Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires

1245 0
06 januari 1914
close

Waarom wilt u dit item rapporteren?

Opmerkingen

Verzenden
s.n. 1914, 06 Januari. Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires. Geraadpleegd op 16 augustus 2022, op https://nieuwsvandegrooteoorlog.hetarchief.be/nl/pid/n58cf9k59q/
Toon tekst

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

ANVERS, Mardi 6 Janvier 1914 Le numéro 20 centimes Cinquante-sixième Année No 16.935 PRIX DE L'ABONNEMENT : PAYABLE t'A* ••N-KIPV.I' N Anvers. . — ."rrs 10,-- par trimestre Intérieur . „ 11,50 Hollande et le Grand/ Duché de-Luxembourg ^ " Autres pays de l'Union Postale Frs 16,— par trimestre On s'abonne à tous les bureaux de poste LLOYD ANVERSOIS DIRECTION & RÉDACTION : 14, RUE VLEMINCKX, 14. » ANVERS Téléphone 3761 Annonces : 25 centimes la petite ligne. — 50 centimes la double ligne 1 franc la ligne sur double colonne Émissions et Annonces financières : Prix à convenir Les annonces sont mesurées au lignomètre. — Les titres se paient d'après l'espace qu'ils occupent. Seul Journal Maritime quotidien émanant des Courtiers de Navires Astronomie 7 Janv. Lever du soleil 7 h. 44 m. matin 7.44; Coucher du soleil 3 . 54 „ soir ( 15 54) Lever de la lune 11 .. 41 .. matin 111.41 ! Coucher de la lune. 3 .. 06 matin I 3 06) Pleine lune le 12 janv. 5 .. 9 matin I 5.09) Dernier quartier le 19 janv. — ..30 „ matin !—.30) Nouvelle lune le 26 janv 6 „ 34 .. matin - ( 6.34' Premier quartier le 3 fév. 10 „ 33 „ matin (10.33| Haute marée à Anvers Matin Soir 7 janv: 10 h. 37 m. (10 !.. 371 11 h- 17 m. 123 h. 17, 8 janv. 11 „ 56 11 „ 56; — „ ■ — .. 9 janv. — .. 34 „ — i— „ 34] 1 „ 13 „ (13 „ 13) Haute marée à Terneuzen Matin Soir 7 janv. 9 h 36 m 9 36 10 » 12 '22 h. 12 8 janv. 10 .. 44 -= 10 ..44 11 „ 16 .. - 23 .. 16! 9 janv. 11 .. 43 .. = (11 .. 43| — — .. —) Hauteur du Rhin Cologne, 5 janv 2,72 niètr. Strasbourg. 5 janv. 1,98 mètr. Huningen, 1,03 ! «nti-il>Mirv>. 3,17 Kehl, 1.98 Maxau, 3,60 Mannlieim, „ 2,68 f>ermers!t<-iin 3,24 Caub, 2,11 Mavence, 0,90 Ruhrort, h 2,18 Bingen, „ 1.81 Duisbourg, 1,80 Coblence, „ 2,50 Lobith, .. 1 -.70 Dûsseldorf. 2,59 Waldshiit, „ 1,90 .. Hfutciir (lu Mai» Hauteur «lu -Neckar Francfort, 5 janv. — mèlr. Heibrmin. 5 janv. 1,06 mèti. Hauteur de la Moselle Hauteur du Bodeusee Trêves, 5 janv. 1,35 mèlr I Constance, 5 janv. 3,12 mèti. Rl;*f de la mer du Nord Flessingue, 6 janvier, 2 heures 30 (tu soir. Vent : Nord-Ouest : mer : modéree. Port d'Anvers ARRIVAGES OU 5 JANVIER St. belge Tongrier, cap. V;ih Rooy, de Reval. St. angl. Siddons, cap. Hall, de New-Orleans. St. angl. Valetta, cap. Mackie, de Middlesbro. 19' St. allem. Australia, cap. Hellerich, de Hambourg. St. allem. Elmshorn, c. Hoppe, de Hambourg. 18' 4" St. norv. Blaamanden, cap. Thomsen,'"de Séville. St. norv. Erich Lindoe, cap. Groning, de Valence et Castellon. DU 6 St. angl. Vienna, cap. Stiff, île Harwicli. — 168 pass. St. angl. Pathan, cap. Atkinson, de Hambourg. St. nngl. Michigan, cap. Finc'i, de New-York. 25' 7" St. allem. Hermia, cap. Kulsen, de Hambourg. St. allem. Samos, cap. Sçheer, d'Odessa. 20' 4" Si. allem. Rabat, cap. Sandersfeld, de Rotterdam. St. norv. Paris, cap. von «1er I.ippe, de la Norvège. Barque franç. Dieppedallê, cap. Guillaura, de Poro et "Noumea. DEPARTS DU 5 JANVIER st. angl. Bittern, cap. Shaw, pour Manchester, ch. 20' 4" St. angl. Dresden, cai>. Layzell, pour Harwich, ch. St. angl. Pearl, cap. Smith, pour Goole, chargé, i St. itngl. Saixt-HUGO, cap. ■ Fortay, pour Blyth, s. 1. St. allem. Eisenach, cap. Jahurg. pour le Brésil, chargé. 25' 3" 1 st. allem. Sudmark, cap. Kiirberg, pour Hambourg, chargé. 21' 8" ' st. esp. durango, cap. Oginaga, pour Newcastle, s. 1. sr. norv. Vf.sla. cap. Apold, pour Blyth, sur lest. DU 6 St. belge Comtesse de Flandre, cap. Schmidt, pour Newcastle, sur lest. st. angl. Merchant Prince, cap. Poster, pour Malte, Alexandrie, la Syrie et Chypre viâ I.ondres, ch. 19' 8" St. nngl. Neleus, c. Mc Lean, pour Newport, ch. 19' st. angl. Syria, cap. l.ongdon, pour Calcutta viA Middlesbro, chargé. 20' st. allem. Bayern, cap. Habel, pour l'Extrême-Orient viâ Hambourg, chargé. 18' Par télégraphe " Flessingue " ARRIVES POUR ANVERS 6 janvier, 2 h. 30' s. St. angl. Morazan, cap. Varwell, de la Plata. St. angl. Nottingham, cap. Steele, de Grimsby. St. autr.-hongr. B. Kemeny, de Rotterdam. ► St. suéd. Olof Wyk, c. Hoffmann, de Gothembourg. Flessingue, G janvier, matin. — Le st. Durango, venant d'Anvers, a mouillé sur rade par suite du mauvais temps. Cargaisons d'Entrée BUREAUX DE MM. JOHN P. BEST & Co De Manchester, st. angl. Bittern, cap. Shaw. 22 barils graisse, 100 bottes peaux, 105 sacs os, 400 sacs soude, 87 colis machinerie, 16 métiers, 20 tubes, 16 colis évier, 32 tambours vides, 7 caisses papeterie, 21 balles déchets, 181 colis tissus, 8 c/ses fil, 17 caisses vides, 25 colis divers, à ordre. BUREAUX DE MM. TONNELIER & SCHEPENS 'Anciennement G. Tonnelier; De Hambourg, st. allem. Nassovia, cap. Roehl. Ex steamer NumantIa, de Cochin : 11 pipes huile, à ordre. De Calicut : 2000 sacs copra, 100 balles fibre, à ordre. MF- En charge pour le Brésil au Hangar 15a. BUREAUX DE MM. Wm H. MULLER & Co De Bilbao, st. franç. Charles Lecour, cap. Lenail. 3000 tonnes minerai, à ordre. De Batoum, st. angl. Cragoswald, cap. Collie. 5100 tonnes minerai, à ordre. SUREAUX DE MM. RUYS & Co De Hambourg, st. allem. Elmshorn, cap Hoppe. Pour charger en destination des Indes néer-:. landaises viâ Suez. Emplacement fixe : N° 73/1 des Bassins. De Séville, st. norv. Blaamanden, cap. Thomsen. 1.303.660 kil. minerai, 1 ordre. BUREAUX DE MM. L. DENS & Co De Valence et Castellon, st. norv. Erich Lindoe, Groning. 9152 colis oranges, 104 bottes mandarines, 350 c/ses oignons, 55 sacs arachides, à ordre. BUREAUX DE LA RED STAR LINE De Baltimore, st. angl. COLUMBIAN, c. Mc Donald. 3000 quarters froment en vrac, 1628 sacs tourteaux, 101.500 kil. fonte en vrac, 1483 colis déchets d'étain, 5373 colis cuivre, 127 boucauts tabac, 353 barils graphite, 93 tambours soude, 1690 barils huile, 8681 planches chêne, 619 bottes bois de noyer, 250 c/ses extrait, 35 barils mica, 10 caisses céréaline, 5 caisses papier buvard. 23 balles chiffons, à ordre. BUREAUX DE MM. SIEBERT & Co De Rotterdam, st. allem. Rabat, cap. Sandersfeld. Diverses marchandises restant à bord. Ce steamer chargera à son emplacement fixe, -\° 25 des bassins, en destination de Ceuta, Mellila Tetuan. BUREAUX DE LA BRISTOL STEAM NAVIGATION Co's AGENCIES. Ltd de Bristol et Swansea, st. angl. Argo, c. Davies. 130 barils huile, 87 caisses tôles ternes, 2641 caisses fer blanc, 83 paquets sacs vides, 100 tonnes sulphate de soude en vrac, à. ordre. BUREAUX DE MM. G. DE KEYSER & Co De la Norvège, st. norv. Paris, c. Von der i.ippe. Un chargement de diverses marchandises, dont '• détail sera publié demain. 3UREAUX DE MM. AUG. BULCKE & Co De New-York, st. nngl. Michigan, cap. Finch, à la consignation de MM. Steinmann & Co. 1.678.000 kil. froment, 798.000 kil. graine de lin, 10.999 sacs drêche, 1534 sacs acétate, 3440 halles chanvre, 250 balles coton, 1200 fûts graisse, 861 fûts et 1 caisse huile, 26.390 kil. fonte, 57 balles peaux, 126 caisses, 151 bottes, 2 crêtes et 10 colis machines, 12 balles queues de lapin, 392 balles poils, 6 caisses boiseries, 417 balles chiffons, 2 caisses bonneterie, 2 caisses marchandises, 3 caisses vis. 4 fûts et 600 caisses pommes, 1 fût pâte, 70 fûts paraffine, 197 balles, 151 bottes et f fût déchets de fer blanc, 1000 balles balayures, 35 tambours alcool de bois, 9 balles cordages, 12 caisses meubles, 4 caisses pâte à polir, 8 fûts acide, 7 caisses zinc, 2 caisses cuivre, 10 caisses' armes, 104 caisses ardoises, 69 bidons- et 7 caisses produits chimiques, 4 fûts vernis, 1 caisse laque, 40 balles déchets de laine, 1 caisse fer, 165 balles fibre, 1195 sacs os: l caisse quincaillerie, 1 caisse articles pour dentistes, 3 caisses accessoires d'électricité, l caisse roues d'émeri, 20 balles et 20 sacs tourbe, 100 rouleaux papier, 2 fûts graphite, 3 rouleaux mercerie, 2 crêtes presses, 200 sacs asphalte, 40 caisses chaises, 13 caisses inéde cinés 1 caisse vrilles, 2 caisses scies, 4 caisses machines, 2 caisses crochets, 1 piano, à ordre. MM. les réceptionnaires sont informés que les laissez-su ivre seront délivrés aux bureaux de MM. Steinmann & Co. SUREAUX DE MM. KENNEDY. HUNTER & Co De Londres, st. angl. Gannet, cap. Lyndon. 437 barils huile, 245 sacs café, 484 caisses caoutchouc, 1159 balles laine, 67 barils vin, 508 sacs tourteaux. 74 halles tabac, 158 sacs os, 19 caisses gomme, 150 barils viande, 45 balles chanvre, 31 bi dons couleur, 27 sacs poivre. 128 sacs cacao, 21 caisses et 3 barils vernis, 30 caisses saumon, 16 balles peaux, 43 caisses soufre, 1 caisse allumettes, 13 barils bière, 20 balles houblon, 75 caisses shellac. 10 caisses provisions, 250 paquets sacs vides, 12 balles papier, 1 caisse tissus, 90 sacs sucre, 26 caisses matériel de télégraphie, 50 caisses extrait de viande, 6 barils suif, 1 caisse spiritueux, 8 c/ses opium, 25 barils carb. ammoniaque, :! balles toile huilée, 2 balles bâtons, I caisse bleu, 14 caisses eau minérale, 1 caisse affiches, I caisse guides, 43 sacs déchets de cuir, 70 caisses beurre, 2 caisses fonte, 11 caisses machinerie, 10 barres plomb, 2 balles jute, 8 tuyaux vicies, 17 barils creusets, 4 sacs déchets de caout chbuc, 7 colis genièvre. 1 caisse vide, 1 caisse cuivre, 1 caisse tissus, 3 caisses lait, 1 caisse fil de fer, 1 caisse chaussures, 1 caisse boiserie, 2 caisses ma chines, 4 colis marchandises, à ordre. Ex steamer Torcéllo, de Bari : 1323 paniers figues, à ordre. De New-Orleans, st. angl. Siddons, cap. Hall. 652.500 kil. froment en vrac, 4457 balles coton, 30 caisses crevettes, 74 halles mousse, 2225 barils huile, 48.291 planches bois, 4121 paquets planches, 323 sacs graine de timothy, 135 boucauts tabac, 6829 sacs tourteaux de lin, 50.518 douves chêne, 1740 sacs fa l ine d< coton, 591 balles déchets de coton, à ordre. isr- De New-York, par st. belge Vaderland, cap. Prager. 2800 balles tourteaux de lin, marque S. 1\., Alph. Van Fraeyenhoven. 200 caisses pommes évaporées, Etahlissem. Delhaize Frères & Co, Bruxelles. AVIS Messieurs les porteurs de connaissements par vapeurs SHIRA et HEMISPHERE, attendus inces samment de La Plata, sont priés de se faire con naître aux agents Struss & Vogel. AVIS Le porteur du connaissement à ordre, à <(^vms^> 5 sacs cornes, Ântwerp ex st. MALDA, de Madras, et arrivés de Londres par st. GANNET, est prié'de se présenter chez-let agents Kennedy, Hunter <6 Co. SERVICE RÉGULIER ET DIRECT entre ANVERS & BELFAST AVIS Le prochain départ aura lieu par steamer CITY OF LIVERPOOL, quittant ANVERS le samedi 17 janvier. (^auf imprévus) Les Agents, John P. Best & Co. ROLAND LINIE AVIS Chiii & Pérou en droiture Messieurs les chargeurs sont informés que le va peur allemand postal RIOL charge au Hangar 17b, pour continuer son voyage en droiture vendredi 9 courant au matin. Nous prions Messieurs les chargeurs de bien vou loir faire déposer leurs marchandises au susdit em placement et de présenter les documents aux bu reaux des agents généraux. von Barv & Co. En charge pour ALGER Steamer TIBER, partant le 7/8 courant, s. i. Emplacement No 4. Les agents De Leeuw & Philippsen. AVIS AUX CHARGEURS Société Anonyme Anversoise de Navigation Rio-de-Janeiro & Santos Vapeur GANTOISE, cap. Beyns, départ 15 janvier ,'14. A. Manceau. LE* GLACES Bolderaa, 2 janvier. — Les brise-glace travaillent activement afin de se frayer une passe lavigable dans la Dwina. La mer est libre de glace. Vent : Ouest-Sud-Ouest, violent ; 1° de chaleur . Sundsvall, 2 janvier. — Plusieurs vapeurs chargent encore dans le port ; le st. Gertrud est attend)/ ici comme dernier navire de la saison présente. Vladivostock, 3 janvier. -- La passe est libre de glace. Riga, 5 janvier. — Il gèle à Riga. Evénements de Mer Sinistres, avaries, etc. Ashanti. - Hambourg, 5 janvier. — Le st. angl. Ashanti, qui a eu une collision dernièrement à Hambourg, a subi la réparation nécessaire et vient d'être mis en charge. Austra. - Copenhague. 3 janvier. — Le 3-mlts goél. russe Austra, conduit ici après échouement, sera réparé aussitôt déchargé. Caroline Kohne, Alice. Reykjavik, 3 janvier. — Les chalutiers allem. Caroi.lne Kohne et Alice se sont perdus dans la glace sur la côte Ouest d'Isa-fjord. Tous les occupants ont été sauvés. Il y a actuellement beaucoup de glace dans le district d'Isafjord. Cïiiyeda Maru. - Vladivostock, 3 janvier. — Le st. jap. Chiyoda Marc est allé en dérive et s'est fait des avaries au gouvernail à la suite d'un contact avec la glace. Dalgonar. — Dunkerque, 5 janvier. — Le 4-mâts franç Loire, qui vient d'arriver d'Iquique, a à son bord 26 naufragés du 4-mâts angl. Dalgonar. lesquels furent recueillis par lui, il y a près de trois mois Ori sait que le Dalgonar fut abandonné au cours de son voyage de Callao a Taltal. Dordogne. — Marseille, :! janvier. — Le Marius Chambon, le puissant remorqueur de la Compagnie Chambon,. est rentré hier de Mostaganem, -après une traversée marquée par un fâcheux accident maritime. Le 27 décembre après-midi, ce vapeur appareillait du port algérien à destination d'Ajac cio, et» remorquant la drague Dordogne, apparte riant à Mr Besse. Le lendemain matin, le capitaine Baldi, du Marius Chambon, remarqua que la dïa gue avait de la gîte sur bâbord et, quelques heures plus tard, l'arrière commençait à s'enfoncer, sans doute par suite d'une voie d'eau. Peu après, la drague chavirait et on dut s'empresser de couper la remorque, avant qu'elle eût coulé à pic. Le Ma rus Chambon se trouvait alors par le travers du cap de Palos et fit route ensuite sur Marseille. Eger. — Alger, 4 janvier. — Le st. allem. Eger a rompu ses amarres alors qu'il chargeait au quai Sud du « môle au minerai » ; il alla donner contre le môle et fut projeté ensuite sur la drague Portugal I.'Eger encourut quelques légères avaries en-dessous de la flottaison ainsi qu'aux pavois; le navire avait contracté eu outre une légère voie d'eau, un nombre de rivets ayant sauté ; celle-ci a depuis été bouchée et le vapeur a reçu le certificat de navigabilité. Elwine Koppen. — Alger, i janvier. — Le st. allem. Elwine Koppen, qui se trouvait au quai Sud du grand môle, a rompu ses amarres au cours du fort courant et a touché le fond. Le navire est resté étanche, mais il sera cependant examiné. Espaça. — Stavanger, 5 janvier. — Le st. norv. Espana, de Stettin à Bergen, chargé de grains, s'est échoué sur Jaederen hier et sera probablement perdu. Sept membres de l'équipage se sont noyés. Euphra'es. — Au cours de son voyage de Phi-.lippev i lie et Sousse à Anvers, le steamer belge Euphrates fut assailli par de violents mauvais temps. Des coups de me; arrachèrent l'es prélarts de l'écoutille N° 2 et endommagèrent le faux-pont. Une grande quantité d'eau s'introduisit en outre dans le compartiment N° ?.. Hamm. — Hambourg, 5 janvier. — Le st. allem. Ha.mm. arrivé de Colon avec diverses avaries, sera, examiné aussitôt déchargé. Heinrich Hugo Stinnes VII. - -Hambourg, 5 janvier. — Le st. allem. Heinricii Hugo Stinnes vil a renouvelé, quelques tôles dé fond et vient de partit sut lest pour Newcastle. Inveresk. — Queenstown, 3 janvier. — La barque angl. Inveresk, venant de Portland (Or.), est arrivée à Queenstown aujourd'hui après un voyage mouvementé de 147 jours, au cours duquel le navire fut gravement" endommagé par une violente tempête essuyée le 30 octobre dernier par latitude Sud 43° 40' et longitude Ouest 35° 31'. D'immenses lames couvrirent le navire et causèrent, d'énormes avaries à bord ; à ce moment il y avait sur le pont quelques membres de l'équipage, parmi eux le capitaine Ruchan qui fut •grièvement blessé ainsi qu'un jeune matelot, nommé Anderson ; d'autres échappèrent miraculeusement. Deux apprentis, les nommés Couch et Mitchell,.furent emportés par-dessus bord par les coups de mer et se noyèrent. Depuis lors, le second prit le commandement du navire et le con duisil a destination. Leopold. — Hansweert. janvier. — Le bateau Leopold, signalé échoué, a été renfloué sans avaries et vient de passer Hansweert, se dirigeant sur AnversMansourah. — Marseille, 4 janvier. —- Le paquebot Mansourah, de la Compagnie Mixte, s'est échoué dans la nuit du 2 au 3 janvier, par suite du gros temps, à l'entrée du port de Mehdia. Le navire a une ouverture à l'avant. Les passa gers- ont été sauvés, ainsi que les dépêches. Le remorqueur de l'Etat Cyclope, de Tunis, et le \apeur Rome, sont partis immédiatement à son secours. Les premières te ;tatives de renflouement ont dû être abandonnées, par suite de l'état de la mer. L-5 Cyclope a dû rentrer à Tunis dans la soirée. -On attend une accalmie pour reprendre les opéra lions. Le Mansourah se rendait de Tripoli à Marseille, viâ Tunis. Hambourg, 5 janvier. — Un télégramme reçu ic informe que le vapeur de sauvetage Berger Wii. helm s'est rendu hier sur les lieux d'accident, du st Mansourah. Marienberg. — Fredrikshavn, 5 janvier. — Le st. allem. Marienberg, venant de Rotterdam avec ui chargement de charbon, est arrivé ici avec voie d'eau. Le navire a un nombre de tôles de fond bri sées à l'arrière. Maryetta. — Port Elizabeth, 3 janvier. — La bque norv. Maryetta a été réparée et est partie aujour d'hui, continuant le voyage. Michael A. Andritsakis. — Athènes, 3 janvier. — Le st. grec Michael a. andritsakis, chargé de bois, est signalé échoué à Chalkis. Chalkis, 4 janvier. — Le st. Michael A. Andritsakis repose en bonne position, sur un fond sableux. On espère le renflouer sans secours aucun, après dé* c'.iargeniènt d'une partie de sa pontée. Michael Ontchoukoff. — Bizerte, 4 janvier. — Le st. dan. Michael Ontchoukoff, relâché ici en ava l ies, est venu le long du quai. Le capitaine propose de décharger 2()00 tonnes environ de. cargaison et d'entrer sou navire en cale sèche pour y effectuer la réparation nécessaire à l'hélice. Miramichi. — Port Elisabeth, 3 janvier. — On con tinue à réparer provisoirement le st. angl. Mirami chi, qui a eu le feu à bord ici. La partie de cargai son déchargée est avariée par l'eau et échauffe ment. La marchandise en vrac est impropre au rem barquement et sera examinée. Nordhvalen. — New-Orleans, 5 janvier. — Le st. dan. Nordhvalen, déhalant dans le port, s'est brisé deux ailes d'hélice. Devra passer en cale sèche. Oklahoma. — New-York, 5 janvier .— Un radio télégramme du vapeur allemand Bavarià actuelle ment près de Nantucket, annonce que le vapeur pé trolier Oklahoma s'en va à la dérive et est partielle ment submergé. Le Bavaria a .recueilli le capitaine, plusieurs officiers et un certain nombre de matelots. Une vingtaine d'hommes de l'équipage auraient péri. Londres, 5 janvier. —- Un télégramme de New York informe que le steamer à tanks américain Oklahoma a coulé à .57 milles au Sud de Sandv-Hook.Il avait d'abord été question du st. allem. Pennoil, allant de Port Arthur Anvers, mais des télégrammes ultérieurs ont démenti cette nouvelle et nous ont confirmé la perte du vapeur Oklahoma. Une partie de l'équipage a pu être sauvée. N. d. l. R. — I/Oklahoma était un vapeur à tanks battant pavillon américain, jaugeant 5853 tonnes brut, et destiné au transport d'huile en vrac. Il fut construit en 1908 à New-York par la New-York S.B. C° Camden N. .L. pour compte de la Gulf Refining C". Il avait pour port d'attache Port Arthur (E. I". d'A.), était muni de la télégraphie sans fil et possédait les principales caractéristiques suivantes : longueur 419 pieds, largeur 55 pieds 2 pouces, profondeur 28 pieds 8". Ses machines développaient une force de 424 chevaux-vapeurs nominaux. Pangalos. -- Kertch, \ janvier. — Le st. grec Pangalos vient de partir ce jour, continuant le voyage sur le Weser. (Voir Lloyd Anversois du 3 et). Peter Rickmers. — Port-Saïd, 4 janvier. — Le st. allem. Peter Rickmers, d'Anvers h Vladivostock, et qui fut remorqué à Suez dernièrement avec avaries h l'appareil h gouverner,* devra entrer en cale sèche après déchargement d'une partie de cargaison. Rarrazan. - Anvers. Nous avons pu obtenir de plus amples détails concernant le feu qui a sévi a bord du st. angl. Ramazan, et dont nous parlions dans notre numéro du 27 décembre écoulé. En date du 23 décembre dernier, vers 6 heures 45', I équipa Te s'aperçut qu'une fumée s'échappait de l'écoutille \T° 3. f.e capitaine prit immédiatement les dispositions nécessaires pour combattre le feu, qui s'était déclaré dans une partie de sacs résidus de maïs. La cale sinistrée fut aussitôt ouverte et la cargaison déplacée pour atteindre le foyer de l'incendie. Vers midi l'équipage était maître du feu. Quelques jours'après, le feu éclatait de nouveau à deux reprises, mais put cependant être circonscrit pgr les moyens du bord. Pendant les opérations d'extinction, le capitaine fut oblige de faire jeter une partie de sacs résidus de maïs par-dessus bord, afin d'éviter une catastrophe. La cargaison et le steamer même ont sérieusement souffert. Il nous faut encore ajouter que le st. Ramazan fut examiné par un expert à son arrivée à Las Pal-nus, où il reçut le certificat de navigabilité. Santa Ursula. — Hambourg, 5 janvier. — Le st. allem. Santa Ursula a subi la réparation nécess.iir, et vient d'être mis en charge. Seine. — Bône, 4 janvier. — Le st. franç. Seine s'est échoué à Herbilon ; le navire a encouru des avaries mais on ignore jusqu'à quel point. Sirius. — Pendant son séjour à Gijon, le 24 dé cembre écoulé, le st. allem. Sirius a touché à plusieurs reprises violemment le fond par marée basse. Ce steamer est depuis arrivé à Anvers, venant d'Espagne. Tasman. Amsterdam, 5 janvier. — Le st. néerl. Tas.man, après avoir subi des réparations provisoires à TJnrsday Island, est parti de là hier soir pour Java viâ Port Darwin et Macassar, avec passagers et marchandises. Triton. — Wellington X. Z.), 5 janvier. — La barque norv. Triton s'est perdue totalement à Ra rotouga le 10 décembre dernier. Tous les occupants sont sauvés. Le navire a été vendu avec sa car gaison pour 161 livres. CIRCULAIRES A. Craen Fils Anvers, date de la poste. Directeur particulier 18, rue des Tanneurs, de la Compagnie « La Patrimoine », de Paris MM., J'ai l'honneur de porter à votre connaissance que la Compagnie « ENGLISH & FOREIGN », Insurance Co, Ltd, de Londres, au capital de 2.500.000 francs, dont versé 1.000.000 francs, m'a nommé son agent général. Ma procuration a été dûment enregistrée et déposée au greffe du Tribunal de Commerce. Cette Compagnie traite les assurances et réassurances transports et incendie (risques commerciaux et autres) aux conditions les plus favorables. Espérant que vous voudrez bien m'honorer de quelques ordres, je vous prie. MM., d'agréer mes (• i v i 1 it és em pressées. A. Craen Fils. FI. De Braekeleer Anvers, le 1 janvier 1914. MM.. J'ai l'honneur de vous informer que je confère à partir de ce jour la procuration générale à mon fils, M'' René DE BRAEKELEER. Veuillez prendre note de sa signature au bas de la présente. Agréez, MM., l'expression de ma parfaite considération.FI. De Braekeleer. M1' René De Braekeleer signera : P. pon FI. De, Braekeleer, René De Braekeleer. CONSULATS DE CARRIERS Par arrêté royal du 26 décembre 191/., la démis sion offerte par Mr Soubre i"E.), de ses fonctions d< consul général de Belgique à Saint-Paul (Brésil), a été acceptée. — Par arrêté royal du 26 décembre 1913, Mr Le Viormois '.C.) a été nommé consul général de Bel gique à Saint-Paul (Brésil). Mouvement de la navigation des ports belges NAVIRES DE MER Port d'Anvers Tonneau> Arrivés eu 1912 : 7009- nav. jaugeant ens. 13.748.44î; » » 1913 : 7118 nav. jaugeant ens. 14.147.44r> En plus en 1913 : 109 navires et en plus 398.996 Parmi les 7009 arrivages en 1912, il y a 6690 steamers et 319 voiliers ; parmi les 7118 arrivages en 1913, i! y a 6793 steamers et 325 voiliers. En plus en 1913 : 103 steamers et 6 voiliers. Le tonnage des navires arrivés se décompos. comme suit : En 1912 : pour les steamers, 13.592.080 tonneaux e pour les voiliers, 156.369 tonneaux. En 1913 : poui les steamers, 13.959.588 tonneaux et pour les voiliers 187.857 tonneaux. Port de Gand Tonneaux Arrivés en 1912 : 1302 nav. jaugeant ens. 993.090 » » 1913 : 1364 nav. jaugeant ens. 1.061.548 En plus en 1913 : 62 navnes et en plus 68.458 Port de Bruxelles Arrivés en 1912 : 221 nav. jaugeant ens. 46.875 » » 1913 : 222 nav. jaugeant ens. 47.785 En plus en 1913 : 1 navire et en plus 910 Port de Louvain Arrivés en 1912: 5 nav. jaugeant ens. 417 » » 1913 : 0 nav. jaugeant ens 0 En inoins 1913 : 5 navires et en moins 417 Port de Termonde Arrivés en 1912: 3 nav. jaugeant ens. 299 » » 1913 : 1 navire jaugeant 144 En moins 191.'5 : 2 nav. et en moins 155 Port d'Ostende Arrivés en 1912: 662 nav. jaugeant ens. 312.503 <• » 1913 : 695 nav. jaugeant ens. 362.973 En plus en 1913 : 33 navires et en plus 50.470 Port de Nieuport Arrivés en 1912 : 128 nav. jaugeant ens. 35.767 » » 1913» : 212 nav. jaugeant ens. 50.409 En plus en 1913 : 84 navires et en plus 14.642 Port de Zeebrugge Arrivés en 1912 : 1002. nav. jaugeant ens. 605.872 » , » 1913 : 860 nav. jaugeant ens. 532.322 En moins 1913 : 142 nav. et en moins 73.550 RED STAR LINE Le paquebot Lapland, de la Red Star Line, est parti d'Anvers le 3 janvier, à 16 h. 45 en destination de New-York avec 260 passagers de Cabine et 655 "passagers de 3e classe. Le paquebot Vaderland, de la Red Star Line, est arrivé à Anvers le 3 janvier à 17 h. venant de New-York avec 45 passagers de cabine et 6S0 passa gers de 3e classe. UN LANCEMENT Nous apprenons qu'il sera procédé, le 10 janvier prochain, dans les chantiers de Hoboken de l'Ant-we.p Engineering Co, au lancement du vapeur Datetree, construit pour compte de MM. Howard, Jones & King, de Cardiff. DISTINCTION Nous apprenons que le Roi, afin de reconnaître la belle conduite du capitaine Kreibohm, commandant ie vapeur Kroonland, lors de la catastrophe du Volturno, vient de lui conférer la décoration de chevalier de l'ordre de la Couronne. Le ministre espère pouvoir, à bref délai, faire parvenir aux autres marins belges qui se sont distingués lors de ce sauvetage, les récompenses qu'il n'a pas manqué (le proposer en leur faveur. LE NORDDEUTSCHER LLOYD En 1913, 246 vapeurs du Norddeutsrher Lloyd, d'un tonnage brut de 1.652.205 tonnes et d'un tonnage net de 1.162.021 tonnes, ont fait escale à Anvers, constituant une augmentation de 44.981 tonnes net par rapport à l'année précédente. Par suite de l'inauguration du nouveau service bimensuel par cargoboats pour l'Asie orientale, il y aura pour l'année en cours une augmentation notable.UNION GENERALE POUR LA PROTECTION DU TRAVAIL AU PORT D'ANVERS Nous extrayons du rapport mensuel de l'Union pour la protection du travail au port d'Anvers, ce qui suit : Nous rappelons à nos membres que l'article 7 de l'A. R. du 20 novembre 1906 prescrit que les passerelles d'accès doivent être inunies de garde-corps ayant une largeur suffisante pour permettre sans danger la circulation des personnes et l'exécution " LE GOUVERNEMENT BELGE a créé en FRANCE un OFFICE MARITIME qui a pour mission de fournir à titre gracieux aux expéditeurs, commissionnaires en marchandises et, d'une manière générale, à tous les intéressés, . DES RENSEIGNEMENTS RELATIFS AUX LIGNES DE NAVIGATION FRÉQUENTANT LES PORTS BELGES - CONDITIONS DE TARIFS ET DE TRANSPORTS, DATES DES DÉPARTS DES NAVIRES, DURÉE DES VOYAGES, NOMS ET ADRESSES DES AGENTS, etc. etc. " Les bureaux de l'Office sont installés à PARIS, RUE LE PELETIER, 42. — Téléphone : N° 291-14. - Télégrammes : MINFERBELG PARIS. - Directeur: M. LIBOUTON. • « du travail. Cette prescription, destinée à éviter les cas de chutes d'ouvriers suivies de noyades ou de blessures graves, est de la plus haute importance. Nous attirons l'attention de nos membres sur des poursuites exercées à la demande de Monsieur l'Inspecteur principal du Travail, contre un arri-meur du chef de l'emploi à'une passerelle non protégée. L.'arrimeur mis en cause a invoqué pour sa défense « la responsabilité du capitaine, qui d'après l'usage, .serait tenu de fournir un passage commode de son bord à la rive. Cette thèse n'a pas été admise par le tribunal, attendu que la réglementation n'assujettit pas le capitaine, maïs le chef de l'entreprise de chargement et de déchargement du bâtiment.» En vérifiant les rapports journaliers de notre service cle contrôle, nous remarquons en ce qui concerne l'emploi d'engins défectueux ou en mauvais état et de crochets défendus par le règlement, que nos niembres-arrimeurs donnent généralement satisfaction aux conseils de nos contrôleurs. Nous enregistrons ce qui précède avec plaisir et nous en déduisons qu'ils comprennent que les rapports sont uniquement inspirés par l'idée d'éviter des ennuis à nos membres et d'assurer la sécurité des ouvriers. Nous les engageons à faire disparaître aussi vite que possible les défectuosités que nous aurons encore à signaler pour que le travail au port d'Anvers se fasse avec une régularité irréprochable. LE VAPEUR .TZAR MICHAEL THEODOROWITCH» La Société Cockerill a fait procéder dimanche dernier aux premiers essais du vapeur Tzar Michael Theodorowitch, qui, comme nos lecteurs se le rappelleront, a été lancé aux chantiers de Hoboken, le 30 septembre dernier. Ces essais préliminaires qui ont eu lieu sur le parcours Anvers-Bath et retour, ont donné pleine satisfaction et font augurer un excellent résultat pour les essais officiels de réception qui auront lieu la semaine prochaine dans la Tamise. Quant au vapeur Tzarevitcii Alexis Nicolawitch, lancé le 11 décembre dernier, il est en voie d'achèvement et.ses essais auront lieu d'ici 5 ou 6 semaines.NOS BATEAUX-PHARES Un crédit de 50.000 francs est inscrit au projet de budget extraordinaire de 1914 pour l'installation de la télégraphie sans fil à bord de nos trois bateaux-phares. Il est probable que le premier poste de télégraphie sans fil sera placé sur le W'ielingen, qui commande l'embouchure de l'Escaut et est mouillé à environ 9 kilomètres de Zeebrugge, dans l'alignement formé sur la tour de Lisseweghe et le feu de l'extrémité du grand môle. PORT D'OSTENDE A l'estacade Ouest L'entrepreneur Panesi travaille activement à la réparation du musoir de l'estacade Ouest. Huit grands pilots, longs de 15 mètres, sont battus ; il en reste sept à enfoncer. BELGIQUE Le nouveau tarif interurbain Le nouveau tarif des communications téléphoniques interurbaines à l'intérieur du pays a été mis en application le 1 janvier 1914. A partir de cette date, l'unité de durée des communications à destination de réseaux non compris dans le groupe téléphonique local, sera, comme dans les relations •internationales, fixée uniformément à trois minutes. La taxe s'établira dorénavant de la manière suivante : pour toute communication interurbaine intérieure échangée dans le rayon de 60 kilomètres, -à partir du bureau de raccordement, 50 centimes par unité de conversation ; de 60 kilomètres jusque 125 kilomètres, 75 centimes et, au-delà de 125 kilomètres, 1 franc. Les tarifs des chemins de fer Le département des chemins de fer mettra incessamment à l'étude la question de la création de nouveaux tarifs spéciaux, qui seront appliqués aux transports de minerais -de fer, minerais de fer grillés, minerais de fer nianganésifères, minerais de manganèse, pyrites de fer pouvant renfermer jusqu'à 3 pour cent de cuivre, pyrites grillées, scories de forge, de laminoir, de puddlage, de réchauffage et d'aciérie (crasses de fer et d'acier). A cet effet, les stations des chemins de fer auront à fournir des relevés indiquant, par mois, pour l'année 1913, le poids de ces différentes catégories de marchandises transportées. On prévoit que certains prix de transport seront majorés. NOUVEAU TIMBRE BELGE Il est créé un nouveau timbre « chemin de fer » de 55 centimes. Ce timbre est mis en vente dans toutes les stations de chemin de fer et dans les bureaux de poste qui coopèrent au service des petits paquets et des colis postaux. LE PAQUEBOT FRANCE » Marseille, 2 janvier. — Le paquebot France inaugurera très prochainement le service maritime entré Cannes, Nice, Saurennes et -Gênes. Ce paquebot est amarré depuis quelques jours au quai de Rive-Neuve (place aux Halles), où il refait sa toilette et subit diverses modifications d'aménagement indispensables à sa nouvelle affectation. Sa forme élégante diffère de celles des vapeurs connus en Méditerranée ; il a, en effet, été construit en vue de réduire autant que faire se peut les inconvénients qu'ont à subir les voyageurs sur les steamers à grande vitesse. Sa longueur est de 80 mètres ; il est actionné par deux machines développant ensemble une force de 5000 chevaux ; sa vitesse est de 20 à 21 nœuds ; il a des hélices-jumelles. Sur son vaste pont-prome-nacle est installée la télégraphie sans fil ; un peu plus loin, se trouve un délicieux fumoir ; audes-sous, un bar. La France peut recevoir mille passagers, qui trouveront à son bord tout le confort désirable. Le navire aura terminé ces jours-ci les quelques petits changements qui l'ont retenu à Marseille, et il partira pour Cannes dans les premiers jours de la semaine prochaine. Il commencera aussitôt le service régulier auquel il est affecté. La France sera commandée par le capitaine Car-pentierLE TONNAGE MIG A FLOT EN 1913 D'après les statistiques du Lloyd's Register, ie tonnage mis à flot en 1913 pour la marine marchande britannique à vapeur a été de 1.500.000 tonnes. Ce tonnage est supérieur de 100.000 tonnes sur le tonnage record lancé en 1912. Un grand nombre de navires ont été vendus ou détruits en 1913. Dernière heure Windsor. - Londres, 6 janvier, 10 h .14'. — Le st. angl. Windsor, signalé échoué hier, a été renfloué et est arrivé aujourd'hui à Gallipoli Turquie). Londres, 6 janvier, 1 h. 8' s. Passés Dungeness : St. angl. ;Gena, de San Juan Espagne à Anvers ; st. jugl.--Shira, de San Xi-colas à Anvers.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Er is geen OCR tekst voor deze krant.
Dit item is een uitgave in de reeks Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires behorende tot de categorie Financieel-economische pers. Uitgegeven in Anvers van 1858 tot 1979.

Bekijk alle items in deze reeks >>

Toevoegen aan collectie

Locatie

Periodes