Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires

2180 0
close

Waarom wilt u dit item rapporteren?

Opmerkingen

Verzenden
s.n. 1914, 10 Juni. Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires. Geraadpleegd op 27 november 2022, op https://nieuwsvandegrooteoorlog.hetarchief.be/nl/pid/fb4wh2f734/
Toon tekst

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

ANVERS, Mercredi 10 Juin 1914 Le numéro 20 centimes Cinquante-septième Année - No 17.064 PRIX DE L'ABONNEMENT : PAYABLE PAR ANTICIPATION : Anvers- .... Frs 10,— par trimestre. Intérieur . . . . ,,11,50 „ Hollande et le Grand / ^75 Duché de Luxembourg t " ' Autres pays de l'Union Postale Frs 16,— par trimestre. On s'abonne dans tous les bureaux de poste LLOYD ANVERSOIS DIRECTION & RÉDACTION : 14, RUE VLEMTNCKX, 14 —ANVERS Téléphone : 3761 Annonces : 25 centimes la petite ligne. — 50 centimes la double ligne 1 franc la ligne sur double colonne. Emissions et Annonces financières : Prix à convenir Les annonces sont mesurées au lignomètre. — Les titres se paient d'après l'espace qu'ils occupent. Seul Journal Maritime quotidien émanant des Courtiers de Navires AVIS Le numéro d'aujourd'hui se compose de 6 pages. Astronomie 11 juin Lever du soleil 3 h. 29 m matin — ( 3.29) Coucher du soleil ... . 7 „ 55 „ soir — (19.55) Lever de la lune 11 „ 05 „ soir ( 23 05) Coucher de la lune 6 „ 24 „ malin ( 6.24) Dernier quartier le 15 juin*. . 2 „ 20 „ soir — (14.20) Nouvelle lune le 23 juin . 3 „ 33 „ soir ----- (15.33) Premier quartier le 30 juin. 7 „ 24 „ s<>ir (19.24) Pleine lune le 7 juillet 2 .. 00 „ soir — (14.00) Haute marée à Anvers Matin Soir 11 juin 5 h. 39 m. ( 5 h 39) I 5 h. 59 m. = (17 h. 59 12 juin 6 h. 19 m. = ( 6 h. 19) 6 h. 39 m ---= (18 h. 39 13 juin 6 h. 57 m. — ( 6 h. 57) | 7 h. 15 m. (19 h. 15 Haute marée à Terneuzen Matin Soir 11 juin 3 h. 31 m. = ( 3 h. 31) 3 h. 54 m. —(15 h 54 12 juin 4 h. 18 m. ( 4 h. 18) 4 h. 40 m (16 h. 40 13 juin 5 h. 04 m. — ( 5 h. 04) 5 h. 29 m. - (17 h. 29 Hauteur du Rhin Cologne 9 juin 2,86 m Strasbourg 9 juin 3,49 m Huningen 2,90 „ Lauterbourg „ 5,20 Kehl .. 3,49 „ Maxau 5,19 „ Mannheim „ 4,54 „ Germersheim „ 500 Caub 2,89 .. Mayence 1,80 „ Ruhrort ., 2,15 „ Bingen „ 2,50 Duisbourg .. 1,79 Coblence 2.40 „ Lobith „ 11.71 „ Diisseldorf „ 2.63 Waldshiit .. 3,56 . Hauteur du Main Hauteur du Neckar Francfort 9 juin —m. Heilbronn 9 juin 1,15 m Hauteur de la Moselle Hauteur du Bodensee Trêves 9 juin 0,62 m. Constance 9 juin 4,30 m. Etat de la mer du Nord Communication de noire correspondant particulie: Ostende, 10 juin, 8 heures du matin. Veni : Sud-Ouest, l'ailile ; nier: calme; temps : serein. Flessingue, 10 juin, 2 h. 06' du soir. Mer : calme. Port d'A^nvers ARRIVAGES DU 9 JUIN si. angl. Staveijey, cap. Foster, de Grimsby. St. angl. Cormora.nt, cap. Mugford, de Manchester si. autr. Duna, cap. Poschieli, de. Fiurhte, Trieste e1 Patras vià Rotterdam. St. dan. anglo Dane, cap. Kann, de Copenhague. St. jap. Kamo Maru, cap. Siiimidzu, de Middlesbro 21' 10" DU 10 St. faelge Prince Charles de Belgique,, cap. Lambé, d( l'Italie via Londres. St. angl. Merton Hall, cap. dribble, de IJverpool. St. angl. 13Avaria, cap. Monta dor, de Calcutta vi; Londres et Rotterdam. 19' 8'" st. aitgi. Amsterdam, cap. Lawrence, de Harwicli. - 118 passagers. St. angl. Progress, cap. Jewitt, de Londres, st. allern. Sirius, cap. Unis, de Rotterdam. DEPARTS DU 9 JUIN st. angl. Levkkpool, cap. Baty, pour Cardiff, sur lest St. angl. Lindale, cap. Jewitt, pour Londres, chargé St. angl. Oôp.ack, cap. Hanney, pour Liverpool, ch. St. angl. Vien.n'a, cap. Stiff,'pour Ilarwich, chargé. St. angl. Marylebone, cap. Whiten, pour Grimsby, chargé. St. angl. Duhward, cap. Boyd, pour Leith, chargé St. allem. Peter Rickmers, cap. Schwegmann, pour Hambourg, chargé. 4-mâts angl. Calgate, cap. Grifl'itlis, pour San Fran cisco (Cal.), chargé. 22' 10" DU 10 St. belge Paul, cap. Brysse, pour Goole, chargé, st. angl. City of Charleroy. c. Haill, pour Londres (de Bruxelles), chargé. st. angl. Prince Leopold, cap. Galïop, pour Londres (de Bruxelles), chargé. st. angl. Marrogate, cap. Boyle, pour Hull, chargé. St. angl. Galician, caj). Wliitton, pour l'Afrique du Sud,, chargé. si. angl. Xidd, cap. Wake, pour Goole, chargé, st. angl. Fleetwing, cap. Cook, pour Newcastle, s. 1. st. angl. Bagdale, cap Mac-Nab, pour Barry, sur lest. St. angl. Antiope, cap. Macfarlane, pour Newport, sur lest. ■ St. angl. Sowwell, cap. Bignèll, pour Quebec et Montréal, chargé. st. angl. Cayo Domingo, cap. Newman, pour l'Ile de Cuba et le Mexique viâ Londres, chargé. St. angl. Sir Wm Stephenson, cap. Bel], pour New- castle, chargé. st. angl. Montcalm, cap. Moore, pour Quebec et Montréal, chargé. St. angl. Tiie Monarch, cap. Sinclair, pour Londres, chargé. st. angl. Mallard, cap. Butler, pour Londres, ch. st. allem. Khalif, cap. Bremer, pour l'Afrique orientale, chargé. St. allem. Arkadia, cap. Lange, pour l'Adriatique viâ Hambourg, chargé. St. dan. Nordjylland, cap. Bidstrup, pour St-Pét.ers- liourg, chargé. 3-mâts goél. angl. Edward Arthur, cap. Norman, pour Jersey, chargé. Par télégraphe " Flessingue " ARRIVES POUR ANVERS 10 juin, 11 h. 35' m. St. belge Tigres, cap. Tornquist, de Braïla et Gàlatz. st. norv. Fredavore, cap. Danielsen, de Philippeville. Bat.-moteur angl. Lewes Castle, cap. Carman, de Londres. 2 h. 6' s. st. allem. Tngraban, cap. Striesow, de Brème. Cargaisons d'Entrée BUREAUX DE MM. RUYS & Co De Grimsby, st. angl. staveley, cap. Foster. 22 colis machinerie, 10 tonnes fonte, 404 tonnes charbons, 171 colis poisson, 84 colis fil, 60 colis tissus, 9 colis déchets, 4 colis cuir, 7 colis accessoires pour vélos, 20 .colis soudure, 1 colis feutre, 3 colis papier, 2 colis fil d'acier, 2 fûts couleur, 2 colis acier, I colis navettes, 8 colis poterie, 1 colis déchets de soie, 1 colis chaussures, 1 colis mercerie, 6 caisses vides, à ordre. De la Sardaigne, vap. angl. Thirlby, cap. Hiil. Chargé à Cagliari : 1102 tonnes minerais, Sté de la Vieille Montagne. Chargé à Carloforte : 1620 tonnes minerais, Sté de la Vieille Montagne. BUREAUX DE LA RED STAR LINE De New-York, st. belge Vaderland, cap. Prager. 7000 balles tourteaux de lin marque S.K., Alph. Van Fraeyenhoven. 4 caisses'pompes Worthington, Aug. Bulcke & Co 63.848 boisseaux .froment en vrac, 250 caisses lard, 250 caisses saucissons, 120 caisses viande, 100 caisses pommes évaporées, 55 tierçons oléo, 225 colis provisions, 1667 colis saindoux. 11 barils graisse, 60 barils glucose, 152 barils miel, 172 barils extrait, 2205 barils huile, 50 fûts plomb, 1050 colis cire, 70 sacs café, 145 sacs cornillons, 3230 sacs tourteaux, 102 colis tabac, 33 balles chiffons, 40 balles houblon. 69 balles éponges, 100 balles coton, 158 balles chiffons, 4000 colis ficelles, 157 colis tuyaux, 1925 colis bois,, 3289 saumons fonte, 584 cuirs secs, 9 caisses automobiles,' 1 tapissière meubles, 59 caisses chaussures, 43; caisses celluloïde, 61 crêtes pommes. 11 caisses cuir. 6 colis « désinfectant », .2 canots, 20 caisses tabac, 15 caisses échantillons de tabac, 1 balle ficelles, 45 fûts vides, 1308 colis marchandises diverses, à ordre. BUREAUX DE LA BRISTOL STEAM NAVIGATION Co's AGENCIES. Ltrt De Fowey, st. angl. Milo, cap. Simple. 1616'tonnes terre à porcelaine en vrac, sacs et barils, à ordre. BUREAUX DE LA SOCIETE ANONYME DE COMMERCE ET DE NAVIGATION Anciennement J. D'Haene & Co De Raumo, st. belge Boduognat, cap. Sebrechts. 1.436.892 pièces planches et douvelles, à ordre. BUREAUX DE MM. L. DENS & Co De l'Italie vià Londres, st. belge Prince Charles de Belgique, cap. Lambé. 600 caisses oignons, 1093 colis marbre, 175 sacs bois de bruyère. 410 sacs amandes d'olives, 50 balles chanvre, 60 fûts terre à couleur, 50 flacons mercure, 12 colis huile d'olives, 39-caisses marbre ouvragé, 26 colis tabac, 26 colis cendres de zinc, 22 sacs baies de genièvre, 25 balles drilles, 96 crêtes bouteilles vides. 1 crête cordages en paille, 3' colis effets, 3 caisses meubles, 10 barils vin, 57 balles rire, 12 sucs cacao, 950 sacs café, 773 balles liège, 311 caisses sardines, à ordre. BUREAUX DE Mr R. HOOPER i De Londres, st. angl. Progress, cap. Jewitt. En» lest. BUREAUX DH L'ARMEMENT ADOLF DEPPE De Braïla et Galatz, st. belge Tigris, c. Tornquist 1 1000 tonnes orge, 1300 tonnes froment, 1000 tonnes maïs, 75 tonnes avoine, 76 tonnes chiffons, 507 tonnes fèves, 270 tonnes seigle, à ordre. SUREAUX DE MM. EIFFE & Co De Hambourg, st. allem. Sachsen, cap. Wagner.1 En charge. BUREAUX DE MM. von BARY & Co De Brème, st. allem. RipL, cap. Freese. «r- En charge pour le Chili et le Pérou. De Brème, st. allem. Gotitngen, cap. Nauss. .'nr- Pour compléter son chargement pour l'Asie orientale. Ce vapeur charge' Hangar 19b/c pour partir le 12 courant.' BUREAUX DE MM. DE LEEUW & PHILtPPSEN De Copenhague, st. dan. Anglo-Dane, cap. Kann. 30 caisses beurre,. Drughorns Transp. Cy. 10 caisses poisson, C. Van Baelen. 1 baril et 3 caisses colorant, Van Gefferr& paës. 50 caisses saucisses, .1. H. Van Gent. 11 caisses conserves, 2 caisses réclames, 200 caisses bière, Ag. Maritime Walford, S. A. 30 caisses liqueur, 45 pièces machinerie, Can. Pac. Railway Co. :: caisses barattes, , H. Debenliam & Co. 2 caisses beurre, O. C. Gylstorff & Co. 500 sacs cryolathé, Mannheimer Lagerh. Ges. 5 balles rideaux, 2 balles cuir, 4 colis médicament^ 160 barils huile végétale, 15 ca.isses saucisses conserves, 1 caisse effets, 12 barils viande salée, 1 caisse ferronnerie, 42 colis machinerie, 5 caisses quincaillerie, à ordre. Ex st. Bennedikt, d'Odense : 5 colis fromage. à ordre. Ex st. Oresund, de Malmo : 200 barils huile végétale, à ordre. BUREAUX DE Mr W. H. NEWMAN De Calcutta viâ Londres et Rotterdam, st. angl. Bavaria, cap. Montador. 2993 sac sgraine de navette, 469 balles jute, 2365 bal les chanvre, 56 balles coton, 2000 sacs os, 2.0*9.000 kiL minerai, 12.476 pochettes myrabolames, 1000 paquets déchets "d'étain, 75 caisses shellac, 120 sacs cire, 14 balles tresses de paille, 10 caisses et 26 fûts boyaux, 150 sacs sabots, 199 sacs cornes, 93 fûts peaux salées 22 balles "peaux sèches, 150 balles sacs' vides, 1 balle tapis, 2 caisses bière, à ordre. <Ss~ De Varna, par si. angl. Robert Adamson, cap. Taylor. 960.000 kiL froment. Louis Dreyfus & Co. 300.000 kil. froment, Bernard Diamant. 500.00 kil. froment., Fraenkel & Go. 255.000 kil. froment, Fribourg frères. 80.000 kil. froment., Léon II. Tury. 253.500 kil. froment, Danon frères. 520.000 kil. froment, Asrael & Haim. 190.000 kil. orge, Compt. Com. Anversois. «r- Du Rhin, par allège Frankfurt 51. 15 caisses verreries etc., 20 caisses parfumeries, à ordre. ;«r- Du Rhin, par allège Bhenus 30. 150 cOlis engrais, etc.. à ordre. AVIS Messieurs les porteurs des connaissements à ordre à : H F .1 266 paquets planchettes k. 15.602 1 — » — ' 64 » » k. 4.160 250 247 » » k. 16.556 248 — », — 40 » » k. 2.485- — 240 — » — 64 V - » k. 4.707 238 — ». — 96 » » k. 7.167 237 — »— 72 » » k. 5.280 2 arrivés de Rotterdam, par stéamer TELEGRAAF I : en transbordement du steamer ELIN, de Danzig, sont priés de se présenter aux bureaux des agents Ruys & Co. OCEAN S.S.Co Ld. --AVIS Monsieur le porteur du connaissement à A7Î() bottes (4125 planches) par steamer NELEUS, du Japon, est prié de se faire connaître sans plus de retard aux bureaux des agents, faute de quoi cès marchandises seront mises d'office, en entrepôt, à ses frais, risques et périls. Les Agents, Ruys & Co- AVIS Messieurs les porteurs de connaissements par vapeur suédois HELLENIC, cap. Reich, attendu incessamment de l'Australie, sont priés de se faire connaître aux bureaux des agents Alex. M. Petersen & Co. AVIS Monsieur le porteur du connaissement par steamer LICHTENFÉLS, de Rangoon, aux O A 1550 bundles tinscrap, à ordre. c est informé que la marchandise se trouve sur quai à ses frais, risques et périls, et faute de se faire connaître, telles mesures seront prises que la situation comporte. Bureau Maritime J. H. Wackerbarth (S. A.) Gans Steamship Line. — New-York AVIS Les porteurs des connaissements par steamer NYGAARD, attendu incessamment, de Savannah, et TORRIDGE, attendu de New-Orleans, sont priés de se faire connaître aux agents. L'Agence Maritime Ane. firme F.. Minne, (Société Anonyme). et Van Hemelryck et Geurts. 14, rue de l'Empereur. i: AVIS Messieurs les parteurs de connaissements par steamer TORSDAL, attendu incessamment de New Orléans, sont priés de se faire connaître aux bureaux de l'Armement Adolf Deppe. AEGAEA AVIS Le steamer VARNA (Annemaria), chargera à partii de mercredi/jeudi, pour partir le 15 courant, ai numéro 30a, pour les ports de la Syrie & Alexandrie Pour frets et renseignements s'adressi r à Standaert & Co- rue du Musée, 39-4 '. ROTTERDAMSCHE LLOYD AVIS s/s DEL1, cap. J. M. Meerburu, chargera à ANVERS du 22 au 25 Juin pour DJIBOUTI (en droiture) Emplacement fixe No 731 des Bassins. Pour f ets et renseignements s'adresser aux ôgents Ruys & Co- AVIS AUX CHARGEURS Compagnie Auxiliaire de Navigation Casablanca, Mazagan, El Kenitra Steamer SHEAF-FIELD, départ 15 Juin L'Agent. A. Manceau. AVIS AUX CHARGEURS Société Anonyme Anversoise de Navigatior Rio-de-Janeiro & Santos Vapeur LIÉGEOISE, c. V an Quekelberge, en charge, dépaît 20 Juin. A- Manceau. Avis aux chargeurs ARMEMENTS BELGES RÉUNIS Mercantile & Shipping Co Ltd ; Antwerpsche Zee vaart Maatschappij ; Scheepvaart Maatschappij Gyl sen : Rio de Janeiro (en droiture) et Santos Steamer KELTIEK (ou autre) départ 15 Juin. Les armateurs se réservent la faculté de substituei ces vapeurs mais garantissènt les dates de déparu précitées, à quelejues jours près. Départs périodiques pour Pernambouc, Bahia, Rio-Grande do Sul et'autres ports secondaires du Brésil, ainsi que pour Puerto Plaia, Ba'nia Blanca.. Santa Fé et autres ports de la Plata. Pour frets et renseignements, s'adresser à la Direction de la Mercantile & Shipping Cy Ltd., ou au General Freight Agent Téléphone No 2979. Charles Strecker, ANVERS NORDDEUTSCHER LLOYD. - AVIS AUSTRALIE Messieurs les chargeurs pour l'Australie sont inf r-més que le steamer " THUERINGEN „ du 12 Juillet "fera escale directe à GEELONG Pour de plus amples renseignements s'adresser aux Agents généraux von Bary & Co. BEN LINE - AVIS Messieurs les chargeurs sont informés que le steamer BENLOMOND chargera pour les ports habituels de la Chine et du Japon jusqu'au 11 juin inclusivement (sauf imprévu). Ils sont priés de faire arriver leurs marchandises en temps utile. Emplacement fixe de la ligne Anvers-Bassin.v N° 53 Téléphone 4310. i — Agents Aug. Bulcke <ê Co ROLAND LINIE AVIS Chili & Pérou en droiture Messieurs les chargeurs sont informés que le vapeur allemand RIOL charge au Hangar 7b/8.\ (emplacement fixe de la ligne) pour clôturer son chargement jeudi 11 courant et pour continuer son voyage en droiture vendredi 12 courant au matin. Nous prions Messieurs les chargeurs de bien vouloir faire déposer leurs marchandises au susdit emplacement et de présenter les documents aux bureaux des agents généraux von Bary & Co. Evénements de Mer Sinistres, avaries, etc. L'administration du Bureau Veritas vient de publier la liste des sinistres maritimes signalés pendant le mois d'avril 1914, concernant tous les pa villons. Nous relevons dans cette publication la stati'stique suivante : Pertes totales Voiliers. — 5 américains. 2* anglais, 5 français, I italien, 2 norvégiens, 1 portugais, 1 russe, 1 suédois. Total : 18. Vapeurs. — 2 allemands, 1 américain, 11 anglais, 1 belge, 2 brésiliens, 1 chinois, 1 danois, 3 français, 2 grecs, 2 italiens, 4 japonais, I norvégien. 1 russe, 2 suédois. Total : 34. Dans ce nombre sont compris 3 vapeurs supposés pèrdus par suite de défaut de nouvelles. Causes des pertes Voji.ierk. — Echoués 8, abordés 2, sombré i; abandonnés 3, condamné 1, démolis ou transformés en allège 3. Total : 18. Vapeurs. — Echoués 12, abordés 6, incendiés 4, sombrés 5, condamné 1, sans nouvelles 3, démolis ou transformés en allège 3. Total : 34. Accidents V iliers. — Les accidents survenus sont-les suivants : échouements 14, abordages 26, voies d'eau 10, gros temps 23. Total : 73. Vapeurs. — Echouements 108, abordages 99, incendies 31, voies d'eau 6, gros temps 49, forcé motrice 57. Total : 350. Navires visités et classés par les experts du Bureau Veritas, du 20 avril au 20 mai 1914 : voiliers, 181 ; vapeurs, 380. Total, 561. Batoum. — St-Michael, 8 juin. — Le st. anglais Batoum, d'Amsterdam à New-Orleans, est entré ici ayant l'arbre de couche brisé ou défectueux. Brentham, Auguste-Antoine. — Rotterdam, 9 juin. — Hier soir vers 6 heures, une collision s'est pro duite'dans l'entrée du M.'jasiiaven, entre le steamer Brentham, partant, et l'allège à moteur Auguste-An-loi.ne, qui effectuait son entrée. Le Brentham a eu un nombre de tôles enfonpées et a été amarré à la bouée 25- Ciscar. — Hambourg, 8 juin. — Le steamer Ciêcar a subi la réparation nécessaire. Cumberiand. — Ballina, 9 juin. — Le st. Cumber-i.and, de Liverpool à Ballina avec un chargement de marchandises diverses, s'est échoué ce matin au côté Ouest de la barre de Moy. Devra alléger. Eastfield. — Boston (Lines.), 8 juin. — Le st. angl. EaStfield, venant de Kustendje avec un chargement de grain, s'est échoué ce matin dans le « New Ca.t ». rivière William, et resta. 1 heure dans cette position. Les remorqueurs Privatekr et Minas l'ont renfloué : le navire est retourné vers Clayhple. Un second télégramme informe que le st. East-fiei.d est arrivé dans les bassins de Boston ; on ignore s'il a souffert. Eisa. — Helsingfors, 8 juin. — Le st. Elsa, de Stet-tin, a sa sortie de Kotka, fut chassé par le courant et le vent contre le quai et causa des avaries à un bateau-moteur-pilote, ainsi qu'à un remorqueur. Emma. — Las Palmas, 8 juin. — Les réparation? à bord du st. angl. EMMA.se poursuivent d'une manière satisfaisante et seront terminées cette semaine probablement. Funatomari Maru. — Yokohama, 9 juin. — Le st. Funatomari Maru s'est échoué à Rebunshima. Grib. — La Havane, 8 juin. — Le st. norv. Grib de Puerto Barrios- à Galveston avec un chargement de bananes, s'est échoué le 30 mai sur « Queen Cay ». Le bateau a fait jet de toute sa cargaison. Le st. Harry T. Inge a été envoyé au secours du vapeur échoué. Hornby Castle. •— Pendant des mauvais temps que le st. angl. Hornby Castle a essuyés dans son voyage de Galveston à Anvers,, des coups de mer enlevé rent par-dessus , bord quelques poutres de la pontée. Katendrecht. — Solombal i Archangel), 9 juin. -Le st. néerl. Katendrecht s'est échoué au-delà du chenal; après être resté 20 heures dans cette position, le navire fut renfloué. Il n'a pas souffert et charge maintenant. Kyuyo Maru. Yokohama, 9 juin. — Le steamer Kyuyo Maru s'est échoué, à Rebunshima et sera pro bablement totalement perdu. Monténégro. San Nicolo Lido (près de Venise'; 9 juin. — Le st. ital. Monténégro a fait côte. Negada. — Hambourg, 9 juin. — Le steamer allem. Négada, déhalant- dans le Hansahafen, aborda un groupe de corps-morts auxquels il causa des avaries. Océan Transport. — Brunsbuttelkoog, 8 juin. -Le st. Océan Transport, appartenant à Houlder Bro: et Go Ltd., de Londres, err effectuant sa sortie dr dock, est, venu en collision avec le yacht Asta et deux galiotes allemandes. Reine Elisabeth. — Lors de gros temps que le st belge Reine Elisabeth a subis au cours de son voyage de Passages, Bordeaux et Brest à Anvers, des laines désarrimèrent la pontée et enfoncèrent plusieurs fûts brai de cette dernière. Sambia. — Shanghaï, 24 mai. — Le st. allemand S.ambia, venant d'Anvers, et qui relâcha ici, en a va ries, s'était échoué sur des rochers, près de l'île Shadow, 200 milles au sud de ce port, mais il étaii parvenu à se dégager sans secours aucun. L'eau en vahissant la cale N° 2, le navire se -dirigea sur et port, et à son arrivée il y avait 17 pieds d'eau dan? ce compartiment; en outre les soutes à charbon fi rent eau. La cargaison de la. cale N° 2, principalement du fer, fut déchargée et le navire entra dans le dock le 21 mai pour être examiné et réparé. C< travail terminé on rembarquera la partie de mar chaiîdise déchargée qui sera amenée ensuite à destination. (Voir Lloyd Anversois du 20 mai.) Sardinian, Adventure. — St-John's N F.), 8 juin. — Le st. Sardinian est venu en collision avec le st. Adventure dans le port. Tous deux subirent de lé gères avaries. Sébastian. —- Malte, 5 juin. — Le st. angl. Sebastia.y allant de Kustendje au Havre et Rouen, qui avait relâché ici, en avril dernier, ayant son moteur de tribord endommagé, a continué son voyage aujour Simferopol. — Vladivostock, 8.juin. — Le poste d< T. S. F. de Nicolaiefsk informe que le steamer postal russe Simi'hropol s'est échoué sur les îles de Kuri.L mais qu'il est parvenu à se dégager après quoi il s'est dirigé sur Hakodate. Le navire faisant eau. on a envoyé du secours sur les lieux. Sizergh Castle. — Le capitaine du st. angl. stzerc.ii Castle, arrivé à Anvers venant de la Plata, rapporte avoir été assailli par des mauvais temps en cours de route. Le pont fut endommagé, et des prélarts d'écoutille furent arrachés par des coups de mer. Tatsu Maru N" 3. — Yokohama, 9 juin. — Le- st Tatsu Maru N° 3 s'est échoué près de Kusbiro. Tordera. — Marseille, 8 juin. — Un commence ment d'incendie s'est, déclaré à bord du steamer esp. Tordera, arrivé dans notre port, venant de l'Espagne. Le feu a été rapidement éteint par le service du port et les pompiers. Une. partie de la cargaison a été avariée par le feu et l'eau. Tore-Jarl. — Flekkefjôrd, 6 juin. — Le temps étant défavorable, on n'a pas pu travailler au renfloue ment du steam. Tore-Jarl, depuis samedi dernier. On craint que les avaries deviennent plus sérieuses. Vera. — Falmouth, 8 juin. — Le st. Vera, de Gand à. Penarth, sur lest, est entré ici ayant le balancier de la pompe de circulation brisé. Zeus, Capella. — Terneuzen, 10 juin. — Le steam. norv. Zeus et le steamer allemand Capeli.a, tous les deux destinés pour Gand, en faisant leur entrée dans notre port, sont venus en collision. Le Çapelly reçut de légères avaries à l'étambot, au dessus de I j ligne de flottaison. Ils ont continué leur route pour Gand. AU CHANTIER NAVAL DE HOBOKEN DE L'ANTWERP ENGINEERING COMPANY Le lancement du vapeur « Yrsa » Il y avait hier un mois, jour pour joui", que nous fûmes conviés-à assister dans les chantiers de Ho-boken de l'Antwerp Engineering Co, au lancement du vapeur Valborg, construit pour l'armement, .1. Lauritzen, d'Esbjerg ; hier, il s'est agi de mettre a l'eau le navire Yrsa, construit pour le même armement, ce qui porte à 7 le nombre d'unités construites à l'Antw.èrp Engineering Co pour la firme Lauritzen. Les opérations de la mise à l'eau, se sont heureusement effectuées et la marraine Madame Morgan a d'un geste décidé tranché le dernier lien retenant le navire à la rive. A la réception qui,a suivi la cérémonie, nous avons noté la présence de MM. J. Lauritzen, F. Gerling, O. Gylstorff, Agerlin, inspecteur de l'armement ; capitaine Larsen, Gardiner, inspecteur du Lloyd Anglais ; capitaine Torsteusen ; l'ingénieur Scavinius : P. Ver Ëecken, inspecteur principal dq travail ; Mot-gan, Kerfoot, Atkinson, Mac Gregor, Samuels, Nys, attachés à l'Antwerp Engineering Co ; Van Damme, etc., etc.. Comme nous avons déjà eu l'occasion de le dire, I'Yrsa est un sister-sliip du Valborg, dont nous avons donné une description il y a un mois ; nous nous contenterons donc de rappeler les principales caractéristiques de la nouvelle unité : longueur, 210 pieds 3 pouces, largeur, 31 pieds 6 pouces ; creux, 15 pieds 7 pouces ; portée en lourd, 1300 tonnes avec un tirant d'eau de 14 pieds 1/2 et la vitesse en pleine charge devra être de 8 3/4 nœuds. LE PORT DE GAND La. Chambre de Commerce et des Fabriques de Gand vient de nous faire parvenir son rapport 1913. Nous en reproduisons les paragraphe^ ci-dessous qui ne manqueront pas d'intéresser nos lecteurs. Notre port a été visité durant l'année 1913 par 1398 navires de mer, dont 36 chalutiers à vapeur, 56 voiliers, 1306 vapeurs jaugeant ensemble 1061.113 tonnes. En 1912, il était entré dans notre port 1333 navires de mer jaugeant ensemble 995.413 tonnes, de sorte que l'année 1913 se clôture par un excédent de 65 navires de mer représentant 65.700 1 ormes. La moyenne pour l'année 1913 a été de 758 tonnes par navire. Ce sont surtout les vapeurs arrivant maintenant directement de l'Amérique avec du c.-ton et des phosphates qui ont contribué à l'augment ition du tonnage. Les importations de scories et de bois durant 1913 ont été moins considérables qu'en 1912. Le plus grand steamer qui ait 'amus visité notre port est arrivé au mois de mars, (.'est le vapeur anglais Inkula, jaugeant, 9200 tonnes qui a débarqué à Gand 8000 balles de coton et 1500 tonnes de tourteaux de lin, de bois et de phosphate. Le canal de Terneuzen est totalement achevé et est éclairé à l'électricité sur toute sa longueur l.es ' hangars à l'Avant-Port sont tous reliés ; 1 encombrement n'y est plus à craindre. Tout navire n'excédant pas 460 pieds Ou 140 mètres de u,ligueur, £6 pieds ou 17 mètres de largeur et 26 pieds ou 8 mètres de tirant-d'eau peut arriver sans difficultés, jusqu'aux nouvelles installations maritimes. Il y a lieu d'appeler l'attention de l'Administration communale sur l'éclairage au port, qui est tout à fait défectueux ; il faudrait y r- médier sans plus de retard afin d'éviter de très-graves accidents, tels que mort d'hommes et incend.es. Les importations de lin, coton, phosphate, etc., augmentant tous les ans, il est de la oins grande nécessité que les travaux en cours soient exécutés promptement. Les vapeurs auront alors toujours une place à quai dès leur entrée dans le port, même lors des grands arrivages. Il y a lieu aussi de songer à la const:' icti >n d une . grande cale-sèche et d'une grue pouvant, lever jusqu'à cinquante tonnes. Commission de la régie dtj port. — La Chambre a participé aux travaux de cette Commission et s'est fait représenter par ses délégués à chacune des séances. Publicité en faveur du port. — Les travaux: de la Commission mixte sont terminés. La notice sur « Gand, son commerce et son industrie" a [ a ru au Commencement rte l'année et a été répandue a profusion dans le monde maritime, industriel et commercial. Hangars et magasins a l'Avant-Port. — Ainsi que la ville en avait pris l'engagement, les travaux de raccordement des cinq hangars de l'avant-port ont été achevés par la construction de nouveaux hangars à deux étages en béton armé. Il est à espérer, que ces nouvelles installations répondront, aux besoins du trafic du port, et que grâce à elles il n'y aura plus encombrement à quai lors de l'arrivage des lins. Mais pour cela il faudrait qu'à cette époque il soit interdit de déposer et laisser séjourner d'autres marchandises à l'étage de ces hangars. Il ne faut pas que les hangars soient assimilés aux quais. C'est dans ce but, et, pour obtenir un meilleur rendement des installations de l'avant-port que notre Chambre s'est adressée à l'Administration communale qui a partagé cette manière de voir. tîrues flottantes. — Sur demande d'avis de l'Administration communale, la Chambré s'est .occupée de cette question. Il s'agissait, non pas d'examiner si "la ville ferait bien dé compléter l'outillage du port par l'adjonction d'une grue flottante (ce serajt là cependant une excellente mesure), mais, ;de. rechercher s'il y aurait un inconvénient à concéder à certaines sociétés le droit d'employer des grues flottantes pour le transbordement en allèges des marchandises arrivées en consignation cnr/. elles. La Chambre a répondu qu'en principe elle était favorable à toute mesure qui constituait une amélioration de l'outillage du port, mais qu'elle estimait que la ville ne pouvait perdre de vue les grands sacrifices qu'elle avait faits pour créer l'outillage existant, et que si, en dehors de cet outillage, des particuliers voulaient., pour leur usage personnel, employer un matériel de chargement ou déchargement leur appartenant, la ville devait veiller à ce que ces opérations rie se fassent pas à son détriment ; une partie de son matériel devenant disponible et par conséquent improductif, il fallait trouver des ressources équivalentes en percevant une certaine taxe pour ces opérations. De toutes façons l'octroi d'autorisations de charger ou décharger ne pourrait se faire sous forme dè monopole. ni aboutir à un monopole de fait. Construction d'une grvnde cale-sèche. — Déjà l'an dernier cette question avait fait l'objet d'un examen sérieux ; cette année encore notre' Chambre a multiplié ses démarches et adressé, tant à la ville qu'au Gouvernement, diverses requêtes pour lui signaler la nécessité et l'urgence qu'il y avait à doter notre port" d'une grande cale-sèche. Les observations que nous faisions valoir et les moyens que nous suggérions pour la conclusion d'un arrangement entre le Gouvernement et la ville, n'ont pas été contredits et sont toujours d'actualité. Nous nous bornerons à rappeler ce que nous disions en 1912 sur cette question. La nécessité d'obtenir à très bref délai la construction d'une grande cale-sèche, en rappport avec les -dimensions des plus grands navires qui visitent notre port, n'est pas discutable. Un navire; a tout intérêt à pouvoir caréner à l'endroit où il est en chargement' ou déchargement ; d'ailleurs il lui est souvent fort difficile ou trop onéreux de regagner son port d'attache pour faire réparer des avaries ou procéder à un nettoyage de la carène. Pour Gand, la nécessité d'une grande cale-sèche s'impose encore au point de vue du commerce des nitrates parce que les sociétés d'assurances prescrivent aux ;< nitratiers » de procéder à une visite de la carène après chaque voyage. Là perte de temps, que subissent les « nitratiers » pour se rendre sur lest dans un port muni de grandes cales-sèches, finirait bien par les détourner de notre port. Et pour les lignes régulières un appareil de radoub est également chose indispensable. Aussi ne discute-t-on plus l'utilité d'une grande cale-sèche ; certains organismes avaient bien préconisé la construction d'un dock flottant, mais actuellement tout le monde est rallié au principe de la cale-sèche. Cependant malgré cette unanimité, aucune construction de ce genre n'a été entamée. C'est, que le terrain y affecté, a été cédé à une entreprise industrielle et que ni la ville, ni l'Etat ne sont préoccupés de rechercher un autre emplacement ; le motif en paraît être que la convention faite entre la ville et l'Etat, tout en déterminant sur les plans l'emplacement d'une grande cale-sèche, n'a pas prévu par qui seraient supportés les frais de cette installation. Si l'on s'en tient à 1',esprit de l'ancienne convention, ces frais devraient être mis à chargé de l'Etat qui a payé les deux cales-sèches actuelles. Et c'est ici qu'un accord pourrait intervenir qui aurait cet autre avantage de réserver une solution favorable à la question des travaux à exécuter dans la passe de Won-delgem-Meulestede. Cet accord pourrait se faire sur la base suivante : la ville payerait le coût de la nouvelle cale-sèche, l'Etat renoncerait - par contre à lui réclamer sa part contributoire dans les travaux du canal, part payable à l'exécution des travaux : et la ville renoncerait à réclamer l'exécution des travaux à faire dans la passe de Wondelgem-Meulestede et à l'avant-port tels qu'il sont prévus aux plans ; ces travaux seraient, conçus sur une nouvelle base ; il est en effet impossible de draguer l'avant-port à la profondeur de 8,25 m., et plutôt qûe.de faire là des travaux qui coûteraient énormément de temps et d'argent, il vaudrait mieux réserver Port Arthur pour les grands steamers calant 26 pieds, et ne donner l'accès de l'avant-port, bien mis en état, qu'aux steamers de plus petites dimensions, qui le fréquentent actuellement. Ponts de Wondf.lgem et Meulestede. — Aucune décision n'a encore été prise. Il serait temps cependant de faire disparaître ces entraves à l'entrée des navires dans l'avant-port. Mode1 de pesage au port. — Le Collège a décidé que le pesage ne se ferait plus au kilog. mais au demi kilog., sauf accord.contraire entre parties. Chemins de fer. Insuffisance de matériel. — La situation signalée par les précédents rapports ne s'est nullement modifiée" Cette année encore la crise a sévi avec une intensité particulière. Il est à craindre que, malgré toutes les promesses, aucune amélioration ne soit, apportée à ce régime. Heures de réception des colis dans les gares. — ' L'Administration des chemins de fer a répondu par un refus pur et simple aux requêtes envoyées par la Chambre. Les motifs invoqués par la Chambre rte sont même pas rencontrés ni réfutés. Il serait d'ailleurs difficile de le faire et impossible de trouver chose plus simple que celle-ci: décider qu'aucune marchandise ne sera plus acceptée après 16 heures (par exemple), ruais que toutes les marchandises arrivées avant 16 heures seront sans ducune faute expédiée le jour même.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Er is geen OCR tekst voor deze krant.
Dit item is een uitgave in de reeks Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires behorende tot de categorie Financieel-economische pers. Uitgegeven in Anvers van 1858 tot 1979.

Bekijk alle items in deze reeks >>

Toevoegen aan collectie

Locatie

Periodes