Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires

1797 0
close

Waarom wilt u dit item rapporteren?

Opmerkingen

Verzenden
s.n. 1916, 16 Juli. Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires. Geraadpleegd op 12 augustus 2022, op https://nieuwsvandegrooteoorlog.hetarchief.be/nl/pid/gf0ms3kx2m/
Toon tekst

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

ANVERS, Dimanche 16 et Lundi 17 Juillet 1916 Le numéro 10 centimes i n— i ■iiim n i tmmmmHtmiammmmmmÊmaavmvmmaÊrm Cinquante-neuvième Année - N° 17.667 DIRECTION & REDACTION : 14, RUE VLEMINCKX, 14 ANVERS Téléphone 3761 LLOYD ANVERSOIS Annonces : 25 centimes la petite ligne. — 50 centimes la double ligne 1 franc h ligne sur double colonne Adresses industrielles 50 centimes Émissions et Annonces financières : Prix à convenir Les annonces sont mesurées au lignomètre.— Les titres se paient, d'après l'espace qu'ils occupent. Seul Journal Maritime quotidien émanant des Courtiers de Navires AVIS routes les heures renseignées dans notre journal sont indiquées d'après l'heure de la Tour. Observations météorologiques de M. F. Agthe, opticien, rue Léopold, 51. Anvers, 17 juillet 1916, 11 h. du matin. — Baromètre 764 — Thprmomètre cent (max) -f 18.— Thermom. cent, (min.) -I 12. -Pluviomètre : 1,6 m/m—Vent. N.-N.-O.—Prévision : Pluie probable Astronomie 18 juillet Lever du soleil 5 h.49 m. Dern. quart, le 22 juill. 1 h.33 m Coucher du soleil... .21 48 .. Nouv. lune le 30 ]uill. 4 „ 15 ., i pver de la lune 23 12 „ Prem.quart, le 6 août 23 5 „ Coucher de la lune.. .10 Il „ Pleine lune le 13 août.14„ — „ Haute marée à Anvers Matin Soir 18 juillet ••• 7 h.38 m 18 juillet ... 19 h.57 m iq ... 8 „ 16 „ t9 „ ... 20 ., 35 „ 20 ^ ... 8.53 20 21 12 .. Hauteur du Rhin Cologne 14 juillet 4.25 m. Strasbourg 14 juill. — m tiuningen - 3.60 „ Lauterbourg „ — . Kclil - 4.22 „ Max au „ — Mannheim .. 6.12 „ Germersheim „ — „ Caub „ 4,12 „ Mayence „ 2.68 ., Kuhrort „ 3.48 „ Bingen „ 3.37 Duisbourg ., 3.16 „ Coblence ,. 3.96 „ Waldshiit — „ Diisseldorf „ 3.94 „ i.obith m 13.07 „ Hauteur du Main Hauteur du Neckar Francfort 14 juillet 2.31 m. Heilbronn 14 juill. 1.04 m Hauteur de la Moselle Hauteur du Bodensee Trêves 14 juillet 1.67 m. Constance 14 juill. 5,20 m. PLUS GRANDES MAREES DE L'ANNEE 1916 Cœfficient Fort de hauteur Philippe Anvers de la marée Hauteur Hauteur 17 juillet o 0.99 2,48 2,49 1 août # 0,78 1,96 1,97 15 août o 1,07 2,69 2,70 30 août • 0,88 2,21 2,22 13 septembre o 1,08 2,71 2,72 29 septembre • 0,94 2,36 2,37 13 octobre 0 0,99 2,48 2,49 28 octobre * 0,94 2,36 2,37 11 novembre o 0,85 2,13 2,14 27 novembre * 0,92 2,31 2,32 11 décembre o0,76 1,91 1,92 26 décembre # 0,94 2,36 2,37 o Pleine lune. * Nouvelle lune. Port d'Anvers ARRIVAGES DU 15 JUILLET Steamer Wilford m, de Tamise. » Union II, de Bruxelles. » Stad Amsterdam vu, de la Hollande. Remorqueur Blaton-Ath 2, de Garni. » Gretha, de Gand. » B. A. G. 8, de Gand. Bateau-moteur Oi> Gobsgenade, de Beersse. Factor I, de la Hollande. Allège François, de Burght. » Ostara, de Hoboken. « Antegoon, de Hemixem. » Huy, de Hérenthals. « Octavie, de Moll. » Thérèse, de Gheel. » Marie, de Lierre. » Fendel 43, de Boom. » Agnes, d e Ma l in es. » La Mathilde, de Mali nés. » Union, de Bruxelles. Léontine, de Bruxelles. » Constantia, de Louvain. » Henriette 40, de Louvain. » Victoire 51, de Louvain. » Sakqura, de Gand. » Time is Money, de Gand. » Suzanne, de Gand. » Mon Idée, de Gand. » Emile, de Gand. » Elodie, de Gamd. » A bord, de Gand. » Dieu en aide, de Gand. » Leopoldus (A 26), de la Hollande. » Drie gebroeders (a 24), de la Hollande. » Drie gebroeders, de la Hollande. » Twee gebroeders, de la France. » Philemon, de la France. » Ibraila, de la France. » Célestine, de la France. DU 16 Steamer Wilford iii, de Tamise. » Union I, de Bruxelles. » Telegràaf IV, de la Hollande. Allège Coletta, de Burght. « Twee gebroeders, de Hoboken. » Boom I, de Hemixem. » Transport 3, de Ni'el. » Mac-KinlEy, de Boom. » Gounod, de Bruxelles. . » Rheinstein 2, de Gand. » St-Petrus, de Gand. » Rosalie, de Merxem. » Port de Mer, de Mail. » Jeune Pierre, de Baelenwezel. » Charlotte, de St-Ghislain. » Jeanne, de St-Ghislain. » Johanna-Maria, de Mons. » Leeuw van Vlaanderen, de Tournai. » Rajama, de la Hollande. » Franciscus 2, de la Hollande. d Linto, de la Hollande. » Juturma, de la Hollande. » Confidentia, de la Hollande. » Op Gods vertrouwen, de la Hollande. DEPARTS DU 15 JUILLET Steamer Wilford III, pour Tamise. / Charbonnière XI, pour Willebroeck. » Stad Amsterdam YI pour la Hollande. » Telegraae III, pour la Hollande. Remorqueur Blaton-Ath 2, pour Gand. » Gebr. Fendel 6, pour l'Allemagne. Bateau-moteur Factor I, pour Bruxelles. » Ringrose 3, pour Bruxelles. Allège Odila, pour Boom. » Catherine, pour Boom. « Vijf gebroeders, pour Zei.\ » Proet 1, pour Gand. » Trop Tard, pour Gand. » Progrès, pour Gand. » Léonie, pour Gand. » Jeune Désiré, pour Gand. « Julius, pour Gand. » i\ on, pour Gand. » Moniteur, pour Gand. » Emile, pour Merxem. » Axa 2, pour Beersse. » Pharailde, pour Hasselt. » Marcelle, pourHaccourt. » François, pour Charleroi. ». Antoinette, pour Charleroi. » François, pour Charleroi. » La Politesse, pour Charleroi. » Subito, pour St-Ghislain. » Bonasse, pour St-Ghislain. » Agile, pour St-Ghislain. » Elizabetii, pour la Hollande. » Edouard, pour la Hollande. » Karl Schoers 34, pour l'Allemagne. DU 16 steamer Wilford III, pour Tamise. » Stad Amsterdam VII, pour Bruxelles. » Union V, pour Bruxelles. » Tournai ii, pour Tournai. Remorqueur B. A. G. VIII, pour Gand. laUeau-mofceur Pierre-Joseph, pour Rupelmonde. » Drie gebroeders, pour Bornheui. » Eclair 4, pour Bruxelles. » Mélanie, pour Bruxelles. » Artois I, pour Louvain. »> Koophandei. III, pour Louvain. liège Cornelia, pour Burght, » Antigoon, pour Hoboken. » Ostara, pour Hoboken.. » Léonie, pour Ruysbroeck. » Cambrimis, pour Ruysbroeck. » Joseph, pour Louvain. » Op Gods genade, pour Schoonaerde. » Fort Vallière, pour Gand. » Cornelia. pour Gand. » De Kroon van Vlaanderen, pour Gand. m m ■■ i i « r n m t ttrm-n ; Allège Ui.loa, pour Gand. 1 » Mia, pour Liège. j » La Comète, pour Charleroi. i » Lucis Créator, pour Mons. » Drie gebroeders pour la Hollande. » Leopoldus (A 26), pour la HdHande. » valerie .i, pour la Hollande. ARRÊTÉ concernant la reprise du service des chèques et virements postaux L'Administration impériale des postes et télégraphes en Belgique est autorisée à rouvrir, dans Le territoire du Gouvernement général, à partir du 16 septembre 1916 et avec les modifications suivantes, le service des chèques et virements postaux organise dans le Royaume de Belgique par la loi du 28 décembre 1912 et les arrêtés royaux des 25 février 1913 et 27 février 1914. I. Les sommes qui, au commencement de la guerre, étaient inscrites à l'avoir.des comptes belges de i chèques postaux ne peuvent être reportées sur les nouveaux comptes. II. 1) Les demandes d'ouverture de comptes postaux sont reçues par tous les bureaux de poste. 2) Tous les bureaux de poste sont autorisés à accepter les sommes déposées à l'appui de bulletins de versement et à payer les assignations (mandats de payement). 3) Les formules de bulletin de versement sont fournies à chaque.titulaire de compte de chèques postaux par le Bureau des chèques postaux de Bruxelles, en quantités de 50 exemplaires ou plus et au prix de 5 centimes par 5 exemplaires. Les bureaux de poste donnent gratuitement des formules, à raison d'un formule à la fois, aux personnes qui le demandent.4) .Sur les coupons des bulletins de versement, des ; chèques et des virements, il n'est permis d'indiquer, indépendamment du nom et du domicile de l'expéditeur, que le nom et le domicile du tiers au crédit ou au débit duquel le payement a lieu. Il n'est pas permis d'y ajouter d'autres indications ; celles-ci rendraient le bulletin de versement, le chèque et le virement non valables. 5) L'administration des postes ne se charge pas de ' l'inscription au crédit d'un compte du montant de : quittances, de titres, etc. (art. 12 de l'arrêté du 25 j février 1913) ; seuls peuvent être portés au crédit, les i montants des bulletins de versements, les mandats-poste et les virements d'un autre bureau de.chèques postaux. 6) Les versements par télégramme et les assignations télégraphiques ne sont pas admis. 7) Jusqu'à nouvel avis, le service des chèques et virements postaux ne fonctionnera qu'à l'intérieur du Gouvernement général. III. Tout titulaire de compte de chèques postaux peut demander au Bureau de chèques postaux à Bruxelles que l'avoir supérieur à un solde créditeur de 400 marcs soit, sans avis préalable, versé chaque jour, à raison de 100 marcs ou d'un multiple de 10i; marcs, au compte de chèques postaux ouvert à la Banque Nationale. Dans un tel cas, on payera la taxe applicable aux virements (5 centimes).' Le retrait des sommes ainsi versées au compte de chèques postaux de la Banque Nationale n'est soumis à aucune taxe. IV. Les lettres destinées au Bureau de, chèques postaux de Bruxelles peuvent être envoyées sous pli fermé; elles ne passent pas par les bureaux militaires de contrôle postal. Le contrôle de ces lettres se fait au bureau des chèques postaux. Bruxelles, le 29 juin 1910. Le gouverneur général en Belgique, Frhr. von Bisstng, Colonel-général. AVIS En vertu de l'article 3 de l'arrêté du 17 février 1915 (Bulletin officiel des lois et arrêtés pour le territoire belge occupé n" 41 du 20 février 1915), j'ai nommé M. le Dr. Fritz Wunder séquestre de la Société Immobilière d'Anvers, Soc. An., à Anvers, on remplacement de M. Hermann Schoeneberg, ancien séquestre. Bruxelles, le 28 juin 1916. Le commissaire général impérial pourv les Banques en Belgique, von Lumm. AVIS Expédition de colis par chemH de fer Dans le désir d'activer la réception et l'expédition des colis, la direction générale des chemins de fer se voit dans l'obligation d'exiger à partir du f août, que les expéditeurs de colis, par service public, y inscrivent outre la marque (marque, nombre, etc.) et la station à laquelle ils sont destinés, l'adresse du destinataire, le nom de la gare de départ et le jour de la remise, pour autant que la nature de l'envoi permet de le faire sans inconvénient. Si ces renseignements font défaut, s'ils sont illisibles ou incomplets, les indications et étiquettes seront apposées par les soins de l'administration, moyennant une taxe supplémentaire de fr. 0,05 par colis, cela pour autant que l'expéditeur ne vienne pas compléter les mentions exigées à la première demande du chemin de fer. Il est tout indiqué, pour ceux qui ont régulièrement des expéditions à faire, de se procurer eux-mêmes des bulletins d'expédition ou non, portant des indications conformes aux instructions. Il sera permis aux expéditeurs d'utiliser les bulletins employés jusqu'ici, à condition de les compléter comme indiqué ci-dessus. Les expéditeurs qui ne disposent pas de bulletins peuvent s'en procurer dans les bureaux de marchandises aux prix suivants : a) Bulletins à coller : J0 pour fr. 0,05 ; 100 pour fr. 0,40; b) Bulletins à attacher.: 1 pour fr. 0.02; 100 pour fr. 1,50. CHRONIQUE* JUDICIAIRE VACANCES JUDICIAIRES Les membres du tribunal de première instance d'Anvers, ont tenu une assemblée générale ou a été réglé le service des vacations. De même que l'année passée, il y aura tous les mardis une audience de référé suivie d'une audience civile, et tous les mercredis et jeudis des audiences correctionnelles. Au point, de vue de la présidence, les deux mois sont divisés en cinq périodes: du 1 août, au 13 elle est dévolue a M. Moutens, du 14 au 25 à M. 01 levier, du 26 août au 5 septembre à M. Liait, du 6 au 18 septembre a M. Cruysmans, du 19 au 30 septembre à M. Maquinay. Lès assesseurs désignés sont : pour le mois d'août, MM. De Ridder, Van Stratum Heimburger ; pour le mois de septembre, MM. Moreels Mec", lynck, De Cock. ACCIDENT DE CHEMIN' DE FER A la 2* chambre civile d'Anvers, plaidoiries dans un procès en réparation de conséquences d'un accident. de chemin de fer, deuxième édition. Il s'agit d'une collision qui eut lieu en gare de Puers entre un train de l'Etat belge et un train de la Société du chemin de fer Malines-Terneuzen, à la date du 11 décembre 1911. Mme M..., concierge de la Boulangerie Populaire, rue Solvyns, fut projetée avec violence contre la paroi du wagon où elle se trouvait et eut la tête bossuée et la jambe gauche endommagée. Elle dut se faire soigner assez longtemps, mais la secousse nerveuse qu'elle avait ressentie lui causa plus de désagréments que les lésions matérielles. A la suite de l'assignation qu'elle donna à Malines-Terneuzen en faisant valoir une violation du contrat de transport, le tribunal de céans rendit au mois de juillet 1913 un jugement qui condamna la société défenderesse au paiement de 500 francs de gommages-intérêts pour préjudice moral et de 2275 francs idem pour préjudice matériel. Aujourd'hui elle intente un nouveau procès en dédommagement. en alléguant que, depuis le premier jugement, elle continue de souffrir violemment des nerfs et qu'elle est toujours incapable de remplir ses fonctions de concierge — fonctions, dit son avocat Me Le Bon, qui ne consistent pas seulement à ouvrir et fermer les portes de rétablissement, mais-aussi à tenir les très grands locaux de la Boulangerie en parfait état de propreté, et pour ce poste elle est ' obligée de prendre une femme à son service, ce qui 1 réduit son propre salaire à très peu de chose. Le premier jugement l'a indemnisée jusqu'au jour de < ce jugement, en s'attendant probablement à ce qu'elle guérît. Il n'en a rien été et c'est pourquoi i elle réclame maintenant un surplus, "calculé sur < une incapacité permanente de travail normal qui est i certaine aujourd'hui attendu qu'elle a 56 ans et que, < suivant les tables de mortalité, elle a devant elle « plusieurs années de souffrances encore et en même < temps de privation de gain. 1 Me DelacroLx, du barreau de Bruxelles, plaide pour la compagnie défenderesse, en concluant au rejet de la demande et en soutenant que le tribunal, dans son premier jugement, a statué définitivement ; des réserves n'ont pas été faites dans ce jugement, pour le motif que le certificat du docteur'"Wouters qui fut délivré, constate la guérison des deux bosses qu'elle avait reçues à là tète et de la jambe blessée. Il y a d'autant plus lieu d'en décider ainsi que la demanderesse a gardé sa place, qu'elle a. dépassé l'âge de vie active qui doit servir de base aux supputations des dommages-intérêts à allouer à la suite d'accident, et que la réduction de capacité de travail, antérieurement admise pour cette base, réduction de 45 p. c., ne peut plus être invoquée désormais. Dans tous les cas, le dommage moral ne doit pas être évalué à un chiffre plus élevé que celui qu'alloua bona-fide le tribunal en 1913, le dommage moral dépendant du dommage matériel, qui n'existe plus aujourd'hui, et que c'est un dommage subjectif qui ne demeure pas en présence de la disparition du dommage objectif. Il n'est pas admissible que les demandes de réparation soient ainsi échelonnées par fractionnement: rien n'empêcherait, si la demanderesse survivait au cours normal de la vie humaine, de revenir encore à la charge plus tard. Nous ferons connaître la décision à intervenir. Evénements de Mer SINISTRES, AVARIES, ETC. Antiqua. — Londres, 15 juillet. — Lloyd's communique que le steamer angl. Antiqija aurait été coulé. Benaden, Recorder. — Londres, 15 juillet. — Les chalutiers à vapeur Benaden et Recorder ont été coulés. Les équipages sont sauvés. Bute. — Londres, 15 juillet. — L'équipage du chalutier angl., Bute, qui a été coulé dans la mer du Nord par 1111 sous-marin allemand, est arrivé' à Shields. NAVIGATION ~ Norddeutscher Lloyd Extrait du rapport émanant de la direction. En employant ses forces et ses installations disponibles pour des buts patriotiques, la Société a eu soin de maintenir les différentes exploitations en i état jusqu'à la conclusion do la paix. Elle a en même temps compensé les lourdes pertes résultant de la guerre. Des recettes ont été perçues du chef des réquisitions de navires opérées par le gouvernement, ainsi que des indemnités versées pour les navires perdus. Trois navires capturés dans le canal de Suez, ont été jugés de bonne prise; neuf autres sont retenus dans des ports italiens ou portugais. Cinq vapeurs ont été réquisitionnés et payés par le gouvernement australien; cinq petits ' côtiers ont été saisis par les Anglais. Le question de l'indemnité pour le vapeur du Norddeutscher Lloyd : Gneisenau, coulé à Anvers, n'est pas encore éclairée en droit. Malgré ces pertes, la Compagnie, jusqu'à présent, n'a pas encore été trop atteinte. Les pertes de tonnage, en particulier, ont été presque complètement compensées par de nouvelles constructions navales, qui avaient déjà été commandées avant la guerre, à des prix contractuels modérés. A la reprise de la navigation, le Norddeutscher Lloyd sera complètement équipé. La Compagnie a consacré les bénéfice de l'année précédant la guerre, tout d'abord à son développement et à son raffermis-' sement intérieur. Cette circonstance lui permet de traverser aussi les circonstances difficiles actuelles. Les prévisions pour les entreprises de navigation étant bonnes.pour la période qui suivra la guerre, la Compagnie peut, attendre l'avenir avec quelque confiance. Mais cela dépendra beaucoup du développement ([ne prendra la loi des indemnités de guerre, et. de la proportion dans laquelle elle contribuera à la gué-frison ou à l'adoucissement des blessures que la - guerre a faites à la arande •»:> vin-nti/m nibmn.uin EXTERIEUR FRANCE La fabrication d'eau de vie Le gouvernement néerlandais vient de décider què désormais on ne pourra plus fabriquer d'enu-de-vte au moyen des grains indigènes. Par suite fc cette décision, l'eau de vie tombe, pour l'exportation, sous le contrôle du Trust transocéanqiue néerlandais.AfJGLETERRE-FRAfiiCE Statistique du cuivre Les stocks visibles de cuivre au 30 juin en Angleterre et en France s'élèvent à 13.828 tonnes contre 12.259 pour la quinzaine précédente, en augmentation de 1.569 tonnes. ESPAGNE Société Minière et Métallurgique de Penarroya Cette entreprise — affirme-t-on à Madrid — aurait acheté à l'Union Electrique' Madrilène le matériel de l'usine qui appartenait ù la Société le Gazéification Industrielle Pénarr-oya se propose avec ce matériel qui est tout à fait moderne, d'installer dans le bassin boitiller de Puertollano une fabrique thermique d'électricité, développant une puissance de 20.000 H.P. et d'en monter une autre de 12.000 H.P. dans le bassin de Belmez. Le bld. de ces installations est d'utiliser les charbons de qualité inférieure et de produire ainsi de l'énergie que Penarroya utilisera pour ses services notamment pour ses chemins de fer, ou qu'elle vendra à d'autres industries. RUSSIE Le naphte de Bakou La production du naphte à Bakou en mai s'est élevée à 43.56C.000 pouds, dont 10.703.000 proviennent de fontaines jaillissantes. En tête de la liste des producteurs figurent MM. Nobel frères pour 8.200.000 pouds, M' Zoubaloff pour >i.200.000-pouds également le «Naphte Russe» pour 2.700.000, la Caspienne-Mer ■Noire pour 2.500.000, la Société de Naphte de Bakou pour 2.300.000, Mantecheff pour 1.300.000, la Société Caspienne pour 1.200.000 et Lianosoff pour 1.000.000 de pouds. La production d'avril n'avait été que de 34.051.000 pouds. L'augmentation en niai est due surtout au plus grand produit des fontaines jaillissantes qui à Hibi-Eybath, ont fourni 8.800.000 pouds et à Sou-rakhang, 1.800.000. Les fontaines des chantiers Zoubaloff a Bibi-Eybath, à elles seules, ont donné plus de 5.000.000 de pouds. La production totale à Bakou pour les cinq premiers mois de 1916 se chiffre par 142.427.000 pouds contre 147.752.000 pour la même période de 1915. EGYPTE Canal de Suez Ainsi que le dernier rapport à l'assemblée des actionnaires le laissait prévoir, le Conseil d'administration pour faire face à la diminution des recettes a décidé qu'à partir du 5 octobre 1916, les droits de transit seront portés de 6,75 fr. à 7,25 fr. par tonne pour les navires chargés et île 4,25 fr. à 4,75 fr. pour les navires sur lest. AMERIQUE DU SUD L'exportation de viandes frigorifiées Les producteurs de viandes frigorifiées de l'Etat de Mines Geraes continuent à recevoir de grandes commandes d'Europe, principalement de France et d'Angleterre.La compagnie anglaise « Royal Mail » en présence de ces commandes destinées à l'approvisionnement des armées alliées a fait savoir aux exportateurs que l'ici peu elle ouvrira un service spécial entre Liver-!>ool et l'Amérique du Sud avec des vapeurs spécialement aménagés en chambres frigorifiques. BRESIL Les ports du Brésil Port de Rio de Janeiro. — Les recettes du Port de îio « ont été bien au-dessus des estimations », mais a Compagnie a été affectée par la nécessité de faire ace au déficit des Frigorifiques,' « aux frais de la fin le lehr construction », et a souffert de la perte au ;hange. Port de Rio Grande do Sul. — Au Port de Rio Irande do Sul, la profondeur sur la barre a atteint ' m. 50. Le travail des jetées est près d'être arrêté, nais on espère que l'approfondissement sous l'action les jusants continuera et que les négociations amè-leront le paiement par le Gouvernement des sommes pi'il doit en vertu de la concession. Le Port a été léclaré ouvert à l'exploitation le 15 novembre 1915 i les recettes ont été récemment quelque peu meil-eures qu'il n'était prévu. INFORMATIONS FINANCIERES REVUE FINANCIERE HEBDOMADAIRE DE BRUXELLES Bri.xklles, 15 juillet. — La semaine écoulée a é+e marquée par l'accentuation de la hausse en vaieurs charbonnières, une reprise des cours eu valeurs métallurgiques et par un certain tassement des valeurs coloniales. \u compartiment des obligations, nous signalerons le cours de 170 fait en Brazil Railway 4 1/2 % : Conduites d'Eau 427,50 ; Charbonnages Hainaut demandé à 430 ; Chemin de 1er Basse-Egypte a des acheteurs à 475, Electricité d'Odessa 425, Electricité Bassin Charleroi 485, Houillères Unies 447,50, Livourne 412,50. On demande le bon de caisse Ougrée à 498,75, l'obligation Grosnyi se traite à 472,50 ; Secondaires 470, Tôleries de Konstantinowka 465, Tramways d'Agram demandé i\ 400, Tramways du Caire 485, Rostoff 390. Parmi les valeurs traitées précédemment au marché à terme, nous signalerons des demandes en Barcelona Light à 04. La Brazilian Traction est recherchée «à 347,50 et la Mexico Tram à 350. La Tan-ganyika varie de 75,50 à 74 et reste en extrême clôture à 76. Les banques sont toujours bien tenm- On a traité la Banque Coloniale cap. de 34 à 34,50 et la dividende de 5 à 5,50 ; Banque Nationale de Belgique 3400 environ. La capital Outremer vaut de 475 à 477,50. Caisse de Reports 1350. Il y a un léger mieux en privilégiée Crédit National Industriel, qui reste demandée à 272,50 et en ordinaire à 267,50. La part de réserve est offerte à 6100, tandis que l'on demande la Pastorale Sud-Américaine à 1060. Les variations sont peu importantes en valeurs de tramways. On remarque îles demandes discrètes et suivies en ordinaire Astrakhan à 70 ; la jouissance Bilbao s'inscrit à 45 et la cni H'il est demandée à 105. La capital Braïla s'inscrit à î 10 fr. La dividende Bruxellois varie de 775 à 810 et Veste offerte à 795. Hausse de la jouissance Caire de 480 à 520. La dividende Buenos-Ayres se traite à 34,75 ; capital Espagne est inchangée de 117 à 117,50 ; dividende 46,25. Hausse de la fondateur de 1170 à 1175. On offre l'action Florentins à 150 et on remarque des acheteurs non servis en capital .Mutuelle à 70 fr. La capital Rotterdam se traite à 99 et la dividende à 29 fr. La capital Tientsin se raffermit encore à 117,50 et la capital Transports se traite à 1035 et la fondateur au cours rond de 1000 fr. A la dernière séance, on négocie la jouissance Verviét.ois à 330 fr. C'est encore la hausse sur toute la ligne qu'on a constaté parmi les valeurs charbonnières. En juillet 1914, lois de la fermeture de la Bourse, les actions Rien et de la Boule réunis étaient invendables à fr. 296,50. Depuis lors, c'est-à-dire depuis quelques semaines, certaines personnes se sont emparées du marché des titres ; elles ont commencé à faire la hausse dans le vide et, en ces derniers jours, l'action Rien a atteint le cours de 580 francs. En une séance du courant de cette .semaine, il y eut une belle lutte entre vendeurs et acheteurs"et nous vîmes l'action Rien du Cœur réactionner en quelques instants de 580 fr. à 520, pour reprendre vers 530 et terminer la semaine vers 550 francs. L'action Agglomérés se traite à 320. Ai seau est demandé à 1050. Anderlues varie de 935 à 945. On offre la fondateur Gossoudarieff Baïrak à 130. Bois-d'Avroy est. demandée à 760. Carabinier en hausse de 655 à 662,50. Centre de Jumet varie de 2165 à 2185 ; l'action Chevalières est demandée à 1425; Conrcelles-Nord 2000 ; Espérance Bonne-Fortune reste demandée à 575 ; la capital Graud-Buisson est demandeé à 1930 et la jouissance à 1440 ; l'action Grande-Machine a des acheteurs également à 1525 ; capital Charbonnages du Hainaut 470 ; Ham-sur-Sambre monte de 377,50 à 385 ; Hasard reste demandée à 770 ; Ilorloz à 675 et Hornu et Wasmes à 7850. L'action Houillères Unies termine la semaine à 602,50. Kessales se traite à 1550 ; La Haye se négocie de 375 à 390 ; Louvière Sars 215. On n'a-pas vu traiter la capital Laura au courant de la semaine et la dividende a varié de 640 à 630. Marcinelle Nord reste demandée à 537,50. Mau-rage passe de 1795 à 1840. Mariemont^est demandé à 2250. Mineries 415. Monceau-Bayemont 180. Noël-Sars^ :î625. Nord de Charleroi demandé à 2830. Nord du Rien du Cœur 700. Ormont est offert à 320 et l'on demande le Petit-Try à 1200. L'action Poirier s'est traitée à 575 et reste demandée vers 600. Il y a argent à 170 en ordinaire Prokhorow i\ 2100 en Res-saix, tandis que l'on offre le Réunis de Charleroi à 1375. L'action Rieu du Cœur a rétrogradé de 575 à 520 à la séance de mardi et termine la semaine à 560. Strépy-Braquegnies est demandé à 1900 et 1910. Trieu-Kaisin varie de 1220 à 1215 et Willem-Sophia est largement traité de 570 à 580. Les valeurs métallurgiques, qui avaient assez bien réactionné depuis une quinzaine de jours, reprennent. à nouveau. Aumetz est offert à 695 ; Gockerill j nouvelle en reprise à 1175 ; la dividende Emailleries Gosselies se traite à 02,50. On offre la capital Energie à 120, la privilégiée Estampage passe de 323,75 à 327,50 ; la capital varie de 175 à 205 et la dividende de 450 à 457,50. Il y a papier en Fabrique de fer à 1040. On demande la Maison Beer à. 320, l'ordinaire Monceau est offerte à 145 ; Ougrée varie de 960 à 965 ; Providence Belge 2100 ; la Providence' Russe B se traite de 527,50 à 522,50 et la série C passe de 207,50 à 212,50. On demande la fondateur Thiriau à 117,50 et l'on traite l'action de capital à 300. Thy-le-Château varie peu à 2170 et la dividende Toula se traite de 167 à 170 francs. On demande la capital Wattelar Francq à 58. Parmi les valeurs zincifères et plombifères nous signalerons des demandes très actives en Bacarès Almeria, qui termine la semaine à 68,75. Lujar se traite de 635 à 640 et la Raja est plutôt lourde aux environs de 600. Parmi les valeurs pétrolifères, la privilégiée Grosnyi se traite à 2880 et l'ordinaire passe de 2685 à 2710 ; la fondateur Tustanowice reste demandée à 33,50 et l'action de capital varie de 39 à 41 fr. Il y a assez bien d'affaires en valeurs diverses. La privilégiée Bougies de la Cour est demandée à 820 et l'ordinaire se traite de 380 à 385. L'action Brasseries de l'Etoile vaut environ 29 fr. Carrières Wincqz 50. La privilégiée Cartoucheries Russo-Belges est un peu mieux à 122,50. On traite l'action Grand Bazar à 142,50. On offre la capital Soie d'Obourg à 1025 et la privilégiée à 825. Il y a papier également à 200 en capital Union Electrique. On demande l'action Glaces de Bohême à 1100, Mariemont à 1425, et l'on-traite la capital Verreries Donetz à 298,75 et la jouissance à 2450. Les valeurs de sucreries sont plus calmes cette semaine. La fondateur Saint-Jean reste offerte a 42,50, à la suite des prises de bénéfices tou-tes naturelles après la forte étape de hausse que ce titre vient de fournir. La Sucrière Italo-Belga est offerte à 580 et l'on traite la capital Sucreries en Roumanie à 1000 fr. et l'ordinaire à 875. Les variations et les transactions ont été très peu importantes en valeurs coloniales. La Commerce Cftugo est demandée à 3050. La Kasaï varie de 68 à 68,50. L'ordinaire Katanga termine à 2300 après 2270 au plus bas: La capital Union Minière a varié de 1260 à 1275 ; la dividende Simkat est demandée à 390. Nous ne relèverons pas les cours des valeurs de ' plantations, qui sont, à peu de choses près, ceux de la semaine dernière. Il y a eu assez bien de transactions en valeurs étrangères. La Dalbusch passe de 810 à 820. Dniépro-vienne 2975 à 2970. Métallurgique Russo-Belge 1860 à 1880. Kolomna 502,50 à 510. Glaces du Midi de la Russie 940. L'action Tanneries de l'Azoff vaut environ 1500. Dyle et Bacalan s'échange à 147,50. Kaïping 51,75 à. 52. Nieuwe Afrikaansche demandé à 375. Il y a argent en Ouspensk à 90 fr.L'Astra Romana s'échange à 1470. On offre la Québec Railway à 145. L'obligation Porto Rico reprend de 115 à 135 et termine la se maine à 130. Cette hausse est attribuée à 1a. publication du tableau des îw^etfps BOURSE DE LONDRES Londres 15 |uillet, 15 juillet 1< juillet 15iui|let 14 juillet Consols, . 59 7/o 601/4 South. Railway. . 25 1/9 25 1/2 Répunliq Argentine. 74 - 73- Union A . . . M4 './■) 144 — 4% Brésil ... 56 — Wab., pré . . . -- — — —■ 4% Jaoon , . 72 I'4 — U. S. Stee A. .88 1/4 88 3/8 Japon 1905. . . 94 3/8 94 1/2 Amalg. C. , . . — — Mexique inter. . . Great Cobar. . . Pérou, ord. ... — Columbia ... Pérou, prêt.. . . 25 - 25— Ver.. Dipl. . . . — Portugal. ... iVicxic. pr. . . . — Russie 1889 . . 72 1/2 Rock Isl. ... Marc, of A. . . 18— 19 Va Randmine Turquie.... - — 51 - Marine, pr. . 31/2 % Uruguay. . — - 621/4 Shell 5% Uruguay . . Rio Tinto . . . Acht. Top . , '08- !09 1/2 Anaconda . . . Prêt. A . . 103 3/8 Schib., prêt. . . _ Denver.tR10Grar.de — - Schib., ord. . . — _ Erie, or«1. . . . 36 7-R 36 3/8 Kon. Peir. . , — Missouri ... 53/8 53/4 Escompte . . .53/4 pt 53/4 Dntario A. . . . Argent .... 29 9/16d 30- South. Pacific . . 1013/4 102— I BOURSE DE NEW-YORK New York 15.juillet. 15juillet 14 juillet 16 juillet,!4 juillet Hypothèques . nomir.. 2%-3 Ontar o£Western,or 261/2 ' 261/4 Changes.Londr. C.T 4.76 40 4.76.40 Nortnern Paci;., ord. Ml 6/8 11» 3/8 Ch£«s. Londr.60d.v 4./I.50 4,7176 Norfo.KdLWestern,ord «28 '/s 129 1/4 Changes. Paris vue, 5.91 5.91— Nort.AWest.4%c.obl '35 - j35 Change s. Berl n 73 1/4 73 Pennsylvania, ord. 57 — 57 3 8 Argent .... 6'7 g 62 7.8 Philatf. «S. Read., ord. 971/4 95 7/8 Philad.(èRead.,1«prét 42 - 42 ' 2 FONDS GreatNortherr,lflprél 118 118 1/8 Amérique 2 p. c. obi S8 1/2 98 1/2 Texas Pacfîic, ord. il»/* 12 1/8 Atçh. I. & S. F. 4% 104 1/4 1041/2 Southern Pacif., ord. 97 3/8 97 3/8 Aich.T.<£S. F. aord 104 1/4 104 J/R Southern Rail//., ord. 23 7/8 23 7/8 Atc.T.AS.F.Mgb.4% 92 7/3 92 % Southern Railw.,prél. G8 1/4 68 1/8 Atch.T.&S.F. a.préf. 98 7 8 98 7/8 Union Pacific, prêt. '^8 1/8 137 V4 Am.CarâFoundryor. 53 1/4 52 3/8 UnionPacit.4%, obi 96 7/8 96 7/8 Baltim. & Ohio, ord. 8'j — 89— Wab.S^ouisàPac ,0 '3 5/. !3^8 Canad. Pacitic, ord. 17?i/2 » 77 — Wab.S'Louis&Pac, pr 50 5/8 49 12 Chesap 4 0hio,ord. 6» 1/4 61— Amalgamat.Copper.o — — -- Chic. tfeNorth West. 0. "28 1/2 128 i/« AnacondaGopper, n. 73 7/8 78 1/2 Chic.Milw.àSt.Paulo 96 — 96 i/o U.S.Steel0orp..ord. 84 3/8 83 5/8 Rsck Island ord. . 20 - 20 — U.S. Steel Corp.,prêt. 117 5(8 117 5/8 Am.Smelt<£Ref.C°,o. 917/8 91— U.S. Steel Corp.5% Bethl.Steel Corp.,ord 440 - 432 - 2e H. Obi. <05 - 104 7/8 Denv.à Rio Grande,0. 14% 14 — Americ.BeetSug.,ord 831/4 681/2 Erie Railway, ord. . 35 3/4 35 "8 American.Can. ord. 1.45/8 52 7/8 Erie Railw., Ie prêt. 531/2 53 - Unit. SugarC",ord. 56 1,2 , 56 te Erie Railw., 2e préf. 44 1,2 44 - Ainer.Hide<£Leath.,pr 50 — 49 1,2 Erie Railw. Gen.Lien 74 1.2 74 1/4 Amer. fei.&Tel.,oid, 129 1/4 129 — Illinois Central,ord. 104 V* , 104 3-8 Am.Tel.4%conv.obl. 100 - 100 - Kans City South.,ord 24 1/2 24 1,2 intern.Cont.RubbBf,o 12 - 12 — Kans. City South., pr. 59 1/2 60 — |nterr.Merc.Mar.,ord 22 3/4 221/2 Louisv.&Nashv.,ord. i33 — 132 ntern.Merc.Mar., pr. 82 - 82 1/8 Nat.Rlw.ofMex.,1 pr. 23 — 23 — |nt. Merc. Marine Nat.Rlw. ot Mex.,2pr. 41/4 5 3/4 4i/a %, obi. 103 1/2 102 1/2 Miss.Kans.£Tex.,ord 4 3/8 41/4 Pittsburg Coal, ord. 26 >.2 26 hi Miss. Kansas&Texas Central Leather, ord. 531/4 53 1/4 2eh.g.-obl. 49 - 4812 lnterbor.Metrop.,préi 74- 741.2 Missouri Pacitic.,ord 6 1/4 6 3/8 lnterbor.Metrop.,ord. '.6 3/4 161.2 N.-Y.Centr.4Huds.,o. 103 — 103 — StudebakerCor.,oid. !26 — 122 — Mont.Dom.S'.Coro 521/2 COURS DU CHANGE Rotterdam, 14 juillet. — Londres, fi. 11,47 3/4. Rer-lin, 11. 43,20. Paris, fl. 40,77 1/2. Amsterdam, 14 juillet. — Londres, 'fl. 11,48. Rerlin, 11. 43,20. Paris, tl. 40,821/2. Suisse, fl. 45,50. Vienne, fl. 30,05. Copenhague, fl. 67,55. Stockholm, 11. 67,70. Nouvel emprunt intérieur en Roumanie. — Une correspondance de Bucarest, datée du 5 courant, l'ait allusion au succès obtenu par l'emprunt de 150 millions de lei émis par le gouvernement roumain en mai dernier, à 5 %. Les souscriptions se sont élevées à 400 millions de lei. Bien qu'elle ne prenne pas part à la guerre actuelle, les enarges financières de la Roumanie sont considérables par suite de Ja mobilisation. On oré-voit donc pour l'automne prochain l'émission d'un nouvel emprunt. Vu l'état florissant <lu commerce et de l'industrie, on estime généralement que cette opération s'effectuera aussi aisément que la première.Dividendes des Compagnies françaises d'assurances. — Phénix, Assurance-Vie 300 francs contre zéro l'année dernière. Phénix Incendie 130 fr. contre 120 francs. La iNationale Incendie fr. 105,60 contre 96 francs. La Foncière Vie de nouveau sans dividende. Fusion de Compagnies hollandaises d'assurances. — La iNationale, Compagnie d'assurance vie et la Première Société d'assurances de Rotterdam, fixée toutes deux à Rotterdam, ont décidé de fusionner. Chemin de fer Métropolitain. — Voici les recettes du 26 juin au 2 juillet 1916: fr. 1.051.511,20 donnant depuis le lr janvier 1916, fr. 29.153.615,55 contre fr. 23.074.720,10 en 1915. Différence en faveur de 1916 : fr. 6.088.895,45. J Caisse hypothécaire argentine. — Le bénéfice net de l'exercice 1915 atteint fr. 1.032.000 au lieu de lr. 756.722 en 1914. line "somme de un million est consacré aux amortissements et le solde reporté à nouveau.Chemins de fers de Porto Rico. — En 1915 les recettes du réseau ont atteint 6.104.593 fr. oe, qui présente une diniinutioii de 205.855 fr. par rapport à 191*4. Comme les dépenses ont été elles-mêmes en diminution de 300.uu0 francs, il en résulte que les bénéfices de l'exploitation se sont élevés à 2.197.654 francs contre 2.104.349 fr. en 1914. En tenant . compte de certains produits accessoires, pour 1111 total de 94.096 francs et après déduction de 1.946.627 francs de charges, les bénéfices de l'exercice sont de 345.723 francs au lieu de 163.583 francs précédemment. Après adjonction de soldes antérieurs reportés, le solde disponible atteint 5S0.793 francs. Ce solde sera réparti jusqu'à concurrejice de 361.160 francs entre les obligations de 3* hypothèque Les actions se partageront 40.129 francs et il sera reporté a nouveau 179.504 francs. Le coupon des obligations de 3S hypothèque sera de 3 francs net et celui des actions de 2,90 fr. net, l'un et l'autre payables le l1' octobre prochain.. Mexico Tramways. — Un- Comité anglais s'était formé pour défendre les intérêts des porteurs de titres des tramways de Mexico et des entreprises connexes. Ce comité a envoyé un mission à Mexico pour etudier la situation. Elle vient de fane son 1 apport exnosant le résultat de ses négociations avec une c. .imission désignée par le Gouvernement de Carranza. Ce rapport indique qu'il est indispensable, pendant la période d'incertitude actuelle au Mexique, que les Compagnies qui font partie du groupe des Tramways de Mexico s'unissent et 11e soient représentées que par un seul comité. La politique du comité qui représentera les porteurs d'obligations doit être d'éviter la nomination d'administrateurs judiciaires, de nommer un représentant à Mexico pour conclure les arrangements nécessaires avec le Gouvernement et les autres autorités d'e réserver les recettes en excédent des dépenses d'exploitation a l'entretien et la consolidation des entreprises, aux lieu de les distribuer sous forme d'intérêts, enfin de prendre des arrangements pour que les compagnies intéressées acceptent des modifications temporaires à leurs contrats de concession et autres accords existent entre elles et se donnent 1 une a l'autre tels concours financières qui pourront être nécessaires. Le « Times » signale que sur 12.303.371 liv. st. d'obligations et titres des entreprises intéressées, 7.553.056 ont deja donoé leur adhésion au Comité. Compagnie des Chemins de Fer Andalous. — Les recettes de cette compagnie depuis le lr janvier 1916 I» 000 80 juin éteignent I6.70».332 pesetas contre 1915 Pesetas pour la période correspondante de La Dette du Guatemala. — Le « Council of Foreign Bondholders» a reçu un câble disent que le gouvernement du Guatemala vient de verser les sommes nécessaires au paiement des coupons venant à échéance pendant l'exercice 1916-1917. Lenskoé. — Suivant la «Gazette Financière» f.? J étrograd, le dividende de la société russe aurifère Lenskoé pour 1914-1915 ne dépasserait pas 18 roubles, parce que la Lena Goldfields, son principal actionnaire, insiste sur des gros amortissements à effectuer. Nitrate Railways. — Les recttes du 16 au 30 juin atteignent 27.891 liv. st. en augmentation de 14 191 iopU~V',g l'remier semestre l'augmentation est de 186.006 livres sterling. Société Internationale M. D. M. Fournitures pourles Chemins de fer et l'Industrie SOCIETE ANONYME Etablie à Anvers, place de Meir, n" 48 MM. les Actionnaires sont convoqués à l'assem-mee générale extraordinaire qui se tiendra ;'i Bruxelles, rue des Paroissiens, 34, le 26 JUII 1 ET l(H(i à midi (H. C.). ORDRE DU JOUR : 1° Rapport des Administrateurs et des Commissaires ; 2° Approbation du bilan et du compte des profits et pertes au 31 décembre 1915 ; 3° Décharge aux Administrateurs et Commissaires I 4° Nomination de commissaires ; 5° Modifications aux articles ci-après des statuts : Article 2. — Transfert du siège social à Bruxelles : Articles 34 et 36. — Changements en conséquence du transfert du siège social. Pour assister à l'assemblée, les actionnaires sont priés de se conformer aux prescriptions de l'article 35 des statuts. Les dépôts des titres devront se faire, au plus tard, le 20 juillet 1916 : à Anvers, à la Banque de l'Union Anversoise, Marché-aux Grains, ri0 2, ou ;'i Bruxelles, à la Caisse Générale de Reports et de Dépôts, rue des'Colonies, n° 11.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.

Er is geen OCR tekst voor deze krant.
Dit item is een uitgave in de reeks Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires behorende tot de categorie Financieel-economische pers. Uitgegeven in Anvers van 1858 tot 1979.

Bekijk alle items in deze reeks >>

Toevoegen aan collectie

Locatie

Periodes