Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires

1697 0
close

Waarom wilt u dit item rapporteren?

Opmerkingen

Verzenden
s.n. 1914, 08 Mei. Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires. Geraadpleegd op 25 juli 2024, op https://nieuwsvandegrooteoorlog.hetarchief.be/nl/pid/707wm14h74/
Toon tekst

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

ANVERS, Vendredi 8 Mai 1914 Le numéro 20 centimes Cinquante-septième Année - No 17.038 PRIX DE L'ABONNEMENT : PAYABLE PAR ANTICIPATION : Anvers .... Fr. 10,— par Iriinestre. Intérieur .... ,,11,50 „ Hollande et le Grand / 1375 Duché de Luxembourg! ' Autres pays de l'Union Postale 1rs 16,— par trimestre. On s'abonne dans tous les lureaux de poste LLOYD ANVERSOIS DIRECTION & RÉDACTION ; 14, RUE VLEMINCKX, 14 —ANVERS Téléphone 3761 Annonces : 25 centimes la petite ligne. — 50 centimes la double ligne 1 franc la ligne sur double colonne. Emissions et Annonces financières : Prix à conven Les annonces sont mesurées au lignomètre. — Les titres se paient d'après l'espace qu'ils occupent. Seul Journal Maritime quotidien émanant des Courtiers de Navires AVIS Ce numéro est accompagné d'un supplément. Astronomie 9 mai Lever du soleil 4 h. 04 m. matin — ( 4.04) Coucher du soleil 7 „ 14 „ soir = (19.14) Lever de la lune 7 „ 26 „ soir — (19.26) Coucher de la lune .... 3 „ 15 „ matin = ( 3.15) Pleine lune le 9 mai .... 9 „ 31 „ soir = (21.31) Dernier quartier le 16 mai . . 10 „ 12 „ soir — (22.12) Nouvelle lune le 25 mai ... 2 „ 35 „ matin = ( 2.35) Premier quartier le 1 juin. . . 2 „ 03 „ soir — (14.03) Haute marée à Anvers Matin Soir 9 mai 2 h. 44 m. =-( 2h 44) 3 h. 09 m. = (15 h. 09) 10 mai 3 h. 33 m. = 3 h. 33) 3 h. 56 m = (15 h. 56) 11 mai 4 h. 20 m. ( 4 h. 20) 4 h. 44 m. (16 h. 44) Haute marée à Terneuzen Matin Soir 9 mai - h. 47 m. - (—h. 47) 1 h 08 m.-(13 h. 08) 10 mai 1 h. 29 m. = ( 1 h. 29; 1 h. 51 m. = (13 h. 51) 11 mai 2 h. Il m. = ( 2 h. 11) 2 h. 33 m. (14 h. 33) Hauteur du Rhin Cologne 7 mai 2,66 m Strasbourg 7 mai 3,60 m. Huningen „ 3,03 „ Lauterbourg „ 5,19 „ Kehl .. 3,60 „ Maxau .. 5,18 „ Mannheim „ 4,40 „ Germerslieim „ 4,39 „ Caub „ 2,65 Mayence „ 1,55 „ Ruhrort „ 1,86 „ Bingen „ 2,31 „ Duisbourg .. 1,50 . Coblence „ 2,66 „ Lobith .. 11,26 „ Dusseldorf „ 2,42 „ Waldshiit > 3,56 Hauteur du Main Hauteur du Neckar Francfort 7 mai 2,15 m. Heilbronn 7 mai 0,94 m. Hauteur de la Moselle Hauteur du Bodensee Trêves 7 mai 0,91 m. Constance 7 mai 3,94 m. Etat de la mer du Nord Communication de notre correspondant particulier Ostende, 8 mai, 8 heures du matin. Vent : Nord-Ouest, assez fort ; mer, agitée ; temps : très nuageux. Fi.essingué, 8 mai, 2 h. 41' du soir. Vent : Ouest ; mer : modérée. Port d'Anvers ARRIVAGES 7 MAI st. augl. Mallard, cap. Butler, de Londres. St. angl. City or London, cap. Maxwell, de Londres (pour Bruxelles). St. angl. Prince Charles, cap. Davis, de Londres (pour Bruxelles). St. angl. Peveril, cap. Simpson, de Leitli. — Il passagers de cabine et 2 passagers de 3° classe. St. angl. Wrexham, cap. Wood, de Grlmsby. DU 8 St. angl. Don, cap. Aaron, de Goole. St. angl. Mount Temple, cap. Me Neill, de St John N. B. viâ Londres. St. angl. Brussels, cap. Lawrence, de Harwîcli. — I0i passagers. St. angl. City oi-' Madras, eap. periton, de Bombay viâ Marseille. St. augl. Trafford Hall, cap. Main, de Hambourg. St. alléni. Xeidenfels, cap. Heckel, de Hambourg viâ Rotterdam. St. riéerl. La Flandre, cap. Claude, de New-York. St. norv. Kogaland, cap. Harald Wiese, de l'Éspagne. DEPARTS DU 7 MAI St. angl. Melrose, cap. Mac Laren, pour Grange- mouth, chargé. St. angl. Merganser, cap. Cùnningham, pour Liver- pool, chargé. 20'. St. angl. pirotinia, cap. Me Kie, pour Barry, sur lest. St. angl. Hemisphere, cap. Jones, pour Barry, s. 1. St. angl. Cardiff City, cap. Kinder, pour Dundee, ch. st. angl. Confield, cap. Gair, pour Newcastle, s. 1. St. angl. Dresden, cap. Layzell, pour Harwich, ch. St. angl. IUveley, cap. Senior, pour Grimsby, ch. St. alem. Suevia, cap. Dehmcke, pour Hambourg, chargé. St. néerl. Sommelsdyk, e. B. Hartogh Heys, pour Cuba, chargé. st. russe Ceres, cap. Calonius, pour la Finlande, ch. St. suéd. Newton, cap. Edmon, pour Seaham s. 1. St. suéd. Lutti, cap. Stahre, pour Neufahrwasser. chargé. St. suéd. Murjek, cap. Fris, pour Narvik, s. 1. DU 8 St. angl. Tasso, cap. Gregory, pour le Bristol Chan- nel, chargé. 20' 8" St. angl. W. Harkess, cap. Pallânt, pour Cardiff, ch. St. allem. Prinz Eitei. Friedrich, cap. Mundt, pour Amsterdam, chargé. 21' 10" St. allem. Wf.rdenfels, c. Spiïlmànri, pour Rangoon, chargé. St. allem. Schneefels, cap. von Freeden, pour les Indes orientales, chargé. Par télégraphe " Flessingue " _ ARRIVES POUR ANVERS 8 mai, 11 h. 31' m. St. autr. Szent Istvan, cap. Constantini, de l'Adriatique viâ Londres. 2 h. 41' s. St. Fido. Flessingue, 8 mai, matin. -- Les vapeurs suivants ont mouillé sur. rade par suite du mauvais temps: Northford, Aira, Lydie, Newton, Ceuta, Photinia, Confiei.d, W. Harkess, Cardïff City et Hemisphere. Flessingue, 8 mai, 1 h. 30' s. — Les steamers Ceuta et Hemisphere ont pris la mer. Cargaisons d'Entrée BUREAUX DE MM. BIGLAND, BROWN & Co, Ltd De Middlesbro, st. angl. Cayo Bonito, c. Harris. Une partie de marchandises restant à bord pour Cuba ; ce vapeur partira le 9 courant. BUREAUX DE Mr A. J. WYLEY Agent du Lancashire & Yorkshire Railway Goole Steam Shipping De Goole, st. angl. Don, cap. Aaron. 115 balles laine et déchets de laine, 401 tonnes pitch, 359 tonnes charbons, 89 sacs bouteilles vides, 64 hottes sacs, 23 balles chiffons neufs, 17 fûts alun, 100 caisses phosphore, 9 blocs pierre, 134 balles et 27 caisses tissus de laine, 81 balles cl 17 caisses fil de laine et de coton, 313 balles et 52 caisses linoléum, fit toiles- cirées, 104 colis et 34 caisses machinerie, 123 hottes, 19 tubes, 39 caisses et 71 colis acier, 2 fûts couleur, 17 caises conserves, 21 colis poterie, à ordre. BUREAUX DE MM. BOUTMY & Co De Leith. st. angl. Peveril, cap. Simpson. 348 tonnes charbons, 55 tambours orge et extrait de malt, 240 barils huile, 1 fût produits chimiques, 15 fûts. 45 caisses et 1 colis whisky, 5 caisses et balle matériel, 40 bottes sacs neufs, 160 balles et 12 caisses papier, 6 caisses, 2 paniers, 10 balles et 65 bottes fil, 1 caisses cartes-vues, .6 caisses confiserie, 1 caisse conserves, 3 caisses chaussures, 4 caisses verrerie, 6 rouleaux feutre, 15 rouleaux linoléum, 2 colis papeterie, 1 c/se barres, 1 caisse accessoires, 2 caisses et 1 pièce machinerie, 36 sacs étoupe, 3 tôles, 2 bottes fit 5 barres acier, 10 caisses et 76 barils cire, 32 caisses l'ougies, 39 caisses et 1 balle caoutchouc, 1 caisse biscuits, 10 caisses et 11 balles tissus, 3 ponies, Il crêtes cycles. 5 balles cuir, 2 crêtes poterie, 1 balle linge, l botte tissus imperméable, à ordre. En retour 1 caisse machinerie, 1 botte sacs vides, à ordre. Ce vapeur a en outre à bord : 11 passagers de iihine et 2 passagers de 3° classe. BUREAUX DE MM. STRUSS & VOGEL De Hambourg, st. angl. Trader, cap. Williams. Poin- compléter son chargement en destina-tion de Montevideo et Buenos-Ayres. Ce vapeur est e" charge au N° 67/2. BUREAUX DE MM. von BARY & Co De l'Australie, st. allem. Elsass, cap. Ehlert. Chargé à Sydney : 41 balles laine, 199 barils suif, 164 balles rognures, 25 caises semences, 21 colis cornes, 200 sacs semences, 1000 tonnes ruinerai en vrac, 59 sacs déchets d'étain, 770 cuirs salés, 11 barils peaux, 8 balles papier, 6 balles crin, 1279 sacs copra, à ordre. Chargé à Brisbane : 149 sacs déchets d'étain, 1500 cuirs salés, 72 colis suif, 46 cylindres vides, à ordre. Chargé à Melbourne : :!00 balles laine, 125 pipes suif, 847 caisses pommes, à ordre. Chargé à Adelaïde : 300 caisses pommes, 1387 lingots cuivre, "à ordre. Chargé à Colombo : 100 caisses noix de coco râpées,667 rouleaux poonac, 2 caisses alcaloïde, à ordre. De l'Asie orientale, st. allem. Prinz Eitel Friedrich, cap. Mundt. Chargé ;i Yokohama : 2 caisses boiseries, r> caisses curiosités, 8 barils fûts vides, 8 caisses meubles, 2 balles paniers bambou, 3252 planches, à ordre. Chargé à Kobe : 434 sacs minerai, 8 tonnes minerai en vrac, 11 caisses curiosités, 4 caisses boutons écailles, 70 balles déchets de coton, 9 balles chiffons, 257 balles tresses de paille. I c.rète effets, 5 caisses boutons, 24 crêtes porcelaine, 28 caisses boiseries, 2 caisses jouets, 1 caisse papier, 2 caisses soieries, à ordre. Chargé à Shanghaï : 336 halles peaux. 153 balles plumes, 1 caisse effets, 3 caisses curiosités, 2 caisses cigares, 25 caisses soie de porc, à ordre. En transbordement de Tientsin : 2 colis effets, 16 halles plumes, à ordre. En transbordement de Hankow : 40 caisses albumine, 1000 caisses yolk, 50 barils yolU, l caisse curiosités, 211 balles peaux, 19 balles coton, 60 barils huile de hois, à ordre. Chargé à Hongkong : 1 caisse peaux, 3 caisses plumes, 25 balles peaux, à ordre. En transbordement de Canton : 30 balles plumes, 10 caisses soie rie porc, à ordre. Chargé ;'i Manille : 2 caisses chanvre, 16 caisses orchidées, 7 halles chanvre, 1 baril bière, l caisse curiosités, I caisse cigares, 268 balles tabac, 6 cylindres vides, 88 sacs écailles, à ordre. Chargé à Singapore : 3 caisses écailles, 1 caisse copra, 34 caisses caoutchouc. ■ à ordre. En transbordement de Bangkok : 22 barils vides, à ordre. En transbordement de Asahan : 159 caisses gambier, à ordre. Chargé à Penang : 9 caisses caoutchouc, à ordre. En transbordement de Asahan : 26 caises caoutchouc, à ordre. En transbordement de Medan/Deli : 52 caisses caoutchouc, 2 caisses gong japonais, «à ordre. En transbordement de Part eh : 241 caisses caoutchouc, 1 cylindre,' à ordre. Chargé à Gènes : 30 barils extrait, 6 caisses cigarettes, 25 colis vermouth, 1 baril huile, I caisse macaroni, 2 caisses saucissons, 1 baril fromage, 23 caisses vin, à ordre. De Hambourg, st. allem. Usumbara, cap. Kasch. tsr En c aigc pour l'Afrique du Sud. De Brème, st. allem. Zikti.n. cap. von Senden. 29 barils huile, 1200 sacs t< urteaux, 21 colis ferronnerie, 2 caisses réclames, 3 barils sel kali, 30 crêtes bouteilles vides, 20 caisses amidon, 20 caisses bière. 65 colis rotins. 28 halles . acs vides, 130 colis tabac, 5 balles bouchons, I caisse porcelaine, 11 caisses shellac, 33 colis cire, à ordre. Ce vapeur charge Hangar 20 pour l'Australie, et partira le 10 courant. BUREAUX DE MM. KENNEDY. HUNTER & Co De Londres, st. augl. Mm.lard,Cap. Butler. lf>3 sacs café, 154 caisses caoutchouc, 123 planches bois de teck, 1016 sacs tourteaux. 32 caisses provisions, 50 sacs et l caisse goudron, 4 colis acide phosphorique, 10 barils blanc minéral, 200 caisses pommes de terre, 40 sacs graphite, 1 caisse biscuits. 39 paquefs sacs vides, I caisse articles de toilette, 2 caisses peppermint, 173 balles déchets de papier, 8 caisses et 3 barils vernis, 10 caisses confiture, 1 caise fer-blanc, 39 colis -bois, 3 caisses roues en acier, 5 caisses et 1 balle papier, 1 caisse balata, 5 caisses eau minérale, 2 caisses affiches, 6 balles tresses de .paille, 3 caisses quincaillerie, 103 caisses eau de soude, 14 sacs gom ne, 31 sacs chaînes, à ordre. Ex st. Neuralia, de Madras : 10 balles peaux sèches, 174 sacs noix vomiques, à ordre. Ex st. Bim.li incii, de Great Yarmouth : 84 6acs fèves. & ordre. De Bône, Barcelone, Marseille, Bastia, Rouen et !e Havre, st. franc. Saint I uç, cap. Lemerle. Chargé à Bône : 51 barils et 291 tubes vieux cuivre, à ordre. Chargé à Barcelone : 16 colis peaux sèches de mouton, 87 balles coton (déchets), 17 balles peaux sèches rie mouton, à ordre. Chargé à Marseille : 58 balles éponges, Ad. Deppe. 350.000 kil. minerai en vrac. 100 sacs cacao, 24 sacs crin animal, 6 caisses mica brut, 2 fûts glycérine, à ordre. Chargé à Bastia : 845 fûts extrait de châtaignier, 84 balles déchets, de liège, 41 fûts cédrats salés, 1062 sacs minerai, I fût cédrat, à ordre. Chargé ;'i Rouen : 19 paquets et 190 nattes d'arrimages, à ordre. Chargé au Havre : 12 billes bois exotiques, Boudain & Dethier. 8 Caissés extrait, Blancli. et Teint. « Le Phœnix ». 66 .sacs café, W. Mallinckrodt & Co. 27 Colis 'extrait bénédictine, Eiffe & Co. 550 sacs cacao, John P. Best & Co. 2 caisses craie, Van Caeneghein. 5 caisses beurre, Compt. Marit. Anversois. 3707 peaux, Floor-Michaelsen. 355 paquets peaux salées. Aktien Gesell. Lederf. 30 sacs cacao. Van Geffen & Paës. 6 caisses extrait, von Bary & Co. 5 caisses beurre, Cassait & Dupont. 1 balle gélatine, . C. Ecmann-Callebaut. 163 caisses fruits secs. 16 sacs café, 45 caisses pâtes alimentaires, 47 balles chiendent. 2190 sacs café, 20 stand, hois exotiques, 650 sacs cacao, 32 balles chiendent, 10 paquets peaux salées, à ordre. Ex st. Normand, 21a : 2 balles tapis, 3 caisses "cigarettes, 21 sacs caoutchouc. Gellatlv, Hankey & Co. Ex si. médoc, 20a : 2500 sacs coprah, 1 caisse livres et effets. Gellatlv, Hankey & Co. Ex st. Saint Thomas, de Marseille : 474 sacs minerai, 20.803 kil. et tardes café, 27 cses savon, 24 fûts goudron, 8 balles peaux chèvres, etc., 17 caisses couleur, 9930 kil. déchets fer blanc, 6 barils paillassons. 8 caisses huile, 2 fûts huile, 26 feuillettes vermouth, à ordre. D'Alger : I fût échantillons mistelle. 19 balles centaurée. 5 balles .feuilles eucalyptus, 197 sacs lie de vin', 1 balle fruits eucalyptus, 1 balle tabac en feuilles, 50 balles alfa, 50 balles crin végétal, 83 ballots crin végétal, à ordre. De Nantes : 446 sacs sucre brut. 43 fûts suif fondu. 18 caisses boutons d'os, 3 sacs colle forte, 109 caisses conserves, 3 fûts clés ên fer, à ordre. Ex st. Spezia. de Hongkong : 20 caisses soies de porc, à ordre. Ex st Senegamria, de Tientsin : 224 sacs arachides, à ordre. De Hankow : 38 barils graisse animale, 8 balles cuirs, à ordre. BUREAUX DE MM. L. DENS & Co De Hambourg, st. angl. St Andrfav, cap. Hart-ley. GT- En charge pour Montevideo et Buenos-Ayres au N° 75. De l'Espagne, st. norv Bogai and, c. Harald Wiese. 4958 caisses oranges, à ordre. I. BUREAUX DE MM. J. F. & F. SCHELLEN De Mobile, st. norv. Mirjam, cap. Syrdahl. 3236 planches et 3577 poutres pitchpin, à ordre. Une partie de cargaison reste à bord pour Londres. BUREAUX DE LA SOCIETE ANONYME D'ENTREPOSAGE ET DE TRANSPORTS De New-York, st. néerl. La Flandre, cap. Claude. Environ 18.020 barils pétrole raffiné d'Amérique en vrac, American Petroleum Company. BUREAUX DE MM. VVESTCOTT & Co De Bombay viâ Marseille, st. angl. City of Madras, cap. Denton. 3700 tonnes minerai, 40 sacs semoule, 6 barils huile, à ordre. BUREAU MARITIME J. H. WACKERBARTH S. A.) De Hambourg viâ Rotterdam, st. allem. Neidenfei.s, cap. Heckel. Ex st. FREIENFEls, de Calcutta : 105 bidons vides. à ordre. ;ar- Ce vapeur charge au Quai de la Station, Hangar, 14, en destination de Bombay et Kurrach.ee, et partira le 12 courant s. i.) BUREAUX DE MM. EIFFE & Co De Rotterdam, st. allem. Offenbach, cap. Weiss. En charge. BUREAUX DE MM. ilUYS & oo De Grimsby, st. augl. WkkxÎÏam, cap. Wood. :î 17 colis fil. 755 colis tissas. 978 colis poterie, 59 fûts huile, 63 colis poissoit, 11 colis caoutchouc, 5 colis cigarettes, 17 colis déchets, 4 colis laine, 1 colis seaux, 2 colis cuivrerie, 4 colis plumes en acier, 22 colis accessoires pour vélos, 10 colis accessoires pour électricité, 9 colis motocyclettes, 6 colis papier, 5 colis chapeaux, 14 colis gravier, 3 colis tapis, 119 colis fil d'acier, 8 colis cuir, 1 colis bonneterie, 2 colis chaussures, 1 colis tabac, 3 colis limes, 22 colis acier, 10 fûts couleur, 50 fûts bière, 1 colis élastique, 27 colis outils, 2 colis chaussures, 2 colis peaux, 14 colis acier, 12 colis boiserie, l colis livres d'échantillons, 9 colis courroies,-9 colis carton, 7 colis savon, 2 colis pâtisserie. 5 colis n ticerie, 35 colis machinerie; 6 caisses vides, a ordre. De Coconada, par st. angl Clan Macnaugiito.y cap. Me Pherson. 92 halles palmyrafibres, qualité Adento, 10 balles palinyrafibres, qualité teinte, 25 balles palmyrafibres, qualité N° I, Bed Star Fibre Co, Lierre (Anvers). sa?- De Smyrne, par st. belge Lys, c. Bornhaupt. 500 caisses sultanes. Etablissements Delhaize frères & Co, à Bruxelles. «T~ De Londres, par st. angl. LAVEROCK, c. Nash. Ex st. Eum\ens, de Colombo : 20 balles fibre de cocos. Bed Star Fibre Co, Lierre (Anvers). d'Amsterdam, par st. Stad amstf.rmam III. Ex st. Elmshorn. de Tjilatjap : 1142 sacs tapioca. à ordre. D'Amsterdam, par st. Stad Amsterdam. Ex st. Flores, de Colombo : 50 caisses noix de cocos râpées, Bed Star Fibre Co. Lierre (Anvers) AVIS Messieurs les porteurs de connaissements par steamer PQBTSKA. venant de Taganrog et Chenits chesk, attendu ici vers le 9/10 courant, s. i.. sont priés de se faire connaître aux bureaux des agents Herfurth & Co. Bue Cassiers. 17. AVIS Messieurs les porteurs de connaissements par st. IIOLLAND. parti de Euenos-Ayres le 5 avril, et attendu ici incessamment, sont priés de se faire con naître sans- retard aux bureaux des agents Drughorn's Transport Company (S A.) 19. Place de Meir. AVIS Messieurs les porteurs des connaissements par tseamer KOHISTAN de rçarachi, sont priés de se afire connaître aux bureaux des agents Westcott & Co. AVIS Messieurs les porteurs des connaissements par steamer KATOR'I MABU sont informés que ce vapeur est attendu ici mercredi prochain, sauf imprévu, pour déc'iarger sa cargaison à l'entrée et sont priés de se présenter en temps utile aux bureaux des agents Comptoir Maiitime Anversois (S. A.) (Successeurs de Selb & Huverstuhl et de Plis. Van Ommeren j AVIS Messieurs le porteur du connaissement à (Z)m peaux salées, arrivées de Sydney, par vapeur suédois INDIANIC." est informé que "cette marchandise a été camionnée en magasin à ses frais, risques et périls, et est prié de.se faire connaître aux bureaux des agents : Alex■ M. Petersen & Co. Avis aux chargeurs Brest, Saint Nazaire & Nantes Steamer REINE ELISABETH, dé. art 11 Mai Passages & San Sebastien Steamer REINE ELISABETH, départ 11 Mai. Barcelone en droiture, Tarragone Valence, Alicante & Malaga Steamer J.SPAGNE, départ 12 Mai. Steamer HENRI GERLINGER, départ 25 Mai. (Sauf imprévus) Armement Adolf Deppe. Avis aux chargeurs LIGNE BELGO-BRÉSILIENNE PROCHAINS DÉPARTS pour Rio-de-Janeiro & Santos Steamer REPUBLICA ARGENTINA, en charge, partant le 20 Mai fixe. Steamer ESCAUT, partant le 1 Juin. Armement Adolf Deppe. AVIS AUX CHARGEURS pour San Pedro, San-Francisco Portland (Or.) & Seattle Steamer INVERBERVIE, chargeant vers le 15 Mai. (Sauf imprévus Pour frets et renseignements s'adresser aux agents L. Deris & Co. Nouveau service régulier et direct ENTRE ANVERS Ef ies divers oorts du MAROC ARMEMENT A. O. LINDVIG de Christiania 15 vapeurs spécialement appropriés au trafic du MAROC et construits pour les ports de rivière. AVIS PROCHAINS DEPARTS : Steamer ROAR, départ le 11 Mai, pour Ce vapeur chargera Bassin Bonaparte pour finir Lundi soir pour El Kenitra, Casablanca & Rabat-Rivière S'eamer ROMULUS, départ le 20 Mai, po'ir Saffi, Mehedija, El Kenitra, Rabat-Rivière & Larache Steamer REGAL, départ le 28 Mai, pour Tanger, Casablanca, Fedalah iMazagan & Mogador (Sauf imprévus) Départs réguliers à suivre tous les quinze jours. Pour frets et renseignements, s'adresser aux agents Grisar & Marsily AVIS AUX CHARGEURS Compagnie Auxiliaire de Navigation Casablanca, Mazagan, El Kenitra Steamer SHEAF-FIELD, départ 15 Mai. L'Agent. À. Monceau. AVIS AUX CHARGEURS Société Anonyme Anversoise de Navigation Rio-de-Janeiro & Santos Vapeur ANVERSOISE, c. Voss, en charge, départ 20 Mai. A■ Manceau Avis aux chargeurs ARMEMENTS BELGES RÉUNIS Rio de Janeiro (en droiture) et Santos Steamer NERVIER (ou autre) départ 15 Mai Steamer KELTIER (ou autre) départ 30 Mai. Les armateurs se réservent la faculté de substituer ces vapçurs mais garantissent les dates de départs précitées, à quelques jours près. Départs périodiques pour Pernambouc, Bahia, Rio-Grande do Sul et autres ports secondaires du Brésil, ainsi que pour Puerto Plata, Bahia Blanca, Santa Fé et autres ports de la Plata. Pour frets et renseignements, s'adresser à la Dir. ction de la Mercantile cê Shipping Cy Ltd., ou au General Freight Agent Téléphone No 2979. Charles Strecker, ANVERS HOUSTON LINES AVIS Service régulier entre ANVERS et Montevideo, Buenos Ayres.Rosario et autres ports de la PLATA viâ LIVERPOOL sans transbordement Steamer HYDASPES, départ 14 Mai. (Sauf imprévus) Peur ce vapeur sont applicables les taux diffé rentiels prévus pour les départs indirects. Départs régulier? à suivre. Pour (rets et tous autres renseignements, s'adresser aux Armateur R. P. Houston & Co 16, Leadenhall Street, London, E. C 10, Dale Street, Liverpool. Calle25de Mayo, 158,Buenos-Ayres 17, Battery Place, New-York. ou aux agents à ANVERS. Grisar & Marsily. KOSMOS LINIE AVIS Messieurs les chargeurs sont informés que te . vapeur allemand postal UARDA, chargera du 11 jusqu'au 16 courant au Hangar 17B p ur Punta Arenas (M.), Corral Ancud, Coronel, Talcahuano, Valparaiso Coquimbo, Mejillones, Taltal Antofagasta, Iquique Arica, Mollendo Pisco, Callao Pimentel, Salaverry & Guayaquil Prière de faire déposer les marchandises au susdit emplacement. Les agents Aug. Bulcke Co. SANS NOUVELLES DU ST. MARITIME» Londres, 7 mai. — Les armateurs du st. Maritime ont reçu ce piatin le câble suivant : Le croiseur Glasgow, lequel était parti à la recherche du st. angl. Maritime, vient de rentrer et déclare être sans nouvelles de ce bateau. Nota : Le Maritime, appartenant à MM. W. Thomas Sons and Co, Ltd, est parti le 17 mars dernier de Barry pour Campana et n'a plus été signalé depuis son passage à Fernando Noronha le G avril. Le Maritime a un tonnage de 3939 tonnage et a été construit en 1905 sous le nom de Eari. of Çarrick. Sa valeur est de £ 43.000. CANADIAN PACIFIC RAILWAY Cet armement vient d'augmenter son prix de passage en troisième classe de Rotterdam à Quebec de 11. 24,—. NOUVEAU SERVICE DE LA HOLLAND-AMERIKA LIJN Cette ligne de navigation va inaugurer un nouveau service vers Cuba. Le premier départ de Rotterdam doit avoir lieu le 9 juillet prochain et sera suivi par d'autres steamers à. des intervalles de 21 jours. LE GOUVERNEMENT*BELGE a créé en FRANCE un OFFICE MARITIME qui a pour mission de fournir à titre gracieux aux expéditeurs, commissionnaires en marchandises et, d'une manière générale, à tous les intéressés, LES RENSEIGNEMENTS RELATIFS AUX LIGNES DE NAVIGATION FRÉQUENTANT LES PORTS BELGES-CONDITIONS DES TARIFS ET DES TRANSPORTS, DATES DES DÉPARTS DES NAVIRES, DURÉE DES VOYAGES, NOMS ET ADRESSES DES AGENTS, etc. etc. Les Armements et Agences maritimes belges ont intérêt à adresser régulièrement à ce bureau leurs cartes de mise en charge, tarifs, avis, et tous documents de nature à faciliter la mission de l'Office Maritime. Les bureaux de l'Office Maritime Belge sont installés à PARIS, RUE LE PELETIER, 42. Téléph.-Central: 91-14. — Télégrammes : MINFERBELG PARIS. - Directeur ; M. LIB0UT0N. * » LE NOUVEAU SYSTEME DE GRUES PORTE-MANTEAU HARBINGER Surtout depuis la terrible catastrophe du Titanic, les inventeurs et constructeurs ont multiplié leurs efforts en vue de perfectionner les appareils de mise à l'eau des embarcations, des bateaux de sauvetage, comme on les appelle couramment, à bord des transatlantiques ; ils ont voulu remplacer par quelque chose de plus pratique à cet égard le fameux porte-manteau classique avec ses pistolets. Celui-ci a, en effet., de nombreux inconvénients. Il est de fonctionnement très lent ; le plus ordinaire-mem il oblige, quand on veut faire passer le bateau qu'il s'agit de mettre à l'eau de son chantier en dehors du bateau sur le pont duquel il est installé, à le faire déborder d'abord par un bout, ensuite par l'autre. Au surplus, comme le mouvement de descente des palans supportant chacune des extrémités de l'embarcation qu'il s'agit de mettre à l'eau, se fait de façon indépendante, cela entraîne souvent de graves dangers, une descente plus rapide d'un bout du canot que de l'autre, et la menace, pour les personnes qui se trouvent dans le canot, d'être précipitées à l'eau. 11 faut dire encore que les porte-manteaux clas siques, les « davits », comme on les appelle en anglais, ne peuvent présenter qu'une courbure assez faible; ils ne permettent de faire déborder l'embarcation de sauvetage que d'une faible distance en dehors du flanc du navire: cela peut avoir des conséquences terribles. Si le bateau donne de la band'\ la mise «à l'eau de l'embarcation du côté opposé à celui où il s'incline, qui peut souvent être indispensable à cause de l'état de la mer, devient pratiquement impossible, l'embarcation en descendant venant se heurter aux flancs du navire. D'autre part, il suffit d'une agitation assez faible de la mer pour que l'embarcation de sauvetage soit heurtée à mainte reprise durant sa descente contre la parois du bateau, ce qui peut entraîner son écrasement et la perte des gens qui sont montés dans le canot. Ces indications toutes"sommaires pourtant, sur les défauts classiques des porte-manteaux ordinaires, font comprendre le but que devaient poursuivre les inventeurs, pour réaliser des appareils nouveaux susceptibles de rendre de véritables services. C'est dans cette voie que s'est engagé un inventeur et constructeur de Londres. Mr Harbinger. Il a combiné ce qui s'appelle en anglais « Har- -binger boat lowering Crâne », désignation qui indique. tout à la fois le but de l'appareil et une de ses caractéristiques. C'est qu'il ne s'agit plus de rien qui ressemble aux porte-manteaux classiques; Mr Harbinger a bel et bien combiné une véritable crue de mise à l'eau des embarcations de sauvetage. Cette grue est si ingénieusement disposée qu'une partie de son fonctionnement se fait automatiquement. C'est automatiquement notamment que l'embarcation suspendue au bout du bras de rette grue, à distance relativement considérable du bateau, se maintient -continuellement avec son axe parallèle l'axe même du navire principal ; c'est automatiquement aussi que l'équilibre longitudinal du canot de sauvetage se maintient, les deux câbles d'acier qui soutiennent le canot à ses extrémités se déroulant, des tambours spéciaux, .le la même longueur. C'est automatiquement aussi que l'embarcation se détachera de l'extrémité de ces câbles de soutien, dès qu'elle, viendra porter sur l'eau, et. (pie son poids, allégé par sa prise de contact avec l'eau, viendra faire agir les dispositifs de décrochage automatique. 1 e peu que nous venons de dire montre déjà les qualités extrêmement rares et tout h fait précieuses que ce dispositif Harbinger présente pour la mise à l'eau des embarcations de sauvetage. Dans la manœuvre de cette grue de mise à l'eau, rien ne rappelle les nécessités, les complications, le nombreux personnel indispensable et agissant de concert, qui sont nécessaires avec les porte-manteaux ordinaires. La vitesse de mise à l'eau peut être considérable. en conséquence même de l'automaticité du système, de la puissance de sustentation. On comprend immédiatement que, puisqu'il s'agit, d'une grue véritable et disposée en abord du bateau, avec un bras horizontal très puissant, supportant par son extrémité et par le moyen d'un pivot, une sorte d'étrier métallique de chacune des extrémités duquel sortent les câbles de soutien, on peut successivement. et en un très court espace de temps rendiv au point voulu les diverses embarcations de sauvetage disposées sur le pont du navire. Cette grue de sauvetage se présente sous une forme très massive parfaitement étudiée ; elle est constituée d'un corps formant un massif «à l'intérieur duquel se trouvent non seulement les renvois, mais encore les engrenages commandés par deux manivelles : il suffit de deux hommes pour la mettre en rotation. La base est surmontée d'un corps cylindrique formant pylône, duquel part le bras métallique horizontal terminé par un pivot et contre-venté par un bras oblique se rattachant au pylône. Disons tout de suite que, si la manœuvre demande deux hommes pour soulever le canot de son chantier quand il a son plein chargement de voyageurs, il suffit ensuite d'un seul homme, ayant le contrôle complet du mécanisme de freinage, pour assurer la descente du bateau ; il est bien entendu indispensable que le bras de la grue, décrive environ do cercle, de manière à se mettre perpendiculairement au flanc du bateau en supportant par l'étrier à pivot disposé au bout de ce bras, le canot amarré aux deux câbles d'acier. Tout est disposé de façon vraiment remarquable, et dans une tendance toujours automatique : puisque la mécanisme est construit notamment dans de telles conditions que, si un accident brusque survenait à l'homme chargé de la manœuvre, le frein entrerait automatiquement en action, en arrêtant la descente du. bateau ; il maintiendrait le bateau en position jusqu'à qu'un autre homme vienne libérer ce frein et assurer la descente régulière. Les deux câbles d'acier de suspension de l'embarcation viennent s'enrouler sur un seul tambour, qui est disposé dans la machine, et qui comporte deux séries. à pas droit et gauche, de rainures pour l'enroulement de ces deux câlîles métalliques. Nous avons dit tout à l'heure que dès que le poids du bateau est suffisamment allégé par ce fait que l'embarcation plonge dans l'eau, les extrémités des deux câbles se détachent de crochets automatiques disposés à l'avant et à l'arrière de l'embarcation. Au surplus, dès que ceci s'est produit, on peut réenrouler à grande vitesse ces deux câbles, de manière à les ramener à bord du grand bateau, où il faudra prendre une nouvelle embarcation pour la mettre à l'eau à son tour. Ajoutons que l'inventeur est arrivé à ce résultat fort intéressant, que cette installation, non seulement tient peu de place, mais est en somme moins lourde, par bateau desservi, que les installations de porte-manteaux ordinaires, grâce à ce fait qu'une seule grue de mise à l'eau Harbinger peut manipuler tonte une série d'embarcations dans ç rayon d'action de son bras.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Er is geen OCR tekst voor deze krant.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Er is geen OCR tekst voor deze krant.
Dit item is een uitgave in de reeks Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires behorende tot de categorie Financieel-economische pers. Uitgegeven in Anvers van 1858 tot 1979.

Bekijk alle items in deze reeks >>

Toevoegen aan collectie

Locatie

Periodes