Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires

1096 0
close

Pourquoi voulez-vous rapporter cet article?

Remarques

Envoyer
s.n. 1916, 08 Septembre. Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires. Accès à 24 juin 2024, à https://nieuwsvandegrooteoorlog.hetarchief.be/fr/pid/kw57d2r73h/
Afficher le texte

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.  

ANVERS. Vendredi 8 Septembre 1916 Le numéro 10 centimes Cinquante-neuvième Année - N° 17.709 DIRECTION & REDACTION : 14. RUE VLEMINCKX, 14 ANVERS Téléphone 3761 LLOYD ANVERSOIS Seul Journal Maritime quotidien émanant des Courtiers de Navires Annonces : 25 centimes la petite ligne. — 50 centimes la doubl» ligne 1 franc la ligne sur double colonne Adresses industrielles 50 centimes Émissions et Annonces financières : Prix à convenir Les annonces sont mesurées au lignoraètre.— Les titres se paient d'après l'espace qu'ils occupent. avis Toutes les heures renseignées dans notre journal sont indiquées d'après l'heure de la Tour. Observations météorologiques de M. F. Agtbe, opticien, rue Léopold, 51. Anvers, 8 sept 1916, 11 h. du matin. - Baromètre 770. — Thermomètre cent (maxj-h 20 — Thermom. cent, (min.l •- 13. -Pluviomètre: — m/m.— Vent. N.-E.—Prévision : Variable Astronomie 9 septembre (Communiqué par l'Observatoire Royal de Belgique à Uccle lez-Bruxelles) Lever du soleil 7 h. 8 m. Pleine lune le 11 sept. 22 h.31 m Coucher du soleil 20 , 12 ., Dern. quart.le 19 sept. 7 .. 35 .. Lever de la lune 19 - „ Nouv. lune le 27 sept 9 „ 34 „ Coucher de la iune... 3 . 39 „ Prem.quart. le 4 oct. 11 „ - „ Haute marée à Anvers Matin Soir 9 sept - • • 2 h.56 m j 9 si-pt. ... J 5 1» 34 m 10 4 „ 6 „ 10 16 ., 29 „ 1! „ ... 4,51 » I 11 , ... !7 !«., Hauteur du Rhin Cologne 6 sept. 2.40 m. Strasbourg 6 sept. — m Huningen 2.30 „ Lauterbourg ,. — Kehl - 3.06 „ Maxau — „ Mannheim - 3.88 „ Germersheirri „ — Caub .. 2,4'. „ Mayence „ 1.40 „ Ruhrort , 1.53 „ Bingen . „ 2.09 .. Duisbourg .. 122 „ Coblende „ 2.41 „ Waldshiit — „ Diïsseldorf , 2.16 Lobith 11.18 „ Hauteur du Main Hauteur du iNeckai Francfort 6 sept. 2.31 m. lieilbronn 6 sept. 0 45 m Hauteur de la Moselle Hauteur du Bodensee Trêves 6 sept. 0 62 m Constance 6 sept. 4.20 m. PLUS GRANDES MAREES DE L'ANNEE 1916 Coefficient Fort de hauteur Philippe Anvers de la marée Hauteur Hauteur 13 septembre o 1,08 2,71 2,72 29 septembre • 0,94 2,36 2,37 12 octobre o 0,99 2,48 2,49 28 octobre • 0,94 2,36 2,37 11 novembre o 0,85 2,13 2,14 il novembre • 0,92 2,31 2,32 Il décembre 0 0,76 1,91 1,92 26 décembre • 0,94 2,36 2,37 o Pleine lune • Nouvelle lune. Port d'Anvers ARRIVAGES DU 7 SEPTEMBRE Steamer Wilford III, de Tamise. » Union i, de BruxeJil.es. Remor. Brussa II, de Garni. » Nestor, de Gand. » Friederick, de Gand. , » Ver. France VIII, de Gand. » Caesar, de Gand. » Api'olonia, de Neeroeteren. Bateau-moteur Anna, de Boom. Rosalie, de Boom. Allège Stanislas, de Calloo. » .Ioiin, de Burght. » Clothilde 35, de Burght. » Peter Benoit, de Hetrnixem. » Victoria, die Steendorp. » Emma, de Boom. » Mélan/e, de Mali lies. » Sans Ecole, de Vilvorde. » Revision, de Bruxelles. » Mit, de Bruxelles. » Quo Vadis, de Noeveren. » Trio, de Gand. » Edgard, de Gand. » Select, die Gand. » Marie, de Merxem. » Catherine, de Neeroeteren. ». Espérance, de Neeroeteren. Duc ni: Brvbant, de Neeroeteren. » Trust, de Neeroeteren. » Cook, de Neeroeteren » Maurice, de Liège. » Bertha, de Liège. » Simon, de Liège. » Dora 33, de Liège. » Drie Gebroeders, du Bas-Escaut. Leopoldus, du Bas-Escaut. » Oscar Wii.ly, de l'Allemagne. » Fendel 78, de L'Allemagne. » Tiunitas, de l'Allemagne. » Kosmopolit 3, de l'Allemagne. » Rhenania 30, de l'Allemagne. » Rhenania 11, de l'AlOemagne. » Ougrée, de 1'Aillemagne. DEPARTS DU 7 SEPTEMBRE Steamer Wilford iii, pour Tamise. » Union v, pour Bruxelles. » Telegraaf IV, pour la Holilajnde. Remor. Gu.stchen, pour Gand. » Planc, pour Gand. » Trio ii, pour Gand. » WlLHELM, pour Gand. Allège Emma, pour Hoboken. » Rosalie 2, pour Malines. » Angélique, pour Wiilebroeck. » François, pour Bruxelles. » Orpailleur, pour Gaunl. » Banque de Crédit, pour Gand. » Epi, pour Gand. » Quatre Sœurs, pour Gand » Goro, pour Gand. » L'Audacious, pour Gand. » L'Union 2, pour Gand. « Augustike, pour Gand. » Eole, pour Gand. » Louvois, pour Gand. » Maçon, pour Gand. » Wega, pour Gand. » Quatre Frères d'Anvers, pour Merxem. » Cristophe Colomb, pour Merxem. » La Vitesse, pour RyckevorseL » Tnvee Gebroeders, pour Beersse. » Désiré, pour Beersse. » Luise, pour MoiLl. » Révision, pour Mol!. » Marie, pour Liège. » Gjlberte, pour Liège. » Peter Benoit, pour Liège. » Drie Gebroeders (A 13), pour la Hollande. » Niets Volmaakt, pour <la Hollande. » Drie Gebroeders, pour la Hollande. » Twee Gezusters, pour la HoJJande. » Zeester, pour la Hollande. » Dorothé, pour <la Hollande. » Çatharina Pieternella, pour la Hollande. » Edison, pour i'AMieimagne. , » Vereinigung 27, pour l'Aillemagne. » Erna, pour l'Allemagne. » Leopold Marianne 4, pour l'AflUemagne. » Fahrwohl, pour l'Allemagne. » Valerie, pour l'Allemagne. chronique" judiciaire Exhumation d'un vieux décret qui est de circonstance Un militaire présen; au front, est l'héritier présomptif d'une dame qui vient de mourir et chez qui Les scelUès ont été apposes. Suffit-il, pour .sauvegarder les intérêts de ce militaire, qu'il soit représenté aux opérations de levée de scellés et d'inventaire par un notaire désigné sur le pied des articles 931 et 942 du Coide de procédure civile ? (L'article 931 porte : « Les formalités pour parvenir à la levée des scellés seront : 1° Une réquisition à oet effet, consignée sur le procès-verbal du juge de paix ; 2° Une ordonnance, du juge, indicative des jour et heure où la Levée sera fai'e ; 3° Une sommation d'assister à cette levée, faite au •conjoint survivant, aux présomptifs héritiers, à l'exécuteur testamentaire, aux légataires universels et à titre universel, s'ils sont connus, et aux opposants. Il ne sera pas besoin d'appeler les intéressés de meuraut hors de la distance de cinq myriamètres ; mais on appellera pour eux, à la levée et à l'inventaire, un notaire nommé d'office par ie président du tribunal de première instance.» L'art. 942 contient des prescriptions identiques en •ce qui concerne l'inventaire.) Dans le procès qui a été plaidé devant le juge de paix dont nous allons reproduire la très intéressante i ordonnance, on soutenait : d'une part que pour c | qui concerne des défenseurs dé la patrie il fa lia tenir compte de dispositions spéciales édictées pa un décret remontant à la !ro République Français* en date du 11 ventôse an II ; de l'autre, que ce di cret a été abrogé par les lois postérieures. C'est sur ce point d'un intérêt palpitant dans 1 crise actuelle, que Le juge a prononcé, dans les tei mes suivants : Attendu que parmi les héritiers présomptifs é légataires universels île la défunte, figure le sien X..., soldat belge, actuellement encore sous les drc peaux, domicilié à Z... ; Attendu qu'aux termes du décret du 11 ventôse a II, lorsque les scellés ont été apposés après le décè d'une personne dont des défenseurs de la patrie sou héritiers, il doit être nommé à l'absent un curateu pa.r un: conseil de famille ou d'amis, convoqué sait frais devant le juge de paix du lieu du décès d « (lécujus » ; ce curateur a pour mission de provc quer la levée des scellés et d'y assister, peut fair procéder à l'inventaire, vendre les meubles et en re devoir le. prix, et administrer des immeubles ; Attendu que dans sa sollicitude prévoyante pou les défenseurs de la patrie, la législation a vouli leur assurer une protection plus efficace que cell il être représentés aux opérations de levée de scellé et d'inventaire par un notaire désigné sur le pie* des a ri iei.es 931 et 942 du Code de procédure civile le curateur dont il prescrit, la nomination ayant, ; la différence du notaire commis, les pouvoirs d a administrateur ; c'est ce qui explique que le Co»l< de procédure civile promulgué en 1806 n'a pas abroge ex; 1 f?■sèment la disposition du décret rappelé • Attendu que l'abrogation n'en: a pas davantage éti prononcée par la loi du 30 ventôse an XII, qui ; réuni les lois civiles en un seul corps de lois sous 1< litre de Code civil ; Attendu que cette loi n'a d'ailleurs pas abrogé le: lois portées depuis la Révolution de 1789, telle, pa: exemple, la -loi du 28 août 1792 sur la propriété de: arbres croissant le long des chemins publics autre: que les gra nd'routes ; Attendu qu'on, serait tout aussi mal fondé à sou tenir que le Code civil et le Code de procédure civil( ayant réglé la matière dont s'occupe le susdit décret celui-ci a été abrogé tacitement ; qu'il convient, er effet, d'observer que par son objet même, ce décret est une loi spéciale, établissant un droit exception ned applicable seulement' aux militaires ; • Attendu qu'il est de principe qu'une loi générale n'abroge pas, même dans les matières qu'elle régit les lois spéciales, à moins que le législateur n'en aii exprimé la volonté ; que tel n'est pas le cas pour les Codes civils et de procédure civile, comme il. a éti exposé ciravant ; Attendu que l'unanimité des auteurs enseigne l'opi nion que noms défendons ; Attendu qu'il ressort des considérations émises ci dessus que l'art. 931, n° in fine, du Code de procé dure civile, n'étant, pas applicable en l'espèce, le sieur X..., en qualité d'héritier présomptif et léga taire universel de la défunte, ne serait, pas légale ment et partant pas valablement représenté à la levée <les scellés par le notaire commis, mais qu'il doit l'être par un curateur à désigner coruformémenl au décret du 11 ventôse an II qui est encore en vi gueur ; Attendu que le juge de paix, requis de procéder à une levée de scellés, a île devoir de vérifier si les formalités légales préalable aux opérations ont été accomplies ; Par ces motifs, disons qu'en l'état, il n.'y a pas lieu de fixer jour pour la levée de scellés requise. Les Comités d'alimentation La Chambre des vacations de Bruxelles en cause Comité d'alimentation de Rhode-Saint-Genèse contre E..., déclare que ses membres ne sont point consid'V rés comme des autorités aux vœux de la loi et que partant l'offre de preuve d'un prévenu du chef de diffamation que les faits qu'il a allégués en public sont vrais, doit être rejetée. On sait que notre loi pénale renferme à ce sujel une disposition démocratique: le droit pour toul citoyen d'alléguer en public avec intention de nuire à charge d'un membre d'un corps constitué quelconque des faits dont celui-ci s'est rendu coupable à condition de pouvoir l'établir par témoins ou présomption.C'est ainsi que le prévenu cité directement s'était permis d'écrire à Mme la baronne D... que les membres du Comité d'alimentation veillaient avant tout ;'i leur intérêt personnel et se laissaient guider dans leurs fonctions par des préoccupations politiques. Le tribunal, dans un jugement motivé, lui refuse le droit de faire entendre des témoins pour prouver ces faits et le condamne du chef d'injures à 5 jours de prison et 130 francs de dommages-intérêts. Morale : Il s'agit d'être prudent par la parole eî inr la plume quand on se mêle de critiquer les abus éventuels qui se commettraient au sein des comités il'a.limentation. Evénements de Mer SINISTRES, AVARIES, ETC. Arensburg. — Ornskjoldsvik, l septembre. — Le vapeur allem. Arensburg s'est échoué près de Ras karso. Gustav Wigeland. — Berwick, 5 septembre. — Le steamer norv. Gustav Wigeland, allant d'Archange; à Londres avec du bois, s'est échoué sur les rochers Knarestone et s'est rompu. L'équipage, se composant de 21 hommes, a été débarqué à Whitehouses. Indutiomare. — Londres, 4 septembre. — D'après un télégramme de Halifax, le steamer belge Indu tiomare a été renfloué. (Voir Lloyd Anversois du 3 courant). Mascotte. — La firme Boutmy & Co annonce que l'équipage du steamer Mascotte a été sauvé, à l'exception d'un homme qui s'est probablement noyé. D'autre part on communique que l'équipage a été débarqué à Yarmouth. (Voir Lloyd Anversois du 5 courant.) Tongariro. — Napier, 3 septembre. — Le steamer Tongariro s'est rompu à la hauteur de la cale n° 3. Il n'y a pas d'espoir de sauver le navire. On continue à décharger la cargaison. (Voir Lloyd Anversois du 5 courant). La navigation sur le Rhin Rotterdam, 7 septembre. — Vers le Haut-Rhin, le niveau d'eau était croissant. Il n'y avait pas de de mande et très peu d'arrivages et le tonnage disponi ble était restreint. Vers le Bas-Rhin, le niveau d'eau était favorable. Il y avait peu de demande et d'arrivages et peu de tonnage disponible. Le taux de remorquage était calculé suivant le tarif d'environ 27 1/2 à 30 cents. chronique Industrielle" Charbons Notre marché charbonnier parvient ;'i maintenir sans peine ses positions avantageuses. Les charbons domestiques spéciaux, anthracites et autres, sont fermes et les approches de la mauvaise saison accentuent cette tendance. La Borinage et le Centre expédient, des quantités importantes de foyers domestiques et on ne peut pas toujours obtenir en temps opportun les combustibles nationaux dont en a besoin. Les cokes ont peine à suivre la demande et les fours actuellement en activité marchent avec le maximum de production. Statu quo en briquettes, boulets et agglomérés de toutes espèces, ainsi que dans toutes les catégories de combustibles industriels. Une demande de concessions nouvelles portant sur 387 hectares sous les communes d'Anderlues, Levai Trahegnies et Buvrinnes est faite par la Société Houillère d'Anderlues, qui allègue les travaux de recherches entrepris et la modernisation de son puits numéro 5. Le creusement du nouveau siège Marie-José, dépendant de la Société charbonnière de Maurage, suit son cours normal, ce qui n'empêche pas l'extraction de se faire déjà, depuis quelque temps aux étages de 285 et de 310 mètres. Les deux puits de ce siège sont conditionnés pour une première profondeur de 420 mètres et le creusement est arrivé en ce moment à 385 mètres. L'entreprise d'enfoncement des deux puits est confié à la Société de fonçage La Franco-Belge de Bru- i xelles. Le puits n° 5 a un diamètre de 5 m. 80 et le puits n° 6 un diamètre de 4 m. 20. Le premier seul suffit à l'extraction et est muni de cages à quatre wagonnets par étage, avec des procédés pratiques d'encagement. La machine d'extraction à vapeur est munie de tambour et câbles ronds en acier. Une cité ouvrière a été construite autour du nouveau siège. Ajoutons que les veines de la nouvelle installation sont d'une exploitation commode et le charbon est un excellent combustible à coke. JL e •' Ce troisième siège est' destiné à mettre en valeu t l'important faisceau îles vingt-deux couches recou r | pées dans la partie vierge de la concession, entre le !, étages 258 et 706 mètres. Les échantillons de com i- bustibl.es provenant de ces couches, lors des sonda ges effectués ont accusé une teneur élevée de ma i liéîes volatiles (38 p. c. à 258 m., 32 p. c. à 706 m.) qui permet de les utiliser «à la transformation pa mélange de presque toute la production des ancien t nés divisions en charbons à gaz, de rapport très ré r munérateuT. Verrerie 1 Après Mariemont, la Coupe, le bassin, de Courcel s Les devra chômer aussi pendant quelque temps afii l de pouvoir effectuer de grosses réparations recon nues urgentes et indispensables. D'autre part, Jemap s pas chôme pour une période d'un mois, en rai soi 1 des grandes difficultés de se procurer des matière premières. ^ En raison des entraves de tous genres que rencon _ trent les envois pour l'étranger, et surtout pour le pays d'outre-mer, oir .est force die mettre en magasii dans des proportions plus grandes que d'habitude , Il est question d'une entente entre les patrons ver 3 riers du pays pour une démarche, à tenter en com 3 muni,, pour l'obtention die facilités dans les service; I d'exportation du verre En verrerie-gobeleterie, Les commandes ne son l plus aussi abondante et, si cette situation perdure ; il faudra songea* à restreindre le travail et à ne plu: i travailler que quelques .jours par semaine. i L'industrie des autos La société pour la visite des champs de bataille dont nous avons annoncé La constitution, ne tarder? 1 pas à se former. ! Disons que les correspondances concernant cett< affaire doivent être envoyées provisoirement à lf ' « Société en formation pour la visite des champs d< bataille», 13, rue Sainte-Gudule, à Bruxelles. » La Société fera construire une série d'autos-car: > et d'autos ordinaires. EXTERIEUR PAYS-BAS Défense d'exporter L'exportation du goudron de houille, des sous-pro duits du charbon, du crin de cheval et produits fa briqués au moyen de celui-ci, ainsi que des pomme? et des poires, fraîches on en conserves, est interdite RUSSIE Chemin de fer Pétrograde-Riga L'Agence Télégraphique de Pétrograde annonce que les communications normales par chemin de fer entre Pétrograde et Riga ont été rétablies, même le service par trains expres. AFRIQUE DU SUD La production de diamant La production de diamant s'est élevée, durant '.e premier semestre 1916, à un million de carats, re présentant une valeur de £ 2.12 millions. La pro duction de juillet vaut environ £ 500.000. Nouveaux brise-lames Par les présentes tempêtes équinoxiales, il arrive fréquemment que de grandes étendues de quais soin endommagées dans les ports américains par la force des vagues qui viennent battre les murs. Afin de remédier à cet inconvénient qui menace gravement le mouvement des ports, on vient d'em ployer pour la première fois aux Etats-Unis de? brise-lames à air comprimé. L'air sous pression est chassé dans une conduite immergée parallèlement à la côte, à quelque distance de celle-ci, et est insufflé de bas en haut à travers la masse liquide. Depuis deux ans on procédait à des expériences de ce genre le long de la côte de New-Jersey, afin de protéger les maisons et autres bâtiments contre les effets de la tempête en mer. Ces essais furent si concluants que •l'on décida d'adapter le système à la protection de? quais. Le compresseur d'air est établi dans un bâtiment choisi à la côte. L'air est comprimé dans une conduite perpendiculaire au quai,-laquelle s'avance dans la mer jusqu'à la conduite parallèle à la côte. Cette dernière conduite est perforée de distance en distance à sa partie supérieure, l'air comprimé étant chassé par ces ouvertures. Cette section immergée repose sur des pilotis enfoncés dans le sol sous-marin. Pour protéger la côte pendant la tempête, il suffit, de mettre le compresseur en action, et un rideau de bulles d'air se tond immédiatement devant la côte. Entre la côte et ce rideau d'air, ]a mer boni! Ion ne et. écume, mais aucune vague ne vient plus battre les quais. Les résultats de cette expérience sont tellement concluants qu'à l'avenir les brise-lames et autres ouvrages dispendieux qui généralement ne résistaient pas très longtemps, deviendront superflus. A la côte du Pacifique principalement, où l'on sait que les ports sont très peu protégés, cette nouvelle invention a été favorablement accueillie. La Stan-»:rf' ' & appliquée à El Segundo (Californie) afin de pouvoir achever des travaux gravement me naefe par l'action des vagues. Celte société voulait c. MMiF.ti'ii ire» un qua.i île 1250 mètres afin de réduire los liai* de débarquement du pétrole provenant des sources du Sud californien. Par trois fois on tenta de construire ces quais. En février 1915, un ouragan détruisit plus de («II) mè'res de quni. et il était plus que vraiseonMaihle que le restant subirait le même sort a. h première tempête. C'est aJors qu'on eut. recours a.u nouveau procédé. line conduite de 38 m. 50 de longueur fut installée à 45 mètres environ devant la pointe extrême du quai d'embarquement, (i 9 mètres d." profondeur sous l'eau Deux autres conduites furent disposées de chaque côté de l'embarcadère. Ces oouduit.es ont u,n diamètre de 10 centimètres. i. air comprimé est fourni par deux compresseurs d'une puissance de 5C m3 par minute. Il existe des compresseurs à liante pression, mais ceux-ci ne sont pas nécessaires, car iil suffit d'équilibrer la pression de l'a.ir avec la pression hydrostatique. I] est. préférable d'employer un grand volume d'air à pression liasse qu'un prit volume à pression liante. Cette installation est surtout, destinée aux ouvrages provisoires des ports, quais, etc., avant que les ouvrages définitifs aient acquis la résistance nécessaire Il l'action des vagues. Elle rend également de grands services dans le cas de travaux de réparations, dragages et sauvetage, qui peuvent ainsi être exécutés avec moins de danger par mauvais temps. revue commerciale Les faux produits hollandais et suisses La Chambre de commerce néerlandaise avait été amenée, il y a quelque temps, à publier une protestation contre l'abus fait dans certaines branches du commerce né des circonstances actuelles, de pseudo-firmes ou produits hollandais. La Chambre de commerce suisse, de son côté, avait également pris des mesures pour mettre le public en garde contre les mêmes abus. En présence de la persistance des manœuvres illicites de trafiquants sans scrupules, les digireants des deux organismes vont s'entendre pour agir de concert et prendre des mesures énergiques, non seule-mnt dans l'intérêt de leurs nationaux, mais encore et surtout dans celui du public beige' informations financieres BOURSE OFFICIEUSE D'ANVERS Séance du 7 .septembre. — L'attention du marché s'est encore tournée de préférence vers les fonds d'Etats roumains qui finalement se sont montrés plus résistants. A part cela nous ne voyons rien de particulier à signaler, le restant de la cote ne présentant qu'une activité intermittente avec des tendances à peine soutenues. Nos rentes nationales se traitent toujours couramment sans changement marquant dans les cours. Les lots de ville ont été assez abondamment offerts et perdent quelques menues fractions. Belge 3 % mai, 71,50-72,50 ; Belge 3 % émission anglaise, 80-81 ; Bon du trésor 4 % 1917, 101-101,50 ; Annuités 3 % 78 A. ; Anvers 1887, 81,75-83 ; Anvers 1903, 69-70 ; Bruxelles 1905, 67,75-68,75; Gand 1890, 63-6i ; Liège 1897, 62,25-03,25 ; Ostende, 56,50-57,50 ; Schaerbeek, 57,50-58,50 ; lot du Congo, 78,25-79,25. En valeurs internationales l'activité se résume aux fonds roumains qui ont encore été assujettis à quelques fluctuations assez larges mais se maintiennent finalement à peu près à. leur niveau d'hier. Parmi, les autres fonds d'Etats, en généra] ceux pour lesquels nous dépendons plus particulièrement, de l'étranger sont cotés ou offerts en dessous des derniers cours. Les valeurs argentines sont elles mêmes r moins soutenus. Cédules nouvelles 105,25 106,25, Ce du es L 107-103, Cédules II 110,75 environ, K 93-93,50 s Ccdules-or 105-106. En fédéraux les 4 1/2 intérieur e extérieur sont encore présentés à 96, et le 4 1/2 191 à 94. L'Argentin 4 % 1897 vaut 83-84, le Buenos-Ayre i 1/2 1888 92-93. Brésiliens fermement tenus. Brési funding 1908 109 environ le 5 % 1914 98-99, le 5 J, r 1913 85 environ P., le 4 % 1910 71,50-72,50, le 4 % 188 72,50-73,50, Rescission 73,50 P., Uruguay 3 1/2 offert ; 73, Cédules uruguayennes 99,50-100. Pas d'affaires ei Chili 5 % 1911 qu'on offre en recul accentué à 92 Les dettes Sino-Japonaises ne présentent pas di changement appréciable. Le Japon Railway fai , 105,25-106,25 et le 4 1/2 1905 cote 98-99. En Chiiloi, 1898 on renseigne les cours de 83,75-84,75 auxquel; il reste des vendeurs. , En Roumains 4 % 1890 nous enregistrons les cour, i de 79-80, en 4 % 1894 73-74,50, en 4 % 1910 70-71, ei 4 1/2 1913 73-74,50, en 5 % 1903 83-84,50. Les russe; . sont offerts, le 4 % 1880 76,50 P., rien en Nicola: 5 83 P.. le 5 % 1906 92,75 P., Serbie 4 % 61. A., Bûcha , i pst 4 1/2 75,50-76,50. Aux rubriques diverses, les obligations hypothé caires accentuent chaque jour leur fermeté. Obliga tion Banque Belge 480-486, obligation Crédit Foneie > Sud-Américain 474-479, Pastorale 480-48i, privilégié! Immobilière Sud-Américaine 1045 P., priv. Banqui [ Belge 1070-10S0, obligation Tramways d'Anvers 455 460, capital Tramways d'Anvers 122,50 P.. fondaten > Tr.imways d'Anvers 56-60, capital Tramways Rot terdam 101-105, jouissance Crédit Foncier Sud-Amé ricain 1690-1710, ordinaire Crédit National Industrie 265-270, privilégiée 272,50-277,50. Les échanges en pétrolières et valeurs de caout ehouc sont réduits ;'i l'extrême limite. On situi . l'Astra Romana à 1150-1190, l'ordinaire Grosnyi :: 2730-2770 et la privilégiée aux environs de 3000, Fe , derated 587,50-594.50, Kuala 130-131, Senrïah 49.75-50 Kalitenga 19,25-20,25, Financière des caoutchouc: ; 132,50 P. Obligations Tanganyika 190 A. BOURSE OFFICIEUSE DE BRUXELLES Séance du 7 septembre. — L'activité a été plutôt mo dérée aujourd'hui ; les ordres sont arrivés, en effet en nombre assez restreint. Les valeurs les plus er vue précédemment subissent un temps d'arrêt dan: leur mouvement en avant. Le compartiment de nos rentes et lots de villes con serve son mouvement d'affaires habituel. Voici le: cours : Rente belge 3 %, 70 5/8-72 ; Bons du trésor 4 °; 1917, 101 1/8 ; Congo lots, 79,25-79,50 ; Crédit Comm ; % 1913, 94,25 ; Vicinaux 2 1/2 °/, 1885 lots, 100,25 ; An vers 1903 , 70,25-70,50; Anvers 1887, 82-82,25 ; Bruxelles 1905, 68 5/8-68 3/4 : Bruxelles 1902 , 85-85,25 ; Bruxelle; Maritime, 63,75-64,25 ; Intercommunale des Eaux, 460 Gand 1896, 63,25 ; Liège 1905, 65,75 ; Ostende 1898, 58 Schaerbeek 1897, 61 ; Verviers, 101. Les obligations industrielles ont toujours un mar ■lié achalandé. On est même mieux en 4 % Auxi lia ire au Brésil à 345, 347,50, et on fait encore 355 4 1/2 %. D'autre part, des demandes persistent en 4 % Tramways de Livourne à 415, en 5 Tramways Tos cans à 460, en 6 % Hensies-Pommerœul à 500, er 5 % Pétroles de Grosnyi à 482,50. Au compartiment bancaire, toute l'attention se porte sur le Crédit National Industriel, qui parvieiv à coter 4400 et 4475 en fondateur et 445 , 450, 455 er 10° fondateur Notons en passant que la capital Outre mer a fait hier 485, seul cours. En valeurs de transports, les tendances sont asseî irrégulières. La fondateur Congo est discutée à 2585 la prior. Réunis est offerte à 350, la capital Buenos Ayres est bien à 93,50, et la dividende est station un ire 34,25. En Economiques, les transactions pren nent bonne tournure, et on cote 477,50, 480, 482,50 La fondateur Espagne Electriques est bien égalemenl à 1195, 1200; Kharkoff est demandée à 65 et offerte à 85, Madrid Espagne est recherchée à 230 en capital à 100 en ordinaire, et la dividende Vérone esl ferme à 7. Au groupe sidérurgique, toute l'attention reste cou centrée sur les valeurs russes, dont les cours ne don nent pas toujours cependant entière satisfaction. Ainsi, la dividende Estampage du Donetz ;'i 462,50, la Providence Russe B à 580, 582.50, et la C à 242,50. étaient en meilleure posture hier. D'autre part, on est mieux en ordinaire Taretzkoïe A 475 et en fondateur à 727,50, 735. La capital Tôleries -de Konstan tinowka est bien à 605 et la Métallurgique du Rainant est en avance à. 95, 97,50, 98,75. Les charbonnages sont, bien délaissés encore. Bié-laïa est soutenu à 12,50, le Bois d'Avroy est ferme à 805, Courcelles-Nord est offerte jusque 2050, La Loti-vière-Sars est bien à 210, 215 ; Maurage est demande ;Y 1S10 et Willem-Sophia se maintient à 605. Les petites rubriques se montrent toujours aussi animées que précédemment. La Rouina est recherchée à 2S0, les Glaces Ste-Marie sont, à 135 argent, la capital Verreries du Donetz est indécise à 343,75, 342,50, l'ordinaire Huileries d'Odessa fait 112,50, 117,50 pour rester demandée à 120. Les coloniales font preuve aujourd'hui d'une cer ta i ne résistance. La Kasaï n'est pas mieux sans doute à 65,50, mais l'ordinaire Katanga se comporte bien à 2210, 2200 , 2205 ; la Sennah Rubber est en avance à 49, la capital Union Minière est soutenue à ,1245. 1250, ainsi que la Tanganyika à 72,50, 72,25, 72,50, 72,75. Aux plantations, on rencontre de bons cours en Fauconnier capital à 287,50, et en Soengei Lipoet a 272,50 ; l'Hévéa se.retrouve à 147,50. Le compartiment des valeurs diverses manquerait totalement d'intérêt si on n'avait pas eu de bons cours à enregistrer en priv. Grosnyi à 3000, 3025, et en ordinaire à 2755, 2765, 2770. Les Explosifs Favier sont fermes également à 57,50, 59. La dividende Bo-ryslaw est recherchée à 122,50, la capital Saint-Jean se maintient à 65, 66, 67, et la fondateur est ferme A 74, 75. En valeurs étrangères, les modifications de cours ne sont pas bien importantes. Kaïping se retrouve à 51,75, les Nitrate Rails sont demandés à 355 et offerts à 357,50, la Barcelona reprend vigueur ù 81,50, 82, 83, 82,50, 81 et 82, et l'obligation s'améliore h 305. 310. La capital Héliopolis est fort affairée et en tous cas en fort bonne voie à 111,50, 112, 112,50, 113, et reste demandée à. ce dernier prix. L'obligation Bada-joz est offerte à 532,50, la Porto-Rico est plutôt lourde à 130, la Dniéprovienne est bien ;'i 3200, la Kolomna progresse à 550, 555 , 560, 565, 567,50, mais la Métallurgique Russo-Belge est discutée A 1910, 1915. COURS DU CHANGE Rotterdam, 6 septembre. — Londres, fl. 11,69 1/2 ; Berlin, fj. 42,75 ; Paris, fil. 41,80. Amsterdam, 6 septembre. — Londres, fl. 11,69 3/4; Berlin, fl. 42,77 1/2; Paris, f.l. 41,85; Suisse, fl. 46,12 1/2; Vienne, fl. 28,50; Copenhague, fl. 66,65; Stockholm, fl. 68,75. BOURSE DE NEW-YORK New York. 6 sept, 6 sept | 2 sept. i 6 sept 2 sept Hypothèques ; 2','?-3 ; nomin. Onlaro<£Western,or 26 2b 1/4 Chang«s.londr. C.ï 4,76 45. 4.76.45 Nortnern Paci,'., ord. '09 1/2 109:,? Cheop. Londr.60d.v 4./1.50i 4,71 f'0 Norfo.k<£Western,ord| '27''2 128 — Changes.Paris vue. 5.88 3/4 5.89',2 Norf.<£West.4%c.obll '30 - 130 - Change s. Bfcrl n , 69 1/2 64% Pennsylvania, ord. : 55% 553/4 Argent . . , .68 1/4 67 % Philad. A-Read., ord. 105% 104 1/4 Philad.<feRe3d.,1 opréf 42 '2 42 1/2 FONDS GreatMortherrjepréfj '16 1,2 116 3/4 Amérique 2 p. c. ob; 99 — 98 — Texas «fe Pacific, ord. ; 10 Vi 11 — Atch. r. & S. F. i% 103 % 103 — Southern Pacit., ord.' 9'!/! 96 3/8 Aich.T.<tS. F. aord 10*5/8 10? « 2 Southern Rail//., ord.: 23 12 23 1.4 Alc.TJS.F.Mgb.4% 92',•> 92 3/8 Southern Railw.,prêf.i 6S — 67 3/4 Atch.T.àS.F. a.piéf. 93 7/8 93 3/4 Union Pacific, préf, '38 1/4 137 3/4 Am.CarAFoundryor. 63 i/g 62- UnionPacif.4%, obi. 9' - 96'/2 Baltim. & Ohio, ord. 85 3/4 85 3/4 Wab.S'LouisiPac ,o *3 Va 13 7/8 Canad. Pacific, ord. 176- '76 1,2 Wab.S'Louis.tPac, pr 48 1/8 48 1/4 Chesap <£. Ohio, ord. 60 5/8 60 Vi Amalgamat.Copper,o Chic. dcNorth West. 0. '• 24 1/4 124 1/2 AnacondaGopper, n. 87 V4 85 1/8 Chic.Milw.iSt.Paulo 9î 1/4 94 U.S.SteelCorp..ord. 100 — 96 3/4 Rock Island ord. . '.7 1/1 17 U.S. Steel Corp.,préf. 118 1/8 117 1/2 Am. SmoltARef.C",o. 101 1,2 97 7/8 U.S. Steel Corp. 5 % Bethl. Steel Corp., ord 188 - 478 — 2e H. Obi. '05 3/8 105 1/2 Denv.<& Rio Grande, 0. 13 '3 Americ.BcetSug.,ord 90 1/2 89 - ErieRailway, ord. . 36% 36 5'8 American.Can. ord. 631/4 61 1/4 Erie Railw., Ie préf. 52— 52 1/4 Unit. SuçarCo.ord. 47 - 48 Erie Railw., 20 préf. 42 — 44 — Amer.Hiae«éLeath.,prj 53 1/2 52 1/4 Erie Railw. Gen. Lien 72 — 70 5.8 Amer. Tei ATel.,oid,! 132 1/8 131 1/2 Illinois Central, ord. 100 7,8 iOl 1 2 Am.Tel.4%conv.obl. '03 - 103 — «an? CitySoulh.,ord 24 3^ 24— |ntern.Cont.Rubb*r,0: 14— 14 — Kans. City South., pr. 59-- £8 |nteri\Merc.Mar.,ord 4T 3.4 42 1/2 Louisv.Nashv.,ord. i27 '281 /g ntern.Merc.Mar., pr.: 120 1/4 ,101 5/8 Nat. Rlvv. of Mex.,1 pr. 13 13 |nt. Merc. Marine : Nat.Rlw. of Mex.,2pr. 7 7% 41,2 %. obi.1 101 - 108 3/8 Miss,Kans.diTex.,ord 31/4 3 1/2 ; Pittsburg Coal, ord.; 27 23 — Miss.KansasATexas CentralLeather,ord. 57 5/8 56 % 2e h.g.-Gbl. 45 - 45 !nterbor.Metrop.,pré! 7!— 73 — Missouri PaciTic^orfi 31/4 3'4 lnterbor.Melrop.,ord. :6— 161/4 N.-Y.Centr.AHuris.,.-) ' 03 3/4 ) • 03 s/4 8!udebakerCor.,ord. 124 1/4 '22 1/4 i Mûnt.Dbin.S'.Cv 1 ; - BOURSE DE PARIS Paris, 6 sept. 6 sept. 4 sept 6sept. 4sept 3% rente française. o3 P5: 63 80 Est français. — Russie 1^89,Con. i/c Rio Tinto, parts .1755 — 1751 — 41/2% Russie 1909 80 50 79 95 Mexique Int. 5% ' - — Serbie 4% 1895 61 25 64 50 Lots Turquie . — - - — Espagne 4%, Etr 10015 '.00 20 Change Berlin, cojrt - - l'ortugal 3% . . 62 25 Chgas.Amsterd..court 238 — 240 Turquie 4% unifié . 66 50 66 — Ch«® s. Londres,court 29 — 28 05 Banoue ottomane , Escompte . , , —— BOURSE DE LONDRES Londres 6 sept 05 sept, i 4 sept 6 sept. 4 sept t Consols. < . 59 1/2 59 1/2 South. Railway. . — I Répuoiiq Argentine. 75 1/2 75 — Union A . . . — - 144 SU ■ 4% Brésil . . — Wab., pré . . . - — —— , 4% Japon , . 72 72 - U. S, Stee A. . >04 101 1/2 1 Japon 1905. . 94 7/8 94 3/4 Amalg. C. . . . -- Mexique inter. . . — - Great Cobar. . . 1 Pérou, ord. . . . Columbia ... — , Pérou, préf. . . 24 1/4 24 Ven. Dipl. ... 551/2 Portugal. . . . 55 3/.J 55 3^ Moxic. pr. . . . 1 Russie 1889 . . 70 1/2 Rock Isl. ... Marc, of A. . .19 3 8 !9 7,8 Randmine . . . ? Turquie. Marine, pr. . — t 31/2% Uruguay. . 623/8 62 3/4 Shell 5 % Uruguay . . — — Rio Tinto ... — ' Acht. Top , . . 10R 3/8 - — Anaconda ... ; Préf, d° A . . — — Schib., préf. . , - — — DenverlRiO Grande 15— 14 *k Schib.,ord. , - - —— ; Erie, ord. ... — - 39 1/4 Kon. Petr. . . — Missouri ... - 53/8 Escompte . . . 513/32d 55/e d Ontario A. . . — - Argent .... 32 1/2d 32 1 8p 5 South. Pacific . . 102 1/4 ; La dette roumaine. — On mande de Bucarest en date du ti septembre que Je gouvernement publie nu arrêté portant qu'aux finis de protéger les propriétés roumaines se trouvant en Allemagne, il met sous sôqiK.s. i e les biens appartenant aux Allemands et Aust.ro-llongroivs résidant en Roumanie. En. même - temps, Les obligations et coupons de ûa dette rou-1 maine se trouvant en possession de sujets allemands et austro-hongrois ne seront plus remboursés. La même mesure s'appû.ique à toutes les autres actions et obligations, ainsi qu'aux coupons et dividendes. E11 conséquence, le gouvernement roumain porte à I La connaissance des ressortissants de pays neutres ou alliés que les détenteurs de titres de ce genre 11e seront considérés comme propriétaires et. ne pour-; ront toucher les coupons d'intérêts et de dividende que s'.iJs peuvent prouver qu'ils étaient détenteurs des titres en question avant, le 21 août 1916. En outre, ifls devront pronver que Les dits coupons leur ont ; été payés avant le 27 août. 1.1 sera (procédé de la même façon à l'égard de toutes autres valeurs et effets de commerce. Ungarische Bank- und Handels- A. G., à Budapest. — Le compte semestriel clôture avec un bénéfice net de C. 4.436.296. memento de l'actionnaire ASSEMBLEES ANNONCEES 9 septembre Briqueteries et Céramiques de la Meuse, société anonyme, à Lustin, à l'heure statutaire, au siège social, 4, avenue des Arts, à Bruxelles. Aciéries et Fonderies d'Art de Haine-Saint-Pierre ; et Métallurgique Lilloise, société anonyme, à 3 li., au siège social, à Haine-Saint-Pierre. ; Continental Cigarette Company, société anonyme, à 3 h., au siège social, 17, rue Laneau, Laeken-Bru-xelles.« Perfecta», société anonyme pour la Fabrication de la Bonneterie, à 2 heures de l'après-midi, au siège social, 287 Chaussée de Ninove, à Molenheek-Saint-Jean.10 septembre Brasserie de la Madeleine, société anonyme, à 10 heures, au siège social, à Jumet. 11 septembre Société anonyme Charbonnage du Centre de Jumet, à 10 heures du matin, au siège social, à Jumet. Société anonyme du Charbonnage de Belle-Vue et Bien-Venue, à 15 h. 1/2, au siège social, à Herstal. Boulonneries Mathieu, à 15 heures, au siège social, à Tirlemont. L'Union Agricole de Jodoigne, société anonyme, à 2 heures de l'après-midi, à la salle des Echos de la Ghête, chaussée de Tirlemont, à Jodoigne. Sucrerie de Visé, société anonyme, à 11 h. du matin, au siège social, à Visé. 12 septembre Banque Meuse et Campine, société anonyme, ù. 2 h. de relevée, place du Marché, 31, à Maeseyck. Sucrerie de Solre-sur-Sambre, société anonyme, à 11 heures, au siège social, à Solre-sur-Sambre. Les Tramways d'Agram, société anonyme, à 11 h. du matin, au siège social, 31, rue du Marais, il Bruxelles. Société anonyme des Fonderies N. Porta, à. 12 1/2 heures, au siège social, à Huy. Usines de Châtelineau, société anonyme, à Châteli-neau, à 12 heures du matin, au local de l'Association des Maîtres de Forges, 25, rue Puissant, à Charleroi. Crédit Tirlemontois, société anonyme, à 2 heures de l'après-midi, au siège social, à Tirlemont. Karl Stummer, Zuckerfabriken-Aktiëngesellschaft, à Budapest. •Société anonyme des Verreries D. Jonet, à Charleroi, à 10 heures du matin, 38, rue aux Laines, à Bruxelles. La Vesdre, société anonyme belge de peignage et filature de laine, à 3 heures, au siège social, à Verviers (Renoupré). Société anonyme des Pyrites de Bossmo, à 4 h., au siège social, rue Osy, 54, à Anvers. Société anonyme de Genval-les-Eaux, à 3 heures, au Café des Boulevards, place Rogier, 1, à Bruxelles. Aktiëngesellschaft der landwirtschaft.lichen Zucker-fabrik, à Schlappanitz. Société anonyme de Bellevaux, à 4 heures, au siège social, à Bellevaux-Dolhain. Société Générale de Tramways et d'Applications d'Electricité, société anonyme, à 2 h. 1/2 de relevée, au siège social, 68, boulevard de la Sauvenière, à Liège. Ateliers de Trazegnies, société anonyme, à 3 h. de relevée, au siège social, Trazegnies. Sanatorium de Mont-de-Godinne-sur-Meuse, société anonyme, à 11 h. du matin, au siège social, à Mont-sur-Meuse.Société anonyme des Mines de Plomb et de Pyrite d'Heure, à 11 h. du matin, en l'étude de M® Maurice Delvigne, notaire à Namur, 17, rue Godefroid. Société anonyme Vaporisation Economique (brevets Magnée), à 11 heures, au siège social, à Tilleur. Société anonyme des Laminoirs de Toula, à 10 h. du matin, quai de l'Université, 16, à Liège. 14 septembre La Marbrerie Brabançonne, société anonyme en liquidation, à 2 h. 1/2, au siège social, 68, rue Van-derkindere, à Uccle. Oesterr. Hansena-Aktiëngesellschaft, à Prague. 15 septembre Société anonyme des Charbonnages du Horloz, à 2 heures de relevée, au siège social, rue Ferdinand Nicolay, à Tilleur. Association Sucrière de Genappe, société anonyme ;'i Loupoigne, à 11 heures, au Café des Boulevards, place Rogier, à Bruxelles. Vereinigte Papier- und Ultramarinfabriken Jacob Kraus, Joli. Setzer, N. Schneider jr., Aktiëngesellschaft à Vienne. Verreries et Cristalleries Saint-Bernard, société anonyme à Hemixem, à il heures, au Grand Hôtel du Laboureur, 26, place de Meir, à Anvers. Compagnie Nationale du Littoral, société nnonyme, à. 3 heures de relevée, rue des Palais, 8, à Bruxelles. Friedlander Bezirksbahnen, à Friedland. 16 septembre Office de la Bourse, société anonyme, à 15 heures, au siège social, rue de la Casquette, 45, à Liège. La Brugeoise et Nicaise et Delcuve, société anonyme, à 11 heures, au siège social, 168, rue Royale, à Bruxelles. 17 septembre Fers, Métaux et Ateliers de Construction du Centre, société anonyme, à 10 heures du matin, au siège social, à Bois-d'Haine (La Croyère). 18 septembre Boulonneries du Haut-Pré à Liège, société anonyme, à 4 heures, ail siège social, rue de Waroiix, 33, à Liège. Ateliers Vve Math. Snoeck, Biaise et Gohy réunis, société anonyme, à 3 heures de relevée, au siège social, rue de l'Hospice, à Ensival-Verviers. 21 septembre Société anonyme Sucrerie d'Houppertingen, Ilouppertingen, à. 3 heures de relevée, dans les bureaux de la Raffinerie Tirlernontoisc, à Tirlemont. Friedlander Flachsspinnerei, à Mahr/Schônberg. 23 septembre Verreries de Jumet, société anonyme, à 12 heures, au siège social, à Jumet Azienda Assicuratrice, à Tri est. 9 octobre Katanga Handelsmaatschappij, à 4 heures, au siège social, rue Kipdorp, 17, à Anvers. brevets Cœur de croisement de rails à pièces remplaçables La firme Joseph Vôgele, de Mannheim, invite les industriels à traiter avec elle en vue de l'exploitation sous licence de son brevet belge n° 239587 du 16 octobre 1911.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.  

Il n'y a pas de texte OCR pour ce journal.
Cet article est une édition du titre Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires appartenant à la catégorie Financieel-economische pers, parue à Anvers du 1858 au 1979.

Bekijk alle items in deze reeks >>

Ajouter à la collection

Emplacement

Périodes