Le bruxellois: journal quotidien indépendant

266 0
close

Pourquoi voulez-vous rapporter cet article?

Remarques

Envoyer
s.n. 1916, 15 Avril. Le bruxellois: journal quotidien indépendant. Accès à 23 septembre 2019, à https://nieuwsvandegrooteoorlog.hetarchief.be/fr/pid/348gf0pd4r/
Afficher le texte

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.  

3œe Année - N° 558. Ed. B £fHg CENTIMES Samedi 15 Avril 1916 ABONNEMENT POSTAL, ÉD. g Bruxelles - Province - Etranger 3 mois : Fr. 4.50. - Mk. 3.60 Les bureaux de poste en îklgique et à l'Etranger n'acceptent cjtje des abonnements TRIMESTRIELS; ceux-ci prennent cours les I Jasv. 1 Avril 1 Juillet 1 Octob On petit s'abonner toutefois pour les deux derniers mois ou même pour le dernier mois de chaque trimestre 2u pîix de : 2 Mois 1 Mois fr-3.00-MU2.40 Fr-1.50-Ml; 1.20 0- TIRAGE : 75.0C© PAR JOUR Le Bruxellois ANNONCES — La ligne Faits divers et Echos . fr. 2.00 Nécrologie 2.00 Annonces commerciales '. 1.00 » financières. . . 0.50 PETITES ANNONCES La petite ligne ...... 0.20 La grande ligne 0.50 TIRAGE : 75=000 PAR JOUR m Journal Quotidien Indépendant m prrr—rt. r-mn,M-,rr,„|,„,||, n,m\tMmumm\ ,.3 "■■■■ i i 111 ■ ■■ - — S Derniers Communiqués Officiels LA GUERRE GommHRkiiiÉs flffMet! ALLfcirtAwUS Théâtre (!e la guerre a l'Ouest. Berlin, IJf avril. — Oomm. de midi : Rien d'important à signaler, sauf qitelqu canonnades, vives par endroits, et m f ine vi lentes dans la région de la Meuse. Dis ait, ques tentées sur la rive gauche de la Meuse o, été écrasées prtr le feu Je notre a, tille rie avai d'avoir complètement débouché d<s tranché ennemies. Théâtre (ie la guerre à l'iîsl. Ai m «s du feldmarécha! général von EirdînïHt) Dans la région de Garbonovska {au non ouest de Dunaboury et au sud du lac Naroc l'ennemi a tenté de.s poussées localisées qui m abouti, pour lui, à des échecs sanglants. ATmi<s du feidmaréchai général prince Léopold de Baviè Quelques entreprises dirigées par des diU chements russes contre notre position du Se ■letsclî (au nord de Zisinj sont restées sans r adtat. Dans les Halkatis. Hier, à l'est, du Vantar, f &rtillcrie de l'ai versaire a déployé, par moments, une activi: intense. Dans la nuit du 12 au lo avril, d• aviateurs ennemis ont, sans succès, lancé d• bombes sur Gje.vgjeli et, à l'est de là sur V"< gorodica. AUTRICHIENS Vienne, l't avril. — Connu. o]f. d'hier : Théâtre (le la guerre Russe et Sud-Est. La situation e;t toujours inchangée. Théâtre (le la guerre italien. Le feu d'artillerie d'une force plus o moins intense s'est poursuivi dans de non Ireuv endroits du front. A la route du i"< Haie de nouveaux combats se sont développé ANGLAIS Londres, IJf avril. — Go mm. offte. du 13 Hier soir, nous avons mené à bonne fin un ■ petite 'entreprise confie les tranchées ênnUMt a proximité de Richebourg-Lavoue, au eoui de laquelle nous avons tué 10 ennemis. L'er. iicn\L nous a attaqués hier à trois reprises sut (essives à l'ouest de la route Pil/cen-Y près. a la première attaque, il a réussi à prendre, pie dans nos tranchées ; il en fut cependant rap dement chassé. Les autres attaques furent ri poussées; il abandonna 20 morts et 3 prisoi, mers. Nous avons tanonné aujourd'hui les trar chécs ennemies dans cette région. L'artillen fut particulièrement intense au nord-ouest d Wyschaetc, pins faible à Souciiez, à Carenc et à Galonné. L'artillerie ennemie fut tri active derrière Saint-Eloi, bombarda cepen (tant peu, nos lignes avancées et les entonnoir.' 11 a été constaté maintenant que les couru geux Canadiens, qui combattent ici dans l voisinage, ont infligé à l'ennemi pendant l semaine dernière de grosses pertes. FRANÇAIS Paris. — Officiel du t3 avril, 15 h. : Suit calme dans toute la région de Verdun L'attaque ennemie qui se préparait hier en fi 'de journée vers nos positions de la, côtc 30 n'est pas sortie des tranchées. Les tirs de bai rage de notre artillerie et le bo?nbardemen dirigé par nos batteries du secteur voisin su les colonnes ennemies rassemblées dans le bot de Talancourt 'paraissent avoir fait avorte cette opération. Aucun événement important à signaler su l'ensemble du front. Paris. —C'oinni. off. du 13 avril, 33 h. : Entre Oise et Aisne activité de notre artil lerie sur les organisations ennemies de Moulin tous-Touvent et de Nampcei. A l'ouest de la Meuse bombardement conti nu de la côte 30.} et de notre front Mort-IIom ine-Cumièrcs. A l'est de la Meuse activité moyenne de l'ar tilierie. Aucune action d'infanterie au cour de la journée. Une de nos pièces à longue pôr tée a tiré sur la gare de iY ovéant-sur-Moselle e tur le pont de Gorny (nord de Pont-à-Mous son). Un incendie s!est déclaré dans les bâti monts de la gare. Journée calme sur le rcst< du front. RUSSES Pélrograd, Uf avril. — Cornm. off. di 12 avril : Sur le front de la Dana et au sud de la ré (/ion de Dundbourg feu d'infanterie et d'artil lerie par intermittence. L'artillerie ennemie < bombardé hier à plusieurs reprises la région d la tête de pont d'Uxhull. Dans lu région de Lubin, au sud-ouest d< Pmsk, dans la partie sud des marais de Ro Jcitno nos volontaires ont eu quelques hcitreu ses rencontres avec les patrouilles ennemies Au nord et au sud de lu gare de Olykà y ou avons repoussé des tentatives de l'ennemi d< Rapprocher de nos tranchées et de se retran :hcr dans leur voisinage. ITALIENS Rome, lJt avril.— Çomm. offic. du 12 avril Dans la vallée du Ledro, nous avons pi stendre notre offensive en progressant gra lubllemcnt vers les hauteurs sur la rive norc lu Tonale, entre la vallée du Concei et le lai ie Garda. Appuyée par le feu efficace de l'ar tillerie, notre infanterie a pu enlever une fort-ligne de tranchées et de retranchements d< campagne lie long des versants sitd du Mont. S Pari, sur h crête de l'Oro et sur les roc abruptes du M'Hite Spcroue. L'ennemi a réuss à se retirer après avoir subi de grosse, péri: « favorisé par le terrain. Il a dû quant - même laisser entre nos mains 20 prisonniers es i\ ous avons jwursuin notre violent feu d'ar 0- îdlerte dans la région entre l'Elseh ( Adige 1- cl la Brenta, au « Bwthopf », à la Velln et h it long de l'Isonso. Le, feu efficace de notre ai it tdlerie a empêché l'ennemi de réparer la for es Luserna (Astico sapé rieur J et a détruit de. dépôts de matériel à Santa Catejina et à l'g gouit:, dans la vallée de la F cher. f_ TURCS tj Constantinop:e, l't avril. — Le quartier gé itérai annonce : Sur le front de l'Irak pas de changement ( enregistrer. Au matin du S avril des forces de combat ? composées de guerriers persans et de nos dé r_ lachemcnts, ont attaqvé près de Sautschbidal et ses environs de la cavalerie russe, dont h forcé peut être évaluée à environ -J régiments, (t la força à prenare la fuite dans la direc-/_ (ion vers l'rmia. Les guerriers persans se sont ><: spécialement distingues ci cette occasion. uS Sur le front du Caucase rien d'nnportant. rS s< ules quelques escarmouches. j- Quelques torpilleurs ennemis qui firent leui apparition dans les .".aux de Smyrne, furent chassés par notre artillerie. Un navire de patrouille, qui se tenait en hauteur de. TscHes-meh a été touche pdr un obus de notre artillerie.Le 0 avril des bandes de pirates se sont embarqués et cpproehés moyennant de grandi u canots de Kalantaka à l'ouest de Kusch-Adasi, où ils tentèrent un débarquement. Ils en ont été empêchés par le feu de nos postes du litto-rai et ont dù s'embarquer et prendre rapidement le large. I Dernières Dépêches La Grèce et l'Entente ^ Athènes, 14 avril. — (Télégr. de l'agence ,1 Wolff.) — Le gouvernement grec a, refusé catégoriquement de consentir aux demandes de l'Entente de mettre à sa disposition la lignee ferrée Patras-Athènes-Larissa, afin de transporter des troupes serbes de Corfou à Saloni-que. Il paraît que des cercles influents d'ici e veulent faire échouer par tous les moyens la réalisation du projet de l'Entente, qui équi-vaudrait à l'occupation militaire de la Grèce. s Athènes, 14 avril. — Le bureau de la presse publie un démenti de la nouvelle concernant l'occupation de Kepbalonia et des autres îles dans les mers Egée et Ionienne soi-di?ant an-e noncée par les ambassadeurs de l'Entente à M. a Skuhulls. On prétend que les ambassadeurs de l'Entente auraient co>nmunique ava.nt-hier à M. Skuludis, que l'Entente ne tendrait que des filets devant le port d'Argeatoli, sans empêcher le trafic d'outremer. On annonce de Salonique que les habitants , de 7 villages grecs, venant <le la région do Doî-1 ran sont arrivés à Kilkis. Les villages ont dû ' être, évacués. Les cercles militaires de l'Enten-^ te à Salonique font des préparatifs fiévreux. s Voyp.gs de M. Tittoni Berne, 14 avril. — D'aprèe le3 journaux de Milan l'ambassadeur italien de Paris M. Tit-r toni est arrivé hier à Turin pour continuer immédiatement son voyage vers Home. Les orphelins Paris, 14 avril. — Maurice Barres évalue dans l'Echo de Paris du 23 mars le nombre d'enfants devenus orphelins pendant la guerre - à 1,400,000. Le service obigatoire en Angleterre Le correspondant du « Nieuwe Rotterdam-sche Courant » à Loutres, pariant de la situation poiiiicjue, dit que le différend qui a ; surgi au sujet du recrutement, et le mouvement contre la Coalition, se développent de plus en plus. Mais les chances qu'ont les adver-; s air es du ministère de se servir, avec succès contre le cabinet de !a question du recrutement, seraient bien amoindries. A la séance de jeudi, , M. Carson a de nouveau déposé son projet de loi, instituant le service obligatoire pendant la durée de la guerre pour tous les hommes ayant l'âge militaire. Le cabinet se réunira t samedi. On soumettra probablement aux mi-; nistres le rapport provisoire de la commission du cabinet, qui s'occupe de la question du ; recrutement. Le ' collaborateur parlemetaire du « Times » s'attend à ce que M. flsquith fasse mardi prochain une déclaration au sujet du service obligatoire. Un discours m ?naçsnt de M. Thomas Londres, 14 avri'. — M. Thomas, chef du parti ouvrier, a dit dans un discours: Si l'union sa-- crée était rompue dans l'intérêt d'un groupe politique, cette uoion ne serait plus nécessaire non plus ds.-is l'industrie. Nous ne verrons pas tranquillement ces gens piétiner toutes les libertés de la classe ouvrière. Le service obli-' gatoire et général n'est pas nécessaire pour sortir victorieusement de la guerre. On ne se sert du service obligatoire et de la pslitique JL protectionniste que pour asservir et enchaîner les ouvriers. » La guerre sohs mi?ine Barceionc, 11 avril. — (leégr. de l'agenci ' Bavas). — On annonce de Las Pa mas (Mal.orca ^ Le navire « Jaime II » a rencontré en nier e pris à bord un canot de sauvetage rempli de naufragés de l'équipage du vapeur fran-t çais « Vega » qui jaugeait 2Ç57 tonnes et qu revenait de Bahia. Le *« Vega » avait rencontré un soirs-marin qui avait coulé un va-5 peur anglais de 10,000 tonnes el un voilier russe, s Le commandant a donné qtieiques minutes de temps à l'équipage pour pouvoir se sauver, ensuite une torpille et 2 coups de ca-;ons furent tirés contre le « Véga » qui coula alors rapidement. Le « Véga » est le navire qui avait sauvé les 113 passagers du vapeur espagnol, « Principe de Asturia >. L'équipage du « Véga » se composait de 33 hommes. Barcelone, 14 avril. — (Télégr. de l'agence Ha vas). — Le vapeur « Viîîena » est arrivé ici, avant à bord 3 officiers et 21 marins du valeur anglais « Argus » de 1,238 tonnes. Le sort du restant de l'équipage n'est pas connu. Le vapeur « Maîiovka »: de Palma arrivé ici, avait à bord i'équipage du vapeur anglais coule « OrJok Head » (1,1145 tonnes). Voyage de M. Tittoni. , La flotte rnsse de !a Mer Noire s'est retirée dans les ports Constantza, l'I avril. — ,La flotte russe s'est retirée de la Mer Noire d^'is les ports russes, par suite de l'activité kftqfce des sous-marins. Une nouve.le phase des opérai ions semble se préparer dans la Mer Noire, Le « Breslaa » dsnsjfa m r noire Londres, 14 avril.,— iJmMorning Posf du 7 avril contient le rapporBiiivant de Péters-beurg par 1 internîéd.aire^w^ son correspondant : ■ C'était une surprise désagréable pour la Bussie que le M resta a rêdaifede nouveau dans la mer Nuire. C est ainsi que s'explique éga-ier»r-nt que do« régiraiiJ^vVcs qui, se trouvant encore récemment à Gallipoli, pouvaient intervenir dans les combats à l'est de Trébi-zonde. Ils no sont certainement pas arrivés, par la voie de la terre. Le chemin de fer va jusqu'à Angora, peut-être jusqu'à Sivas, et il avait si peu de charbon à la-suits de la destruction a iond, par les navires éclaireurs russes, des districts charbonniers au Zunguldak, que le train ne pouvait circuler que pour les besoins urgents de l'intendance. Les Turcs ont donc visiblement risqué {L'expédier leurs troupes de C ont ta n t i « op i e par la voie de la mer. Le « Breslau » les protégeait. Les forces turques défendant Trapmmt s'élèvent à plus de trois divisions, dont l'une d'elles est certainement arrivée par xnér. Au cours du premier trimestre de citte année-ci les navires éclaireurs russes ont coulé environ 300 navires côtiers turcs; mais dans deux occasions leur vigilance paraît s'être relâchée pendant 15 jours et deux fois par exemple à la suite d'opérations navales en d'autres lieux, notamment à la côte bulgare et lors du débarquement des troupes à Atina (Lasistan). La flotte russe de la mer noire a subi également des pertes par l'activité des sous-marins allemands ou tout au moins un accident maritime. Justement, en ce moment là on aurait remis de nouveau aux docks deux croiseurs rapides. Lee conditions atmosphériques semblent avoir favorisé l'entreprise désespérée des navires turcs de manière qu'ils ont pu effectivement amener des renforts pour la défense de Trapezunt. Les forces russes se trouvent à 20 milles de la ville et leur aile droite qui s'appuie sur la mer, a été bombardée par lo « Breslau », d'après le communiqué officiel du 5 avril. Les Russes se maintinrent néanmoins et purent prendre un morceau de tranchée au centre. L'intervention du « Breslau » n'aurait été que de courte durée. Si on songe qu'il était à une distance de G00 milles du Bosphore, tandis que Sébastopol n'est qu'à 200 milles du point anatolique Sinope, an peut s'attendre bientôt à des nouvelles satisfaisantes. Toutefois on ne devrait pas être surpris en apprenant que le « Breslau » a échappé, la tâche des éclaireurs russes le long du littoral très étendu, est très difficile. Eiitretemps, lo dernier mot n'est pas dit. * ■■"■■«mil H ViiiVUPiM iniPBiinwi i Sëpëchss diverses ^ La question du service obligatoire " en Angleterre. Rotterdam, 14 avril. — Le correspondant du « Nieuwe Rottcrdamsehe Courant » annonce au sujet de la situation politique, que la différent relatif au recrutement et au mouvement contre la coalition continue à s'étendre. Les perspectives, que la question du recrutement peut être menée avec succès contre le gouvernement, ont toutefois diminuées. M. Carson a introduit hier son projet de loi dans lequel il demande le service militaire obligatoire pendant la durée de la guerre pour tous les hommes, ayant l'âge militaire. Le cabinet se réunira demain.Les ministres recevront probablement alol-s 1e rapport provisoire de la commission du cabinet, qui s'occupe de la question du recrutement. Le correspondant parlementaire du Times » supposé que M.As-quith donnera mardi prochain une déclaration au sujet du recrutement. Au cas, où ses d< clarations ne satisferaient pas, on fixera aloi le lendemain pour les débats du projet do jV.1 > Carson. Cette proposition pour régler l'affaii ' du recrutement sera faite formellement ai ' jourd'hui à 1» Chambre des Communes. Le correspondant politique du «Daily News écrit, que les partisans du gouvernement, qi entretiennent des relations avec les ministre ont parlé hier de la possibilité que la limit d'âge serait prolongée jusqu'à 45 ans et 1 sersice obligatoire serait également étendu au: hommes mariés jusqu'à 45 ans. On suppose e; gênerai que le cabinet ne cédera pas devan l'agitation pour étendre le service obligatoire on attend cependant que la loi du service mi litaire obligatoire frappera tous les jeunes geu qui ont atteint l'âge de 18 ans, après le 1 aoù 1915. De cette manière on espère obtenir plu d'hommes pour l'armée qu'en étendant le ser vice obligatoire aux hommes mariés. En Chine. Shanghai, 14 avril. — (Télégr. de l'ageaic»; Bluter). — Le gouvernement de la provins de Niangsi a proclamé l'indépendance de cett< province. Etats-Unis et Mexique. Mexico, 14 avril. — (Télégr. de l'a geai c< Bluter). — Le Mexique a adressé uue not-f aux Etats-Unis, dans laquelle il demande, qu< les Eats-Unis retirent leurs troupes du territoire mexicain afin de laisser la poursuite dt général Villa aux soins de l'armée des consti tutionalistes mexicains. Washington, 14 avril. — (Télégr. Rculei). — La note de Carranza a encore compliqué la situation au Mexique, mais il a été officiellement constaté que le quartier général des troupes américaines n'a rien omis pour continuel onergiquement la poursuite du général Arilla, pendant les pourparlers avec Carranza. La devise française (change) en déroute en Suisse. Berne, 14 avril. — Les informations financières des journaux suisses constatent uue fois de plus une aggravation^ de la baisse du ooyrs du change français. Le « Journal de Genève » écrit dans ses informations boursières : C'était un mauvais jour pour les changes de l'Entente. Le change sur Paris ets tombé à 85.6, le change sur Londres à 24.62, tandis que les changes sur Berlin et Vienne sont demeurés inchangés. Opinion ; m ricaine au sujet de l'administration allemand? en Belgique. 11 y a quelques temps l'Américain Walcote, professeur à l'Institut Bockfeller, a constaté tjuc les Allemands ne réquisitionnent rien pour eux sur les arrivages des vivres américains; les promesses allemandes sont toujours sincères. Cette opinion est confirmée maintenant par une opinion plus significative. Le Président du Comité de secours américain pour la Belgique, Herbert Hoover, écrit la lettre suivante au périodique anglais « Pair Flay» : Je dois constater avec regret qu'un périodique de l'importance du vôtre juge nécessaire do répandre des bruits qui peuvent avoir pour conséquence qu'une grande entreprise de bienfaisance,dont dépendent le bien-être ou le malheur de plus 10 millions de vos alliés, notamment d'environ 7 millions de Belges et de 3 millions de Français du nord, soit mise en péril. Je puis vous déclarer avec la plus grande certitude et le plus formellement que pas une seule tonne du grain importé par nous par la Hollande n'a été saisie par un Allemand, soit pour l'Allemagne, soit pour la Belgique; toute personnalité, digne de confiance, peut s'en convaincre par des recherches qui peuvent être faites dans nos locaux ou dans tout autre bureau d'administration bien informé.Notre Comité de secours est une institution de bienfaisance; elle ne dispose donc quw des sommes destinées à secourir une population en péril. Un de nos amis a décidé maintenant de mettre à notre disposition une somme de £ 1,000 pour que nous recherchions les sources des bruits signalés ci-dessus et q^e nous puissions prendre des mesures pour poursuivre les auteurs. Afin de faciliter la ♦"âclie de votre correspondant, je ferai remarquer encore que nos directeurs commerciaux à Rotterdam payeront sans retard la moitié de la dite somme aux personnes qui pourront nous fournir la preuve sérieuse de ce qui suit : « On dit que des se-« mences sont chargées sur des vagons et ont « été expédiées en Allemagne viâ la Belgi-« que. Un chargement de froment du « Ma-« nitoba », destiné au Comité de secours bel-« ge, a été récemment vendu à la Bourse de « Duisbourg. » J'esp.re que vos correspondants, dans le cas où ils ne seront pas à même de fournir la preuve de leurs affirmations, donneront satisfaction complète aux hommes l'honneur qui se sont mis à la disposition de cette entreprise humanitaire, en s'imposant eux-mêmes des sacrifices personnels considérables. (Signé) : Herbert HOOVER. Président du Comité de secours américain en Beljique. • L'Angleterre et les Etsts-Usis. Washington, 14 avril. — (Par radiotélé-gramme du correspondant de l'agence Wolff). — M. Lansing a annoncé que la note d'Angle- ;- terre au sujet de l'arrestation des 38 Autri-s chiens, Allemands et Turcs, opérée à bord du vapeur américain « China « ne videra pas e celte affaire à la satisfaction des Etats-Unis. L'Eggpte zone de guerre. Londres, 13 avril. — Les ambassades» an-" glaises dans les pays neutres publient que 1 ' Egypte doit être considérée dorcuavant 8 comme zone de guerre. La ccmnission de l'armée de la Cium ;re des représentants en France- 4 Genève, il avril. — La Chambre française * avait décidé réocromient d'adjoindre encore 26 membres à la commission de l'armée. Con-' formément à cette décision, le groupe radical socialiste a nommé l'ancien ministre de la ^ guerre Miilerand représentant de ce groupe à la commission de l'armée. 5 Mesures de précautions hollandaises. Zurich, 14 avril. — Le correspondant à Amsterdam au « Neue Zurcher Zeitung » dit avoir appris de source autorisée que le gouvernement hollandais pousse activement sea préparatifs militaires. 11 est défendu formellement aux officiers et aux hommes de quitter leur cantonnement au chemin de fer. La compagnie des chemins de fer néerlandais a été ' informée qu elle doit faire des préparatifs pour 1 faire face à la nouvelle situation, oc qui équi-> vaut à l'état de guerre. Finalement le gouvernement ne cache pas qu'il pourrait se voir dans la nécessité de rappeler quelques mo.s plus tôt les levées qui ne devraient être incorporées qu'en octobre. Licenci. m .ut dans i armée roumaine. Vienne, 14 avril. — Le journal d'Athènes « Néon Asti », anonce que 140,0U0 soldats roumains ont été envoyés en congé pour les travaux de culture. Accident d'aviation- Berne, 13 avril. — Près de Nancy, un aéroplane a ris feu à grande hauteur. Les deux occupants, dont un lils du général Melcor, ont été carbonisés. PIiîs de 1,000 victimes de Zeppelins en Angleterre. Berlin, 14 avril. — D'après une statistique publiée dans l'édition du « Daily Mail » du 7 avril, paraissant sur le continent-, le nombre des victimes des Zeppelins en Angleterre s'élève du 19 janvier 1915 au 5 avril 1916, à , 1.044, dont 325 morts et 719 blessés. A cela viennent s'ajouter les victimes des hydroplanea soit 17 morts et 43 blessés, donc'en tout 1,104 victimes. Sur trier Rotterdam, 14 avril. — Le « Nieuwe Rot-terdanische Courant » annonce que d'après des nouvelles arrivées ici, le vapeur « Alacrity », qui était parti le 2 mars dsu Havre pour Swansea, eet signalé comme manquant. Londres, 14 avril. — Lloyd annonce que le voilier anglais « Inverlgon » a été coulé par un sous-marin. 13 hommes de l'équipage sont sauvés. Guerre sons-marine. Londres, 14 avril. -—- Lloyd annonce que lo vapeur « Anfu», 3,600 tonnes, a été torpillé et coulé le 11 de ce mois. Il en est de même du vapeur « Robert Adamsohn », 3,000 tonnes. L'équipage est sauvé. Chistiania, 13 avril. — Le vapeur United S£ates a été également amené à Kirkwall, où tout le courrier et les -envois de valeurs ont ete saisis; par contre, les colis postaux n'ont pas été saisis. La perte du « Coîrmna ». Amsterdam, 14 avril. -— Un annonce encore au sujet du « Columbia » qui a heurté une mine à l'embouchure de la Tamise : Le « Columbia » était un des plus grands navires modernes hollandais du service de la malle-poste de® Indes occidentales. Le navire était assuré poui' 2 millions de florins. Le chargement de grain avait une valeur de 10 millions. Le « Columbia » a heurté une mine dans le voi-sinoge de l'eildroit où le « Palembang » a coulé. Le « Columbia » est en peu de jours le troisième navire qui a été victime d'une mine devant l'embouchure de la Tamise. Les pertes navales. Copenhague, 14 avril. — Le « National Ti-dende » publie les pertes navales de ces derniers temps et prédit que les moyens économisés seront bientôt épuisés et qu'alors la primo de l'assurance de guerre danoise devra être majorée comme en Norvège; ou bien on devra restreindre lo risque, attendu que le danger est principalement plus grave dans la Médite rrannée. Les pertes de l'ennemi en capacité de tonnage, Berlin, 14 avril. — Au mois de mars 80 na-* vires marchands avec un tonnage global d'environ 207,000 tonnes brutes, ont été oouléa par les sous-marins allemands ou se sont perdus sur des mines. Londres, 14 avril. — Dans un entretien avec le représentant du « Daily Mail », l'armateur et député Houston de Liverpool a déclaré : la perte en capacité de tonnage par lea mines, les torpillages et les réquisitions constitue un problème si grave, que le danger dea Zeppelins paraît comparativement insigtii-. fiant. Nous ne parlerons bientôt plus du prix, des vivres, niais nous nous demanderons si„ nous pourrons encore nous en procurer. Depuis, le 1 avril 72 navires se sont déjà perdus, et da-

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.  

Il n'y a pas de texte OCR pour ce journal.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.  

Il n'y a pas de texte OCR pour ce journal.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.  

Il n'y a pas de texte OCR pour ce journal.
Cet article est une édition du titre Le bruxellois: journal quotidien indépendant appartenant à la catégorie Gecensureerde pers, parue à Bruxelles du 1914 au 1918.

Bekijk alle items in deze reeks >>

Ajouter à la collection

Emplacement

Périodes