La tribune congolaise et La gazette west-africaine

429553 0
close

Pourquoi voulez-vous rapporter cet article?

Remarques

Envoyer
s.n. 1914, 23 Avril. La tribune congolaise et La gazette west-africaine. Accès à 21 janvrier 2020, à https://nieuwsvandegrooteoorlog.hetarchief.be/fr/pid/416sx65434/
Afficher le texte

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.  

[[jeudi 23 Avril 1914 le Numéro : 10 centimes (tiranger : 15 centimes) 13me Année N* 9 LA TRIBUNE CONGOLAISE ET LA GAZETTE WEST-AFRICAINE. IEi©tocLom.a,cia.ir© Directeur : JEAN PAUWELS / I L L A SYLVIA, Avenue des Coxtages VI EUX-DIEU-lez-AN VERS Les manuscrits ou articles non publiés sont détruits. La plus grande discrétion est assurée à nos colaborateurs ou correspondants. Tous droits réservés. A.B03STlSrE^LEIsrTS Belgique , . fr. 5.— ' Union* postale ' Payables en un mandat-poste international de , « fr. 7.50 PAYABLES PAR ANTICIPATION Nos Informations Attention aux voleurs— Avis aux agents qui s'embarquent pour le Cap. — Monsieur X... agent de l'Etat qui s'est embarqué dernièrement à Southampton pour le Cap et Elisabethville, a constaté avant le départ que ses malles, envoyées d'Anvers par le service officiel, avaient été cambriolées. Tout le contenu, comprenant les effets de Monsieur et Madame X..., avait été volé et remplacé par des loques et des vêtements d'ouvrier. On n'ést pas encore parvenu à déterminer si le vol a été commis en Angleterre ou en Belgique. Conclusion : il faut toujours faire assurer ses bagages; la prime de 1 % de la valeur est minime; le ! danger de vol est incontestable. Le départ de l'«Elisabethville». — Les passagers dont les noms suivent, parmi lesquels il y en a plusieurs, dont nous avons déjà annoncé le départ, s'em-: barqueront, ce matin, à 10 heures, à bord de la ' malle congolaise «Elisabethville» : a — o Noms n>. » Compagnies Qualité g V C/5 O) * Henry 4 1 Minist. des Col. com.génér. C. Woeste 2 » id. capt.comd' » Van den Eynde 2 » id. ag.adm.3 » Chantraine 2 » id. lieutenant » Ctombez — » id. ag. adm. 3 » Mme Crombez — » id. — » Van den Bosch 2 » id. sous-lieut. » Geeraert 3 » id. ag. milit. » Merlin — » id. adm.terr.2 » Mme Merlin — » id. — » Van Aerde 4 » id. adj. supér. » 'Boyton 3 » id. lieutenant » Gilly 4 » id. capt. comdt » Heyvaert — » id. sous-lieut. » Détaillé 2 » id. » » Mme Détaillé — » id. — » Thuysbaert 2 » id. adm.terr.2 » Garnir — » id. sous-lieut. » Wilmet 3 » id. ag. terr. 1 » Kesler 3 » id. » » Marlier — » id. géom.princ » Mma V\arlier — » id. — » Hoferlin — » id. véril.imp.2 » De Zutter — » id. » » Mme De Zutter — » id. — » Grysolle — » id. perc.post.2 » Claessens — » , id. inspect.3c. » Cuppens 2 » Cie du Kasaï mécanicien » Tliill 2 » id. gérant » Verbeque — » Van de Kerchove — » Brasseur — » Comfina agent » Dolle 4 » Deleuse cSThiéb. » » Dryepondt 6 » Export, belges directeur » Mme Dreyondt — » id. — » Dryepondt fils — » id. — » Sali in 4 » id. agent » Mme Sallin 2 » id. » » Camermans — » T. S. F. » » Sterroz — » Cie Congo-Belge » » Mme Sterroz — » id. » » Vuagniaux — » Soc. Equatoriale » » Watts | — » Huileries Congo » » Symonds — » id. » » Mlle Whitmore — » Miss. Anglaise mission » Main — » Privé capitaine » Mme Scott — » Miss. Anglaise mission » Mme Asmis — » Privé consul » leenaert — » N. A. H. V. agent » MineTrentels — » Privé — » Enf. » .(1 an) — » id. ! — » Delcomune E. — » Em. Delcomune agent » Delcomune R. — » id. » » Richard — » id. » » Huvenne — » Ch.Nav. St. Pool directeur » Meyvis 2 2 Minist. des Col. 1 s/offic. » Paquay 2 » id. » » Migeon 3 » id. » » Home 2 » id. chaud.mon » Eldli 2 » id. ag. terr. 2 » Syckaert 2 » id. sous-offic. » Mme Ryckaert — » id. — » DeWuif — » id. sous-offic. » Billemont — » id. — » Deglain — » id. — » Van Ingelgem 2 » id. stirv. trav. » Bouzin — » id. corn. 1 cl. » Rouma — » id. surv. trav. » De Muyer — » id. » » Blommaert 4 » id. » » Mme Blommaert — » id. — » leemans 3 » id. chef d'atel. » Mme Leemans — » id. — » Van Hooy 4 » id. chef d'atel. » Michiels 4 » id. chef chant. » Mme Michiels — » id. I — » Charlier 2 » id. pos. voie » Fumière — » id. com.-chef » Vincent — » id. com. 1 cl. » Schraff — » id. » » Tack — » i '. » » Rybens — » id. com. 2 cl. » V" Rysselberghe — » id. » » Waegenaere — » Cie Congo-Belge agent » Hassebroucq 2 » id. » » Hermans — » Huileries Congo » » Fraser — » id. agri culteur » Qreenhalgh — » id. mont. ajus. » Price — » id. » » Raue — » Co Franç. H.-C. agent » Rensonnet — » iEm. Delcomune monteur » Egan — » Huileries Congo » » Witry — » S. A. B. lor adjoint » Pulinx — » agent » Hulchison — » Huileries Congo » » Kolweyh — » Privé — » Hanica — » Huileries Congo agent » Catry — » id. » » Croel — » Ch. de fer Congo » » Haak — » Privé — » U1U1C un lO V KJl U O ouuu aru uuiauit viv $ >4 en Ire classe et 45 en 2e classe, à qui viendront s'ajouter 10 passagers s'embarquant à La Pal-lice.| Nous leur souhaitons à tous une. heureuse traversée un non moins heureux retour au pays. Les partants de ce jour. — Parmi les partants de ^ jour signalons M. le capitaine commandant du 2e •^ahseurs à pied Henry, commissaire général (4e dé part) qui va reprendre le commandement du district de Stanleyville, fonctions qu'il a exercées avec la plus grande distinction au cours de son précédent terme de service. Le commissaire général Henry a fourni une des plus belles carrières coloniales; nous estimons superflu d'en reproduire la biographie à nouveau. Bornons-nous à rappeler qu'il prit une part des plus glorieuses à la campagne arabe et que au cours de ses deux premiers termes de services il livra plusieurs combats victorieux aux Batetelas révoltés. Le commissaire général Henry par ses exploits en Afrique a fait honneur au corps des officiers de l'Armée Métropolitaine. M. le lieutenant Van Aerde, du 5e régiment de ligne, adjoint supérieur (4e départ). Après avoir effectué un stage de 2 ans au camp du Bas-Congo, M. Van Aerde accomplit son deuxième et troisième terme de service dans la zone du Haut-Ituri en qualité d'administrateur de la région d'Avakubi. M. Van Aerde, a été nommé, à raison des très bons services qu'il arendus au Congo, chevalier de l'Ordre Royal du Lion. M. le capitaine en second Gilly du 2e régiment de chasseurs à pied, capitaine commandant de la force publique (3e départ). De 1902 à 1905, il exerça successivement les fonctions de commandant de la Compagnie des Falls, de commandant du secteur de Bana-lia et de commandant de la compagnie auxiliaire du chemin de fer. Durant son deuxième séjour, il administra le secteur de Bomili et reprit le commandement de la Compagnie du Haut-Ituri. M. le commandant Gilly est décoré de la Croix de l'Ordre royal du Lion. M. le capitaine commandant AVoeste du 2e régiment de Guides, capitaine commandant de la force publique (2e départ), M. Woeste séjourna au Congo de 1902 à 1904 et fut attaché à la compagnie du Bas-Congo. M. Woeste fit également, si nos souvenirs sont exacts, un séjour en Chine en qualité de chargé de mission spéciale par le gouvernement belge. M. le lieutenant d'artilterie Chantrairre (2e départ) qui a accompli un premier terme de service au Ka-tanga. Après avoir été attaché à l'Etat-major des troupes du Katanga, il a rempli les fonctions de chef d'escorte de la mission de délimitation Katanga-Rho-désie. Il a ensuite pris le commandement de la Compagnie cycliste à Elisabethville et celui d'une compagnie de la force publique. M. Van den Eynde, agent d'administration de 3e classe (2e départ), ancien fonctionnaire du territoire du Kivu et ancien directeur de la maison de déten-ton de Stanleyville. M. le sous-lieutenant d'artillerie de réserve Boyton, de l'armée suédoise, lieutenant de la force publique (3e départ) a rempli au cours d'un premier terme de 3 1/2 ans les fonctions de chef de poste d'Irumu et ensuite du poste de. Medge. Son deuxième terme si'effectua au district du Kwango où il effectua diverses reconnaissances .dans les régions de Lukumi et de Ka-songo-Lunda, poste qu'il fonda. — Il prit peu après le commandement du secteur du Haut- Kwango, et obtint dans l'organisation de cette région difficile les meilleurs résultats. Outre la médaille d'Or de l'Ordre royal du Lion, M. le lieutenant Boyton a obtenu la Croix de Chevalier de l'Ordre du Griffon, distinction honorifique qui lui a été confiée par S. A. le duc de Mecklembourg lors de son voyage au Congo. M. le lieutenant de réserve Van de Bosch, du 3e régiment de chasseurs à pied, sous-lieutenant de la force publique (2e départ), ancien officier du district de l'Uele où il a exercé le commandement du 3amp de Dungu. M. Van de Bosch a été chargé de orocéder à l'inspection des détachements de la force publique du secteur de la Buere. M. Geeraert, agent militaire (3e départ) qui rési-3e au district du Kasai depuis 1904. Durant un premier séjour ininterrompu de 4 1/2 ans M. Geeraert îxerça les difficiles- fonctions de chef de poste de Di-.olo ; il commanda plus tard le poste de Mushenge ;t ensuite le poste de Basango. En récompense de. ses bons services, M. Geeraert a •eçu la médaille de l'Ordre Royal du Lion. M. Détaillé, sous-lieutenant de la force publique '2e départ)- qui a accompli un terme de service de l 1/2 ans dans le territoire du Kivu. M. Détaillé a été nommé officier de réserve durant son congé actuel et a de plus subi l'examen exigé lour l'obtention du grade de sous-lieutenant de la orce publique. Il a été adjoint au commandant de compagnie à Ruhshuru et est passé ensuite au dis-;rict du Kasai pour y prendre le commandement du létachement de Bena-Dibelé. M. Détaillé est accom->agné par sa femme. M. Wilmet, agent territorial de le classe (3e dé->art) qui a accompli deux termes de service, le pre-nier au district du Kasai, le second à la zone du ïaut-Ituri où il a commandé notamment le poste de iVambu. M. Wilmet qui a subi avec succès durant ion congé actuel, les examens pour l'obtention du ;rade d'administrateur territorial, est décoré de la nédaille d'Or de l'Ordre Royal du Lion. M. le lieutenant Kesler, du Ir régiment de ligne, .dministrateur territorial de Ire classe (3e départ), lui se rend à nouveau au Katanga via Borna. Après .voir accompli un premier terme de service de 3 ans iu district de la Province Orientale. M. Kesler ser-•it au Katanga où il exerça îes fonctions de com-nandant le territoire de Kikondjà. M. L. Sallin, du Comptoir des Exportateurs belges ,u Congo, qui effectua plusieurs séjours dans l'TJélé. I fit un premier terme de 1903 à 1907, au cours luquel il remplit les fonctions de chef de poste de Juta durant l'expédition Enguetra et de chef de poste l'Angu durant celle de Djabir. Il passa, ensuite aux onctions de secrétaire de la zone du Rubi et fut char-;é deis magasins généraux de la zone. Au cours de son deuxième terme de 1910 il fut d'abord chef de poste à Go; on le rappela ensuite au secrétariat de la zone ainsi qu'à celle des magasins généraux. Puis, il fut nommé adjoint des Transports de l'iSélé et chargé de cet important service jusqu'à sa reffbrée e';. Eurnpe en septembre 1912. M. Sallin repartit en novembre 1912, comme gérant principal de la firme Panigada et eut la douleur d'arriver à Buta, juste pour recevoir le dernier soupir de cet ancien commandant qui avait installé une importante factorerie. On le chargea ensuite de reprendre cette affaire pour le compte de la Comfina. On le compte également parmi les membres fondateurs de la Chambre de Commerce de Buta, dont il fut secrétaire jusqu'à son retour en Europe en novembre 1913. M. Sallin est décoré de l'Etoile de service à deux raies et de la médaille de l'Ordre Royal du Lion, il a toujours été considéré comme un excellent fonctionnaire et dévoué à son service. Il repart actuellement pour la firme Dreypondt, comme chef du Comptoir qui va s'installer à Buta et dont on espère la meilleure réussite. Madame Sallin qui accompagne son mari a déjà effectué un terme en Afrique de 1911 à 1913, ou elle est venue le rejoindre. M. Albert Haesebroeck (2e départ) agent de la Co du Congo belge, qui du 25 février 1911 au 20 janvier 1914, fit un premier terme au Congo pour compte de la Cie du Kasai, d'abord comme employé au transit à Tshitadi, pendant les 18 premiers mois, ensuite comme gérant du transit à Luebo, terme au cours duquel il .sut faire apprécier son travail. Le Dr Custave Dryepondt. — M. le Dr Gustave" Dryepondt, directeur du Comptoir des Exportateurs belges au Congo, rentré, il y a quelques mois du Congo, retourne aujourd'hui, accompagné de sa femme et de son fils Georges qu'il compte initier à ses affaires. M. le Dr Dryepondt, dont les brillants états de services tant à l'Etat Indépendant, qu'à la Cie du Kasai, dont il fut directeur en Afrique pendant plusieurs années, et à la Comfina, sont connus de tous, va reprendre, à Kinchassa, la direction de son entreprise de commerce de gros, qu'en son absence, il avait confiée à M. J. Van Hoegaerden. Le Comptoir des Exportateurs belges a pris une extension remarquable depuis un peu plus d'un an que l'entreprise a été créée — le comptoir fut ouvert le 1er janvier 1913 — et le Dr Dryepondt leur donnera un nouvel essort, dès son arrivée, en créant deux succursales, une à Buta et une à Stanleyville. La pre mière aura pour chef, M. Sallin, qui s embarque également ce jour, accompagné de Mme Sallin, tandis que M. Van der Cruyssen, déjà au Congo, sera placé à Stanleyville. Le Dr Dryepondt compte aussi créer, à Matadi, un bureau de commission. Nos meilleurs vœux au docteur Dryepondt, à sa vaillante femme, dont nous 'donnons ci-dessus le portrait, et à son fils Dans la magistrature coloniale. — Par arrêté ministériel du 10 avril 1914, M. Armand Gaspar, docteur en droit, est nommé magistrat provisoire du Congo Belge, et est mis à la disposition du Procureur Général près le Tribunal d'Appel de Borna. Il s'embarquera à Anvers le 14 mai prochain. Par arrêté ministériel du 17 avril 1914, M. Georges Van der Kerken, docteur en droit, est nommé ma gistrat provisoire du Congo Belge et est mis à la disposition du Procureur général près le Tribunal d'Appel d'Elisabethville. Il s'embarquera à Southampton le 16 mai prochain. Retour au Congo de M. Fostroy. — M. Armand Fostroy, agent administration de 3e classe, attaché à la Direction de la Justice à Borna, rejoindra son poste par le bateau quittant Anvers le 14 mai prochain et ira accomplir un 3e terme de service. Il sera accompagné de Madame Fostroy. M. Fostroy est décoré de l'Etoile de service avec 2 raies. Prochain dépat de M. A. Wyard. — Le 14 mai prochain s'embarquera M. A. Wyard, commis à la Co du Chemin de fer du Congo, qui retourne en Afrique avec sa femme. Au cours d'un premier terme de deux ans, pour la même société, il résida 1 1/2 an à la gare de Kinchassa et 6 mois à la gare de Thysville, Le retour de r«Anversville» — Le vapeur «Anvers-ville» a quitté Grand-Bassam le 20 avril, à 11 heures du matin, en route pour Anvers et sera vendredi soir ou samedi matin à Dakar. Les derniers moments de M. Van Calster. — Un de nos correspondants du Congo nous envoie les détails suivants sur les derniers moments de M. Van Calster, gérant de la compagnie du Lubefu à Lodja. Dès les premiers symptômes du mal qui a emporté notre sympathique camarade M. le Directeur de la Compagnie du Lubefu et Madame Hill l'ont fait venir chez eux et lui ont prodigué, nuit et jour les soins les plus éclairés et les plus dévoués. Hélas ! tout a été inutile ; l'hématurie a eu raison de la robuste santé de Van Calster, qui s'est éteint le 22 janvier sans souffrance, après 3 jours seulement de maladie. Tous les européens de Lodja, agents de la colonie et commerçants ont tenu à assister aux obsèques du regretté Van Calster. Retour de Mme Hill. — Par (d'Elisabethville» est rentrée Mme Hill, femme du directeur de la Cie du Lubefu. En compagnie de son mari, elle a visité les villages les plus reculés du bassin de la Haute Lukenié et a pu observer, en femme très instruite qu'elle est, des scènes intéressantes de la vie familiale chez ces peuples primitifs. Elle a pu surtout se documenter sur les soins dont les jeunes enfants noirs sont ou ne sont pas l'objet. Première femme blanche traversant ces régions, elle a été partout l'objet de la curiosité, parfois ennuyeuse, mais toujours sympathique de nos bons moricauds. Quel souvenir inoubliable elle doit conserver de ces beaux voyages en dehors des routes généralement suivies ! Les désignations. — Par ordonnance du gouverneur général en date du 10 mars 1914, les agents dont les noms suivent sont désignés pour exercer provisoirement des fonctions territoriales dans le district du Sankuru: MM. Magis. L. E. L. sous-lieutenant de la force publique, Schneider P. L. et Winkeleer E. A. M. commis de le classe. Rarnaut, A. H. et Delforge, E. C. H. commis de 2e classe. Sont désignés pour exercer provisoirement des fonctions territoriales dans le district du Kasai : MM. Heide, G. lieutenant de la force publique, Hankenne, L. V. J. et Oostcrchrist, C. F. A. sous-lieutenant de la force publique; De Carolis, E. B. T., agent militaire, Delplanque D. A.,, premier sous-orri-cier, Jonckers, Z. I. A., commis-chef, Galle, C. L. T., Deltour, L. F. G. et Maquist T. D. O., commis de le classe, Briard, G. A. J., Lambert, J. V. P. Van Trichtveldt, F. J., Saelens, A. J. De Geselle L. A. et Van Breda, F. commis de 2e classe. tVlort de M. Edouard Thys. — Nous apprenons avec regret la mort de M. Edouard Thys, président du conseil d'administration de la Banque de Reports d'Anvers. Le défunt souffrait depuis plusieurs années d'une affection cardiaque, mais rien dant son état faisait prévoir le dénouement brusque survenu- samedi, à 11 1/4 heures du matin. M. Thys était jeune encore. Il n'avait que 46 ans. A la tête d'une fortune considérable, il était intéressé dans toutes les grandes entreprises commerciales, financières et industrielles du pays. Edouard Thys se voua également avec passion au développement de sa ville natale ; aucune entreprise relative au «Greater Antwerp» ne le laissait indifférent et ce ne fut jamais en vain que l'on fit appel à son aide quand il fut question d'un événement destiné à accroître le renom d'Anvers. Ses mérites, ses qualités de cœur ne sont pas moins éminents dans le domaine de la philanthropie et il n'est pas d'œuvre charitable de notre ville qui ne puisse témoigner de sa large et constante générosité. M. Ed. Thys était président du cercle «La Concorde», de la ligue «Anvers en Avant», président d'honneur de la Ligue maritime belge. Il était titulaire des ordres suivants: chevalier de l'Ordre de Léopold, chevalier de l'Ordre de la Couronne, chevalier de la Légion d'Honneur, commandeur de l'Ordre impérial de POsmanieh d'Egypte, commandeur de l'Ordre d'Isabelle la Catholique, commandeur de l'Ordre du Dhrist de Portugal. Nous présentons à Mme Edouard Thys et à ses enfants si douloureusement éprouvés, l'hommage de nos condoléances émues. Mort de Monsieur l'ingénieur Hanoteau. — Une triste nouvelle nous est parvenue : celle de la mort de Monsieur Léon Ernest Hanoteau, ingénieur civil, chef de section, qui avait passé an premier terme au Congo où il dirigea avec succès, i Basoko, le service des travaux publics. Il avait acquis un grand ascendant sur les travailleurs noirs

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.  

Il n'y a pas de texte OCR pour ce journal.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.  

Il n'y a pas de texte OCR pour ce journal.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.  

Il n'y a pas de texte OCR pour ce journal.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.  

Il n'y a pas de texte OCR pour ce journal.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.  

Il n'y a pas de texte OCR pour ce journal.
Cet article est une édition du titre La tribune congolaise et La gazette west-africaine appartenant à la catégorie Koloniale pers, parue à Anvers du 1902 au 1914.

Bekijk alle items in deze reeks >>

Ajouter à la collection