Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires

954 0
close

Pourquoi voulez-vous rapporter cet article?

Remarques

Envoyer
s.n. 1917, 11 Decembre. Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires. Accès à 14 juillet 2024, à https://nieuwsvandegrooteoorlog.hetarchief.be/fr/pid/hx15m63644/
Afficher le texte

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.  

(Mardi 11 Décembre 1917 DIRECTION ET RÉDACTION : 14, Rue Vleminckx, 14. ANVERS i ABONNEMENTS : S'adresser au bureau du jouri Le numéro : 10 centimes LLOYD ANVERSOIS MR Soixantième Année - No 18.0$ ANNONCES: 25 centimes la petite ligne. -* 50 centimes la double ligne 1 franc la ligne sur double arienne. Emissions et Annonces financières : Prix 4 «.onvefiir Les annonces sont mesurées au Iignomètre.-~ Les tîtîfe se w m mm tAti v Haiwvas Seul Journal Maritime quotidien émanant des Courtiers de Navires I Toutes les heures renseignées dans notre journal w.,nt iridi nuées d'anrès l'heure de !;i Tour. AVIS IA OBTENIR EN NOS BUREAUX : L'arrêté concernant la déclaration et la saisie des tissus, de la bonneterie (articles en tricot etc.) et des articles de rubanerie (10 novembre 1917) ; lavis de l'Administration de l'Enregistrement et des Domaines au sujet de l'Impôt sur la fortune mobilière établi pour la partie occupée de la Belgique par l'arrêté du 29 juillet 1917. Prix : 10 centimes. Observations météorologiques lie M. I?. Ajjtùe, opticieu rue Léopolù, 51. Acvcxi -11 déc 1917. 11 b du matin. Baromètre 772._ — rUe:ac.a1lr= c;r.: +^8. - TUmom. ;eat. 9,3.- Pluviomètre : —- m/m *cnt : N.-E.—Prévision : Couvert. Astronomie 12 décembre Communiqué par l'Observatoire Roval ae Belgique à Uccle lez-Bruxellesi Lever du soleil 8 h 35 m. Nouv. lune le 14 déc. 10 h. i 7m. Coucher du soleil 16 .. 37 .. Prem quart, le 2! déc. 7.7. Lever île la lune 6 „ 38 Pleine lune le 28 déc. 10 „ 52 „ ; Coucher de la lune .. 14 56 „ Dere. quart, le 5 janv.ll , 50 „ Haute marée à Anvers matin S°lr 12 dtc . 2h.28ai '-2 déc, ... H . 58 u 13 . 3 „ :5 „ 13 . .. !5 .48 . 14 " .. 4 . 13 . M „ ... 16 37 Hauteur du RJiin Cologne 8 déc. 2,4! ni. Strasbourg 7 déc 3.75 m. Huningen ■ t .40 . Lanterboliie . — . ;ebl . 2.45 . Maxau . 4.48 . taiullreire . 3 70 . Germersheiin . . Caub . -12 - Mayence . . Kubrort . 2.24 „ Bingen . 197 . î)uisooui£ .. -.48 . (.obleace . -.5^ « WalJsbût . — . Dtisseldorl . 2 36 . l.obiib . . Hauteur du Main Hauteur du Neckar ! Francfort 7 déc. 2,27 m. Heilbronn 7 oov. 0.89 m. Hauteur de la Moselle Hauteur du Bodensee Trêves 7 dec. 1 13 m. Constance 8 déc. — m ■ Port d'Anvers ARRIVAGES DU 9 DECEMBRE Stkamhrs Ri.stehhue.ber 4, «te Hoboken ; Wilfotrd 3, de Tamise. REMORQUEURS : Muitatuli. (te ki Hollande. K.atkai-MOTi-rn : Maria, de S1. Amaoul. Allèges : Doel 7. (Le Doel : Ma.ri.-e, de Bornbein ; De, .longe Antoine, de '/iBle ; Jeanne, dte Tennonde» ; Si. Vu-toine, de Maliiies : L'Aéroplane, Progressif, Trio, Stella Matutina. Ureigtëa 3, Jeanne, Jaugé' Emile, «le Bruxelles ; Elisa, de Lauvain ; Charbonnière 13, (if I.okeren ; .losésphiae, Ru monda, de Oamrt ; Ascenseur, Albert. Hullos, René 1, Vereini-:>ung 8, Marie, Catherine, de Merxem ; AVyneghem, Marie, die Schooten ; .Florida, de Brée ; Bélier, de St. Job : La C.unpine 2, de (irdbbendonck : Prince Mbert, Gent., fie St. G-hislaiu ; Ijeopoîd'us, NibLl Sine [.abore, de iu Hôliande : Bayern 1, Emile, -Bayern t>9, St. Appolinaris, Rheinthal, Joha-n .losef, Rhein-stéin, de l'Allemagne. DEPARTS DU 9 DECEMBRE Steamers : Wilford 3, pour Tamise ; Union I. pour Bruxelles ; Souvenir d'un ami,.pour Mofipzeke : Fende.] 21, pour la HoIdan,de. Raiïiai'x-MOTEUR . Rosalie, pour Cruybake ; Pierre Joseph, pour Rupelinoiule ; F.. Be]jgie> 6, pour Eycke-wllet ; SûheldeStroOm 1, pour Waesmunster ; Charles PliUoinène, pour St. Arnaud ; RingTose 3, Mé-lanie. Eclair I, pour Bruxelles ; Léonie, pouir Moer-x-eke.Ai.luÈGfiS : Hooji in (le Toekornsl, powr i a-mise- : Dri® Gebroeders, M.iiiei \ ;i, pour RruxeJ'les ; Jeanne, Maria, pour I.ouvàiu : Maria, pour St.-Arnaud ; Odilu. Eitutuj, pour l>om : Jeune August, pour Wi1 l-flt}r(perk : Grâce de Dieu, œoa-ge.s & Maurice, Mar-| giuftrité, pour Merxem : Si. Pi-erre, pour OIiiwmi ; lr .kaivier, Le Morse, pour Bilsea : Julia, Phénix, pour Nirny ; Trois Frères. Jeanne 7. Si. Jean rte Latran, Montebello, Meuse, C.rfi<-e de Dieu, Edgard, N l> .In Chabi'au, Aimée 25, Mannheibi "<0, Neo 2, i'irie-mont, SrUve Regina, pour Garni ; Gama, pour Lille; La,hnçtf5k, Rotterdam 3, Eros, Wilbelmina 2, Tndus-I - trie, pour la Hollande ; Feu de 1 57, Joséphine, ILiyeni 26, pour ]"Alternag-n.e. ERRATUM Dans notre numéro d'hier, au lieu d'ARRETE il faut lire AVIS de l'Administration de l'Enregistrement et des Domaines, Impôt sur la Fortune Mobilière établi pour la partie occupée de la Belgique pa;' arrêté du 29 juillet 1917. ARRÊTÉ - concernant la déclaration et la saisie des tissus, de la bonneterie artictes en tricot, etc.) et des articles de rubanerie. J'abroge. l<es arrêtés du 19.juillet 191G (Bull. off. des L. et-arr. n° 239, j>. 243f>), du 19 juillet 1916 (BilM. • iff. des 1. et arr., n® 22, p. 2595) du 22 août 1916 I Uui!. off. des i. et arr., n» 246, p. 2539, et du 14 (jrt-t.oixre 1916 (Bull. oïi'. des ]. ■et air., n° 268, p. 2S67), coiic-PiTiaiit le relevé et le- trafic des tissus die la bonneterie (articles en tricot, etc.) et des ai*tiotes rubanerie, l'article lr, chiffres ô, 6, 7, et 10 à 13 de l'arrêté du li février 1917 (Bull. off. t les 1. et arr., n.° 31.5 p. 3329], concernant le trafic des matiè-i^es a fibres animales et végétales, ainsi cjue l'arrêté du 31 juillet 1917 (Bull. off. de>s 1. et air. n° 38, p. t333), concernant le relevé et le commerce des vêtements l'anfectionnés, articles de pansement et autres produits textiles, et j'arrête ce qui suit : Article 1er Objets visés par l'arrêté Toutes les marchandises désignées ci-après el se trouvant le jour de la publication, du présent arrêté jour de relève) dans le territoire du Gouvernement gméral, doivent être déclarées ainsi cfu'il suit : l Les tissus et articles'dé bonneterie (en tricot, i etc.) et de rubanerie, de toute sorte, en matière I végétale ou animale, sans diôiinction de couleur, demain ou dimensions, LMfiprégnés ou non, tissés ou «mupés â mesure, confectionnés, ourlés, etc. ; 2) Les a.rt.icles finis ou mi-finis, coupés ou tis-sés à mesuie provenant des prodaiits précités, sans distinction de couleiu", dessin, dimensions ou. genre de confection. ; 3) Les rubanSj c-ordoiis, sangles, cordonnets, ganses galons, liserés, soutaches), Messes, breteJleis, lacei-s. élastiques, étoffes caoutchoutées, toiles cirées, Linoléums, feuties, papiers collés sur des : issus ou préparés avec des tissus, tapis de dimensions déterminées, carpettes, descentes de lits, etc., tapis d'escalier et de corridor, rideaux y compris les rideaux en tulle ; 4) Toiles à voile et b&ches en toile à voile, bâches et couvertures servant a recouvrir les chargements des voitures, neuves et usagées. Les déclarations qui ont eti lieu en vertu d'arrêtés A antérieurs n'exemptent pas de l'obligation de décla- ART. 2 Ne doivent. f>as être déclarés : a) Tous les objets et marchandises faits en ma I .jeure partie en soie, demi-soie ou soie artificielle. Sont seuls considérés comme demi-soie, les ét.of-| fes dont la. chaîne ou La traîne sont exclusivement I fri soie-naturelle ou artificielle, ainsi que les ve-> lours en demi-soie ; b,) l/es dentelles véritables et imitation ; <■': Les vêtements so.it faits en majeure partie en fourrure, soit, doublés ou iiecouverts de ïouiTine ; d) Les bioderies à la main et à la machine, pour l autant que la valeur de la broderie dépasse celle l de l'étoffe : l e) Les ruches, jabots et, cra vates ; I f) Les articles finis en passementerie, notamment 1 pour manteaux et. vêtements ; les sacs et réticules ■k ivec ou sans feimoirs ; les abat-jour ; I g) Les parapluies, ombrelles, etc., et leurs gai ™ aes 'faurî'eaux) ; K ti Les corsets et les drapeaux de femme : f f) f^es véritables tapis d'Orient et les gobelins ' 'ritohles ; j) Les tissus en papier el les objets faits avec ces ■ tissus; 1<) Tous les objets qui se trouvent en possession ■ des particuliers et servant à leur usage personnel• ■ dans les limites normales. Art. 3 Personnes visées par l'arrêté Sont tenues de faire la déclaratoin, toutes les personnes physiques ou civiles, toutes les associa-fions de droit privé ou public, toutes les exploitations .commerciales qU industrielles ainsi que toutes les exploitations et institutions de l'Etat des coin mimes ou du culte, du moment qu'elles produisent travaillent ou, d'une, manière quelconque, détien rient le.- marchandises declarables, peu import qu'elles aient ou non tin droit de propriété ou d disposition sur ces marchandises. Les représentants i égaux des personnes civiles d droit privé ou public sont responsables des acte des dites personnes. Art! 4 Déclaration des stocks La déclaration doit, se faire au plus tard je 2 décembre 1917, au moyen de bulletins spéciaux nu " Mititririsches Textii Bescliaffungstiint », 13, ru des Quatre-Bras, à Bruxelles : elle portera sur le stocks existant à La date du jour du relevé. Le bulletins se délivrent sur demande, par le burea susdit ou bien par .les Chefs d'arrondissemet: Kreisohefs; ou les « Abschititstskommandeure » cou pétents ; ils doivent être remplis de façon à offrit suivant, les indications de la formule, un aperc des espèces et quantités d'objets déclarables. Su demande, les 'intéressés devront envoyer des échar filions gï-atis et franco. Toutes les demandes et requêtes relatives au pri sent arrêté doivent .'gaiement être adressées a « Militari sclies Textii-Beschaffungsii m t », à. Bruxe les. Art. 5 Dispositions concernant la saisie et l'achat Sont saisis 90 p. e. de chaque sorte et de ohaqi qualité des articles déclarables : les 10 p. c. restarr sont laissés dans le commerce. ■Le » .VI Mita risettes Textil-BesohaPfuugsamd », e autorisé à acheter les marchandises saisies en pr nant pour base les prix qui se payaient au fa.bi rant en 1 Belgique à La. date du 2ô juillet 1914, pli un suppTément, pouvant aller, jusqu'à 200 p. c. Lorsqu'un achat à l'amiable ne sera pas possibl les marchandises pourront, être expropriées. Dai ce cas. il sera remis un reçu à la personne qui dé! vrera. L'indemnité sera réglé» par la « Reichsen schàdigungskQinmission " Commission impéri a jjoiifr le règlement des indemnités). Art. 6 Conservation et utilisation des objets U est défendu île disposer d'une manière qiw conque des objets saisis, et d'une façon gériéinl soit de les acheter, vendre, transporter, utilis soit .l'y aipporter des modifications quelconque s ; i n«il avoir reçu l'autorisation spéciale. Les détenteurs sont obligés de conserver ces o jets avec soin et de les traiter corivenablemei Dans des cas spéciaux et sur demande écrite, « Militàrisohe Textil-Beschaffungsamt », à Bruxell est autorisé à consentir des exceptions aux prf cri|*tions du lr alinéa. Art. 7 Obligation de tenir des livres au sujet des obje et d'emmagasiner ceux-ci séparément Toute personne obligée de déclarer doit tenir i livre de magasin jiour toutes Les marchandises d.<« filées à l'article lr : ce livre devra indiquer u quantités d'objets déclarables détenus par les int ressés, en établissant une distiriotjion entre les qua tités saisies et les quantités Laissées dans Je coi merce. U devra, égalemeid mentionner les chang neufs survenus dans ces quantités et, le c échéant leur mode d'utilisation. I>es objets saisis doivent être conservés sépai meut des quantités laissées dans le commerce, porter une marque qui Les désigne comme tels. Les marûdjûtaires des autorités militaires et civil sont automés, pour veiller à l'observation des pi sentes prescriptions, à examiner les livres de coi merce et papiers d'affaires ainsi que les stocks ei magasinés. Art. -s Déclarations ultérieures au jour du relevé Quiconque, après le jour du relevé, recevra d marchandises du genre désigné à l'article lr, dev les déclarer dans les trois jours de l'entrée en pr session, qu'il ait ou non un. droit de propriété « de disposition sur elles et qu'il s'agisse ou non i quantités déjà déclarées et laissées dans Le coi merce en vertu d'un arrêté, à moins toutefois q l'acquisition n'ait lieu pour l'usage personnel l'acquéreur, dans les limites normales. Les marchandises a déclarer ultérieurement <i auront été importées dans le territoire du Gonvf nenient génejal après le jour du relevé ou y a l'ont été fabriquées après cette date seront soun ses aux mêmes dispositions qtie les marohandis s'y trouvant le joui* du rélevé. Les marchandis qui le jour du relevé se trouvaient déjà dans territoire du Gouvernement général et. y étaient ( elarèes. restent exemptes de la saisie (bien q devant être de nouveau déclarées) si elles a.pp; tiennent aux H» p. <•. laissés dan-- le commerce, vertu de l'article 5. Art. 9 Inefficacité des exemptions de saisie consenties antérieurement Les obligations résultant du présent arrêté sont pas modifiées par le fait que les objets vis par l'arrêté seraient fabriqués de matières pi mièms, déchets, .produits mi-ouvrés ou finis, exeui tés de la saisie en vertu d'arrêtéis antérieurs. Art. io Impunité conditionnelle Les i>ersonnes détenant des objets déclarabl qui auraient déjà 'dil. être déclarés en vertu d'f rétés antérieurs, ne. seront pas punies et pourro céder ces objets conformément à l'aiticle 5 du pi -sent arrêté si elles font a présent leur déclaratif à la condition toutefois qu'aucune action ne s< pendante centre elles de ce chef. ART. 11 Dispositions pénales Quiconque volontairement ou par îiégligen aura enfreint les dispositions du présent arrt sera puni soit d'un emprisonnement de 5 ans ; plus et d'une amende pouvant atteindre 500.( mark, soit de l'une de ces deux peines, à moi qu'une autre loi pénale ne prescrive une peine pl élevée. En outre, la confiscation des marchandis constituant l'objet de l'infraction pourra être pi uoncée dans -tous les cas ; elle, s'imposera dans ] cas d'infraction vodontaire. Sont, au surplus applicables les prescriptions l'arrêté du 17 juin 19J7 concernant L'extension d dispositions pénales des arrêtés pris au .point vue économique à La suite de l'état de guerre. Les tribunaux et commandants militaires al rnands connaîtront des infractions au présent ; rèté. Art. 12 Les prescriptions des articles 5, 6, 7, (2« et 3* a néa-s) et 11 tv aiinéa, 2° phrase), dn_ présent arrê ne sont pas applicables aux marchandises pour li quelles il pourra être établi qu'elles constituent jour du relevé la propriété du «*Comité hispai néerlandais » ou du » Comité national de secoi et d'alimentation ». Bruxelles, ie lu novembre 1917. Der Genei'algouvej-fLeur in Belgien Freiherr von Falkenhausen, Généra loberst. _ Les chiens Le Président de l'Administration civile de la pj viuce du Brabant a décrété que là taxe aupcp'léniic taire récenunent créée sur Les chiens sera rernboi sée aux propriétaires des chiens qui ont été' réq sitionnés. en vertu du décret de Mr le Gouverne général en Belgique du 23 octobre 1917, par l'adn nistration militaire. Lé remboursement doit, fai l'objet d'une demande adressée au receveur d contributions compétent et accompagnée du b de réquisition et de Ma quittance de là taxe. Cette décision du Président de l'Administrati civile n'infirme pas l'obligation faite aux propr taires de chiens, même de chiens saisis, de pay provisoirement la taxe supplémentaire. Evénements de Mer SINISTRES, AVARIES: ETC. Nieuw Amsterdam, Gooiland Rotterdam,'9 ( cembre. ~ Lr département des affaires étrangères reçu un télégramme de l'ambassadeur a Washuigh annonçant que les vapeurs Nii;cvv Amsterdam Gonn.ANn smit en sécurité à Halifax. Vav. D'après un télégramme de Christiania, steamer norv Vav a été torpillé le 4 décembre, n loin de cap Lizard. l.e navire coula immédiatemei Deux hommes de l'équipage sont arrivés à F mouth ; le reste, au nombre de 10, se sont noyés ont péri à la suite de l'explosion. EXTERIEUR FRANCE Les transports vers la Hollande La France a suspendu tous transports vers la H lande et les Colonies hollandaises. ANGLETERRE Un traité commercial anglo-espagnol Le traité commercial entre les gonvernemea anglais et espagnol a été conclu. Il se rapporte l'exporta M on et a l'importation de charbon, fer et , fruits et est conforme, sauf quelques modifications, à la convention conclue à I.<ii:dres par le marquas î Cortina. ESPAGNE La navigation commerciale ^ < )n .annonce de Barcelone : Le commandant de la marine a signifie l'oindre aux aimateurs d'arrêter le départ de tous les navires destinés à la navigation vers l'étranger, parce , qu'un décret du Conseil ministériel ordonne la réquisition de la flotte de haute nier. I-es armateurs de Catalogne demandent une modification l" de cette décision nijn.is*érieLle, qui lèse leurs inité-^ rêts. \ RUSSIE Un moratoire i- Ou. annoiice de Pétrograde que le Comité (Les coimnissalres du j>euple a proclamé un morato-ii riuin de deux mois, à compter du jour où a éclaté r le dernier mouvement révolutionnaire, c'est-à-dire i- le 6 no\'embre. 'u Actes de Sociétés, déposés au Greffe 1_ du Tribunal de Commerce d'Anvers Nomination. Socicii^ Coopérative « Union-Houi 1 1ère (Steènkolen Véreeniging) ». à Anvers. M. Albert e Schools membre sociétaire) a été nommé directeur-:,s gérant ; il signera conjoiuteinent avec un administra teur, un gérant et/ou un fondé de pouvoirs tous actes engageant la société. Bilans. Société anonyme « Isolectra. . en liqui-i- dation, à Anvers. Bilan au 30 septembre 1917 exer is cice 19l6r19l7 Les liquidateur* MM. Edgard Selens, agejn de change, Aiivo-s. et René Storme, indus Iriel, à Verviecs. Société anonyme « Faïencerie Le t.ion de i'er-tre », à Anvers. Bilan au 15 octobre 1917. Le Conseil ]e d'administration: MM. l'etix Kesselei : (.iijstave Husse et Jjéon Van de Laer, négociants, à Anvers. Commissaire : M. Julien Hoos, propriétaire, à Anvers. — « Compagnie Générale des Chemins de fer Méri-dionaux de 1'Fspague ». Société anonyme à Anvers, e Bilan au 30 juin 191."), Le Conseil d'administration w MM. Firmin Lambeau, banquier à Bruxelles, prési-s, dent; ; Louis Adriaensen, agent fie change, à Anvers ; Ferdinand Carlier, ingénieur, a Anvers ; .Jacques b- Feyerick, industriel, à Gand ; .Joseph Na.gel Disdiei, t. industriel, à Malaga : Di:< rie San Pedro de Galatino, le ]uoj)riét.aire à Madrid : Marquis de Sfinta-Maria de ?s Silvcla, pi'oprietaii e ;i Madrid : Jules Van Ilulst, ban-s- quier à Bruxelles. Henri l'iiys, ingénieur, à Anvers ; Léon Van deri Bosch, banquiei, à Anvers, Anselme Van Minden, banquier, à Paris, et Pliilij^pe Van He-^5 mei t, administrateur de sociétés, à Paris. Le Collège des commissaires MM. Comte Gbislain de Maigret, propriétaire, à Epernay ; Armand Rolin, avoué, à !' Anvers, et Edgar Selens, agent de change, à Anvers. Par acte sous seing privé la « société Anonyme des ^ 'transports Fluviaux ». à Anvers, donne procuration générale pour gérer les affaires de la société, à M. tl. Auguste Van den Broeck, à Anvers La procuration e_ donnée à M. Michel Verbruggen, a Borgei'bout,. le 17 i juillet 1917, est retiree. Démission. - Sociéii- Coopérative « Fnion-llouil-é- 1ère fSteenkoleii \'ereenigiug », à Anvers. M. C. Lan et wers. administrateur-gérant a donné sa démission de gérant pour des raisons de coivvendtices personnelles. BS - ^ ,t CHRONIQUE JUDICIAIRE 'i TRiiBI NAI. DE COMMERCE DE BRUXEI.LES Une livraison ds bois nianquée En cause X... contre /..... Je bois a livrer s'était gg trouvé, à l'Allée Verte, a la disposition de l'acbe-,a i teur. C'est du moins ce que le vendeur affirme, et s. | le tribunal estime que j'offre qu'il fait encore à la *u i barre de livrer le bois est satisifactoine si le défen-l,p ' deu.r n'établit pas qu'il esrl allé à l'Allée Verte pour i en prendre possession et que le vendeur aurait ie ' refusé de le lui remettre. En d'autres termes, l'obli j gation du vendeur est remplie, eri ce qui concerne la livraison, dès qu'il a tenu Le boisa la disposition uj de l'acheteur dans ses chantiers, •r TRIBUN VI C! VJI. DE BRl'XEIJ.ES Les baux de chasse gS Lorsque Le locataire d'un droit de chasse s'est gg ' trouvé, à raison des événements de la guerre dans le l'impossibilité de jouir de ce droit, il est fondé à ^ réclamer du propriétaire, la restitution des loyers ,G pavés et h» résiliation de son Ixtif. Telle est la jùris-r prudence imiversellement suivie depuis trois ans 3|1 par les cours et tribunaux. Vice caché Mme X... avait acheté en J91;J, a une maison de fourrures de Bruxelles, un paletot d'un prix assez élevé. .Mme X... plaidait La résiliation du contrat in.ter venu entre elle et la maison de fourrures et récla-68 niait le paiement de la somme qu'elle avait versée. Je me suis aperçue à l'usage, disait Mme X..., P* de 1a mauvaise qualité-de la fourrure qui m'a été fournie. Les peaux se déchirent ci présentent en plusieurs endroits des cassures.» La maison de fourrures répondait : es «Vous avez votre paletol depuis =1913, vous l'avez y- agréé, vous l'avez fwayé. Vous avez dû vous aj>er-nt cevoir, lors de la prisse de livraison, de la qualité é- de la marchandise. Votre action n'est pas receva->" ble.» I^e tribunal n'a pas été de l'avis de la maison de fourrures. Il estime qu'en 1'esipèoe il s'agit d'un vice caché qui ne pouvait se révéler qu'à l'usage. M déclare l'action de Mme X... recevable et nom-ce me un expert pour examiner le paletot litigieux. té 1U • " ™ INFORMATIONS FINANCIÈRES us BOURSE OFFICIEUSE D'ANVERS es , ,0. ska.nci; ai' 10 UKCIÎMBH€. - Le décret annulant les es emprunts étrangers russes et suspendant le j>aie ment de leurs intérêts fait aujourd'hui, à la Bourse, te l'objet d'interminables commentaires. En général la es nouvelle provoque une sorte d'incrédulité quant à la le possibilité de maintenir une si incroyable décision. Tenant compte des dispositions déjà peu favorables le- dans lesquelles le marché se meut depuis quelques ir jours, la nouvelle ci-dessus aurait aussi bien pu provoquer une débandade dans les cours des fonds russes ; il n'en a cependant pas été ainsi et les prix li- établis pour les quelques affaires traitées dans ces :,é, valeurs, quoique évidemment inférieurs aux précé ?s- dents' ne trahissent pas justement îles appréhen-iti sions excessives. Partout ailleurs lès transactions o- sont restées fort limitées et. les tendances faibles, |s qu'il s'agisse de valeurs pétrolifères ou caoutchou tières tout comme des coloniales. Les rentes belges restent imperturbablement bien tenues, niais les lots sont généralement plus lourds. Belge :> mai 73,35-74,10, Emission Anglaise 85,90 86,35, Bon du Trésor \ 1917 103 5'8 P., Annuités 3 % "" 82-83, Anvers 5 ,o 1917 102 1/2-103, Anvers 1887 87 I 2 88 3/4, Anvers 1903 70-71. Bruxelles 1905 72 3/4-74 1/4, Gand 1896 07,50-68.50, Liège 1897 67 P.. Ostende 58 A.. Congo 94 1/2-95 1/2. Les fonds dîEtats internationaux sont négligés n" mais au demeui ant assez soutenus. Cédules Hdu 'velies 109 3/5-110 .! 4, les L III I 5 P., Argentin lnté rieur 97 1/2-98 3/4, Argentin 4 L2 1911 % 1/2-97 1/2, "j Argentin 4 1900 85 1/8 P., Bahia Blanca 462-466. " Buenos-Avies 4 I 2 97 I 4 P., Pavimentation non veau 90 3/4-91 3/4. ' Les 4 1/2, parmi les brésiliens, arrivent seuls à la cote, le i I ' 1883 est demandé à 88 3/4. le 4 1/2 1888 à 88 1/2-89 1 '2. Chili 5 % 1911 98 5/8-99 5/8, Cuba 5 i,s_ 106 1/2-107 1/2, Guatemala 60 A.. Cédules uruguayen er nés 107 A. Des tendances encore irrégulières se manifestent — en asiatiques. Chinois 4 1/2 invarié à 89-90. lies japo nais déclinent rapidement, le 5 1/2 1905 est sans acheteur à 106 P., le 5 1905 98 P., en Raihvav les coupures obtiennent difficilement 404 1/4-105 1/2, une de mande ]ionr un gros titre fait paraître le cours de If 107-107 1/2. a Les dettes continentales sont faibles en ce qui n. concerne les Russes et les Roumains, relativement et fermes en ce qui concerne les Austro-Hongrois. Hon grois couronnes 62 A.. Métalliques 63-64 1/4, Na le tionales 63 1/2-64 P., Portugais 3 57 P.. Roumain »n 4 v, 1890 84 I '2-85 1/2, le 4 1894 69-69 |/2. le 4 1/2 U. 1913 75 1/2-76 L2. Russe i ' 1880 64.50-65,50. le Xico il las 61 1/2-63 1 2. le 5 -, 1902 58 p.. le 5 ° 1906 79 i 2 .u 8fi 1/2. Les actions diverses ne parviennent pas à se faire valoir, il se produit cependant une a^sez notable amélioration en ordinaire Liebig demandée entre 687,50 et 697,50. Ordinaire Kemmerich 1000 P., capi ta I Electrique A n ver soise .294-298, capital Rotterdam 101 \. 102,50 P.. jouissance Crédit Foncier Sud-Aimé ricain .2010-2020. ' Les obligations et les actions privilégiées hypothécaires conservent des acheteurs, les dernières spécialement restent recherchées. Oblig. Banque Belge -492,50-495, actions privilégiées 1110-1120, Cré-its dit Foncier .Sud-Américain 494 P. et 1112,50-112.2,50, à privil. Pastorale 1115 A. DaJis les divers groupes qui représentent les cen- i très actifs du marché, ou se montre fort peu dis- ' posé à travailler et les offres dominent, les prix en conséquence faiblissent sur toute là ligne. Aux pétrolifères, l'Astra Rornana retourne à 1625-1670, la Colombia est lourde à 1375 P., Grosnyi ordi-naiie aurait preneur à 2460 A. et est offerte à 2500 P., la privil. 2800 P., BorysLaw capital 71,50 P., Xafta capital 97 P., Roumanie capital et dividende se traitent aux mêmes prix de 164-170. Les caoutchoutièies n'essayent jxis de remonter le courant des réalisations et s'inscrivent en recul, en somme, assez modeste. I>eli Moeda capital et dividende 296-302 et 9^-96,25, Federated ' 7'85-Sfô,50, Financière 285-292,50, (ialang Resar 6,25-6,45, Kali-tengah 66,50-69,75, Kuala I.umjiur 172,25-178, Kuing Rubber 105-107,75, Xieuw Tjisa'ak capital 84-86, les parts 251-257, Sennali 73-75,50, TeloJ< Dalani 505 P. , Parts Comptoir Congolais 49-52, dividende Miner-kat 59,50-63, parts Congo Belge 160-170, actions Tan-ganyika 122,50-126, 'obligations 240 A. BOURSE OFFICIEUSE DE BRUXELLES Skanœ di: 10 i)kc.i;.mbiu:. — La lourdeur s'accentue et les cours en général font preuve de faiblesse. Rentes et lots de villes sans grands cliangèments. Voici les cours pratiqués : Rente Belge 3 %, 72,50-72,75 ; Bous du Trésor 4 1917, 102,50-102,75: Bons du Trésor 4 1919, 105,50; Congo lots. 93,50 F. ; Crédit Connu. 76 ; Crédit Connu. 4 % IWfi. #4,25; Vicinaux 2 1/2 % 1885 lots), 98,25 ; Vicinaux 3 % mai, 73,75 ; Vicinaux i! % janv. juill. 73,75 : Anvers 1903, 70,75 ; Anvers 1887. 72,5(1-73 ; Bruxelles 1905, 72,50-73 ; Bruxelles 1.902, 88,25 ; Bruxelles Maritime, 68;' Intercommunale des Eaux, 460; Gand 1896, 67,25 A. ; Liège 1897 , 67,io A. ; Liège 1905, 67,50 ; Ostende 1898, 57,50 : Schaerheek 1898, 60,50 ; Si-Gilles 1917, 101,75 : Verviers 1873, 103,50. Le groupe des obligations industrielles, etc., est peu intéressant. Chemins de fer Congo 5 520, 525 ; Traiisp. et Force Mon., 275. 285; lut. Tram 5 480 : Uel. Willebroeek \ ,ya. 350, 345 : Abatt. Ander lecht, 415 ; Prod. du I iège, 205 ; Ec. du Cent/ie 3,60, 185, 5 'o 262 1/2. En bampies. la cap. Outremer est faible à 720, les autres titres ne sont pas mieux partagés sous ce rapport. Agric. Argent., jouiss. 900 ; Belge pour l'Etrang., 701), 710 ; Banque de Bruxelles, 935, 940, 945 ; Crédit Anversois, 410, 415 ; Crédit Liégeois, 510, 515 ; Conipt. d'Escompte, 275; Crédit Foncier Extr.-Or., cap. 305, 315. Des discussions de cours en valeurs de transports et notamment en priv. Auxil. au Brésil a 400 : eu fond. Congo à 4340 papier; en Grands-Lacs à !20, 318, 316; en Mons-Hainaut à 925, 920, 930; en Conip. Maritime du Congo à 810; 795, 785, 760 : en cap. Inter-t.ram à 95, 96 : en part Rome-Xord à \ 1/2, et en fond. Secondaires à 1350. On se soutient, d'autre part, en jouiss. Cheni. Réunis à 81 : en div. Athènes à 5 ; en jouiss. Rialystock à !7 1/2, :*5 : en cap. Bilbao à 127, 128, en jouiss. à 75 : en ord. Centrale Industrie Electrique à 225 ; en Mureie cap. a 37 1/2, 38, :'.8 1/2 : en Rotterdam cap. à 99, 1.00, 101, en div. a,27 1:2. 28 ; en priv. Sofia à 128, 127 1/2, 128 1/2 ; .en cap. Tientsin à 1320. L!25, 1330; en jouiss. Union des Tramways à 3 1/4, 3 1/2, et on est toujours bien en priv. Tramw. et Electricité à 90, 92, 95, 97, et eu ord. à 22 1./2, 2::. Le compartiment métallurgique est sans affaires. Aciers d'Art. 530 ; Usines Allard, 212; Ateî. Bi< s mes, 149, 151 ; Willebroeek, ord. 75, 76 ; Bol) eh il'], 95 ; Braine-le-Comte, fond. 285: Em. Gosselies, cap. 15-0; Energie, fond. 39, 40, 41 : Met. Sud-Oural ord., 50: Moncherei. ord. 159, 160 ; Olkovaïa, cap. 180, 185, 175; Tambov, priv. 195, ca.p. ; Tarety.koïe, pt*i\'. :!<" 1/2 ; Un. Aciers, 240. 245 : VaJère Mabile, div. 5u. Le marché des charbonnières est calme et hésihui.t même les devises hollandaises sont mal orientées.!.a Willem Sophia se maintient à 2200, la div. [.aura et Vereénigihg ne pousse pas plus loin que 1315. Les autres titres sont, cotés connue suit : Bois St-Ghis-lain, eaj). 9f> : Coucli. Flénu, 55. 52 1/2: Coure. Nord. 2100, 2150: Gr. Mambourg, 115: Honill.-Unies, 055. 960, 952 1/2, 957 1/2 : \ I on c. -«Bu y eiuon t., 325 ; Noël->a-1. 3800; Nord-Fiénu. .cap. 72 I -', 70: Petit Bacnure, 1600: Eelen.-A.sc-h, cap. 725, 720; Sars-Long^ha-mps, 240. Le compartiment des zincs, mines et plombs résiste le mieux contre la réaction générale de la bourse. Hambourg, f. 140-160: Xébida, 595-582,50 ; X'ilrates, c. 123,50, 124 : Malogne, pr. 175 : Mines Réunies, 197-198 ; Comp. Mines prior, (^» ; Katc.hUar, o. 5, pr. 22,50. Les seules valeurs affichées des rubriques suivantes sont : Glaceries et verreries : Belges, c. 285, 290, jouiss. 135 ; Benmert-Bivort, or. 595 ; Jumet, o. 300, 320, 340. Gaz et électricité : Nantes, c. 99 : Rosario, c. 124. Les transactions se" raréfient dans la division coloniale, où la réaction atteint notamment l'ord. Katanga de 3320 à 3270 ; la part Kasaï à 82,50 : la cap. et la div. Cominière à 119, 118, 117 et t7 : la cap. et la div. Belgo-Katanga à 100, 98,7-5 et 97, 96: l'ord. lîelgika à 570: La div. Sinikat à 570, 565 ■e: 572,50 ; la cap. Union Minière à 1815, 1810, 1820 et 1805 : les Tanganyika à 124,50, 124. 124,75, et la cap. I .u k i à 45. L'Agricole du Mavumbe s'inscrit, à 105. Les plantations Hallet. et autres donnent lieu à des échanges sans grande importance. Bàtangara, 240; Plant, ann., c. 135, 132,50: Hévéa, 200 : Selangor, 575, 585 Soerigei, 505, 500 : Ag.r. Mayinubé, c. 105 ; Bruxelles Java, ca-p. 225, 227,50, fond. 1675-1600 ; Sennah Rubber, 75 : Simp. Kiri. c. 1360, 1370 ; Simpang Kanan, f. 807,50 , 870, 872,50 ; Zuid-Ï'réanger, 227,50, 230, 232,50. Aux pétroles, on ne s'occupe que des div. Borys laÀv à 265 : des Intern. des Pétroles à 127 1/2 en priv., 50, 52 1/2 en ord., el 525 en fond., et des Tustano wi'ce à 310 en pri\ ., et 87 1/2, 90 et 92 1/2 en cap. Astra Rom an a 1705. Au groupe des sucreries, l'Italo-Belge est bien de 560 à 580 en cap., et à 207 1/2, 210 en cap., mais les Saint-Jean de Porto Rico retournent en arrière à 132 1/2, 135 en cap., et 232 1/2, 226 1/4 en fondateur. Les autres rubriques des industries diverses îi'of fient rien de particulier. On fléchit en Brass. de l'Etoile à 93 et 95 : les Brass. de Haecht font, 312 l i : les fond. Brass. du Hainaut restent à 25 et 24 ; l'ord. • De Xaeyer à 490. 500; la Gap. Floridienne à 457 1/2, et l'Union des Papeteries à 350, 360. En devises étrangères, on noie un léger recul des titres égyptiens. Dahlbusch, 1170. 1180 ; Barceloiia. 117, 117 1/2 : Agric. Egypte, cap. 300, 290, div. 250, 240, 245; Al lot* fond. 27-28 ; Lujar, 735, 730; Rajah, 725; Port Para, ord. 60 ; Dyle-Bacalan, prix. 1000, ord. ex-coupon, ÎOOO-JOIO : Ligutre Toscana, 26ï : Mét. Russo-Belge, 1400 1550; Taganrog, 575: Port Havane ord. 255: Tram Damas, >00 ; X.-O. Brésil, 175, 165: Rio-I.ight 5 1908, 423. 5-22 I'2 : Para Improv.. 140: S.-O. Bahia. 6 "... 250: Braz. Raihv.,..205- 205, 207 ; Port Havane 5 :',77 1/2. 382 12: Fort l'ara, 310 ; Mines Int., 245 : Prado 5 %, 535 : Tabaes Portugais, COURS DU CHANGE Anvkus, Il décembre — Cours du florin : 307 argent.Les titres d'emprunts russes en Pollande. On mande d'Amsterdam en date du 8 uécembre : Faute d'instructions, le> banques néerlandaises ne paient pas les coulions des eioprunis russes échéant en dé cembre. Ayer Kuning Rubber. - Exercice 1917. dividende intérimaire 5 moins impôt payable le 3/11/17. Chersonese. Exercice 1917, dividende intérimaire 6 1/4 dividende final 8 1/3, soit un total de 14 7/12 '.'o. Récolte 691.760 lli. de caoutchouc vendues à 2/6 cou tre un prix de revient de 10 1/2 «L Exercice 1917, estimation : récolte 750.000 lb. : dividende intérimaire 6 l 'î "à moins-impôt payable le 10/11/17. TIRAGES ' COMMUNE DE SCHAERBEEK Emprunt de 20 millions de francs (1897) 56* tirage au sort du lr décembre 1917 29 séries, soit 725 obligations remboursables le lr octobre 1918. s. 1834 il" 22 est remboursable par fr. 4l).tJ0(i S. 9066 \Y> 8 » 1.00(1 Les séries suivantes sont renrl>oursables par 20(1 francs : S. 997 n° 10 S. 2138 il" 23 S. 2îXtfi 11° 17 s. 4518 ti" 9 S. 5046 n° 22 S. 5466 n« 23 S. 6-5-37 n» 10 S. 6437 il0 16 S. 7748 tl° 3 s. 8727 n" 4 Sauf les numéros ci-dessus, les séries suivantes sont remboursables au pair M00 fTancs) : 220 273 997 1834 2138 2263 24-59 2906 2-966 3043 4518 4651 5056 5374 5456 5488 5625 6329 6437 7101 7745 7748 7893 8065 8196 8202 8414 8727 9066 Titres frappés d'opposition : s. 597 n° 23 S. 6458 u0 21. S. 6473 n° 8 s. 6680 n° 22 S. 7226 n° 13 S. 8172 n" 17 S. 8172 n« 18 Emballage breveté " Freerks " Sooiété anonyme, à Anvers MM. les jutionna.ires sont priés d'assister à l'assemblée générale extraordinaire, remplaçant les as-semhlées géiiérales ordinaires des 3l> octobre .1915, 1915. 1916 et 1917. qui aui i lieu le .VENDREDI 21 DECEMBRE 1917. à :: h. 1/2 de relevée, quai Napoléon. 51. Anvers. ORDRE DU lOUR : 1° Rapporis des Administrat^urs-et Commissaires: 2° Bilans des exercices 1914, 1915, 1916 et 1917, clôturant chaque année le 31 juillet : Décharge à donner .iii\ Administrateurs et Coin uiissaires ; 4° Nominations statutaires. Le dépôt des actions doit et te effectué jtjs'qu'au 16 décembre inclus, 51, quai Napoléon, à .\xîv.ars, lies jours ouvrables entre 10 et 1 h. Compagnie d'Electricité de Soîia et de Bulgarie Société Anonyme Siège social : 143, rue Royale, Bruxelles Le Conseil d'administration a l'honneur de cou voquer Messieurs les actionnaires en assemhlé-e générale extraordinaire, le JEUDI 20 DECEMBRL 1917, à 12 heures, au siège social. 143, rue Royale, a Bruxelles, en vue de délibérer sur l'ordre du jour suivant : Pouvoirs à donner au Conseil d'admwii-stratiotn, et. ratification des dispositions prises par le Conseil d'administration en vue de la renonciation éventuelle à la concession d'éclairage électrique et, de force motrice de la vifle de Sofia, et la réalisa tion de l'avoir social. Pour le cas où ladite assemblée ne réunirait pas le quorum exigé par la loi, Messieurs les actionnai- • res sont d'ores et déjà convoqués en une nouvelik: assemblée générale extraordinaire, lajqueMe. se tiendra le SAMEDI 29 DECEMBRE 1917, à 12 heures, au siège social, 143, rue Royale, à Bruxelles, qui délibérera \alablement, quel que s<iit le nombre de titrés présente ou représentés, sur l'ordre- du joui énoncé ci-dessus. Les dépôts d'actions en vue d'a&âister à ces as-sem blées, pourront étie reçus, conformément à l'art. 35 des statuts, savoir : Pour la première assemblée jusqu'au 14 déoeui bre 1917 inclus ; Pour la seconde assemblée : jusqu'au 22- décem bre 1917 inclus : au siège social et. aux guichets des établissements suivants : Caisse Générale de Reports et de Dépôts, 11, rue des Colonies, BRUXKLLES ; MM. Nagelmackers Fils et Cie, 83, rue Royale BRUNEI JiES. : MM. Nagelmackers Fils et Cie, 32, rue des Dominicains, LIEGE. Tjikadoe Rubber Plantage N. V. Zetel Amsterdam In de op '« December 1.1. te Amsterdam gelioiiden .Taarlijksche Aigenieene VeVgadering van AandeeJhou ders, wordfn de'Bahibs en Win.st-.en \'e-rliesrekerring over bel afgeloopen boeUjaar goedgekeurd en het Divideud \astgesteld oj) 40 - llet divideud over het boekja-ar 19l6,rt9-J7 is beta.al baar, van af boveugenielden daturn tegeu Coupon N'° 6. ■ • Amsterdam : bij het Hoofdkantoor, (.«ebouvi In dustria, \ ijgendaui, 4/6, met FI. 10. te (ienève : bij de Ileeren Chcnevièi'é & Oj. tôt den koers van den dag- MEMENTO DETACTIONNAIRE ASSEMBLEES ANN3NCEES 12 décembre \\ intergarten. société anonyme à Lié'ge, à 4 h., au ("irand llûte!, 2, place N'erte, à Liège. 15 décembre Alliance Pastorale, société anonyme, à 11 .h. assemblée ordinaire eî à 12' h. assemblée extraordinaire,au siège social, Hans>vhuis, 5, Canal an Sucre, à Anvers von Cosen &' Co, success'enrs de Willvens & Co, à II h. 1/2 du matin, au siège social, place de Meir, 47, à Anvers. Union Financière, société anonyme, à 11 heures du matin, au siège social, place de Meir, 23, à An vers. 17 décembre Crédit Foncier Sud Américain, société anonyme, à midi, au siège social. 9. Grand'PIace, à Anvers. Société anon.vuie de Niel on Rupell, à 2 heures de relevée. 34; place de l'Industrie, a Bruxelles. 18 décembre Société Anonyme Belge de Navigation Fluviale, société anonyme, à midi, .au siège social, rue Nassau, 39, à Anvers. Peausserie et Coupe rie Belges, société anonyme pour la préparation des matières premières de la chapellerie, à 2 heures de relevée, au siège social, 36* rue du Chimiste, à Bruxelles. 20 décembre Compagnie d'Electricité de Sofia et de Bulgarie, société anonyme, à 12 heures, au siège social, 143, rue Royale, à Bruxelles. 21 décembre Emballage breveté « Freerks », société anonyme, à 3 ii 1/2 «le relevée, quai Napoléon, à Anvers. 26 décembre Crédit Mobilier de Belgique, société anonyme, à 12 I 2 heures, au siège social, 48, place de Meir, à Anvers. 29 janvier N. V Cnijuur Maatschappij •• Waringin », a 1J h., aux bure;;/v de la société, Vijgendarn, 4-6, Amsterdam. UITTREKSEL Ull x IvLilVULjij Rpsliiit-Wp.-t 1 Anrii 1K1A. art. 9 Bij exploot van deurwa.uder Y. VEBMEUI.EN, ver-blijvende te Autwerpen, in dato van 11 December 1917, is er t.en verxoeke van het Beheer det registra lie en domeinen vau Belgié, vervolgiug en beneersti-ging van den heer bestuuurder der registratie en domeinen te Autwerpen, en voor zooveel noodig van den Jieer De Jaegher, ontvauger van het Bnitenge wqon zegel te Autwerpen, n° 2. Ainbtmanstraal, ten wiens kantodre huisvesting wordt geko/.en ; en krach tens het dwangbevel uitgevaardigd door voomoem-den ontvauger den 25 November 1915. geteekend en uitvofirbaar verklaard des anderendaags door den heer X'rederechter van het 4dP kanton van Ant werpen en beteekend met bevel van te betalen ; HerhaaM bevel gadaan aau de naamlooze maat sohappij «Omnibus Automobiles d'Anvers», te Ant weipen. Kipdorpvest, 15, vertegenwoordigd door liaren beheerraad samengesteld uit de heeren 1° Hen-drik Menger, ingénieur-raadsman, .wonende te Autwerpen, Kipdorpvest, 15 ; 2° Herman Auguste Stein matin, n ij verheids-ingén ici i r, wonende te Antwerpen, Emile Baniiihgstraa.1, 2 ; 3® Lod. de Bourdrillac. fi nanti ce! agent, wonende te Pariis.rue du Baigneur, 8. en 4° Eniiel Rind, handelsagent, wonende te Antwerpen, voorhëen C.ongresstraat, 15, titans Orgel-straat, n° 2 ; Van aahstonds te betalen aan gezegd Belieer, in handen van voornoemden ontvanger. Ambtman straat, n° 2, te Antwerpen, de soin van drie duizend franken voor de redenen in gezegd dwangbevel aan gehaald met de gerechterlijke intreeten op deze som van af 13 Dcember 1915, en de vervolgingskosten, zonder nadeel aan de boei van 100 tôt 50ft franken opge-loopen voor overtreding aan het artikel 4? dei wet van 25 Maart 1891. Voor uittrekse.l, V. ^'ERMEULEN.

Over deze tekst

Onderstaande tekst is geautomatiseerd gemaakt met OCR (Optical Character Recognition). Deze techniek levert geen 100% correct resultaat op. Dit komt mede doordat oude drukken moeilijker te lezen zijn met software dan moderne. Dat betekent dat er onjuiste tekens in de tekst kunnen voorkomen. Er wordt gewerkt aan verbetering van de OCR software.  

Il n'y a pas de texte OCR pour ce journal.
Cet article est une édition du titre Lloyd anversois: journal maritime emanant des courtiers de navires appartenant à la catégorie Financieel-economische pers, parue à Anvers du 1858 au 1979.

Bekijk alle items in deze reeks >>

Ajouter à la collection

Emplacement

Périodes