ANVERS à CAPE-TOWN, ALGOA BAY et EAST L0NB©N : NATAL. DELAGOA BAY et BEIRA. WESTCOTT & LAURANCE LINE Ltd ANVERS à GIBRALTAR, MALTE, ALEXANDRIE et ODESSA; MALTE, PIREE, SYRA, SMYRNE, SALONIQUE, CONSTANTINOPLE, BOIJRGAS, VARNA et DANUBE ; MALTE, ALEXANDRIE et la COTE SYRIENNE. HALL LINE Ltd ANVERS à PORT-SAÏD, PORT SOUDAN, DJIBOUTI, A»EN, MUSCAT, BENDER ABBAS, BUSSORA1I, (transbordement, pour BAGDAD, etc.). Les services reprendront aussitôt que les circonstances le permettront. WESTCOTT & Co. 21, Canal des Brasseurs. NAUTILUS STEAM SHIPPING Co GULF LINE) ANVERS, CHILI, PEROU et l'EQU.ATEUR ;«r- Ce service reprendra aussitôt, que les circon stances le permettront. Agents généraux à Anvers. WESTCOTT & Co. 21, Canal des Brasseurs. TJour toutes vos expéditions, transports, dédouanement, assurances, consignation de marchandises et de navires, adressez-vous à : SIMON SMITS & Co AGENTS MARITIMES — EXPÉDITEURS A ANVERS. . : 13-15, remp. Ste-Cathérine A LIVERPOOL : 17, Water Sireet, Â RDMvc i i f'ç : î7' rue,de. Boma AU HAVRE. . : 67, rue Jules Lecesne. A BRUXELLES: ( seront reouverts au A OSTENDE . : ( plus tôt. A BORDi-AUX : 48. quai des Chartrons. A LONDRES . : 22-23,GreatTowerStr.E C.3 A MARSEILLE : 62, rue de la République. Services réguliers de vapeurs entre la Belgique, l'Angleterre et la France == Départs réguliers dans les deux sens auront lieu sous peu. —«II —IHII M F À1FXANDFR I A 0 X L J-i I A- X \ AS V B7, Rempart Kipdorp. ANVERS p ARMATEUR ET COURTIER DE NAVIRES Entreprises de transports maritimes en général Spécialité : Grand et petit cabotage, Mers d'Europe, Baltique, Nord d'Afrique, etc., autant que possible mais généralement par vapeurs belges de tous tonnages. Avis est donné par la présente que les services réguliers suivants seront immédiatement réorganisés aussitôt que les circonstances le permettront. 1°: ANVERS-MlddlesbROUGH-ON-TEES desservant tout . le N.E. du RoyaumeUni. 2") ANvers--GRANGEMOUTH, service le plus économique desservant toute l'Ecosse. Ces deux lignes belges ont été créées et régulièrement maintenues depuis 25 ans. Occasions régulières et nombreuses de cl largement s complets de et vers Londres et autres ports Anglais, Ecossais et Irlandais. Seul exportateur du sable blanc de Campine de toute première qualité (best, Belgian <ilversand) de la Société anonyme « Les Nouvelles Sablières » de Moll (Belgique). Pour tous renseignements, MM. les industriels, importateurs et exportateurs peuvent s'adresser dès maintenant à F. ALEXANDER, 27, Rempart Kipdorp, 27 -- ANVERS

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Er is geen OCR tekst voor deze krant.
Dit item is een uitgave in de reeks Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires behorende tot de categorie Financieel-economische pers. Uitgegeven in Anvers van 1858 tot 1979.

Bekijk alle items in deze reeks >>

Toevoegen aan collectie

Locatie

Periodes